Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par Cath le Lun 16 Fév 2015 - 9:23

Je l'ai déjà raconté, mais bien qu'étant une anecdote personnelle, elle est assez représentative.
Ma grand-mère est arrivée de Pologne en 1929. Elle avait 9 ans et ne parlait pas un mot de français.
Elle a fréquenté l'école française pendant 3 ans, jusqu'à 12 ans donc.
Elle a été femme de ménage toute sa vie.
Mais ne faisait pas de fautes d'orthographe.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par Jane le Lun 16 Fév 2015 - 9:31

Une de mes collègues m'a montré le cahier de son mari; en CE2, il avait appris l'imparfait du subjonctif (mais ça, c'était avant). Quant à mon grand-père, orphelin de guerre (la première), il n'avait pas son certificat d'étude; il a commencé à l'usine dès l'âge de 12 ans pour aider sa mère et sa soeur. Il ne faisait pas non plus de fautes.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par Ascagne le Lun 16 Fév 2015 - 14:06

Une maître de conférences m'a raconté récemment qu'une certaine année universitaire, les problèmes grammaticaux (entre autres) des nouveaux étudiants ont soudain pris beaucoup plus d'ampleur... En faisant le calcul, elle a déterminé qu'il s'agissait de l'arrivée de la génération concernée par telle ou telle réforme.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par User5899 le Lun 16 Fév 2015 - 14:15

@Jane a écrit:Une de mes collègues m'a montré le cahier de son mari; en CE2, il avait appris l'imparfait du subjonctif (mais ça, c'était avant). Quant à mon grand-père, orphelin de guerre (la première), il n'avait pas son certificat d'étude; il a commencé à l'usine dès l'âge de 12 ans pour aider sa mère et sa soeur. Il ne faisait pas non plus de fautes.
En 76, je suis sorti du CM2 en connaissant tous les temps de tous les modes, tous les types de propositions, les analyses grammaticales et "logiques", mais aussi en ayant eu à rédiger de petites descriptions, de petites analyses de sentiment à propos d'explications de textes. Et en connaissant la liste des départements et des préfectures, situées correctement sur une carte Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par e-Wanderer le Lun 16 Fév 2015 - 14:21

Ouuuais, mais tu ne savais pas te servir d'une tablette, tu ne savais pas surfer sur fesse bouc, tu ne savais pas jouer au foot sur console. Et puis je suis sûr que tu lisais des livres, c'est de la triche !

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par Thalia de G le Lun 16 Fév 2015 - 14:22

@e-Wanderer a écrit:J'ai pris en photo une lettre écrite par mon arrière grand-père en 1918 au retour de sa captivité en Allemagne. C'était un petit paysan du bocage, il n'avait pas le certificat d'études et avait juste suivi les cours de l'école communale, dans un village complètement perdu (la ville la plus proche, qui compte 4000 habitants, est à 8 km…). C'est écrit au fil de la plume, il y a quelques fautes (confusion on/ont, ce/se assez systématique, alternance bizarre entre les temps du passé et le présent…), il y a aussi bien évidemment des expressions campagnardes. Mais la pensée est tout à fait structurée et l'orthographe globalement maîtrisée.
J'ai les carnets de guerre d'un des aïeux de mon mari, écrits au crayon à papier dans la boue, dans l'angoisse de la mitraille. Pas de fautes non plus, sinon une absence récurrente d's à la fin des mots au pluriel. Il est décédé dans un hôpital après une blessure à Craonne. Famille paysanne.


Une maître de conférences m'a raconté récemment qu'une certaine année universitaire, les problèmes grammaticaux (entre autres) des nouveaux étudiants ont soudain pris beaucoup plus d'ampleur... En faisant le calcul, elle a déterminé qu'il s'agissait de l'arrivée de la génération concernée par telle ou telle réforme.
Tu m'étonnes !

Edit : Jane, bien sûr. Analyse grammaticale et logique tous les jours, au même titre que les multiplications, divisions, calcul mental quotidiens.

Ce n'est pas une fin en soi, il faut créer des réflexes pour libérer l'esprit pour d'autres difficultés, d'autres acquis.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par Cath le Lun 16 Fév 2015 - 14:28

Cripure a écrit:
@Jane a écrit:Une de mes collègues m'a montré le cahier de son mari; en CE2, il avait appris l'imparfait du subjonctif (mais ça, c'était avant). Quant à mon grand-père, orphelin de guerre (la première), il n'avait pas son certificat d'étude; il a commencé à l'usine dès l'âge de 12 ans pour aider sa mère et sa soeur. Il ne faisait pas non plus de fautes.
En 76, je suis sorti du CM2 en connaissant tous les temps de tous les modes, tous les types de propositions, les analyses grammaticales et "logiques", mais aussi en ayant eu à rédiger de petites descriptions, de petites analyses de sentiment à propos d'explications de textes. Et en connaissant la liste des départements et des préfectures, situées correctement sur une carte Razz
1er jour au CM2 : rédaction.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par Jane le Lun 16 Fév 2015 - 19:55

Cripure a écrit:
@Jane a écrit:Une de mes collègues m'a montré le cahier de son mari; en CE2, il avait appris l'imparfait du subjonctif (mais ça, c'était avant). Quant à mon grand-père, orphelin de guerre (la première), il n'avait pas son certificat d'étude; il a commencé à l'usine dès l'âge de 12 ans pour aider sa mère et sa soeur. Il ne faisait pas non plus de fautes.
En 76, je suis sorti du CM2 en connaissant tous les temps de tous les modes, tous les types de propositions, les analyses grammaticales et "logiques", mais aussi en ayant eu à rédiger de petites descriptions, de petites analyses de sentiment à propos d'explications de textes. Et en connaissant la liste des départements et des préfectures, situées correctement sur une carte Razz

Ah oui, les cartes ! on avait une France en plastique, il fallait être capable de mettre les fleuves, les villes... Les départements qu'on s'amusait à identifier pendantles longues queues des départs en vacances sur les plaques d'immatriculation des 304, des Renault 12 et des Simca 1100 !!!

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par JCP le Ven 27 Fév 2015 - 21:32

Je pourrais abonder aussi dans ce concert nostalgique dédié à l'école d'avant  qui apprenait quand même plutôt bien à lire-écrire-compter à nos aïeux, en consacrant justement le temps nécessaire à ces savoirs de base.

Mais c'est déjà si bien fait que je ne vais pas en rajouter...

Alors, juste une interrogation personnelle à voix haute, comme ça en passant : combien de participants à ce fil adhèrent à l'appel "Refondons l'école" de Meirieu-Lelièvre-Dubet-UNSA & Consort (Libération, 16/02/2015) ?

bounce


Dernière édition par JCP le Ven 27 Fév 2015 - 21:34, édité 1 fois

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.

JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par Invité le Ven 27 Fév 2015 - 21:34

Moi, par exemple. Allez, je sors...
(Et pour le coup vite, parce que j'ai lu forum à la place de fil Razz )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par JCP le Ven 27 Fév 2015 - 21:35

Holderfar, vous seriez-vous égaré ?... affraid

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.

JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par Invité le Ven 27 Fév 2015 - 21:37

Non non, je vais très bien et j'assume parfaitement mes positions. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par JCP le Dim 1 Mar 2015 - 5:57

Cripure a écrit:
@Luigi_B a écrit:Sur Twitter, quand on lui fait observer qu'un élève entrant au lycée a eu aujourd'hui autant d'heures de français qu'un élève entrant au collège avant la mise en place du collège unique (en réalité c'est même moins), Laurent Fillion des "Cahiers pédagogiques" a ce mot fascinant :

Laurent Fillion a écrit:Donc où est le problème si en fin de scolarité le nbr d'heures est le même ou supérieur ?

C'est vrai, ça !
Cet homme est fascinant veneration veneration

Quoi qu'il en soit, avec l'allongement de l'espérance de vie, il est clair qu'on pratique davantage le Français qu'avant...

D'où l'intérêt de la formation tout au long de la vie pour pallier les lacunes initiales...

Ceci permet de repousser la maîtrise du Français sine die... cheers

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.

JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude Lelièvre : "Pas de baisse tendancielle des horaires de français depuis 1882" - un article tendancieux.

Message par JCP le Dim 1 Mar 2015 - 6:02

holderfar a écrit:Non non, je vais très bien et j'assume parfaitement mes positions. Wink

Alors "alles gut" ! Smile

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.

JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum