Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par colombane le Sam 14 Fév 2015 - 19:02

@henriette a écrit:
Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale : comment sortir les profs de la relation malsaine que l’Education nationale entretient avec eux.

Najat Vallaud-Belkacem a confirmé mercredi 11 février que la rentrée des enseignants se ferait systématiquement le 1er septembre et non pas fin août. Elle a également annoncé la sanctuarisation du pont de l'ascension : une manière de compenser à demi-mot la faiblesse des rémunérations des enseignants.

Et les administratifs des établissements, ils sont encore une fois de plus oubliés ? on sera les seuls à venir travailler le vendredi de l'Ascension ?

En fait, les fois où le pont n'était pas organisé, il y avait tellement peu d'élèves que des profs repartaient.... qu'à 5  ou 6 par classe, les élèves étaient là la première, et ensuite ils s'en allaient... (je suis en LP) On s'est retrouvés une année à 4 dans l'établissement le vendredi après-midi : le chef, moi au secrétariat, la gestionnaire et sa secrétaire.La CPE était partie et avait libéré les AED (ils ont récupéré et sont venus travailler un autre jour... mais pas la CPE !) On en a pleuré de dépit !  Sans parler du gâchis de la cantine. Même en réduisant fortement les effectifs, on était toujours loin du compte.

Nous, on est à 1607h (1593h) à l'année. Si les heures ne sont pas faites ce jour-là, ce ne sera pas "cadeau", il faudra bien les faire à un autre moment ! Et comme on est toujours présent dans l'établissement, une journée de plus en juillet ou en août ? a moins qu'une négociation syndicale redescende notre quota d'heures ? parce que nous non plus, nous ne sommes pas bien payés... et aucune possibilité d'HSE ou d'HSA....Bien qu'on en fasse de plus en plus aussi.


Dernière édition par Hermione0908 le Ven 20 Fév 2015 - 16:01, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

colombane
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

sanctuarisation ?

Message par virgieb le Sam 14 Fév 2015 - 20:51

On dirait que cela fait des années qu'il y a un pont de l'ascension ! Alors oui, dans le privé, il y a toujours un pont, pas toujours rattrapé d'ailleurs.
Dans le public, quand nous avons fait le pont, il a fallu rattraper le jour sur 2 mercredis après-midi, je ne vois pas en quoi cela nous "donne" un jour de plus... Et en plus cela empiète sur les activités sportives ou artistiques des enfants (dont les enfants ont besoin qui plus est) alors si c'est pour faire ça, moi je dis non ! Et en plus, l'administration n'en faisant qu'à sa tête souvent, nous ne récupérons même pas les mêmes cours que ceux du jour "sauté" (dans mon bahut c'était comme ça) alors franchement...


virgieb
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par kero le Sam 14 Fév 2015 - 20:52

@virgieb a écrit:On dirait que cela fait des années qu'il y a un pont de l'ascension ! Alors oui, dans le privé, il y a toujours un pont, pas toujours rattrapé d'ailleurs.
Dans le public, quand nous avons fait le pont, il a fallu rattraper le jour sur 2 mercredis après-midi, je ne vois pas en quoi cela nous "donne" un jour de plus... Et en plus cela empiète sur les activités sportives ou artistiques des enfants (dont les enfants ont besoin qui plus est) alors si c'est pour faire ça, moi je dis non ! Et en plus, l'administration n'en faisant qu'à sa tête souvent, nous ne récupérons même pas les mêmes cours que ceux du jour "sauté" (dans mon bahut c'était comme ça) alors franchement...

De toute manière, les rares fois où j'ai récupéré un mercredi après-midi, les gosses étaient...

Bref.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par colombane le Dim 15 Fév 2015 - 10:07

Les récupérations le mercredi, ça passe en CDEN et le conseil général doit également être partie prenante pour les transports scolaires.

Si le car ne ramène pas les élèves mercredi midi, mais mercredi soir comme les autres jours, ils sont bien obligés d'être présents !
(je suis dans un département rural et presque tous les élèves sont de la campagne) - C'est plus net pour les internes qui, de toute façon ne seraient pas là le vendredi !

Et pour le conseil général, c'est le contrat avec les sociétés de transport qui doit être bien ficelé au départ. Chamboulement des edt de leurs personnels....

colombane
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par alanne le Dim 15 Fév 2015 - 12:51

Dans le privé comme dans le public, les établissements où je suis passée rattrapaient toujours ce fameux vendredi. Généralement, en faisant participer les enseignants aux journées portes ouvertes.

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Malaga le Dim 15 Fév 2015 - 13:19

Les seules fois où mon établissement a fait le pont de l'Ascension, nous avons rattrapé les mercredis après-midi (et comme nous sommes un collège rural, tous les élèves étaient là). A titre perso, je ne vois pas du tout l'intérêt de faire ce pont : le mois de mai est déjà très haché par les jours fériés, cela va encore plus démobiliser les élèves. Je préférerais une petite revalorisation salariale ! Smile

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Saraswati le Ven 20 Fév 2015 - 14:45

@Malaga a écrit:Je préférerais une petite revalorisation salariale ! Smile
+1
Je vais même mettre les pieds dans le plat mais je préfèrerais encore avoir moins de vacances et un meilleur salaire !

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Jane le Ven 20 Fév 2015 - 15:14

Moi je veux bien plus de vacances ET plus de sous Embarassed Embarassed

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Zenxya le Ven 20 Fév 2015 - 15:52

@Jane a écrit:Moi je veux bien plus de vacances ET plus de sous Embarassed Embarassed

Je ne suis pas seule yesyes yesyes yesyes

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Thalia de G le Ven 20 Fév 2015 - 15:54

@Jane a écrit:Moi je veux bien plus de vacances ET plus de sous Embarassed Embarassed

@Zenxya a écrit:
@Jane a écrit:Moi je veux bien plus de vacances ET plus de sous Embarassed Embarassed

Je ne suis pas seule yesyes yesyes yesyes
Je me rallie à votre proposition très sensée.  yesyes

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par kero le Ven 20 Fév 2015 - 16:12

Avec les tendances déflationnistes qui se profilent dans tous les cas, on peut attendre longtemps pour une revalorisation. Curieusement, je m'y attendais...

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Maria Téguy le Ven 20 Fév 2015 - 16:34

Finalement c'est une forme de mise au chômage partielle.

_________________
Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre.

Maria Téguy
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par sand le Ven 20 Fév 2015 - 16:35

@Jane a écrit:Moi je veux bien plus de vacances ET plus de sous Embarassed Embarassed
Belle mentalité lol!

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Daphné le Ven 20 Fév 2015 - 16:40

@eleonore69 a écrit:
@Lornet a écrit:
@eleonore69 a écrit:

Il est vrai que l'on fait des choses essentielles pendant ces journées.. La seule chose qui nous intéresse après s'être tapé le discours assommant du CDE , cestl' EDT et les listes de classe ...pour travailler réellement. Le reste de la journée est meublé par des réunions inutiles.. Pas besoin de  deux jours pour cela ! La réunionite, ras-le-bol !

Ce serait chouette si on nous envoyait notre EDT et les listes de classe fin août et qu'on supprimait les deux jours inutiles.

cela se fait dans certains bahuts mais pas  dans le mien.. En plus, cela permettrait de s'organiser lorsqu'on a des enfants.

Je n'ai jamais, je dis bien jamais, en 41 ans de métier, eu ni mes classes ni mes niveaux d'enseignement ni mon EDT avant le grand discours du CDE le jour de la pré-rentrée. Et tout ça sur plusieurs établissements et avec un turn over de plusieurs CDE quand je suis restée plusieurs années dans un même établissement.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Jane le Ven 20 Fév 2015 - 18:56

@sand a écrit:
@Jane a écrit:Moi je veux bien plus de vacances ET plus de sous Embarassed Embarassed
Belle mentalité lol!

Allez, ose, ose, ose me dire que tu n'es pas d'accord, vilaine ! mdr

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Jane le Ven 20 Fév 2015 - 18:57

@Daphné a écrit:
@eleonore69 a écrit:
@Lornet a écrit:

Ce serait chouette si on nous envoyait notre EDT et les listes de classe fin août et qu'on supprimait les deux jours inutiles.

cela se fait dans certains bahuts mais pas  dans le mien.. En plus, cela permettrait de s'organiser lorsqu'on a des enfants.

Je n'ai jamais, je dis bien jamais, en 41 ans de métier, eu ni mes classes ni mes niveaux d'enseignement ni mon EDT avant le grand discours du CDE le jour de la pré-rentrée. Et tout ça sur plusieurs établissements et avec un turn over de plusieurs CDE quand je suis restée plusieurs années dans un même établissement.

Pendant quelques années, du temps de mon ancienne direction, on avait nos EDT le jour du repas de fin d'année, c'est-à-dire le vendredi midi après les épreuves du brevet... Embarassed Embarassed

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Balthazaard le Ven 20 Fév 2015 - 19:04

Sans rigoler - de vacances et + de sous, tout le monde comprend que ça ne revalorise en rien, ce n'est pas nouveau (comme l'inverse..)

Mais prenons en considération que ceux qui commencent sont là pour 45 ans... et que si beaucoup pensent s'échapper, le nombre de ceux qui le font est infime, donc attendez vous à venir en cours à 65 ans ou plus dans des conditions que je crois nous n'imaginons même pas.
Disons que jusqu' à 45 ans et parfois un peu plus, on peut se dire qu'on tient assez bien le coup et que et échange serait profitable...après, c'est mon cas , je t'assure qu'on voit les choses de façon bien différente, j'ai hélas encore du temps à tirer et je serai presque prêt à la proposition inverse (ce que beaucoup faisaient avec la cpa, à l'époque où elle ressemblait encore à quelque chose).
Sans vacances, je ne tiendrai simplement pas le coup! et pourtant j'ai des classes sans histoire

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Jane le Ven 20 Fév 2015 - 19:11

D'accord avec Balthazaard. J'ai bientôt l'âge fatidique que tu évoques, et j'arrive crevée aux vacances (et pourtant j'ai de gentils élèves et je suis dans établissement très correct sans être exceptionnel): je les vois vraiment arriver avec soulagement. Je n'ose pas imaginer dans quel état je serai dans 20 ans. Alors moins de vacances, non merci.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Bonnie Blue le Ven 20 Fév 2015 - 19:35

@Jane a écrit:
@sand a écrit:
@Jane a écrit:Moi je veux bien plus de vacances ET plus de sous Embarassed Embarassed
Belle mentalité lol!

Allez, ose, ose, ose me dire que tu n'es pas d'accord, vilaine ! mdr

Ah non. Je veux bien qu'on gèle mon salaire de deuxième échelon jusqu'à la retraite en me demandant d'être présente de 7h du matin à 19h pour préparer mes cours et recevoir les parents, et ce du lundi au vendredi, puis de 7h à 14h le samedi. Manger avec les élèves à la cantine (un enseignant par table) et surveillance de la cour. Bien entendu, augmenter le temps de présence devant les élèves. Pas de "petites vacances", présence dans l'établissement pour préparer les cours. Donner son numéro aux parents d'élèves afin de pouvoir répondre à leur sollicitations le soir et le dimanche.
Le pied non ?


(Nan, je plaisante. Le mois de juillet est sacré, c'est une Avignonaise qui le dit, pas touche à mon temps de Festival, en revanche, le pont, je l'ai jamais fait, je m'en foutrais de continuer à ne pas faire le pont moi).

Bonnie Blue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par User5899 le Ven 20 Fév 2015 - 19:37

@Malaga a écrit:Les seules fois où mon établissement a fait le pont de l'Ascension, nous avons rattrapé les mercredis après-midi (et comme nous sommes un collège rural, tous les élèves étaient là).
C'est faux. En 95, 96 et 97, vous avez fait le pont Bayrou, sans aucun rattrapage.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par User5899 le Ven 20 Fév 2015 - 19:40

@Balthazaard a écrit: attendez vous à venir en cours à 65 ans ou plus dans des conditions que je crois nous n'imaginons même pas.
Ben, c'est déjà ça, en gros, non ? J'ai eu mon agreg à 23 ans, âge "normal" pour un bac à 18 ans, et si je comprends bien, il me faut 42 ans (et non plus 37,5) pour avoir une retraite à taux plein ? Ca m'emmène à 65 ans. Non ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Balthazaard le Ven 20 Fév 2015 - 19:46

@Bonnie Blue a écrit:
@Jane a écrit:
@sand a écrit:
Belle mentalité lol!

Allez, ose, ose, ose me dire que tu n'es pas d'accord, vilaine ! mdr

Ah non. Je veux bien qu'on gèle mon salaire de deuxième échelon jusqu'à la retraite en me demandant d'être présente de 7h du matin à 19h pour préparer mes cours et recevoir les parents, et ce du lundi au vendredi, puis de 7h à 14h le samedi. Manger avec les élèves à la cantine (un enseignant par table) et surveillance de la cour. Bien entendu, augmenter le temps de présence devant les élèves. Pas de "petites vacances", présence dans l'établissement pour préparer les cours. Donner son numéro aux parents d'élèves afin de pouvoir répondre à leur sollicitations le soir et le dimanche.
Le pied non ?


(Nan, je plaisante. Le mois de juillet est sacré, c'est une Avignonaise qui le dit, pas touche à mon temps de Festival, en revanche, le pont, je l'ai jamais fait, je m'en foutrais de continuer à ne pas faire le pont moi).

tu es au Sgen...à l'Unsa? membre honoraire sans doute!

A entendre certains (même ici..) , ce que tu dis n'est pas une caricature du métier mais ce que cela devrait être

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Balthazaard le Ven 20 Fév 2015 - 19:48

Cripure a écrit:
@Balthazaard a écrit: attendez vous à venir en cours à 65 ans ou plus dans des conditions que je crois nous n'imaginons même pas.
Ben, c'est déjà ça, en gros, non ? J'ai eu mon agreg à 23 ans, âge "normal" pour un bac à 18 ans, et si je comprends bien, il me faut 42 ans (et non plus 37,5) pour avoir une retraite à taux plein ? Ca m'emmène à 65 ans. Non ?

Quelle naïveté....c'est touchant

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par User5899 le Ven 20 Fév 2015 - 19:57

@Balthazaard a écrit:
Cripure a écrit:
@Balthazaard a écrit: attendez vous à venir en cours à 65 ans ou plus dans des conditions que je crois nous n'imaginons même pas.
Ben, c'est déjà ça, en gros, non ? J'ai eu mon agreg à 23 ans, âge "normal" pour un bac à 18 ans, et si je comprends bien, il me faut 42 ans (et non plus 37,5) pour avoir une retraite à taux plein ? Ca m'emmène à 65 ans. Non ?

Quelle naïveté....c'est touchant
Vous pouvez expliquer ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus de vacances mais pas de revalorisation salariale des profs : compensation malsaine ? (Jean-Louis Auduc, Atlantico)

Message par Lefteris le Ven 20 Fév 2015 - 19:59

Cripure a écrit:
@Balthazaard a écrit: attendez vous à venir en cours à 65 ans ou plus dans des conditions que je crois nous n'imaginons même pas.
Ben, c'est déjà ça, en gros, non ? J'ai eu mon agreg à 23 ans, âge "normal" pour un bac à 18 ans, et si je comprends bien, il me faut 42 ans (et non plus 37,5) pour avoir une retraite à taux plein ? Ca m'emmène à 65 ans. Non ?
Ca dépend de l'année de naissance. Après 1964, 42 ans et un trimestre, puis en 66 un trimestre de plus , et ainsi de suite...
http://www.la-retraite-en-clair.fr/cid3190611/a-quel-age-peut-partir-retraite.html

L'âge limite sera remonté de deux ans, soit 67 ans, et l'âge minimum de perception à 62 ans.

Ceux qui n'auront pas le total à cet âge devront poursuive, car la décote sera terrible pour le nombre incomplet de trimestres (1,5% par trimestre manquant, soit 6% par an d'amputation supplémentaire).
Spoiler:
Tiens, au passage, piqûre de rappel : encore une promesse non tenue la suppression de la décote.

Dans les faits, un professeur né en 73 (43 annuités nécessaires pur ) , entré dans le métier à 23 ans , ne pourra pas partir avant 66 ans de toute manière, saut à avoir du bien personnel en suffisance.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum