heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Lulu38 le Ven 8 Mai 2015 - 13:53

Palimita, Mafalda, Leyade et Marie Laetitia merci beaucoup pour votre soutien
Marie Laetitia je t'ai envoyé un MP

Merci à ceux qui donnent leurs façon de faire aussi, ça me donne des idées Smile

bon courage à tous

Lulu38
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Herrelis le Ven 8 Mai 2015 - 14:11

@Mezzo voce a écrit:
@marie91270 a écrit:Mes 4ème ont aussi, ont tenté de me faire ch*** hier... Mais ça s'est retourné contre eux!  Twisted Evil
J'écris au tableau le travail à faire, et un élève me dit : "Je peux pas travailler j'ai pas ma trousse."
Rires de la classe.
Et d'autres élèves d'ajouter :
"Moi non plus madame je l'ai pas!"
"Ha ben c'est bête ça, moi aussi je l'ai oubliée, on va pas pouvoir travailler!"
"Ha ha ha, en fait madame on est déjà en vacances, on a tous oublié notre trousse..."

Bien... J'ai sorti une feuille, j'ai noté les noms de tous les élèves qui n'avaient pas leur trousse (14 élèves quand même!), et j'ai fait transmettre la feuille à la CPE en lui demandant d'appeler les parents, ce qu'elle a fait dans l'heure.
Vu l'ambiance de travail, j'ai fait un contrôle pendant toute la séance, et j'ai convaincu mes collègues de faire de même! Je crois que ça les a bien calmés! Lundi, ils auront tous leur trousse!

Razz
Mes 4ème m'ont fait le coup avant les vacances de Noël. La grève de la trousse qu'il appellent ça. Les miens sont tellement benêts qu'ils s'en étaient vantés devant ma salle, avant d'entrer (ils sont persuadés que je suis sourde... jamais vu une classe aussi bête de ce point de vue ><). Résultat : une heure de contrôle bien méchant (questions sur le cours, conjugaison, analyse de phrase, que des choses vues dans les séances précédentes), et comme j'ai vu leur pp à la récré et qu'elle les avait juste après, pourrissage en règle, à deux, et rebelotte contrôle de leçon. Ha ben, ils n'ont jamais rententé la blague, c'est bizarre...  Rolling Eyes

Mais c'est clair que depuis 2/3 ans, je trouve le niveau 4ème très très pénible.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par corailc le Ven 8 Mai 2015 - 15:13

J'ai quitté ma classe ultra-pénible de 4è en ayant vécu des heures bien difficiles. Je les retrouve lundi... Le document m'intéresse également ML, je te contacte. Des collègues de français ont proposé de venir à l'heure la plus difficile, de 16 à 17 pour observer et me donner des conseils. J'ai construis ma nouvelle séquence avec beaucoup de petits exercices à coller, que je pourrai ramasser et noter. On travaillera sur manuel aussi et sur photocop' car s'y retrouver dans un livre c'est déjà trop dur pour beaucoup d’entre eux. J'espère que ces petits trucs vont marcher. Vives les classes poubelles dans les établissements tranquilles où tous les cas sont regroupés!

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Marie Laetitia le Ven 8 Mai 2015 - 19:05

@corailc a écrit:J'ai quitté ma classe ultra-pénible de 4è en ayant vécu des heures bien difficiles. Je les retrouve lundi... Le document m'intéresse également ML, je te contacte. Des collègues de français ont proposé de venir à l'heure la plus difficile, de 16 à 17 pour observer et me donner des conseils. J'ai construis ma nouvelle séquence avec beaucoup de petits exercices à coller, que je pourrai ramasser et noter. On travaillera sur manuel aussi et sur photocop' car s'y retrouver dans un livre c'est déjà trop dur pour beaucoup d’entre eux. J'espère que ces petits trucs vont marcher. Vives les classes poubelles dans les établissements tranquilles où tous les cas sont regroupés!

Tu sais, je préfère ça. Et pourtant, l'année dernière, ça nous a vallu une classe horrible en 4e. Mais au moins les autres élèves avaient la paix. C'est sûr que c'est dur pour les professeurs. Mais bon, en serrant les dents et avec quelques astuces, une bonne entraide entre collègues, on tient bon, en se disant qu'au moins, c'est moins dur que pour les élèves corrects, qui eux devraient se fader les gugusses à longueur d'année...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Ven 8 Mai 2015 - 20:14

ah bon ? vous êtes partisans des "classes poubelles"? quelle vision étrange vous avez des élèves et de notre mission d'enseignant, et ce terme "poubelle" que vous assumez est abject. Dire que vous êtes profs comme moi, ca fait peur!

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par mathmax le Ven 8 Mai 2015 - 21:13

C'est le mot qui vous gêne ou la pratique ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par fracflo le Ven 8 Mai 2015 - 21:47

@tit871 a écrit:ah bon ? vous êtes partisans des "classes poubelles"? quelle vision étrange vous avez des élèves et de notre mission d'enseignant, et ce terme "poubelle" que vous assumez est abject. Dire que vous êtes profs comme moi, ca fait peur!

Encore une donneuse de leçons...

@tit871 a écrit:Dire que vous êtes profs comme moi, ca fait peur!

C'est drôle, je croyais que tit871 n'était que stagiaire!...

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par InvitéeD2 le Ven 8 Mai 2015 - 22:05

@Herrelis a écrit:Les 4ème m'ont fait le coup avant les vacances de Noël. La grève de la trousse qu'il appellent ça. [...] Résultat : une heure de contrôle bien méchant.
Je ne suis pas sûre de comprendre. Comment ont-ils fait le contrôle sans leur trousse ? Ils ont soudainement trouvé des stylos ? Pourquoi ne pouvaient-ils pas prendre le cours, avec ce même stylo miraculeusement retrouvé ? scratch

@Marie Laetitia a écrit:
@corailc a écrit:Vives les classes poubelles dans les établissements tranquilles où tous les cas sont regroupés!
Tu sais, je préfère ça. Et pourtant, l'année dernière, ça nous a vallu une classe horrible en 4e. Mais au moins les autres élèves avaient la paix. C'est sûr que c'est dur pour les professeurs.
D'autant que, parfois, une poignée de terribles suffit à te pourrir une ambiance de travail, à plus forte raison si ce sont des élèves en difficulté, incapables de suivre les cours du niveau dans lequel ils sont. Du coup, tu peux te retrouver à disputer un bras de fer dans plusieurs classes...

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Denys le Ven 8 Mai 2015 - 22:14

J'ai deux classes de 4è en ZEP.
Ce n'est pas évident, c'est l'âge bête.
Ils cherchent à se forger le caractère contre l'adulte.

Je suis mal placé pour donner un conseil, mais je sais ce qu'il faut faire :
ce n'est pas facile, mais il faut leur montrer qui est le chef.


Classes poubelles.
Le terme est mal choisi, mais c'est certain que pour un nombre d'élèves, le socle commun est trop élevé;
je suis partisan de revenir au CET d'avant Haby.
C'est un peu ce que font les Allemands.

_________________
Golding, Follett, Grisham, M.Connelly, Grangé, T.Harris, Merle, King, JM.Denis, Azzedine.

Denys
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par marie91270 le Ven 8 Mai 2015 - 23:25

Dalathée2 a écrit:
@Herrelis a écrit:Les 4ème m'ont fait le coup avant les vacances de Noël. La grève de la trousse qu'il appellent ça. [...] Résultat : une heure de contrôle bien méchant.
Je ne suis pas sûre de comprendre. Comment ont-ils fait le contrôle sans leur trousse ? Ils ont soudainement trouvé des stylos ? Pourquoi ne pouvaient-ils pas prendre le cours, avec ce même stylo miraculeusement retrouvé ? scratch

Je me permets de répondre pour Herrelis, puisque j'ai réagi de la même manière.
Déjà, toute la classe n'avait pas oublié sa trousse (dans mon cas, 14 élèves sur 25). Les 14 élèves concernés ont du se débrouiller pour récupérer un stylo auprès de leurs camarades (et dans le silence, bien entendu!). Certains m'ont rendu une copie blanche. Tant pis pour eux.

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Ven 8 Mai 2015 - 23:34

@fracflo a écrit:
@tit871 a écrit:ah bon ? vous êtes partisans des "classes poubelles"? quelle vision étrange vous avez des élèves et de notre mission d'enseignant, et ce terme "poubelle" que vous assumez est abject. Dire que vous êtes profs comme moi, ca fait peur!

Encore une donneuse de leçons...

@tit871 a écrit:Dire que vous êtes profs comme moi, ca fait peur!

C'est drôle, je croyais que tit871 n'était que stagiaire!...

je suis UN stagiaire capes apres 16 ans en lycée pro, iufm et faculté.

et sous prétexte qu'on est pas d'accord avec vous on donne des leçons!...Pire encore un stagiaire n'aurait pas d'avis à donner selon vous? On comprend aisément votre vision de l'école en effet. Je n'ai jamais aimé qu'on considère utile des classes dites poubelles, sacrifier des élèves pour en sauver d'autres est contraire à mon éthique et je le crains pour vous aussi à l'éthique de l'EN.Votre mépris des élèves est dégueulasse.

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Catalunya le Sam 9 Mai 2015 - 1:12

On peut mépriser des élèves méprisables.

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par corailc le Sam 9 Mai 2015 - 1:22

Bon, je le conçois, le terme "poubelle n'est pas forcément très heureux. En même temps, depuis que j'enseigne, je suis moins gênée de l'employer, car le quotidien du prof est là..Je comprends ce que dit ML, j'ai seulement deux années d'ancienneté et pour le moment, je penche plutôt pur l'autre solution, disséminer quelques cas difficiles dans chaque classe, autant que faire se peut. Mais j'ai l'impression que cette classe sans aucune option permet au collège de garder une bonne réputation et d'éviter la grogne des parents.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par titeprof le Sam 9 Mai 2015 - 8:08

Je rejoins mes collègues et si le terme choque tant que ça, on va préférer "classes de niveau".
Cette année notre PA a tenté de mixer les gamins ignobles (à la fait en grande difficultés et d'une insolence/violence/... rare). Le bilan est dramatique : toutes nos classes sont pourries jusqu'à l'os, les parents se plaignent (à juste titre) que leur gamin ne peut travailler, on a multiplié les cas de harcèlements et de violence (on a même eu le cas d'une gamin polyhandicapé poussé dans un couloir, une horreur). Bref, l'an prochain on demande tous à arrêter le massacre et à cantonner les cas dans 2 classes seulement histoire de laisser les autres respirer.

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Marie Laetitia le Sam 9 Mai 2015 - 9:50

@tit871 a écrit:
@fracflo a écrit:
@tit871 a écrit:ah bon ? vous êtes partisans des "classes poubelles"? quelle vision étrange vous avez des élèves et de notre mission d'enseignant, et ce terme "poubelle" que vous assumez est abject. Dire que vous êtes profs comme moi, ca fait peur!

Encore une donneuse de leçons...

@tit871 a écrit:Dire que vous êtes profs comme moi, ca fait peur!

C'est drôle, je croyais que tit871 n'était que stagiaire!...

je suis UN stagiaire capes apres 16 ans en lycée pro, iufm et faculté.

et sous prétexte qu'on est pas d'accord avec vous on donne des leçons!...Pire encore un stagiaire n'aurait pas d'avis à donner selon vous? On comprend aisément votre vision de l'école en effet. Je n'ai jamais aimé qu'on considère utile des classes dites poubelles, sacrifier des élèves pour en sauver d'autres est contraire à mon éthique et je le crains pour vous aussi à l'éthique de l'EN.Votre mépris des élèves est dégueulasse.

Non, je ne crois pas, justement. Et puis t'es mignon, mais avant de juger tu devrais d'abord écouter et observer.

Il ne s'agit pas de sacrifier des élèves, parce qu'en réunissant les élèves en difficulté, on peut à la fois protéger les autres élèves et bcp mieux cibler les priorités de ces élèves en difficulté (mais qui sont loin d'être bêtes cela n'a même rien à voir), et du coup on les fait mieux travailler que s'ils devaient essayer de suivre avec des élèves d'un niveau très supérieur. Avec cette classe, j'ai fait le programme, différemment de ce que j'ai fait avec mon autre 4e, et ils ont retenu plus de choses que mes élèves de l'année d'avant où les différences au sein des classes étaient énormes... De fait, cette année, nous avons constaté que les élèves de cette 4e de l'année dernière s'en sortaient aussi bien que les autres. Curieux, non? Alors le terme de classe poubelle n'est pas approprié. Classe dure, si tu veux. Classe d'élèves en échec qui sont ordinairement laissés de côté et qui nuisent ordinairement au travail des autres. Je ne dis pas que c'est la seule solution. Mais ce n'en est pas forcément une mauvaise, y compris pour les élèves.
Ce qui m'est insupportable, aussi, c'est de recueillir des élèves gentils en larmes, parce qu'ils se font frapper par les gros caïds, des coups de pied dans le dos, des bousculades dans les escaliers, des mains baladeuses, des coups de boule et j'en passe. Mis à l'écart, les harceleurs et violents "pour s'amuser" font moins les rigolos. On leur rappelle que la classe n'est pas d'abord un lieu d'amusement.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Marie Laetitia le Sam 9 Mai 2015 - 10:10

@Mezzo voce a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Lulu38 a écrit:Mon cours s'est fini il y a presque 2 heures et je suis encore en pleurs Sad
Mes 4emeont étés odieux et j'ai pas su gérer, j'en ait vraiment marre.
Parfois je pense chercher un autre boulot Sad

Courage! fleurs2 Nous sommes beaucoup à être passés par des étapes comme celle-ci. Et puis avec l'expérience on apprend à montrer les crocs pour maîtriser la meute. Si cela peut t'aider j'ai un document avec quelques trucs glanés ici et là pour "faire face aux classes". Si cela t'intéresse, donne-moi une adresse mail en mp.

ML est mon mentor : c'est grâce à elle en grande partie que j'y arrive cette année ; son document est une mine... ML : bisous
C'est très gentil mais j'ai peur de n'y être pas pour grand chose. Ce sont les membres de Néo qu'il faut remercier. Ce document n'est qu'une compilation de conseils donnés par de nombreux membres sur les fils de gestion de classe (de mémoire Celeborn, Hermione et bien d'autres sont les auteurs des conseils donnés dans ce doc).

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Mezzo voce le Sam 9 Mai 2015 - 10:34

Eh bien je remercie les membres de Néo ! Very Happy

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Sam 9 Mai 2015 - 13:37

@Catalunya a écrit:On peut mépriser des élèves méprisables.

on peut mais le doit-on?

n'y-t-il pas un boulot à faire avant tout avec ces gamins avant d'être dans la posture du mépris qui ne fait que les cantonner dans un rôle de cancre dont ils ne sortiront pas si on ne fait rien...?

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Mezzo voce le Sam 9 Mai 2015 - 13:55

Il ne faut pas tout mélanger tit871. Je pense que l'on se doit de respecter les élèves, tous les élèves, en tant qu'enseignants ayant un rôle éducatif. Cependant, derrière la posture d'enseignant, il y a l'individu et cet individu n'est pas forcé de respecter l'individu derrière l'élève, non parce qu'il a un cancre en face, mais parce qu'il a, c'est toujours possible, un individu méprisable en face de lui. Je considère respecter tous mes élèves, et il y en a qui sont lourds, mais je méprise quelques individus en raison de valeurs personnelles (exemple: un élève ayant violé une élève).

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Dimka le Sam 9 Mai 2015 - 14:18

@tit871 a écrit:n'y-t-il pas un boulot à faire avant tout avec ces gamins avant d'être dans la posture du mépris qui ne fait que les cantonner dans un rôle de cancre dont ils ne sortiront pas si on ne fait rien...?
Si, il y a un boulot à faire. Et le boulot sera fait le jour où les responsables arrêteront les grands discours qui pissent de bonnes intentions, pour y mettre les moyens. Refuser les « classes poubelles » dans des envolées lyriques sur le même accès pour tous, à l’éducation, ça va cinq minutes, mais concrètement, entre pourrir toutes les classes et faire des classes poubelles, la seconde solution a au moins le mérite de ne pas faire subir tout et n’importe quoi aux élèves qui jouent le jeu. Les « gamins » qui ont besoin d’un suivi individuel n’ont rien à faire dans des classes traditionnelles, puisqu’ils ne sont pas des « élèves ».

Et puisqu’on parle de trucs dégueulasses, je trouve ça parfaitement dégueulasse de ne rien faire, de compter sur les profs pour sauver les meubles, tout en leur reprochant tout, tout ce qui n’est en fait que mauvaises conditions de travail impsées par un employeur incompétent.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Mezzo voce le Sam 9 Mai 2015 - 15:27

@Dimka a écrit:
@tit871 a écrit:n'y-t-il pas un boulot à faire avant tout avec ces gamins avant d'être dans la posture du mépris qui ne fait que les cantonner dans un rôle de cancre dont ils ne sortiront pas si on ne fait rien...?
Si, il y a un boulot à faire. Et le boulot sera fait le jour où les responsables arrêteront les grands discours qui pissent de bonnes intentions, pour y mettre les moyens. Refuser les « classes poubelles » dans des envolées lyriques sur le même accès pour tous, à l’éducation, ça va cinq minutes, mais concrètement, entre pourrir toutes les classes et faire des classes poubelles, la seconde solution a au moins le mérite de ne pas faire subir tout et n’importe quoi aux élèves qui jouent le jeu. Les « gamins » qui ont besoin d’un suivi individuel n’ont rien à faire dans des classes traditionnelles, puisqu’ils ne sont pas des « élèves ».

Et puisqu’on parle de trucs dégueulasses, je trouve ça parfaitement dégueulasse de ne rien faire, de compter sur les profs pour sauver les meubles, tout en leur reprochant tout, tout ce qui n’est en fait que mauvaises conditions de travail impsées par un employeur incompétent.

+1

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par belote le Sam 9 Mai 2015 - 16:28

@Dimka a écrit:
@tit871 a écrit:n'y-t-il pas un boulot à faire avant tout avec ces gamins avant d'être dans la posture du mépris qui ne fait que les cantonner dans un rôle de cancre dont ils ne sortiront pas si on ne fait rien...?
Si, il y a un boulot à faire. Et le boulot sera fait le jour où les responsables arrêteront les grands discours qui pissent de bonnes intentions, pour y mettre les moyens. Refuser les « classes poubelles » dans des envolées lyriques sur le même accès pour tous, à l’éducation, ça va cinq minutes, mais concrètement, entre pourrir toutes les classes et faire des classes poubelles, la seconde solution a au moins le mérite de ne pas faire subir tout et n’importe quoi aux élèves qui jouent le jeu. Les « gamins » qui ont besoin d’un suivi individuel n’ont rien à faire dans des classes traditionnelles, puisqu’ils ne sont pas des « élèves ».

Et puisqu’on parle de trucs dégueulasses, je trouve ça parfaitement dégueulasse de ne rien faire, de compter sur les profs pour sauver les meubles, tout en leur reprochant tout, tout ce qui n’est en fait que mauvaises conditions de travail impsées par un employeur incompétent.
yesyes yesyes yesyes

_________________
L'homme a beaucoup appris qui a beaucoup souffert. (Chanson de Roland)

belote
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par Tazon le Sam 9 Mai 2015 - 16:33

tit87 a écrit:
je suis UN stagiaire capes apres 16 ans en lycée pro, iufm et faculté.

et sous prétexte qu'on est pas d'accord avec vous on donne des leçons!...Pire encore un stagiaire n'aurait pas d'avis à donner selon vous? On comprend aisément votre vision de l'école en effet. Je n'ai jamais aimé qu'on considère utile des classes dites poubelles, sacrifier des élèves pour en sauver d'autres est contraire à mon éthique et je le crains pour vous aussi à l'éthique de l'EN.Votre mépris des élèves est dégueulasse.


Je ne pense pas que tant parmi nous méprisent les élèves, d'autant que ce sont pour la plupart des enfants, donc susceptibles de changer en bien en grandissant, l'expression "classe poubelle" est plus cynique qu'autre chose.

Pratiquement, que l'on crée des classes de niveau, des groupes de compétences, ou quelle que soit la dénomination que tu veux leur donner, ou pas, on sacrifie des élèves pour en sauver d'autres, ce ne sont pas les mêmes. dans un cas c'est toute une classe d'âge d'un collège qui peut être sacrifiée par l'impossibilité de travailler dans toutes les classes, dans l'autre seuls quelques uns qui ont des besoins tellement particuliers qu'ils ne peuvent en général pas être pris en charge par des enseignants, il y faudrait une armée de psychologues, éducateurs, assistantes  sociales, psychomotriciens, ....

J'ai longtemps été contre les classes "poubelles" mais ayant vu trop d'élèves prometteurs ou des élèves simplement susceptibles de progresser gâchés dans des classes foutues en l'air par parfois juste un ou deux perturbateurs, impossibles à instruire, à éduquer, à endurer dans les conditions de travail qu'on nous donne, mon avis a bien changé. Lorsque tu auras en plus ton propre enfant dans une de ces classes, éventuellement pleurant et ayant mal au ventre de peur de se faire taper et d'ennui à longueur de journée parce qu'il n'y apprend rien, peut-être réviseras-tu ton jugement. Lorsque tu auras vu des élèves de ta ZEP se contenter au mieux de mentions minables au bac et de BTS vente forcée locaux alors qu'ils étaient super intelligents et auraient pu prétendre à au moins aussi bien que les gosses de riches de l'école privée d'à côté qui nous envoyait ses pénibles et ses feignants, peut-être changeras-tu d'avis.

L'éthique actuelle de l'E.N. est bien évidente en ce moment : sacrifier des élèves ( ceux issus des classes moyennes et populaires qui auraient pu accéder à d'autres destins que ceux promis par la reproduction sociale) pour faire semblant d'en sauver d'autres. C'est ça que je trouve dégueulasse pour ma part.

Par contre, honnêtement, j'ai essayé bien fort, parce que je crois à l'éducabilité de tous, d'enseigner dans ces classes, et malgré les petits effectifs et les ambitions révisées à la baisse, je n'y suis pas arrivé, il aurait fallu des instits spé à mon a vis, ou décider de ne pas du tout suivre les programmes peut-être.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Sam 9 Mai 2015 - 18:12

@Dimka a écrit:
@tit871 a écrit:n'y-t-il pas un boulot à faire avant tout avec ces gamins avant d'être dans la posture du mépris qui ne fait que les cantonner dans un rôle de cancre dont ils ne sortiront pas si on ne fait rien...?
Si, il y a un boulot à faire. Et le boulot sera fait le jour où les responsables arrêteront les grands discours qui pissent de bonnes intentions, pour y mettre les moyens. Refuser les « classes poubelles » dans des envolées lyriques sur le même accès pour tous, à l’éducation, ça va cinq minutes, mais concrètement, entre pourrir toutes les classes et faire des classes poubelles, la seconde solution a au moins le mérite de ne pas faire subir tout et n’importe quoi aux élèves qui jouent le jeu. Les « gamins » qui ont besoin d’un suivi individuel n’ont rien à faire dans des classes traditionnelles, puisqu’ils ne sont pas des « élèves ».

Et puisqu’on parle de trucs dégueulasses, je trouve ça parfaitement dégueulasse de ne rien faire, de compter sur les profs pour sauver les meubles, tout en leur reprochant tout, tout ce qui n’est en fait que mauvaises conditions de travail impsées par un employeur incompétent.

et bien si justement ils le sont!!c'est bien la le problème du discours que bcp tiennent dans ce fil!Il ya les élèves qu"ont a envie d'avoir qui correspondent à vos attentes et les autres qui n'en sont pas...c'est là où je suis en désaccord ferme.Que des gamins nous emmerdent c'est un fait, les considérer comme "non élève" ou les mettre en classe" poubelle" c'est déjà les enfermer dans des cases , comment alors les aider si dores et déjà ous ne les considérez pas??On est pas là pour instruire certains élèves mais TOUS les gamins qu'on a en face de nous.

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par tit871 le Sam 9 Mai 2015 - 18:18

@Tazon a écrit:
tit87 a écrit:
je suis UN stagiaire capes apres 16 ans en lycée pro, iufm et faculté.

et sous prétexte qu'on est pas d'accord avec vous on donne des leçons!...Pire encore un stagiaire n'aurait pas d'avis à donner selon vous? On comprend aisément votre vision de l'école en effet. Je n'ai jamais aimé qu'on considère utile des classes dites poubelles, sacrifier des élèves pour en sauver d'autres est contraire à mon éthique et je le crains pour vous aussi à l'éthique de l'EN.Votre mépris des élèves est dégueulasse.


Je ne pense pas que tant parmi nous méprisent les élèves, d'autant que ce sont pour la plupart des enfants, donc susceptibles de changer en bien en grandissant, l'expression "classe poubelle" est plus cynique qu'autre chose.

Pratiquement, que l'on crée des classes de niveau, des groupes de compétences, ou quelle que soit la dénomination que tu veux leur donner, ou pas, on sacrifie des élèves pour en sauver d'autres, ce ne sont pas les mêmes. dans un cas c'est toute une classe d'âge d'un collège qui peut être sacrifiée par l'impossibilité de travailler dans toutes les classes, dans l'autre seuls quelques uns qui ont des besoins tellement particuliers qu'ils ne peuvent en général pas être pris en charge par des enseignants, il y faudrait une armée de psychologues, éducateurs, assistantes  sociales, psychomotriciens, ....

J'ai longtemps été contre les classes "poubelles" mais ayant vu trop d'élèves prometteurs ou des élèves simplement susceptibles de progresser gâchés dans des classes foutues en l'air par parfois juste un ou deux perturbateurs, impossibles à instruire, à éduquer, à endurer dans les conditions de travail qu'on nous donne, mon avis a bien changé. Lorsque tu auras en plus ton propre enfant dans une de ces classes, éventuellement pleurant et ayant mal au ventre de peur de se faire taper et d'ennui à longueur de journée parce qu'il n'y apprend rien, peut-être réviseras-tu ton jugement. Lorsque tu auras vu des élèves de ta ZEP se contenter au mieux de mentions minables au bac et de BTS vente forcée locaux alors qu'ils étaient super intelligents et auraient pu prétendre à au moins aussi bien que les gosses de riches de l'école privée d'à côté qui nous envoyait ses pénibles et ses feignants, peut-être changeras-tu d'avis.

L'éthique actuelle de l'E.N. est bien évidente en ce moment : sacrifier des élèves ( ceux issus des classes moyennes et populaires qui auraient pu accéder à d'autres destins que ceux promis par la reproduction sociale) pour faire semblant d'en sauver d'autres. C'est ça que je trouve dégueulasse pour ma part.

Par contre, honnêtement, j'ai essayé bien fort, parce que je crois à l'éducabilité de tous, d'enseigner dans ces classes, et malgré les petits effectifs et les ambitions révisées à la baisse, je n'y suis pas arrivé, il aurait fallu des instits spé à mon a vis, ou décider de ne pas du tout suivre les programmes peut-être.

la ZEP je connais merci. les élèves se contentent parce que, peut-être, justement certains profs les ont taxé de "cancre" et n'ont pas chercher à les aider!! Moi ce que j'ai vu c'est des profs qui dans des établissements difficiles, ne faisaient pas respecter le règlement intérieur,la plupart considéraient que leur boulot était dans la classe uniquement, la notion de communauté éducative , travail d'équipe ils ne connaissaient pas!Certains même râlaient aux réunions de rentrée pour mettre en place des solutions face à l’absentéisme car ils avaient mieux à faire. La plupart refusaient de se former au PAF, bref des démissionnaires finis qui ne se remettaient absolument pas en question. Que le système soit hautement critiquable c'est tout à fait juste, mais quand je compare l'investissement que je vois dans le privé par rapport aux profs du public, j'ai mal!!

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: heures difficiles en 4ème: comment auriez-vous réagi?

Message par mafalda16 le Sam 9 Mai 2015 - 18:24

@tit871 a écrit: quand je compare l'investissement que je vois dans le privé par rapport aux profs du public, j'ai mal!!

Ami des généralités, bonsoir! furieux furieux

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum