Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Osmie le Mar 19 Mai 2015 - 8:32

"On peut entrer dans la culture et la grande culture en entrant dans le rap." (Claire Krepper)

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Luigi_B le Mar 19 Mai 2015 - 8:33

C'est un festival...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Osmie le Mar 19 Mai 2015 - 8:33

Mon dieu ! Un professeur parle du sens de l'effort indispensable ! Quelle horreur !

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Ronin le Mar 19 Mai 2015 - 8:34

Avec l'UNSA encore et toujours plus loin dans la connerie !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Osmie le Mar 19 Mai 2015 - 8:34

Argument balayé par Despelchin : "On peut revenir 100 ans en arrière".

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Osmie le Mar 19 Mai 2015 - 8:35

Sens de l'effort = rétrograde.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Osmie le Mar 19 Mai 2015 - 8:36

"Le réel est le réel et le présent est le présent." (Desplechin)

Ça c'est vrai ça !

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Osmie le Mar 19 Mai 2015 - 8:39

C'est de plus en plus bête et creux. 

Les habits neufs de l'empereur, on est en plein dedans.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par jypsie le Mar 19 Mai 2015 - 8:40

Les EPI seront ce que les enseignants en feront mais vu les réactions d'une majorité sur ce site , je constate que comme toujours on veut bien une réforme mais seulement si elle concerne les autres matières et pas la sienne.On sait qu'il faut changer mais construire les EPI en fonction des élèves qu'on a en face de soi demande un travail en interdisciplinarité que la majorité refuse.

Concernant les programmes, beaucoup oublient que le CSP est constitué de personnes issues de différents horizons (droite et gauche) et sont en cours de consultation, il faut des modifications mais tout n'est pas à jeter.
On sait très bien que les programmes en Histoire sont trop lourds et ne sont jamais terminés alors laisser une part d'autonomie à l'enseignant me parait positif.

jypsie
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Osmie le Mar 19 Mai 2015 - 8:46

Les heures d'EPI seront prises aux heures disciplinaires, nous aurons donc moins d'heures pour travailler les fondamentaux, et on viendra ensuite accuser la profession d'être incapable de faire réussir les élèves.
De qui se moque-t-on ?

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Thalia de G le Mar 19 Mai 2015 - 8:46

jypsie, merci de bien vouloir te présenter dans le forum idoine http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation, comme c'est l'usage


Dernière édition par Thalia de G le Mar 19 Mai 2015 - 8:50, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Luigi_B le Mar 19 Mai 2015 - 8:47

L'émission se termine sur une sorte de relativisme sur la grève, avec un témoignage d'un collègue mal informé qui croit que le SNES n'appelle pas à la grève...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Ilse le Mar 19 Mai 2015 - 8:48

@jypsie a écrit:Les EPI seront ce que les enseignants en feront mais vu les réactions d'une majorité sur ce site , je constate que comme toujours on veut bien une réforme mais seulement si elle concerne les autres matières et pas la sienne.On sait qu'il faut changer mais construire les EPI en fonction des élèves qu'on a en face de soi demande un travail en interdisciplinarité que la majorité refuse.

Concernant les programmes, beaucoup oublient que le CSP est constitué de personnes issues de différents horizons (droite et gauche) et sont en cours de consultation, il faut des modifications mais tout n'est pas à jeter.
On sait très bien que les programmes en Histoire sont trop lourds et ne sont jamais terminés alors laisser une part d'autonomie à l'enseignant me parait positif.

Pour les programmes de français, aucun enseignant du secondaire, mais beaucoup de profs d'université et de sciences de l'éducation...

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Osmie le Mar 19 Mai 2015 - 8:49

Quelle nullité crasse. Pathétique, lamentable.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Ilse le Mar 19 Mai 2015 - 8:51

@Osmie a écrit:Les heures d'EPI seront prises aux heures disciplinaires, nous aurons donc moins d'heures pour travailler les fondamentaux, et on viendra ensuite accuser la profession d'être incapable de faire réussir les élèves.
De qui se moque-t-on ?

+ 1

En français, on passe de 5h + 1h d'AP en 6ème actuellement à 4h30 dont 1h d'AP (il restera donc 3h30 de français!!)...
En 5è, 4è et 3è, on prendra 0,5 ou 1h pour l'AP, mais aussi pour les EPi...
Et c'est la même chose en maths.

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Luigi_B le Mar 19 Mai 2015 - 8:59

@jypsie a écrit:Les EPI seront ce que les enseignants en feront mais vu les réactions d'une majorité sur ce site , je constate que comme toujours on veut bien une réforme mais seulement si elle concerne les autres matières et pas la sienne.On sait qu'il faut changer mais construire les EPI en fonction des élèves qu'on a en face de soi demande un travail en interdisciplinarité que la majorité refuse.
Que les programmes refusent en l'occurrence... furieux

Il faudrait peut-être commencer par ça. Exemple : l'antiquité pour l'EPI LCA. Voir ici : http://www.neoprofs.org/t89562-epi-lca-et-histoire-en-cycle-4?vote=viewresult

Comme tu dis...
On sait très bien que les programmes en Histoire sont trop lourds et ne sont jamais terminés alors laisser une part d'autonomie à l'enseignant me parait positif.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matins de France culture consacrés à la réforme du collège : ça commence mal.

Message par Tazon le Mar 19 Mai 2015 - 9:04

@ jypsie.
L'autonomie des professeurs sur le plan des programmes (c'est ce que tu veux dire par "seront ce que les professeurs en feront") est une catastrophe, certains élèves auront un enseignement de meilleure qualité que d'autre (devinez lesquels, ceux qui sont dans des collèges avec une grande partie des élèves en difficulté avec les fondamentaux lire/écrire/calculer et les règles de vie en classe où les EPI seront indigents par force ou ceux qui sont dans des établissements préservés? ceux qui sont dans les zones rurales dans lesquelles le moindre déplacement à la piscine est un problème ou ceux qui sont dans des villes bien fournies en musées, intervenants divers et infrastructures?) c'est profondément injuste.
Nous voulons bien une réforme qui réponde aux problèmes constatés, pas qui en crée de nouveaux. L'autonomie doit être strictement réservée à la pédagogie, pas aux contenus.
Les programmes en histoire ne sont-ils pas trop lourds que parce que les élèves arrivent en sixième sans bases solides? On pourrait dire aussi que les programmes sont trop lourds en maths étant donné que les notions non intégrées (les quatre opérations avec des entiers et des décimaux, les formes géométriques simples, le parallélisme et la perpendicularité, les tables de multiplication, double et demi, ..... LA LECTURE, le vocabulaire basique comme  ne pas confondre est et et, ....) ne permettent pas de traiter les programmes de sixième, puis de cinquième, et ainsi de suite, réduire encore les contenus ne résoudra pas ces problèmes. L'interdisciplinarité non plus, en plus de nous rajouter un temps de travail énorme si on veut que cela soit fait correctement, temps et lieux de travail non prévus dans la réforme.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum