Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Sphinx le Mar 19 Mai 2015 - 22:57

@lapetitemu a écrit:

Ah mais moi je sais bien. Mais cet argument ne fera pas effet. C'est pour ça que je demandais ce qui pourrait être réalisable de manière plus fédératrice.

Il faut quand même bien prendre conscience que de plus en plus d'enseignants sont dans la démobilisation totale. On peut les taxer de ce qu'on veut, s'en indigner, mais pour ma part j'essaie plutôt de trouver comment les remotiver (je pense notamment à mes quelques copines qui sont d'accord avec moi sur le fond mais plus frileuses pour la forme. Et vu le peu de monde aux manifs, elles ne doivent pas être les seules).

Si elles n'osent déjà pas faire un kilomètre à pied pas trop vite, je ne vois pas ce qu'on pourrait leur proposer de plus "gentil"... Cripure propose ici la bonne technique et je crois que je vais m'en inspirer : faire sentir aux "voui mais c'est-à-dire que..." tout mon souverain mépris.

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Zazk le Mar 19 Mai 2015 - 22:58

La grève du Brevet risque d'être mal comprise : j'ai vu la réaction d'une collègue, gréviste pour le moment, mais plus du tout d'accord pour la suite car sa fille passe le Brevet !
Et pourquoi ne ferions-nous pas au contraire une grève "du zèle", en quelque sorte, en donnant un 20/20 (ou un 15/20 pour les sévères) à toutes les épreuves du Brevet ? Franchement, ça ne fausserait pas vraiment les statistiques puisque tout le monde ou presque a son Brevet et ça serait certainement marquant dans l'esprit des gens (et on s'éviterait de longues corrections ennuyeuses !)

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Lenagcn le Mar 19 Mai 2015 - 23:06

Oui, le cours en + coûte forcément "une blinde", puisque hors DHG.
On est dans du périéduatif: un prof et des locaux à financer, par 25 familles.
A la louche, pour le prof: 90e l'heure chargée, 2 heures par semaine, 36 semaines: 6500e à diviser par 25: 260e pour l'année.

Les familles font ce qu'elles veulent de leur argent.
Si elles peuvent?
Quitte à dépenser, il y a plus futile que de le faire pour l'éducation de ses enfants.

Lenagcn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Chocolat le Mar 19 Mai 2015 - 23:13

@Heisenberg a écrit:Vu sur Twitter :
SNALC a écrit:"Si aucune inflexion n’est décidée, nous bloquerons le passage des épreuves du brevet"

Excellent !

Ce qu'ils font, NVB, Valls et Hollande, c'est de la provocation !

Or ils oublient un petit détail : sans les enseignants, leur réforme est inapplicable.


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Thalie le Mar 19 Mai 2015 - 23:17

@Zazk a écrit:La grève du Brevet risque d'être mal comprise : j'ai vu la réaction d'une collègue, gréviste pour le moment, mais plus du tout d'accord pour la suite car sa fille passe le Brevet !
Et pourquoi ne ferions-nous pas au contraire une grève "du zèle", en quelque sorte, en donnant un 20/20 (ou un 15/20 pour les sévères) à toutes les épreuves du Brevet ? Franchement, ça ne fausserait pas vraiment les statistiques puisque tout le monde ou presque a son Brevet et ça serait certainement marquant dans l'esprit des gens (et on s'éviterait de longues corrections ennuyeuses !)
Je trouve que c'est une bonne idée, non ? Peut-on le faire ?

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Chocolat le Mar 19 Mai 2015 - 23:19

Je trouve l'idée de "la grève du zèle" très peu pertinente.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Whypee le Mar 19 Mai 2015 - 23:20

@Thalie a écrit:
@Zazk a écrit:La grève du Brevet risque d'être mal comprise : j'ai vu la réaction d'une collègue, gréviste pour le moment, mais plus du tout d'accord pour la suite car sa fille passe le Brevet !
Et pourquoi ne ferions-nous pas au contraire une grève "du zèle", en quelque sorte, en donnant un 20/20 (ou un 15/20 pour les sévères) à toutes les épreuves du Brevet ? Franchement, ça ne fausserait pas vraiment les statistiques puisque tout le monde ou presque a son Brevet et ça serait certainement marquant dans l'esprit des gens (et on s'éviterait de longues corrections ennuyeuses !)
Je trouve que c'est une bonne idée, non ? Peut-on le faire ?
Et pourquoi pas faire les gros yeux méchants... cafe

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Ventre-Saint-Gris le Mar 19 Mai 2015 - 23:26

@totoro a écrit:Mais l'opposition privé / public m'énerve déjà d'habitude, alors là, j'ai du mal à me contenir...

topela fleurs2

J'ai passé une partie de ma scolarité dans le privé, je voulais être prof dans le public (et en ZEP, j'en ai pour mes envies), j'ai deux gosses et bientôt trois dans le privé (une douloureuse expérience avec mon aîné dans notre école publique de quartier a provoqué notre défection), et de bons amis profs aussi bien dans le privé que dans le public.

Alors voilà. Je suis aujourd'hui ravi de voir à quel enseignement mes gamins ont droit. Je suis très heureux qu'ils aient des profs qui s'assoient gentiment sur la loi de 56 (c'est mon obsession que j'ai à moi, la loi de 56), et qu'on leur donne un peu de travail écrit quand ils sont censés apprendre à écrire, qu'on leur donne dès le CE2 le double de textes (poésie ou théâtre), le double de verbes conjugués, le double de mots invariables à apprendre que ce que je peux donner à un gamin de cinquième dans mon collège public (alors que je passe pour exigeant là où je suis). Et mes gosses jouent beaucoup plus qu'ils ne travaillent à la maison... Very Happy

Ce qui fait l'esprit de l'établissement où vont mes gamins, c'est que les parents viennent y chercher une qualité d'enseignement, que les mots "travail" ou "effort" ne sont pas tabous mais font consensus. Ce qui n'empêche pas de mettre en place des temps de soutien, notamment le midi, pour les enfants en difficulté.

Alors si, malgré tous les éléments de relativisation, il existe bien une différence entre le privé moyen et le public moyen, mais je remercie justement les enseignants de mes enfants de rester fidèles à certains principes éducatifs de bon sens, même si c'est certainement plus facile à faire pour eux (les inspecteurs eux-mêmes doivent souvent faire la part des choses).
L'opposition public / privé, quand elle est faite, n'est donc pas forcément à lire comme une critique des avantages imaginaires du privé (parce qu'effectivement cette réforme fait mal à tout le monde), ou comme l'expression d'une jalousie acerbe.


Dernière édition par Ventre-Saint-Gris le Mar 19 Mai 2015 - 23:28, édité 1 fois

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Sibylle le Mar 19 Mai 2015 - 23:27

Qui est gêné par la grève du zèle en mettant 20/20 ?
Ni l'administration des collèges, ni les rectorats, ni le ministère, ni les parents, ni les élèves...
Seuls les profs (et qui, pour beaucoup, ne le feront pas) qui auront honte de mettre 20/20 à une copie sans l'avoir lue...

Vraiment pas une bonne idée...

Il faut oser faire quelque chose qui gêne vraiment et pas qui fasse sourire (ou fasse plaisir).
Grève de remplir les dossiers d'orientation ?
Boycott de la surveillance du brevet, des corrections.
Boycott des conseils de classe ?


Dernière édition par Sibylle le Mar 19 Mai 2015 - 23:43, édité 1 fois

Sibylle
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Chocolat le Mar 19 Mai 2015 - 23:30

Sibylle : topela

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par InvitéFi le Mar 19 Mai 2015 - 23:51

Je ne veux pas gâcher votre motivation à poursuivre, mais nous ne mobilisons pas assez de monde dans le corps enseignant ... ni les parents d'élèves.
La seule chose qui aurait pu faire tomber la réforme, vu la détermination de l'exécutif, c'est un combo lycéens/parents d'élèves/profs dans la rue + blocage de collège. Un mouvement dans la durée et un vrai rapport de force.

A Paris, j'ai trouvé la manif très molle.

Il faut se rendre à l'évidence que cette réforme passera (Valls a dit, le plus tôt possible et il a l'habitude des passages en force ...).

Par contre, je suis très curieux de voir comment tout cela va se mettre en place.

Des changements aussi nombreux et sur autant de niveaux d'un coup, ça me semble du jamais vu non ?

InvitéFi
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par JPhMM le Mar 19 Mai 2015 - 23:57

Ça va couter une blinde.
Une blinde énormissime.

Faudrait être aveugle Rolling Eyes pour pas s'en apercevoir.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par eleonore69 le Mar 19 Mai 2015 - 23:57

Et la résistance passive Très efficace et sans doute la plus efficace dans l'éducation nationale...

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Septimus le Mar 19 Mai 2015 - 23:58

fixb a écrit:Je ne veux pas gâcher votre motivation à poursuivre, mais nous ne mobilisons pas assez de monde dans le corps enseignant ... ni les parents d'élèves.
Il faut se rendre à l'évidence que cette réforme passera (Valls a dit, le plus tôt possible et il a l'habitude des passages en force ...).

Par contre, je suis très curieux de voir comment tout cela va se mettre en place.

Des changements aussi nombreux et sur autant de niveaux d'un coup, ça me semble du jamais vu non ?

Quoi qu'il en soit, si cette réforme passe, je mettrais un point d'honneur à saboter de l'intérieur cette réforme à mon petit niveau en refusant tout EPI. Et si on me l'impose soit je ferais un cours normal si le collègue est d'accord ou sinon un truc fait sur un coin de table, hors de question que je perde mon temps avec ces inepties.

Septimus
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par eleonore69 le Mar 19 Mai 2015 - 23:59

@Septimus a écrit:
fixb a écrit:Je ne veux pas gâcher votre motivation à poursuivre, mais nous ne mobilisons pas assez de monde dans le corps enseignant ... ni les parents d'élèves.
Il faut se rendre à l'évidence que cette réforme passera (Valls a dit, le plus tôt possible et il a l'habitude des passages en force ...).

Par contre, je suis très curieux de voir comment tout cela va se mettre en place.

Des changements aussi nombreux et sur autant de niveaux d'un coup, ça me semble du jamais vu non ?

Quoi qu'il en soit, si cette réforme passe, je mettrais un point d'honneur à saboter de l'intérieur cette réforme à mon petit niveau en refusant tout EPI. Et si on me l'impose soit je ferais un cours normal si le collègue est d'accord ou sinon un truc fait sur un coin de table, hors de question que je perde mon temps avec ces inepties.

On est d'accord, cela rejoint mes propos.. Même destin que les IDD et travaux croisés!

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par eleonore69 le Mer 20 Mai 2015 - 0:04

fixb a écrit:Je ne veux pas gâcher votre motivation à poursuivre, mais nous ne mobilisons pas assez de monde dans le corps enseignant ... ni les parents d'élèves.
La seule chose qui aurait pu faire tomber la réforme, vu la détermination de l'exécutif, c'est un combo lycéens/parents d'élèves/profs dans la rue + blocage de collège. Un mouvement dans la durée et un vrai rapport de force.

A Paris, j'ai trouvé la manif très molle.

Il faut se rendre à l'évidence que cette réforme passera (Valls a dit, le plus tôt possible et il a l'habitude des passages en force ...).

Par contre, je suis très curieux de voir comment tout cela va se mettre en place.

Des changements aussi nombreux et sur autant de niveaux d'un coup, ça me semble du jamais vu non ?

chaos assuré !

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par thierryK le Mer 20 Mai 2015 - 0:06

[quote="eleonore69"][quote="Septimus"]
fixb a écrit:Je ne veux pas gâcher votre motivation à poursuivre, mais nous ne mobilisons pas assez de monde dans le corps enseignant ... ni les parents d'élèves.
Il faut se rendre à l'évidence que cette réforme passera (Valls a dit, le plus tôt possible et il a l'habitude des passages en force ...).

Ca ne dépend pas de Valls, pas plus que le CPE ne dépendait de Villepin. Ca peut aller très vite.
Les parents ne sont pas encore rentrés dans le jeu, mais ils sont très motivés.

thierryK
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Ventre-Saint-Gris le Mer 20 Mai 2015 - 0:19

Message foiré.


Dernière édition par Ventre-Saint-Gris le Mer 20 Mai 2015 - 0:25, édité 1 fois

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Ventre-Saint-Gris le Mer 20 Mai 2015 - 0:24

fixb a écrit:Je ne veux pas gâcher votre motivation à poursuivre, mais nous ne mobilisons pas assez de monde dans le corps enseignant ... ni les parents d'élèves.
Les parents n'ont pas non plus beaucoup de moyens pour exprimer leur opinion sur le sujet. Voilà pourquoi je serais très heureux d'un appel à une manifestation générale qui, si elle était une réussite, aurait au moins le mérite de nous mettre un peu de baume au cœur.

Et ça me gonfle aussi que l'on finisse toujours par avoir le sentiment que c'est aux profs seuls de s'emparer des luttes relatives à une éducation qui touche tout le monde. Et ce simple fait n'est à mon avis pas un mince symptôme des maux de notre société.

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Dinosaura le Mer 20 Mai 2015 - 0:26

@eleonore69 a écrit:
@Septimus a écrit:
fixb a écrit:Je ne veux pas gâcher votre motivation à poursuivre, mais nous ne mobilisons pas assez de monde dans le corps enseignant ... ni les parents d'élèves.
Il faut se rendre à l'évidence que cette réforme passera (Valls a dit, le plus tôt possible et il a l'habitude des passages en force ...).

Par contre, je suis très curieux de voir comment tout cela va se mettre en place.

Des changements aussi nombreux et sur autant de niveaux d'un coup, ça me semble du jamais vu non ?

Quoi qu'il en soit, si cette réforme passe, je mettrais un point d'honneur à saboter de l'intérieur cette réforme à mon petit niveau en refusant tout EPI. Et si on me l'impose soit je ferais un cours normal si le collègue est d'accord ou sinon un truc fait sur un coin de table, hors de question que je perde mon temps avec ces inepties.

On est d'accord, cela rejoint mes propos.. Même destin que les IDD et travaux croisés!

+1000 je pense faire de même.

Et je pense aussi inscrire mes enfants dans le privé, déjà qu'ils vont se bouffer les nouveaux programmes de primaire et de Français et Maths du collège... (j'habite dans une banlieue très mixte du 93 pour situer, les classes bilangues étaient la seule raison qui aurait fait que j'aurais inscrit mes enfants dans la zep du coin. Point de vue pragmatique que vous entendrez beaucoup chez les parents de classes moyennes qui jouaient encore le jeu de la zep publique).

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par totoro le Mer 20 Mai 2015 - 6:26

@Ventre-Saint-Gris a écrit:
@totoro a écrit:Mais l'opposition privé / public m'énerve déjà d'habitude, alors là, j'ai du mal à me contenir...

topela fleurs2

J'ai passé une partie de ma scolarité dans le privé, je voulais être prof dans le public (et en ZEP, j'en ai pour mes envies), j'ai deux gosses et bientôt trois dans le privé (une douloureuse expérience avec mon aîné dans notre école publique de quartier a provoqué notre défection), et de bons amis profs aussi bien dans le privé que dans le public.

Alors voilà. Je suis aujourd'hui ravi de voir à quel enseignement mes gamins ont droit. Je suis très heureux qu'ils aient des profs qui s'assoient gentiment sur la loi de 56 (c'est mon obsession que j'ai à moi, la loi de 56), et qu'on leur donne un peu de travail écrit quand ils sont censés apprendre à écrire, qu'on leur donne dès le CE2 le double de textes (poésie ou théâtre), le double de verbes conjugués, le double de mots invariables à apprendre que ce que je peux donner à un gamin de cinquième dans mon collège public (alors que je passe pour exigeant là où je suis). Et mes gosses jouent beaucoup plus qu'ils ne travaillent à la maison...  Very Happy

Ce qui fait l'esprit de l'établissement où vont mes gamins, c'est que les parents viennent y chercher une qualité d'enseignement, que les mots "travail" ou "effort" ne sont pas tabous mais font consensus. Ce qui n'empêche pas de mettre en place des temps de soutien, notamment le midi, pour les enfants en difficulté.

Alors si, malgré tous les éléments de relativisation, il existe bien une différence entre le privé moyen et le public moyen, mais je remercie justement les enseignants de mes enfants de rester fidèles à certains principes éducatifs de bon sens, même si c'est certainement plus facile à faire pour eux (les inspecteurs eux-mêmes doivent souvent faire la part des choses).
L'opposition public / privé, quand elle est faite, n'est donc pas forcément à lire comme une critique des avantages imaginaires du privé (parce qu'effectivement cette réforme fait mal à tout le monde), ou comme l'expression d'une jalousie acerbe.

Merci pour ce message (c'est pas souvent qu'on lit des trucs sympas sur le privé...), il remonte mon moral très en berne ce matin à l'idée de retourner dans ma salle des profs:D ... Very Happy

Néanmoins, je crains que ce type d'établissements privés ne tienne pas le choc, face à la réforme, face aux projets bizarres de certains (on en a des pas mal dans le privé aussi...)

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par illizia le Mer 20 Mai 2015 - 6:43


illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par inviteeM le Mer 20 Mai 2015 - 8:42

Voici une proposition lancée sur Le Trouble:

Le décret engageant la réforme est passé cette nuit, on se moque de nous.


Je vous copie-colle ci - dessous le mail envoyé à quelques collègues motivés de collège X, une idée à mettre en place demain ; si vous voulez vous joindre à eux, c'est facile, amusant, et la technique a fait ses preuves pour la campagne anti TAFTA ! J'ai testé ce soir au ministère de l’éducation nationale !

Voici ci - dessous quelques contacts pour rappeler à ceux qui gouvernent que nous ne sommes pas d'accord et que nous restons vigilants.

Que dire ou écrire?
Pensons d'abord que ceux qui vont lire nos messages ou recevoir nos appels ne sont que les petites mains, restons courtois avec eux. Propositions ci dessous de quelques phrases (je viens d'appeler le standard du ministère éducation nationale pour tester, la dame est un peu tendue au début !)

- Bonjour, (Pour le ministère) j'appelle pour dire que je ne suis pas du tout d'accord avec la réforme du collège qui est en route, comme parent/ citoyen... je veux conserver le latin, le grec, et une diversité de langues : à qui puis - je adresser cette requête, vous auriez un nom ? Je ne peux pas parler à une secrétaire de la ministre ? etc etc... merci au revoir.

- Bonjour (pour le conseil supérieur des programmes, dont je n'ai pas pu obtenir le téléphone...) : Je vous envoie ce message car je suis farouchement opposé(e) à la mise en place d'enseignements pratiques interdisciplinaires, je pense qu'il est urgent de conserver des enseignements par discipline, et je tiens particulièrement au latin et au grec, je vous demande aussi d'arrêter de tout changer tout le temps, merci bien.

- Bonjour (Pour le PS), j'appelle pour connaître la position du parti socialiste sur la réforme du collège et des programmes, parce que je ne suis pas du tout d'accord avec toutes ces innovations, à qui puis - je transmettre mes remarques ? (si on vous demande si vous êtes adhérents, sympathisants ou autre,vous pouvez toujours dire que vous êtes un citoyen qui réfléchit et s'informe avant les prochains scrutins, soit les régionales de décembre...)

- Bonjour (Si vous avez un jeune à la maison qui veut essayer), j'appelle parce que je suis en classe euro et j'ai des frères et sœurs qui voudraient bien y goûter, donc je voudrais faire savoir ça à la ministre, comment je peux faire ? / Je fais du latin depuis 2 ans, c'est très bien, je ne comprends pas votre idée de l'enlever, en plus on fait un super voyage à Rome en 3ème si on a bien travaillé, il faut dire à la ministre d'arrêter sa réforme s'il vous plaît/ J'appelle parce que je passe le bac et en fait je trouve que vous réformez tout le temps, ce serait bien d'arrêter un peu, à qui puis je dire ça ?/ J'appelle parce que je fais de l'allemand et je suis inquiet de la réforme, mes parents m'ont fait prendre cette langue parce que mon grand père était résistant et défendait la réconciliation franco - allemande....c'est une mauvaise idée de changer ça....et puis pour l'Europe c'est bizarre non?

Dans tous les cas, occuper un peu de temps de standard, bavasser un peu, donner quelques arguments, chercher à parler à un "responsable de tout ça", être sympa toujours.
Testez sur les téléphones, moins compromettants que les mails, et dites moi ce que vous en pensez.

C'est facile à faire, assez viral si on passe à tous nos contacts, et on peut même impliquer nos ados, en leur demandant de contaminer les twitt des ministres ?!
Il se peut que ça ne "prenne " pas , mais on ne peut pas non plus ne rien proposer; il se dit ce soir que la grève est un flop... à voir...

Je suggère d'appeler tous aujourd'hui (mercredi 20/05) dans l'après midi,à partir de 14h, pour faire un premier test ? (Attention, si vous êtes en couple, faites appeler le conjoint 10 minutes après avec un autre téléphone, il faut faire nombre...).

Faites passer à ceux qui pourraient être intéressés...
• Ministère de l’éducation nationale
Standard: 01 55 55 10 10
• Premier ministre, Matignon, standard:
Lui téléphoner = 01 42 75 80 00
Lui écrire = http://www.gouvernement.fr/

• Vous pouvez contacter le secrétariat général du CSP, Michel Lussault , par courriel = csp@education.gouv.fr
• Parti socialiste, rue de Solférino, standard:0145567700
• Fédération PS Bordeaux: 0556110808

inviteeM
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par De orbis terrae concordia le Mer 20 Mai 2015 - 11:34


De orbis terrae concordia
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du 19 mai 2015 : et après ?

Message par Leclochard le Mer 20 Mai 2015 - 11:40

De orbis terare concordia a écrit:Un peu d'humour pour savoir pourquoi on va perdre : https://orbisterraeconcordia.wordpress.com/2015/05/20/lart-de-la-guerre-a-lheure-syndicale/

Remarquable synthèse, mon ami. veneration

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum