Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par Albert Jarl le Sam 1 Aoû 2015 - 13:23

@Isis39 a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
Cripure a écrit:
-la prétendue formation qui n'est qu'un formatage scandaleux, dont se félicitent pourtant toutes les officines "syndicales" pour qui on ne saurait enseigner sans suivre une check-list d'Airbus A380 ;

OMG ! J'avais entendu ça en formation, il y a quelques années. J'avais trouvé ça tellement stupide que j'aurais misé ma chemise sur le fait que le formateur avait trouvé ça tout seul. Alors que non. C'est un peu comme la comparaison avec la médecine que j'ai entendu plusieurs fois. Mais quelle est la source commune de toutes ces inepties ?

C'est quoi cette check-list ?

Je sais pas :

- Tableau OK
- Feutre veleda OK
- Appel OK
- Photocopies OK
- ...

Laughing

Tu penses bien que ledit formateur ne se mouillait pas au delà de la simple métaphore sans détailler de liste...

Albert Jarl
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par PauvreYorick le Sam 1 Aoû 2015 - 13:25

Oui, d'accord avec plusieurs de ceux qui se sont exprimés ici: la récurrence du thème anti-immigration, chez Brighelli, a pour effet principal (unique?) de décrédibiliser le reste de son discours, même (surtout?) lorsqu'il est juste. Je ne vois que deux hypothèses explicatives: il est stipendié par le parti pro-réforme pour ridiculiser progressivement son propre discours, ou alors il y croit. Je suis persuadé, à titre personnel, que c'est la seconde qui est la bonne. Smile

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par Albert Jarl le Sam 1 Aoû 2015 - 13:29

Davantage anti-islam que anti-immigration non ?

_________________
Si vis pacem, para bellum
avatar
Albert Jarl
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par PauvreYorick le Sam 1 Aoû 2015 - 13:30

L'extrait souligné par plusieurs ci-dessus me paraît consacrer le glissement ou la confusion. C'est de toute façon comme ça que ça fonctionne de plus en plus, «islam» devenant en France une métonymie.

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par Albert Jarl le Sam 1 Aoû 2015 - 13:32

@PauvreYorick a écrit:L'extrait souligné par plusieurs ci-dessus me paraît consacrer le glissement ou la confusion. C'est de toute façon comme ça que ça fonctionne de plus en plus, «islam» devenant en France une métonymie.

Oui exact.

_________________
Si vis pacem, para bellum
avatar
Albert Jarl
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par User5899 le Sam 1 Aoû 2015 - 13:37

@PauvreYorick a écrit:L'extrait souligné par plusieurs ci-dessus me paraît consacrer le glissement ou la confusion. C'est de toute façon comme ça que ça fonctionne de plus en plus, «islam» devenant en France une métonymie.
Je crois qu'en écrivant cette dernière phrase, vous avez approché d'un peu plus près la vérité. Pour une fraction de plus en plus décroissante de la population, le discours de Brighelli sera ridiculisé par les arguments anti-islam. Ils sont toutefois ce qui rend audible le reste pour une fraction importante de la population. Qu'on le veuille ou non, l'islam est le premier repoussoir en France actuellement, même plus que François Hollande pale

NB La check-list est pour moi une image. L'image d'un métier qu'à écouter ses formateurs, on ne peut pratiquer qu'en ayant rédigé des progressions, des plans d'année, des descriptifs de séquences, puis de séances, des progressions communes, des devoirs communs, etc. Je suis frappé, sur Néo comme IRL, du nombre de jeunes collègues sans cesse à se demander s'ils ont le droit de, s'ils peuvent ceci, cela : leur formation a été purement formelle et au-delà du petit frisson des premiers jours, un apprentissage sur le tas aurait, j'en suis certain, été mille fois plus émancipateur et profitable pour ces collègues. On déplore le manque d'autonomie des adolescents, mais la formation des profs les rend-elle autonomes ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par PauvreYorick le Sam 1 Aoû 2015 - 13:49

J'ai bien conscience que ce que j'écris à ce sujet est tout à fait discutable, mais je ne sais pas si le coup de sabot final direction «musulmans» ou «immigrés» dont Brighelli est à présent coutumier peut être crédité, auprès d'une catégorie large ou étroite de lecteurs, de la fonction de rendre plus audible le reste de son discours. Ce qui me frappe en général, dans ces coups de sabot souvent placés en queue de billet, c'est leur caractère amovible. Généralement, ils ne complètent rien, n'étayent rien, bref n'apportent rien au propos (ni ne lui retranchent rien, quant au fond). Ils ont un peu la fonction d'un jingle.

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par Albert Jarl le Sam 1 Aoû 2015 - 13:53

Cripure a écrit:
NB La check-list est pour moi une image. L'image d'un métier qu'à écouter ses formateurs, on ne peut pratiquer qu'en ayant rédigé des progressions, des plans d'année, des descriptifs de séquences, puis de séances, des progressions communes, des devoirs communs, etc. Je suis frappé, sur Néo comme IRL, du nombre de jeunes collègues sans cesse à se demander s'ils ont le droit de, s'ils peuvent ceci, cela : leur formation a été purement formelle et au-delà du petit frisson des premiers jours, un apprentissage sur le tas aurait, j'en suis certain, été mille fois plus émancipateur et profitable pour ces collègues. On déplore le manque d'autonomie des adolescents, mais la formation des profs les rend-elle autonomes ?

Je vois. Lors de mon année de formation on nous avais même dit de minuter les séances. Et aussi de se cramponner à deux mains sur le rétroprojecteur sans tourner le dos à la classe, sous peine de crash assuré. J'ai cru tombé chez les dingues cette année là.

_________________
Si vis pacem, para bellum
avatar
Albert Jarl
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par User5899 le Sam 1 Aoû 2015 - 13:54

@PauvreYorick a écrit:J'ai bien conscience que ce que j'écris à ce sujet est tout à fait discutable, mais je ne sais pas si le coup de sabot final direction «musulmans» ou «immigrés» dont Brighelli est à présent coutumier peut être crédité, auprès d'une catégorie large ou étroite de lecteurs, de la fonction de rendre plus audible le reste de son discours. Ce qui me frappe en général, dans ces coups de sabot souvent placés en queue de billet, c'est leur caractère amovible. Généralement, ils ne complètent rien, n'étayent rien, bref n'apportent rien au propos (ni ne lui retranchent rien, quant au fond). Ils ont un peu la fonction d'un jingle.
Exactement.
J'ai du mal à croire au hasard.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par Isis39 le Sam 1 Aoû 2015 - 13:59

Cripure a écrit:

NB La check-list est pour moi une image. L'image d'un métier qu'à écouter ses formateurs, on ne peut pratiquer qu'en ayant rédigé des progressions, des plans d'année, des descriptifs de séquences, puis de séances, des progressions communes, des devoirs communs, etc. Je suis frappé, sur Néo comme IRL, du nombre de jeunes collègues sans cesse à se demander s'ils ont le droit de, s'ils peuvent ceci, cela : leur formation a été purement formelle et au-delà du petit frisson des premiers jours, un apprentissage sur le tas aurait, j'en suis certain, été mille fois plus émancipateur et profitable pour ces collègues. On déplore le manque d'autonomie des adolescents, mais la formation des profs les rend-elle autonomes ?

Ah ok. Je suis toujours surprise moi aussi de tous ces documents rédigés par les jeunes collègues, qu'on ne m'a jamais réclamés en inspection.
avatar
Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par User5899 le Sam 1 Aoû 2015 - 14:02

@Isis39 a écrit:
Cripure a écrit:

NB La check-list est pour moi une image. L'image d'un métier qu'à écouter ses formateurs, on ne peut pratiquer qu'en ayant rédigé des progressions, des plans d'année, des descriptifs de séquences, puis de séances, des progressions communes, des devoirs communs, etc. Je suis frappé, sur Néo comme IRL, du nombre de jeunes collègues sans cesse à se demander s'ils ont le droit de, s'ils peuvent ceci, cela : leur formation a été purement formelle et au-delà du petit frisson des premiers jours, un apprentissage sur le tas aurait, j'en suis certain, été mille fois plus émancipateur et profitable pour ces collègues. On déplore le manque d'autonomie des adolescents, mais la formation des profs les rend-elle autonomes ?

Ah ok. Je suis toujours surprise moi aussi de tous ces documents rédigés par les jeunes collègues, qu'on ne m'a jamais réclamés en inspection.
Je me rappelle ma fatigue les premières années à simplement avoir fait cours, je n'ose imaginer s'il m'avait fallu grafougner toutes ces choses après, pendant des heures affraid

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par Raoul Volfoni le Sam 1 Aoû 2015 - 14:07

@Isis39 a écrit:
Cripure a écrit:

NB La check-list est pour moi une image. L'image d'un métier qu'à écouter ses formateurs, on ne peut pratiquer qu'en ayant rédigé des progressions, des plans d'année, des descriptifs de séquences, puis de séances, des progressions communes, des devoirs communs, etc. Je suis frappé, sur Néo comme IRL, du nombre de jeunes collègues sans cesse à se demander s'ils ont le droit de, s'ils peuvent ceci, cela : leur formation a été purement formelle et au-delà du petit frisson des premiers jours, un apprentissage sur le tas aurait, j'en suis certain, été mille fois plus émancipateur et profitable pour ces collègues. On déplore le manque d'autonomie des adolescents, mais la formation des profs les rend-elle autonomes ?

Ah ok. Je suis toujours surprise moi aussi de tous ces documents rédigés par les jeunes collègues, qu'on ne m'a jamais réclamés en inspection.

Tu as bien de la chance ! Pour mon inspection de titularisation, on m'a réclamé le déroulé du chapitre (avec les fameuses colonnes "supports, activités, capacités travaillées"...) et la progression annuelle. J'ai dû rédiger ces documents tout exprès pour l'inspection (je n'en avais fait pour aucune classe et j'ai attendu de savoir sur quel niveau j'étais inspectée pour torcher une progression annuelle 5e).
Ah, et j'oubliais la progression des apprentissages. Bref, beaucoup de paperasse pour rien.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<
avatar
Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par coindeparadis le Sam 1 Aoû 2015 - 14:09

Et à l'oral du concours interne, la fiche de séquence et de séance avec tous les objectifs (généraux, opérationnels...), les critères d'évaluation forcément formative...! On joue le jeu, mais c'est une belle hypocrisie. Je préfère lire des monographies ou la presse spécialisée, prendre des notes, réfléchir (si, si cela a du bon), plutôt que perdre du temps à rédiger ces fiches qui n'apportent rien aux élèves.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par Isis39 le Sam 1 Aoû 2015 - 14:13

@coindeparadis a écrit:Et à l'oral du concours interne, la fiche de séquence et de séance avec tous les objectifs (généraux, opérationnels...), les critères d'évaluation forcément formative...!  On joue le jeu, mais c'est une belle hypocrisie. Je préfère lire des monographies ou la presse spécialisée, prendre des notes, réfléchir (si, si cela a du bon), plutôt que perdre du temps à rédiger ces fiches qui n'apportent rien aux élèves.

Euh, c'est quoi des objectifs généraux et opérationnels ??
avatar
Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par Raoul Volfoni le Sam 1 Aoû 2015 - 14:18

@Isis39 a écrit:
@coindeparadis a écrit:Et à l'oral du concours interne, la fiche de séquence et de séance avec tous les objectifs (généraux, opérationnels...), les critères d'évaluation forcément formative...!  On joue le jeu, mais c'est une belle hypocrisie. Je préfère lire des monographies ou la presse spécialisée, prendre des notes, réfléchir (si, si cela a du bon), plutôt que perdre du temps à rédiger ces fiches qui n'apportent rien aux élèves.

Euh, c'est quoi des objectifs généraux et opérationnels ??

On dirait un truc militaire... Shocked

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<
avatar
Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par coindeparadis le Sam 1 Aoû 2015 - 14:22

Florilège ...
En BSE
http://www.sbssa.ac-versailles.fr/spip.php?article50

En géographie
https://books.google.fr/books?id=0hmHAKo4XcEC&pg=PA22&lpg=PA22&dq=objectifs+g%C3%A9n%C3%A9raux+et+op%C3%A9rationnels+%2B+didactique&source=bl&ots=Iiw5KQZu1N&sig=cz4cRWxrLobhMXaI7Cp1coQyVzw&hl=fr&sa=X&ved=0CCgQ6AEwATgKahUKEwjEwu6t74fHAhVJPBQKHeWxA08#v=onepage&q=objectifs%20g%C3%A9n%C3%A9raux%20et%20op%C3%A9rationnels%20%2B%20didactique&f=false

En Sciences physiques
http://lewebpedagogique.com/compgreg/2008/12/28/la-preparation-d%E2%80%99une-lecon-de-sciences-physiques/

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par VicomteDeValmont le Sam 1 Aoû 2015 - 14:34

Tout le monde s'accorde à dire que le système scolaire français ne fonctionne pas. Seulement, il y a deux pistes quant aux causes: l'une veut que le tournant pédagogiste, le collège unique, la primauté de l'interdisciplinaire sur la discipline et des compétences sur le savoir, la mise au centre du système de l'élève ont été une catastrophe ; l'autre conçoit que nous ne sommes pas allés assez loin quant à cette transformation.
La grande majorité des professeurs est partisan de la première ligne alors que les taupes pédagogistes qui sclérosent le ministère sont adeptes de la seconde.
Conscients qu'il ne suffisait pas de réformer l'éducation en elle-même pour imposer leur façon de penser, ils se sont attaqués à la source de la contestation en transformant la formation des professeurs pour qu'elle soit en adéquation avec ce qu'il aimerait qu'ils fassent devant leurs classes.
Etant donné que la capacité d'opposition des professeurs, dont le statut social et les revenus sont en dégringolade constante, se rapproche de plus en plus de zéro ; l'arrière-garde du ministère (qui se veut avant-garde) est en passe de franchir le dernier des Rubicon.
avatar
VicomteDeValmont
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par WabiSabi le Sam 1 Aoû 2015 - 14:41

@VicomteDeValmont a écrit:Tout le monde s'accorde à dire que le système scolaire français ne fonctionne pas. Seulement, il y a deux pistes quant aux causes: l'une veut que le tournant pédagogiste, le collège unique, la primauté de l'interdisciplinaire sur la discipline et des compétences sur le savoir, la mise au centre du système de l'élève ont été une catastrophe ; l'autre conçoit que nous ne sommes pas allés assez loin quant à cette transformation.
La grande majorité des professeurs est partisan de la première ligne alors que les taupes pédagogistes qui sclérosent le ministère sont adeptes de la seconde.
Conscients qu'il ne suffisait pas de réformer l'éducation en elle-même pour imposer leur façon de penser, ils se sont attaqués à la source de la contestation en transformant la formation des professeurs pour qu'elle soit en adéquation avec ce qu'il aimerait qu'ils fassent devant leurs classes.
Etant donné que la capacité d'opposition des professeurs, dont le statut social et les revenus sont en dégringolade constante, se rapproche de plus en plus de zéro ; l'arrière-garde du ministère (qui se veut avant-garde) est en passe de franchir le dernier des Rubicon.

veneration veneration veneration

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S
avatar
WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par ysabel le Sam 1 Aoû 2015 - 14:50

@coindeparadis a écrit:Florilège ...
En BSE
http://www.sbssa.ac-versailles.fr/spip.php?article50

En géographie
https://books.google.fr/books?id=0hmHAKo4XcEC&pg=PA22&lpg=PA22&dq=objectifs+g%C3%A9n%C3%A9raux+et+op%C3%A9rationnels+%2B+didactique&source=bl&ots=Iiw5KQZu1N&sig=cz4cRWxrLobhMXaI7Cp1coQyVzw&hl=fr&sa=X&ved=0CCgQ6AEwATgKahUKEwjEwu6t74fHAhVJPBQKHeWxA08#v=onepage&q=objectifs%20g%C3%A9n%C3%A9raux%20et%20op%C3%A9rationnels%20%2B%20didactique&f=false

En Sciences physiques
http://lewebpedagogique.com/compgreg/2008/12/28/la-preparation-d%E2%80%99une-lecon-de-sciences-physiques/

Mon Dieu !
Mais il faut plus de temps pour remplir toutes ces paperasses que préparer le cours en lui-même ! affraid

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par coindeparadis le Sam 1 Aoû 2015 - 14:52

Mais c'est cela la préparation du cours !!! furieux

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par User5899 le Sam 1 Aoû 2015 - 15:27

@VicomteDeValmont a écrit:Tout le monde s'accorde à dire que le système scolaire français ne fonctionne pas. Seulement, il y a deux pistes quant aux causes: l'une veut que le tournant pédagogiste, le collège unique, la primauté de l'interdisciplinaire sur la discipline et des compétences sur le savoir, la mise au centre du système de l'élève ont été une catastrophe ; l'autre conçoit que nous ne sommes pas allés assez loin quant à cette transformation.
La grande majorité des professeurs est partisan de la première ligne alors que les taupes pédagogistes qui sclérosent le ministère sont adeptes de la seconde.
Conscients qu'il ne suffisait pas de réformer l'éducation en elle-même pour imposer leur façon de penser, ils se sont attaqués à la source de la contestation en transformant la formation des professeurs pour qu'elle soit en adéquation avec ce qu'il aimerait qu'ils fassent devant leurs classes.
Etant donné que la capacité d'opposition des professeurs, dont le statut social et les revenus sont en dégringolade constante, se rapproche de plus en plus de zéro ; l'arrière-garde du ministère (qui se veut avant-garde) est en passe de franchir le dernier des Rubicon.
Je souscris à l'analyse. Et pourtant, il suffirait de presque rien...
_______
@coindeparadis a écrit:Mais c'est cela la préparation du cours !!! furieux
Mon dieu, mon dieu, mon dieu...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par coindeparadis le Sam 1 Aoû 2015 - 15:42

L'idéal étant bien-sûr que les savoirs soient remplacés par des savoir-être, de sorte qu'il n' y ait plus de contenus disciplinaires, juste des éducateurs...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par User5899 le Sam 1 Aoû 2015 - 15:44

@coindeparadis a écrit:L'idéal étant bien-sûr que les savoirs soient remplacés par des savoir-être, de sorte qu'il n' y ait plus de contenus disciplinaires, juste des éducateurs...
C'est en bonne voie, ça, non ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par coindeparadis le Sam 1 Aoû 2015 - 15:45

Bonne je ne sais pas, mais le chemin est tracé, balisé et bientôt numérisé !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par kensington le Sam 1 Aoû 2015 - 15:53

@PauvreYorick a écrit:Oui, d'accord avec plusieurs de ceux qui se sont exprimés ici: la récurrence du thème anti-immigration, chez Brighelli, a pour effet principal (unique?) de décrédibiliser le reste de son discours, même (surtout?) lorsqu'il est juste. Je ne vois que deux hypothèses explicatives: il est stipendié par le parti pro-réforme pour ridiculiser progressivement son propre discours, ou alors il y croit. Je suis persuadé, à titre personnel, que c'est la seconde qui est la bonne. Smile

@Albert Jarl a écrit:Davantage anti-islam que anti-immigration non ?

Il a déjà abordé ces questions dans Une école sous influence en 2006 (Sohane Benziane, brûlée dans sa cité; Ilan Halimi, torturé dans une cave, le rapport Obin). Ce n'est pas une préoccupation nouvelle même si elle semble systématiquement évoquée dans ses articles actuels en effet. On ne peut pas dire, en tout cas, que les choses se soient vraiment améliorées sur ce terrain-là, ceci explique peut-être cela.  
Sa défense d'une certaine école laïque, c'est aussi un combat politique qui dépasse maintenant la question pédagogique. Malheureusement peut-être.
Non?

Après, on peut partager complètement la vision de l'école qu'il dénonce depuis des années avec tant de justesse sans se sentir obligé de partager sa vision des choses dans d'autres domaines. Mais je ne trouve pas que l'une  décrédibilise l'autre pour autant.

scratch
avatar
kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli - Qui veut devenir prof ?

Message par Tamerlan le Sam 1 Aoû 2015 - 16:59

@Raoul Volfoni a écrit:
@Isis39 a écrit:
@coindeparadis a écrit:Et à l'oral du concours interne, la fiche de séquence et de séance avec tous les objectifs (généraux, opérationnels...), les critères d'évaluation forcément formative...!  On joue le jeu, mais c'est une belle hypocrisie. Je préfère lire des monographies ou la presse spécialisée, prendre des notes, réfléchir (si, si cela a du bon), plutôt que perdre du temps à rédiger ces fiches qui n'apportent rien aux élèves.

Euh, c'est quoi des objectifs généraux et opérationnels ??

On dirait un truc militaire... Shocked

Le livre de Bernadette Mérenne-Schoumaker sur la didactique de la géographie qui est cité mérite la lecture. La séparation qu'elle opère entre différents niveaux d'objectifs n'est pas inintéressante. En gros elle sépare des objectifs de compréhension générale d'une question (par exemple le rapport d'une société à un type d'espace particulier) à des objectifs beaucoup plus limités, par exemple techniques ou méthodologiques (être capable d'utiliser tel ou tel support, maitriser la démarche de la composition). On peut considérer que cela va de soi et se demander pourquoi formaliser tout cela, en plus dans des tableaux assez lourds, des organigrammes assez rigides. On peut aussi considérer qu'il s'agit d'outils intéressants pour prendre du recul par rapport à sa pratique et y mettre une certaine cohérence quand celle-ci manque. A titre perso j'apprécie sa volonté de définir les termes,concepts et notions, ainsi que son recul sur l'enseignement de la  discipline. La définition qu'elle propose des compétences me parait aussi intéressante avec une approche résolument disciplinaire. La présentation et parfois le contenu sont par contre un peu daté. Mais Bernadette Mérenne n'est plus toute jeune. Ne pas oublier non plus qu'il s'agit d'une universitaire belge.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum