Génération d'élèves bavards

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Génération d'élèves bavards

Message par Tatane78 le Lun 5 Oct 2015 - 17:25

Bonjour,

J'enseigne le français en REP dans l'une des banlieues les plus défavorisées de la région parisienne.

Je constate que certains élèves sont incapables de se taire. C'est tout simplement au-dessus de leur force, de leurs capacités.

Mon cours est préparé, varié, les textes que j'ai choisis sont abordables et les sanctions tombent (heures de retenue, exclusions, rapports).

J'estime que certains élèves de 3e (que j'ai attentivement observés) ne peuvent rester concentrés plus d'une dizaine de minutes sur une tâche, ce qui correspond à la capacité de concentration d'un enfant de 10 ans.

Le silence les angoissent parfois terriblement. Il y a toujours un élève qui dans un rare moment de calme, lance : "Hey, m'sieur, zavez vu, personne parle, ouech". Le silence qui embrasse les lecteurs que nous sommes, leur fait peur. C'est le vide, l'horrible vide, l'instant surtout où l'absence de bruit et de fureur contraint l'élève en grande difficulté à se confronter à lui-même, à son incapacité à faire ce qu'on attend de lui. Et puis à la maison, il y a les petits frères et sœurs, la musique, et la télévision qui, comme dans les appartements de célibataires, reste perpétuellement allumée. Ces enfants vivent dans le vacarme permanent.

L'élève non lecteur occupe son temps face à l'écran, face à deux ou trois écrans en même temps : son portable, sa télé et son ordinateur. On peut zapper, répondre plus tard à un sms, fermer un onglet. Le prof, lui, ne s'évapore pas. Il est pénible celui-là, toujours sur mon dos, toujours à m'observer. Comment fait-il, d'ailleurs ?

Je trouve ca franchement inquiétant.

Faut-il adapter le cours à l'élève et proposer en une seule heure 5 activités différentes ?




Tatane78
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par moonie le Lun 5 Oct 2015 - 17:28


Certains élèves estiment que raconter leur vie et parler haut en classe sont de l'ordre de la logique.

moonie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par kero le Lun 5 Oct 2015 - 17:33

Certains profs qui ont du mal à avoir une ambiance de classe sereine ne peuvent l'expliquer que par l'idée que la génération d'aujourd'hui n'est faite que de débiles dégénérés.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par Caspar Goodwood le Lun 5 Oct 2015 - 17:42

Un peu d'indulgence, enseigner dans un quartier difficile de la région parisienne ne doit pas être facile tous les jours.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par kero le Lun 5 Oct 2015 - 17:46

Botchan a écrit:Un peu d'indulgence, enseigner dans un quartier difficile de la région parisienne ne doit pas être facile tous les jours.

Ai-je dit le contraire ?

Jusqu'à l'an dernier, en bon TZR qui bouge sans arrêt, je me suis tapé des collèges ZEP/REP à la chaine, dans des coins pas spécialement tranquilles (Drancy, Bondy, Saint-Ouen, Saint-Denis, et j'en passe). J'ai eu droit à mon lot d'heures bordélisées. J'ai peu à peu élaboré des méthodes pour tenir tout ça et faire cours dans des conditions qui vont de correctes à bonnes. Le tout étant sans doute encore largement perfectible.

Je dis juste que si, face aux difficultés de gestion de classe, tout ce qu'on peut trouver comme explication, c'est qu'ils sont incapables de se taire, on part mal pour mieux gérer tout ça.


Dernière édition par kero le Lun 5 Oct 2015 - 17:48, édité 1 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par scot69 le Lun 5 Oct 2015 - 17:48

Je pense (et ça n'engage que moi), que leur soucis est surtout le refus de la contrainte. Or, se taire en est une pour eux. Devoir attendre pour raconter un truc à son pote en est une aussi.

Et le silence peut effectivement être perturbant...

Après, j'ai déjà vu des profs pendant des assemblées ou des formations qui avaient des comportements guère plus civilisés...

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par Thalia de G le Lun 5 Oct 2015 - 17:49

Je n'ai pas de solution, et je le dis d'autant plus humblement que je considère que mes 4 ans de ZEP ont été non un purgatoire, mais un enfer, et pourtant je n'avais pas tant de bavardages que ça, c'était une incapacité de mes élèves à être là, bouffés qu'ils étaient par leurs problèmes divers et variés.

Je trouve ton constat plutôt juste, même s'il est douloureux. fleurs

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par kero le Lun 5 Oct 2015 - 17:50

Un gamin/ado est par nature dans une tentative de refus de la contrainte.

C'est bien pour ça qu'il a besoin d'adultes qui osent et savent l'imposer.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par User5899 le Lun 5 Oct 2015 - 17:52

@kero a écrit:Certains profs qui ont du mal à avoir une ambiance de classe sereine ne peuvent l'expliquer que par l'idée que la génération d'aujourd'hui n'est faite que de débiles dégénérés.
Pour autant, qu'ils soient une brochette de débiles dégénérés n'est pas une hypothèse à exclure a priori. Je veux dire que l’habitude du bruit, du zapping, de la déconcentration permanente n'est pas nécessairement un fantasme.
"Tout le malheur des hommes réside dans leur incapacité à demeurer en repos dans une chambre"... Ce n'est pas un réac de Néo qui a écrit ça...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par scot69 le Lun 5 Oct 2015 - 17:54

Oui voilà, et certains n'ont pas l'habitude de respecter ces contraintes à la maison, il faut donc faire le travail des parents en leur apprenant l'obéissance...

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par kero le Lun 5 Oct 2015 - 17:56

Cripure, je sais qu'il y a aussi du vrai, dans les problèmes pointés.

Ce qui me gène, c'est qu'on parte de là pour tout expliquer de la situation actuelle dans les classes.

Oui, les gosses aiment bavarder, et sont peut-être plus bavards qu'avant.

Je dis juste que s'ils le sont, c'est aussi parce qu'en face, il n'y a plus grand monde pour leur fixer des règles et les faire respecter.

Face à cela, on peut verser dans la complainte perpétuelle, ou agir pour mettre de l'ordre dans tout ça. Déjà, en osant punir. Ce que beaucoup n'osent pas faire, ou ne font que lorsque les situations deviennent intenables.


Dernière édition par kero le Lun 5 Oct 2015 - 17:57, édité 1 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par Herrelis le Lun 5 Oct 2015 - 17:57

+1 avec l'ours au-dessus.

J'en ai bouffé de la ZEP, CLAIR, REP en 15 ans... et j'ai vu un changement dans le comportement des gamins. Si, si je t'assure, le silence les angoisse vraiment à partir du moment où ils sont désœuvrés, ce qui arrive souvent pour certains d'entre eux qu'un système soit disant égalitaire est allé coller dans un environnement qui les angoisse et les écrase. Mets-toi 5 minutes à la place d'un môme qui a le cul sur une chaise 7h par jour à encaisser des choses qu'il ne comprend pas? Pour lui, le réconfort viendra du bruit, du bavardage, de l'échange avec ses pairs. Et nous, enseignants, n'avons aucune prise là-dessus. On aura beau tonner, sanctionner, serrer la vis, sur certains ça a autant d'effet que de l'eau sur un canard...

Quand aux méfaits du bruit perpétuel, du zapping constant et des écrans, ça fait un bail que c'est prouvé...

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par Lefteris le Lun 5 Oct 2015 - 17:59

@scot69 a écrit:Je pense (et ça n'engage que moi), que leur soucis est surtout le refus de la contrainte. Or, se taire en est une pour eux. Devoir attendre pour raconter un truc à son pote en est une aussi.

Et le silence peut effectivement être perturbant...

Après, j'ai déjà vu des profs pendant des assemblées ou des formations qui avaient des comportements guère plus civilisés...
Je suis assez d'accord. C'est la première chose qui m'a frappée, scandalisé même en devenant enseignant , reconverti après une longue durée ( et les classes étaient silencieuses) : l'incapacité à se taire. Or, on tombe quand même sur des classes naturellement calmes. Je ne crois pas à la mutation génétique en deux ou trois décennies,et après de longues réflexions sur ce problème récent, dont tout le monde se plaint, j'en conclus que donc, c'est chez beaucoup un manque d'éducation , un manque d'habitude de se contrôler, un refus de la contrainte, et parfois une provocation.
Et on s'aperçoit rapidement que les plus jacasseurs sont les élèves ne lisant jamais, gavés de télé ( où les gens jacassent , pour le peu que j'en connais) et d'ordi. Le bavardage stupide est proportionnel au vide dans la tête... Plutatrque avait raison : "Le bavard est un vas plein de sons et vide de sens..."

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par kero le Lun 5 Oct 2015 - 18:02

@Herrelis a écrit:+1 avec l'ours au-dessus.

J'en ai bouffé de la ZEP, CLAIR, REP en 15 ans... et j'ai vu un changement dans le comportement des gamins. Si, si je t'assure, le silence les angoisse vraiment à partir du moment où ils sont désœuvrés, ce qui arrive souvent pour certains d'entre eux qu'un système soit disant égalitaire est allé coller dans un environnement qui les angoisse et les écrase. Mets-toi 5 minutes à la place d'un môme qui a le cul sur une chaise 7h par jour à encaisser des choses qu'il ne comprend pas? Pour lui, le réconfort viendra du bruit, du bavardage, de l'échange avec ses pairs. Et nous, enseignants, n'avons aucune prise là-dessus. On aura beau tonner, sanctionner, serrer la vis, sur certains ça a autant d'effet que de l'eau sur un canard...

Oui, ils ont peur du silence.

Mais je crois que tu te trompes en disant qu'on n'a aucune prise.

Je travaille, depuis quelques temps, sur moi-même pour modifier quelques détails de ma posture en classe. J'ai toujours eu tendance, en classe, à être légèrement tendu, comme si une sorte de peur de perdre le contrôle guidait ma manière de bouger et parler. J'ai retourné le truc. Je me détends un maximum, je parle bas, très calmement, et cela même lorsque je recadre un élève. L'effet sur les élèves est immédiat. Ils sont bien plus calmes. Le silence s'installe parfois assez durablement.

Ce n'est qu'un exemple, il y a sans doute d'autres choses.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par scot69 le Lun 5 Oct 2015 - 18:03

D'ailleurs quand ça part dans tous les sens, je leur dis "un par un s'il vous plaît, cesser de vous couper la parole, on dirait des politiciens!"

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par Herrelis le Lun 5 Oct 2015 - 18:06

T'as pas idée d'à quel point je suis zen au boulot Kero Razz. Je ne lève jamais la voix, pire, je baisse le son quand ils décrochent Razz. Mais sur certains, je t'assure, nous n'avons pas de prise, ils sont trop loin (et ils me font de la peine...).

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par Benji-X le Lun 5 Oct 2015 - 18:07

Le seul moment dans ma classe de CM1 en REP où j'ai l'attention de toute ma classe c'est quand je fais de la lecture offerte... Le reste du temps j'en ai toujours au moins un pour parler, embêter les autres, perturber la classe etc..

Benji-X
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par ptifok le Lun 5 Oct 2015 - 18:13

Cela me rappelle Petite Poucette de Michel Serres. Il décrit la génération d'adolescents d'aujourd'hui en expliquant qu'ils ont changé car le monde a changé, le savoir étant désormais à portée de main.
"Jusqu'à ce matin compris, un enseignant, dans sa classe ou son amphi, délivrait un savoir qui, en partie gisait déjà dans ses livres. Il oralisait de l'écrit, un page-source. (...) Sa chaire faisait entendre ce porte-voix. Pour cette émission orale, il demandait le silence. Il ne l'obtient plus.
(...)
Pourquoi bavarde t-elle [petite poucette, nom donné par l'auteur à la nouvelle génération]? Parce que, ce savoir annoncé, tout le monde l'a déjà. En entier, à disposition, sous la main.
(...)
Fin de l'ère du savoir."

ptifok
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par ysabel le Lun 5 Oct 2015 - 18:14

Cripure a écrit:
@kero a écrit:Certains profs qui ont du mal à avoir une ambiance de classe sereine ne peuvent l'expliquer que par l'idée que la génération d'aujourd'hui n'est faite que de débiles dégénérés.
Pour autant, qu'ils soient une brochette de débiles dégénérés n'est pas une hypothèse à exclure a priori. Je veux dire que l’habitude du bruit, du zapping, de la déconcentration permanente n'est pas nécessairement un fantasme.
"Tout le malheur des hommes réside dans leur incapacité à demeurer en repos dans une chambre"... Ce n'est pas un réac de Néo qui a écrit ça...

Naaan ! mais commencer à citer des pseudozintellectuels ! que va penser NVB ? Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par User5899 le Lun 5 Oct 2015 - 18:15

Oui, mais ce crétin fait semblant d'ignorer qu'un enseignant ne délivre pas un savoir comme google. Je suis sûr qu'il est sponsorisé.
Après le pouce opposable, le Pouce ! Je twitte ! Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par Benji-X le Lun 5 Oct 2015 - 18:17

Cripure a écrit:
@kero a écrit:Certains profs qui ont du mal à avoir une ambiance de classe sereine ne peuvent l'expliquer que par l'idée que la génération d'aujourd'hui n'est faite que de débiles dégénérés.
Pour autant, qu'ils soient une brochette de débiles dégénérés n'est pas une hypothèse à exclure a priori. Je veux dire que l’habitude du bruit, du zapping, de la déconcentration permanente n'est pas nécessairement un fantasme.
"Tout le malheur des hommes réside dans leur incapacité à demeurer en repos dans une chambre"... Ce n'est pas un réac de Néo qui a écrit ça...

Philippe Meirieu, dans un débat avec Alain Finkielkraut, disait que le plus grand problème que rencontrait actuellement le professeur est les problèmes d'attention/concentration des élèves. Meirieu ce n'est pas non plus un réac.

Benji-X
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par ptifok le Lun 5 Oct 2015 - 18:17

Cripure a écrit:Oui, mais ce crétin fait semblant d'ignorer qu'un enseignant ne délivre pas un savoir comme google. Je suis sûr qu'il est sponsorisé.

Non. Il faut lire le reste du livre que je ne restitue pas. Je fais un résumé qui concerne le sujet, donc incomplet.

ptifok
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par ysabel le Lun 5 Oct 2015 - 18:17

@ptifok a écrit:Cela me rappelle Petite Poucette de Michel Serres. Il décrit la génération d'adolescents d'aujourd'hui en expliquant qu'ils ont changé car le monde a changé, le savoir étant désormais à portée de main.
"Jusqu'à ce matin compris, un enseignant, dans sa classe ou son amphi, délivrait un savoir qui, en partie gisait déjà dans ses livres. Il oralisait de l'écrit, un page-source. (...) Sa chaire faisait entendre ce porte-voix. Pour cette émission orale, il demandait le silence. Il ne l'obtient plus.
(...)
Pourquoi bavarde t-elle [petite poucette, nom donné par l'auteur à la nouvelle génération]? Parce que, ce savoir annoncé, tout le monde l'a déjà. En entier, à disposition, sous la main.
(...)
Fin de l'ère du savoir."

alors ça c'est ridicule
Franchement, combien d'élèves vont chercher le savoir par eux-mêmes ? Rolling Eyes

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par ptifok le Lun 5 Oct 2015 - 18:19

@ysabel a écrit:
@ptifok a écrit:Cela me rappelle Petite Poucette de Michel Serres. Il décrit la génération d'adolescents d'aujourd'hui en expliquant qu'ils ont changé car le monde a changé, le savoir étant désormais à portée de main.
"Jusqu'à ce matin compris, un enseignant, dans sa classe ou son amphi, délivrait un savoir qui, en partie gisait déjà dans ses livres. Il oralisait de l'écrit, un page-source. (...) Sa chaire faisait entendre ce porte-voix. Pour cette émission orale, il demandait le silence. Il ne l'obtient plus.
(...)
Pourquoi bavarde t-elle [petite poucette, nom donné par l'auteur à la nouvelle génération]? Parce que, ce savoir annoncé, tout le monde l'a déjà. En entier, à disposition, sous la main.
(...)
Fin de l'ère du savoir."

alors ça c'est ridicule
Franchement, combien d'élèves vont chercher le savoir par eux-mêmes ? Rolling Eyes

Michel Serres ne dit pas que les ados vont chercher le savoir, il dit qu'ils savent que le savoir est disponible, d'une autre manière qu'en écoutant le professeur. Ce qui change leur manière d'être, en tant qu'élève. Mais son livre ne parle pas que de ça. Il fait le constat de l'évolution de la société.

ptifok
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération d'élèves bavards

Message par ysabel le Lun 5 Oct 2015 - 18:27

@ptifok a écrit:
@ysabel a écrit:
@ptifok a écrit:Cela me rappelle Petite Poucette de Michel Serres. Il décrit la génération d'adolescents d'aujourd'hui en expliquant qu'ils ont changé car le monde a changé, le savoir étant désormais à portée de main.
"Jusqu'à ce matin compris, un enseignant, dans sa classe ou son amphi, délivrait un savoir qui, en partie gisait déjà dans ses livres. Il oralisait de l'écrit, un page-source. (...) Sa chaire faisait entendre ce porte-voix. Pour cette émission orale, il demandait le silence. Il ne l'obtient plus.
(...)
Pourquoi bavarde t-elle [petite poucette, nom donné par l'auteur à la nouvelle génération]? Parce que, ce savoir annoncé, tout le monde l'a déjà. En entier, à disposition, sous la main.
(...)
Fin de l'ère du savoir."

alors ça c'est ridicule
Franchement, combien d'élèves vont chercher le savoir par eux-mêmes ? Rolling Eyes

Michel Serres ne dit pas que les ados vont chercher le savoir, il dit qu'ils savent que le savoir est disponible, d'une autre manière qu'en écoutant le professeur. Ce qui change leur manière d'être, en tant qu'élève. Mais son livre ne parle pas que de ça. Il fait le constat de l'évolution de la société.

pfff ! tu parles. Beaucoup ne savent même pas ce que "savoir" signifie...
C'est surtout qu'aujourd'hui on récupère plein de gosses qui n'ont pas été élevés.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum