L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 2 Déc 2015 - 14:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Un étudiant de L3 m'a écrit hier en commençant par "Salut".
3mn plus tard, mail d'excuses, c'était destiné à "quelqu'un d'autre dans ses favoris". Donc mon adresse mail est dans les favoris de certains étudiants, moi ça me fiche la trouille.

Un jour, un élève de MPSI s'était oublié et avait terminé un mail par "bisous". Laughing

lol! lol! lol!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Ergo le Mer 2 Déc 2015 - 16:27

Ceux qui écrivent en français écrivent "Bonjour Madame". Les autres "hello"...
(Mais bon, étant une handicapée du mail moi-même et de la correction par mail, je ne râle pas (trop). J'indique seulement que le mail du week-end sera lu le lundi.)

Sinon, on a reçu un mail pour former des groupes de travail spécifiques pour les futures UE transversales. Ca donne envie...Rolling Eyes

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 2 Déc 2015 - 16:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'indique seulement que le mail du week-end sera lu le lundi.

Le mail a fait tomber bien des barrières, et on peut le regretter. Moi non plus je ne réponds pas aux mails du week-end (en fait, pour ne pas crouler dessous, je prépare les réponses et les envoie le lundi matin, par principe). L'an dernier, j'ai reçu un mail d'étudiant le jour de Noël!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Ronin le Mer 2 Déc 2015 - 16:38

Mais kessquecéquoi qu'ils vous demandent ? je n'ai jamais eu à communiquer à part éventuellement en fin de TD, et en maîtrise j'avais des rendez-vous fixés par mon directeur. Donc, bon, de quoikilscausent ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 2 Déc 2015 - 16:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais kessquecéquoi qu'ils vous demandent ? je n'ai jamais eu à communiquer à part éventuellement en fin de TD, et en maîtrise j'avais des rendez-vous fixés par mon directeur. Donc, bon, de quoikilscausent ?

De tout et de rien. Leur emploi du temps, le chevauchement de deux RDV ou partiels, la validation d'acquis pour une UE, une inscription tardive, une réorientation, une justification d'absence, une demande concernant les examens, des réunions, l'informatique, les langues, la méthodologie, les ECTS et les coefficients. Je dois oublier certains motifs.
C'est sans compter les collègues, qui râlent pour leur emploi du temps, le planning des partiels, demandent comment ils doivent évaluer leur cours (alors que les modalités de contrôle sont affichées et envoyées par mail, mais bon, il y a le larbin pour répondre), pourquoi ils ont 50 inscrits en TD, comment ils doivent faire avec le contrôle continu, pourquoi il faut entrer les notes par internet, qui est leur interlocuteur à la scolarité, s'ils peuvent changer de salle pour un cours particulier, comment rattraper leurs heures s'ils sont absents. Là aussi, je ne suis pas sûr d'être exhaustif.

Je précise que je réponds par principe à tous les mails, mais avec un ton plus ou moins sympathique en fonction de la facilité qu'aurait eue mon correspondant à se débrouiller tout seul.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Ergo le Mer 2 Déc 2015 - 16:46

MK: pour te souhaiter de bonnes fêtes ? pingouin

Il faudrait que je regarde dans la charte des étudiants s'il leur est indiqué de ne pas envoyer de mails entre 20h et 7h30 et le week-end (les officiels n'ont pas le droit de nous en envoyer sur ce créneau et réciproquement, nous n'avons pas le droit -- sauf entre "collègues consentants").

Ronin: la plupart du temps, c'est pour m'indiquer qu'ils seront absents pour raisons personnelles, pour m'envoyer la trad qu'ils ont faite sur ordi, ou une question sur un document...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Ronin le Mer 2 Déc 2015 - 16:52

Je suis clairement devenu un vieux con ! mais qu'ils se démerdent !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 2 Déc 2015 - 17:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je suis clairement devenu un vieux con ! mais qu'ils se démerdent !

Le fait est que depuis le temps de nos études (on a le même âge je pense), la structure des diplômes s'est incroyablement (et stupidement) complexifiée. Certains collègues sont totalement paumés, alors on peut le comprendre des étudiants. D'autant qu'on travaille beaucoup pour lutter contre le préjugé selon lequel l'étudiant est par nature seul face à la jungle à la fac. Donc on essaie d'accompagner et, sincèrement, certaines demandes sont compréhensibles.
Pour les demandes qui nécessitent un "démerde-toi", c'est en substance ce que je réponds, aux étudiants comme aux collègues. Généralement, ils n'y reviennent pas.
Les joies du travail administratif de responsable de diplôme...

PS: j'oubliais comme motif récurrent la question des stages, car ils sont obligatoires dans le diplôme et ils engendrent un système bureaucratique digne d'une usine à gaz.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Niht le Mer 2 Déc 2015 - 17:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Sinon, on a reçu un mail pour former des groupes de travail spécifiques pour les futures UE transversales. Ca donne envie...Rolling Eyes

Chez nous viennent d'être nommés des chargés de mission pour la pédagogie de projet et l'approche par compétences. Missions qui sont prioritaires et urgentes a dit le sous-chef...

Niht
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Ergo le Mer 2 Déc 2015 - 18:26

pale Ca manquait, il faut dire...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par RogerMartin le Mer 2 Déc 2015 - 19:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Certainement, mais le téléphone propose plusieurs termes et l'utilisateur choisit, non (je n'ai pas de smartphone) ?

Franchement, quand j'utilise le téléphone de monsieur, je suis capable de bien pire que maintenant/maintenu Very Happy
Et une amie vient de m'avouer avoir écrit "je t'aime" à une cliente cette semaine, à la faveur d'un cahot dans le bus Twisted Evil

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par RogerMartin le Mer 2 Déc 2015 - 20:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Sinon, on a reçu un mail pour former des groupes de travail spécifiques pour les futures UE transversales. Ca donne envie...Rolling Eyes

Chez nous viennent d'être nommés des chargés de mission pour la pédagogie de projet et l'approche par compétences. Missions qui sont prioritaires et urgentes a dit le sous-chef...

Tiens donc, ça nous manquait.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Niht le Mer 2 Déc 2015 - 20:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Certainement, mais le téléphone propose plusieurs termes et l'utilisateur choisit, non (je n'ai pas de smartphone) ?

Franchement, quand j'utilise le téléphone de monsieur, je suis capable de bien pire que maintenant/maintenu Very Happy

Very Happy
Je suis curieuse, à quoi cela est-il dû ? Écran tactile trop sensible ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Et une amie vient de m'avouer avoir écrit "je t'aime" à une cliente cette semaine, à la faveur d'un cahot dans le bus Twisted Evil

veneration

Niht
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Bouboule le Jeu 3 Déc 2015 - 0:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais kessquecéquoi qu'ils vous demandent ? je n'ai jamais eu à communiquer à part éventuellement en fin de TD, et en maîtrise j'avais des rendez-vous fixés par mon directeur. Donc, bon, de quoikilscausent ?

De tout et de rien. Leur emploi du temps, le chevauchement de deux RDV ou partiels, la validation d'acquis pour une UE, une inscription tardive, une réorientation, une justification d'absence, une demande concernant les examens, des réunions, l'informatique, les langues, la méthodologie, les ECTS et les coefficients. Je dois oublier certains motifs.
C'est sans compter les collègues, qui râlent pour leur emploi du temps, le planning des partiels, demandent comment ils doivent évaluer leur cours (alors que les modalités de contrôle sont affichées et envoyées par mail, mais bon, il y a le larbin pour répondre), pourquoi ils ont 50 inscrits en TD, comment ils doivent faire avec le contrôle continu, pourquoi il faut entrer les notes par internet, qui est leur interlocuteur à la scolarité, s'ils peuvent changer de salle pour un cours particulier, comment rattraper leurs heures s'ils sont absents. Là aussi, je ne suis pas sûr d'être exhaustif.

Je précise que je réponds par principe à tous les mails, mais avec un ton plus ou moins sympathique en fonction de la facilité qu'aurait eue mon correspondant à se débrouiller tout seul.

J'espère que tu touches la part variable de l'ISOE en tant que prof principal et une IMP en tant que coordonnateur

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Bouboule le Jeu 3 Déc 2015 - 0:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sad

oh la la

c'est un peu comme phisique-chymie

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Bouboule le Jeu 3 Déc 2015 - 0:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Sinon, on a reçu un mail pour former des groupes de travail spécifiques pour les futures UE transversales. Ca donne envie...Rolling Eyes

Chez nous viennent d'être nommés des chargés de mission pour la pédagogie de projet et l'approche par compétences. Missions qui sont prioritaires et urgentes a dit le sous-chef...

Ce fil est déprimant.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 3 Déc 2015 - 7:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais kessquecéquoi qu'ils vous demandent ? je n'ai jamais eu à communiquer à part éventuellement en fin de TD, et en maîtrise j'avais des rendez-vous fixés par mon directeur. Donc, bon, de quoikilscausent ?

De tout et de rien. Leur emploi du temps, le chevauchement de deux RDV ou partiels, la validation d'acquis pour une UE, une inscription tardive, une réorientation, une justification d'absence, une demande concernant les examens, des réunions, l'informatique, les langues, la méthodologie, les ECTS et les coefficients. Je dois oublier certains motifs.
C'est sans compter les collègues, qui râlent pour leur emploi du temps, le planning des partiels, demandent comment ils doivent évaluer leur cours (alors que les modalités de contrôle sont affichées et envoyées par mail, mais bon, il y a le larbin pour répondre), pourquoi ils ont 50 inscrits en TD, comment ils doivent faire avec le contrôle continu, pourquoi il faut entrer les notes par internet, qui est leur interlocuteur à la scolarité, s'ils peuvent changer de salle pour un cours particulier, comment rattraper leurs heures s'ils sont absents. Là aussi, je ne suis pas sûr d'être exhaustif.

Je précise que je réponds par principe à tous les mails, mais avec un ton plus ou moins sympathique en fonction de la facilité qu'aurait eue mon correspondant à se débrouiller tout seul.

J'espère que tu touches la part variable de l'ISOE en tant que prof principal et une IMP en tant que coordonnateur

Je touche 20hTD complémentaires. Fais le calcul... (moins de 1000€ par an).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Bouboule le Jeu 3 Déc 2015 - 11:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais kessquecéquoi qu'ils vous demandent ? je n'ai jamais eu à communiquer à part éventuellement en fin de TD, et en maîtrise j'avais des rendez-vous fixés par mon directeur. Donc, bon, de quoikilscausent ?

De tout et de rien. Leur emploi du temps, le chevauchement de deux RDV ou partiels, la validation d'acquis pour une UE, une inscription tardive, une réorientation, une justification d'absence, une demande concernant les examens, des réunions, l'informatique, les langues, la méthodologie, les ECTS et les coefficients. Je dois oublier certains motifs.
C'est sans compter les collègues, qui râlent pour leur emploi du temps, le planning des partiels, demandent comment ils doivent évaluer leur cours (alors que les modalités de contrôle sont affichées et envoyées par mail, mais bon, il y a le larbin pour répondre), pourquoi ils ont 50 inscrits en TD, comment ils doivent faire avec le contrôle continu, pourquoi il faut entrer les notes par internet, qui est leur interlocuteur à la scolarité, s'ils peuvent changer de salle pour un cours particulier, comment rattraper leurs heures s'ils sont absents. Là aussi, je ne suis pas sûr d'être exhaustif.

Je précise que je réponds par principe à tous les mails, mais avec un ton plus ou moins sympathique en fonction de la facilité qu'aurait eue mon correspondant à se débrouiller tout seul.

J'espère que tu touches la part variable de l'ISOE en tant que prof principal et une IMP en tant que coordonnateur

Je touche 20hTD complémentaires. Fais le calcul... (moins de 1000€ par an).

C'était le sens de ma remarque (et je m'attendais au mieux à ce que tu m'annonces l'équivalent d'une décharge d'une heure par semaine).
D'un côté les PE, à l'autre bout les MCF, oubliés des indemnités et primes, et toi tu as réussi à en faire un couple ;-) (je ne me moque pas, ça m'attriste ce manque de reconnaissance financière mais je ne sais pas comment le tourner)

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 3 Déc 2015 - 11:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'était le sens de ma remarque (et je m'attendais au mieux à ce que tu m'annonces l'équivalent d'une décharge d'une heure par semaine).

Ça fait même un peu moins, puisqu'il y a 24 semaines de cours dans les deux semestres. Mais la charge administrative va de mi-août (emplois du temps) à mi-juillet (jurys)...
Mais bon, ça fait 18 mois que je fais ça et je compte bien refiler le bébé dans 18 mois, je suis au milieu et m'en réjouis.
D'autant que ce n'est pas une décharge (ce que j'aimerais!), l'UFR refuse qu'on fasse moins de 192h (ce qui serait techniquement envisageable cependant, mais cela sert évidemment de moyen pour limiter le plus possible les perspectives de postes en n'intégrant pas les heures dites "de référentiel" aux heures de service).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:D'un côté les PE, à l'autre bout les MCF, oubliés des indemnités et primes, et toi tu as réussi à en faire un couple ;-) (je ne me moque pas, ça m'attriste ce manque de reconnaissance financière mais je ne sais pas comment le tourner)

Ah ça oui, heureusement que je n'ai pas regardé les critères matériels et que l'amour m'a rendu aveugle à ce genre de considérations Very Happy

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par RogerMartin le Jeu 3 Déc 2015 - 11:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Certainement, mais le téléphone propose plusieurs termes et l'utilisateur choisit, non (je n'ai pas de smartphone) ?

Franchement, quand j'utilise le téléphone de monsieur, je suis capable de bien pire que maintenant/maintenu Very Happy

Very Happy
Je suis curieuse, à quoi cela est-il dû ? Écran tactile trop sensible ?

Surtout les paramètres de sélection/confirmation des mots suggérés -- parfois on croit avoir confirmé et non, la machine sait ce qui est bon pour toi Rolling Eyes , + la taille minuscule de l'écran, qui fait que je foire la relecture à tous les coups. En plus quand tu as conscience d'avoir écrit ci ou ça et que tu le relis de suite, tu corriges inconsciemment une erreur même grossière.
Facteur aggravant, ce n'est pas mon téléphone -- je t'accorde que les étudiants, en général, sont familiers de la bestiole, eux.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 3 Déc 2015 - 17:06

C'est la semaine de mes contrôles continus écrits et je m'interroge beaucoup sur ce que je fais... Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Niht le Jeu 3 Déc 2015 - 17:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est la semaine de mes contrôles continus écrits et je m'interroge beaucoup sur ce que je fais... Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Que se passe-t-il ? fleurs2

Niht
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 3 Déc 2015 - 17:21

Ben, c'est pas bon!
Ils n'ont visiblement rien compris à ce que j'essayais de leur expliquer en L1. J'avais pourtant l'impression que ça allait.
Heureusement j'ai mis deux 16 et un 18. Sinon, je serais au plus bas.
Allez, encore 70 copies à corriger...

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Niht le Jeu 3 Déc 2015 - 17:42

Arf ! Ils n'ont rien compris ou rien appris ?
Courage pour le tas de copies !

Niht
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 3 Déc 2015 - 17:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Arf ! Ils n'ont rien compris ou rien appris ?

Sans doute un peu entre les deux Very Happy
Merci du soutien en tout cas Wink

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par barèges le Jeu 3 Déc 2015 - 18:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ben, c'est pas bon!
Ils n'ont visiblement rien compris à ce que j'essayais de leur expliquer en L1. J'avais pourtant l'impression que ça allait.
Heureusement j'ai mis deux 16 et un 18. Sinon, je serais au plus bas.
Allez, encore 70 copies à corriger...

Plus qu'une quarantaine.
Je bondis de joie quand je n'ai qu'à lire au lieu de déchiffrer, quand c'est écrit en français. Littéralement. Et dans ce cas je mets de bonnes notes !
Deux copies sur 20 pour l'instant.
(Des dossiers, tapés, donc en plus il y avait le correcteur automatique à disposition... Preuve s'il en est que ça ne sert à rien, le correcteur).

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum