Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Blümchen
Niveau 3

Mais que font nos IPR ???

par Blümchen le Lun 26 Oct 2015 - 21:20
Pardon si un post a déjà été ouvert à ce sujet (j'avais la flemme de regarder toutes les pages.. Embarassed ).
Avez-vous des nouvelles de vos IPR respectifs ? Silence radio ici (en allemand) depuis la rentrée..On se sent soutenu(e)s !!! Rolling Eyes Rolling Eyes Je sais que leur position est inconfortable mais j'ai l'impression que pas grand chose ne se passe...
On est mal barrés....ça m'éneeeeeeeerve
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Mais que font nos IPR ???

par laMiss le Lun 26 Oct 2015 - 21:24
Silence radio de mon côté également concernant la réforme.
Ah non, pardon.
On peut faire appel à la nouvelle version de deutschmobil pour faire la promo de l'allemand.

_________________
Bonne route !
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Mais que font nos IPR ???

par Ronin le Lun 26 Oct 2015 - 21:24
Ils recomptent leurs primes ?

_________________
avatar
pamplemousses4
Expert spécialisé

Re: Mais que font nos IPR ???

par pamplemousses4 le Lun 26 Oct 2015 - 21:25
Par chez nous, ce sont les IPR de lettres classiques et modernes qui président les formations sur la réforme dédiées aux Perdir de l'Académie.
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Mais que font nos IPR ???

par Oudemia le Lun 26 Oct 2015 - 21:33
On m'a parlé la semaine dernière d'un IPR d'allemand extrêmement mal à l'aise (litote) avec cette réforme et qui songe très sérieusement à quitter l'EN.
avatar
Honchamp
Expert

Re: Mais que font nos IPR ???

par Honchamp le Lun 26 Oct 2015 - 21:34
Ici, ce sont les IPR qui font la tournée des popotes collèges pour présenter la réforme. Collège voisin : IPR d'anglais.

Nous : IPR de Lettres. Quelqu'un qui n'aime pas les taquineries !!!
Pour la semaine de la rentrée.

Le chef nous a dit qu'il centralisait nos questions, afin de lui envoyer, à sa demande.

J'en ai envoyé 2, sans trop réfléchir, par retour de mail, "répondre à tous" :
- En quoi la réforme aidera-t-elle les élèves en difficulté ?
- En quoi faire bilangue ou latin est-il élitiste dans un bassin scolaire comme le nôtre ?
Pas vu passer d'autres questions, mais je pense que les collègues n'ont pas forcément utilisé "répondre à tous" !!!

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Sowana
Niveau 8

Re: Mais que font nos IPR ???

par Sowana le Lun 26 Oct 2015 - 22:24
Chez nous aussi ils ont été réquisitionnés pour faire la tournée des collèges. Mi-octobre ils avaient déjà l'air complètement épuisé. Et si quelqu'un attend d'eux qu'ils s'expriment, il risque d'être déçu. Leur tâche : évangéliser un maximum d'ouailles, et garder pour eux ce qu'ils pensent de la réforme.
C'est bien, je n'ai jamais eu autant l'impression d'avoir des inspecteurs à notre image : on ne leur demande pas de penser, on les somme de faire. Un fonctionnaire se doit de fonctionner professeur

Après, il y en a probablement qui sont super enthousiastes et qui le font avec joie et fierté.
energi
Niveau 4

Re: Mais que font nos IPR ???

par energi le Lun 26 Oct 2015 - 22:27
Mon Ipr m'a envoyé une jolie petite lettre de rentrée me rappelant  la place centrale occupée en mathématiques par la résolution de problèmes, prenant régulièrement appui sur des situations contextualisées issues de la vie courante ou des autres disciplines.
Il attire tout particulièrement mon  attention sur les points suivants de nature à rendre les apprentissages des élèves plus fructueux :
· la différenciation pédagogique et le lien avec la progressivité des apprentissages ;
· la variété des compétences à développer chez les élèves ;
· le recours régulier à des situations ouvertes, et cela lors de différents moments des apprentissages ;
· la proposition régulière de travaux collaboratifs favorisant l’activité réflexive des élèves accompagnés par le groupe et le professeur ;
· la place de travaux personnels, qui se doivent d’être courts, fréquents et variés ;
· l’utilisation des outils numériques intégrés à l’enseignement des mathématiques ;
· la diversité des pratiques de l’évaluation qui permet à chaque élève d’identifier ses progrès et ses fragilités ;
· la place indispensable à accorder à l’oral dans les apprentissages ;
· l’intérêt de progressions permettant de réinvestir régulièrement les notions vues précédemment ;
· l’intérêt de la mise en place de rituels favorisant l’acquisition d’automatismes à tous les niveaux d’enseignement.


Bref tout un programme! Sleep
avatar
Olympias
Prophète

Re: Mais que font nos IPR ???

par Olympias le Lun 26 Oct 2015 - 22:28
No news (je suis dans un lycée donc le bla-bla-bla de rentrée )... Mais je suppose qu'on va aussi leur demander de faire la com'. Sinon le travail en équipe gnagnagna... Sleep Sleep
avatar
Asha Kraken
Érudit

Re: Mais que font nos IPR ???

par Asha Kraken le Lun 26 Oct 2015 - 22:30

Bon silence radio de notre côté aussi, exception faite de notre belle lettre de rentrée qui nous enjoint à vous assister  cheers  pour que vous sauviez la France des inégalités rances qui la minent.
avatar
Pat B
Niveau 10

Re: Mais que font nos IPR ???

par Pat B le Lun 26 Oct 2015 - 22:33
Je vois le mien à la rentrée... enfin, non, une chargée de mission... Je l'attends de pieds ferme si jamais elle a le culot d'aborder la réforme, j'affûte mes arguments ! (e même si elle ne l'avorde pas, je crois bien que j'essaierai de le faire à la fin... tant pis pour ma note :p)
avatar
florestan
Grand sage

Re: Mais que font nos IPR ???

par florestan le Lun 26 Oct 2015 - 22:48
Pareil, Funkstille! La réunion annuelle qui se tient ordinairement en novembre a été reportée à une date indéterminée. L'une des deux IPR est une ancienne collègue qui était très active à l'ADEAF quand elle était enseignante. Je me demande comment elle peut supporter de jouer maintenant le rôle de courroie de transmission.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Mais que font nos IPR ???

par Daphné le Mar 27 Oct 2015 - 0:08
Vous avez déjà vu un IPR s'opposer à une réforme idiote ?
avatar
CNFA
Niveau 10

Re: Mais que font nos IPR ???

par CNFA le Mar 27 Oct 2015 - 0:36
Et comme les réformes s'enchaînent et se contredisent, on peut douter de la sincérité des IPR quand ils viennent nous vendre leur soupe! Que n'ai-je entendu en début de carrière sur ces horribles profs conservateurs qui osaient utiliser des thématiques en cours de français! (J'ai commencé avec Langlade et Jordy qui nous vendaient la lecture méthodique comme LE moyen de réduire le chômage et de sauver le monde!) Et voilà que 25 ans plus tard, hors les thématiques, point de salut ! Alors les enthousiasmes des IPR, :shock: Evil or Very Mad Rolling Eyes Suspect humhum affraid Evil or Very Mad
avatar
Zenxya
Grand sage

Re: Mais que font nos IPR ???

par Zenxya le Mar 27 Oct 2015 - 0:37
@Daphné a écrit:Vous avez déjà vu un IPR s'opposer à une réforme idiote ?

Jamais ! J'ai même vu un IPR revenir 5 ans après pour nous dire que ce que nous faisions n'était pas formateur. Quand nous lui avons fait remarquer que nous appliquions ce qu'il préconisait et qu'il avait trouvé ça très bien, à l'époque, il nous a tenu un discours assez alambiqué mais dont la conclusion ne nous a guère étonnés, nous avions mal compris ce qu'il nous avait si bien expliqué. Circulez, y'a rien à voir. Tu m'étonnes que parfois je fatigue.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
avatar
florestan
Grand sage

Re: Mais que font nos IPR ???

par florestan le Mar 27 Oct 2015 - 8:54
Ils n'ont pas le choix, ça va avec leur fonction.S'ils ne veulent pas vendre la soupe , il ne leur reste qu'à démissionner. On perd sa liberté d'expression en devenant inspecteur. Quel métier horrible.
avatar
MUTIS
Expert

Re: Mais que font nos IPR ???

par MUTIS le Mar 27 Oct 2015 - 9:14
J'en ai parlé sur un autre fil consacré aux nouveaux programmes de français avec une question : comment se fait-il qu'aucun IPR de Lettres n'ait réagi après la publication des funestes programmes d'avril ? Comment se fait-il qu'aucun n'ait eu le courage de s'exprimer publiquement ? Les seuls articles critiques sont le fait de quelques professeurs de terrain que je cite sur le fil :
http://www.neoprofs.org/t90629p240-projet-de-programme-en-francais-pistes-d-analyse

Merci à ces quelques professeurs au passage. Se taire quand on constate une telle régression et de telles inepties est en revanche une faute selon moi. Mais la carrière passe visiblement avant la conscience professionnelle quand on choisit de genre de poste.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Mais que font nos IPR ???

par Carnyx le Mar 27 Oct 2015 - 9:52
Que peut-on attendre de ces gens ?
Quand ils viennent nous expliquer que "tout est sur Internet" et qu'en gros faut arrêter de faire *** les élèves en leur déversant du "savoir mort" et qu'il "faut les occuper, les mettre en activité"...

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Mais que font nos IPR ???

par Jane le Mar 27 Oct 2015 - 9:55
C'est quoi, un IPR ? :gratte: :mdr3:

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Mais que font nos IPR ???

par Tamerlan le Mar 27 Oct 2015 - 10:00
La question devrait être posée pour les syndicats d'IPR. Au niveau individuel l'obligation de loyauté s'impose comme à l'ensemble des cadres (et encore plus aux cadres supérieurs). Je ne vois pas comment un IPR pourrait prendre publiquement parti contre le réforme.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Invité El
Esprit éclairé

Re: Mais que font nos IPR ???

par Invité El le Mar 27 Oct 2015 - 10:14
@Carnyx a écrit:Que peut-on attendre de ces gens ?
Quand ils viennent nous expliquer que "tout est sur Internet" et qu'en gros faut arrêter de faire *** les élèves en leur déversant du "savoir mort" et qu'il "faut les occuper, les mettre en activité"...

Nous devons avoir la même IPR... les derniers stages obligatoires m'ont rendu malade... surtout quand ce genre de propos fait se pâmer sur leur chaise les collègues objectivement un peu fainéants qui y voient une bonne raison de continuer à ne rien faire et y trouvent une légitimité...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Mais que font nos IPR ???

par User5899 le Mar 27 Oct 2015 - 10:16
@energi a écrit:Mon Ipr m'a envoyé une jolie petite lettre de rentrée me rappelant  la place centrale occupée en mathématiques par la résolution de problèmes, prenant régulièrement appui sur des situations contextualisées issues de la vie courante ou des autres disciplines.
Il attire tout particulièrement mon  attention sur les points suivants de nature à rendre les apprentissages des élèves plus fructueux :
· la différenciation pédagogique et le lien avec la progressivité des apprentissages ;
· la variété des compétences à développer chez les élèves ;
· le recours régulier à des situations ouvertes, et cela lors de différents moments des apprentissages ;
· la proposition régulière de travaux collaboratifs favorisant l’activité réflexive des élèves accompagnés par le groupe et le professeur ;
· la place de travaux personnels, qui se doivent d’être courts, fréquents et variés ;
· l’utilisation des outils numériques intégrés à l’enseignement des mathématiques ;
· la diversité des pratiques de l’évaluation qui permet à chaque élève d’identifier ses progrès et ses fragilités ;
· la place indispensable à accorder à l’oral dans les apprentissages ;
· l’intérêt de progressions permettant de réinvestir régulièrement les notions vues précédemment ;
· l’intérêt de la mise en place de rituels favorisant l’acquisition d’automatismes à tous les niveaux d’enseignement.


Bref tout un programme! Sleep

Quelle imagination débordante...

Et sinon, il fournit la baguette magique ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Mais que font nos IPR ???

par User5899 le Mar 27 Oct 2015 - 10:18
@Daphné a écrit:Vous avez déjà vu un IPR s'opposer à une réforme idiote ?
Non, seulement aux bonnes. Par exemple la suppression de l'obligation de la séquence, en 2008, en lettres. On rappelle peu que dans la pratique, ils ont été majoritaires à exiger des stagiaires que ces derniers fissent l'impasse sur le programme officiel et conservassent les leçons de grammaire au fil de l'eau des textes. Donc ils savent désobéir par pure idéologie aveugle.
energi
Niveau 4

Re: Mais que font nos IPR ???

par energi le Mar 27 Oct 2015 - 10:42
Cripure a écrit:
@energi a écrit:Mon Ipr m'a envoyé une jolie petite lettre de rentrée me rappelant  la place centrale occupée en mathématiques par la résolution de problèmes, prenant régulièrement appui sur des situations contextualisées issues de la vie courante ou des autres disciplines.
Il attire tout particulièrement mon  attention sur les points suivants de nature à rendre les apprentissages des élèves plus fructueux :
· la différenciation pédagogique et le lien avec la progressivité des apprentissages ;
· la variété des compétences à développer chez les élèves ;
· le recours régulier à des situations ouvertes, et cela lors de différents moments des apprentissages ;
· la proposition régulière de travaux collaboratifs favorisant l’activité réflexive des élèves accompagnés par le groupe et le professeur ;
· la place de travaux personnels, qui se doivent d’être courts, fréquents et variés ;
· l’utilisation des outils numériques intégrés à l’enseignement des mathématiques ;
· la diversité des pratiques de l’évaluation qui permet à chaque élève d’identifier ses progrès et ses fragilités ;
· la place indispensable à accorder à l’oral dans les apprentissages ;
· l’intérêt de progressions permettant de réinvestir régulièrement les notions vues précédemment ;
· l’intérêt de la mise en place de rituels favorisant l’acquisition d’automatismes à tous les niveaux d’enseignement.


Bref tout un programme! Sleep

Quelle imagination débordante...

Et sinon, il fournit la baguette magique ?
Je l'ai commandé au Père Noêl
avatar
MUTIS
Expert

Re: Mais que font nos IPR ???

par MUTIS le Mar 27 Oct 2015 - 10:57
@Tamerlan a écrit:La question devrait être posée pour les syndicats d'IPR. Au niveau individuel l'obligation de loyauté s'impose comme à l'ensemble des cadres (et encore plus aux cadres supérieurs). Je ne vois pas comment un IPR pourrait prendre publiquement parti contre le réforme.

Je pensais plutôt aux programmes de Lettres. Tout professionnel consciencieux et averti ne pouvait que constater la faiblesse des programmes nouveaux dans leur version d'avril 2015. Il est donc étonnant que l'obligation de loyauté (= de soumission et de silence donc en fait...) passe avant les considérations professionnelles, l'intérêt des élèves et de l'enseignement du français. Enfin étonnant ? La carrière est plus importante que l'avenir des élèves.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum