Les phrases provocatrices des élèves

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Rosanette le Mar 3 Nov 2015 - 20:55

@nitescence a écrit: Il faut les mettre sur le même plan : c'est une façon de les désamorcer. Sinon tu t'enfonces dans la spirale que tu décris : c'est l'élève qui a gagné parce que tu l'as repris et sanctionné ! C'est ce qu'il attendait et tu lui offres cette victoire devant toute la classe !

Non (cf plus haut).

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par WonderWoman le Mar 3 Nov 2015 - 20:58

@MrBrightside a écrit:
@Nadejda a écrit: (réaction très risquée, d'ailleurs : un élève qui dit ça pourrait très bien, si on se prend à douter de sa virilité, baisser son pantalon).

J'avais commencé à écrire un message du même type, mais tu as formulé la chose bien plus élégamment que j'aurais pu le faire Smile

Et c'est même très vraisemblable !

Et ouais, je suis une proie, tu sais quoi. Je suis une proie depuis qu'un élève m'a étranglée en cours parce qu'il prenait des photos de mes fesses. Et pourtant je ne me considérais pas comme telle.


Je viens de voir le message de la modo : puis-je laisser celui-ci ou dois-je l'effacer ?

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Rosanette le Mar 3 Nov 2015 - 21:00

Heu on est en plein dans le sujet non ?

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Jenny le Mar 3 Nov 2015 - 21:02

Je ne pense pas que cette discussion aide Jonjon.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par roxanne le Mar 3 Nov 2015 - 21:03

Je ne comprends pas bien pourquoi il y a modération..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par WonderWoman le Mar 3 Nov 2015 - 21:04

Pourtant le sujet c'est "les phrases provocatrices des élèves" heu

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Rosanette le Mar 3 Nov 2015 - 21:05

@Jenny a écrit:Je ne pense pas que cette discussion aide Jonjon.

Oui enfin élargir, vu le titre, n'est pas interdit, si ?

Il est question de la ou les réaction(s) à adopter sur des propos particulièrement provocants (cf WW).

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Sphinx le Mar 3 Nov 2015 - 21:07

Oui mais les phrases provocatrices des élèves ne doivent pas amener les profs à se taper dessus Wink

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Jenny le Mar 3 Nov 2015 - 21:08

topela

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par User5899 le Mar 3 Nov 2015 - 21:09

Eh bien, ça chauffe, dites-moi Crying or Very sad

Quand des flics sont attaqués, tous réagissent pareil et leur ministre les défend à la télé. Nous, nous sommes poussés à ne pas punir et les parents sont de plus en plus dans l'esquive à la maison, ce qui fait que nous sommes en première et en dernière ligne.

Comment ignorer le quotidien infect de bien des collègues, lâchés dans leurs classes par une direction incapable, une vie scolaire débordée ? Certes, nous renvoyons des images différentes avec notre physique, nos réactions, mais tout cela est tributaire du lieu, du poste, etc. Je plaisante souvent avec mon autoritarisme mais je ne me fais aucune illusion : le hasard m'a placé à un endroit où j'ai eu des facilités, et j'en suis conscient au point que je n'en suis jamais parti, tiens ! "Mordre d'abord", oui, mais dans ma bouche, "mordre", c'est avoir le comportement adapté, et évidemment, ça n'a rien de simple.

Bon, vu que les journées sont dures, peut-être serait-il mieux venu de ne pas s'étriper sur ce fil toute la soirée ? Peace, sœurs, frères, fatigués de la reprise et dévoués cœur et âme à ce fichu job infaisable où nous sommes en butte à tout ce qui existe d'autre dans la société... Je dirais bien que quand un ado provoque, il faut essayer de ne pas se laisser entraîner, mais d'autres feront autrement... J'ai toujours défendu l'idée que la pédagogie ne nous apprend pas en général, qu'il faut observer, sentir les situations et d'adapter. Pas toujours facile. D'autant que le point principal, l'équipe de direction et l'équipe éducative, c'est le point faible.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Thalia de G le Mar 3 Nov 2015 - 21:09

@WonderWoman a écrit:
Je viens de voir le message de la modo : puis-je laisser celui-ci ou dois-je l'effacer ?
Tu peux laisser ce qui a été écrit

@Rosanette a écrit:Heu on est en plein dans le sujet non ?
Non, ça partait un peu dans tous les sens et de manière conflictuelle et agressive.

@roxanne a écrit:Je ne comprends pas bien pourquoi il y a modération..
La modération en a dscuté collégialement, comme toujours et a estimé qu'il fallait intervenir, d'où le message de Jenny

@Jenny a écrit:Je ne pense pas que cette discussion aide Jonjon.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Rosanette le Mar 3 Nov 2015 - 21:14

Ben pardon, mais vu les premières réponses sur le cas précis en ouverture de fil, le moins que l'on puisse dire est que le ton était d'emblée à la discussion virile.

Et quelque part, c'est normal, c'est un sujet qui divise car il dépend effectivement du vécu et de la personnalité de chacun.
Il n'empêche que c'est utile, enfin moi ça m'est utile de lire ce que WW a écrit parce que c'est ma hantise ce genre de propos, et je ne pense pas renvoyer une image gentillette par ailleurs, mais ce que lui a dit un élève m'aurait laissé toute conne.

Répondre à ça par l'humour et le détachement, même pas en rêve.

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par nitescence le Mar 3 Nov 2015 - 21:15

Cripure a écrit:Eh bien, ça chauffe, dites-moi Crying or Very sad

Quand des flics sont attaqués, tous réagissent pareil et leur ministre les défend à la télé. Nous, nous sommes poussés à ne pas punir et les parents sont de plus en plus dans l'esquive à la maison, ce qui fait que nous sommes en première et en dernière ligne.

Comment ignorer le quotidien infect de bien des collègues, lâchés dans leurs classes par une direction incapable, une vie scolaire débordée ? Certes, nous renvoyons des images différentes avec notre physique, nos réactions, mais tout cela est tributaire du lieu, du poste, etc. Je plaisante souvent avec mon autoritarisme mais je ne me fais aucune illusion : le hasard m'a placé à un endroit où j'ai eu des facilités, et j'en suis conscient au point que je n'en suis jamais parti, tiens ! "Mordre d'abord", oui, mais dans ma bouche, "mordre", c'est avoir le comportement adapté, et évidemment, ça n'a rien de simple.

Bon, vu que les journées sont dures, peut-être serait-il mieux venu de ne pas s'étriper sur ce fil toute la soirée ? Peace, sœurs, frères, fatigués de la reprise et dévoués cœur et âme à ce fichu job infaisable où nous sommes en butte à tout ce qui existe d'autre dans la société... Je dirais bien que quand un ado provoque, il faut essayer de ne pas se laisser entraîner, mais d'autres feront autrement... J'ai toujours défendu l'idée que la pédagogie ne nous apprend pas en général, qu'il faut observer, sentir les situations et d'adapter. Pas toujours facile. D'autant que le point principal, l'équipe de direction et l'équipe éducative, c'est le point faible.

Je suis d'accord. Il faut mordre, mais avec discernement !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par KrilinXV3 le Mar 3 Nov 2015 - 21:39

Pour revenir au message initial, je pense que quand on se laisse happer dans une conversation de cette nature avec un adolescent, on a déjà perdu. Je sais mordre quand il faut (et je pense qu'il faut le faire très vite, de façon feinte et théâtrale, bien avant d'être déjà énervé). Mais dans un souci d'efficacité, le genre de remarque vu plus haut, je les balaye d'un revers de la main.
Après, j'enseigne dans un collège où l'insolence quotidienne ce serait plutôt:
" Monsieur, vous pourriez marcher de manière plus virile quand vous venez nous chercher, vous nous mettez la honte là ouaich".
Et puis pour refaire un peu de HS, je ne suis qu'un professeur de collège, qui donne des fiches de révision, prévoit des heures de révision, propose à certains élèves de corriger le contrôle chez eux pour grapiller quelques points, et il m'arrive même de mettre des points bonus.


Dernière édition par arth75 le Mer 4 Nov 2015 - 14:32, édité 1 fois

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par scot69 le Mar 3 Nov 2015 - 22:18

Pendant très longtemps, je sanctionnais immédiatement chacune de ces remarques insolentes et les élèves ne s'y risquaient plus. Ils avaient compris que ce n'est pas acceptable.

Et puis un jour, j'ai atterri dans mon lycée actuel, et là: gamins qui n'ont peur de rien, insolences souvent graves et répétées, direction qui enfonce les profs et donne toujours raison aux élèves...

Bref, j'ai compris que les sanctions ne servaient à rien, qu'elles étaient souvent annulées, pas suivies... et les élèves l'ont bien compris aussi et en jouent.

Donc, je règle ces incivilités autrement: par l'humour, la dérision, l'ignorance, la décontextualisation...

Cela évite souvent d'entrer dans le conflit et le bras de fer, certes, mais cela ne rend pas non plus service aux gamins: ils ne comprennent pas que ces comportements ne sont pas acceptables...

Donc je fais comme ça pour limiter les dégâts, c'est efficace pour maintenir un semblant de travail en classe et ça m'évite de m'énerver ou de crier... mais j'ai compris, avoir touché le fond, que dans ces conditions de travail, l'important est avant tout de ME préserver...

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Touche pas à ma SEGPA le Mar 3 Nov 2015 - 22:20

arth75 a écrit:Pour revenir au message initial, je pense que quand on se laisse happer dans une conversation de cette nature avec un adolescent, on a déjà perdu. Je sais mordre quand il faut (et je pense qu'il faut le faire très vite, de façon feinte et théâtrale, bien avant d'être déjà énervé). Mais dans un souci d'efficacité, le genre de remarque vus plus haut, je les balaye d'un revers de la main.

topela

Touche pas à ma SEGPA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum