Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Page 1 sur 22 1, 2, 3 ... 11 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par dami1kd le Dim 22 Nov 2015 - 13:15

Le Point.fr a écrit:Selon Brighelli, la réforme condamne les classes populaires à ne plus pouvoir réussir par l'école. Un "crime" dont il ne se remet pas. Lettre ouverte.

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-pour-un-moratoire-sur-la-reforme-du-college-22-11-2015-1983749_1886.php

Avant même d'en venir à son propos, JPB se ridiculise avec son débat avec lui-même sur "le" ou "la" ministre. Est-il sérieusement possible qu'il ignore que dans "sage-femme", la femme en question est celle qui accouche ???


dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par DesolationRow le Dim 22 Nov 2015 - 13:21

Et bien c'est pareil, dans "le" ministre, l'article n'indique pas le sexe de la personne qui exerce la fonction.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Isis39 le Dim 22 Nov 2015 - 13:24

Je ne lis plus ses outrances.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Celadon le Dim 22 Nov 2015 - 13:36

Je n'ai pas repéré d'outrances dans cet article. Tu peux m'éclairer, Isis ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par corailc le Dim 22 Nov 2015 - 13:38

Ben si elle ne les lit plus, ça va être difficile!

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Anaxagore le Dim 22 Nov 2015 - 13:39

Laughing

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Jul le Dim 22 Nov 2015 - 13:40

Comme Céladon, je ne comprends pas qu'un collègue, autant concerné que nous tous par la réforme et doué d'un talent littéraire singulier qui se fait notre porte-parole auprès de l'opinion publique mal informée, soit si critiqué ici.

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Rendash le Dim 22 Nov 2015 - 13:42

@Jul a écrit:Comme Céladon, je ne comprends pas qu'un collègue, autant concerné que nous tous par la réforme et doué d'un talent littéraire singulier qui se fait notre porte-parole auprès de l'opinion publique mal informée, soit si critiqué ici.

Brighelli, "si critiqué ici"? Soyons sérieux Rolling Eyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Celadon le Dim 22 Nov 2015 - 13:43

@corailc a écrit:Ben si elle ne les lit plus, ça va être difficile!
Certes. J'ai mal formulé ma demande. Smile

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par corailc le Dim 22 Nov 2015 - 13:47


_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Carnyx le Dim 22 Nov 2015 - 13:49

@Celadon a écrit:
@corailc a écrit:Ben si elle ne les lit plus, ça va être difficile!
Certes. J'ai mal formulé ma demande. Smile  
Brighelli, c'est le Mal ! Very Happy

En tout cas Bonnet d'âne a bien secoué le cocotier il y a 9 ans quand nous y échangions, Celadon, avec d'autres sans censure automatique...

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par gauvain31 le Dim 22 Nov 2015 - 13:52

Mais que reproche-t-on exactement sur le fond à Brighelli ici ? J'ai du mal à saisir

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Isis39 le Dim 22 Nov 2015 - 13:52

Je ne le lis plus : entre ses insultes ici, les bêtises qu'il a pu écrire sur les programmes d'histoire, son dernier billet sur les vêtements de la ministre, et j'en passe, je préfère passer mon chemin.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par JPhMM le Dim 22 Nov 2015 - 14:02

Bref.

OSEF.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Invité El le Dim 22 Nov 2015 - 14:08

Je crains bien que l'outrance ne soit nécessaire si l'on souhaite être audible dans les médias. Les analyses objectives, équilibrées et nuancées n'ont aucune chance. L'excès, c'est la condition sine qua non pour l'édition.
Une fois dépassé tout ce qui est en trop, ses analyses me semblent souvent justes. Ce n'est certainement pas le dernier des crétins.
Par exemple, l'article sur les fringues de notre charmant (si, si) ministre pose bien le problème de sa communication qui est réel. Certes, je ne l'ai pas trouvé très fin car il prêtait trop le flanc à une critique peut-être hypocrite mais légitime.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par gauvain31 le Dim 22 Nov 2015 - 14:15

Donc en fait vous lui reprochez la forme, mais pas le fond

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Anaxagore le Dim 22 Nov 2015 - 14:18

Je préfère les outrances éventuelles aux silences coupables.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Invité El le Dim 22 Nov 2015 - 14:19

Pour ma part je ne lui reproche pas grand-chose, il a le mérite de dire ce que nous sommes nombreux à penser, je m'accommode très bien de ses outrances éventuelles, et je suis parfaitement d'accord avec Anaxagore, sa parole, fût-elle brutale, vaut mieux que des silences. Il prend ses responsabilités et ça m'inspire le respect.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par gauvain31 le Dim 22 Nov 2015 - 14:21

@Anaxagore a écrit:Je préfère les outrances éventuelles aux silences coupables.

+1000 , sa lettre n'a rien d'outrageante, elle est juste un peu virile professeur

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par ysabel le Dim 22 Nov 2015 - 14:21

elpenor08 a écrit:Je crains bien que l'outrance ne soit nécessaire si l'on souhaite être audible dans les médias. Les analyses objectives, équilibrées et nuancées n'ont aucune chance. L'excès, c'est la condition sine qua non pour l'édition.
Une fois dépassé tout ce qui est en trop, ses analyses me semblent souvent justes. Ce n'est certainement pas le dernier des crétins.
Par exemple, l'article sur les fringues de notre charmant (si, si) ministre pose bien le problème de sa communication qui est réel. Certes, je ne l'ai pas trouvé très fin car il prêtait trop le flanc à une critique peut-être hypocrite mais légitime.

En effet, malheureusement...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Osmie le Dim 22 Nov 2015 - 14:29

Heureusement que Brighelli écrit ces textes. Si l'on devait se contenter de la pensée nourrie d'euphémismes de l'époque, qu'est-ce qu'on se marrerait ! Oui, la réforme est économique. Oui, elle est une "purge intellectuelle". Oui, elle réduit les exigences. Oui, elle va abrutir des cohortes d'élèves avec des EPI Bovary et des EPI sur des éoliennes activées par des sèche-cheveux (exemple sur eduscol). Oui, les programmes sont à pleurer. Oui, on supprime le latin, le grec, la DP3, les classes bilangues, les classes euros. Et oui, on prend bien garde, quand on est un décideur, de ne pas mettre ses propres rejetons dans les établissements dont on a souhaité la casse. Ce sont des faits, et les faits sont têtus, comme dirait Lénine.
Brighelli est attaché au service public : il le défend, patiemment, sans cesse, avec cohérence. Tout le monde ne peut pas en dire autant, que cela soit sur ce forum ou dans les établissements.
Il s'en prend plein la tête, à chaque article, alors qu'il fait partie des plus ardents défenseurs du service public. Encore un qui aura un ulcère, mais heureusement qu'il écrit sans relâche.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Melyne5 le Dim 22 Nov 2015 - 14:34

Je ne suis pas encore allée lire l'article mais j'ai lu vos coms et j'en ai franchement assez:evil: qu'à chaque fois qu'on parle de lui, il soit fait allusion à une époque où il intervenait ici et où l'on croit comprendre qu'il a été censuré puis exclu sans qu'on ne sache vraiment ce qui s'est passé. A la limite, peu importe puisque nous n'étions pas encore là ! Mais les allusions sont pénibles Evil or Very Mad : dites les choses ou taisez - les !

Ce que je constate , c'est qu'il est l'un des rares à prendre parti contre la réforme, dont on entend encore la voix dans les medias et à être venu à la manif! cheers

Bon, je peux maintenant aller lire l'article ! bounce

Melyne5
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par gauvain31 le Dim 22 Nov 2015 - 14:36

Bien dit Osmie

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par Aliceinwonderland le Dim 22 Nov 2015 - 14:40

Pareil, je n'aime pas tous dans ses articles (et c'était déjà le cas quand je suivais son blog bonnet d'âne) mais je trouve qu'il a le mérite d'exister et d'être présent médiatiquement ce qui n'est pas rien. Il était là à la manif ce qui n'était pas le cas de bien des profs ou des universitaires qui s'indignent ou pleurnichent (et j'avoue que je n'y étais pas non plus, je n'ai pas eu le courage de sacrifier une journée de travail et contrairement à lui je n'y crois plus du tout et m'inclus dans les lâches et les déserteurs).
Melyne5, je n'étais pas sur le forum à cette période mais Brighelli avait divulgué l'identité de l'administrateur du forum dans un mouvement de colère suite à des messages supprimés, ce qui est effectivement peu défendable.
Néanmoins cela ne change rien à son action ni à son mérite (et je dirais qu'il a les qualités de ses défauts, c'est son côté grande gueule - qui peut agacer parfois).


Dernière édition par Aliceinwonderland le Dim 22 Nov 2015 - 14:42, édité 3 fois

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : Pour un moratoire sur la réforme du collège

Message par gauvain31 le Dim 22 Nov 2015 - 14:40

Pour avoir lu plusieurs de ses livres, il n'y aucune incohérence dans sa pensée sur l'école ; elle est limpide. Il y aura dans l'histoire de l'éducation nationale française, un avant et un après réforme du collège. Je ne sais pas ce qui va se passer en 2017, ni même en 2016. Mais je ne me vois pas du tout faire des EPI même sous la contrainte. Je crois que ce sera un divorce définitif entre les enseignants et leurs représentants quelqu'ils soient

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 22 1, 2, 3 ... 11 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum