Réforme du collège du point de vue des PE

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par User5899 le Lun 4 Jan 2016 - 10:55

@C'est pas faux a écrit:Ce qui est dingue , c'est qu'on est tous à se demander comment on va bien pouvoir faire pour reconstruire sur les ruines de ce qu on avait laborieusement echafaudé comme si une tornade nous était tombée
dessus,  alors qu'il ne s'agit que d'aménagements voulus par notre hiérarchie  et qui donc théoriquement devraient contribuer à notre confort et consécutivement à notre efficacité.

Quand la hiérarchie veut du nul, la moindre des choses pour un fonctionnaire est d'obéir.

Ne t'en va pas redresser ce que le Seigneur a voulu courbe professeur

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Pat B le Jeu 7 Jan 2016 - 10:19

@the educator a écrit:moué, vla la source... Sans rire, le document n'est cité ou repris nulle part, ne trouve quasi aucune caution, si ce n'est chez les défenseurs du grand complot. Et encore, on y lit du très libéral, comme on en lisait beaucoup au milieu du siècle dernier, mais nulle part il n'est préconisé de rendre les gens bêtes, simplement de glisser vers un modèle ultra privatisé avec le moins de vagues possibles. Rien de nouveau, on a laissé faire pour les transports, l’énergie, une bonne partie de la recherche, en ce moment même pour l'armée...
Ce qui rend ce système dangereux, c'est qu'il n'est pas conscient de la destruction de "la valeur esprit". Mais ce système et ses décisionnaires sont de purs produits de l'excellence scolaire "à la française". Moi honnêtement ça ne me donne pas envie de revenir au temps du certificat d'étude.

Ce n'est pas une histoire de grands complot. c'est une histoire d'idéologie et de volonté de réduire les coûts. L'objectif est : réduire au maximum les dépenses de l'état, réduire au maximum le poids de l'état sur l'économie, réduire au maximum les missions de service public, parce que tout cet argent dépensé par l'état coûte cher aux contribuables et parce qu'on perd une occasion de dynamiser le monde des entreprises privées qui, dans le domaine de la santé ou de l'éducation, pourrait faire plein de fric !
Le fait que leurs réformes appauvrissent intellectuellement l'ensemble de la population et surtout ceux issus des classes non dominantes, ce n'est pas l'objectif visé, c'est juste un effet secondaire, mais ils s'en moquent complètement puisqu'ils ne sont pas concernés. Enfin, c'est mon analyse.
Peut-être, aussi, qu'il y a l'idée qu'il ne faudrait pas que trop de monde ait lu Marx ou Proudhon pour ne pas donner trop d'idées révolutionnaires qui déstabiliseraient le système et le pays ? Bah, ce serait excessif : il est possible que quelques-uns le pensent en sourdine chez nos politiques libéraux, mais la plupart des politiciens n'ont qu'un objectif en tête :  réduire les coûts, ou plutôt estimer le juste coût pour l'éducation optimale correspondant aux besoins de notre économie (qui a en majorité besoin d'emplois non qualifiés ou peu qualifiés), ce qui est écrit noir sur blanc dans ce rapport de l'OCDE. Et surtout, ne jamais le laisser apparaître pour ne pas que ça fasse de vague, parce que le peuple (qui est sensé diriger puisqu'on est en démocratie!) est très attaché à ces services publics. Donc casser tout doucement, sans le montrer, pour qu'une partie de l'enseignement passe peu à peu vers le privé. L'offre de formations privées explose depuis que l'école n'assure pas un niveau minimum suffisant aux élèves :il y a des entreprises qui payent des cours de grammaire et d'orthographe à leurs jeunes recrues ! Et pour l'OCDE, il n'est pas nécessaire que toute la population ait un bon niveau, il faut juste un "socle" minimal...
Rien de "complotiste" là-dedans. Juste une volonté claire de glisser vers un monde de plus en plus libéral. Et, pour cela, il faut casser aussi bien les acquis du Conseil National de la Résistance que certains idéaux de la révolution française... (les démolir et les discréditer en faisant croire que les services publics sont mauvais... bizarre, ça fonctionnait pourtant pas mal avant !)

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Ronin le Jeu 7 Jan 2016 - 10:37

Il suffit de lire Capital ou Challenges pour constater que tout cela est écrit noir sur blanc, réclamé par les milieux d'affaire. Nulle vision complotiste ou marxiste, juste la vision libérale des grands patrons. Pour les PME, je pense au contraire qu'elles seraient beaucoup plus de notre côté mais les petits patrons se font autant enfler que nous et ne sont pas écoutés du tout.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par coindeparadis le Jeu 7 Jan 2016 - 10:41

Si l'on lit ASH ou La gazette santé social, on observe exactement la même casse du secteur sanitaire et social, au nom du "ça coûte beaucoup et ça ne rapporte rien"...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Ronin le Jeu 7 Jan 2016 - 18:02

On va de plus en plus vers le système américain.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Rendash le Jeu 7 Jan 2016 - 20:14

@Ronin a écrit:On va de plus en plus vers le système américain.

C'était déjà le cas, non? Y'a pas des classes hamburger? heu


Spoiler:
...ou CHAM bourgeoises, un truc comme ça heu

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Ronin le Jeu 7 Jan 2016 - 20:19

Il se passe dans la santé, en une seule réforme, une destruction semblable à ce que nous avons vécu étalé sur dix ans. Avoir un pied de chaque côté rend légèrement pessimiste et cynique.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par laMiss le Jeu 7 Jan 2016 - 20:23

@Ronin a écrit:Il se passe dans la santé, en une seule réforme, une destruction semblable à ce que nous avons vécu étalé sur dix ans. Avoir un pied de chaque côté rend légèrement pessimiste et cynique.

+ 1000
C'est très inquiétant en effet, d'après ce que j'ai compris. Cela mériterait un topic d'ailleurs, si ce n'est déjà fait. Ronin, une petite synthèse ?

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par coindeparadis le Jeu 7 Jan 2016 - 20:24

Touraine, NVB même combat

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Ronin le Jeu 7 Jan 2016 - 20:26

Ben en gros comme chez nous, enfumage pour le peuple avec le tiers payant généralisé qui cache des coupes de plus en plus importantes dans les hôpitaux, une formation des internes de plus en plus proches de ce que l'on peut imaginer dans les ESPE, des fusions de service, suppressions de postes en pagaille, l'obligation d'aller chercher des partenariats avec le privé. Le but étant bien sûr de faire des économies, toujours des économies, rien d'autre, sans avoir le courage de le dire et sans aucune idée.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par coindeparadis le Jeu 7 Jan 2016 - 20:40

@Ronin a écrit:Ben en gros comme chez nous, enfumage pour le peuple avec le tiers payant généralisé qui cache des coupes de plus en plus importantes dans les hôpitaux, une formation des internes de plus en plus proches de ce que l'on peut imaginer dans les ESPE, des fusions de service, suppressions de postes en pagaille, l'obligation d'aller chercher des partenariats avec le privé. Le but étant bien sûr de faire des économies, toujours des économies, rien d'autre, sans avoir le courage de le dire et sans aucune idée.
Je comprends mieux pourquoi j'ai perçu le même dogmatisme et le même manque de recul chez de jeunes médecins et chez de nouveaux PE. (j'adore le "c'est le protocole" ou "c'est ce que préconise la CPAM" pour justifier des soins bidons)

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Presse-purée le Jeu 7 Jan 2016 - 21:03

@the educator: pour la première fois, dans mon académie, il y a baisse des inscriptions dans le primaire et le secondaire public couplé à une hausse dans le primaire et secondaire privé. Voilà, bel effet de la réforme des rythmes et du collège.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Pat B le Jeu 7 Jan 2016 - 21:21

@Ronin a écrit:Ben en gros comme chez nous, enfumage pour le peuple avec le tiers payant généralisé qui cache des coupes de plus en plus importantes dans les hôpitaux, une formation des internes de plus en plus proches de ce que l'on peut imaginer dans les ESPE, des fusions de service, suppressions de postes en pagaille, l'obligation d'aller chercher des partenariats avec le privé. Le but étant bien sûr de faire des économies, toujours des économies, rien d'autre, sans avoir le courage de le dire et sans aucune idée.

Même chez les médecins libéraux c'est la cata.
D'après mon médecin généraliste (gréviste), on se dirige dans la santé vers un système à l'anglosaxonne. Quelques médecins de ville qui ne feront plus que de la médecine au long cours (j'ai oublié le terme qu'elle utilise, mais en gros le suivi d'affections longues durées et de la médecine préventive, faudra 2 semaines pour décrocher un rendez-vous), et pour les soucis de santé plus urgents il faudra se soigner seuls ou aller aux urgences. Elle est médecin-pompier, ça lui permet de faire un peu de médecine d'urgence, mais sans ça elle ne ferait plus que des ordonnances à renouveler, elle ne ferait plus son métier : même s'il y avait une crise cardiaque dans le supermarché à côté du cabinet, personne ne la préviendrait, le 15 enverrai une ambulance de la ville la plus proche (1/2h)... et on a encore les pompiers pour gérer les urgences, mais s'ils démantèlent ensuite les pompiers, on n'aura plus rien dans les campagnes reculées...
Elle dit que les jeunes médecins ne voient pas où est leur problème puisqu'ils auront ainsi des horaires de bureau réguliers et pas trop de stress, en envoyant à l’hôpital au moindre doute, mais elle n'a pas choisi le métier pour ça et tient à garder ses gardes de nuit ou du WE, parce que c'est ça, être médecin... (certes, je suis en campagne, je me doute qu'en ville le virage a été pris il y a longtemps et que les médecins de campagne ça n'existe que chez nous... et bientôt plus du tout) Bientôt, selon elle, toute la médecine sera faite dans les hôpitaux : publics et sans moyens pour la population "de base", privés et chers pour les autres...
Désolée pour le Hors sujet...

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par coindeparadis le Ven 8 Jan 2016 - 10:10

HS mais très juste ! veneration

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Ronin le Ven 8 Jan 2016 - 10:34

La logique budgétaire aboutit à ce que l'on remplace la réflexion, l'analyse et l'élaboration par des procédures toutes faites, des recettes, ce qui permet de gagner du temps donc de l'argent et de se prémunir en cas de procédure judiciaire. Cela permet également à la hiérarchie de contrôler le boulot et de fliquer les salariés.

Évidemment la qualité est en baisse, la réflexion et l'autonomie intellectuelle des salariés itou mais dans une logique d'économies et de flicage on s'en fout. Et on retrouve donc les mêmes délires à l'hôpital qu'à l'EN.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Ergo le Ven 8 Jan 2016 - 10:49

Ca mériterait en effet un sujet à part. Merci à vous pour toutes ces précisions.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Ronin le Ven 8 Jan 2016 - 11:05

La disparition de la psychanalyse ( qui n'est pas exempte de reproches on est bien d'accord ) et son remplacement par les TCC n'est pas un hasard, c'est le même principe que les langues anciennes, trop cher, trop long, pas de résultats mesurables....

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par ycombe le Ven 8 Jan 2016 - 14:27

Le remplacement de la psychanalyse par les TCC concerne autre chose que la prise en charge de l'autisme ?

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège du point de vue des PE

Message par Ronin le Ven 8 Jan 2016 - 15:28

Bien sûr. Progressivement l'ensemble de la psy, avec des différences selon les coins.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum