Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Audrey le Mar 26 Jan 2016 - 22:44

@Rendash a écrit:
@Audrey a écrit:
@Rendash a écrit:
@JPhMM a écrit:« Ça servait à quoi d'étudier les règles de calcul sur les puissances ? De toute façon, combien de vos élèves comprenaient et savent calculer sur les puissances. Il est donc normal qu'elles soient enlevées. »

Ce qui est bien avec cette argument, c'est qu'il marche pour TOUT item de programme possible et imaginable.

D'un autre côté, ça laisse plus de temps pour faire du vivre-ensemble et du laïc citoyennement durable fleurs



T'as vu la modération, je le dis avec des fleurs  succes

Ok, je cromprends mieux l'abondance de fleurs dans le message que tu m'as adressé ailleurs... pour le coup, je suis vexée.

fleurs   T'exagères, je n'ai pas attendu l'injonction de la modération pour t'en envoyer des brassées, même que t'aimes pas ça Razz   fleurs

Si tu parles des vraies fleurs, de celles qu'on offre avec un mot gentil sur une carte et qui embaument un appartement, si si, détrompe-toi, j'adore ça.
Les autres, les virtuelles, ben tout dépend de qui les offre et pourquoi...

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Presse-purée le Mar 26 Jan 2016 - 22:56

C'est marrant comment ils esquivent toutes les remarques sur le latin. Peut-être se rendent-ils compte que cette réforme est un contresens épistémologique pour cette matière. Ou alors ils s'en foutent. L'investissement des collègues, ils s'en contre-fichent. Mais un prof de latin est-il vraiment un collègue?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Balthamos le Mar 26 Jan 2016 - 22:58

@Presse-purée a écrit:C'est marrant comment ils esquivent toutes les remarques sur le latin. Peut-être se rendent-ils compte que cette réforme est un contresens épistémologique pour cette matière. Ou alors ils s'en foutent. L'investissement des collègues, ils s'en contre-fichent. Mais un prof de latin est-il vraiment un collègue?

Mais le latin est- il vraiment une matière ...
pingouin

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par trompettemarine le Mar 26 Jan 2016 - 23:07

Le... le... quoi ? acd

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Malaga le Mer 27 Jan 2016 - 6:28

@carpemuette a écrit:En effet dans ce qu'évoque Thenastywizard, rien de neuf sous le soleil. C'est le problème des partisans de la réforme, ils sont persuadés d'innover alors qu'ils font comme tout le monde, dans le meilleur des cas.

Qu'est-ce qui t'empêche actuellement de procéder de la manière que tu décris, Thenastywizard ? Qu'est-ce qui te permet d'affirmer aussi péremptoirement qu'avec ce que tu proposes, Solène, Max et Bidule vont enfin comprendre quelque chose à ce qu'on leur enseigne, eux qui ne pigeaient rien avant la réforme ?

C'est ça qui est très drôle tout de même. Considérer que faire rédiger "un paragraphe argumenté" (quelle horreur ce nom) aux élèves, c'est la réalisation pratique d'un EPI, que cela va permettre aux élèves décrocheurs de donner du sens à ce qu'ils apprennent, c'est vraiment amusant !

En revanche, je suis plutôt d'accord avec elle sur les programmes. Cela ne me choque pas qu'un collègue décide de passer 8h sur la Seconde Guerre mondiale (5h pour voir les différents aspects du conflit + 3h d'approfondissement sur un thème) quitte à rogner sur d'autres thèmes (ce qui est plutôt simple en 3e avec la géographie). D'ailleurs, les nouveaux programmes d'HG n'indiquent pas d'horaires pour chaque thème si je ne me trompe pas. Peut-être que nos IPR vont un peu nous lâcher la grappe avec ça.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par amalricu le Mer 27 Jan 2016 - 6:40

@Presse-purée a écrit:C'est marrant comment ils esquivent toutes les remarques sur le latin. Peut-être se rendent-ils compte que cette réforme est un contresens épistémologique pour cette matière. Ou alors ils s'en foutent. L'investissement des collègues, ils s'en contre-fichent. Mais un prof de latin est-il vraiment un collègue?

Oh oui' c'est même un collègue en avance puisque son sort préfigure le notre...

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Rendash le Mer 27 Jan 2016 - 6:46

@Malaga a écrit:En revanche, je suis plutôt d'accord avec elle sur les programmes. Cela ne me choque pas qu'un collègue décide de passer 8h sur la Seconde Guerre mondiale (5h pour voir les différents aspects du conflit + 3h d'approfondissement sur un thème) quitte à rogner sur d'autres thèmes (ce qui est plutôt simple en 3e avec la géographie).

fleurs

Mais tout le monde est d'accord avec ça, justement. Sauf que dans ce que propose thenastywizard, il s'agit de consacrer 3h à un thème très périphérique, au motif que ça "aidera les élèves à mieux comprendre", et que ceux qui ne font pas ça sont des obsédés du programme qui se foutent bien que les élèves captent ou non. Mais ce disant, elle néglige, ou feint d'ignorer, qu'elle devra accélérer sur d'autres points si elle veut couvrir son programme ; et qu'en l'état actuel des choses, elle doit le faire, si elle prétend faire son travail correctement. Evidemment qu'on a tous envie (ou presque) de rogner sur ces chapitres tout pourris de géo, et de passer plus de temps sur thème complexe qui intéresse bien plus les élèves que les espaces productifs à la noix. Mais combien d'inspecteurs acceptent qu'on ne boucle pas le programme, ou qu'on assume un déséquilibre histoire-géo? Là, il y a une incohérence.

On est d'accord sur la drôlerie du "paragraphe argumenté" comme réalisation concrète, sinon. Tout ça pour ça, quoi. Même l'aspect interdisciplinaire est pathétiquement classique. C'est bien la peine de cautionner le sort fait aux LV et aux LC, entre autres choses Rolling Eyes

fleurs

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Isis39 le Mer 27 Jan 2016 - 7:03

@Malaga a écrit:

En revanche, je suis plutôt d'accord avec elle sur les programmes. Cela ne me choque pas qu'un collègue décide de passer 8h sur la Seconde Guerre mondiale (5h pour voir les différents aspects du conflit + 3h d'approfondissement sur un thème) quitte à rogner sur d'autres thèmes (ce qui est plutôt simple en 3e avec la géographie). D'ailleurs, les nouveaux programmes d'HG n'indiquent pas d'horaires pour chaque thème si je ne me trompe pas. Peut-être que nos IPR vont un peu nous lâcher la grappe avec ça.

Effectivement, les horaires n'existent plus !!
Les enseignants déterminent le volume horaire qu’ils consacrent à chaque thème ou sous-thème en fonction des démarches pédagogiques
qu’ils souhaitent mettre en oeuvre.

La seule exigence est le respect de la parité entre histoire et géographie.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Rendash le Mer 27 Jan 2016 - 7:09

@Isis39 a écrit:
La seule exigence est le respect de la parité entre  histoire et géographie.

fleurs

Oui Sad

La question est donc entière : que sacrifier pour pouvoir passer trois heures sur ce point très périphérique des programmes évoqué par thenastywizard. Elle se posait avant, elle se posera après, tant qu'il y aura des programmes à respecter pour garder une Education nationale. L'an dernier, en 4e, pour pouvoir passer assez de temps à mon goût sur la Révolution et les tensions qui mènent à la Première Guerre Mondiale, j'ai taillé dans l'EC et la géo. Ho wait... je suis super innovant, moi succes Même que des réalisations concrètes, ils en ont fait, mes élèves yesyes


fleurs

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Isis39 le Mer 27 Jan 2016 - 7:17

@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:
La seule exigence est le respect de la parité entre  histoire et géographie.

fleurs

Oui Sad

La question est donc entière : que sacrifier pour pouvoir passer trois heures sur ce point très périphérique des programmes évoqué par thenastywizard. Elle se posait avant, elle se posera après, tant qu'il y aura des programmes à respecter pour garder une Education nationale. L'an dernier, en 4e, pour pouvoir passer assez de temps à mon goût sur la Révolution et les tensions qui mènent à la Première Guerre Mondiale, j'ai taillé dans l'EC et la géo. Ho wait... je suis super innovant, moi succes Même que des réalisations concrètes, ils en ont fait, mes élèves yesyes


fleurs

Si tu l'as fait, pourquoi le reprocher à thenastywizard ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par e-Wanderer le Mer 27 Jan 2016 - 7:23

Pas assez de fleurs, et trop d'épines ! fleurs

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Rendash le Mer 27 Jan 2016 - 7:25

@Isis39 a écrit:

Si tu l'as fait, pourquoi le reprocher à thenastywizard ?

fleurs


Suspect
Ce n'est pas ça que je reproche à thenastywizard. Ce que je lui reproche, c'est de présenter comme innovant et inventif une pratique courante, de ne rien apporter de neuf, tout en présentant les collègues comme des demeurés obsédés par leur programme et qui se fichent bien des élèves. De présenter comme une nouveauté un truc tristement banal, qui ne valait pas que l'on sacrifiât ainsi les collègues de LV et de LC, les options, l'AE, etc. Et sur le point évoqué, plus précisément, de consacrer autant de temps, uniquement pour prétendre faire de l'interdisciplinarité, à un point très périphérique du programme : passer trois heures sur les femmes dans la Seconde Guerre Mondiale, je vois mal en quoi ça aidera les élèves à comprendre les enjeux de cette période (à la limite, pour la Première Guerre Mondiale il y a des choses passionnantes à faire sur ce thème) ; donc, en admettant (et ce n'est pas gagné, comme démontré) qu'ils maîtrisent parfaitement ce point périphérique, ce sera au détriment des axes centraux du programme, et ça ne fait que déplacer un problème qu'on prétend résoudre ainsi. C'est cette prétention et cette hypocrisie qui m'agacent.

fleurs

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Rendash le Mer 27 Jan 2016 - 7:25

@e-Wanderer a écrit:Pas assez de fleurs, et trop d'épines ! fleurs

fleurs


Cachons l'épine, faudrait pas choquer M. Rohani affraid


fleurs

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par User5899 le Mer 27 Jan 2016 - 18:03

@Rendash a écrit:Combien d'inspecteurs acceptent qu'on ne boucle pas le programme ?
Combien d'inspecteurs viennent vous visiter en fin d'année pour dresser semblable constat ? Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par KrilinXV3 le Mer 27 Jan 2016 - 18:30

thenastywizard a écrit:
Le programme, le programme :
"Ouf, j'ai fini mon programme. La moitié de ma classe n'a rien compris, mais ouf, j'ai fini mon programme. Je suis rassuré, ils pourront passer leur DNB. Et puis tant pis pour Solène, Max et Bidule s'ils n'ont pas compris, ils n'ont qu'à faire leur 'travail personnel' pour comprendre. Moi, je fais MON programme."
Suivre le programme étant une injonction légale, je ne comprends pas cette remarque.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par KrilinXV3 le Mer 27 Jan 2016 - 18:34

@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:

Si tu l'as fait, pourquoi le reprocher à thenastywizard ?

fleurs


Suspect
Ce n'est pas ça que je reproche à thenastywizard. Ce que je lui reproche, c'est de présenter comme innovant et inventif une pratique courante, de ne rien apporter de neuf, tout en présentant les collègues comme des demeurés obsédés par leur programme et qui se fichent bien des élèves. De présenter comme une nouveauté un truc tristement banal, qui ne valait pas que l'on sacrifiât ainsi les collègues de LV et de LC, les options, l'AE, etc. Et sur le point évoqué, plus précisément, de consacrer autant de temps, uniquement pour prétendre faire de l'interdisciplinarité, à un point très périphérique du programme : passer trois heures sur les femmes dans la Seconde Guerre Mondiale, je vois mal en quoi ça aidera les élèves à comprendre les enjeux de cette période (à la limite, pour la Première Guerre Mondiale il y a des choses passionnantes à faire sur ce thème) ; donc, en admettant (et ce n'est pas gagné, comme démontré) qu'ils maîtrisent parfaitement ce point périphérique, ce sera au détriment des axes centraux du programme, et ça ne fait que déplacer un problème qu'on prétend résoudre ainsi. C'est cette prétention et cette hypocrisie qui m'agacent.

fleurs

Pour être précis, il y a un thème sur l'histoire des femmes dans le prochain programme de 3e, donc en terme de volume horaire, la proposition de thenastywizard me paraît cohérente. C'est pour ça que je ne comprends pas sa remarque sur "les mauvais profs qui ne pensent qu'à leur programme" (qu'on entend dans beaucoup de bouches depuis quelques années, notamment la jeune surdouée lycéenne dont on a beaucoup entendu parler pendant les dernières vacances).

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Isis39 le Mer 27 Jan 2016 - 18:51

Cripure a écrit:
@Rendash a écrit:Combien d'inspecteurs acceptent qu'on ne boucle pas le programme ?
Combien d'inspecteurs viennent vous visiter en fin d'année pour dresser semblable constat ? Razz

Inspection en juin 2015 avec remarque sur mon retard dans le programme.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Olympias le Mer 27 Jan 2016 - 18:57

@Isis39 a écrit:
Cripure a écrit:
@Rendash a écrit:Combien d'inspecteurs acceptent qu'on ne boucle pas le programme ?
Combien d'inspecteurs viennent vous visiter en fin d'année pour dresser semblable constat ? Razz

Inspection en juin 2015 avec remarque sur mon retard dans le programme.
Vilaine fille !! Mais n'as-tu pas honte ???

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Isis39 le Mer 27 Jan 2016 - 19:00

@Olympias a écrit:
@Isis39 a écrit:
Cripure a écrit:
@Rendash a écrit:Combien d'inspecteurs acceptent qu'on ne boucle pas le programme ?
Combien d'inspecteurs viennent vous visiter en fin d'année pour dresser semblable constat ? Razz

Inspection en juin 2015 avec remarque sur mon retard dans le programme.
Vilaine fille !! Mais n'as-tu pas honte ???

Le pire c'est que mon retard était dû à mes absences pour les formations tablettes que j'ai assurées à la demande dudit IPR ! Very Happy

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Olympias le Mer 27 Jan 2016 - 19:06

@Isis39 a écrit:
@Olympias a écrit:
@Isis39 a écrit:
Cripure a écrit:
Combien d'inspecteurs viennent vous visiter en fin d'année pour dresser semblable constat ? Razz

Inspection en juin 2015 avec remarque sur mon retard dans le programme.
Vilaine fille !! Mais n'as-tu pas honte ???

Le pire c'est que mon retard était dû à mes absences pour les formations tablettes que j'ai assurées à la demande dudit IPR ! Very Happy
Je pensais bien que le loup était numérique !!!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par InvitéTNW le Mer 27 Jan 2016 - 21:51

arth75 a écrit:


Pour être précis, il y a un thème sur l'histoire des femmes dans le prochain programme de 3e, donc en terme de volume horaire, la proposition de thenastywizard me paraît cohérente. C'est pour ça que je ne comprends pas sa remarque sur "les mauvais profs qui ne pensent qu'à leur programme" (qu'on entend dans beaucoup de bouches depuis quelques années, notamment la jeune surdouée lycéenne dont on a beaucoup entendu parler pendant les dernières vacances).

Enfin !
merci.

InvitéTNW
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Balthamos le Mer 27 Jan 2016 - 23:48

thenastywizard a écrit:
arth75 a écrit:


Pour être précis, il y a un thème sur l'histoire des femmes dans le prochain programme de 3e, donc en terme de volume horaire, la proposition de thenastywizard me paraît cohérente. C'est pour ça que je ne comprends pas sa remarque sur "les mauvais profs qui ne pensent qu'à leur programme" (qu'on entend dans beaucoup de bouches depuis quelques années, notamment la jeune surdouée lycéenne dont on a beaucoup entendu parler pendant les dernières vacances).

Enfin !
merci.

Quelle partie du programme??
Je n'ai pas vu ce programme qui propose de faire l'histoire des femmes pendant la seconde guerre mondiale

Je n'ai trouvé qu'un seul item proposant de faire l'histoire des femmes pour les 3e, mais peut être que j'ai mal lu.

Je maintiens que le programme est suffisamment lourd pour éviter de se perdre dans des sujets intéressants et périphériques.

cycle 4 a écrit:Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 : nouveaux enjeux sociaux et culturels, réponses politiques.


Pour la 2GM, on n'a que :
La Deuxième Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement.

La France défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance.

Violence de masse et anéantissement caractérisent la Deuxième Guerre mondiale, conflit aux dimensions planétaires. Les génocides des Juifs et des Tziganes ainsi que la persécution d’autres minorités sont étudiés.

A l’échelle européenne comme à l’échelle française, les résistances s’opposent à l’occupation nazie et aux régimes qui s’engagent dans la collaboration. Dans le contexte du choc de la défaite de 1940, la Résistance militaire et civile agit contre le régime de Vichy négateur des valeurs républicaines.


Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par User5899 le Mer 27 Jan 2016 - 23:51

@Isis39 a écrit:
Cripure a écrit:
@Rendash a écrit:Combien d'inspecteurs acceptent qu'on ne boucle pas le programme ?
Combien d'inspecteurs viennent vous visiter en fin d'année pour dresser semblable constat ? Razz

Inspection en juin 2015 avec remarque sur mon retard dans le programme.
Ouille. Je suppose que vous êtes repassée à l'échelon 1 de la classe normale et que vous avez dû faire Dole-Moret sur les genoux pour expier ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par carpemuette le Jeu 28 Jan 2016 - 9:31

thenastywizard a écrit:
arth75 a écrit:


Pour être précis, il y a un thème sur l'histoire des femmes dans le prochain programme de 3e, donc en terme de volume horaire, la proposition de thenastywizard me paraît cohérente. C'est pour ça que je ne comprends pas sa remarque sur "les mauvais profs qui ne pensent qu'à leur programme" (qu'on entend dans beaucoup de bouches depuis quelques années, notamment la jeune surdouée lycéenne dont on a beaucoup entendu parler pendant les dernières vacances).

Enfin !
merci.

Personne ne te reproche l'activité que tu as prévue ni le choix du thème. Mais tu l'as présentée comme innovante et favorisant la compréhension des élèves (Max, Solène et je ne sais qui, de mémoire) qui seraient scandaleusement largués par tes collègues la tête dans le guidon du programme. Tu proposes comme "réalisation" un paragraphe argumenté : je ne connais pas un prof d'histoire-géo qui ne fonctionne pas ainsi. En quoi fais-tu mieux que les autres ? Que te permet concrètement la réforme que tu ne pouvais pas faire avant ?

C'est ton mépris à l'égard du boulot de tes collègues et ta prétention de penser que toi, tu fais mieux, qui ne passe pas, et non la proposition de cours que tu fais. Mais je comprends que tu ne répondes pas là-dessus et préfère penser que tu es attaqué par des vieux ringards accrochés à leur programme comme des moules à leur rocher,car toi, tu es un super prof qui sais comment faire pour capter l'intérêt des élèves.

carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par Malaga le Ven 29 Jan 2016 - 6:19

@Isis39 a écrit:
Cripure a écrit:
@Rendash a écrit:Combien d'inspecteurs acceptent qu'on ne boucle pas le programme ?
Combien d'inspecteurs viennent vous visiter en fin d'année pour dresser semblable constat ? Razz

Inspection en juin 2015 avec remarque sur mon retard dans le programme.

Punaise, si même à toi, Isis, on te le reproche, c'est qu'il est vraiment impossible d'être "à l'heure" dans les programmes ! Very Happy

Spoiler:
Dans les fils d'HG du forum, quand on compare entre nous notre avancée dans les programmes à différentes périodes de l'année, Isis est toujours la plus en avance. Smile

Sinon, lors de mes deux inspections, mon retard dans les programmes a été la première question posée lors de l'entretien par les IPR. Le premier avait même commencé ainsi : "nous en sommes à 60% de l'année, vous avez fait environ 45% du programme, comment expliquez-vous ce décalage ?". C'est pour cela que je suis ravie de voir que les horaires ont été enlevés des nouveaux programmes.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouen : le Snes-FSU dénonce "l'indigence" et le "vide intersidéral" des formations sur la réforme du collège

Message par kamasolou le Ven 26 Fév 2016 - 23:20

Visiblement pas d'amélioration au niveau du contenu des formations... :

SNES Rouen a écrit:Collèges d’Elbeuf, Caudebec-lès-Elbeuf et Saint-Pierre-lès-Elbeuf ( + quelques collègues de Oissel) les 4 et 5 février

Comité d’accueil : un CE de collège, le CE du lycée d’accueil, l’IA-IPR du BEF, l’IEN de la circonscription + 2 formatrices, professeurs de technologie et d’histoire-géo.

Ceux-ci savaient d’emblée qu’ils rencontreraient une opposition puisque certains d’entre eux se sont vus proposer des badges « Non à la réforme » à l’entrée du lycée. Ils se sont retrouvés face à une assemblée d’enseignants qui, pour la plupart, arboraient des T-shirts contre la réforme ou des badges (ou les 2 !) et avaient déposé un carton rouge sur la table.
Mis à part une des formatrices qui s’est montrée méprisante, cherchant à avoir réponse à tout quitte à affirmer des choses dont on aimerait vérifier la véracité (ex : certains collèges auraient 4h de marge par classe ???), le comité d’accueil s’est montré plutôt embarrassé, avouant ne pouvoir répondre aux questions posées par les collègues des 4 établissements... Nous avons senti qu’ils n’étaient pas convaincus eux-mêmes mais là par obligation...

Quelques exemples :
Prof : « Qu’en est-il des collègues sur plusieurs collèges ? »
IA-IPR : « Je n’ai pas de réponse ». Devant la levée des cartons rouges : « je veux bien prendre un carton rouge mais je ne pourrais vous dire ce que je ne sais pas ». + « On se retrouve, comme Pascal, devant un infiniment grand. La rentrée 2016 nous donne un sacré vertige ». + « On a besoin de temps en plus »
Prof : « comment diviser les 4h entre les 3 matières de sciences en 6e ? »
IA-IPR : « Je ne suis pas compétente ... » + « On fera comme aujourd’hui, en essayant de faire au mieux ». + « On peut espérer que le livret numérique va aider ».
CE : « Je ne veux pas discuter du bien-fondé de la Réforme. Elle a été votée. » + « Je ne sais pas si c’est la bonne réforme ; en tous cas, elle s’impose. » + « Il faut que tout le monde se rassure. » + « On s’est battu pour les bilangues. Je ne devrais peut-être pas le dire ».
Prof : « Pensez-vous que la marge soit égalitaire ? »
CE : « J’avoue que je n’ai pas la réponse. »
Prof : « Si vous avez la réponse... »
Prof : « En quoi l’AP et les EPI vont-ils être la réponse ? »
CE : « On vous propose »
Prof : « Non, on nous l’impose. »
Prof : « On a l’impression d’une improvisation »
CE : « Je ne dis pas que tout est merveilleux. On verra où on va dans 3 ans »
Prof : « Droit dans le mur ! ». Les collègues montrent alors leurs T-shirt...
CE : « A vous de choisir le mur pour qu’il soit le plus confortable possible ! ».
Prof : « Au moment de la répartition, on fait des choix par rapport aux postes à sauver et non des choix pédagogiques ».
CE : « Sans les élèves, on ne serait pas là ! »
Prof : « Sans cette réforme, on ne serait pas là ! »...
Avant leur départ, nous leur avons rappelé que nous ne cessions de rédiger des motions, d’écrire des courriers, que certains inspecteurs avaient eux aussi écrit des courriers et leur avons demandé si de leur côté, ils pouvaient entreprendre le même type d’actions. Ils ont promis de faire remonter...

Nous sommes ensuite restés avec les 2 formatrices. L’une d’elle avait déjà agacé beaucoup de monde avec son histoire de marge de 4h dans certains collèges...+ quelques réflexions inappropriées pour répondre à la suppression des bilangues et euros « Nos élèves trouveront de quoi compenser et approfondir à la maison » (oser dire cela alors que nous sommes en REP + ou en en ZEP pour 3 collèges...) + « si les élèves sont aussi mauvais en langue en France, c’est à cause de l’audiovisuel qui ne diffuse pas les films en VO ».
Annoncé au programme le matin pour les 3 demi-journées :
- mise en œuvre des EPI
- AP : organisation
- l’évaluation
En réalité, on nous a projeté une vidéo sur un projet (course en cours) où les filles étaient toutes vêtues de rose avec des chouchous et les garçons en bleu puis balancé quelques photocopies...et laissé en plan pour travailler. Comme la quasi-totalité des collègues n’avaient pas envisagé les choses de la sorte, certains corrigeaient, d’autres lisaient ou discutaient...La journée fut longue.

Des collègues avaient convoqué la presse au sortir de la formation pour dénoncer le mépris du gouvernement et de l’institution à notre égard. Nous avons pu répondre aux questions du journaliste et une photo des enseignants brandissant un carton rouge a été prise.

Le lendemain, rebelotte...et visionnage de vidéos. Ex : une expérience menée au sein d’une classe où aucun élève ne bouge, aucun ne pose de questions, tous appliquent les consignes à la lettre, très concentrés et comprennent du premier coup, prennent la parole uniquement lorsqu’on les interroge et s’écoutent les uns les autres...Ca existe ?
Alors que nous avions noté la veille qu’on parlerait de l’organisation de l’AP, la formatrice nous répond : « Je parle de pédagogie, pas d’organisationnel ! ».
On parle ensuite de classe inversée qui n’est pas une martingale pédagogique, de pédagogie du smartphone et de la tablette. (Quand on pense qu’au collège Mandela, il n’y a pas eu de papier pendant 2 mois pour faire des photocopies, et que la période s’est achevée sans PQ, ça laisse perplexe...).
Comme les collègues du 1er groupe, nous sommes repartis sans avoir compris ce qu’on attendait de nous pour l’AP...qui n’aurait pas dû s’appeler comme ça d’ailleurs (mais comment ? ). On a juste retenu que les EPI et l’AP n’étaient pas nécessairement fléchés dans l’EDT puisque ceux-ci font partie intégrante de l’enseignement. Ce sont 2 des 3 modalités de l’enseignement.
Alors dans ce cas, pourquoi cette pression dans certains collèges s’ils sont intégrés aux cours ? Et comment comptabiliser les heures ? Bref, beaucoup de contradictions...et un flou artistique qui demeure... On a aussi compris que la formatrice avec ses « moi, je, personnellement », le tout dans la même phrase, était surtout là pour s’écouter parler...

Pour conclure, formation = zéro...normal, on nous avait prévenu qu’elles n’étaient pas des formatrices mais des animatrices...alors, animation = double zéro... Les formatrices n’avaient manifestement pas préparé de quoi « animer » 2 journées : 1 seule aurait largement suffi...Si on faisait pareil avec nos élèves, ils monteraient sur les tables ! Nous avons été plutôt disciplinés ... même si cela avait des allures de garderie !

Bref, nous sommes repartis au choix...dégoûtés, écoeurés, scandalisés, inquiets, énervés, atterrés, dépités...mais heureusement, contents d’être en vacances pour essayer d’éloigner tout cela...

http://www.rouen.snes.edu/spip.php?article1674

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum