Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User17095
Érudit

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par User17095 le Mer 31 Oct 2018 - 21:54
@Lagomorphe a écrit:Ce n'est pas parce que les CDE sont déjà sur-sollicités qu'il faut charger la barque des enseignants, ce n'est pas parce que les enseignants sont sur-sollicités qu'il faut charger la barque des CDE.

J'ai dû m'emporter à avoir la sensation que le piège grossier prenait ; au moins sur ce point nous sommes en accord (champagne !).

Babarette
Babarette
Vénérable

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Babarette le Mer 31 Oct 2018 - 21:56
@Verdurette a écrit:
Quid des établissements d'accueil pour les multi-exclus ?  Ca, je trouve ça intéressant. Si ça voit le jour, évidemment; parole, parole, parole ...

Encore faut-il que les multi-exclus soient exclus. Mais je trouve l'idée intéressante.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
User17095
Érudit

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par User17095 le Mer 31 Oct 2018 - 22:30
Un autre article paru dans Le Monde (le Huff Post avait dégainé le premier et rédigé un peu vite apparemment) :
https://www.lemonde.fr/education/article/2018/10/31/jean-michel-blanquer-annonce-des-mesures-contre-les-violences-scolaires_5377326_1473685.html?

Tempêtant contre la tentation de « mettre la poussière sous le tapis » et affichant son « soutien aux professeurs », le ministre a affirmé la nécessité de « faire remonter systématiquement » tous les incidents, insistant sur le fait que les « petits » problèmes engendrent les grands : un tableau de suivi – qui peut être numérisé – sera mis en place, dans lequel l’enseignant devra noter tous les incidents ayant donné lieu à un rapport d’incident. Le chef d’établissement devra ensuite, dans une colonne attenante, préciser la « réponse » apportée. Ce document sera consulté lors des bilans annuels du conseil d’administration.

Donc à nous les "petits problèmes" tels que "bavarde en classe" et "a oublié trois fois son manuel" : je me demande quelle réponse le CdE doit apporter à ça.
Et on se doute que le CA lira avec attention les 50 pages du truc...
Joie, il peut être numérisé : ça nous changera du porte-plume.

Sur le volet disciplinaire, le ministre a également insisté sur la nécessité de recourir à des mesures de « responsabilisation » : faire réparer l’objet abîmé par l’élève violent, faire faire un devoir sur le harcèlement à l’élève harceleur, etc. « Aujourd’hui, les mesures de responsabilisation représentent 1 % des sanctions prises », a souligné le ministre.

La mesure de responsabilisation existe depuis 2011 mais n'a rien à voir avec ça. Elle ne représente qu'1% des sanctions parce que c'est hyper lourd et qu'il faut des partenaires extérieurs très difficiles à trouver, une convention votée par le CA, etc.
Ce qu'il décrit en fait, c'est donner une punition éducative en lien avec le fait puni, ce qui est la base même, la raison pour laquelle on a interdit les lignes.
nouvelle vague
nouvelle vague
Niveau 2

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par nouvelle vague le Mer 31 Oct 2018 - 22:42
@Isis39 a écrit:Retour des lignes à copier, ce qui était interdit me semble-t-il ?
Ah, au moins je serais dans la légalité... C'est déjà ça.
nouvelle vague
nouvelle vague
Niveau 2

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par nouvelle vague le Mer 31 Oct 2018 - 22:47
pogonophile a écrit:Accompagner pour déposer plainte... c'est assez courant. Le rendre obligatoire paraît un peu étrange, puisque même si c'est dans le cadre professionnel, ça reste une démarche individuelle.
Et si on veux porter plainte contre son CDE, il nous accompagne aussi ? #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 267639959
avatar
User17095
Érudit

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par User17095 le Mer 31 Oct 2018 - 22:57
@nouvelle vague a écrit:
@Isis39 a écrit:Retour des lignes à copier, ce qui était interdit me semble-t-il ?
Ah, au moins je serais dans la légalité... C'est déjà ça.

Mais où avez-vous lu ça ? J'ai beau relire..

@nouvelle vague a écrit:
pogonophile a écrit:Accompagner pour déposer plainte... c'est assez courant. Le rendre obligatoire paraît un peu étrange, puisque même si c'est dans le cadre professionnel, ça reste une démarche individuelle.
Et si on veux porter plainte contre son CDE, il nous accompagne aussi ? #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 267639959

Inutile, le recteur lui donnera le fouet dans la cour, devant toute la communauté éducative. Continuité logique.
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par ZeSandman le Jeu 1 Nov 2018 - 1:19
pogonophile a écrit:Pour ce qui est de répondre à la communication de chaque incident... oui ben on peut toujours accuser réception pour tout mais ça nous mène où ? Quant au RSST, il ne sert pas à ça.
J'espère surtout que ça ne va pas demander une inscription systématique sur je ne sais quelle nouvelle application en ligne, en plus du traitement habituel des punitions et sanctions.

Accompagner pour déposer plainte... c'est assez courant. Le rendre obligatoire paraît un peu étrange, puisque même si c'est dans le cadre professionnel, ça reste une démarche individuelle.

La superbe "période probatoire", qui suppose que nous n'avons rien d'autre à faire au quotidien, a un nom formidable. Elle suppose que l'élève doit faire ses preuves... et s'il ne les fait pas ? Il se passe quoi ? C'est très bien de transposer des principes de Droit, mais quand ça devient singer le vocabulaire c'est moins convaincant.

Heureusement que la Justice ne s'inspire pas en sens inverse, la présomption de sincérité pour un adulte face à un enfant, c'est une pente glissante. D'ailleurs, je vois mal comment ça peut se traduire en réalité : on ne peut pas me forcer à croire quand je ne crois pas.

Le CD à six oh ben oui riche idée. Quand des enseignants considèrent que les membres de droit y ont trop de poids, c'est sûr que l'accroître mécaniquement répond à leur question.
Le problème de lourdeur n'a jamais été dans le quorum, il est intrinsèque à la procédure, et je ne vois pas comment on pourrait l'alléger sans compromettre les principes de Droit.

Bref, si vous cherchez un responsable et coupable universel, il suffit de trouver le bureau du CdE, il est là pour tout prendre, et à ce rythme vous pourrez le trouver à toute heure du jour et de la nuit, en train de faire le boulot des CPE.
Quant à la prévention, aux moyens, à l'accompagnement... non non un p'tit vademecum et au lit.

Je suis d'accord avec vous sur le peu de sens de ces annonces, et je partage la belle analyse de Lagomorphe.

Sinon je fais confiance à la Justice pour faire la part des choses selon le contexte et la gravité des faits.
Dans le contexte scolaire, entre professionnels, un enseignant ne peut-il pas attendre du CDE qu'il ne remette pas en cause le contenu d'un rapport d'incident (voire la gestion de celui-ci), dont la rédaction a le plus souvent été réfléchie ? En partant du principe simple que l'enseignant, ce gros fainéant rappelons-le, est dès le départ, à la seconde même où ça part en lattes, tout à fait conscient du temps que va lui prendre la gestion de cet incident, et ne le fait donc jamais de gaieté de cœur.

Le contradictoire c'est sympa, mais ça ne me gêne pas que dans le contexte décrit supra on lui impose une certaine limite.

Et dans les rares cas... non, les très rares cas... non, les très très très rares cas où sur un incident vous sentirez, peut-être à juste titre, une entourloupe de la part d'un adulte, et voudrez user de votre droit à ne pas croire comme vous dites, rien ici d'annoncé ne vous en empêche il me semble.

Mais je répète sinon j'étais assez d'accord sur le reste.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
nightowl
Niveau 7

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par nightowl le Jeu 1 Nov 2018 - 1:49
pogonophile a écrit:(ou comment la montagne a encore accouché d'une souris)

Le ministre a reçu aujourd'hui les recteurs et présenté quelques dispositions de son plan global contre les violences en milieu scolaire, en réponse aux nombreux messages postés sur le #pasdevague :

https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/31/apres-pasdevague-les-premieres-reponses-de-blanquer_a_23576727/

Je peine à voir en quoi ces mesures sont des nouveautés, ou ont un rapport avec le sujet évoqué, toujours est-il que les premières font tout reposer sur des épaules déjà bien assez chargées, celles des chefs d'établissement.


On est d'accord. C'est du vent, soit cela reprend des moyens existants, soit cela va régler un problème :
6 personnes en CA : 1 prof, 1 parent, 1 élève, le chef, son adjoint et le gestionnaire.
Plus d'exclusion, la voix du président étant prépondérante.
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par mistinguette le Jeu 1 Nov 2018 - 7:35
pogonophile a écrit:Donc à nous les "petits problèmes" tels que "bavarde en classe" et "a oublié trois fois son manuel" : je me demande quelle réponse le CdE doit apporter à ça.
je comprends que toutes ces mesures vous semble être une brise marine. J ai la prétention de bien m'entendre avec la direction et donc de voir un petit bout de leur réalité. Mais, sur ce point précis, j'ai d'ailleurs la même discussion dans mon établissement, je pense que tu as tort. Le mot bavardage n'est plus approprié tout comme le mot turbulent employé par un journaliste pour parler des violences scolaires. Nos bavards de l'ancien temps, on les déplace, on les change de voisins, certes ils ont un tempérament bavard mais on ne lance pas tout une machinerie de paperasse pour ça. Ceux qu'on appelle bavard maintenant souffrent d'une incontinence verbale qui où qu'on les place ne cessent jamais, s'expriment sans filtre nous livrant l'intégralité de ce qui s affiche dans leur cerveau. Et ça pour moi c'est un trouble scolaire. Il devrait y avoir quelque chose à faire. De la méditation obligatoire ou autre. Mais il y a quelque  chose qui déstabilise une classe et qui empêche leur propre apprentissage. Et là  je pense que l'école peut encore agir. Quand on en est à  l'insulte et aux menaces, quelques part ce n'est dejà plus de notre ressort

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
nc33
nc33
Niveau 6

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par nc33 le Jeu 1 Nov 2018 - 8:15
Je ne vois rien concernant la Vie scolaire, souvent défaillante. Le minimum serait des heures de colles données à des moments contraignants (pas sur un trou de l'emploi du temps), avec un encadrement strict (une heure d'amusement n'apporte rien).
Lédissé
Lédissé
Empereur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Lédissé le Jeu 1 Nov 2018 - 8:33
Si on pouvait déjà embaucher plus d'AED, ça irait mieux. Mais ça, ça demande des moyens, pas comme de demander aux enseignants de rédiger un rapport pour le moindre livre oublié et aux CDE/CPE de le lire et leur faire une réponse voire de prendre une mesure, ou de décréter que six membres (lesquels ?), c'est bien suffisant pour un conseil de discipline.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Vieille etc._  Smile
Rendash
Rendash
Enchanteur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Rendash le Jeu 1 Nov 2018 - 9:42
pogonophile a écrit:Inutile, le recteur lui donnera le fouet dans la cour, devant toute la communauté éducative. Continuité logique.

Le recteur dirigera, mais il ne fera pas lui-même, voyons.

Je me demande si on peut espérer une IMP pour le faire #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 3541156229
#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 2932675289 #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 966988081  yesyes

... ou s'il s'agira d'un avantage en nature à déclarer aux impôts.

Bon, pas d'embauche d'AED, d'AP ni d'AVS, pas de moyens redonnés aux EMS, et, tchéri one ze quèque, réduction des délais de convocation des membres du CD, histoire d'être sûr qu'ils n'aient pas le temps d'étudier le dossier avant. Sans parler de la réduction du nombre de membres, qui n'est pas seulement une connerie démago.

Dites, les gens, vous croyez que ça finira par se voir, que M. Blanquer est une anti-éolienne ?


L'éolienne utilise le vent pour créer de l'énergie, tandis que lui utilise de l'énergie ... bref, vous avez compris Smile

_________________
#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Jenny
Jenny
Modérateur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Jenny le Jeu 1 Nov 2018 - 9:53
@Rendash a écrit:Dites, les gens, vous croyez que ça finira par se voir, que M. Blanquer est une anti-éolienne ?


L'éolienne utilise le vent pour créer de l'énergie, tandis que lui utilise de l'énergie ... bref, vous avez compris Smile

J'adore ! #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 346737548
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 1 Nov 2018 - 10:08
@Rendash a écrit:
pogonophile a écrit:Inutile, le recteur lui donnera le fouet dans la cour, devant toute la communauté éducative. Continuité logique.

Le recteur dirigera, mais il ne fera pas lui-même, voyons.

Je me demande si on peut espérer une IMP pour le faire #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 3541156229
#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 2932675289 #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 966988081  yesyes

... ou s'il s'agira d'un avantage en nature à déclarer aux impôts.

Bon, pas d'embauche d'AED, d'AP ni d'AVS, pas de moyens redonnés aux EMS, et, tchéri one ze quèque, réduction des délais de convocation des membres du CD, histoire d'être sûr qu'ils n'aient pas le temps d'étudier le dossier avant. Sans parler de la réduction du nombre de membres, qui n'est pas seulement une connerie démago.

Dites, les gens, vous croyez que ça finira par se voir, que M. Blanquer est une anti-éolienne ?


L'éolienne utilise le vent pour créer de l'énergie, tandis que lui utilise de l'énergie ... bref, vous avez compris Smile

1- Il me semble que l'expression correcte est : "the icing on the cake".

2- Anti-éolienne ? C'est un peu capillotracté ! Disons que c'est un gigantesque brasseur d'air...
Thermo
Thermo
Niveau 7

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Thermo le Jeu 1 Nov 2018 - 10:09
@Rendash a écrit:
pogonophile a écrit:Inutile, le recteur lui donnera le fouet dans la cour, devant toute la communauté éducative. Continuité logique.

Le recteur dirigera, mais il ne fera pas lui-même, voyons.

Je me demande si on peut espérer une IMP pour le faire #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 3541156229
#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 2932675289 #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 966988081  yesyes

... ou s'il s'agira d'un avantage en nature à déclarer aux impôts.

Bon, pas d'embauche d'AED, d'AP ni d'AVS, pas de moyens redonnés aux EMS, et, tchéri one ze quèque, réduction des délais de convocation des membres du CD, histoire d'être sûr qu'ils n'aient pas le temps d'étudier le dossier avant. Sans parler de la réduction du nombre de membres, qui n'est pas seulement une connerie démago.

Dites, les gens, vous croyez que ça finira par se voir, que M. Blanquer est une anti-éolienne ?


L'éolienne utilise le vent pour créer de l'énergie, tandis que lui utilise de l'énergie ... bref, vous avez compris
Smile
Le fonctionnement contraire à l'éolienne c'est le ventilateur.

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.
#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Fine11
Babarette
Babarette
Vénérable

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Babarette le Jeu 1 Nov 2018 - 12:53
Et un ventilateur, par ce temps...

Rendash, tu veux bien m'épouser?

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Rendash
Rendash
Enchanteur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Rendash le Jeu 1 Nov 2018 - 12:54
@Babarette a écrit:Et un ventilateur, par ce temps...

Rendash, tu veux bien m'épouser?


Demande à DR et JPHMM s'ils veulent bien céder leur tour, avant Razz

_________________
#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Babarette
Babarette
Vénérable

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Babarette le Jeu 1 Nov 2018 - 12:58
@Rendash a écrit:
@Babarette a écrit:Et un ventilateur, par ce temps...

Rendash, tu veux bien m'épouser?


Demande à DR et JPHMM s'ils veulent bien céder leur tour, avant Razz

Nan. Ils ont des mouflets. Je suis allergique. abi

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
User17095
Érudit

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par User17095 le Ven 2 Nov 2018 - 9:53
Je réalise tout soudain ce qui crève les yeux : il n'y a toujours pas de représentation syndicale autour de tout ça !

Qui est représenté par le fameux hashtag ? Un nombre important d'enseignants, certains en souffrance et exprimant leur désarroi ou leur colère, d'autres en profitant pour insuffler un certain agenda, bon, mais où sont les syndicats ?
Il est tout de même stupéfiant que le ministre réponde à un mouvement en ligne - donc qui ne porte la parole que d'une partie des enseignants - sans inclure les représentants traditionnellement reconnus.
A ce compte là, on peut imaginer qu'un thread ou un sondage sur neoprofs - là encore, c'est pas mal de monde, mais une partie seulement - soit lu et obtienne une réponse.

Je passe outre le mépris des cadres qui suinte dans ce plan, ou l'imprécision très gênante de certaines formules (qu'est-ce qu'un "incident" auquel la direction doit apporter réponse ? le premier à tenir le cadre dans la classe est-il à l'intérieur ou à l'extérieur ?), on y reviendra.

Par ailleurs, détail piquant : la justification a posteriori de l'affectation d'un gendarme en tant que perdir à Stains.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Zagara le Ven 2 Nov 2018 - 10:01
Les syndicats aussi ne représentent qu'une partie des enseignants. Leur valeur symbolique a été grandement atténuée ces dernières années et on ne peut plus les considérer comme les relais de toute l'opinion enseignante, même si, par tradition, on continue de faire comme si c'était le cas, comme s'ils étaient les seuls organes légitimes.

De fait, la prise de parole directe par twitter est une forme de pétition ; il est normal que le pouvoir politique y réponde. Quant aux syndicats, ça les perturbe souvent de se faire court-circuiter, puisqu'ils se présentent comme les uniques porte-voix du corps qu'ils "représentent". Du coup ce n'est pas étonnant qu'ils fassent comme si #pasdevague n'existait pas : c'est la même attitude qu'ils adoptentface aux manifs ou grèves sauvages au sein de leur corps de métier. Si ça ne passe pas par eux, c'est réputé ne pas exister... sauf quand ça prend une telle dimension qu'ils ne peuvent plus l'ignorer.
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par pseudo-intello le Ven 2 Nov 2018 - 10:56
Il faut ajouter que c'est les vacances. On organise rarement des réunions syndicales pendant les vacances, et quand on en organise, les dates sont données longtemps en avance.

On verra bien ce que ça donne à la rentrée.
Mathador
Mathador
Grand sage

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Mathador le Ven 2 Nov 2018 - 11:20
@Thermo a écrit:
@Rendash a écrit:Dites, les gens, vous croyez que ça finira par se voir, que M. Blanquer est une anti-éolienne ?


L'éolienne utilise le vent pour créer de l'énergie, tandis que lui utilise de l'énergie ... bref, vous avez compris
Smile
Le fonctionnement contraire à l'éolienne c'est le ventilateur.
Mais étant donné que les moteurs peuvent fonctionner dans les deux sens, une éolienne ou une anti-éolienne c'est pareil. Conclusion: Blanquer est un boson (antagoniste de celui de Higgs, étant donné qu'il cherche à diminuer la masse de son ministère).

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par VanGogh59 le Ven 2 Nov 2018 - 12:10
@Lagomorphe a écrit:
pogonophile a écrit:
Bref, si vous cherchez un responsable et coupable universel, il suffit de trouver le bureau du CdE, il est là pour tout prendre, et à ce rythme vous pourrez le trouver à toute heure du jour et de la nuit, en train de faire le boulot des CPE.
Quant à la prévention, aux moyens, à l'accompagnement... non non un p'tit vademecum et au lit.

Vous ne vivez rien d'autre que ce que vivent les enseignants depuis des années. Un problème ? Bah on va demander aux enseignants de le régler, en alourdissant leur travail sans évidemment augmenter leur rémunération. Ce sera inefficace, mais au moins on aura fait semblant de faire quelque chose, et si ça ne marche pas ce sera de leur faute:
- pas assez de structures d'accueil pour des handicaps graves ? Décrétons l'inclusion pour tous, que les profs se démerdent
- les redoublements coûtent trop cher ? Supprimons-les, les profs n'ont qu'à "différencier" pour faire progresser des élèves en retard  
- l'éducation parentale est parfois déficiente ? Faisons des profs des "éducateurs"
- les troubles de l'apprentissage et de la lecture sont en augmentation (ou leurs diagnostics le sont) ? Faisons appliquer au profs de plus en plus de PPRE et autres PAP
- les CO-Psy et les CIO coûtent trop cher ? Transférons aux profs la gestion de l'orientation.
- des élèves sont violents ? Les profs n'ont qu'à "adapter leur pédagogie" pour ne pas froisser l'ego chatouilleux des chérubins
- le secondaire coûte trop cher ? Supprimons des postes, les profs n'ont qu'à faire des heures sups, ça nous arrange
- la télé et internet font concurrence aux devoirs ? Faisons faire surveiller les devoirs par les profs après les cours.
Et j'en oublie sûrement...

Que ce soit les CDE qui prennent, cette fois-ci, ne me réjouit pas. Vous êtes arrosés sans être arroseur, vous n'êtes que les courroies de transmission de politiques éducatives délétères (courroies un peu trop zélées à mon goût, pour certaines). Je vous souhaite de trouver un moyen de renvoyer le problème dans les dents de l'échelon au-dessus, le nôtre est visiblement arrivé à saturation. Peut-être qu'au bout du compte #Pasdevague nous rapprochera.

Bravo pour cette magnifique analyse de la situation aai Et quand on a le malheur de critiquer ces "réformes", on se fait insulter de fâcheux réactionnaires hostiles à tout changement !

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Verdurette
Verdurette
Modérateur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Verdurette le Ven 2 Nov 2018 - 12:19
pogonophile a écrit:Je réalise tout soudain ce qui crève les yeux : il n'y a toujours pas de représentation syndicale autour de tout ça !

Qui est représenté par le fameux hashtag ? Un nombre important d'enseignants, certains en souffrance et exprimant leur désarroi ou leur colère, d'autres en profitant pour insuffler un certain agenda, bon, mais où sont les syndicats ?.

A part le SNALC et SOS Education (qui n'est pas un syndicat) je n'ai pas souvent entendu les syndicats se mobiliser autour de ce problème, du moins pas les syndicats du 1er degré. Faut dire que c'est tellement plus important de mener le combat contre l'heure d'APC !!
Si j'ai (involontairement, ou plutôt par ignorance) médit des syndicats du 2nd degré, je les prie de me pardonner.

Sans me faire l'apologue de SOS Education, dont je suis loin de partager toutes les vues, je signale tout de même qu'ils ont depuis des années un "Observatoire de la souffrance des professeurs" intéressant à lire.
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Ramanujan974 le Ven 2 Nov 2018 - 12:41
pogonophile a écrit:
Par ailleurs, détail piquant : la justification a posteriori de l'affectation d'un gendarme en tant que perdir à Stains.

Le titre laisserait supposer qu'on a mis un simple flic comme proviseur-adjoint.
C'est un commandant de gendarmerie (chef d'escadron) qui est détaché pour 3 ans dans l'EN.
Est-ce que cette nomination vous choque, comme cela semble être le cas des enseignants du lycée ?
Moi, non.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 2 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Tamerlan le Ven 2 Nov 2018 - 12:54
@Ramanujan974 a écrit:
pogonophile a écrit:
Par ailleurs, détail piquant : la justification a posteriori de l'affectation d'un gendarme en tant que perdir à Stains.

Le titre laisserait supposer qu'on a mis un simple flic comme proviseur-adjoint.
C'est un commandant de gendarmerie (chef d'escadron) qui est détaché pour 3 ans dans l'EN.
Est-ce que cette nomination vous choque, comme cela semble être le cas des enseignants du lycée ?
Moi, non.

Personnellement oui. Pas le fait qu'il soit issu de la gendarmerie mais le fait que l'on considère de plus en plus que les cadres de l'éducation à tous les niveaux ne doivent pas forcément avoir été en position d'enseignant eux-mêmes. En terme de management cela va donner des choses intéressantes...

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum