Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
jeromebr
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par jeromebr le Mer 9 Sep 2020 - 20:20
@Simonella a écrit:Je trouve cette absence de respect insupportable. J'ai aussi des journées longues mais je préfère le masque à l'intubation.
En revanche, je ne vois pas le rapport avec les chiens adoptés.

Vous devez vivre des moments très angoissants au quotidien si, dans chaque situation vous envisagez le pire.
(Ne prenez pas mal ce que je dis, il n'y a aucune méchanceté dans mon propos)
Salsepareille
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Salsepareille le Mer 9 Sep 2020 - 20:23
OUi, il y a quelques collègues qui enlèvent leur masque en sdp, et qui ont leur gobelet de café à la main.
Je leur en veux beaucoup. Je ne suis pas leur supérieur hiérarchique pour leur rappeler de mettre leur masque, alors je ne dis rien. Mais notre salle des profs est petite. Il n'y a qu'un seul canapé. Je suis enceinte. Pour peu qu'un collègue sans masque soit sur le canapé, je n'ose m'y asseoir. Et ma pause est gâchée.
Le masque me gêne aussi beaucoup et avec 7h de cours dans la journée je suffoque. Mais je le garde. Je comprends que certains ne le supportent pas... Mais je pense qu'ils peuvent sortir sur le parking ou se mettre en bordure de fenêtre lorsqu'ils enlèvent leur masque.
Quand bien même je serais contaminée et pas en réa, je n'ai nullement envie d'être crevée pendant des semaines et pas en forme au moment d'accoucher. De plus, je fais très attention dans ma vie quotidienne, par égards pour les personnes âgées dans ma famille autour de moi. Alors, je verrais d'un très mauvais oeil le fait d'être contaminée par un collègue insouciant.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle le Mer 9 Sep 2020 - 20:23
@maikreeeesse a écrit:Cicyle, tu trouves des consignes assez claires sous forme d'affiche sur que faire en cas d'agent/élève contact et élève e/agent cas confirmé. Si symptômes (qui sont listé s) tu appelles les parents, tu isoles l'élève avec un masque. Il ne revient que si tu as l'avis d'un médecin (qui décide test ou pas) ou après 8 jours (je n'ai plus la durée exact en tête.
Les consignes ne sont pas du tout aussi claires ici. L'IEN ne savait pas être précis en réunion de direction. "Oui, on appelle pour un nez qui coule, mais non, pas pour de petits symptômes, etc". Et dans la liste des symptômes (mais elle a peut-être changé) il y avait un magnifique "etc"… Donc non, je ne trouve vraiment pas les consignes claires (et tous mes collègues et directeurs de mes deux écoles ont le même ressenti). On a vraiment le sentiment d'être laissés dans un grand flou, et on se dit que c'est forcément fait pour se décharger de la responsabilité sur nous en cas de pépin.
Après, probablement que pour de la toux ou un nez qui coule on devrait appeler. Mais on va avoir la révolution. C'est probablement mieux qu'un cluster, certes… Bref, je trouve notre position (1er degré) intenable. Vraiment. Et on accepte tous ça sans rechigner. Encore une fois et comme en mai/juin, ça me rend dingue et je ne décolère pas.
RaptorWill
RaptorWill
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RaptorWill le Mer 9 Sep 2020 - 20:25
Premier cas de coronavirus chez nous. On ferme pas la classe pour autant. J'ai très peur de mourir.

_________________
"Je forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple, et dont l’exécution n’aura point d’imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature, et cet homme, ce sera moi. " Rousseau
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle le Mer 9 Sep 2020 - 20:26
@Tivinou a écrit:
@Yazilikaya a écrit:Je vais me faire taper dessus mais je suis assez d'accord avec Ilaima sur les incohérences mises en évidence dans cette crise. Je mets le masque devant mes élèves qui n'en portent pas (classe de CM). L'autre jour, un élève m'a littéralement éternué dessus. Alors oui, ça me gave de porter un masque qui ne me protège pas et qui ne protège pas les élèves puisqu'ils se postillonnent allègrement dessus. Il ne sert qu'à entraver mon travail. Mais je le porte puisqu'il il le faut. Mais oui, je le baisse en classe quand j'ai besoin de boire (jamais eu aussi soif que depuis que je porte ce truc).
Après, dans le secondaire, le masque est sans doute utile puisque tout le monde en porte.

Tout de même: nous voyons tous bien les incohérences, les trous béants du protocole... mais de là à vouloir porter une visière.
Ceci dit, je comprends que les PE soient inquiets, en colère et trouvent le port du masque absurde dans les conditions qu'on leur impose. Fais attention quand-même. J'ai écouté les parents d'élèves hier soir à la sortie de l'école de petite Tivinou. Beaucoup disaient déjà que tel PE ne portait pas son masque correctement en classe et blablabla... Nous étions trois parents masqués à la sortie de l'école. Rolling Eyes
Et ici, les parents d'élèves ont "lynché" (verbalement, mais quand même) un collègue qui porte tout le temps son masque parce que monchérimoncoeur n'a pas pu voir son visage (on parle de CM, hein…). Faudrait savoir !
Moi, je le porte tout le temps et je le retire seulement pour boire (ils ont donc pu constater que j'avais une bouche). 8h de masque dans la journée dont 6 en parlant, je n'ai pas le choix.
Bref, j'en reviens à ce que je disais plus haut. On nous met dans une position totalement intenable. Larbins du patronnât mais garants d'une sécurité sanitaire sans faille. Les deux sont incompatibles et nous sommes le fusible. Je suis très en colère.


Dernière édition par Cicyle le Mer 9 Sep 2020 - 20:31, édité 1 fois
Salsepareille
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Salsepareille le Mer 9 Sep 2020 - 20:30
Franchement, je pense que plus rien ne sera contrôlé. J'ai déjà entendu plusieurs conversations où certains profs / conjoints de profs, ont les symptômes d'un rhume ou du Covid. Hé bien, tous continuent d'aller travailler. Avec le doute, certes. Mais avec plus de facilité que:
- téléphoner pour avoir un test
- obtenir un RV dans 1 semaine
- rester en quarantaine jusqu'au RV
- être éventuellement positif et "pestiféré".
Donc, en cas de symptômes légers, les gens viennent et contaminent tout le monde.

Pire: 2 collègues sont absents pendant une semaine chez nous. De source sûre, l'un deux est testé positif. Or... personne, parmi les enseignants / parents/ élèves, ne le sait au collège. Quant à la Principale, je ne sais pas si elle est au courant. Or, ce collègue a vu les élèves pendant les 2 jours de rentrée. Et a été en salle des profs (d'ailleurs, il faisait partie de ceux qui enlèvent leur masque en sdp).
Je suis sûre qu'il ne se passera rien chez nous, tant que des dizaines et des dizaines de cas ne seront pas avérés.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Mer 9 Sep 2020 - 20:32
@Salsepareille a écrit:Franchement, je pense que plus rien ne sera contrôlé. J'ai déjà entendu plusieurs conversations où certains profs / conjoints de profs, ont les symptômes d'un rhume ou du Covid. Hé bien, tous continuent d'aller travailler. Avec le doute, certes. Mais avec plus de facilité que:
- téléphoner pour avoir un test
- obtenir un RV dans 1 semaine
- rester en quarantaine jusqu'au RV
- être éventuellement positif et "pestiféré".
Donc, en cas de symptômes légers, les gens viennent et contaminent tout le monde.

Mais comment faire autrement ? On ne va pas tout arrêter à chaque rhume ! Il suffit de lire le fil des enfants d'âge scolaire pour voir que la moitié des enfants sont plus ou moins enrhumés, comme à chaque rentrée d'ailleurs. Les parents ne vont pas à chaque fois s'absenter pendant 8 jours, faire tester tout le monde, etc. Ou alors il va falloir sacrément se serrer la ceinture à la fin du mois !

Et pour les adultes, c'est pareil, la saison est propice aux rhumes... Rien n'est fait pour faciliter la vie des gens en général en ce moment, rien n'est cohérent. Si on doit en vouloir à quelqu'un, c'est à ceux qui nous gouvernent, pas aux collègues qui ont le malheur d'ôter leur masque pour boire deux gorgées d'eau ou d'aller travailler alors que leur conjoint est vaguement enrhumé.




Dernière édition par Danska le Mer 9 Sep 2020 - 20:35, édité 1 fois
Salsepareille
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Salsepareille le Mer 9 Sep 2020 - 20:33
Et je suis sûre aussi que c'est le but... Les élèves ne risquent pas grand chose. Nous, oui. Mais seule une minorité d'entre nous aura des symptômes graves. Alors... ça passera totalement inaperçu.
Salsepareille
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Salsepareille le Mer 9 Sep 2020 - 20:34
@Danska a écrit:
@Salsepareille a écrit:Franchement, je pense que plus rien ne sera contrôlé. J'ai déjà entendu plusieurs conversations où certains profs / conjoints de profs, ont les symptômes d'un rhume ou du Covid. Hé bien, tous continuent d'aller travailler. Avec le doute, certes. Mais avec plus de facilité que:
- téléphoner pour avoir un test
- obtenir un RV dans 1 semaine
- rester en quarantaine jusqu'au RV
- être éventuellement positif et "pestiféré".
Donc, en cas de symptômes légers, les gens viennent et contaminent tout le monde.

Mais comment faire autrement ? On ne va pas tout arrêter à chaque rhume ! Il suffit de lire le fil des enfants d'âge scolaire pour voir que la moitié des enfants sont plus ou moins enrhumés, comme à chaque rentrée d'ailleurs. Les parents ne vont pas à chaque fois s'absenter pendant 8 jours, faire tester tout le monde, etc. Ou alors il va falloir sacrément se serrer la ceinture à la fin du mois !

Je suis bien d'accord. C'est bien pour ça qu'il n'y a pas de solution.
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mer 9 Sep 2020 - 20:53
@Salsepareille a écrit:Franchement, je pense que plus rien ne sera contrôlé. J'ai déjà entendu plusieurs conversations où certains profs / conjoints de profs, ont les symptômes d'un rhume ou du Covid. Hé bien, tous continuent d'aller travailler. Avec le doute, certes. Mais avec plus de facilité que:
- téléphoner pour avoir un test
- obtenir un RV dans 1 semaine
- rester en quarantaine jusqu'au RV
- être éventuellement positif et "pestiféré".
Donc, en cas de symptômes légers, les gens viennent et contaminent tout le monde.

Pire: 2 collègues sont absents pendant une semaine chez nous. De source sûre, l'un deux est testé positif. Or... personne, parmi les enseignants / parents/ élèves, ne le sait au collège. Quant à la Principale, je ne sais pas si elle est au courant. Or, ce collègue a vu les élèves pendant les 2 jours de rentrée. Et a été en salle des profs (d'ailleurs, il faisait partie de ceux qui enlèvent leur masque en sdp).
Je suis sûre qu'il ne se passera rien chez nous, tant que des dizaines et des dizaines de cas ne seront pas avérés.

Si on arrête pour une semaine tous ceux qui ont des symptômes covid (dont la fatigue !), autant fermer les établissements et passer en distanciel (enfin c'est peut-être la solution...)

Il faut voir le positif là où il est : dans quelques jours, si les cas positifs ne fleurissent pas chez tes collègues et dans les classes de ce collègue, c'est bien la preuve que la contamination n'est pas systématique. Y compris quand on ne porte pas son masque en sdp.
Yazilikaya
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Yazilikaya le Mer 9 Sep 2020 - 20:55
D'ailleurs, je viens de recevoir un sms d'un parent/PE. Sa fille est enrhumée et elle me demande si elle peut la mettre à l'école. Je pense que oui mais... à votre avis? heu
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mer 9 Sep 2020 - 20:59
@Yazilikaya a écrit:D'ailleurs, je viens de recevoir un sms d'un parent/PE. Sa fille est enrhumée et elle me demande si elle peut la mettre à l'école. Je pense que oui mais... à votre avis? heu
C'est aussi un symptôme de la covid mais impossible de faire la différence surtout sans être médecin ou par mail...
Le protocole sanitaire dit :
Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Ils s’engagent à ne pas mettre leurs enfants à l’école, au collège ou au lycée en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Ponocrates
Ponocrates
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ponocrates le Mer 9 Sep 2020 - 21:02
@Salsepareille a écrit:Et je suis sûre aussi que c'est le but... Les élèves ne risquent pas grand chose.
Moins de 1% de taux de mortalité en effet. Pour 12 millions d'enfants scolarisés en France dans le primaire et le secondaire. Je ne sais pas trop à quoi joue ce gouvernement, mais soit personne ne sait calculer un pourcentage, soit quelqu'un considère que des dizaines de milliers de gosses peuvent être mis en danger impunément - et puis de toute façon, ce sera facile, ce sera la faute des parents irresponsables  qui les auront envoyés à l'école ou du méchant enseignant qui aura enlevé son masque pour boire de l'eau. Eux aussi, ils ne participent pas au "redressement de la France "?

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
Atalante1
Atalante1
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Atalante1 le Mer 9 Sep 2020 - 21:03
De retour avec plaisir sur le site. Je constate que je ne suis pas la seule à être inquiète. Chez nous cité scolaire de mille élèves, on enseigne comme avant avec le masque en plus et les lycéens le mettent sous le nez... Ils portent tous les jours le même, ça m'étonnerait qu'ils le lavent...
Je m'achète mes propres lingettes virucides, mon gel et mes masques chirurgicaux...
D'accord avec le fait que l'Etat fera tout pour laisser les établissements ouverts.😷😷😷
Catalunya
Catalunya
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Catalunya le Mer 9 Sep 2020 - 21:05
@RaptorWill a écrit:Premier cas de coronavirus chez nous. On ferme pas la classe pour autant. J'ai très peur de mourir.
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 437980826 Pas mal.
Atalante1
Atalante1
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Atalante1 le Mer 9 Sep 2020 - 21:07
Mieux vaut en rire...
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Mer 9 Sep 2020 - 21:09
@RaptorWill a écrit:Premier cas de coronavirus chez nous. On ferme pas la classe pour autant. J'ai très peur de mourir.
Fais comme moi, mets toi en arrêt !


Dernière édition par Clecle78 le Mer 9 Sep 2020 - 21:15, édité 1 fois
almuixe
almuixe
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par almuixe le Mer 9 Sep 2020 - 21:12
@Enaeco a écrit:
@Flo44 a écrit:Par contre, ce qui est certain, c'est que moins tu inhale de virus quand tu te contamines, moins tu es malade, et le masque diminue franchement la dose. (ça s'appelle l'inoculum viral). L'autre manière, c'est une ventilation efficace (c'est pourquoi que tu as 20 fois moins de chances d'être contaminé à l'extérieur, dans les mêmes conditions).s!
Moins de chance d'être contaminé, oui. Mais ça ne te rend pas moins malade pour autant.
Il n'y a pas de lien avéré entre l'inoculum viral et la gravité une fois que tu l'as choppé.
Le masque, la ventilation et l'extérieur, ça te laisse plus de chance de passer au travers (et c'est le but recherché), mais ça ne jouera pas spécialement sur l'importance de tes symptômes.

C'est plutôt l'inverse qui semble se dégager des recherches scientifiques. Mais il faudra encore  pas mal d'études pour le confirmer (mais elles sont en cours, nous y participons :/).

https://www.vidal.fr/actualites/25739/le_port_du_masque_diminue_t_il_le_risque_de_forme_severe_de_covid_19_de_nouveaux_elements_en_faveur_de_cette_hypothese/



Au-delà de la prévention des contaminations, le respect systématique des mesures individuelles de protection, au premier chef le port du masque, pourrait-il diminuer significativement le nombre de cas de formes sévères de COVID-19 ? C’est ce que semble suggérer diverses études, chez l’animal comme chez l’homme.
Prezbo
Prezbo
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Prezbo le Mer 9 Sep 2020 - 21:12
@Yazilikaya a écrit:D'ailleurs, je viens de recevoir un sms d'un parent/PE. Sa fille est enrhumée et elle me demande si elle peut la mettre à l'école. Je pense que oui mais... à votre avis? heu

Tu la renvoies au protocole selon lequel les parents s'engagent à ne pas mettre leur enfant à l'école en cas de symptome évoquant le Covid, et l'incite à voir un médecin. Et tu ne prends surtout pas la responsabilité de lui dire que oui, elle peut amener son enfant : ce n'est pas à toi de déterminer si c'est une suspicion de Covid ou pas.
Atalante1
Atalante1
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Atalante1 le Mer 9 Sep 2020 - 21:13
C'est une idée 🤔. Le pire, c'est de porter le masque du matin au soir...
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Mer 9 Sep 2020 - 21:15
@Clecle78 a écrit:
@RaptorWill a écrit:Premier cas de coronavirus chez nous. On ferme pas la classe pour autant. J'ai très peur de mourir.
Fais comme moi, mets toi en arrêt ! Ça me fait un bien fou. Mon médecin m'a ordonné de le faire en voyant mon niveau d'angoisse et de révolte.

À quel moment on arrête de faire croire à la Terre entière que le prof de base se met en arrêt tout seul dès qu'il en a envie ? cafe
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ProvençalLeGaulois le Mer 9 Sep 2020 - 21:19
@Ponocrates a écrit:
@Salsepareille a écrit:Et je suis sûre aussi que c'est le but... Les élèves ne risquent pas grand chose.
Moins de 1% de taux de mortalité en effet. Pour 12 millions d'enfants scolarisés en France dans le primaire et le secondaire. Je ne sais pas trop à quoi joue ce gouvernement, mais soit personne ne sait calculer un pourcentage, soit quelqu'un considère que des dizaines de milliers de gosses peuvent être mis en danger impunément - et puis de toute façon, ce sera facile, ce sera la faute des parents irresponsables  qui les auront envoyés à l'école ou du méchant enseignant qui aura enlevé son masque pour boire de l'eau. Eux aussi, ils ne participent pas au "redressement de la France "?

Moins de 1% c'est pour l'ensemble de la population (aux dernières nouvelles, on tourne autour de 0.5%), pour les enfants, c'est infiniment moins (et ça a déjà été rappelé il y a quelques pages)...


Sinon pour tous ceux qui s'insurgent que les gamins (et les adultes) ôtent le masque à la cantine ou pour boire (alors que boire régulièrement est hautement conseillé car le masque déshydrate), si vous avez trouvé une solution pour manger AVEC un masque, prévenez-moi qu'on la brevette. Neutral

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
Tivinou
Tivinou
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tivinou le Mer 9 Sep 2020 - 21:19
@Cicyle a écrit:
@Tivinou a écrit:
@Yazilikaya a écrit:Je vais me faire taper dessus mais je suis assez d'accord avec Ilaima sur les incohérences mises en évidence dans cette crise. Je mets le masque devant mes élèves qui n'en portent pas (classe de CM). L'autre jour, un élève m'a littéralement éternué dessus. Alors oui, ça me gave de porter un masque qui ne me protège pas et qui ne protège pas les élèves puisqu'ils se postillonnent allègrement dessus. Il ne sert qu'à entraver mon travail. Mais je le porte puisqu'il il le faut. Mais oui, je le baisse en classe quand j'ai besoin de boire (jamais eu aussi soif que depuis que je porte ce truc).
Après, dans le secondaire, le masque est sans doute utile puisque tout le monde en porte.

Tout de même: nous voyons tous bien les incohérences, les trous béants du protocole... mais de là à vouloir porter une visière.
Ceci dit, je comprends que les PE soient inquiets, en colère et trouvent le port du masque absurde dans les conditions qu'on leur impose. Fais attention quand-même. J'ai écouté les parents d'élèves hier soir à la sortie de l'école de petite Tivinou. Beaucoup disaient déjà que tel PE ne portait pas son masque correctement en classe et blablabla... Nous étions trois parents masqués à la sortie de l'école. Rolling Eyes
Et ici, les parents d'élèves ont "lynché" (verbalement, mais quand même) un collègue qui porte tout le temps son masque parce que monchérimoncoeur n'a pas pu voir son visage (on parle de CM, hein…). Faudrait savoir !
Moi, je le porte tout le temps et je le retire seulement pour boire (ils ont donc pu constater que j'avais une bouche). 8h de masque dans la journée dont 6 en parlant, je n'ai pas le choix.
Bref, j'en reviens à ce que je disais plus haut. On nous met dans une position totalement intenable. Larbins du patronnât mais garants d'une sécurité sanitaire sans faille. Les deux sont incompatibles et nous sommes le fusible. Je suis très en colère.
Punaise. Être PE en ce moment, il vous faut une sacrée dose de courage et de patience.
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par corisandiane le Mer 9 Sep 2020 - 21:20
@Ponocrates a écrit:
@Salsepareille a écrit:Et je suis sûre aussi que c'est le but... Les élèves ne risquent pas grand chose.
Moins de 1% de taux de mortalité en effet. Pour 12 millions d'enfants scolarisés en France dans le primaire et le secondaire. Je ne sais pas trop à quoi joue ce gouvernement, mais soit personne ne sait calculer un pourcentage, soit quelqu'un considère que des dizaines de milliers de gosses peuvent être mis en danger impunément - et puis de toute façon, ce sera facile, ce sera la faute des parents irresponsables  qui les auront envoyés à l'école ou du méchant enseignant qui aura enlevé son masque pour boire de l'eau. Eux aussi, ils ne participent pas au "redressement de la France "?
il faut raison garder. Le covid pour les moins de 19 ans est moins dangereux que la grippe! (cf insitut pasteur)
Taux de létalité de la grippe chez les moins de 19 ans 0.007% VS covid 0.001%..soyons rationnels! les enfants ne risquent rien, en tous les cas bien moins que la grippe avec ce virus! le taux de létalité pour le covid est entre 0.3 et 0.5% mais c'est une globalité, il devient trés dangereux pour les gens agés...Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Resize?url=https%3A%2F%2Fgcm.omerlocdn.com%2Fproduction%2Fglobal%2Ffiles%2Fimage%2F346b40e3-3901-4f61-b5ae-e12b26041296
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Mer 9 Sep 2020 - 21:24
Eh bien c'est mon médecin qui m'a arrêtée si tu préfères. Ça te convient mieux comme formulation ? Quant à la terre entière n'exagérons pas....
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mer 9 Sep 2020 - 21:27
@ProvençalLeGaulois a écrit:

Sinon pour tous ceux qui s'insurgent que les gamins (et les adultes) ôtent le masque à la cantine ou pour boire (alors que boire régulièrement est hautement conseillé car le masque déshydrate), si vous avez trouvé une solution pour manger AVEC un masque, prévenez-moi qu'on la brevette. Neutral

J'autorise les élèves à boire une gorgée de temps en temps.
Par contre, manger, non.

Mais évidemment, le repas, c'est le GROS problème, c'est là où vont se faire le maximum de contaminations.
En mai, dans mon collège, on avait interdit aux enseignants de manger dans l'enceinte du collège, c'était peut-être un peu exagéré. Et maintenant c'est le souk, tout le monde enlève son masque, mange, boit en salle des profs. Logique.

Et moi qui suis vulnérable, je ne peux plus manger ni boire de la matinée, ni de l'après-midi (alors que je quitte la maison à 7h du matin). Parce que je sais que vu le nombre de ... qui se baladent sans masque, quand le virus entrera, ce sera la bérézina, surtout chez les adultes, et je ne veux pas prendre le moindre risque. Je ne l'enlève qu'à midi, une fois sortie du collège.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum