Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
0.48 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cléo99
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cléo99 Mer 5 Mai 2021 - 22:16
Pour le français ... Ecrit le 17 juin ... Oraux du 21 juin au 2 juillet ... On va les corriger quand, les copies ? woohoo
avatar
Malavita
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Malavita Mer 5 Mai 2021 - 22:17
@Enaeco a écrit:
@Ruthven a écrit:
@lene75 a écrit:
@roxanne a écrit:Enfin, ceux qui auront le double de travail, ce sont les correcteurs...

C'est vachement motivant de se dire qu'on va corriger 4 sujets différents pour des prunes dans la plupart des cas.

Il faut se dire que c'est 5 euros la copie, et cette fois, pas d'atermoiement pour relire et réajuster les notes après un premier jet ...

De quoi être "content" non ?

Vous allez considérablement réduire les temps de correction pour le même tarif que d'habitude.
Ca sera frustrant pour ceux qui prennent du plaisir à lire de bonnes copies mais je pense que les très sérieux continueront de jouer le jeu.
Pour les autres, ça sera moins long que d'habitude...

Il y a encore plus simple, le jet de copies dans l'escalier (bon ça ne marche pas avec les copies numériques)...
Ananké
Ananké
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ananké Mer 5 Mai 2021 - 22:25
Dommage que les copies soient numérisées : j'aurais enfin pu tester l'évaluation par jet de copies dans les escaliers ! Ou bien je jette le PC... De toute façon là, j'ai comme une envie de tout envoyer balader. On est en plein délire, c'est n'importe quoi, depuis septembre, sur tous les plans. Moi j'ai plus la force de rester positive et de faire preuve de probité. Fini, je considère qu'à partir de ce soir - hormis ma dernière centaine de correction d'explications de texte du 3e trimestre - je suis en vacances. Les élèves se considèrent déjà en vacances, tout le monde se fiche de ce qu'on fait, je vois pas pourquoi je serais la dernière imbécile à y croire encore.


Dernière édition par Ananké le Mer 5 Mai 2021 - 22:27, édité 3 fois
Ananké
Ananké
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ananké Mer 5 Mai 2021 - 22:25
Ahah même réaction en mm tps !
Cle73
Cle73
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cle73 Mer 5 Mai 2021 - 22:25
@Rougail a écrit:Bonjour à toutes et tous,

Suivant le mail de notre chère ministre, qui a compris celle-là ?
"c’est pourquoi les dernières étapes des CCF seront neutralisées à la fois pour le CAP et le baccalauréat professionnel dès lors qu’un ou plusieurs CCF auront été réalisés."
Si on a déjà une note de CCF, on s'arrête là - enfin, je comprends comme cela mais sans vraiment comprendre: cela veut dire qu'un élève qui a planté un CCF n'a pas la possibilité de se rattraper? Je ne vois pas bien où est la bienveillance d'une telle mesure.
En attendant les précisions, je pense qu'on va maintenir le calendrier initialement prévu dans mon lycée, si jamais le "on neutralise la suite " se transforme en "on prend la meilleure note de CCF" - ce qui semblerait plus cohérent si l'idée est de ne pas pénaliser les élèves.
Cle73
Cle73
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cle73 Mer 5 Mai 2021 - 22:31
@Rougail a écrit:On est d'accord pour dire que les épreuves pro du bac pro (E.22,E.23,...) sont en contrôles en cours de formation suivant ce mail ?
Je comprends quant à moi qu'on maintient les épreuves ponctuelles pros qui ne deviennent pas des CCF. Mais j'interprète peut-être trop le non-dit dans le sens qui m'évite d'avoir à refaire tout mon planning d'examens et de surveillance.
Bon... je te rassure Rougail, je me sens aussi un peu bête en lisant le mail, il y a pas mal de choses qui m'échappent. Wait and see, ça va se préciser, et ça peut encore se modifier.
Clecle78
Clecle78
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Mer 5 Mai 2021 - 22:32
Distanciation ! Tel est le mot de cette année...
avatar
Malavita
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Malavita Mer 5 Mai 2021 - 22:35
@Cle73 a écrit:
@Rougail a écrit:Bonjour à toutes et tous,

Suivant le mail de notre chère ministre, qui a compris celle-là ?
"c’est pourquoi les dernières étapes des CCF seront neutralisées à la fois pour le CAP et le baccalauréat professionnel dès lors qu’un ou plusieurs CCF auront été réalisés."
Si on a déjà une note de CCF, on s'arrête là - enfin, je comprends comme cela mais sans vraiment comprendre: cela veut dire qu'un élève qui a planté un CCF n'a pas la possibilité de se rattraper? Je ne vois pas bien où est la bienveillance d'une telle mesure.
En attendant les précisions, je pense qu'on va maintenir le calendrier initialement prévu dans mon lycée, si jamais le "on neutralise la suite " se transforme en "on prend la meilleure note de CCF" - ce qui semblerait plus cohérent si l'idée est de ne pas pénaliser les élèves.

Mes CAP passeront tous leurs CCF et puis c'est tout, de toute manière, je n'ai pas commencé, donc...
Cle73
Cle73
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cle73 Mer 5 Mai 2021 - 22:37
@Malavita a écrit:
@Cle73 a écrit:
@Rougail a écrit:Bonjour à toutes et tous,

Suivant le mail de notre chère ministre, qui a compris celle-là ?
"c’est pourquoi les dernières étapes des CCF seront neutralisées à la fois pour le CAP et le baccalauréat professionnel dès lors qu’un ou plusieurs CCF auront été réalisés."
Si on a déjà une note de CCF, on s'arrête là - enfin, je comprends comme cela mais sans vraiment comprendre: cela veut dire qu'un élève qui a planté un CCF n'a pas la possibilité de se rattraper? Je ne vois pas bien où est la bienveillance d'une telle mesure.
En attendant les précisions, je pense qu'on va maintenir le calendrier initialement prévu dans mon lycée, si jamais le "on neutralise la suite " se transforme en "on prend la meilleure note de CCF" - ce qui semblerait plus cohérent si l'idée est de ne pas pénaliser les élèves.

Mes CAP passeront tous leurs CCF et puis c'est tout, de toute manière, je n'ai pas commencé, donc...
La même situation dans mon lycée: beaucoup de CCF n'ont pas encore été commencés, du moins dans les matières générales. Les matières pro, c'est autre chose - la précaution est sans doute de faire passer les CCF prévus, et on verra après ce qu'on fera des notes.
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 Mer 5 Mai 2021 - 22:44
@Cle73 a écrit:
@Rougail a écrit:Bonjour à toutes et tous,

Suivant le mail de notre chère ministre, qui a compris celle-là ?
"c’est pourquoi les dernières étapes des CCF seront neutralisées à la fois pour le CAP et le baccalauréat professionnel dès lors qu’un ou plusieurs CCF auront été réalisés."
Si on a déjà une note de CCF, on s'arrête là - enfin, je comprends comme cela mais sans vraiment comprendre: cela veut dire qu'un élève qui a planté un CCF n'a pas la possibilité de se rattraper? Je ne vois pas bien où est la bienveillance d'une telle mesure.
En attendant les précisions, je pense qu'on va maintenir le calendrier initialement prévu dans mon lycée, si jamais le "on neutralise la suite " se transforme en "on prend la meilleure note de CCF" - ce qui semblerait plus cohérent si l'idée est de ne pas pénaliser les élèves.
Je comprends dans le "un ou plusieurs" précisément le fait que nous devrons faire profiter l'élève d'un 2e CCF au cas où le 1er aurait été "pas trop réussi" (euphémisme Very Happy )
J'ai vu passer il y a quelques mois déjà un mail ministériel dans lequel il était écrit noir sur blanc qu'en gros, sous la houlette du CdE, une équipe pédagogique pouvait "aménager" telle ou telle épreuve de CCf (par exemple si les élèves n'avaient pas ou bénéficier de toutes leurs heures de cours en raison des confinements je suppose); je comprends surtout qu'à moins de gros manquements à sa scolarité tout élève, comme l'an dernier, DOIT obtenir son diplôme (avec les résultats qu'on connaît: l'année dernière j'avais une classe de bras cassés en term GA, on avait lancé les pronostics de réussite de l'ordre logique de 47% environ; total: 90% de réussite... Niveau réel non atteint, loin de là...Les employeurs doivent s'arracher les cheveux, s'ils ont trouvé à les employer).
avatar
Malavita
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Malavita Mer 5 Mai 2021 - 22:48
@Cle73 a écrit:
@Rougail a écrit:On est d'accord pour dire que les épreuves pro du bac pro (E.22,E.23,...) sont en contrôles en cours de formation suivant ce mail ?
Je comprends quant à moi qu'on maintient les épreuves ponctuelles pros qui ne deviennent pas des CCF. Mais j'interprète peut-être trop le non-dit dans le sens qui m'évite d'avoir à refaire tout mon planning d'examens et de surveillance.
Bon... je te rassure Rougail, je me sens aussi un peu bête en lisant le mail, il y a pas mal de choses qui m'échappent. Wait and see, ça va se préciser, et ça peut encore se modifier.

Ce que j'ai compris :
- maintien des seules épreuves ponctuelles en Français, Histoire-Géographie, Eco-Droit, PSE (et les cultures artistiques, mais ça ne concerne qu'une filière, je crois)
- disparition de l'étude de cas
- on arrête les CCF là s'il y a déjà une note de CCF dans la matière (donc, oui, l'élève qui a raté une épreuve, et bien tant pis)
- on prend les deux meilleures notes de toutes les matières d'enseignement général (bon, vu le profil des élèves, et les moyennes des matières, cela risque d'être surtout les arts appliqués et l'EPS). La question, attribue-t-on à ces deux notes le coefficient de l'ensemble des matières d'enseignement général ? (je parie que oui)
- maintien de l'oral de 3 mn du chef d’œuvre en CAP.
- beaucoup beaucoup de bienveillance... En fait, je pense que ce n'est pas la peine, là, mes terminales qui sont excessivement mauvais et pas du tout au niveau auront tous leur bac...
avatar
Malavita
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Malavita Mer 5 Mai 2021 - 22:51
@zigmag17 a écrit:[
J'ai vu passer il y a quelques mois déjà un mail ministériel dans lequel il était écrit noir sur blanc qu'en gros, sous la houlette du CdE, une équipe pédagogique pouvait "aménager" telle ou telle épreuve de CCf (par exemple si les élèves n'avaient pas ou bénéficier de toutes leurs heures de cours en raison des confinements je suppose); je comprends surtout qu'à moins de gros manquements à sa scolarité tout élève, comme l'an dernier, DOIT obtenir son diplôme (avec les résultats qu'on connaît: l'année dernière j'avais une classe de bras cassés en term GA, on avait lancé les pronostics de réussite de l'ordre logique de 47% environ; total: 90% de réussite... Niveau réel non atteint, loin de là...Les employeurs doivent s'arracher les cheveux, s'ils ont trouvé à les employer).

Tiens, c'est exactement le profil de ma classe de cette année...
lene75
lene75
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lene75 Mer 5 Mai 2021 - 22:56
@Cléo99 a écrit:Pour le français ... Ecrit le 17 juin ... Oraux du 21 juin au 2 juillet ... On va les corriger quand, les copies ? woohoo

Tu oublies le Grand oral si tu en es.

Pour les collègues de Lettres qui enseignent en HLP, c'est écrit le 17 juin et oraux de français et de Grand oral aux mêmes dates du 21 juin au 2 juillet, et pour les profs de philo, copies + Grand oral. C'est pas les notes, c'est la correction qui devrait être facultative.

Ah, et toujours pas de vaccins pour faire passer tout ça.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 Mer 5 Mai 2021 - 22:57
Malavita: J'étais verte. Et bon courage ensuite pour faire travailler sérieusement  la promo suivante: les nouvelles vont trèèèèès vite.... ( rumeur: "le bac pro c'est trop facile!" Et la rumeur hélas a raison Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 1665347707
Cle73
Cle73
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cle73 Mer 5 Mai 2021 - 23:00
@Malavita a écrit:
@Cle73 a écrit:
@Rougail a écrit:On est d'accord pour dire que les épreuves pro du bac pro (E.22,E.23,...) sont en contrôles en cours de formation suivant ce mail ?
Je comprends quant à moi qu'on maintient les épreuves ponctuelles pros qui ne deviennent pas des CCF. Mais j'interprète peut-être trop le non-dit dans le sens qui m'évite d'avoir à refaire tout mon planning d'examens et de surveillance.
Bon... je te rassure Rougail, je me sens aussi un peu bête en lisant le mail, il y a pas mal de choses qui m'échappent. Wait and see, ça va se préciser, et ça peut encore se modifier.

Ce que j'ai compris :
- maintien des seules épreuves ponctuelles en Français, Histoire-Géographie, Eco-Droit, PSE (et les cultures artistiques, mais ça ne concerne qu'une filière, je crois)
- disparition de l'étude de cas
- on arrête les CCF là s'il y a déjà une note de CCF dans la matière (donc, oui, l'élève qui a raté une épreuve, et bien tant pis)
- on prend les deux meilleures notes de toutes les matières d'enseignement général (bon, vu le profil des élèves, et les moyennes des matières, cela risque d'être surtout les arts appliqués et l'EPS). La question, attribue-t-on à ces deux notes le coefficient de l'ensemble des matières d'enseignement général ? (je parie que oui)
- maintien de l'oral de 3 mn du chef d’œuvre en CAP.
- beaucoup beaucoup de bienveillance... En fait, je pense que ce n'est pas la peine, là, mes terminales qui sont excessivement mauvais et pas du tout au niveau auront tous leur bac...
Ok avec tout Malavita, sauf ton 1er tiret: j’ai un doute sur le maintien des épreuves ponctuelles pro. On verra demain si ça se précise - ce qui serait souhaitable.
lene75
lene75
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lene75 Mer 5 Mai 2021 - 23:01
@Ruthven a écrit:
@lene75 a écrit:
@roxanne a écrit:Enfin, ceux qui auront le double de travail, ce sont les correcteurs...

C'est vachement motivant de se dire qu'on va corriger 4 sujets différents pour des prunes dans la plupart des cas.

Il faut se dire que c'est 5 euros la copie, et cette fois, pas d'atermoiement pour relire et réajuster les notes après un premier jet ...

4€20 nets et soumis à impôt sur le revenu professeur et encore là-dessus on vient de me réclamer une trentaine d'euros sur mes copies de 2019 pour la cotisation retraite, paraît-il.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Cle73
Cle73
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cle73 Mer 5 Mai 2021 - 23:02
Malavita: on prend les 2 meilleures notes parmi les 4 épreuves ponctuelles d’EG. Le reste en CCF comme d’hab.
Ananké
Ananké
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ananké Mer 5 Mai 2021 - 23:03
Oui, puis j'imagine qu'il faudra anticiper une, que dis-je, des sessions pour ceux qui seraient cas contacts les jours des épreuves ? Qui se tiendraient quand ? Ou alors, si on est cas contact on peut ne pas aller à une épreuve qui de toute façon ne compte que si la note est meilleure que celle du contrôle continu (note du contrôle continu gonflée sous pressions des parents/élèves/hiérarchie) ? Si les élèves sont malins, ils vont s'arranger pour ne pas venir aux épreuves qu'ils peuvent éviter sans que ça leur coûte. J'ai l'impression qu'on va avoir un super taux d'absentéisme à l'épreuve de philo (un élève m'a déjà posé la question de savoir ce qu'il pouvait arriver s'il ne venait pas à l'épreuve ...).


Dernière édition par Ananké le Mer 5 Mai 2021 - 23:04, édité 1 fois
cupoftea
cupoftea
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par cupoftea Mer 5 Mai 2021 - 23:03
Merci à la personne qui a partagé le contenu du mail, comme je suis TZR rattachée à un collège je ne reçois jamais les mails qui parlent du lycée (vous êtes ma principale source d'informations 😂).

J'ai des lycéens (2nd) pour la première fois cette année, je prie toutes les déesses que je connais pour ne pas être de correction/oraux du bac parce que je ne l'ai jamais fait, je ne sais pas comment ça se passe, je ne connais pas le programme et ça s'annonce visiblement encore plus complexe cette année \o/
ÉDIT : attendez, je viens de saisir quelque chose : les corrections des écrits de français c'est en même temps que les oraux ? Et moi qui ai un complément en collège je fais les trois en même temps ? 😱

Mais quelque chose me surprend : l'an dernier, nous sommes partis en distanciel mi-Mars et sommes revenus, dans ma région rouge, le 8 Juin. Cela fait donc 12 semaines, dont 2 semaines de vacances, soit 10 semaines de distanciel et annulation des épreuves du bac.

Cette année les élèves sont en demi-groupes depuis  Novembre, ce qui a duré 16 semaines au total soit 8 semaines de distanciel par élève. Ajoutons à ça les 2 semaines de distanciel total que nous venons de vivre et le protocole de reprise de mon lycée qui prévoit un retour en classe entière mais seulement 2 niveaux à la fois (donc encore 2 semaines de distanciel par niveau d'ici le 11 Juin), cela nous fait 12 semaines de distanciel sur l'année par élève, et pourtant il s'acharne à maintenir coûte que coûte les épreuves du bac 🤔

Face à ce constat, et au fait que mes secondes de cette année auront donc subi 22 semaines de cours à distance en un an et demi, et que je n'aurai eu le temps de leur faire faire qu'une seule dissertation entière cette année, j'espère que le bac de français sera également aménagé pour eux l'an prochain.


Dernière édition par cupoftea le Mer 5 Mai 2021 - 23:08, édité 1 fois
Cléo99
Cléo99
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cléo99 Mer 5 Mai 2021 - 23:05
Non non, je n'ai pas oublié le Grand Oral, mais ça me semble moins insurmontable que les oraux de français dans ces conditions ... Il y a quelques années, dans l'académie de Versailles, on nous avait convoqués plus d'une semaine pour les oraux, et il restait très peu de temps pour la correction des copies. On s'était dit que c'était certainement pour "étaler" les candidats (dans le temps, hein, pas avec les notes ...) et qu'on ne serait pas convoqués tous les jours, mais en fait c'est bien ce qui s'était passé. Est-ce que les syndicats ont été alertés sur le fait que ça ne va pas être possible ? calimero
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cléopatra2 Mer 5 Mai 2021 - 23:08
On va bien rigoler quand les convocs de français et de philo vont tomber.
avatar
Malavita
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Malavita Mer 5 Mai 2021 - 23:11
@Cle73 a écrit:Malavita: on prend les 2 meilleures notes parmi les 4 épreuves ponctuelles d’EG. Le reste en CCF comme d’hab.

Non ! Et la PSE et l'Eco-Droit ne sont pas des épreuves d'enseignement général, mais de professionnel. Les deux seules épreuves ponctuelles d’enseignement général sont le Français et l'Histoire-Géographie.

Et la phrase, c'est "parmi ces épreuves relatives aux enseignements généraux, seules les deux meilleures notes seront retenues. Les autres épreuves verront leur note neutralisée pour l’examen." Donc on garde les deux meilleures notes entre l'Anglais, l'Espagnol, le Français, l'Histoire-Géographie, l'EPS et l'Art appliqué.
lene75
lene75
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lene75 Mer 5 Mai 2021 - 23:28
@Ananké a écrit:Oui, puis j'imagine qu'il faudra anticiper une, que dis-je, des sessions pour ceux qui seraient cas contacts les jours des épreuves ? Qui se tiendraient quand ? Ou alors, si on est cas contact on peut ne pas aller à une épreuve qui de toute façon ne compte que si la note est meilleure que celle du contrôle continu (note du contrôle continu gonflée sous pressions des parents/élèves/hiérarchie) ? Si les élèves sont malins, ils vont s'arranger pour ne pas venir aux épreuves qu'ils peuvent éviter sans que ça leur coûte. J'ai l'impression qu'on va avoir un super taux d'absentéisme à l'épreuve de philo (un élève m'a déjà posé la question de savoir ce qu'il pouvait arriver s'il ne venait pas à l'épreuve ...).

Je ne sais pas ce qui est le pire : le risque que les élèves positifs au Covid viennent quand même passer les épreuves, en particulier les oraux où nous serons en face à face pendant 20 min, me paraît très élevé.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cath Mer 5 Mai 2021 - 23:53
J'ai tellement l'habitude de virer les messages de Blanquer sans les lire que j'ai supprimé celui qu'il vient de nous envoyer, ne sachant pas, ou ayant oublié, qu'il parlait ce soir. J'irai le repêcher dans la corbeille ou me contenterai des explications supplémentaires qui ne manqueront pas de venir... J'en ai assez compris pour voir que ce sera encore une mascarade.
Les collègues d'EPS et d'Arts appliqués notant systématiquement entre 15 et 20, il faudra faire gaffe de ne pas dépasser les 100% de reçus.
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ben2510 Jeu 6 Mai 2021 - 1:11
@Cléopatra2 a écrit:On va bien rigoler quand les convocs de français et de philo vont tomber.

Dans mon lycée il y a environ 5 profs de matières autres pour chaque prof de Philo ou Français.
S'il faut lâcher deux jours de salaire pour offrir à ces collègues une dizaine de jours de grève, ce sera avec plaisir.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Hermione0908
Hermione0908
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hermione0908 Jeu 6 Mai 2021 - 2:02
@cupoftea a écrit:Merci à la personne qui a partagé le contenu du mail, comme je suis TZR rattachée à un collège je ne reçois jamais les mails qui parlent du lycée (vous êtes ma principale source d'informations 😂).

J'ai des lycéens (2nd) pour la première fois cette année, je prie toutes les déesses que je connais pour ne pas être de correction/oraux du bac parce que je ne l'ai jamais fait, je ne sais pas comment ça se passe, je ne connais pas le programme et ça s'annonce visiblement encore plus complexe cette année \o/
ÉDIT : attendez, je viens de saisir quelque chose : les corrections des écrits de français c'est en même temps que les oraux ? Et moi qui ai un complément en collège je fais les trois en même temps ? 😱

Mais quelque chose me surprend : l'an dernier, nous sommes partis en distanciel mi-Mars et sommes revenus, dans ma région rouge, le 8 Juin. Cela fait donc 12 semaines, dont 2 semaines de vacances, soit 10 semaines de distanciel et annulation des épreuves du bac.

Cette année les élèves sont en demi-groupes depuis  Novembre, ce qui a duré 16 semaines au total soit 8 semaines de distanciel par élève. Ajoutons à ça les 2 semaines de distanciel total que nous venons de vivre et le protocole de reprise de mon lycée qui prévoit un retour en classe entière mais seulement 2 niveaux à la fois (donc encore 2 semaines de distanciel par niveau d'ici le 11 Juin), cela nous fait 12 semaines de distanciel sur l'année par élève, et pourtant il s'acharne à maintenir coûte que coûte les épreuves du bac 🤔

Face à ce constat, et au fait que mes secondes de cette année auront donc subi 22 semaines de cours à distance en un an et demi, et que je n'aurai eu le temps de leur faire faire qu'une seule dissertation entière cette année, j'espère que le bac de français sera également aménagé pour eux l'an prochain.

Pour les corrections, ça dépend des académies, mais pour ma part, quand j'ai été convoquée pour le bac, j'avais environ 50 à 55 copies d'écrit et j'interrogeais une semaine sur les deux, soit 56 candidats (14 par jour). Dans mon académie, on est forcément d'oral et d'écrit, il me semble que ce n'est pas le cas partout. Et quand j'ai été convoquée quand j'enseignais au collège, j'étais déchargée de cours. C'est forcément impossible de faire cours quand tu es d'oral (tu es sur le pont de 8h à 17 ou 18h), et pour la correction des écrits, j'informais mon établissement quand je recevais la convoc qu'ils devaient me décharger de cours, parce que corriger, assurer ses cours, et préparer l'oral, ça ne rentre pas dans une journée de 24h, surtout si tu es un faible qui a des besoins aussi triviaux que manger ou dormir.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : https://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2021
Contenu sponsorisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum