Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Myrtille
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Myrtille Mar 4 Oct 2022 - 19:53
On en a reçu une boîte à la rentrée dans mon établissement.
bchasa
bchasa
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par bchasa Mar 4 Oct 2022 - 20:35
Dans mon établissement on peut aller en chercher au secrétariat par paquet de 10 si on en a besoin.
Leoh59
Leoh59
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Leoh59 Mar 4 Oct 2022 - 20:52
Bonsoir à tous,
La question a dû être posée mille fois mais comme les règles ont changé mille fois... Je viens d'être testé positif au covid, comme cela se passe-t-il niveau arrêt de travail ? : démarches, indemnisation (jour de carence ? quid des primes et HSA ? téléenseignement possible ?). Je n'ai jamais été en arrêt de travail en 9 ans d'enseignement donc désolé pour mes questions de débutant.
Merci pour vos réponses.
avatar
mgb35
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Mar 4 Oct 2022 - 21:11
Catalunya a écrit:
Flo44 a écrit:
Tangleding a écrit:Par contre il y a d'autres virus, j'ai la crève depuis samedi soir, mais les autotests sont négatifs.
Chez nous , 4 profs covidés, une qui vient de revenir, un qui est encore au lit après 15j de symptômes bien cognés apparemment. Deux qui toussent comme pas possible mais sont là sans masque.
Oui donc 2 profs covidés, les autres tu n'en sais rien. Je comprends mieux les chiffres que tu annonces si tu comptes ainsi.
Chez nous, je ne crois pas que quelqu'un ait le covid mais on ne sait pas forcément pourquoi les collègues peuvent être arrêtés.
Actuellement, moins d'une personne sur 150 est positive au Covid par semaine, soit 3-4 élèves dans un collège moyen et un prof pour 4 collèges.
Les situations que nous présentent les collègues sont exceptionnel et ne dureront donc pas.
Laotzi
Laotzi
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Laotzi Mar 4 Oct 2022 - 21:22
Leoh59 a écrit:Bonsoir à tous,
La question a dû être posée mille fois mais comme les règles ont changé mille fois... Je viens d'être testé positif au covid, comme cela se passe-t-il niveau arrêt de travail ? : démarches, indemnisation (jour de carence ? quid des primes et HSA ? téléenseignement possible ?). Je n'ai jamais été en arrêt de travail en 9 ans d'enseignement donc désolé pour mes questions de débutant.
Merci pour vos réponses.

A ma connaissance, pas de changement, tu te déclares après avoir reçu les sms confirmant ton test positif sur https://declare.ameli.fr/ et tu envoies l'attestation que tu auras au secrétariat de direction de ton établissement. PAs de jour de carence. C'est un arrêt de travail donc, pas d'enseignement à distance.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Leoh59
Leoh59
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Leoh59 Mar 4 Oct 2022 - 21:25
Laotzi a écrit:
Leoh59 a écrit:Bonsoir à tous,
La question a dû être posée mille fois mais comme les règles ont changé mille fois... Je viens d'être testé positif au covid, comme cela se passe-t-il niveau arrêt de travail ? : démarches, indemnisation (jour de carence ? quid des primes et HSA ? téléenseignement possible ?). Je n'ai jamais été en arrêt de travail en 9 ans d'enseignement donc désolé pour mes questions de débutant.
Merci pour vos réponses.

A ma connaissance, pas de changement, tu te déclares après avoir reçu les sms confirmant ton test positif sur https://declare.ameli.fr/ et tu envoies l'attestation que tu auras au secrétariat de direction de ton établissement. PAs de jour de carence. C'est un arrêt de travail donc, pas d'enseignement à distance.

Merci pour ta réponse. J'imagine que les primes et autres HSA sont supprimées au prorata de l'arrêt ?
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Mer 5 Oct 2022 - 8:15
mgb35 a écrit:
Catalunya a écrit:
Flo44 a écrit:
Tangleding a écrit:Par contre il y a d'autres virus, j'ai la crève depuis samedi soir, mais les autotests sont négatifs.
Chez nous , 4 profs covidés, une qui vient de revenir, un qui est encore au lit après 15j de symptômes bien cognés apparemment. Deux qui toussent comme pas possible mais sont là sans masque.
Oui donc 2 profs covidés, les autres tu n'en sais rien. Je comprends mieux les chiffres que tu annonces si tu comptes ainsi.
Chez nous, je ne crois pas que quelqu'un ait le covid mais on ne sait pas forcément pourquoi les collègues peuvent être arrêtés.
Actuellement, moins d'une personne sur 150 est positive au Covid par semaine, soit 3-4 élèves dans un collège moyen et un prof pour 4 collèges.
Les situations que nous présentent les collègues sont exceptionnel et ne dureront donc pas.
Je redis qu'on a 4 profs covidés officiellement en ce moment + 1 revenu lundi + 1 autre revenu avant (mais j'étais pas au courant quand j'ai écrit le message) + 2 malades et en classe .... + moi qui suis malade depuis hier (pas fait de test pour le moment). Et on est un tout petit collège (25 profs y compris les 9 qui sont sur plusieurs établissements)
Le fait que ça soit très inégalement réparti, c'est connu. C'est même le principe des cluster.
Par contre, ça dure, chez nous depuis la rentrée, on n'arrête pas d'avoir de nouveaux cas officiels, et de nouveaux malades (sans savoir ce qu'ils ont quand ce sont des élèves et qu'ils ne le disent pas mais parfois ils le disent... en revenant)
Les cas chez les 10-19 ans sont en train de baisser en France métropolitaine depuis la semaine dernière, et ceux des 0-9 étaient au maximum il y a 2 semaines. C'est maintenant chez les adultes que ça se propage.
Et les cas testés sont bien moindres que les cas réels : beaucoup ne se testent pas, ou se contentent d'un autotest (très peu fiable actuellement). Au Royaume-Uni, quand ils font des tests sur échantillon, ils mesurent que l'incidence réelle est 20 fois l'incidence mesurée... c'est probablement un peu moins chez nous car on n'a pas tout à fait la même politique, mais ça donne une idée de ce qu'on rate (la majorité des cas).
Bref, le covid est là et bien là (et d'autres virus aussi sans doute) prenez des précautions si vous ne voulez pas perdre des jours de travail, voire de vie (j'ai rien pu faire du tout hier à part zoner, grelotter et tricoter, et c'est parti pour être pareil ce matin, et mon mec est un vrai zombi depuis 3 jours, pire encore).

Pour moi, c'est quand même très bizarre pour une gastro, j'ai faim mais dès que je mange j'ai envie de vomir, et ça empire de jour en jour au lieu de s'améliorer comme une gastro normale Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 1665347707 . Et vraiment j'en ai marre, je suis à l'Éducation Nationale depuis 2015, je n'ai jamais été malade (pas un rhume, pas une gastro) jusqu'à 2020, et depuis le covid de janvier j'enchaîne les saloperies rapportées à la maison par ma fille ou mon mari...
Maju
Maju
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maju Mer 5 Oct 2022 - 13:26
.Actuellement, moins d'une personne sur 150 est positive au Covid par semaine, soit 3-4 élèves dans un collège moyen et un prof pour 4 collèges.
Les situations que nous présentent les collègues sont exceptionnel et ne dureront donc pas.
Je ne sais pas si la situation évoquée par Flo44 est exceptionnelle, mais dans mon collège (assez gros), on est à une dizaine d'adultes positifs sur les 3 dernières semaines.
Tivinou
Tivinou
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tivinou Mer 5 Oct 2022 - 13:39
@mgb35 Mon établissement vit donc une situation exceptionnelle depuis la rentrée de septembre.
2 cas covid déclarés par semaine chez les profs et 1 par classe par semaine en ce qui concerne chacune de mes classes ( j'ai 4 classes).
avatar
mgb35
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Mer 5 Oct 2022 - 13:43
Tivinou a écrit:@mgb35 Mon établissement vit donc une situation exceptionnelle depuis la rentrée de septembre.
2 cas covid déclarés par semaine chez les profs et 1 par classe par semaine en ce qui concerne chacune de mes classes ( j'ai 4 classes).
Ce n'est même plus exceptionnel, c'est unique ou presque, je pense. À la rentrée, on devait être à un cas pour 1000 personne par semaine !
Clecle78
Clecle78
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Mer 5 Oct 2022 - 13:47
C'est ballot, mon établissement aussi doit être une exception alors.
avatar
mgb35
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Mer 5 Oct 2022 - 13:54
Clecle78 a écrit:C'est ballot, mon établissement aussi doit être une exception alors.
Tu sous entends vraiment qu'on nous ment ? Que les chiffres sont truqués ?
Clecle78
Clecle78
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Mer 5 Oct 2022 - 14:19
Je ne sous entends rien. Je constate. Et toi, que sous entends tu ?
avatar
Kea
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Kea Mer 5 Oct 2022 - 14:31
Merci @Myrtille et @bchasa pour vos réponses concernant les masques.
avatar
Enaeco
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Mer 5 Oct 2022 - 14:40
L' "avantage" de cette diffusion fulgurante de l'épidémie dans ces établissements, c'est qu'elle va très rapidement disparaitre, faute de sujets sains à contaminer.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Mer 5 Oct 2022 - 14:49
Tivinou a écrit:@mgb35 Mon établissement vit donc une situation exceptionnelle depuis la rentrée de septembre.
2 cas covid déclarés par semaine chez les profs et 1 par classe par semaine en ce qui concerne chacune de mes classes ( j'ai 4 classes).
Mon établissement vit donc aussi une situation exceptionnelle. La cantine a dû fermer la semaine dernière faute de cuisiniers (le chef et les deux sous-chefs). Et on a dû organiser des sessions de rattrapages pour les évaluations de 6e : 20 absents en français, 15 en maths, et la plupart pour Covid d'après le motif saisi dans Pronote.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Malavita
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Malavita Mer 5 Oct 2022 - 15:33
henriette a écrit:
Tivinou a écrit:@mgb35 Mon établissement vit donc une situation exceptionnelle depuis la rentrée de septembre.
2 cas covid déclarés par semaine chez les profs et 1 par classe par semaine en ce qui concerne chacune de mes classes ( j'ai 4 classes).
Mon établissement vit donc aussi une situation exceptionnelle. La cantine a dû fermer la semaine dernière faute de cuisiniers (le chef et les deux sous-chefs). Et on a dû organiser des sessions de rattrapages pour les évaluations de 6e : 20 absents en français, 15 en maths, et la plupart pour Covid d'après le motif saisi dans Pronote.

Je ne crois pas que cela soit une situation exceptionnelle malheureusement mais que le sujet est passé de "mode", une information chassant l'autre. Dans notre établissement, on n'a pas d'informations officielles mais, au détour qu'une conversation, on apprend que plusieurs collègues sont malades ainsi que des élèves. Certains remettent le masque. Quand j'ai eu des symptômes et que je suis allée à la pharmacie pour réaliser un anti-génique, les pharmaciennes hallucinaient, elles n'en avaient pas fait depuis des semaines et là elles n'arrêtaient pas depuis le matin. C'était pile 15 jours après la reprise des cours. Il n'y a certes pas que le Covid mais nous sommes bel et bien dans une 8e vague.
Zetitcheur
Zetitcheur
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Zetitcheur Mer 5 Oct 2022 - 15:51
Pareil chez nous (Grande Ecole) : un concert de mouchage et de toux dès la deuxième semaine de Septembre ! Cela se calme tout juste, un mois après. Cette semaine, par contre, j'ai remis un masque non pas pour moi mais pour mon entourage, étant cas contact d'une collègue, mais les étudiants m'ont dit : "oh ne vous embêtez pas, de toute façon on l'a tous eu..." Alors même qu'il n'y avait eu que très peu d'absents. J'en conclus que certains sont quand même venus en cours, malades  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 1665347707
On a l'impression que tout çà se passe dans la plus grande indifférence : aucun masque (à part les élèves chinois) malgré les symptômes gratinés, dans le lot seul un étudiant m'a alertée par mail sur son test positif et s'est placé en isolement...
Il faut dire qu'il y a aussi un tas d'autres affections automnales. Donc j'ai moi aussi cette impression que les chiffres qui émanent des labos ne représentent qu'une part de la réalité, beaucoup de gens ne se testant plus ou faisant un auto-test sans aller jusqu'au PCR... C'est juste un constat, la plupart des gens sont passés à autre chose... Mais le virus est bien là.
Une collègue me disait qu'elle avait l'espoir qu'on ait appris de cette crise, concernant aussi comment protéger les autres d'autres maladies (grippe, gastro etc), qu'il ne fallait pas que çà s'arrête au seul Covid. Personnellement je n'en ai pas l'impression.
Dans mon établissement, on ne distribue plus d'auto-tests, et les masques sont délivrés au compte-gouttes. Le gel HA n'est pas renouvelé dans toutes les salles.
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Fesseur Pro Mer 5 Oct 2022 - 17:37
Zetitcheur a écrit:
Il faut dire qu'il y a aussi un tas d'autres affections automnales. Donc j'ai moi aussi cette impression que les chiffres qui émanent des labos ne représentent qu'une part de la réalité, beaucoup de gens ne se testant plus ou faisant un auto-test sans aller jusqu'au PCR... C'est juste un constat, la plupart des gens sont passés à autre chose... Mais le virus est bien là.
Ça peut aussi être une bonne nouvelle, la covid devenant un virus "normal" intervenant comme les autres affections automnales.
S'il est de moins en moins "méchant" bien entendu.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Zetitcheur
Zetitcheur
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Zetitcheur Mer 5 Oct 2022 - 18:57
Oui je suis d'accord, c'est ce que l'on souhaite tous. Donc croisons les doigts.
Malheureusement il y a encore beaucoup de formes 'méchantes' ; j'ai dans mon entourage plusieurs personnes auparavant en pleine forme, qui ont sacrément dégusté avec les derniers variants, et gardent des effets encore plusieurs mois après.
avatar
mgb35
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Mer 5 Oct 2022 - 19:17
henriette a écrit:
Tivinou a écrit:@mgb35 Mon établissement vit donc une situation exceptionnelle depuis la rentrée de septembre.
2 cas covid déclarés par semaine chez les profs et 1 par classe par semaine en ce qui concerne chacune de mes classes ( j'ai 4 classes).
Mon établissement vit donc aussi une situation exceptionnelle. La cantine a dû fermer la semaine dernière faute de cuisiniers (le chef et les deux sous-chefs). Et on a dû organiser des sessions de rattrapages pour les évaluations de 6e : 20 absents en français, 15 en maths, et la plupart pour Covid d'après le motif saisi dans Pronote.
Je ne dis pas que c'est impossible mais en ce moment il y a un adulte sur 200 malades chaque semaine donc en avoir 4 profs touchés en 2 semaines par exemple dans un
gros collège, c'est avoir un taux presque 10 fois superieur à la normal !
Hocam
Hocam
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hocam Mer 5 Oct 2022 - 19:22
Sauf que les cas ne sont pas répartis de manière égale sur le territoire. 1/200 est une moyenne nationale, mais on connaît tous depuis au moins février 2020 ces fameuses grappes ou clusters qui font qu'il y a des contaminations en chaîne, et ça peut arriver au travail...

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Mer 5 Oct 2022 - 20:10
mgb35 a écrit:
henriette a écrit:
Tivinou a écrit:@mgb35 Mon établissement vit donc une situation exceptionnelle depuis la rentrée de septembre.
2 cas covid déclarés par semaine chez les profs et 1 par classe par semaine en ce qui concerne chacune de mes classes ( j'ai 4 classes).
Mon établissement vit donc aussi une situation exceptionnelle. La cantine a dû fermer la semaine dernière faute de cuisiniers (le chef et les deux sous-chefs). Et on a dû organiser des sessions de rattrapages pour les évaluations de 6e : 20 absents en français, 15 en maths, et la plupart pour Covid d'après le motif saisi dans Pronote.
Je ne dis pas que c'est impossible mais en ce moment il y a un adulte sur 200 malades chaque semaine donc en avoir 4 profs touchés en 2 semaines par exemple dans un
gros collège, c'est avoir un taux presque 10 fois superieur à la normal !
Ce pourquoi je dis que mon établissement doit donc être dans une situation exceptionnelle puisqu'en effet, nous avons selon ton calcul "un taux presque 10 fois supérieur à la normal".
C'est quoi, d'ailleurs, sur le terrain de la vraie vie concrète, "la normal" ?
Le principe même d'un taux moyen, c'est qu'il y a des endroits où il est beaucoup plus élevé (chez Tivinou et moi) et d'autres très bas (visiblement chez toi, où depuis le début de l'épidémie vous avez eu la chance d'être très épargnés, à te lire).

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Jeu 6 Oct 2022 - 8:14
henriette a écrit:Ce pourquoi je dis que mon établissement doit donc être dans une situation exceptionnelle puisqu'en effet, nous avons selon ton calcul "un taux presque 10 fois supérieur à la normal".
C'est quoi, d'ailleurs, sur le terrain de la vraie vie concrète, "la normal" ?
Le principe même d'un taux moyen, c'est qu'il y a des endroits où il est beaucoup plus élevé (chez Tivinou et moi) et d'autres très bas (visiblement chez toi, où depuis le début de l'épidémie vous avez eu la chance d'être très épargnés, à te lire).

Je crois que mgb35 refuse de comprendre que ce virus fonctionne justement en cluster, que la répartition est très granulaire, ce qui a posé pas mal de problèmes justement pour modéliser la contagion en début d'épidémie. On lui a expliqué plusieurs fois, pourtant. Si on regarde la carte des postifs à l'échelle des communes, on voit très bien cet effet (et encore, même dans une commune, il peut y avoir un gros cluster dans un quartier à cause de l'école, et rien dans le quartier à côté)
Chez nous, on n'a eu quasiment aucun cas jusqu'en janvier dernier (oui, sur tout 2021 je crois qu'il y a eu 2 cas seulement). Et de février à avril, ça s'est déchaîné : tout le monde l'a eu en salle des profs, soit Omicron1 en février, soit Omicron 2 en mars-avril (sauf moi qui n'étais pas souvent là et qui gardais le FFP2 tout le temps).
Mon mari est allé l'an dernier voir un ami dans un village des Pyrénées, ils n'ont eu aucun cas jusqu'en septembre 2021, puis ça a fait des ravages d'un seul coup (et la moitié des plus de 50 ans à l'hôpital, vu qu'ils étaient pas pressés de se vacciner...)
Tivinou
Tivinou
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tivinou Jeu 6 Oct 2022 - 13:05
2 profs de plus ce matin, et 6 étudiants de BTS.
Tivinou
Tivinou
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 41 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tivinou Jeu 6 Oct 2022 - 15:57
Enaeco a écrit:L' "avantage" de cette diffusion fulgurante de l'épidémie dans ces établissements, c'est qu'elle va très rapidement disparaitre, faute de sujets sains à contaminer.
Pas si sûr : l'une de mes collègues en est à sa troisième contamination depuis la fin janvier. Je ne sais pas combien de temps dure l'immunité, mais ce temps semble être de plus en plus court.

@henriette Chez nous il n'y aura pas de rattrapage des évaluations de 6e. C'est drôle comme parfois, quand ça arrange, on s'assoit sur les textes (et oui, je sais bien qu'elles ne servent à rien et qu'elles font perdre du temps à tout le monde).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum