Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Enaeco
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 25 Sep - 11:36
Si on a un pic comme en janvier, il faudra donner une réponse (qu'elle soit utile ou simplement cosmétique).
avatar
mgb35
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 25 Sep - 11:42
Catalunya a écrit:
Zetitcheur a écrit:Le masque n’est pas la panacée mais c’est mieux que rien et ça a le mérite de réduire la charge virale. Mon médecin l’autre jour (pourtant habituellement “rassuriste” sur l’épidémie) était un peu inquiet par l’impression que beaucoup faisaient comme si le virus avait complètement disparu. Il suggérait une nécessaire vigilance y compris par le port du masque quand c’est pertinent, et la vaccination. D’après lui personne n’est à l’abri d’une forme sévère ou d’un Covid long.
Et vu la vigueur de ce virus depuis le début ça semble du bon sens d’y aller progressivement dans le relâchement. Ce serait dommage de gâcher les efforts passés.
Je croyais que le vaccin protégeait des formes sévères? Enfin, c'est ce qu'on a répété pendant des mois.

Je me demande où sont toutes ces personnes alarmistes dans ma salle de profs, chez nous nous avons repris la vie d'avant. Et c'est heureux. 2 ans et demi après, un vaccin, un masque pendant deux ans, à un moment il faut savoir se modérer.
Il y a un biais évidemment lié à notre avis sur la manière de gérer les choses. Tu ne vois aucun cas et personne n'avoir peur, d'autres tout le contraire.
Pour ce qui est des cas, tu es plus dans le vrai. L'incidence chez les moins de 20 ans est de 320 pour 100 000, soit 3 pour 1000 environ. Les collèges ou lycée où il y a plus de 10 cas sont extrêmement minoritaires.
avatar
mgb35
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 Dim 25 Sep - 11:46
Enaeco a écrit:Si on a un pic comme en janvier, il faudra donner une réponse (qu'elle soit utile ou simplement cosmétique).
Des masques ? Je trouve que janvier dernier est la preuve de sa non efficacité en population générale. Des mesures contraignantes alors que les hôpitaux n'ont pas eu de souci Covid l'année dernière ?
avatar
Enaeco
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 25 Sep - 11:58
Si ça passe dans les hôpitaux comme une épidémie de grippe habituelle, je ne pense pas qu'on prendra des mesures contraignantes non plus.
Zetitcheur
Zetitcheur
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Zetitcheur Dim 25 Sep - 12:13
Catalunya a écrit:
Zetitcheur a écrit:Le masque n’est pas la panacée mais c’est mieux que rien et ça a le mérite de réduire la charge virale. Mon médecin l’autre jour (pourtant habituellement “rassuriste” sur l’épidémie) était un peu inquiet par l’impression que beaucoup faisaient comme si le virus avait complètement disparu. Il suggérait une nécessaire vigilance y compris par le port du masque quand c’est pertinent, et la vaccination. D’après lui personne n’est à l’abri d’une forme sévère ou d’un Covid long.
Et vu la vigueur de ce virus depuis le début ça semble du bon sens d’y aller progressivement dans le relâchement. Ce serait dommage de gâcher les efforts passés.
Je croyais que le vaccin protégeait des formes sévères? Enfin, c'est ce qu'on a répété pendant des mois.

Je n’ai sans doute pas bien exprimé l’avis de mon médecin : si on se relâche côté vaccination en effet personne n’est à l’abri d’une forme sévère. Le virus circule beaucoup et évolue très vite, les vaccins protègent relativement mais pas forcément très longtemps d’où l’intérêt des rappels.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Volubilys Dim 25 Sep - 12:24
Le souci c'est que même si on veut se vacciner, on ne peut pas, il n'y a pas de vaccin disponible ni de lieu pour le faire faire. Le "faites-vous vacciner" est d'une hypocrisie incroyable...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Zetitcheur
Zetitcheur
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Zetitcheur Dim 25 Sep - 12:28
Oui ce serait bien que la campagne démarre véritablement, comme pour la grippe (c’est le 18 oct je crois). Mais là on vire vers le HS ! Oups…
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 25 Sep - 12:29
Voilà. Ma 3e dose remonte à décembre, Covid long depuis avril. Je veux bien une 4e dose mais je n’y ai pas accès. Donc je prends les transports et je fais cours avec une majorité de gens non masqués.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Volubilys Dim 25 Sep - 12:36
Zetitcheur a écrit:Oui ce serait bien que la campagne démarre véritablement, comme pour la grippe (c’est le 18 oct je crois). Mais là on vire vers le HS ! Oups…
Ils ne peuvent pas commencer de vrai campagne de vaccination, le vaccin adapté au virus actuel n'existe pas et ils n'ont plus de l'ancien (le virus a muté et échappé au vaccin qu'on a eu et se faire vacciner contre un virus qui ne circule plus c'est inutile.)

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Dim 25 Sep - 12:51
Je fais cours avec un FFP2. C'est la meilleure solution pour me protéger moi, et tant pis pour les autres : j'en suis arrivée à me dire que de même que je ne suis pas leur problème, ils ne sont pas le mien. Et les copies restent au collège au moins deux nuits avant que je les rapporte à la maison. Tant pis si elles sont rendues un peu plus tard.

Pour les élèves, je mets du GHA à tous ceux qui entrent dans ma salle, et je surveille le capteur de CO2 pour être sûre d'aérer suffisamment.
J'ai une boite de masques chirurgicaux que je leur propose : peu en prennent, malgré des voisins qui toussent et mouchent, voisins bien sûr sans masques eux aussi.
Tant pis pour eux. C'est au final la responsabilité de leurs parents.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Zetitcheur
Zetitcheur
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Zetitcheur Dim 25 Sep - 13:00
Volubilys a écrit:
Zetitcheur a écrit:Oui ce serait bien que la campagne démarre véritablement, comme pour la grippe (c’est le 18 oct je crois). Mais là on vire vers le HS ! Oups…
Ils ne peuvent pas commencer de vrai campagne de vaccination, le vaccin adapté au virus actuel n'existe pas  et ils n'ont plus de l'ancien (le virus a muté et échappé au vaccin qu'on a eu et se faire vacciner contre un virus qui ne circule plus c'est inutile.)
Effectivement, raison pour laquelle le même médecin conseille d'attendre un peu que les nouveaux vaccins récemment mis à disposition des personnes fragiles  (et adaptés, d'après ce que j'ai compris, aux variants les plus récents) soient autorisés pour les autres.
J'arrête le HS ici.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Volubilys Dim 25 Sep - 13:20
Zetitcheur a écrit:
Volubilys a écrit:
Zetitcheur a écrit:Oui ce serait bien que la campagne démarre véritablement, comme pour la grippe (c’est le 18 oct je crois). Mais là on vire vers le HS ! Oups…
Ils ne peuvent pas commencer de vrai campagne de vaccination, le vaccin adapté au virus actuel n'existe pas  et ils n'ont plus de l'ancien (le virus a muté et échappé au vaccin qu'on a eu et se faire vacciner contre un virus qui ne circule plus c'est inutile.)
Effectivement, raison pour laquelle le même médecin conseille d'attendre un peu que les nouveaux vaccins récemment mis à disposition des personnes fragiles  (et adaptés, d'après ce que j'ai compris, aux variants les plus récents) soient autorisés pour les autres.
J'arrête le HS ici.
Ils sont adapté à omicron... le virus du printemps dernier... et qui ne circule plus...
J'arrête aussi le HS

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Zetitcheur
Zetitcheur
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Zetitcheur Dim 25 Sep - 13:31
Pas de soucis j’ai bien compris…
frimoussette77
frimoussette77
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 Dim 25 Sep - 14:31
henriette a écrit:Je fais cours avec un FFP2. C'est la meilleure solution pour me protéger moi, et tant pis pour les autres : j'en suis arrivée à me dire que de même que je ne suis pas leur problème, ils ne sont pas le mien. Et les copies restent au collège au moins deux nuits avant que je les rapporte à la maison. Tant pis si elles sont rendues un peu plus tard.

Pour les élèves, je mets du GHA à tous ceux qui entrent dans ma salle, et je surveille le capteur de CO2 pour être sûre d'aérer suffisamment.
J'ai une boite de masques chirurgicaux que je leur propose : peu en prennent, malgré des voisins qui toussent et mouchent, voisins bien sûr sans masques eux aussi.
Tant pis pour eux. C'est au final la responsabilité de leurs parents.
Quand on est parents, c'est hyper compliqué. Je ne peux pas demander pas à mes enfants (internes) de porter encore cette année le masque à longueur de journée d'autant plus que le plus jeune partage sa chambre avec trois autres ados. Par contre, ils portent le masque quand ils voient les grands-parents fragiles. C'est tout. Je ne peux rien faire de plus.
Le gel HDA n'a que peu d'intérêt quand on est à côté d'un voisin qui vous tousse dessus à longueur de journée. Le seul élève de la classe à se mettre du GHA à l'entrée et à la sortie de mon cours, est covidé. Et il est juste devant le bureau et vient me parler à la fin de chaque heure, sinon ce n'est pas drôle. Beaucoup ne se testent pas, les élèves positifs ne rentreront pas dans les stats. J'ai fait un test hier malgré l'absence de symptôme et il est négatif.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Lun 3 Oct - 11:18
2 collègues "positifs" au tapis ce lundi, avec symptômes de rhinopharyngite tous les deux. À suivre...Une des classes de cinquième avait eu trois cas positifs la semaine d'avant.
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tangleding Lun 3 Oct - 11:21
Par contre il y a d'autres virus, j'ai la crève depuis samedi soir, mais les autotests sont négatifs.

_________________
"Never complain, just fight." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 2490015017
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Lun 3 Oct - 11:29
Tangleding a écrit:Par contre il y a d'autres virus, j'ai la crève depuis samedi soir, mais les autotests sont négatifs.

Oui c'est aussi le cas d'une 3° collègue absente ce matin et "négative", 3 malades pour 15 profs le premier lundi d'octobre, l'automne démarre sec!
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Mar 4 Oct - 10:16
Tangleding a écrit:Par contre il y a d'autres virus, j'ai la crève depuis samedi soir, mais les autotests sont négatifs.

Les autotests négatifs n'ont aucune fiabilité.
Si tu en as quelque chose à faire, il faut faire un PCR, ou au pire un antigénique en pharmacie.

Sinon il y a effectivement d'autres virus, comme la laryngite de juillet qui semble-t-il circule de nouveau, et qui a exactement les symptômes qu'Omicron "léger" (maux de gorge, toux, enrouement)

Chez nous , 4 profs covidés, dont un qui est encore au lit après 15j de symptômes bien cognés apparemment, plus une qui vient de revenir d'isolement. Et deux qui toussent comme pas possible mais sont là sans masque et sans test.
Zéro masque (enfin, si le prof le plus âgé vient de le remettre).
Toujours beaucoup d'élèves absents (la semaine dernière il manquait la moitié des élèves dans une classe de 5ème)
Et moi qui ait pris toutes les précautions, je suis patraque car mon conjoint a ramené quelque chose de son voyage professionnel (fortes nausées, fièvre et maux de tête).
Pour l'instant je tiens à peu près debout, pas de cours aujourd'hui mais je ne sais pas du tout ce que je vais faire demain. Je trouve pas que ça ressemble au covid, mais qui sait?
Je suis totalement dépitée...


Dernière édition par Flo44 le Mar 4 Oct - 12:29, édité 1 fois (Raison : précision (phrase peu claire))
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tangleding Mar 4 Oct - 10:30
Je me suis auto testé trois fois, je pensais que c'était fiable.

Si on doit faire des tests antigéniques en pharmacie mon employeur me fournira une attestation pour que ça soit pris en charge.

Pour l'instant on me fournit des auto tests et je garde un ffp2 non stop quand j'ai malgré des test négatifs des symptômes.

Idem même sans le contexte covid je serais allé chez le médecin hier plutôt qu'au collège et j'aurais été arrêté. Mais avec leur jour de carence comme tout le monde j'essaye d'éviter de perdre un trentième injustement. C'est leur politique de ... contraire à la santé publique, on la subit tous.

Ras-le-bol.

_________________
"Never complain, just fight." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 2490015017
Catalunya
Catalunya
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Catalunya Mar 4 Oct - 10:41
Flo44 a écrit:
Tangleding a écrit:Par contre il y a d'autres virus, j'ai la crève depuis samedi soir, mais les autotests sont négatifs.
Chez nous , 4 profs covidés, une qui vient de revenir, un qui est encore au lit après 15j de symptômes bien cognés apparemment. Deux qui toussent comme pas possible mais sont là sans masque.
Oui donc 2 profs covidés, les autres tu n'en sais rien. Je comprends mieux les chiffres que tu annonces si tu comptes ainsi.
Chez nous, je ne crois pas que quelqu'un ait le covid mais on ne sait pas forcément pourquoi les collègues peuvent être arrêtés.
*Penthésilée*
*Penthésilée*
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par *Penthésilée* Mar 4 Oct - 10:46
Flo44 a écrit:

Pour l'instant je tiens à peu près debout, pas de cours aujourd'hui mais je ne sais pas du tout ce que je vais faire demain. Je trouve pas que ça ressemble au covid, mais qui sait?
Je suis totalement dépitée...

Ma fille et moi avons commencé notre covid de la semaine dernière en vomissant....

_________________
"Moderation is a fatal thing. Nothing succeeds like excess." Oscar Wilde
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Mar 4 Oct - 12:26
Catalunya a écrit:
Flo44 a écrit:
Tangleding a écrit:Par contre il y a d'autres virus, j'ai la crève depuis samedi soir, mais les autotests sont négatifs.
Chez nous , 4 profs covidés, une qui vient de revenir, un qui est encore au lit après 15j de symptômes bien cognés apparemment. Deux qui toussent comme pas possible mais sont là sans masque.
Oui donc 2 profs covidés, les autres tu n'en sais rien. Je comprends mieux les chiffres que tu annonces si tu comptes ainsi.
Chez nous, je ne crois pas que quelqu'un ait le covid mais on ne sait pas forcément pourquoi les collègues peuvent être arrêtés.

Non, les 4 ont officiellement le covid d'après la secrétaire, ils sont arrêtés tous les 4 en ce moment. Et on en a 2 autres avec un gros rhume et toux, mais en classe. Plus 1 qui a eu le covid et est revenue la semaine dernière.
J'ai édité mon message pour que ce soit plus clair.

Tangleding a écrit:Je me suis auto testé trois fois, je pensais que c'était fiable.

Si on doit faire des tests antigéniques en pharmacie mon employeur me fournira une attestation pour que ça soit pris en charge.

Pour l'instant on me fournit des auto tests et je garde un ffp2 non stop quand j'ai malgré des test négatifs des symptômes.

Idem même sans le contexte covid je serais allé chez le médecin hier plutôt qu'au collège et j'aurais été arrêté. Mais avec leur jour de carence comme tout le monde j'essaye d'éviter de perdre un trentième injustement. C'est leur politique de ... contraire à la santé publique, on la subit tous.

Ras-le-bol.

Pour les tests antigéniques en pharmacie, c'est totalement remboursé si tu es vaccinée (dans l'autre cas, il me semble que ça l'est sur ordonnance)

Totalement d'accord pour l'absurdité du jour de carence (covid ou pas covid d'ailleurs, la grippe et les gastros impactent aussi la santé et l'économie... et ça fait 25 ans que je trouve ça débile).


*Penthésilée* a écrit:

Ma fille et moi avons commencé notre covid de la semaine dernière en vomissant....
Ah ben zut. J'espère que ça va mieux?
Et ça a continué comment? Comment avez-vous pensé au covid? Parce que les collègues de mon mari on le même truc (nausée, maux de tête, légère fièvre, mais pas de toux ni de mal de gorge pour le moment)
*Penthésilée*
*Penthésilée*
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par *Penthésilée* Mar 4 Oct - 16:54
Flo44 a écrit:



*Penthésilée* a écrit:

Ma fille et moi avons commencé notre covid de la semaine dernière en vomissant....
Ah ben zut. J'espère que ça va mieux?
Et ça a continué comment? Comment avez-vous pensé au covid? Parce que les collègues de mon mari on le même truc (nausée, maux de tête, légère fièvre, mais pas de toux ni de mal de gorge pour le moment)

Vomissements le samedi. Dimanche soir, je me sens mal d'un coup. Maux de tête, vertige. Autotest négatif (pas mal de collègues positifs). Le lendemain (je ne travaille pas), je me réveille avec une chappe de plomb sur la tête, nez qui coule, éternuements en continu. Sur Pronote, nous recevons un mail de la principale nous appelant à la vigilance car beaucoup de cas. Retest. Positif.
Lundi, mardi la totale, fievre, toux, nez qui coule maux de tête, puis grosse fatigue et toux. Mon arrêt a été prolongé jusqu'à jeudi.

Ma fille, deux jours de fièvre. Depuis elle est pimpante et en a assez de son isolement forcé (6ans).

_________________
"Moderation is a fatal thing. Nothing succeeds like excess." Oscar Wilde
avatar
gp20
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par gp20 Mar 4 Oct - 17:10
Pontorson50 a écrit:2 collègues "positifs" au tapis ce lundi, avec symptômes de rhinopharyngite tous les deux. À suivre...Une des classes de cinquième avait eu trois cas positifs la semaine d'avant.
J'y avais échappé jusqu'à maintenant, mais je viens de tomber au champ d'honneur. J'étais déjà malade il y a 15 jours, mais tests négatifs. Là, j'ai le Covid depuis hier.
avatar
Kea
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Kea Mar 4 Oct - 19:45
A propos des masques, où en est-on de la distribution ? J'arrive au bout de la boîte obtenue de longue lutte en fin d'hiver / début de printemps.

Il me semblait qu'une nouvelle dotation d'une boîte par professeur devait arriver à la rentrée et être donnée sur demande, mais je ne retrouve cela nulle part, et je ne m'en suis pas préoccupée jusqu'ici car je vivais sur mon stock... Ai-je rêvé ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 3795679266
Myrtille
Myrtille
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Myrtille Mar 4 Oct - 19:53
On en a reçu une boîte à la rentrée dans mon établissement.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum