Peut-on refuser de faire un EPI ?

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par gauvain31 le Ven 17 Juin 2016 - 15:25

Vive les marchands de serviettes... ils ont de beaux jours devant eux. Voilà ce qu'on veut dans notre société de demain: des beaux parleurs. Autant passer quelques minutes à apprendre par cœur une page wikipaedia sans comprendre

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Carrie7 le Ven 17 Juin 2016 - 15:28

Moi je ne comprends rien à vos histoires d'heures EPI/AP, qui vont disparaître ?
Il n'y a pas d'heures spécifiques, elles sont incluses dans les dotations des matières, et en plus elles sont réparties différemment dans les matières selon les établissements ! Donc je ne vois pas du tout comment elles pourraient, par leur disparition éventuelle, faire diminuer les dotations ?

Carrie7
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par William Foster le Ven 17 Juin 2016 - 15:59

Etape 1 : tu crées un gloubiboulga, à partir de considérations scientificopédagogiques qui "relèvent de la croyance" (dixit IA-IPR-HCL), afin de masquer des réductions horaires.
Etape 2 : pour faciliter l'acceptation du gloubiboulga, tu lubrifies assaisonnes avec des heures bonus (2,75 en septembre 2016, 3 en septembre 2017).
Etape 3 : quand tout est en place, tu supprimes les heures bonus (moyennant une légère adaptation des modalités d'enseignement à des groupes plus gros).

Au final, pendant que tout le monde se désolera de ce que sera devenu le gloubiboulga, personne ne repensera aux heures perdues...
D'ailleurs, elles sont passées où les heures d'IDD ? Suspect

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Thalia de G le Ven 17 Juin 2016 - 16:18

@William Foster a écrit:Etape 1 : tu crées un gloubiboulga, à partir de considérations scientificopédagogiques qui "relèvent de la croyance" (dixit IA-IPR-HCL), afin de masquer des réductions horaires.
Etape 2 : pour faciliter l'acceptation du gloubiboulga, tu lubrifies assaisonnes avec des heures bonus (2,75 en septembre 2016, 3 en septembre 2017).
Etape 3 : quand tout est en place, tu supprimes les heures bonus (moyennant une légère adaptation des modalités d'enseignement à des groupes plus gros).

Au final, pendant que tout le monde se désolera de ce que sera devenu le gloubiboulga, personne ne repensera aux heures perdues...
D'ailleurs, elles sont passées où les heures d'IDD ? Suspect
Ben non, justement, on ne les oubliera pas ces heures et tu réponds toi-même : où sont passées nos heures d'IDD ? Ça me rappelle un leitmotiv dans mon collège. humhum

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par William Foster le Ven 17 Juin 2016 - 16:50

@Thalia de G a écrit:
@William Foster a écrit:Etape 1 : tu crées un gloubiboulga, à partir de considérations scientificopédagogiques qui "relèvent de la croyance" (dixit IA-IPR-HCL), afin de masquer des réductions horaires.
Etape 2 : pour faciliter l'acceptation du gloubiboulga, tu lubrifies assaisonnes avec des heures bonus (2,75 en septembre 2016, 3 en septembre 2017).
Etape 3 : quand tout est en place, tu supprimes les heures bonus (moyennant une légère adaptation des modalités d'enseignement à des groupes plus gros).

Au final, pendant que tout le monde se désolera de ce que sera devenu le gloubiboulga, personne ne repensera aux heures perdues...
D'ailleurs, elles sont passées où les heures d'IDD ? Suspect
Ben non, justement, on ne les oubliera pas ces heures et tu réponds toi-même : où sont passées nos heures d'IDD ? Ça me rappelle un leitmotiv dans mon collège.  humhum
J'aimerais croire qu'on n'oubliera pas ces heures... Mais je n'y arrive pas.
Oui, quelques uns y repenseront, mais la plupart seront déjà en train de réfléchir au nouveau contre-feu qu'on aura à gérer à ce moment-là.

C'est quoi le leitmotiv dont tu parles ?

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Ven 17 Juin 2016 - 17:03

@Carrie7 a écrit:Moi je ne comprends rien à vos histoires d'heures EPI/AP, qui vont disparaître ?
Il n'y a pas d'heures spécifiques, elles sont incluses dans les dotations des matières, et en plus elles sont réparties différemment dans les matières selon les établissements ! Donc je ne vois pas du tout comment elles pourraient, par leur disparition éventuelle, faire diminuer les dotations ?

Non car dans les horaires c'est écrit 26 heures = 23+3 (en 6e) ou 22+4 (en cycle 4).
Ces heures sont donc bien distinguées des autres même si, pour le moment, ça ne se voit pas trop.
Il est néanmoins évident qu'en cas de besoin d'un petit complément de service, c'est sur ces heures-là qu'on tapera.
Tu commences à t'habituer à faire cours avec une heure de moins (heure donnée à un collègue pour compléter son service, heure perdue donc parce que la concertation avec ce collègue on y croit tous).
Et puis un jour tu apprends que cette heure, tu ne l'as plus ... et personne ne l'a.
Une heure qui se détache, s'éloigne ... disparaît.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par kioupsPBT le Ven 17 Juin 2016 - 17:08

Non, non, ce ne sont pas des heures distinguées des autres.

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Isis39 le Ven 17 Juin 2016 - 17:27

@bernardo a écrit:
@Carrie7 a écrit:Moi je ne comprends rien à vos histoires d'heures EPI/AP, qui vont disparaître ?
Il n'y a pas d'heures spécifiques, elles sont incluses dans les dotations des matières, et en plus elles sont réparties différemment dans les matières selon les établissements ! Donc je ne vois pas du tout comment elles pourraient, par leur disparition éventuelle, faire diminuer les dotations ?

Non car dans les horaires c'est écrit 26 heures = 23+3 (en 6e) ou 22+4 (en cycle 4).
Ces heures sont donc bien distinguées des autres même si, pour le moment, ça ne se voit pas trop.
Il est néanmoins évident qu'en cas de besoin d'un petit complément de service, c'est sur ces heures-là qu'on tapera.
Tu commences à t'habituer à faire cours avec une heure de moins (heure donnée à un collègue pour compléter son service, heure perdue donc parce que la concertation avec ce collègue on y croit tous).
Et puis un jour tu apprends que cette heure, tu ne l'as plus ... et personne ne l'a.
Une heure qui se détache, s'éloigne ... disparaît.

Les seules heures qu'on pourrait nous prendre sont en plus des 26. Ce sont les heures de marge utilisées pour l'enseignement de complément, les dédoublements ou la co-animation.
Les heures d'EPI et d'AP ne sont pas désignées, ne sont pas retirées, mais font partie des cours.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par kioupsPBT le Ven 17 Juin 2016 - 17:31

Voilà. Bon, effectivement, ces heures de marge, il faut bien s'attendre à ce qu'ils disparaissent dans quelques années.

Notre chef nous a prévenus tout de suite. Apparemment, avec la réforme du lycée il y a quelques années, beaucoup de HSE ont été allouées aux lycées au détriment des collèges, pour combler les manques. Cette année, c'est l'inverse, probablement encore pour l'année 2017-2018... Mais ensuite ? Au lycée, c'est parti aussi vite que c'est arrivé...

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Ven 17 Juin 2016 - 17:38

@kioupsPBT a écrit:Non, non, ce ne sont pas des heures distinguées des autres.

Si, si, ce sont des heures distinguées des autres : regarde en bas du tableau des horaires, c'est écrit 22+4 (ou 23+3).

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par kioupsPBT le Ven 17 Juin 2016 - 17:45

Entre les diverses formations, les conseils d'administration où on a longuement discuté (et voté) la DGH, je n'ai jamais entendu quelque chose comme ça. Enfin, si, par des collègues qui n'avaient pas compris et qui posaient (ou reposaient) la question. On "doit" en théorie 3 h d'AP en 6ème, soit 108 h sur l'année. Libre à nous de les répartir comme on veut sur la semaine, ou mieux sur l'année. Et ça n'est aucunement disciplinaire.

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Ven 17 Juin 2016 - 18:02

@kioupsPBT a écrit:Entre les diverses formations, les conseils d'administration où on a longuement discuté (et voté) la DGH, je n'ai jamais entendu quelque chose comme ça. Enfin, si, par des collègues qui n'avaient pas compris et qui posaient (ou reposaient) la question. On "doit" en théorie 3 h d'AP en 6ème, soit 108 h sur l'année. Libre à nous de les répartir comme on veut sur la semaine, ou mieux sur l'année. Et ça n'est aucunement disciplinaire.

Ah ! bon, j'avais donc mal compris. Me voilà rassuré.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par kioupsPBT le Sam 18 Juin 2016 - 8:23

Oui, enfin, EPI ou pas, AP ou pas, ce sont les heures de marge qui risquent de disparaître d'ici 2-3 ans. Et là, ça risque de faire très mal !

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par musa le Sam 18 Juin 2016 - 9:39

@bernardo a écrit:
@kioupsPBT a écrit:Entre les diverses formations, les conseils d'administration où on a longuement discuté (et voté) la DGH, je n'ai jamais entendu quelque chose comme ça. Enfin, si, par des collègues qui n'avaient pas compris et qui posaient (ou reposaient) la question. On "doit" en théorie 3 h d'AP en 6ème, soit 108 h sur l'année. Libre à nous de les répartir comme on veut sur la semaine, ou mieux sur l'année. Et ça n'est aucunement disciplinaire.

Ah ! bon, j'avais donc mal compris. Me voilà rassuré.

Ben si on commence déjà à distinguer ces heures là. La preuve c'est que certains chefs d'établissement jonglent avec ces heures d'AP et d'EPi pour équilibrer les répartitions. Exemple: dans mon collège, il est prévu qu'en français, les profs qui ont des 3è aient 3 heures. La quatrième heure étiquetée AP sera assurée par un autre professeur. On a eu beau se rouler par terre et rappeler les beaux discours de l'IPR en J je ne sais combien, il n'a pas voulu en démordre. Et je gage que nous ne sommes pas les seuls damnés à nous battre contre ce genre de raisonnement induit par ce système pervers de compte d'heures pas clair.

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Lefteris le Sam 18 Juin 2016 - 9:48

@musa a écrit:
Ben si on commence déjà à distinguer ces heures là. La preuve c'est que certains chefs d'établissement jonglent avec ces heures d'AP et d'EPi pour équilibrer les répartitions. Exemple: dans mon collège, il est prévu qu'en français, les profs qui ont des 3è aient 3 heures. La quatrième heure étiquetée AP sera assurée par un autre professeur. On a eu beau se rouler par terre et rappeler les beaux discours de l'IPR en J je ne sais combien, il n'a pas voulu en démordre. Et je gage que nous ne sommes pas les seuls damnés à nous battre contre ce genre de raisonnement induit par ce système pervers de compte d'heures pas clair.
Effectivement, certains peuvent garder une heure sur leur poste menacé en acceptant un EPI avec une autre matière (qui doit donc les accepter). Il y a une sorte de chantage à l'EPI. De même qu'avec les LCA. On m'a dit successivement " vous risquez de perdre le latin en EC" et : "c'est votre poste qui est menacé" (j'ai répondu que ce n'était pas moi qui perdrait le latin, mais l'établissement ; et que pour mon poste, on verrait bien, mais qu'il me paraissait difficile de supprimer un poste d'une matière qui n'est plus une).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par musa le Sam 18 Juin 2016 - 9:54

Lefteris, j'ai répondu exactement la même chose pour le latin et la perspective d'une éventuelle suppression de mon poste. J'ai même ajouté "sauf erreur, ce n''est quand même pas un poste au collège de France que je risque de perdre si?"topela
je ne fais pas d'EPI et aux dernières nouvelles, l'EC est ouvert (au départ, on m'avait même promis 8h mais il semble que ça va être réduit).

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Lefteris le Sam 18 Juin 2016 - 10:04

@musa a écrit:Lefteris, j'ai répondu exactement la même chose pour le latin et la perspective d'une éventuelle suppression de mon poste. J'ai même ajouté "sauf erreur, ce n''est quand même pas un poste au collège de France que je risque de perdre si?"topela
je ne fais pas d'EPI et aux dernières nouvelles, l'EC est ouvert (au départ, on m'avait même promis 8h mais il semble que ça va être réduit).
Très bon comme réponse Very Happy . Et aux dernières nouvelles, je reste : deux classes de français et 5 heures de latin (2H30 en 4è et 3è).
Pour être honnête, partir ou avoir un complément de service ailleurs -pour ne pas trouver mieux -  ne m'arrangerait pas, je suis à deux pas de chez moi , mais face à une telle attaque, impossible de raisonner en termes de confort personnel, sauf à être pris à la gorge.
Ceci dit, je me serais fait un plaisir, en cas de perte de mon poste,de saisir le TA d'une requête en excès de pouvoir en pointant comme moyen de droit la mesure prise intuitu personae et l'erreur manifeste d'appréciation, juste pour rire. Comment peut-on supprimer le poste d'un professeur de français -le plus ancien de l'établissement - parce qu'il n'enseigne pas une non-matière (que ce soit le développement durable, le latin ...)  ? Et sans pouvoir justifier d'un intérêt public, dans la mesure où le dit professeur n'est pas affecté sur un poste où sa "matière" serait indispensable.
Je pense que le mémoire en réponse serait intéressant Very Happy .

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par musa le Sam 18 Juin 2016 - 10:50

A vrai dire, la suppression de mon poste ne m'aurait pas arrangée non plus (risque de redevenir TZR ou de partir dans les quartiers Nord) et je suis la dernière arrivée... Mais c'est plus fort que moi, quand un petit chef cherche à régner par la peur, je deviens insolente (ce n'est d'ailleurs pas toujours très malin mais ça me permet de garder au moins ma dignité).
Pour ton histoire de TA, j'en viens presqu'à regretter que ton poste n'ait pas été supprimé pour voir le mémoire en réponse. Wink

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Pouce le Sam 18 Juin 2016 - 11:07

Et pour ceux qui arrivent dans un nouvel établissement? Comment envisagez-vous les choses?
Pour ma part, j'attends mon affectation ( sur plusieurs établissements probablement). Je n'ai suivi aucun stage réforme. Et si on m'impose un EPI ou de l'AP?

Pouce
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Daphné le Sam 18 Juin 2016 - 11:14

@musa a écrit:
Mais c'est plus fort que moi, quand un petit chef cherche à régner par la peur, je deviens insolente (ce n'est d'ailleurs pas toujours très malin mais ça me permet de garder au moins ma dignité).

Tu as raison non mais topela topela

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Lefteris le Sam 18 Juin 2016 - 11:19

@musa a écrit:A vrai dire, la suppression de mon poste ne m'aurait pas arrangée non plus (risque de redevenir TZR ou de partir dans les quartiers Nord) et je suis la dernière arrivée... Mais c'est plus fort que moi, quand un petit chef cherche à régner par la peur, je deviens insolente (ce n'est d'ailleurs pas toujours très malin mais ça me permet de garder au moins ma dignité).
Pour ton histoire de TA, j'en viens presqu'à regretter que ton poste n'ait pas été supprimé pour voir le mémoire en réponse. Wink
Ce n'est pas de l'insolence, c'est une riposte légitime.
Pour le TA, ça n'aurait ps changé ma situation , il aurait sans doute refusé le référé , donc la mesure aurait pris effet. Le TA motivant son avis au regard du respect du formalisme, il aurait peut-être reconnu dans un de ses attendus souvent alambiqués que le changement de poste ne se justifiait pas, comme le signale le requérant, mais que le recteur n'avait "pas méconnu le droit" (ce qui aurait été à coup sûr l'argumentaire de l'administration) en affectant un fonctionnaire sur un autre poste, du moment qu'il était nomenclaturé LC , même dans la mesure où cela n'avait aucune incidence sur le service.
L'intérêt est d'obliger l'administration à se justifier, et de fournir ces réponses à des syndicats ou associations qui peuvent s'en servir pour aller en appel sur le fond . Ou alors d'envisager des modus operandi tenant compte de la jurisprudence.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Lefteris le Sam 18 Juin 2016 - 11:21

@Pouce a écrit:Et pour ceux qui arrivent dans un nouvel établissement? Comment envisagez-vous les choses?
Pour ma part, j'attends mon affectation ( sur plusieurs établissements probablement). Je n'ai suivi aucun stage réforme. Et si on m'impose un EPI ou de l'AP?
S'il y a un EPI, ça veut dire qu'un autre l'a initié. Donc tu le laisses bosser. Pour l'AP, la formation est bidon : on (= des "formateurs" qui eux mêmes sont bien à l'abri de tout ça) nous met en ateliers et on nous demande de produire des idées pour faire ça à 25 ou 30 , puis de remplir des cases dans un formulaire qui liste les compétences du cycle. On continuera donc à faire comme avant: se dém..der.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Sam 18 Juin 2016 - 15:37

@Pouce a écrit:Et pour ceux qui arrivent dans un nouvel établissement? Comment envisagez-vous les choses?
Pour ma part, j'attends mon affectation ( sur plusieurs établissements probablement). Je n'ai suivi aucun stage réforme. Et si on m'impose un EPI ou de l'AP?

Pour l'AP, tant que ce sont des élèves que tu as par ailleurs en classe entière, c'est facile : tu acceptes et tu fais cours comme tu l'entends.
Pour les EPIS, tu dis que tu ne souhaites pas participer à un EPI car (par exemple) :
- tu n'as suivi aucun stage réforme donc tu n'es pas prêt
- l'interdisciplinarité te fait peur ou ne correspond pas à l'idée que tu te fais de ton métier
- tu as déjà essayé l'interdisciplinarité et le résultat ne t'a pas convaincu (beaucoup de travail pour rien, ça profite plutôt aux forts qu'aux élèves en difficulté)
- tu viens d'arriver tu ne connais pas les collègues
- tu n'as pas participé à la préparation des EPIS
- tu as déjà à t'adapter à tes nouveaux élèves
- tu as déjà tous les programmes à retravailler dans tous les niveaux en même temps
- tu as une famille nombreuse
- tu as des parents vieillissants qui demandent une attention de tous les instants
- ...

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Pouce le Sam 18 Juin 2016 - 16:35

Merci Bernardo, à part les programmes à refaire et la famille nombreuse, finalement, je me sens bien concernée par tous tes arguments.

Pouce
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bigbang le Sam 18 Juin 2016 - 16:41

Il suffit de dire " Les EPI, c'est de la merde".
Voilà :-) Si je peux aider...

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi

bigbang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Sam 18 Juin 2016 - 16:50

@bigbang a écrit:Il suffit de dire " Les EPI, c'est de la merde".
Voilà :-) Si je peux aider...

oui mais les gros mots c'est mal, je suis d'ailleurs étonné que la censure n'ait pas encore mis du vert sur ton message (vert, parce que c'est une couleur relaxante)

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum