Gérer un élève perturbateur

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par wanax le Sam 10 Sep 2016 - 14:19

@Penthesileee a écrit:
De son côté, la vie scolaire et la CDE n'aident pas du tout : ils ont clairement dit à la réunion de rentrée qu'ils ne voulaient pas qu'on renvoie d'élèves de cours sauf cas graves et rares et qu'on ne devait pas coller trop souvent...
L'avis de la vie scolaire n'a aucune importance. Il y a des gens qui sont très forts pour faire passer pour une règle ce qui n'est en réalité qu'une pratique ayant pour seul objectif leur tranquillité.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Saska le Sam 10 Sep 2016 - 14:23

Wanax, la vie scolaire, elle applique ce que disent les textes...
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=79279
"Des dispositions devront donc être prises, au sein de chaque établissement, afin d'éviter que les faits les moins graves commis par des élèves perturbateurs pendant les heures de cours, ne fassent systématiquement l'objet d'un traitement par le service de la vie scolaire de l'établissement. Si, dans des cas très exceptionnels, l'enseignant décide d'exclure un élève de cours, cette punition s'accompagne nécessairement d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet et connu de tous les enseignants et personnels d'éducation. L'enseignant demandera notamment à l'élève de lui remettre un travail en lien avec la matière enseignée."

Saska
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par wanax le Sam 10 Sep 2016 - 14:34

Merci. Mais c'est typiquement le genre de texte qui ne sert à rien, puisque la notion de gravité n'y est pas définie et donc sujette à interprétation. Il y a des endroits où les actes de violence sont fréquents, donc pas 'exceptionnels'.
J'ai survolé ce texte et il me donne envie de vomir. Il va bien falloir qu'un jour la gauche constructiviste, qui voit le coupable comme une victime, finisse par rendre des comptes.


wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Saska le Sam 10 Sep 2016 - 15:41

Le texte est quasi un copié-collé de la circulaire de 2000 (sous Chirac donc, certes pendant la cohabitation Jospin, mais la droite ne l'a jamais modifié ou abrogé), je te cite le texte initial :
http://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/documents-laicite/document-4.pdf
"Exclusion ponctuelle d’un cours. Elle s’accompagne d’une prise en charge de l’élève dans le cadre d’un dispositif prévu à cet effet. Elle doit demeurer tout à fait exceptionnelle et donner lieu systématique à une information écrite et motivée au C.P.E. et au chef d’établissement"

question 1 : pourquoi toujours aller chercher des clivages politiques là où il n'y en a pas ?
question 2 : pourquoi les enseignants ne sont ils pas formés aux textes qui régissent leur métier ?

Saska
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Aurevilly le Sam 10 Sep 2016 - 18:58

Pensez à faire un rapport circonstancié pour signaler les débordements. C'est essentiel pour la suite (conseils éducatifs etc.). Demandez aux autres collègues de l'équipe de faire de même afin de monter un dossier rapidement.

Aurevilly
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Dadoo33 le Sam 10 Sep 2016 - 19:00

@archeboc a écrit:
@Dadoo33 a écrit:Pourquoi pas. Au moins tu auras essayé. Tu peux mettre en avant le bac.



source : http://uneanneeaulycee.blog.lemonde.fr/2016/09/09/bienvenue-en-terminale/

Very Happy

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Reltob le Dim 11 Sep 2016 - 16:15

@Saska a écrit:Wanax, la vie scolaire, elle applique ce que disent les textes...
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=79279
"Des dispositions devront donc être prises, au sein de chaque établissement, afin d'éviter que les faits les moins graves commis par des élèves perturbateurs pendant les heures de cours, ne fassent systématiquement l'objet d'un traitement par le service de la vie scolaire de l'établissement. Si, dans des cas très exceptionnels, l'enseignant décide d'exclure un élève de cours, cette punition s'accompagne nécessairement d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet et connu de tous les enseignants et personnels d'éducation. L'enseignant demandera notamment à l'élève de lui remettre un travail en lien avec la matière enseignée."

Une légère différence :

"Une punition : l'exclusion ponctuelle d’un cours
L'article L 912-1 du Code de l'éducation prévoit que les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires des élèves et, à ce titre, une décision d'exclusion de cours peut être prise en fonction de l'intérêt général et pour assurer la continuité des activités de la classe.
Justifiée par un comportement inadapté au bon déroulement d'un cours, l'exclusion ponctuelle doit demeurer exceptionnelle et donner lieu systématiquement à une information écrite au conseiller principal d'éducation ainsi qu'au chef d'établissement. Elle s'accompagne d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet de manière à assurer la continuité de la surveillance.
Il s'agit d'une réponse ponctuelle qui relève de la responsabilité professionnelle de l'enseignant.
Toutefois la répétitivité d'une exclusion doit amener l'équipe éducative à s'interroger sur une prise en compte collective des difficultés que rencontre l'élève fréquemment exclu.
Il convient enfin de souligner que l'exclusion d'un ou plusieurs cours d'un élève prise, à titre de punition, par les personnels enseignants ou de direction, trop systématiquement répétée ou pour plusieurs jours consécutifs, s'apparenterait à une sanction, et ne relèverait plus des mesures d'ordre intérieur."

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Sanctions_disciplinaires/84/6/03-l-exclusion_197846.pdf

_________________
« Un mathématicien est un aveugle qui, dans une pièce sombre, cherche un chat noir qui n’y est pas.  »
Charles Darwin
Je ne travaille pas à l’Éducation Nationale, mais je suis le conjoint d'une professeur de Physiques-Chimie.

Reltob
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Comment gérer un élève qui est dans l'opposition totale ?

Message par simone43 le Dim 11 Sep 2016 - 19:38

Édité


Dernière édition par simone43 le Dim 11 Sep 2016 - 20:38, édité 1 fois

_________________
" Son rêve de créer une vie nouvelle,  à partir de rien,  en toute indépendance,  n'avait été que cela,  un rêve. " Freedom,  J. Franzen

simone43
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Saska le Dim 11 Sep 2016 - 19:38

Reltob, je ne comprends pas ce que tu essaies de me dire : quelle différence avec le texte que j'ai cité ?

Saska
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Thalia de G le Dim 11 Sep 2016 - 19:50

Simone, j'ai déplacé ton topic et l'ai fusionné pour que tu obtiennes plus de réponses. Courage ! fleurs

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Reltob le Dim 11 Sep 2016 - 19:51

@Saska a écrit:Reltob, je ne comprends pas ce que tu essaies de me dire : quelle différence avec le texte que j'ai cité ?

Juste que c'est le prof, et personne d'autre, qui juge de la nécessité d'exclure un élève d'un cours. Donc les grands discours de pré-rentrée sur "l'interdiction d'exclure sauf motifs gravissimes" sont nuls et non avenus.

_________________
« Un mathématicien est un aveugle qui, dans une pièce sombre, cherche un chat noir qui n’y est pas.  »
Charles Darwin
Je ne travaille pas à l’Éducation Nationale, mais je suis le conjoint d'une professeur de Physiques-Chimie.

Reltob
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Saska le Dim 11 Sep 2016 - 19:58

Reltob : chacun interprète les textes comme il veut (finalement, ce que je pensais être une maladie classique chez les élèves l'est aussi chez les profs Smile !). Ceci dit, pour moi, une fiche pratique Eduscol n'a pas la même valeur qu'une circulaire...(va voir l'article 912-1 du code de l'éduc, il ne parle pas d'exclusion de cours)

Simone, je répondais à ton sujet quand le message a été déplacé, du coup, j'ai perdu ma prose !
Je disais donc :
- Laisser passer un tutoiement dans ce contexte, NON !!!
- Ensuite quoi faire ? Voir avec le CPE et la direction, mais on est en début d'année, donc il ne faut pas laisser trainer : appel aux parents, RDV avec élève + parents + toi + CPE
- Si son comportement est le même  dans d'autres cours, voir avec PP + CPE pour une fiche de suivi, où personne ne laisse rien passer (mais ça implique une bonne cohésion d'équipe)
Après, tu ne nous dis pas dans quelle classe est cet élève (collège ? lycée ?), ça aiderait pour aller plus loin.

Saska
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par simone43 le Dim 11 Sep 2016 - 19:59

@Thalia de G a écrit:Simone, j'ai déplacé ton topic et l'ai fusionné pour que tu obtiennes plus de réponses. Courage ! fleurs

Merci Thalia, je me demandais où il était passé et si je l'avais bien posté.

_________________
" Son rêve de créer une vie nouvelle,  à partir de rien,  en toute indépendance,  n'avait été que cela,  un rêve. " Freedom,  J. Franzen

simone43
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par simone43 le Dim 11 Sep 2016 - 20:06

Édité

_________________
" Son rêve de créer une vie nouvelle,  à partir de rien,  en toute indépendance,  n'avait été que cela,  un rêve. " Freedom,  J. Franzen

simone43
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par demain est un autre jour le Lun 12 Sep 2016 - 10:38

Bonjour

On peut faire appel à la commission éducative.


WWW.legifrance.gouv.fr
Code de l'éducation : Version en vigueur au 12 septembre 2016


Chemin d’accès :
Code de l'éducation
• Partie réglementaire
o Livre V : La vie scolaire
 Titre Ier : Les droits et obligations des élèves
 Chapitre unique
 Section 2 : Régime disciplinaire

________________________________________

Sous-section 2 : La commission éducative
Article R511-19-1 En savoir plus sur cet article...
Créé par Décret n°2011-728 du 24 juin 2011 - art. 9


Dans les collèges et les lycées relevant du ministre chargé de l'éducation et dans les établissements publics locaux d'enseignement relevant du ministre chargé de la mer est instituée une commission éducative.

Cette commission, qui est présidée par le chef d'établissement ou son représentant, comprend notamment des personnels de l'établissement, dont au moins un professeur, et au moins un parent d'élève. Sa composition est arrêtée par le conseil d'administration et inscrite dans le règlement intérieur de l'établissement qui fixe les modalités de son fonctionnement. Elle associe, en tant que de besoin, toute personne susceptible d'apporter des éléments permettant de mieux appréhender la situation de l'élève concerné.

Elle a pour mission d'examiner la situation d'un élève dont le comportement est inadapté aux règles de vie dans l'établissement et de favoriser la recherche d'une réponse éducative personnalisée. Elle est également consultée en cas d'incidents impliquant plusieurs élèves.
La commission éducative assure le suivi de l'application des mesures de prévention et d'accompagnement, des mesures de responsabilisation ainsi que des mesures alternatives aux sanctions.

demain est un autre jour
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Penthesileee le Lun 12 Sep 2016 - 13:48

Bon alors je n'ai pas pu tester vos conseils puisque l'élève en question est absent : il est exclu une semaine pour avoir cassé la figure d'un camarade dans la cour de récré...
No

Penthesileee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un élève perturbateur

Message par Annalucia le Lun 12 Sep 2016 - 20:41

@Penthesileee a écrit:Bon alors je n'ai pas pu tester vos conseils puisque l'élève en question est absent : il est exclu une semaine pour avoir cassé la figure d'un camarade dans la cour de récré...
No

Rolling Eyes Cela-dit, profites-en Very Happy !

Annalucia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum