Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Saska
Niveau 9

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Saska le Sam 22 Oct 2016 - 10:07
@gnafron2004 a écrit:Je comprends plutôt "les parents m'obligent à maltraiter leur enfant". Ce qu'exprime Volubilis, c'est l'impasse dans laquelle le PE est jeté dans ce genre de situation...

(mais je peux me tromper)
L'impasse ? Au lien donné par XIII, j'ajouterais : y a pas d'enseignant référent sur le secteur ? Ni d'infirmière ni de médecin scolaire ? ni de CMP et autres structures spécialisées ? Ni de possibilités de signaler le problème à la MDPH ?
Il faut une sacrée lassitude vis à vis de son métier pour se dire "je n'ai pas de solution" sans en chercher - et c'est sans doute qui m'interroge le plus dans les propos de Volubylis...
Cath
Bon génie

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Cath le Sam 22 Oct 2016 - 10:15
Mais les solutions ont été trouvées, non ?
Et ce sont les parents qui ont fait volte-face...
lisette83
Expert

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par lisette83 le Sam 22 Oct 2016 - 10:35
+1.
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 10:38
On n'a pas tous les éléments.

Il serait intéressant de savoir pourquoi ils ont fait volte-face.

Volubilys a tout de suite invoqué le "déni de handicap" mais les parents avaient, dans un premier temps, accepté cette solution. Leur enfant avait un AVS, quand il était encore à la maternelle, donc ils reconnaissent qu'il a un handicap.

Il me semble surtout y avoir refus de l'IME. Sur la première page de ce fil, plusieurs intervenants ont évoqué l'IME, où les IME sont situés, comment l'Etat nomme les intervenants... (ça donne envie, pas vrai ?)

Donc : si les parents préfèrent désormais que leur enfant aille à l'école qu'à l'IME, à moins d'être fous, c'est qu'ils ont de bonnes raisons de ne pas vouloir qu'il aille à l'IME (on leur en a parlé, ils l'ont visité...difficile à savoir, sans le contexte, mais le problème est là : ils ont estimé que ce n'était pas une solution et qu'ils n'en voulaient pas pour leur enfant. Difficile de se prononcer sans avoir vu l'IME.)

edit : si on tape "IME refuse" sur Google, on s'aperçoit que le plus souvent, les parents des enfants de 6-7 ans refusent la place en IME parce que ça obligerait leur enfant à devenir interne. Mais apparemment, ici, ce n'est pas le cas.

edit 2 : c'est intéressant de voir ce que ça donne du côté des parents pendant que l'EN s'en lave les mains : http://forum.doctissimo.fr/sante/Autisme/propose-sujet_2119_1.htm
Cath
Bon génie

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Cath le Sam 22 Oct 2016 - 11:19
Je ne suis pas persuadée qu'ils aient "de bonnes raisons".
Ils avaient accepté l'avs pour leur enfant car c'est quelque chose de léger, dont il est facile de masquer - à soi-même et aux autres - qu'il est la conséquence d'un handicap : beaucoup d'enfants ont aujourd'hui une avs.
Mais l'ime...c'est nettement le cran au-dessus. Plus moyen de se croire les parents d'un enfant "comme les autres", qu'on accompagne à l'école avec tous les autres enfants du quartier, oh, un peu plus lent, peut-être, mais rien de grave, hein, tous les enfants sont différents...
Là on est dans l'officialisation du handicap. Sa matérialisation, aussi : l’enfant n'ira plus à l'école avec ceux du quartier, un taxi viendra le prendre et le ramener, sa différence sera cette fois bien visible.
Alors sans doute, dans un premier temps, ils avaient accepté, ou plutôt, pas osé refuser. Mais deux mois de vacances, hors de la pression de l'institution, et leur égocentrisme naturel de parents (évoqué par Lornet plus haut, je crois) a repris le dessus : une avs suffisait jusqu'à présent, ça doit bien pouvoir continuer à suffire, non ? Et peu leur importe la situation de la PE.

Et la PE... Elle peut bien tirer toutes les sonnettes, recommencer à elle seule tout le parcours qui a été déjà fait par les équipes précédentes en espérant que ça change quelque chose, mais en attendant, elle fait comment ?
(et entre nous, en plus de tous les risques, un enfant de 8 ans qui fait sur lui, ben comment dire... ce ne sont plus des selles de nouveau-né, hein...)
User21929
Expert

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par User21929 le Sam 22 Oct 2016 - 11:21
@XIII a écrit:Loi 2005 ou comment mettre en porte en faux des enseignants non formés et non aidés face à des familles plein d'espoir...Les politiques utilisent la culpabilisation, individualise et transfère les missions qui incombent à l'Etat sur nos petites épaules...
Woilà !
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 11:26
Le problème est national, global.

Ce que les parents des enfants handicapés veulent, c'est que leur enfant soit pris en charge mais aille à la même école que les autres enfants, dans une classe adaptée.
Ce que propose l'EN, c'est des institutions à l'écart, comme si les enfants handicapés étaient parqués, et si les parents refusent ou s'il n'y a pas de place, ces enfants se retrouvent dans la même classe, à suivre les mêmes cours que les enfants non handicapés, avec un(e) AVS qui n'est pas forcément là tout le temps, qui n'est pas forcément formé(e) et qui sert de poudre aux yeux. Et pendant ce temps-là, les ministres se félicitent...

Pourquoi l'enfant handicapé n'irait-il pas à l'école avec ceux du quartier ? Il est pestiféré ? Sa maladie s'attrape ?

Par contre, je suis bien d'accord qu'il ne doit pas suivre le même enseignement que les autres enfants, avec le/la même PE, sans aide extérieure. Un enfant qui ne parle pas ne peut pas apprendre à lire. Le/la PE, sur qui on rejette le problème, n'a pas à s'en charger.

Mais plutôt que des conflits entre particuliers, PE contre parents, à échelle locale, avec tout un tas d'associations, il serait temps que le bon sens l'emporte et que ça devienne autre chose que du temps perdu un peu partout.
Cath
Bon génie

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Cath le Sam 22 Oct 2016 - 12:02
Mais Lornet, une classe par école, ce n'est pas possible...
Là où je vis, il y a UNE école primaire, avec une classe par niveau, même chose dans le village voisin...(je dis village par rapport à la taille, mais c'est très urbanisé).
Il n'y aurait pas assez d'enfants handicapés pour faire une classe, même petite, dans chaque école...Ni assez de maitres spécialisés, d'ailleurs... Et ça voudrait dire que tous les handicaps sont mêlés, sans distinction de cas ?
On est bien obligé de regrouper les enfants qui relèvent de plusieurs écoles pour en faire une classe, ce qui implique donc des déplacements et une école qui n'est pas forcément celle du village.

Edit : je viens de vérifier, le collège du coin qui dispose d'une section ulis (handicap moteur dispose de 8 places)


Dernière édition par Cath le Sam 22 Oct 2016 - 12:09, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 12:09
Dans une école par ville (plutôt en centre-ville qu'en ZEP) ou à côté d'une école, dans un quartier tranquille ?

Dans ma ville, le seul IME que je connaisse, c'est celui à côté de l'hôpital psychiatrique. Je vois le panneau "IME" quand on va faire les courses.

C'est tout de même dissuasif.

Certes, ça leur permet d'avoir des psychiatres à proximité.

Mais les parents qui passent à côté de l'hôpital psychiatrique, sur plusieurs hectares, entouré par un large mur...n'ont pas forcément envie que leur enfant de moins de 10 ans y aille.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par ycombe le Sam 22 Oct 2016 - 12:19
Pour donner quelques éléments, vous vous souvenez de Timothée, autiste, refusé par la force à l'entrée du collège de la Tourette à Lyon? La mère avait filmée la scène et la vidéo avait fait le buzz.
https://www.youtube.com/watch?v=RbwzYGCQAyo

Le juge a donné tort à la mère. Il a placé l'enfant sous la garde de son père pour qu'il soit scolarisé en institution.
http://blogs.lexpress.fr/the-autist/2015/05/22/la-france-condamne-tim-autiste-sa-mere-demande-le-retrait-de-la-nationalite-francaise/

« Dans ces conditions d’insoumission de la mère aux différentes décisions judiciaires, administratives et scolaires prises à l’égard de son fils, ayant conduit notamment à la déscolarisation de Timothée pendant plus de 7 mois et à un changement radical de son cadre habituel de vie. »

(…)

« Le refus de scolarité opposé par la mère était constitutif d’un élément nouveau qui légitimait la compétence du juge des enfants
La mère était dans un combat viscéral contre tous, les instituts, le père etc. pour faire valoir ses droits et ceux de sa famille, qu’elle limite à son nouveau mari et à ses deux enfants, excluant ainsi Mr. D. de la place qui lui revient et que cette posture représente un véritable danger pour la stabilité et l’éducation de son fils.»

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Olympias
Prophète

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Olympias le Sam 22 Oct 2016 - 12:28
http://www.forumpsy.net/t1080-lhistoire-de-timothee-autiste-conduit-a-lexil-par-les-autorites-francaises
Chez certains autistes ("certains" ai-je dit), le tout médical n'est pas forcément la solution.
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 12:35
Maintenant qu'il est en Irlande, on pourrait quand même le laisser tranquille.

Brrrr
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par frimoussette77 le Sam 22 Oct 2016 - 12:37
Lornet a écrit:Dans une école par ville (plutôt en centre-ville qu'en ZEP) ou à côté d'une école, dans un quartier tranquille ?

Dans ma ville, le seul IME que je connaisse, c'est celui à côté de l'hôpital psychiatrique. Je vois le panneau "IME" quand on va faire les courses.

C'est tout de même dissuasif.

Certes, ça leur permet d'avoir des psychiatres à proximité.

Mais les parents qui passent à côté de l'hôpital psychiatrique, sur plusieurs hectares, entouré par un large mur...n'ont pas forcément envie que leur enfant de moins de 10 ans y aille.
Les cours de préparation à l'accouchement se faisaient dans l'hôpital psychiatrique, aucune future maman à ma connaissance n'a refusé de s'y rendre parce que ça se déroulait là !
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 12:39
C'est parce que je ne faisais pas partie des futures mamans.

Plus sérieusement, je ne sais ni où, ni quand a eu lieu cette préparation à l'accouchement, mais il y a une différence entre suivre une formation ESPE, une préparation à l'accouchement ou 10 cours de cuisine dans les locaux d'un hôpital psychiatrique et y laisser son enfant de moins de dix ans seul du lundi au vendredi.

Je ne vois pas trop le rapport avec la choucroute.
lisette83
Expert

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par lisette83 le Sam 22 Oct 2016 - 12:46
@Cath a écrit:Mais Lornet, une classe par école, ce n'est pas possible...
Là où je vis, il y a UNE école primaire, avec une classe par niveau, même chose dans le village voisin...(je dis village par rapport à la taille, mais c'est très urbanisé).
Il n'y aurait pas assez d'enfants handicapés pour faire une classe, même petite, dans chaque école...Ni assez de maitres spécialisés, d'ailleurs... Et ça voudrait dire que tous les handicaps sont mêlés, sans distinction de cas ?
On est bien obligé de regrouper les enfants qui relèvent de plusieurs écoles pour en faire une classe, ce qui implique donc des déplacements et une école qui n'est pas forcément celle du village.

Edit : je viens de vérifier, le collège du coin qui dispose d'une section ulis (handicap moteur dispose de 8 places)
Tout à fait, il y a le principe de réalité et malheureusement, en ces temps de logique comptable, je ne pense pas que le réseau pour accueillir les enfants handicapés au sein des établissements scolaires soit en croissance.
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par PabloPE le Sam 22 Oct 2016 - 12:59
Lornet a écrit:Je résume ce que tu écris,  Volubilys : "j'ai le droit de maltraiter un enfant puisque c'est la volonté de ses parents."

Mais si on te lit on dirait que on adore maltraiter le gosse (et encore faut-il s'entendre sur la notion de maltraitance puisque on dit juste que non on ne peut pas le gérer à 100%)


@gnafron2004 a écrit:Je comprends plutôt "les parents m'obligent à maltraiter leur enfant". Ce qu'exprime Volubilis, c'est l'impasse dans laquelle le PE est jeté dans ce genre de situation...

(mais je peux me tromper)
Voilà, c'est ça... un peu comme les personnels hospitaliers qui ne peuvent s'occuper correctement des patients du fait des coupures budgétaires dont leur ministère se vante par ailleurs

@Saska a écrit:
L'impasse ? Au lien donné par XIII, j'ajouterais : y a pas d'enseignant référent sur le secteur ? Ni d'infirmière ni de médecin scolaire ? ni de CMP et autres structures spécialisées ? Ni de possibilités de signaler le problème à la MDPH ?
Il faut une sacrée lassitude vis à vis de son métier pour se dire "je n'ai pas de solution" sans en chercher - et c'est sans doute qui m'interroge le plus dans les propos de Volubylis...
Aussi bizarre que cela puisse paraître le MEN et l'EN sont tout aussi impuissants que nous dans ce genre de cas puisque le nôtre n'a pu forcer les parents à placer malgré tout leur enfant. Et oui seul un juge peut les y contraindre et autant dire que ils ne le font pas. L'IEN pourra au mieux changer le gamin d'école mais là non seulement il ne fera que déplacer le problème mais en plus il se prendra la foudre des médias Rolling Eyes

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par frimoussette77 le Sam 22 Oct 2016 - 13:02
Lornet a écrit:C'est parce que je ne faisais pas partie des futures mamans.

Plus sérieusement, je ne sais ni où, ni quand a eu lieu cette préparation à l'accouchement, mais il y a une différence entre suivre une formation ESPE, une préparation à l'accouchement ou 10 cours de cuisine dans les locaux d'un hôpital psychiatrique et y laisser son enfant de moins de dix ans seul du lundi au vendredi.

Je ne vois pas trop le rapport avec la choucroute.
Tout comme je ne vois en quoi il est gênant que l'IME soit situé à côté de l'HP.
Il n'y a pas de rapport non plus !
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par PabloPE le Sam 22 Oct 2016 - 13:03
@ycombe a écrit:Pour donner quelques éléments, vous vous souvenez de Timothée, autiste, refusé par la force à l'entrée du collège de la Tourette à Lyon? La mère avait filmée la scène et la vidéo avait fait le buzz.
https://www.youtube.com/watch?v=RbwzYGCQAyo

Le juge a donné tort à la mère.  Il a placé l'enfant sous la garde de son père pour qu'il soit scolarisé en institution.
http://blogs.lexpress.fr/the-autist/2015/05/22/la-france-condamne-tim-autiste-sa-mere-demande-le-retrait-de-la-nationalite-francaise/

« Dans ces conditions d’insoumission de la mère aux différentes décisions judiciaires, administratives et scolaires prises à l’égard de son fils, ayant conduit notamment à la déscolarisation de Timothée pendant plus de 7 mois et à un changement radical de son cadre habituel de vie. »

(…)

« Le refus de scolarité opposé par la mère était constitutif d’un élément nouveau qui légitimait la compétence du juge des enfants
La mère était dans un combat viscéral contre tous, les instituts, le père etc. pour faire valoir ses droits et ceux de sa famille, qu’elle limite à son nouveau mari et à ses deux enfants, excluant ainsi Mr. D. de la place qui lui revient et que cette posture représente un véritable danger pour la stabilité et l’éducation de son fils.»
Laughing J'aurais du tout lire.... Disons que le gamin a eu de la chance, ici le juge a tout refusé (mais les parents étaient tous les deux dans le déni peut être que ça joue aussi). Bon ils ont déménagé pauvre gosse tiens.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 13:05
Non. Je n'ai pas écrit que les PE adoraient maltraiter les enfants handicapés.


[modéré]
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 13:08
@frimoussette77 a écrit:
Lornet a écrit:C'est parce que je ne faisais pas partie des futures mamans.

Plus sérieusement, je ne sais ni où, ni quand a eu lieu cette préparation à l'accouchement, mais il y a une différence entre suivre une formation ESPE, une préparation à l'accouchement ou 10 cours de cuisine dans les locaux d'un hôpital psychiatrique et y laisser son enfant de moins de dix ans seul du lundi au vendredi.

Je ne vois pas trop le rapport avec la choucroute.
Tout comme je ne vois en quoi il est gênant que l'IME soit situé à côté de l'HP.
Il n'y a pas de rapport non plus !

Tu as lu le message de Nasopi plus haut ?

avatar
Olympias
Prophète

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Olympias le Sam 22 Oct 2016 - 13:22
@PabloPE a écrit:
@ycombe a écrit:Pour donner quelques éléments, vous vous souvenez de Timothée, autiste, refusé par la force à l'entrée du collège de la Tourette à Lyon? La mère avait filmée la scène et la vidéo avait fait le buzz.
https://www.youtube.com/watch?v=RbwzYGCQAyo

Le juge a donné tort à la mère.  Il a placé l'enfant sous la garde de son père pour qu'il soit scolarisé en institution.
http://blogs.lexpress.fr/the-autist/2015/05/22/la-france-condamne-tim-autiste-sa-mere-demande-le-retrait-de-la-nationalite-francaise/

« Dans ces conditions d’insoumission de la mère aux différentes décisions judiciaires, administratives et scolaires prises à l’égard de son fils, ayant conduit notamment à la déscolarisation de Timothée pendant plus de 7 mois et à un changement radical de son cadre habituel de vie. »

(…)

« Le refus de scolarité opposé par la mère était constitutif d’un élément nouveau qui légitimait la compétence du juge des enfants
La mère était dans un combat viscéral contre tous, les instituts, le père etc. pour faire valoir ses droits et ceux de sa famille, qu’elle limite à son nouveau mari et à ses deux enfants, excluant ainsi Mr. D. de la place qui lui revient et que cette posture représente un véritable danger pour la stabilité et l’éducation de son fils.»
Laughing J'aurais du tout lire.... Disons que le gamin a eu de la chance, ici le juge a tout refusé (mais les parents étaient tous les deux dans le déni peut être que ça joue aussi). Bon ils ont déménagé pauvre gosse tiens.
Le gosse est en Irlande et va bien. Mieux qu'avec une camisole chimique et attaché.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Sapotille le Sam 22 Oct 2016 - 13:27
Lornet a écrit:Non. Je n'ai pas écrit que les PE adoraient maltraiter les enfants handicapés.
[modéré]


Non, Volubilys n'est pas du tout ce que tu déduis de ce qu'elle écrit.

Elle défend seulement  la position de la PE de cette enfant,  confrontée à  une situation ingérable !!!
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 13:31
Non. J'ai bien parlé d'une posture et d'une mise en scène.

Elle a voulu faire sa méchante.

Mais ce n'était pas drôle. C'était même pénible.
Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à ce qui attend ma fille quand elle aura 6 ans.

Là je me demande si on va devoir s'exiler en Irlande.
:/

Forcément.
Brrrr
avatar
Olympias
Prophète

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Olympias le Sam 22 Oct 2016 - 13:50
@Sapotille a écrit:
Lornet a écrit:Non. Je n'ai pas écrit que les PE adoraient maltraiter les enfants handicapés.
[modéré]


Non, Volubilys n'est pas du tout ce que tu déduis de ce qu'elle écrit.

Elle défend seulement  la position de la PE de cette enfant,  confrontée à  une situation ingérable !!!
Mais ça, la situation ingérable, tout le monde est d'accord, je pense. Même les mères d'un enfant handicapé ici. 

A la rentrée, on ne doit pas laisser entrer des enfants non inscrits.
Invité
Invité

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 13:58
Merci Olympias. Je l'ai écrit plein de fois mais apparemment ça ne passe pas.

La PE est dans une situation ingérable.

Le débat, c'est :
1/ À cause des parents de l'enfant.

Ou :

2/ Parce que l'EN, ou l'État, ne sait pas proposer de solutions satisfaisantes et adaptées, au point de ne pas avoir trouvé d'autre solution que de virer l'AVS de l'enfant jusque fin novembre, mettant au passage la PE dans une situation encore pire...
et si la PE finit en arrêt maladie pour burn out, c'est son remplaçant qui va être content...Il arrivera le lundi en se demandant s'il doit laisser la classe et amener l'enfant aux toilettes ou le laisser se pisser dessus.

Fin novembre, on vous dit.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Olympias le Sam 22 Oct 2016 - 14:06
Ce qui est scandaleux en plus, c'est qu'on ferme des structures de soins dont des enfants handicapés ont un urgent besoin, au lieu de créer des places qui manquent. Et il en manque beaucoup.  
On court à la catastrophe. Certains enfants ont besoin de SOINS d'abord, de scolarisation ensuite. 
Si mon fils avait posé des problèmes à l'école, il serait allé ailleurs. Mais il ne relevait pas de l'enseignement spécialisé ou d'une structure médicalisée. 

Avoir un enfant différent, c'est d'abord un drame personnel, peu compréhensible par autrui. 
Oui, certains parents sont dans le déni (j'en ai vu) et en refusant des soins (les bons, pas n'importe quels soins...), vont aggraver le handicap de leur enfant. Mais l'Etat, en refusant de mettre les moyens dans les CMP, CMPP, CAMSP, hôpitaux de jour, IME, ITEP...contribue à l'aggravation de l'état de certains gosses. Et ça, c'est inacceptable quand on voit les gaspillages dans certains secteurs, les millions dépensés inutilement. 
Certaines familles sont dépassées, ne connaissent pas leurs droits, ne savent pas se défendre. 

C'est pour ça que je refuse toutes les assimilations à des handicaps, de pathologies/comportements qui n'en sont pas. L'autisme, c'est pour toute la vie.


Dernière édition par Olympias le Sam 22 Oct 2016 - 16:28, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Re: Comment gérer un élève relevant de l'IME en classe ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum