Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caspar
Bon génie

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Caspar le Jeu 16 Nov 2017 - 9:15
@laMiss a écrit:
@Seifer a écrit: Du coup c'est cette conception de notre société qui vous choque, le fait qu'on souhaite sortir des a priori induits dans la langue, tout comme on peut se battre pour les images qui nous sont proposées au quotidien, les agissements de certains ?  

@Seifer
Non, cette conception de notre société ne me choque pas. Je ne sais pas cependant si sortir des a priori induits dans la langue se fait par la langue (cf. dernière remarque). Je ne sais pas non plus si c'est la langue qui induit des a apriori ou si nous avons des a priori qui s'expriment par la langue.

@Seifer a écrit: Cela n'a l'air de déranger strictement personne ici qu'un des guignols à la base de cette règle nous ponde ça : «Lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l'emporte.»

Si. Cela me dérange. Et je ne suis pas la seule :

@pseudo-intello a écrit:Je n'ai jamais dit que le masculin l'emporte, ceci dit, parce que je trouve l'expression débile et grossièrement sexiste.

On peut donc en effet commencer par ne pas sortir cette expression pourrie. Je pense qu'il peut y avoir un large consensus là-dessus.

@Seifer a écrit:vos arguments du type "il y a plus important"

Je suis d'accord avec toi là-dessus : ce n'est pas parce qu'il y a d'autres problèmes plus graves qu'on ne peut pas s'occuper de certains problèmes.

Mais à mes yeux le problème est dans la formulation de la règle, et non dans la règle en elle même. Les règles ont leur part d'arbitraire. Va-t-on devoir tout changer ?

@trompettemarine a écrit:Je pense surtout que c'est un leurre de penser que c'est en changeant les règles grammaticales d'une langue (règles qui changent de toute façon, mais sur le temps long) que les mentalités changent.

Il y a sans doute un lien entre langue et mentalité. Est-ce que ce lien fonctionne ou non dans les deux sens, je ne saurais le dire.
Des études à ce sujet ?

Lien entre langue et mentalité ? Il faudrait alors étudier les langues où le genre grammatical n'existe pas.
avatar
InstantKarma
Niveau 6

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par InstantKarma le Jeu 16 Nov 2017 - 9:26
L’anglais, où la distinction féminin-masculin n’apparaît pas dans de nombreux cas, prédispose à l’égalité, c’est bien connu !

_________________
Le participe passer c’est tellement compliquer.
Supprimons le subjonctif pour que le français est plus simple à apprendre.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Iphigénie le Jeu 16 Nov 2017 - 9:57
Je ne suis pas sûre  de ne pas préférer la regulation lente d' une Académie francaise à  une grammaire qui se rrèglerait dans l'effervescence d'un moment à  coup de petitions, de lubies et de réseaux sociaux....
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Iphigénie le Jeu 16 Nov 2017 - 10:00
@InstantKarma a écrit:L’anglais, où la distinction féminin-masculin n’apparaît pas dans de nombreux cas, prédispose à l’égalité, c’est bien connu !
Et la condition animale alors? L'animal est un etre vivant, sensible et sexué.e,  il faut l'inscrire dans  la langue.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par William Foster le Jeu 16 Nov 2017 - 10:07
@Iphigénie a écrit:Je ne suis pas sûre  de ne pas préférer la régulation lente d' une Académie française à  une grammaire qui se réglerait dans l'effervescence d'un moment à  coup de pétitions, de lubies et de réseaux sociaux....

+ 8 ! Avec toi, ça ferait 9 Very Happy

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Delia le Jeu 16 Nov 2017 - 14:45
@Iphigénie a écrit:Je ne suis pas sûre  de ne pas préférer la regulation lente d' une Académie francaise à  une grammaire qui se rrèglerait dans l'effervescence d'un moment à  coup de petitions, de lubies et de réseaux sociaux....


La grammaire ne se règle pas plus que les lois de la gravitation ou le principe d'Archimède.

L'Académie (ou Grevisse, ou Hanse) constate les faits et les décrit. Parfois elle se mêle de les expliquer, ce qui n'engage qu'elle. Pétitions, lubies et réseaux sociaux n'y peuvent rien de plus. Les ignorants aboient, la langue passe... depuis la nuit des temps et dans les siècles des siècles.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Iphigénie le Jeu 16 Nov 2017 - 14:58
@Delia a écrit:
@Iphigénie a écrit:Je ne suis pas sûre  de ne pas préférer la regulation lente d' une Académie francaise à  une grammaire qui se rrèglerait dans l'effervescence d'un moment à  coup de petitions, de lubies et de réseaux sociaux....


La grammaire ne se règle pas plus que les lois de la gravitation ou le principe d'Archimède.

L'Académie (ou Grevisse, ou Hanse) constate les faits et les décrit. Parfois elle se mêle de les expliquer, ce qui n'engage qu'elle. Pétitions, lubies et réseaux sociaux n'y peuvent rien de plus. Les ignorants aboient, la langue passe... depuis la nuit des temps et dans les siècles des siècles.
Non, l'Academie definit une norme, elle n'invente pas la grammaire, d'où  le terme de régulation.
Tu peux la contester, mais c'est son rôle, on ne peut plus officiel.


Et sinon, toi, tu enseignais quelle orthographe? La tienne?
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Delia le Jeu 16 Nov 2017 - 15:27
L'Académie définit une norme, hélas. En vertu de quels critères ?
Elle n'invente pas la grammaire, pas plus qu'Einstein n'a inventé la loi de la relativité, sur ce point nous sommes bien d'accord.

L'orthographe est un autre problème : c'est une convention, variable et révisable à l'infini. Si l'Académie veut s'en mêler, c'est son droit. La grammaire, elle, est hors de notre portée, exactement comme la gravitation et la relativité.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Caspar
Bon génie

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Caspar le Jeu 16 Nov 2017 - 16:15
@Delia a écrit:L'Académie définit une norme, hélas. En vertu de quels critères ?
Elle n'invente pas la grammaire, pas plus qu'Einstein n'a inventé la loi de la relativité, sur ce point nous sommes bien d'accord.

L'orthographe est un autre problème : c'est une convention, variable et révisable à l'infini.  Si l'Académie veut s'en mêler, c'est son droit. La grammaire, elle, est hors de notre portée, exactement comme la gravitation et la relativité.

Exactement...non, quand même pas.
avatar
VinZT
Expert

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par VinZT le Jeu 16 Nov 2017 - 16:39
@Delia a écrit:L'Académie définit une norme, hélas. En vertu de quels critères ?
Elle n'invente pas la grammaire, pas plus qu'Einstein n'a inventé la loi de la relativité, sur ce point nous sommes bien d'accord.

L'orthographe est un autre problème : c'est une convention, variable et révisable à l'infini.  Si l'Académie veut s'en mêler, c'est son droit. La grammaire, elle, est hors de notre portée, exactement comme la gravitation et la relativité.


Les lois de la gravité sont les mêmes pour un chinois, un belge ou un bantou. La grammaire non. L'analogie a ses limites.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Delia le Jeu 16 Nov 2017 - 16:53
L'analogie a ses limites, honnêtement, je n'aurais pas trouvé ça toute seule !

Trêve de plaisanterie : comment faire comprendre que le fonctionnement des langues n'est pas le fruit de décisions arbitraires, mais la résultante d'une évolution sur laquelle personne n'a de prise ? Les langues évoluent comme se creusent les marches d'escalier (l'analogie a ses limites, je sais) sans volonté consciente, de la part des utilisateurs, de les faire changer.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Iphigénie le Jeu 16 Nov 2017 - 16:59
Donc Délia, si un élève t'écrit :
Nous nous demanderons pourquoi le poème est-il intéressant
tu te contentes d'une observation raisonnée de la relativité grammaticale?( "on valorisera les copies qui tendent vers la grammaticalité ", comme on a pu dire dans les consignes de corrections...)

Tu parles de la langue en général; la grammaire elle est une norme donnée à un moment donné, en ce sens qu'elle permet de définir ce qui est incorrect ou correct, familier, etc. Ce n'est pas elle qui creé la langue c'est elle qui l'inscrit dans une norme qui sert de réference à un moment donné .
Et c'est une science "approximative" comme toutes les sciences himaines
Sinon il n'y aurait pas de débats sur le conditionnel ou l'accord des noms composés ....
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Delia le Jeu 16 Nov 2017 - 17:48
Iphigénie, tu as dû prendre des leçons de Protagoras : tu déplaces la question pour rester sur un terrain qui t'est familier. Je ne t'y suivrai pas, je préfère rester chez moi


Dernière édition par Delia le Jeu 16 Nov 2017 - 19:55, édité 1 fois

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Iphigénie le Jeu 16 Nov 2017 - 18:01
professeur
@Delia a écrit:Iphigénie, tu as dû prendre des leçons de Protagoras : tu déplace la question pour rester sur un terrain qui t'est familier. Je ne t'y suivrai pas, je préfère rester chez moi
professeur l'homme est la mesure de la grammaire...

Je pense surtout qu'on ne parle pas en mettant les mêmes choses derrière les mots...mais c'est souvent le cas dans les discussions sur forum et pire, quand on ecrit sur un téléphone:-)
avatar
Rendash
Bon génie

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Rendash le Jeu 16 Nov 2017 - 18:18
@Delia a écrit:Iphigénie, tu as dû prendre des leçons de Protagoras : tu déplace la question pour rester sur un terrain qui t'est familier. Je ne t'y suivrai pas, je préfère rester chez moi

S'agit-il d'une infraction aux lois immuables de la Grammaire, ou d'une simple entorse à une bête convention orthographique ?

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Contenu sponsorisé

Re: BFM : 314 professeurs ne veulent plus enseigner que "le masculin l'emporte sur le féminin"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum