Résultats PIRLS 2016

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Volubilys le Mer 6 Déc 2017 - 20:23

L'implicite, l'implicite... il a bon dos. Faudrait déjà que les élèves lisent le texte qu'on leur donne... Car non, ils ne lisent pas forcément le texte si on ne force pas à lire à haute voix.
Extrait d'un article sur la compréhension de lecture en CM2 que j'avais écrit pour mon blog quand j'avais des CM2 :
Maîtresse Patate a écrit:On pense souvent naïvement que quand on leur demande de lire un texte, les élèves prennent le texte et le lisent du début à la fin en se concentrant pour y comprendre quelque chose. Eh bien cette idée est bien naïve.
Exemple flagrant du problème de comportement mes élèves face au texte :
Question : Comment s'appelle l'ami de Sherlock Holmes ?
réponse attendue : C'est le docteur Watson. (C’est écrit dans le texte.)
réponses des élèves : C'est Jabez Wilson, Albert, balbutia, Baker Street...
Une bonne moitié du groupe classe écrit ce genre de réponses, ce qui donne l'impression qu'ils répondent au hasard. Pourtant beaucoup de ces élèves décodent correctement, ils ont une fluence dans la norme attendue pour leur âge (test ROC). Quand on leur lit le texte, ils répondent correctement. Le souci vient de leur manière de lire silencieusement : ils ne lisent pas le texte d'un bout à l'autre, ils balayent le texte du regard, repèrent des mots connus, regardent l'image. A partir de ces mots reconnus en un coup d'oeil (indices) et de l'image, ils extrapolent le sens du texte (intuition du sens, parfois très loin du sens réel du texte). Ensuite ils lisent les questions, balaient le texte du regard à la recherche d’un mot qui pourrait correspondre et le notent en guise de réponse.
Si on reprend l’exemple précédent :
- Jabez Wilson est le premier nom donné dans le texte après celui de Sherlock Holmes.
- Albert est un prénom, mais est dans le texte «Albert» est utilisé dans le mot composé « Chaîne-Albert » qui désigne la chaîne d’une montre de gousset.
- Balbutia est tiré de la phrase : « Mon ami balbutia une excuse. » L’élève a repéré les mots « mon ami » et a noté le mot se trouvant à côté.
- Baker Street est un nom propre repéré grâce à ses majuscules.
Ils font très exactement ce qu'on leur a appris en CP : au CP, le maître écrit au tableau un texte indécodable par les élèves et leur demande de le regarder, de repérer des mots connus, ce qu'ils arrivent à "lire", et de là ils doivent proposer un sens au texte...
La moitié de mes CM2 lit comme ça!
l'article en question
Alors si on ajoute des difficultés de décodage, l'absence d'image mentale, de vocabulaire et de culture général... on n'est pas sorti des ronces...

Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par gauvain31 le Mer 6 Déc 2017 - 20:34

Je serais très curieux de savoir où se placeraient dans le classement les pays africains francophones......
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Celadon le Mer 6 Déc 2017 - 20:36

Sûrement avant nous.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par V.Marchais le Mer 6 Déc 2017 - 20:37

Volubilys, tu décris précisément ce que j'ai moi-même observé. C'est à cette habitude bizarre que je faisais référence en parlant d'une construction du sens non pas rigoureuse, passant non pas par la représentation progressive de chaque phrase et de ce qu'elle implique, mais par un usage hasardeux d'une série d'indices. Personnellement, j'appelle ça la lecture impressionniste : elle procède par juxtaposition de petits éléments disparates et aboutit à quelque chose de fort nébuleux... Razz
En ce sens, Madame Mona a raison : il y a toute une stratégie à revoir, on ne parvient pas à une compréhension fine ainsi.

Madame Mona, les chiffres que j'ai cités sont ceux de Jérôme Deauvieau qui a mené une grande enquête sur la lecture il y a quelques années. Le résumé de son rapport a longtemps été consultable en ligne. Tu peux peut-être le retrouver.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Volubilys le Mer 6 Déc 2017 - 21:25

Je conseille la lecture du livre "Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Troubles de la mémoire : Préventions et remèdes" d'Elisabeth Nuyts. C'est ce livre qui m'a ouvert les yeux sur la non lecture des élèves face à un texte. (J'étais jeune maîtresse à l'époque, et bien naïve encore.)


Dernière édition par Volubilys le Mer 6 Déc 2017 - 21:34, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par ycombe le Mer 6 Déc 2017 - 21:30

@V.Marchais a écrit:
Madame Mona, les chiffres que j'ai cités sont ceux de Jérôme Deauvieau qui a mené une grande enquête sur la lecture il y a quelques années. Le résumé de son rapport a longtemps été consultable en ligne. Tu peux peut-être le retrouver.
http://www.sciences-sociales.ens.fr/IMG/pdf/rapport_enque_te_lecture_deauvieau.pdf

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Ajupouet le Mer 6 Déc 2017 - 21:35

@Volubilys a écrit:Je conseille la lecture du livre "Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Troubles de la mémoire : Préventions et remèdes" d'Elisabeth Nuyts. C'est ce livre qui m'a ouvert les yeux sur la non lecture des élèves face à un texte. (J'était jeune maîtresse à l'époque, et bien naïve encore.)
Elle en sort un autre « écriture et lecture sans dys » ces jours-ci. Pas encore lu.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Ajupouet
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Volubilys le Mer 6 Déc 2017 - 21:36

Je ne savais pas, je vais jeter un oeil.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par cox6nelle le Mer 6 Déc 2017 - 22:12

@Celadon a écrit:Sûrement avant nous.
C'est pas certain !
Sans vouloir généraliser bien sur, une amie m a raconté que dans le pays ou elle vit en afrique de l'ouest, beaucoup d enfants de CP-CE1 ne savent lire que ce qu ils ont appris par coeur Very Happy

cox6nelle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Sapotille le Mer 6 Déc 2017 - 22:25

@cox6nelle a écrit:
@Celadon a écrit:Sûrement avant nous.
C'est pas certain !
Sans vouloir généraliser bien sur, une amie m a raconté que dans le pays ou elle vit en afrique de l'ouest, beaucoup d enfants de CP-CE1 ne savent lire que ce qu ils ont appris par coeur Very Happy

Autrefois, c'est à dire il y a 5 ans encore, le Sénégal avait une excellente méthode de lecture "du simple au complexe" et les enfants apprenaient très bien à lire alors qu'ils ne parlent français qu'à l'école.

Il y a 4 ans au cours d'un voyage là-bas, j'ai découvert une méthode toute neuve à départ fortement global : il parait que c'est le Canada -dans un souci d'aide humanitaire- qui a concocté cette méthode qui ressemble tout à fait à celles que l'on trouve ici avec des dessins charmants de beaux petits enfants noirs !

J'en aurais pleuré de dépit !!!


avatar
Sapotille
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Luigi_B le Mer 6 Déc 2017 - 23:02

Madame Mado, personne ne vient à la rescousse de personne et n'entrons dans des querelles inutiles. Le débat est compliqué et tu as cité Claude Lelièvre qui le simplifie dans un seul dessein : clore, grâce à Pirls, tout débat sur les méthodes de lectures, ce qui est absurde puisque Pirls n'évalue pas le décodage.

Pirls ne mesure que la compréhension. Elle progresse dans tous les pays, sauf deux où elle régresse : la France est concernée. Le fait que la compréhension en général (élémentaire et fine) régresse en France peut parfaitement être un indice de la régression du décodage (sans présumer des raisons). Le fait que les compétences de compréhension élémentaire (prélever et inférer) soient un peu meilleures que celles de compréhension fine (interpréter et apprécier) va dans le même sens : un décodage imparfait porte plus préjudice aux unes qu'aux autres.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Calypso64 le Mer 6 Déc 2017 - 23:25

@Madame Mado a écrit:
@V.Marchais a écrit:
Le fait que tu utilises une méthode alphabétique ne change rien aux statistiques : 95% de mauvaises méthodes utilisées, ça peut difficilement donner de bons résultats à la fin.

Je n'utilise plus de "méthode", plus de manuel. Après 32 ans d'expérience, dont au moins 28 en CP pur, j'ai tout essayé (en maths, en français, en lecture, en tout) avec  plus ou moins de bonheur.Je fais "ma sauce" maintenant.D'où vient ce chiffre de 95% de mauvaises méthodes  néanmoins ? Une méthode peut toujours être adaptée.

Mais, à mon avis, même si l'on faisait tout cela, si l'on n'enseigne pas mieux le déchiffrage, si on ne l'installe pas mieux en prenant le temps de faire lire longtemps à voix haute (alors qu'on demande trop tôt d'intérioriser la lecture, ce qui ne permet plus la correction), tout cela restera vain.

C'est vrai, mais la lecture à voix haute est un exercice de contrôle et il est difficile de faire lire tous les élèves à voix haute tous les jours et longtemps quand les effectifs sont ...ce qu'ils sont.Je le fais pour ma part en rituel tous les matins en faisant lire des syllabes, des mots, des phrases dès que possible à 3 ou 4 élèves et en notant qui a été interrogé à chaque fois.Même comme ça, cela prend du temps et je ne peux pas faire lire tout le monde à voix haute dans la journée.Après pour ceux qui ont vraiment du mal, j'essaie de trouver un petit temps dans la journée pour les faire lire à voix haute et ainsi contrôler où ils en sont.Mais il faut occuper les autres loustics pendant ce temps qui ne peut pas excéder le quart d'heure au mieux.

Je ne réponds pas sur la dernière phrase qui n'apporte rien au débat.
J'ai trouvé cela condescendant et une fois que vous avez parlé, vos petits copains viennent à la rescousse, ça m'énerve.

Effectivement c'est difficile de faire lire régulièrement à haute voix en classe tout ce petit monde..... Mais le problème ne vient-il pas aussi du fait que les parents sont certainement moins nombreux à prendre du temps tous les soirs à faire lire leur enfant CP à haute voix ?

En tous cas, je suis bien ravie que le fiston ait fait surtout du syllabique mâtiné d'un peu de global. N'empêche là en 6è, s'il lit de manière fluide, je me rend compte dans ses évaluations qu'il passe trop souvent à mon goût à côté des consignes...... même s'il a dans l'ensemble de bons résultats (mais enfin avec la bienveillance et la 1/2 de ses profs qui n'évalue que par compétences......).
avatar
Calypso64
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Ventre-Saint-Gris le Mer 6 Déc 2017 - 23:47

Il y a la question des méthodes, mais il me semble aussi que, là encore, l'idéologie fait des ravages. J'ai beau essayer de me soigner, j'en reviens toujours à la question des devoirs et aux conceptions éducatives sous-tendues...
Pour qu'un enfant progresse en lecture, encore faut-il qu'il lise... Quand j'ai débarqué dans mon collège de banlieue il y a quinze ans, les problèmes et les solutions me semblaient plus faciles à identifier. Je faisais lire, beaucoup, et les élèves qui respectaient leur contrat progressaient. Avec les élèves qui peinaient, la pratique très innovante du court résumé en fin de chapitre, parmi d'autres, se révélait souvent efficace : en obligeant le lecteur à faire attention à ce qu'il lit plutôt qu'à survoler le texte, elle aidait des gamins à faire une lecture qui construit le sens.
En cinquième, j'avais donné avec bonheur Vendredi ou la vie sauvage, et je revois des gamins en difficulté me disant que le livre était génial, et me demandant s'il n'y avait pas une suite.
L'année dernière, je donne ce même livre en début d'année à une classe de cinquième. Tiens ! le "à partir de 10 ans" est devenu "à partir de 11". La moitié de ma classe a été incapable de le lire. J'en parle avec eux, j'en parle avec leurs familles que je rencontre peu après. Des phrases reviennent souvent : "On ne lui a jamais donné de livre à lire" ; "C'était la première fois que..."
Et depuis un ou deux ans, je commence à voir des élèves qui ne savent pas lire, au sens vrai du terme, obtenir des félicitations.

Eh oui. Comment lire quand on n'a jamais lu autre chose qu'un court extrait utilisé comme support d'activité ? La suppression des devoirs n'est pas simplement celle du travail écrit : c'est la suppression de toute contrainte imposée par l'école sur le temps de vie familiale. La suppression des lectures un peu longues, la suppression de l'apprentissage par cœur, de tout ce qui est susceptible de faire dire : "Je ne sais pas comment je vais faire, j'ai trop de travail".

"Aujourd'hui, on ne peut plus imposer la lecture d'un livre à un enfant. Tout l'enjeu est de savoir comment l'on va créer chez l'enfant l'envie de découvrir la lecture par lui-même" : c'est ce qu'on m'a dit en formation, il y a déjà plus de dix ans.
"Je vous préviens ! Je ne veux pas voir de séries dans vos classes !" C'est ce que nous a dit l'IPR qui devait m'étriller un an plus tard (le même déteste que l'on fasse travailler les élèves sur la conjugaison et pense que les exercices de grammaire ne servent à rien).

Par chez moi, quand je demande à un collégien de me donner le titre d'un livre qu'il a lu avec sa classe, la réponse est pratiquement toujours la même, et vous devinez bien laquelle. Cette réponse, je l'ai tristement savourée quand elle est sortie de la bouche d'une (bonne) élève de quatrième de ma connaissance : elle avait eu comme prof une formatrice en chef de mon académie qui s'occupait particulièrement des stages de redressement, celle-là même qui croyait pousser ses élèves à dévorer des livres sans rien imposer, grâce à des projets révélant leur créativité et leur sensibilité.
avatar
Ventre-Saint-Gris
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Pandorafa le Jeu 7 Déc 2017 - 1:09

@Franck059 a écrit:
@William Foster a écrit:
@Franck059 a écrit:
@Elyas a écrit:

Faut-il dès lors supprimer la liberté pédagogique
Pour moi, OUI.
Et ça urge.
Et quelle sera ta réaction quand on exigera que tu appliques une pédagogie dont tu sais pertinemment qu'elle est mauvaise ?
Pas possible avec un minimum de bon sens : il suffit de regarder ce qui se fait ailleurs et qui réussit puis de s'en emparer.
Au lieu de perdre son temps à écouter les pédagogistes excessifs.
Ensuite, évaluations annuelles sur échantillon représentatif, retours de terrain et recadrage annuel de la méthode sur des points qui méritent d'être améliorés.
Avec une seule méthode c'est possible.

Ah, là c'est sûr, je suis partagée. Peut-être devrait-on seulement limiter la liberté pédagogique dans certains domaines, comme l'apprentissage de la lecture ou l'évaluation, c'est-à-dire davantage l'encadrer. Mais le risque serait en effet que cet "encadrement" réaliser par la hiérarchie pédagogique n'aille dans la mauvaise voie, par exemple à mon sens celle des méthodes mixtes, tant louées par l'institution, alors que les spécialistes du langage se tuent à répéter que c'est la méthode syllabique qui réussi au plus grand nombre d'élèves.

Je vous rejoins sur le fait que le problème majeur qui éclaire ces désastreux résultats vient des lacunes de la formation des enseignants, au point par exemple que ceux qui enseignent avec des méthode mixtes ne se rendent même pas compte que cela met beaucoup d'élèves en difficultés.

Je reviens d'une formation passionnante sur les dys, avec une orthophoniste et une graphothérapeute, où les PE de maternelle et de primaire étaient nombreux, et désireux de mieux se former. Certains collègues PE découvraient, tout comme moi, les différents types de dysgraphie, les écueils à éviter dans la formation des lettres cursives, et certains "trucs" pour tenter de corriger la mauvaise tenue du stylo par exemple. Sauf qu'eux, ont appris à lire et à écrire en GS, CP, CE1 notamment, à des centaines d'enfants ces 10, 20 dernières années, et reconnaissent, mortifiés, qu'ils n'ont pas été correctement formés pour le faire, ni dans leur formation initiale, ni jusqu'à présent dans leur formation continue !!! Et pourtant, ce n'est pas faute de le demander à la hiérarchie !

Au passage, j'ai pensé à Rikki, on a parlé de sos-écriture.
avatar
Pandorafa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Pandorafa le Jeu 7 Déc 2017 - 1:16

@Ajupouet a écrit:
@Volubilys a écrit:Je conseille la lecture du livre "Dyslexie, Dyscalculie, Dysorthographie, Troubles de la mémoire : Préventions et remèdes" d'Elisabeth Nuyts. C'est ce livre qui m'a ouvert les yeux sur la non lecture des élèves face à un texte. (J'était jeune maîtresse à l'époque, et bien naïve encore.)
Elle en sort un autre « écriture et lecture sans dys » ces jours-ci. Pas encore lu.

Merci pour ces références, je les notes, c'est exactement ce que je recherche en ce moment pour mieux comprendre les difficultés de beaucoup de mes élèves.
avatar
Pandorafa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par archeboc le Jeu 7 Déc 2017 - 7:48


Parmi les causes des gros problèmes de l'enseignement en France, il faut signaler cette question de la fausse liberté pédagogique. En théorie, les enseignants sont libres. Cela signifie que les ministres ne peuvent pas imposer de pédagogie. Dans la pratique, ils sont sous la pression d'une hiérarchie déconnectée du terrain qui impose ses lubies. Il faudrait sortir de ce entre-deux. Soit on impose les méthodes. Les enseignants sont alors comptables de l'application des méthodes devant leur hiérarchie, et leur hiérarchie devant le ministre. Soit on établit vraiment la liberté pédagogique, et en contre-partie, on évalue le résultat : évaluation nationale des élèves au début de chaque année, et évaluation des enseignants sur la base des résultats des élèves qu'ils avaient l'année précédente.
Le pire des choix est la situation actuelle, avec des enseignants qui ne disposent d'une liberté que brimée par l'inspection, et un corps d'inspection au mieux déboussolé, parfois tyrannique, et qui jamais ne rend de compte à la Nation.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Ajupouet le Jeu 7 Déc 2017 - 7:53

@Pandorafa a écrit:

Au passage, j'ai pensé à Rikki, on a parlé de sos-écriture.

abi

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Ajupouet
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Whypee le Jeu 7 Déc 2017 - 8:03

Je suis confronté pour la première année à cette génération qui ne comprend pas ce qu'elle lit. C'est très déstabilisant. Je me retrouve face à des futurs bacheliers, car ils auront le bac, qui ne comprennent plus les documents écrits et encore moins capables de comprendre les notes que j'écris au tableau. J'en arrive à passer plus de temps à réexpliquer oralement ce qu'il doivent faire que de les aider à réaliser les TP. Je ne parle pas des calculs même simples.

Le pire c'est que même si notre ministre met en place dès le CP de quoi rattraper cela, je serai en retraite le jour où cette nouvelle génération arrivera en première/terminale !

J'ai encore un petit coup de blues en ce moment...

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Volubilys le Jeu 7 Déc 2017 - 9:33

La lecture en élémentaire, si on met de côté le CP, c'est actuellement faire lire pendant un mois, en lecture suivie, "Roule galette" en CE1 ou "le loup qui voulait changer de couleur" en CE2... des albums simplissimes habituellement travaillés dès la PS ou la MS et que la majorité des enfants connaissent déjà en arrivant en CP, ayant passés plusieurs mois à travailler dessus en maternelle, parfois trois années de suite...
Et pour travailler la compréhension, on ne fait pas lire, on fait faire des exercices complètement déconnectés, pour travailler par compétence isolée, (hum, les "je lis, je comprends" de Goigoux...) qui ne fait progresser personne en fait, ça fait juste perdre beaucoup de temps.

Par ailleurs, lire à haute voix est absolument indispensable à l'apprentissage de la lecture, on ne peut bien lire dans sa tête que si on a beaucoup lu à haute voix, pour intérioriser la lecture (la petite voix qu'on a dans la tête quand on lit). Je faisais lire mes CM2 quotidiennement à haute voix (avec un chuchoteur, pour limiter le bruit), leur performance en lecture progressait vitesse grand V comme cela. Moi ça me choque qu'en CP on ne fasse pas lire à haute voix tous les jours (j'ai fait des années de CP, j'ai toujours fait lire tous mes élèves à haute voix tous les jours).


Dernière édition par Volubilys le Jeu 7 Déc 2017 - 21:12, édité 2 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par ysabel le Jeu 7 Déc 2017 - 9:36

@Volubilys a écrit:L'implicite, l'implicite... il a bon dos. Faudrait déjà que les élèves lisent le texte qu'on leur donne... Car non, ils ne lisent pas forcément le texte si on ne force pas à lire à haute voix.
Extrait d'un article sur la compréhension de lecture en CM2 que j'avais écrit pour mon blog quand j'avais des CM2 :
Maîtresse Patate a écrit:On pense souvent naïvement que quand on leur demande de lire un texte, les élèves prennent le texte et le lisent du début à la fin en se concentrant pour y comprendre quelque chose. Eh bien cette idée est bien naïve.
Exemple flagrant du problème de comportement mes élèves face au texte :
Question : Comment s'appelle l'ami de Sherlock Holmes ?
réponse attendue : C'est le docteur Watson. (C’est écrit dans le texte.)
réponses des élèves : C'est Jabez Wilson, Albert, balbutia, Baker Street...
Une bonne moitié du groupe classe écrit ce genre de réponses, ce qui donne l'impression qu'ils répondent au hasard. Pourtant beaucoup de ces élèves décodent correctement, ils ont une fluence dans la norme attendue pour leur âge (test ROC). Quand on leur lit le texte, ils répondent correctement. Le souci vient de leur manière de lire silencieusement : ils ne lisent pas le texte d'un bout à l'autre, ils balayent le texte du regard, repèrent des mots connus, regardent l'image. A partir de ces mots reconnus en un coup d'oeil (indices) et de l'image, ils extrapolent le sens du texte (intuition du sens, parfois très loin du sens réel du texte). Ensuite ils lisent les questions, balaient le texte du regard à la recherche d’un mot qui pourrait correspondre et le notent en guise de réponse.
Si on reprend l’exemple précédent :
- Jabez Wilson est le premier nom donné dans le texte après celui de Sherlock Holmes.
- Albert est un prénom, mais est dans le texte «Albert» est utilisé dans le mot composé « Chaîne-Albert » qui désigne la chaîne d’une montre de gousset.
- Balbutia est tiré de la phrase : « Mon ami balbutia une excuse. » L’élève a repéré les mots « mon ami » et a noté le mot se trouvant à côté.
- Baker Street est un nom propre repéré grâce à ses majuscules.
Ils font très exactement ce qu'on leur a appris en CP : au CP, le maître écrit au tableau un texte indécodable par les élèves et leur demande de le regarder, de repérer des mots connus, ce qu'ils arrivent à "lire", et de là ils doivent proposer un sens au texte...
La moitié de mes CM2 lit comme ça!  
l'article en question
Alors si on ajoute des difficultés de décodage, l'absence d'image mentale, de vocabulaire et de culture général... on n'est pas sorti des ronces...

Ce que tu écris s'applique aussi à bon nombres de lycéens...

il y a deux ans je crois, je donne un texte sur la vie de Molière et leur demande sa date de naissance et là, plus de la moitié s'est trompée... la première date qui apparaissait dans le texte était l'année de mariage des parents de Molière.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Volubilys le Jeu 7 Déc 2017 - 9:43

Pourquoi changeraient-ils de méthode de lecture? C'est ce qu'on leur a appris au CP et c'est économe en effort.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Sapotille le Jeu 7 Déc 2017 - 9:50

Réflexion d'une gamine de CP à laquelle je faisais du soutien scolaire:
"Quand il y a un texte à trou dans le cahier d'exercices, je mets ce mot ici, l'autre mot là, le suivant, sur cette ligne ....et des fois c'est quand même juste !!!"

affraid affraid affraid
avatar
Sapotille
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Volubilys le Jeu 7 Déc 2017 - 10:01

La stratégie du moindre effort... et, parfois, ça fonctionne.

La stratégie de lecture dont je parlais fonctionne relativement bien sur des textes simples (au contenu prévisible finalement), surtout s'il est illustré. Du coup un élève peut arriver au collège sans avoir lu aucun texte (ou presque) tellement la mode est aux textes simples et largement illustrés...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Ajupouet le Jeu 7 Déc 2017 - 10:45

Ne citez pas, SVP, j'éditerai.

Spoiler:
Vidéo éditée pour cause de confidentialité


Dernière édition par Ajupouet le Ven 8 Déc 2017 - 14:23, édité 1 fois

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Ajupouet
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par LemmyK le Jeu 7 Déc 2017 - 12:24

Très intéressant.
avatar
LemmyK
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Résultats PIRLS 2016

Message par Cath le Jeu 7 Déc 2017 - 15:01

Effrayant.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum