Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Badiste75
Niveau 10

Re: maths 1re ES

par Badiste75 le Mar 23 Jan 2018 - 21:50
Ca dépend de l'exigence des collègues! Vu la difficulté de mes devoirs et celle de mes collègues (QCM/ex de base en devoirs, peu de problèmes), 8 avec moi vaut au moins 12 avec les autres. Il y a ceux qui cassent le thermomètre et ceux qui essaient de se battre (plutôt ici sur Neoprofs car ils cherchent des solutions)... Et ça c'est dans tous les établissements.
avatar
Prezbo
Habitué du forum

Re: maths 1re ES

par Prezbo le Mar 23 Jan 2018 - 22:07
@mamieprof a écrit:Je suis PP de 1 ES. Classe sympathique avec des résultats corrects sauf en maths. Ma collègue de maths pour leur redonner confiance a fait un dst identique au précédent pour lequel elle avait fourni une correction écrite.  Elle me dit qu'au moment de l'évaluation seules 2 filles  (pour une classe de 29) ont dit "Madame z'êtes sure qu on ne l'a pas déjà fait ?"  la moyenne au dst a bondi de  7,8 à 7,9.  En dehors des 2 gamines qui avaient bossé la correction personne n'a augmenté sa moyenne... Elle a fait une vérification des cahiers de maths, les corrections étaient en accordéon au fond de presque tous les sacs...   quand je pense qu'ils prennent la spé maths (trop facile Madame selon les terminales !) sans penser que toute la copie sera coefficient 7  j'ai peur pour beaucoup d'entre eux l'an prochain... Vous la conseillez à des élèves qui ont quoi en première ?  Nous  en dessous de 9/10   sur 20  certains profs de maths ne leur permettent pas de faire spé maths du coup tous les plus faibles vont en spé eco (surtout sc po)

Le problème de la spé maths est que le programme est léger et l'évaluation très standardisée (en gros, deux exercices-types à connaître). Du coup, l'élève qui les apprend a déjà 4 ou 5 points d'assurés, et ça commence à se savoir en première...Même syndrome chez nous avec des élèves faibles en maths, et pas spécialement motivés, qui veulent prendre cette spé juste pour ça.

L'année dernière, en conseil de classe de 1ES, la collègue PP mettait un avis favorable à ce type de vœux, avec des commentaires du type "bon, la spé maths on sait ce que c'est", et c'est moi qui freinait des quatre fers en rappelant qu'on avait quand même à défendre un discours cohérent, et que passer à un coeff 7 en maths n'était peut-être pas très prudent si on avait une mauvaise note sur la partie obligatoire...On a failli s'engueuler devant la principale adjointe.

Sinon, pas surpris sur l'anecdote des élèves qui n'ont pas regardé le corrigé et ne se rendent pas compte qu'il refont le même devoir quelques semaines après. Une fois qu'ils ont eu la note, le DS est oublié, leur apprendre à revenir sur leurs erreurs est un des trucs les plus dur à faire.
avatar
Mathador
Niveau 10

Re: maths 1re ES

par Mathador le Mar 23 Jan 2018 - 22:09
@Prezbo a écrit:Les chapitres sont de niveaux très inégaux : les probas conditionnelles et les suites ils adorent (toujours le même exercice, et les points quasiment assuré), la dérivation en largue 90%...Au mieux les plus scolaires finissent par apprendre les formules quand ils voient qu'on ne peut pas le contourner, mais je ne suis pas sûr qu'un seul ait compris la notion intuitive de dérivée.

Peu étonnant étant donné leurs apprentissage passés en analyse… c'est bien gentil de proposer dans les documents ressources de la dichotomie en seconde ou d'autre choses du genre, mais en contenus concrets de programmes la dernière fois qu'ils ont construit un nombre réel par approximations successives c'était probablement en 6ème lors des encadrements et de la division à quotient décimal « qui ne tombe pas juste ».
Si l'on voulait plus de continuité, on pourrait au moins faire l'algorithme de la racine carrée (au passage, il est contextualisable géométriquement, et on a alors l'identité remarquable directement observable sur le dessin et le passage à la décimale suivante par conversion d'unités).

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
wilfried12
Niveau 9

Re: maths 1re ES

par wilfried12 le Mar 23 Jan 2018 - 22:13
La seule note de maths ne suffit pas pour choisir, cela dépends de ce qu'on peut attendre de l'élève en sc po.

La spé maths est quand même (très?) facile en ES et malgré le fait d'augmenter le coefficient de maths de 2, en fait elle n'augmente que légèrement l'importance de l'enseignement obligatoire vu qu'il ne compte que pour 3/4 de la note, on a donc des élèves vraiment pas brillant en maths qui prennent quand même spé maths.
avatar
Prezbo
Habitué du forum

Re: maths 1re ES

par Prezbo le Mar 23 Jan 2018 - 22:18
@wilfried12 a écrit:La seule note de maths ne suffit pas pour choisir, cela dépends de ce qu'on peut attendre de l'élève en sc po.

La spé maths est quand même (très?) facile en ES et malgré le fait d'augmenter le coefficient de maths de 2, en fait elle n'augmente que légèrement l'importance de l'enseignement obligatoire vu qu'il ne compte que pour 3/4 de la note, on a donc des élèves vraiment pas brillant en maths qui prennent quand même spé maths.

Vu comme ça...C'est cynique, mais mathématiquement pas faux. 7*3/4=5,25, effectivement.

Pour les élèves qui effectivement n'ont de point fort nulle part en fin de première et seront aussi mauvais en sciences po...

En définitive, il n'y a plus que le prof de maths qui grince des dents quand ils voient des élèves nuls en maths demander la spé. Rolling Eyes


Dernière édition par Prezbo le Mer 24 Jan 2018 - 8:34, édité 1 fois
avatar
Proton
Niveau 7

Re: maths 1re ES

par Proton le Mar 23 Jan 2018 - 22:25
Ce n'est pas facile la spé ES en maths, c'est une farce. On se moque du monde avec un tel programme ... il n'y a RIEN.

Je m'ennuie. Alors parfois je fais des exercices un peu fun sur les matrices ou les graphes orientés.

Un spé ES maths peut très facilement avoir 4/5 à l'exercice de spé en étant nul en maths + 6 points entre les exercices de proba et autre QCM. Il a la moyenne ...

Un jour, j'ai quand même entendu "ah mais le Bac ES est plus dur que le Bac S car il faut savoir rédiger". J'ai ri.
wilfried12
Niveau 9

Re: maths 1re ES

par wilfried12 le Mar 23 Jan 2018 - 22:39
avatar
Guermantes729
Habitué du forum

Re: maths 1re ES

par Guermantes729 le Mer 24 Jan 2018 - 9:27
Ben les parenthèses.....quelle galère....il y a la mauvaise lecture de l'énoncé le x*e^x+1 qui est compris comme x*(e^x+1) mais il y a aussi, voire surtout les parenthèses oubliées dans le u'v+uv'


où ils écrivent (par exemple) 2x+1*e^x

tu leur dis: les parenthèses! et toc, ils te disent "ah oui!" et notent 2x+1*(e^x)

Mes élèves de TES sont vraiment gentils, MAIS ils ne comprennent absolument RIEN et ne font RIEN non plus: aucune partie du DM n'est sue en DS (copié collé je rappelle) et vous parlez des suites "classiques" (j'imagine que vous parlez de la suite auxiliaire qui donne une suite géométrique, etc...) ben moi j'en ai fait des 10aines, et au dernier devoir, j'ai une toute petite moitié de classe qui a su le faire...

Je crois que pour une AP, je vais leur donner des exercices sur les priorités des opérations....
avatar
ben2510
Érudit

Re: maths 1re ES

par ben2510 le Mer 24 Jan 2018 - 13:19
Peut-être que tu peux essayer ceci http://expressions.club/ c'est fait par un collègue de Nantes.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Badiste75
Niveau 10

Re: maths 1re ES

par Badiste75 le Mar 30 Jan 2018 - 23:03
Évaluation sur le nombre dérivé en 1ES: un carnage. Pas faute d’avoir fait pas mal d’exercices techniques de lecture et de calculs de nombre dérivés. J’ai aussi vu le lien entre signe de la dérivée et sens de variation de la fonction et je me suis limité pour l’instant à l’aspect graphique, sans calculs de fonctions dérivées avec les formules de dérivation. Aucun n’a su me déterminer f’(3) pour f(x)=1/(x-2). Le carré de 0,5 sans calculatrice n’est connu que de deux élèves (que j’avais l’an dernier, j’interdis systématiquement la calculatrice aux évaluations de calcul contrairement à la plupart de mes collègues qui ont baissé les bras). Ils confondent signe de la fonction et de la dérivée (le ‘ n’a pas d’importance, pas faute d’avoir insisté), déterminer graphiquement un nombre dérivé en écriture fractionnaire est insurmontable et leur demander l’image de 1 au lieu de f(1) comme dans les exos a été un obstacle insurmontable pour la grande majorité. Mais qu’on se réjouisse cette partie du programme disparaît avec les aménagements de Seconde. Motif, ça va être davantage travaillé au collège! Je ne parle même pas du tracé de tangente (à peu près, juste une droite qui colle, sans second point)... Bref 3/10 de moyenne et j’ai surnoté (après soit dit en passant plus d’une dizaine d’exos là dessus en classe). Mais est-ce une surprise? Par expérience, ces notions passent mal en ES. Mais là comment dire? On continue à creuser... Qu’on se rassure une nouvelle fois, les notes sont bonnes sauf en maths...
avatar
Proton
Niveau 7

Re: maths 1re ES

par Proton le Mer 31 Jan 2018 - 17:35
(...) leur demander l’image de 1 au lieu de f(1) comme dans les exos a été un obstacle insurmontable pour la grande majorité. Mais qu’on se réjouisse cette partie du programme disparaît avec les aménagements de Seconde.

Euh pourquoi ? C'est au programme en 3e, non ?

La question est posée dans ce sujet de décembre 2017, exercice 2 :

https://www.apmep.fr/IMG/pdf/Brevet_Caledonie_12_dec_2017.pdf
Badiste75
Niveau 10

Re: maths 1re ES

par Badiste75 le Mer 31 Jan 2018 - 20:40
C’est au programme de troisième, on le refaisait en long en large et en travers en Seconde jusque l’an dernier. Avec les aménagements ça a disparu. Les IPR l’ont justifié de deux manières : avec les ajouts, il a fallu supprimer des choses (à mon avis pas suffisamment!) et ils seront sensé l’avoir travaillé encore davantage avec le cycle 4 qu’auparavant, donc pas besoin d’y consacrer un temps aussi conséquent qu’avant en Seconde. Voilà pour la théorie! En pratique...
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par William Foster le Mer 31 Jan 2018 - 20:47
@Badiste75 a écrit:C’est au programme de troisième, on le refaisait en long en large et en travers en Seconde jusque l’an dernier. Avec les aménagements ça a disparu. Les IPR l’ont justifié de deux manières : avec les ajouts, il a fallu supprimer des choses (à mon avis pas suffisamment!) et ils seront sensé l’avoir travaillé encore davantage avec le cycle 4 qu’auparavant, donc pas besoin d’y consacrer un temps aussi conséquent qu’avant en Seconde. Voilà pour la théorie! En pratique...
Ah ! Ha ha ! Aaaah... Arrête de me faire rire, j'ai mal aux côtes !

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Pat B
Habitué du forum

Re: maths 1re ES

par Pat B le Mer 31 Jan 2018 - 21:13
@William Foster a écrit:
@Badiste75 a écrit:C’est au programme de troisième, on le refaisait en long en large et en travers en Seconde jusque l’an dernier. Avec les aménagements ça a disparu. Les IPR l’ont justifié de deux manières : avec les ajouts, il a fallu supprimer des choses (à mon avis pas suffisamment!) et ils seront sensé l’avoir travaillé encore davantage avec le cycle 4 qu’auparavant, donc pas besoin d’y consacrer un temps aussi conséquent qu’avant en Seconde. Voilà pour la théorie! En pratique...
Ah ! Ha ha ! Aaaah... Arrête de me faire rire, j'ai mal aux côtes !

J'avais pas vu que ça avait été supprimé dans les aménagements de seconde... On l'a fait exactement comme les autres années, et les élèves avaient autant de difficulté que les autres années. On n'a vu aucun changement. Aucun regret d'y avoir passé du temps ! (et j'en ai qui ne parviennent pas à lire les images ou les antécédents sur les courbes, même aujourd'hui...)
avatar
mamieprof
Fidèle du forum

Re: maths 1re ES

par mamieprof le Mer 31 Jan 2018 - 21:32
@Proton a écrit:Ce n'est pas facile la spé ES en maths, c'est une farce. On se moque du monde avec un tel programme ... il n'y a RIEN.

Je m'ennuie. Alors parfois je fais des exercices un peu fun sur les matrices ou les graphes orientés.

Un spé ES maths peut très facilement avoir 4/5 à l'exercice de spé en étant nul en maths + 6 points entre les exercices de proba et autre QCM. Il a la moyenne ...

C'est exactement ce que me dit la coordo de maths que je crois volontiers

@Proton a écrit: Un jour, j'ai quand même entendu "ah mais le Bac ES est plus dur que le Bac S car il faut savoir rédiger". J'ai ri.

 Je dois lire des copies à haute voix car je ne comprends rien tellement c'est phonétique alors la rédaction pour certains c'est parfait mais pour le gros des troupes c'est médiocre ...

Moi j'ai besoin de calculs simples sans calculatrice (y en a pas au bac) et ils sont incapables de comprendre que pour diviser par 5 on divise par 10 puis on multiplie par 2   et les règles de 3 c'est du chinois ! Vous imaginez la suite en fac d'éco-gestion en microéconomie ?
Mais avec la réforme ils prendront SES HIST Géo  bye bye les maths pour les mauvais...Pour la suite des études ça va limiter les débouchés...
avatar
Mrs Hobie
Érudit

Re: maths 1re ES

par Mrs Hobie le Jeu 1 Fév 2018 - 22:32
Je viens pointer !
Mes TES, que j'avais déjà l'année dernière en 1ES, ne savent rien faire ( à part 3 ou 4 ...) ... J'ai beau rabâcher, j'en suis à leur faire reprendre les bases de développement/factorisation/résolutions d'équations du 1er degré en AP ... Heureusement que je sais ce que j'ai fait l'année dernière !!! Aucun acquis ...

J'ai bientôt le PPCR, l'inspecteur demande un exemplaire de trace écrite d'élève, cours + exercices+DS/DM et copies ... Je vais être incapable de lui en fournir un jeu venant d'un élève unique ! Entre celle qui a un cours nickel, mais pas les DS et corrections, celui qui le cours, les DS/DM mais pas les exos (ou alors en foutoir innommable ...) , et ceux qui sont incapables de retrouver leur cours ... C'est la débandade ! Soupir ...

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: maths 1re ES

par Anaxagore le Jeu 1 Fév 2018 - 22:44
Ils s'en foutent. Complètement. Parfaitement. Sereinement.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par William Foster le Ven 2 Fév 2018 - 9:13
@Anaxagore a écrit:Ils s'en foutent. Complètement. Parfaitement. Sereinement.

Ce sont pitêt' des philosophes nihilistes qui vivent en accord avec leurs convictions.
Ou des branleurs. Mais cette hypothèse n'étant pas bienveillante, je resterai sur la première. Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: maths 1re ES

par Ruthven le Ven 2 Fév 2018 - 9:16
Si je peux me permettre, j'ai des doutes sur le statut de philosophe quand je vois mes ES, même nihiliste ... Il faut donc rester plutôt sur la deuxième hypothèse. Wink
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: maths 1re ES

par William Foster le Ven 2 Fév 2018 - 9:23
@Ruthven a écrit:Si je peux me permettre, j'ai des doutes sur le statut de philosophe quand je vois mes ES, même nihiliste ... Il faut donc rester plutôt sur la deuxième hypothèse. Wink

Ils cachent leur jeu aussi bien que leurs connaissances en maths, voilà tout. Leur finesse intellectuelle vous échappe...
Comme disait Gorgias qui reprenait une pensée de Nietzsche : "Punk is not dead !"

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Prezbo
Habitué du forum

Re: maths 1re ES

par Prezbo le Ven 2 Fév 2018 - 12:15
@Mrs Hobie a écrit:Je viens pointer !
Mes TES, que j'avais déjà l'année dernière en 1ES, ne savent rien faire ( à part 3 ou 4 ...) ... J'ai beau rabâcher, j'en suis à leur faire reprendre les bases de développement/factorisation/résolutions d'équations du 1er degré en AP ... Heureusement que je sais ce que j'ai fait l'année dernière !!! Aucun acquis ...

Quand je désespère de mes TES soit-disant pas trop mauvais d'après les autre profs, je viens sur ce fil. Ça me permet de relativiser.

Ce matin, dérivation de (x-3)exp(-0,25x+5). (Sujet du bac métropole septembre 2017.)

Globalement, la plupart a fini par apprendre la formule de dérivation d'un produit. woohoo

Par contre, passer de g'(x)=1*exp(-0,25x+5)+(x-3)*(-0,25)*exp(-0,25x+5) à
g'(x)=(-0,25x+1,75)exp(-0,25x+5) a été un looong et douloureux calvaire en plusieurs étapes.

Ce moment gênant où tu te rends compte que certains transforment les produits en somme d'une ligne à l'autre...

En même temps, quand on a pour consigne de sabrer dans tout entraînement répétitif et explicite au calcul dans les années précédentes, on en recueille le résultat en fin de cycle.

Je passe sur leur manque de motivation pour lire un énoncé de plus de quelques lignes (au passage, on ne redira jamais assez combien ces énoncé pseudo-contextualisés perdent ceux qui sont déjà fragiles), sur les capacités de concentration a peu près équivalentes à celle d'un poisson rouge, sur l'addiction au portable et les stratégies pour le planquer et continuer à le consulter en cours. Plus sur les quelques élèves, qui, dès qu'ils voient le signe e dans l'énoncé, arrêtent de travailler et sortent le joker "De toute façon l'exponentielle j'y comprend rien". Vu le programme de cette année, c'est ballot, mon grand.

Il sont pas méchants sur le fond, mais je sature.
Zryblowskowsky
Niveau 3

Re: maths 1re ES

par Zryblowskowsky le Ven 2 Fév 2018 - 12:38
@Mrs Hobie a écrit:J'ai bientôt le PPCR, l'inspecteur demande un exemplaire de trace écrite d'élève, cours + exercices+DS/DM et copies ... Je vais être incapable de lui en fournir un jeu venant d'un élève unique ! Entre celle qui a un cours nickel, mais pas les DS et corrections, celui qui le cours, les DS/DM mais pas les exos (ou alors en foutoir innommable ...) , et ceux qui sont incapables de retrouver leur cours ... C'est la débandade ! Soupir ...

Rien ne t'oblige à obeir sans discuter aux diktats de ton adjudant pédagogique régional........Dis lui poliment mais fermement que tu as bien d'autres choses à faire....
Ces gens là se croient tout permis et il est parfois nécessaire de les remettre à leur place....
Zryblowskowsky
Niveau 3

Re: maths 1re ES

par Zryblowskowsky le Ven 2 Fév 2018 - 12:53
@Prezbo a écrit:Ce matin, dérivation de (x-3)exp(-0,25x+5).....passer de g'(x)=1*exp(-0,25x+5)+(x-3)*(-0,25)*exp(-0,25x+5) à
g'(x)=(-0,25x+1,75)exp(-0,25x+5) a été un looong et douloureux calvaire en plusieurs étapes.

95% de mes élèves de TES savent faire ce calcul sans erreurs.....et pourtant je n'enseigne pas dans un lycée d'élite.....
avatar
Guermantes729
Habitué du forum

Re: maths 1re ES

par Guermantes729 le Ven 2 Fév 2018 - 13:33
@Zryblowskowsky a écrit:
@Prezbo a écrit:Ce matin, dérivation de (x-3)exp(-0,25x+5).....passer de g'(x)=1*exp(-0,25x+5)+(x-3)*(-0,25)*exp(-0,25x+5) à
g'(x)=(-0,25x+1,75)exp(-0,25x+5) a été un looong et douloureux calvaire en plusieurs étapes.

95% de mes élèves de TES savent faire ce calcul sans erreurs.....et pourtant je n'enseigne pas dans un lycée d'élite.....


Ah bon? ben pas moi non :/ je suis comme Prezbo, et encore, tu désespères la 1ère fois mais tu te dis que bon, maintenant ils sauront! mais que nenni !

je suis sur l'exp depuis 3 semaines, hier je commence par un exo où il y avait e^x à dériver, ok

exo suivant, e^(-x) , et là "ben pourquoi ça donne -*e^(-x)????" "ben c'est de la forme e^u" et là tu t'attends (raisonnablement vu qu'on a fait 300 exercices sur ce thème) à un "ah ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii" mais non, tu as juste un "???? heu heu " mais comme ils sont très gentils, ils n'insistent pas hein Suspect


et hier a*0-2 donne a-2 "ben oui madame, 0-2=-2 non???" Suspect Suspect Suspect
Badiste75
Niveau 10

Re: maths 1re ES

par Badiste75 le Ven 2 Fév 2018 - 14:01
Si 95 % des élèves savent faire ça, tu peux raisonnablement parler de lycée d’élite (on ne limite pas le terme à H4 ou LLG). Ma 1ES à 24 a 4 points de moyenne de moins que ma 1ES à 32 d’il y a trois ans (devoirs équivalents, voire identiques). Et je vais moins vite! A part ça, le niveau monte...
Zryblowskowsky
Niveau 3

Re: maths 1re ES

par Zryblowskowsky le Ven 2 Fév 2018 - 14:17
C'est pourtant vrai....Le premier calcul de ce type à certes posé quelques problèmes aux élèves mais ils ont suivi attentivement mes explications et ont très vite été capables d' effectuer correctement ces calculs de dérivées.
Je dois préciser que je ne suis pas un adepte des élucubrations prônées par les IPR....chez moi c'est le profs qui explique et les élèves qui appliquent....Je sais, je suis un affreux réactionnaire mais j'assume !!!!
Contenu sponsorisé

Re: maths 1re ES

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum