Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
PlifPlafPlouf
Niveau 2

Pouvoir d’achat.

par PlifPlafPlouf le Dim 11 Fév 2018 - 13:08
Un simple post coup de gueule suite à un repas qui s’est déroulé hier soir chez moi.
Autour de la table des employés du privé dont deux employés d’Air France, quelques enseignants.
Ces employés d’Air France initient un mouvement de grève pour exiger une augmentation de salaire après avoir accepté le gel de leurs salaires pendant que leur entreprise traversait une crise qui a longuement été médiatisée.
L entreprise est redevenue bénéficiaire, à l approche des vacances de février il leur a semblé pertinent d un point de vue calendaire d exiger le dégel.
Quand j’ai évoqué notre situation. Tout le monde s’est accordé à trouver notre rémunération étique au vu de notre investissement.
Néanmoins un invité présent m a objecté que pourquoi changer si ce n était pas notre revendication première.
Que nous étions d excellents employés, qui se soucient de «l’entreprise » et qui sont détachés de toute contingence matérielle.
Que d un point de vue de citoyen lambda, il nous avait vu dans la rue pour la réforme , parcoursup...
mais qu il n avait pas souvenir d avoir vu un professeur ces dernières années se plaindre de son salaire dans les médias à part en petit comité.

Ahhh que dire.
Gel - Dégel- Regel
Hausse du pouvoir d achat.
Non les fonctionnaires ne sont pas concernés, voyons.
Nous vivons en marge de cette société.
Il faut d allleurs s attaquer à cette caste qui cumule tous les avantages cela va de soi.
Vite vite menons la lutte contre ce statut intolérable au XXIe siècle.

Compensation de la hausse de la CSG à la marge après moultes luttes ... Quid des personnels qui changent d’échelon et qui subissent de facto une baisse de salaire.
Oui je suis concernée.
Quand j’évoque le sujet en salle des profs 80% des collègues ne semblent pas au courant.
50% des collègues me parlent encore inspection version ancien régime ...
20% vivent dans le monde merveilleux de Mickey et n’étaient pas au courant du regel mais cumulent HSE , devoirs faits pour pouvoir s’en sortir.

Les bras m’en tombent.
On nous uppercute, et nous sommes collectivement si sonnés que nous subissons.
Les journées de grève ne sont suivies que par 2 pèquenaudes dont moi car crédit en cours... taxe d’habitation...
Nous sommes si étranglés financièrement qu’une journée de salaire est devenue vitale.

Que faire?

Car moi aussi j’en ai marre de tirer la langue.
Quand je vois d’autres corps sociaux se mobiliser alors que numériquement ils sont bien moins nombreux et obtenir satisfaction.
Je m’interroge réellement.

Jusqu’oú allons nous tolérer d’être méprisés.


Matheod
Niveau 9

Re: Pouvoir d’achat.

par Matheod le Dim 11 Fév 2018 - 13:13
C'est vrai qu'on fait souvent grève contre une réforme ; ou contre plein de choses à la fois. On ne fait que réagir à des attaques de la part de l'état. On est toujours en défense.

Je suis trop jeune, mais je n'ai pas le souvenir d'avoir vu une grève ou c'est nous qui attaquions. D'un coup une grève de nul part où notre seule revendication est notre salaire. Rien d'autre, rien de pédagogique.
Fortunio
Niveau 2

Re: Pouvoir d’achat.

par Fortunio le Dim 11 Fév 2018 - 13:20
Bonjour,

Le salaire des enseignants est quelque chose de très variable selon les situations de chacun. Personnellement, je suis certifié échelon 7 et je ne me suis jamais plaint de mon salaire. Je m'en sors très bien et je réussis à mettre de côté chaque mois, sans jamais avoir été à découvert de toute ma vie et je refuse les heures supp. Certes, je n'ai pas d'enfant et je vis en province. Mais quand je regarde dans mon entourage, je me considère (désolé si je vais faire grincer des dents) comme un privilégié. Dans mes amis et ma famille, des gens ont fait autant d'études que moi et gagnent moins. Je connais des personnes qui galèrent horriblement et ont parfois à peine de quoi manger. Alors cela invite à relativiser.
PlifPlafPlouf
Niveau 2

Re: Pouvoir d’achat.

par PlifPlafPlouf le Dim 11 Fév 2018 - 13:48
Bonjour,

J entends bien ta situation individuelle et en effet au vu de la diversité des situations au sein même de l’EN il est compliqué de comparer les situations des personnels entre elles.
Si tu estimes être justement rémunéré c est une excellente chose et je m’en réjouis pour toi.
Si tu jauges ta situation à l’aune de celle de ton entourage j’entends ton ressenti.
Je pourrai faire de même et me dire que compte tenu de ce que mon pere ancien mineur percevait , et au vu de ce qu’une amie femme de ménage perçoit in fine je suis une privilégiée.
Néanmoins ce n’est pas mon propos.
Je vis en région parisienne , j habitais auparavant dans le nord. Le coût de la vie est plus important ici, les loyers également.
Mais surtout je me sens, je me vis sous-payée compte tenu du travail que je fournis et de mon niveau de qualification.
Et je vois d ici les esprits chagrins plaider pour une rémunération au mérite dont j abhorre le principe par dessus tout,
Tous les enseignants sont meritants.
Je plaide pour une revalorisation salariale pleine et entière car nous le méritons tout simplement.
Les salariés du privé ont des primes, des 13eme mois, des primes d’objectifs, peuvent négocier leur salaire.

Je n ai pas le goût du lucre mais la reconnaissance passe aussi par la fiche de paie.
Je ne veux plus devoir me priver de telle ou telle exposition, différer des achats de livres.
Je suis prof de langue, cela fait quelques années que je ne me suis plus rendue en Amérique latine car mon budget ne me le permet plus.
Je ne dis pas que c est un indispensable mais je pensais en conscience que mon travail me le permettrait plus jeune. Ce n est pas le cas.

Alors je ne me comparerai pas à x,y,z car oui ma situation sera toujours indécente par rapport à la personne qui perçoit un minimum social.

J exerce une profession que j estime noble et utile à nos concitoyens, j estime mériter une juste rétribution.
Quand le coût de la vie augmente, je juge inacceptable que de nous maintenir dans cette situation par simple idéologie.



avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Pouvoir d’achat.

par Aurevilly le Dim 11 Fév 2018 - 14:07
"En 2015, le salaire mensuel pour un salarié en équivalent temps plein, dans le secteur privé, correspond en moyenne à 2 998 euros brut (soit 2 250 euros net), selon une étude de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques)". "Si cette fois, on se concentre sur le salaire net médian (50% des salariés gagnent plus, l'autre moitié percevant moins), plus parlant, l'Insee constate donc que la moitié des salariés ont cependant gagné moins de... 1.797 euros net par mois".
"En France, les enseignants gagnent en moyenne 2.475 euros net par mois, d’après le bilan social du ministère de l’Education de 2015 qui reprend les chiffres de 2012. Ce salaire moyen est constitué pour l’essentiel d’un fixe, le "traitement indiciaire", à quoi peuvent s’ajouter des indemnités et des primes. Mais beaucoup d’enseignants n'en touchent pas." (nouvelobs.com, 08/2015).
Ces chiffres n'ont d'autre objectif que de permettre les comparaisons.
lisette83
Expert

Re: Pouvoir d’achat.

par lisette83 le Dim 11 Fév 2018 - 14:12
@Fortunio a écrit:Bonjour,

Le salaire des enseignants est quelque chose de très variable selon les situations de chacun. Personnellement, je suis certifié échelon 7 et je ne me suis jamais plaint de mon salaire. Je m'en sors très bien et je réussis à mettre de côté chaque mois, sans jamais avoir été à découvert de toute ma vie et je refuse les heures supp. Certes, je n'ai pas d'enfant et je vis en province. Mais quand je regarde dans mon entourage, je me considère (désolé si je vais faire grincer des dents) comme un privilégié. Dans mes amis et ma famille, des gens ont fait autant d'études que moi et gagnent moins. Je connais des personnes qui galèrent horriblement et ont parfois à peine de quoi manger. Alors cela invite à relativiser.
Le problème justement n'est pas de relativiser mais d'être payé à la hauteur de la formation et de l'exigence de la profession.
Pensez-vous qu'un ingénieur payé 3000€ nets en sortie d'école dira qu'il gagne "trop"  et qu'il pourrait s'en sortir avec moins ?
De plus, vu votre échelon, c'est maintenant que va commencer la longue période de quasi-stagnation et le comparaison va devenir rude.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Pouvoir d’achat.

par Balthazaard le Dim 11 Fév 2018 - 14:17
@Aurevilly a écrit:"En 2015, le salaire mensuel pour un salarié en équivalent temps plein, dans le secteur privé, correspond en moyenne à 2 998 euros brut (soit 2 250 euros net), selon une étude de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques)". "Si cette fois, on se concentre sur le salaire net médian (50% des salariés gagnent plus, l'autre moitié percevant moins), plus parlant, l'Insee constate donc que la moitié des salariés ont cependant gagné moins de... 1.797 euros net par mois".
"En France, les enseignants gagnent en moyenne 2.475 euros net par mois, d’après le bilan social du ministère de l’Education de 2015 qui reprend les chiffres de 2012. Ce salaire moyen est constitué pour l’essentiel d’un fixe, le "traitement indiciaire", à quoi peuvent s’ajouter des indemnités et des primes. Mais beaucoup d’enseignants n'en touchent pas." (nouvelobs.com, 08/2015).
Ces chiffres n'ont d'autre objectif que de permettre les comparaisons.

Ah oui? et le salaire médian des enseignants où est-il?
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Pouvoir d’achat.

par Thalia de G le Dim 11 Fév 2018 - 14:18
PlifPlafPlouf, pourrait-on savoir depuis combien de temps tu es dans l'EN ?
Ton message initial me semble empreint d'une certaine naïveté. Avec un peu d'expérience on comprend que les grèves dans l'EN n'ont guère de portée (je les ai quasiment toutes faites) il ne nous manque que la puissance de bloquage d'autres professions.

Accessoirement:
Si tu pouvais te servir de la touche apostrophe pour que tes messages soient complètement lisibles, ce serait bien.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
PlifPlafPlouf
Niveau 2

Re: Pouvoir d’achat.

par PlifPlafPlouf le Dim 11 Fév 2018 - 14:21
12 ans ma bonne dame d’ingénuité crasse Smile
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Pouvoir d’achat.

par Aurevilly le Dim 11 Fév 2018 - 14:38
"Dans la note de la Depp, on retrouve ce salaire médian dans la « distribution des salaires nets mensuels moyens en EQTP en 2014 ». Alors que le 1er décile (D1) est de 1800 €, que le 4e décile (D4) est de 2206 €, et que le 7e décile (D7) est de 2638 €, le salaire net médian, arrêté au 5e décile (D5), s’élève à… 2328 €."
Voilà, Baltazaard. Je précise que je n'ai fait aucun commentaire sur ces chiffres mais que je les propose comme éléments de réflexion.
wilfried12
Niveau 8

Re: Pouvoir d’achat.

par wilfried12 le Dim 11 Fév 2018 - 15:02
Salaire médian des profs 2328 euros? j'aimerais bien une source.
avatar
Oonnay
Niveau 10

Re: Pouvoir d’achat.

par Oonnay le Dim 11 Fév 2018 - 15:13
Je suis professeur depuis 1988, j'ai tous mes salaires sur Excel : en moyenne sur toute ma carrière mon salaire moyen est de 1993,53 € !

Ca c'est du concret.


Dernière édition par Oonnay le Dim 11 Fév 2018 - 15:15, édité 1 fois
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Pouvoir d’achat.

par Aurevilly le Dim 11 Fév 2018 - 15:13
Note de la DEPP en 2014. C'est écrit au début de la citation.
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Pouvoir d’achat.

par Aurevilly le Dim 11 Fév 2018 - 15:18
Mon collègue agrégé d'HG qui fait entre 3h et 5h sup. et plusieurs heures de khôlles en prépa. par semaine depuis plus de dix ans (sans compter l'encadrement de stagiaires) ne doit pas avoir le même salaire moyen !
avatar
Ilona
Niveau 9

Re: Pouvoir d’achat.

par Ilona le Dim 11 Fév 2018 - 15:23
Pour ma part,heureusement que j'effectue 3,5 HSA, sans cela, je toucherais moins de 2000 euros par mois.(Echelon 7, j'ai embrassé la profession tardivement).
J'estime aussi être insuffisamment rémunérée.
J'ai fait une grève, il n'y a pas si longtemps, dont le but était de protester contre la modicité du traitement des fonctionnaires.
Nous fûmes pas une poignée à la faire dans mon collège, j'ai permis au ministère d'économiser plus de soixante-dix euros.
Ecoeurée, maintenant j'arrête les grèves. Que les collègues se débrouillent ! ça suffit !
avatar
Oonnay
Niveau 10

Re: Pouvoir d’achat.

par Oonnay le Dim 11 Fév 2018 - 15:31
Personnellement j'ai pris le problème à l'envers, j'en fais pour ce que je suis payé.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Pouvoir d’achat.

par Celadon le Dim 11 Fév 2018 - 15:32
@wilfried12 a écrit:Salaire médian des profs 2328 euros? j'aimerais bien une source.
13e et 14e mois inclus.
avatar
Oonnay
Niveau 10

Re: Pouvoir d’achat.

par Oonnay le Dim 11 Fév 2018 - 15:42
@Celadon a écrit:
@wilfried12 a écrit:Salaire médian des profs 2328 euros? j'aimerais bien une source.
13e et 14e mois inclus.
Juillet, août ?
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: Pouvoir d’achat.

par Hermiony le Dim 11 Fév 2018 - 15:43
Tant qu'on aura encore des collègues pour dire qu'on ne fait pas ce métier pour l'argent (ah bon ? et pour quoi alors ?), toute revendication salariale restera inaudible. J'ai déjà eu l'occasion de me prendre la tête avec certains de mes collègues sur ce terrain (en plus, bouh, je suis agrégée alors je n'ai pas de quoi me plaindre, je bosse moins et je suis payée plus - ça aussi, je l'ai entendu...).

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Pouvoir d’achat.

par Nestya le Dim 11 Fév 2018 - 15:56
@Fortunio a écrit:Bonjour,

Le salaire des enseignants est quelque chose de très variable selon les situations de chacun. Personnellement, je suis certifié échelon 7 et je ne me suis jamais plaint de mon salaire. Je m'en sors très bien et je réussis à mettre de côté chaque mois, sans jamais avoir été à découvert de toute ma vie et je refuse les heures supp. Certes, je n'ai pas d'enfant et je vis en province. Mais quand je regarde dans mon entourage, je me considère (désolé si je vais faire grincer des dents) comme un privilégié. Dans mes amis et ma famille, des gens ont fait autant d'études que moi et gagnent moins. Je connais des personnes qui galèrent horriblement et ont parfois à peine de quoi manger. Alors cela invite à relativiser.

Echelon 7 également, pas d'enfants, célibataire, locataire en province et j'ai l'avis contraire.  Pour moi, ça devient très difficile de vivre correctement. Je n'arrive plus à mettre d'argent de côté depuis longtemps, je ne pars plus en vacances parce que je n'ai pas les moyens de m'en payer. J'ai un ordi qui a 10 ans et qui fonctionne de plus en plus mal mais je n'ai pas les moyens de m'en acheter un autre. Je ne fais pourtant aucun excès à moins de considérer un resto tous les 2 mois comme un excès. Mes seuls plaisirs sont les expo parce que grâce au Pass education, ça ne revient pas très cher ou le ciné quand j'arrive à trouver des places à prix réduit.
Alors certes, j'arrive à ne pas finir à découvert mais généralement, mon compte est proche de 0€ quand on arrive en fin de mois. Devoir compter chaque sou, ce n'est pas être privilégié.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Pouvoir d’achat.

par Balthazaard le Dim 11 Fév 2018 - 16:11
@Ilona a écrit:Pour ma part,heureusement que j'effectue 3,5 HSA, sans cela, je toucherais moins de 2000 euros par mois.(Echelon 7, j'ai embrassé la profession tardivement).
J'estime aussi être insuffisamment rémunérée.
J'ai fait une grève, il n'y a pas si longtemps, dont le but était de protester contre la modicité du traitement des fonctionnaires.
Nous fûmes pas une poignée à la faire dans mon collège, j'ai permis au ministère d'économiser plus de soixante-dix euros.
Ecoeurée, maintenant j'arrête les grèves. Que les collègues se débrouillent ! ça suffit !

3;5 HSA c'est mal, tu vas te fatiguer, d'ailleurs pour ton bien des syndicats ont jugé bon d’approuver la fin de la prime de 500 euros!
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Pouvoir d’achat.

par Balthazaard le Dim 11 Fév 2018 - 16:13
@Oonnay a écrit:Personnellement j'ai pris le problème à l'envers, j'en fais pour ce que je suis payé.

Moi encore pire que toi, sur la part que j'économise sur ce que je suis payé. Certains mois, je fais moins que rien.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Pouvoir d’achat.

par Balthazaard le Dim 11 Fév 2018 - 16:15
@Hermiony a écrit:Tant qu'on aura encore des collègues pour dire qu'on ne fait pas ce métier pour l'argent (ah bon ? et pour quoi alors ?), toute revendication salariale restera inaudible. J'ai déjà eu l'occasion de me prendre la tête avec certains de mes collègues sur ce terrain (en plus, bouh, je suis agrégée alors je n'ai pas de quoi me plaindre, je bosse moins et je suis payée plus - ça aussi, je l'ai entendu...).

N'oublie pas tous ceux qui disent que si on compare aux chômeurs, au smicards ou aux gens au rsa, nous sommes des privilégiés, bien heureux d'avoir un travail (il est vrai que j'oubliais qu'il était tombé du ciel)
avatar
Aurevilly
Niveau 9

Re: Pouvoir d’achat.

par Aurevilly le Dim 11 Fév 2018 - 16:19
Evidemment, les chiffres que j'ai cités ne concernent que les enseignants titulaires. Je serais curieuse d'avoir des chiffres intégrant nos collègues contractuels...
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: Pouvoir d’achat.

par Sylvain de Saint-Sylvain le Dim 11 Fév 2018 - 16:20
@Thalia de G a écrit:PlifPlafPlouf, pourrait-on savoir depuis combien de temps tu es dans l'EN ?
Ton message initial me semble empreint d'une certaine naïveté. Avec un peu d'expérience on comprend que les grèves dans l'EN n'ont guère de portée (je les ai quasiment toutes faites) il ne nous manque que la puissance de bloquage d'autres professions.

Accessoirement:
Si tu pouvais te servir de la touche apostrophe pour que tes messages soient complètement lisibles, ce serait bien.

Nous disposons bien d'une certaine puissance de blocage. Mais c'est un bouton sur lequel le plus grand nombre ne souhaite pas appuyer, parce que oh la la l'intérêt des élèves. D'où qu'à mon avis le problème vient plutôt d'une vraie volonté collective de se lancer dans un bras de fer avec l'Employeur.
Contenu sponsorisé

Re: Pouvoir d’achat.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum