Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Poupoutch le Dim 25 Mar 2018 - 16:55
@Rendash a écrit:Le coup des trousses qui tombent en même temps, y'en a deux qui ont essayé, cette année, en 5e. Ils ne le feront plus diable
J'avais deux élèves qui s'amusaient à ça avec les stylos, d'autres qui s'amusaient à tousser.
Signalé à la vie scolaire et à l'infirmière, qui les a convoqués : ben oui quoi, y'a sans doute un grave problème de santé là-dessous.
avatar
Illiane
Niveau 9

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Illiane le Dim 25 Mar 2018 - 16:56
@henriette a écrit:D'où ma question : en quoi ceci peut-il correspondre à "la réalité du métier d'enseignant" ?

Je suppose que dans certains établissements où la discipline n'est guère de mise, certains élèves peuvent faire plusieurs éléments de la liste sans être particulièrement inquiétés... Après, je pense que le petit morveux apprenant à l'origine de cette page a surtout beaucoup de gueule...
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Sphinx le Dim 25 Mar 2018 - 17:00
Il y a quelques trucs réalisables (et sans doute faits dix mille fois), quelques trucs pas réalisables sans se faire sérieusement punir immédiatement (ou alors excusez-moi mais c'est le prof qui a un problème), et quelques trucs même pas envisageables. Le tout pensé sous forme de liste pour faire rigoler les copains (le point 20, haha, haha).

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Rendash
Bon génie

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Rendash le Dim 25 Mar 2018 - 17:02
@Poupoutch a écrit:
@Rendash a écrit:Le coup des trousses qui tombent en même temps, y'en a deux qui ont essayé, cette année, en 5e. Ils ne le feront plus diable
J'avais deux élèves qui s'amusaient à ça avec les stylos, d'autres qui s'amusaient à tousser.
Signalé à la vie scolaire et à l'infirmière, qui les a convoqués : ben oui quoi, y'a sans doute un grave problème de santé là-dessous.

Bien vu pour le signalement à l'IDE, quand toutefois il y en a un ou une =/

Pour la trousse, c'est facile : une fenêtre, une cour, un coup d’œil pour vérifier qu'il n'y a personne, et t'es tranquille.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par RogerMartin le Dim 25 Mar 2018 - 17:03
Moi, j'apprécie le côté jusque-boutiste : 29. Écrivez votre cours avec un surligneur jaune.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par JPhMM le Dim 25 Mar 2018 - 17:06
J'aime beaucoup la 27.
Il parait que les enseignants finnois y sont confrontés quotidiennement.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par JPhMM le Dim 25 Mar 2018 - 17:08
Je me demande où ils ont pu trouver le texte.
Quand on "lit" (lire est un bien grand mot, pardon) les posts, on comprend vite qu'ils n'en sont pas les rédacteurs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Rendash le Dim 25 Mar 2018 - 17:10
@RogerMartin a écrit:Moi, j'apprécie le côté jusque-boutiste : 29. Écrivez votre cours avec un surligneur jaune.

... jusqu'à la fin de l'heure et l'arrachage de la page pour recopiage

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par RogerMartin le Dim 25 Mar 2018 - 17:13
@Rendash a écrit:
@RogerMartin a écrit:Moi, j'apprécie le côté jusque-boutiste : 29. Écrivez votre cours avec un surligneur jaune.

... jusqu'à la fin de l'heure et l'arrachage de la page pour recopiage

Pourquoi ? C'est beau, le fluo.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Rendash le Dim 25 Mar 2018 - 17:18
Oui, mais c'est bien plus beau lorsque c'est inutile professeur

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Poupoutch le Dim 25 Mar 2018 - 17:51
@Rendash a écrit:
Pour la trousse, c'est facile : une fenêtre, une cour, un coup d’œil pour vérifier qu'il n'y a personne, et t'es tranquille.
On a des fenêtres anti-suicide oscillo-basculantes... Impossible d'y jeter quoi que ce soit, quand elles s'ouvrent seulement (elles sont fermées à clé, et nous ne disposons pas des clés Rolling Eyes). Et puis déjà que, quand un élève range ses affaires avant que j'y ai autorisé la classe, je vide l'intégralité de son sac sur sa table, après, je vais vraiment passer pour une méchante...

@JPhMM a écrit:J'aime beaucoup la 27.
Il parait que les enseignants finnois y sont confrontés quotidiennement.
Ca doit être bien difficile, l'enseignement au quotidien en Finlande...

@Rendash a écrit:
@RogerMartin a écrit:Moi, j'apprécie le côté jusque-boutiste : 29. Écrivez votre cours avec un surligneur jaune.

... jusqu'à la fin de l'heure et l'arrachage de la page pour recopiage
On ne t'a jamais appris à l'ESPE qu'il fallait encourager la créativité des élèves?

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
Cath
Bon génie

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Cath le Dim 25 Mar 2018 - 18:22
Et donc personne ne veut me dire ce que c'est comme jeu, le 93 ?
avatar
Illiane
Niveau 9

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Illiane le Dim 25 Mar 2018 - 18:23
93. Prenez au hasard n'importe quel mot dans un dictionnaire. L'autre personne doit alors dire au prof une phrase contenant ce mot...
Le chiffre 93 renvoie simplement au numéro de la liste des blagues d'élèves recensées dans le lien disponible en p.1.
Cath
Bon génie

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Cath le Dim 25 Mar 2018 - 18:33
Han !
Merci !
avatar
Babarette
Grand sage

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Babarette le Dim 25 Mar 2018 - 19:21
@Rendash a écrit:
@JPhMM a écrit:
Et le cours qui prétend enseigner "comment motiver les élèves" se doit d'être aussi chiant que possible, bien sûr. Lecture de Powerpoint deux doigts sur la souris de rigueur, bien sûr. Pendant 4 heures.

Ho, c'est rigolo, ça ressemble presque au C2i2e tel que je l'ai subi : lecture de diapos PPT à trente lignes la diapo, bourrées de fautes d'orthographe, pour nous "apprendre à utiliser le numérique en classe"  bounce

Je me souviens de cette conférence sur la Sainte Réforme où, pour nous vanter les merveilles du numérique, l'IPR a écrit "je suis content d'aller à la réforme des collèges". En jaune. Sur fond blanc.
Faut vraiment être IPR pour faire une chose pareille.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Dr Raynal
Habitué du forum

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Dr Raynal le Lun 26 Mar 2018 - 0:21
Je m'aperçois avec horreur que nombre entre vous ne maitrisent pas une compétence indispensable au professeur (post)moderne : la contre attaque.

Alors voici les conseils de mon maître, et de Diego, son fidèle séide : la contre-attaque

Inutile de me remercier abi
avatar
VinZT
Expert

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par VinZT le Lun 26 Mar 2018 - 4:08
@Dr Raynal a écrit:Je m'aperçois avec horreur que nombre entre vous ne maitrisent pas une compétence indispensable au professeur (post)moderne : la contre attaque.

Alors voici les conseils de mon maître, et de Diego, son fidèle séide : la contre-attaque

Inutile de me remercier abi

Je remercie quand même, pour ce salutaire rappel de l'une des meilleures pages de cet excellent OC.

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Frisouille
Enchanteur

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Frisouille le Lun 26 Mar 2018 - 6:50
La liste est hyper datée, avec la référence aux Minikeums. 😁
Diogène19
Niveau 1

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Diogène19 le Lun 26 Mar 2018 - 6:50
@henriette a écrit:Comme toi, Isis39. Je ne vois pas le rapport moi non plus entre le billet cité (plaisanterie de potache, visiblement volontairement caricatural et se voulant sans doute comique) et le titre donné au fil.

Alors, je m'explique. La première mission de l'enseignant devrait consister à transmettre des connaissances et le plaisir d'apprendre. Mais à cela s’ajoutent des fonctions connexes: éduquer, contrôler, punir, discipliner, etc... Si j'en juge par mon expérience personnelle, dont 17 ans en tant que titulaire remplaçant de la 6ème au BTS en passant par le LP, ces fonctions connexes ne laissent plus beaucoup de place à la première mission. Donc, pour moi, la réalité de l'enseignant, qui est d'autant plus prégnante que l'EN, grande muette, s'efforce de l'occulter et de la dénier, se définit comme un combat constant contre toutes ces formes d'incivilité scolaire. Car, même si la liste est présentée sur un mode comique et qu'il y a des propositions caricaturales, voire loufoques, j'ai souvent été confronté à ces perturbations qui m'empêchaient de faire cours.

Peut-être que je n'ai pas eu de chance, que je suis rarement tombé sur les bonnes classes et que j'ai tort de vouloir généraliser... Peut-être aussi que je n'étais pas fait pour ce métier.

J'admets que j'aurais pu trouver un titre moins accrocheur...
avatar
Oonnay
Niveau 10

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Oonnay le Lun 26 Mar 2018 - 7:03
En 30 ans je me souviens de la promo 2009, qui fut la dernière à me procurer du plaisir à enseigner. Moi aussi je constate que l'enseignement pur est devenu une part infime de mon activité. Le reste c'est du vent. A ce propos si l'EN voulait se convertir à la production d'électricité, avec ces 800000 professeurs, elle deviendrait la première productrice éolienne !
Diogène19
Niveau 1

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Diogène19 le Lun 26 Mar 2018 - 7:24
Ou plus précisément ne se bat-on pas contre des moulins à vent dans l'EN?
avatar
henriette
Médiateur

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par henriette le Lun 26 Mar 2018 - 10:28
Cette liste me semble datée en tout cas, et réunir de vieux serpents de mer. Les chahuts organisés, ce n'est pas neuf dans l'EN - il suffit de lire Le Temps des secrets.
Je ne pense donc vraiment pas qu'il faille entrer par ce biais pour parler du quotidien de l'enseignement.
Le souci le plus généralisé, à mon avis, c'est bien davantage les élèves qui nous arrivent en ne sachant ni lire ni compter correctement, pour lesquels on n'a pas de solution, qui décrochent très vite mais qu'on maintient jusqu'en 3e sans réussir vraiment à les aider, ou ceux qui relèveraient de structures adaptées mais qui, faute de place ou par le déni des parents, se retrouvent dans des classes à 30 où on ne peut les gérer.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Slinky75
Niveau 9

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Slinky75 le Lun 26 Mar 2018 - 10:43
J'ai déjà eu le coup de la pizza livrée en plein cours (c'était pour l'anniversaire d'un élève), j'ai moyennement apprécié.

_________________
Her steps--slow, deliberate, and challenging, the set of her sleek head and her slender shoulders, the swing of her straight body, the slight swaying of her hips, are more deadly than all the leopard skins and languors of the old-time vampire. Here is Slinky!
Ramanujan974
Niveau 10

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Ramanujan974 le Lun 26 Mar 2018 - 11:04
@Slinky75 a écrit:J'ai déjà eu le coup de la pizza livrée en plein cours (c'était pour l'anniversaire d'un élève), j'ai moyennement apprécié.

A priori maintenant, ce serait difficile, il faut passer le sas d'entrée.
Je ne sais pas si l'agent d'accueil laisserait entrer un livreur de pizza !
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Anaxagore le Lun 26 Mar 2018 - 11:13
@Slinky75 a écrit:J'ai déjà eu le coup de la pizza livrée en plein cours (c'était pour l'anniversaire d'un élève), j'ai moyennement apprécié.

Le fin du fin, c'est un élève qui sort par la fenêtre et revient déguisé en livreur de pizzas (le casque et tout) avec la pizza en frappant à la porte:"les pizzas pour Mme ..."


_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Oonnay
Niveau 10

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Oonnay le Lun 26 Mar 2018 - 11:21
En plein oral avec un élève, j'ai eu un tambourinement à la porte avec des "Sors ! Sors ! T'as plus l'temps !!!".
Contenu sponsorisé

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum