besoin de soutien

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par moon le Ven 23 Oct 2009 - 6:49

Punaise, ils sont vraiment c....tes 4èmes! Je suis désolée pour le vocabulaire, mais là...cela dit, te faire aimer,ce n'est pas le but, non plus. Mais au moins que les loustics n'entraînenent pas le reste de la classe à te détester...As-tu repéré des gamins plutôt gentils mais qui s'écrasent dans la classe? Souvent c'est sûr eux qu'on peut compter, mais si les autres sont trop pénibles, ils finissent par subir compètement...il faudrait que tu arrives à isoler ou empêcher de nuire les 2-3 qui te pourrissent ( ainsi que les nénettes qui au vu des mots ont très mauvais esprit aussi) pour pouvoir proposer au reste de la classe des activités un peu plus ludiques qui leur montrent que non, tu n'es pas juste la sale prof qui punit...quand j'ai des classes comme ça j'essaie d'intégrer des activités qui changent ( travail sur l'image, lecture de texte avec résumé à trous pour les concentrer sur la lecture, travail en groupe avec un assistant d'éducation) mais avec toujours quelque chose que je peux ramasser à tout moment...Fais leur faire des choses simples qui leur permettraient d'avoir une bonne note, qui te permettrait de les féliciter...ou des évaluations qui intègrent des éléments un peu plus créatifs ( rédactionde 4ème de couv avec illustration, article de journal). Le travail en salle info peut bien fonctionner aussi, surtout si quelqu'un peut t'accompagner. Pour la discipline, mieux vaut biaiser...plutôt que " au vu du comportement vous n'aurez pas la pause", le tourner style "bon, là, c'est juste au niveau du temps, je ne voudrais pas que ne puissiez pas terminer votre rédac, on ne prend pas la pause" et éventuellement finir le cours sur quelque chose de plus cool. C'est hypcrite, je sais, mais il faut leur faire croire que toutes ce qu'ils voient comme des sanctions, tu le fais dans leur interêt....
et surtout protège-toi et ne culpabilise pas : tu as affaire à de vrais petits em.... ils ne vont pas en plus te bouffer tes nuits! Profite des vacances pour les oublier!

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Ven 23 Oct 2009 - 7:21

en effet ils sont c... les collègues le disent pour le mauvais esprit...Sinon c'est généralisé pour cet esprit. je vais faire en sorte de les prévenir plus à 'lavance pour les contrôles, faire des choses plus ludiques (quand je donne un texte c'est "encore des questions!")

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Dwarf le Ven 23 Oct 2009 - 7:33

"Se faire aimer", Marquise? Mais nous ne sommes pas là pour ça, même si je conçois aisément qu'il est plus agréable et porteur de faire cours à des élèves qui témoignent d'une grande qualité humaine à notre égard!

Seule solution face aux abrutis : se blinder. Avoir conscience de ce qu'ils sont et représentent face à ce que nous sommes et représentons dans l'absolu (et non pas à leurs yeux ou à ceux des parents démissionnaires du lot). Et si tu n'as vraiment aucun élève sur qui t'appuyer, eh bien prépare-toi à passer une année où seule ton intégrité t'aidera. Courage!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Ven 23 Oct 2009 - 8:02

Je suis assez d'accord avec toi. Je ne compte pas céder sur les exigences. Mais en même temps passer son temps en conflit avec une classe n'est pas non plus la solution...mais je sens bien qu'avec eux les efforts vers eux ne servent à rien. J'ai déja expliqué que je souhaitais un cours plus détendu, etc. et j'ai rappelé les règles en échange desquelles je voulais bien que le cours soit plus sympa. Sans effet. Et puis le courant ne passe pas...je suis la prof dure, qui sacque, ne prévient pas assez longtemps avant les contrôles, etc. mais je sais que si je vais dans leur sens je n'y gagnerai pas non plus.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Dwarf le Ven 23 Oct 2009 - 8:14

Non, effectivement : et parlementer avec des gosses, franchement, quel avilissement moral... Je ne le fais - tr_s occasionnellement - qu'avec les gamins qui le méritent par leur comportement et leur maturité. Pour les autres, c'est à la baguette et puis voilà car ils ne savent pas faire autrement. Mais dans l'ensemble, j'ai la chance de pouvoir faire cours dans la bonne humeur et une certaine détente dans mon établissement (du moins après une phase initiale sans pitié pour que ceux qui, d'aventure, ne me connaitraient pas sachent à qui ils ont affaire). C'est aussi la différence capitale entre être TZR ou en poste fixe : ta réputation te précède d'une année sur l'autre!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Ven 23 Oct 2009 - 8:25

Oui, les autres classes ont compris. j'ai fait la baguette et je n'ai besoin que de quelques piqures de rappel de temps en temps mais c'est gérable.
celle-là c'est autte chose.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Haruki le Sam 24 Oct 2009 - 23:17

Effectivement, ils ont l'air en conflit avec toi parce que le courant ne passe pas. Ca m'est arrivé une année avec une classe et c'est vrai que c'est l'enfer parce qu'ils sont plus forts que nous, là dessus. Tes loustics n'ont pas peur des profs, visiblement (tu ne les tiendras pas avec la peur). Cependant maintenant que tu as commencé comme ça, garde la même conduite. Ils ne comprendraient pas que tu deviennes brusquement gentille pour te faire aimer. Ils verraient ça comme une faiblesse. Je l'ai fait, ce n'était pas une bonne idée. Ca a été la foire.

Après cette année, peut-être peux-tu réfléchir à ce que tu veux vraiment. La sévérité extrême est efficace si elle nous correspond. Certes, nous ne sommes pas là pour nous faire aimer, mais pas là pour nous faire détester non plus.

On peut se faire respecter en faisant peur, mais peut-être n'est ce pas ton truc de faire peur? Il y a plein de moyens de se faire respecter. Je connais des profs pas très sévères qui y arrivent. Protège-toi, c'est à dire adopte un comportement qui te permette de passer des nuits les plus sereines possibles. Si tu peux te faire détester sans ciller c'est que tu es faite pour faire peur. Si cela t'empêche de dormir, développe d'autres aspects de ta personnalité qui te permettront de te faire respecter autrement.

Haruki
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par roxanne le Dim 25 Oct 2009 - 6:50

Mais l(adolescent est un être versatile ; il peut adorer ce qu'il a détesté.J'ai le souvenir de classes qui sont venues me remercier en fin d'année alors que c'était très tendu au début (mais c'est vrai que c'était plus en lycée ou en 3° ) et inversement des classes "sympas" me mettant le bazard le dernier jour et partant sans un mot.Quant au discours "je veux que ça se passe bien " , ça peut passer en lycée ou en post bac , en 4° ils ne sont pas aptes à l'entendre.Continue comme tu es, sans lâcher , même si tu peux ménager quelques moments de "d"tente" , ou encourager ceux qui le méritent.Mets-toi en deux ou trois parmi les "caïds" dans la poche.Et puis dans ta situation , il y a un truc contre lequel tu ne peux rien : tu es nouvelle , et ça ils te le font payer.Cette année est ma troisième au collège , j'ai des classes difficiles aussi mais plus de contestation de ce que je suis.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par sand le Dim 25 Oct 2009 - 7:57

Dans mon collège, ce sont les classes de 5ème (30 élèves) qui font vivre un enfer aux collègues. Une collègue m'a raconté qu'elle ne corrige plus rien au tableau, elle dicte tout, les élèves grattent. Au moins elle a l'oeil sur eux. Elle met une note de participation orale, qu'elle modifie en fonction du comportement. Une autre utilise une carte à point : un manquement au règlement et un point en moins sur la note de comportement qui compte dans la moyenne. Les parents doivent signer à chaque croix. Ca en calme certains.
Je me souviens d'avoir été TZR... En poste fixe depuis plus de 10 ans, j'ai la vie beaucoup plus facile. On voit parfois des profs sacrément malmenés par une classe alors qu'ils ont toujours eu la paix. Dur métier...
Ca ne sera pas comme ça toute l'année, Marquise, il y aura des moments difficiles (les veilles de vacances, les vendredis) et beaucoup de cours plus faciles. Il ne faut pas te pourrir les vacances avec ça. sunny

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Haruki le Dim 25 Oct 2009 - 11:04

@roxanne a écrit:Et puis dans ta situation , il y a un truc contre lequel tu ne peux rien : tu es nouvelle , et ça ils te le font payer.Cette année est ma troisième au collège , j'ai des classes difficiles aussi mais plus de contestation de ce que je suis.

Effectivement, ça change tout, c'est normal, te prends pas trop la tête, ils te bizutent. Ne lâche rien, c'est du test.

Haruki
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Dim 25 Oct 2009 - 11:39

Je ne lâche rien. je me fiche qu'ils ne m'aiment pas, les cours en silence où je sens qu'ils ne m'aiment pas pas n'osent pas moufter ne me dérangent pas, au contraire. Je préfère passer (ce qui est le cas) pour une peau de vache plutôt que pour une faible.
Ce qui ne va pas ce sont les jeudis, où je les ai 2h, une fois tous les 15 jours.

Généralement je prépare un truc genre rédaction, pour avoir la paix, ils arrivent énervés et râlent de ne pas avoir de pause entre les 2h.
pause que je leur accorde quand ils se sont bien tenus et qu'ils ne dépassent pas 5mn.

Ce qui est pénible ce sont les heures où ils sont excités et où il suffit qu'il y en ait un qui commence pour que les autres suivent. Et là ils sont ravis d'emm... la prof dure .

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Angua le Dim 25 Oct 2009 - 13:16

Pas grand-chose à rajouter à ce qui a été dit et aux bons conseils qui t'ont été donnés, si ce n'est qu'il faut absolument te préserver!
Ce sont des petits c***, mais ton sommeil ne doit pas en pâtir. Je sais, c'est facile à dire...
Reste sur tes positions, ne lâche rien, mais essaie d'arriver moins sur les nerfs: rien ne doit se voir à leur niveau, mais si tu parviens à laisser de côté l'aspect personnel de cette ambiance pourrie, ça ira mieux.

Pour ce qui est des deux heures consécutives, je comprends ton malaise. De manière générale, j'ai horreur d'avoir deux heures à la suite une même classe avant la 3e, pour une rédaction de temps à autre, je trouve que ça ne se justifie pas, et c'est épuisant. Et je suis allergique aux pauses, que bcp de classe vivent comme des récrés, et je suis la première agacée par les élèves qui en profitent pour mettre le bronx dans les couloirs ou arriver en retard.
Si ça peut t'aider, ou te donner des idées, voilà quelques trucs tentés avec succès ou non selon les classes dans les moments pénibles:
- prévenir que je copiais le cours, qu'ils feraient de même et qu'aucune question n'aurait de réponse tant que je n'aurais pas eu une durée suffisante de silence absolu (testé dans deux ets et classes différentes, la première sans aucun effet, la 2e miraculeuse. Il suffit maintenant que je fasse allusion à cette heure qu'ils ont vécu comme un cauchemar pour avoir la paix)
- les envoyer en pause entre deux heures. Parce que c'est une pause pour toi aussi. A condition, bien sûr, que les passages de bornes n'aient pas été extrêmes lors de la 1ère.
- les faire lire à voix haute, longtemps, en désignant un nouveau lecteur à chaque paragraphe ou à tout moment (possible avec un livre en cours), avec punition à la clef pour celui qui ne suit pas. Au bout d'un moment, tout le monde se calme faute de pouvoir s'agiter sans que ça ne se voit.

Et enfin, comme le disait quelqu'un, reste toi-même. Honnêtement, j'ai beaucoup moins de souci de discipline depuis que je ne tente plus de jouer l'autorité extrême qui ne colle pas avec ma nature, je me rends compte que je vais beaucoup moins souvent au clash avec les emm***, et eux se rendent compte que si on peut plaisanter, c'est à la condition de s'arrêter dès que je le demande et sans délai.

En tout cas, bon courage! J'ai connu cette situation sur une année complète, et ce n'est vraiment pas agréable...

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum