Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par papillonbleu le Dim 28 Mar 2010 - 21:15

elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose
Topic créé suite au post de lulucastagnette relatif au recrutement des vacataires...

Me revient en mémoire l'histoire hallucinante d'une TZR qui remplaçait un prof... présent. elephantrose
Le médecin du rectorat (peu regardant) avait reconnu ledit prof apte à l'exercice de ses fonctions - alors qu'il était dépressif et alcoolique.
N'étant plus en congé maladie, ce prof avait donc dû rejoindre son établissement.
Mais le proviseur refusait de le laisser seul devant ses élèves - à juste titre.
Il avait donc exigé qu'on lui envoie un TZR.
La TZR faisait cours à la place du "vrai" prof - celui-ci était assis au fond de la salle et la regardait, muet et immobile.

Je me souviens aussi d'une prof en CDS qui avait accepté un paquet d'HSA dans son établissement principal, mais qui n'en était pas moins tenue d'aller "compléter" son service dans le collège d'à côté (total : un EDT à 26H).

Allez, à votre tour, défoulez-vous !

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Raph le Dim 28 Mar 2010 - 21:28

1er jour à l'IUFM - A babord et à tribord, des stagiaires furieux d'être affectés à 2h de chez eux, parfois sans moyen de locomotion. Les réclamations s'élevant, tous se rendent compte qu'il y a dans la salle des gens qui seraient ravis d'échanger leur établissement de stage avec eux. Mais c'est interdit.

Autre situation ubuesque: Passer le CAPES en candidat libre dans son académie. Etre envoyé dans une autre académie (déficitaire) pour l'année de stage contre sa volonté car les lauréats sont trop nombreux, voir des gens de liste complémentaire rappelés dans l'académie d'origine car finalement il manque des profs en novembre et râter le retour dans l'académie de départ à 0,1 point lors des muts (les 0,1 points quand on fait son stage dans l'académie où on a passé le CAPES évidemment).

_________________
"Il faut rire de tout. C'est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans." Pierre Desproges

Raph
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Audrey le Dim 28 Mar 2010 - 21:33

Raph...rien qu'à te lire...j'ai eu mal à la tête.

Mais tout pareil pour la première situation évoquée.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Raph le Dim 28 Mar 2010 - 21:35

@Audrey a écrit:Raph...rien qu'à te lire...j'ai eu mal à la tête.

Mais tout pareil pour la première situation évoquée.

Ce n'est pas clair?

_________________
"Il faut rire de tout. C'est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans." Pierre Desproges

Raph
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Audrey le Dim 28 Mar 2010 - 21:36

Si! très clair...

faut juste avoir les neurones en place pour arriver à suivre l'esprit tortueux du MEN...lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Isia le Dim 28 Mar 2010 - 21:37

J'ai vécu la deuxième situation ubuesque décrite par Raph....

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par John le Dim 28 Mar 2010 - 21:45

La formation pour la rentrée dans les IUFM, organisée le 5 septembre alors que la rentrée est le 1er septembre ? C'est un grand classique.

Sinon, payer des gens pour faire faire les photocopies alors qu'on peut les faire soi-même m'a toujours paru une dépense ridicule.

Une journée de rencontre PE/PLC sans les PE, car ils n'avaient pas été prévenus.

Ah oui, faire nettoyer les couloirs deux fois par jour, alors que les salles de cours ne le sont que deux fois par semaine.

Offrir des portables à tous les collégiens, qui s'en servent pour jouer, alors que les étudiants du même département n'ont pas le droit de s'en voir prêter avant leur deuxième année.

Refuser à un responsable des relations internationales de pouvoir accéder, par le téléphone de son bureau, à la communication à l'international (ça, je l'ai vu de mes yeux...).

Payer des factures de téléphone même pour le local, acheter des fournitures au prix fort, commander tous les livres en anglais en passant par une librairie danoise (!) qui ne livre pas avant un an.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Aredius le Dim 28 Mar 2010 - 22:13

Faire passer en 2ième année des élèves qui ne savent rien des éléments étudiés en 1ière année
Faire des tas de "contrôles de connaissances" puis au jury dire que "les notes ayant été trafiquées, elles ne veulent rien dire" et donner le diplôme à tous

Demander aux candidats de fournir x enveloppes timbrées...puis payer du personnel (il paraît qu'on en manque !) pour décoller les timbres. Et faire cela plusieurs années de suite.

Bof, pendant que j'écris, je regarde la 6 et un reportage sur Louis Le Grand. Que des mensonges ! ils disent que le niveau n'est pas le même dans tous les collèges. Zon rien compris. On a des diplômes nationaux en France ! Ah ah ah !

_________________
Aredius, Nantes,http://lefenetrou.blogspot.com
"Homo sum et nihil humani a me alienum puto" (Terence)
"Quis custodiet ipsos custodes? " (Juvenal)

Aredius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Ornella le Dim 28 Mar 2010 - 22:17

myfarenier a écrit:elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose
Topic créé suite au post de lulucastagnette relatif au recrutement des vacataires...

Me revient en mémoire l'histoire hallucinante d'une TZR qui remplaçait un prof... présent. elephantrose
Le médecin du rectorat (peu regardant) avait reconnu ledit prof apte à l'exercice de ses fonctions - alors qu'il était dépressif et alcoolique.
N'étant plus en congé maladie, ce prof avait donc dû rejoindre son établissement.
Mais le proviseur refusait de le laisser seul devant ses élèves - à juste titre.
Il avait donc exigé qu'on lui envoie un TZR.
La TZR faisait cours à la place du "vrai" prof - celui-ci était assis au fond de la salle et la regardait, muet et immobile.

Je me souviens aussi d'une prof en CDS qui avait accepté un paquet d'HSA dans son établissement principal, mais qui n'en était pas moins tenue d'aller "compléter" son service dans le collège d'à côté (total : un EDT à 26H).

Allez, à votre tour, défoulez-vous !

oh moi je veux bien faire ça de temps en temps

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Daphné le Dim 28 Mar 2010 - 22:53

Faire passer des élèves de classe en classe quelque soit le niveau de connaissances acquises ou non acquises, faire avancer tout le monde au même rythme dans un moule dit unique alors que les élèves ont des aptitudes, des goûts, des besoins et des compétences diverses............ rien que ça déjà

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Celeborn le Dim 28 Mar 2010 - 22:58

Alors je ne sais pas ce qu'on nous mitonne dans l'académie de Versailles pour l'année prochaine avec les histoires de stagiaires, mais apparemment, on expérimente des trucs sympas, en ce moment.

Ainsi, là, nous avons reçu pendant 2 semanes (je crois) 2 étudiants (non reçus au concours l'année dernière) qui ont effectué un stage dans l'établissement en se partageant les classes d'un collègue qui NE DEVAIT SURTOUT PAS les encadrer ou les tutorer, et qui n'avait donc plus de classes (et a donc pu rester chez lui).


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Jane le Dim 28 Mar 2010 - 22:59

dans le même esprit que Myfarenier: suite à un accident, j'ai été absente 3 semaines, mon remplaçant (un gentil vacataire) a débarqué 3 jours avant ma reprise pour un remplacement de 3 semaines.
Et aussi, pas de remplaçant pour mon 2ème congé maternité (le truc qu'on ne prévoit pas du tout, hein ?)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Mélu le Dim 28 Mar 2010 - 23:00

Faire une formation à l'informatique aux stagiaires tout neufs sans un seul ordinateur sous la main.

Pénaliser lors des affectations ceux qui ont eu leur capes jeune : j'ai loupé à l'âge l'inter puis l'intra avec le bon nombre de points parce que j'étais trop jeune !

Attribuer aux élèves une bonne note dans leur moyenne parce qu'ils ont la faculté incroyable de savoir poser leur arrière-train sur une chaise.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Celeborn le Dim 28 Mar 2010 - 23:01

@Jane a écrit:
Et aussi, pas de remplaçant pour mon 2ème congé maternité (le truc qu'on ne prévoit pas du tout, hein ?)

Tu sais, nous, on n'avait pas de remplacement pour un départ à la retraite en décembre (dans la série des trucs vraiment pas du tout prévus)... On a embauché notre assistante pédagogique (Oh ! mais tu as un master d'hitoire ? Ca te dirait d'être prof ? )

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Fourchette le Dim 28 Mar 2010 - 23:03

Quand j'étais TZR, avec une collègue TZR aussi sur la même zone, de même ancienneté, même échelon, même discipline cela nous aurait arrangées d'inverser nos remplacements (qui allaient commencer en même temps) pour simple commodité géographique. Ben non, impossible, jamais compris pourquoi...

Fourchette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Daphné le Dim 28 Mar 2010 - 23:05

@Celeborn a écrit:Alors je ne sais pas ce qu'on nous mitonne dans l'académie de Versailles pour l'année prochaine avec les histoires de stagiaires, mais apparemment, on expérimente des trucs sympas, en ce moment.

Ainsi, là, nous avons reçu pendant 2 semanes (je crois) 2 étudiants (non reçus au concours l'année dernière) qui ont effectué un stage dans l'établissement en se partageant les classes d'un collègue qui NE DEVAIT SURTOUT PAS les encadrer ou les tutorer, et qui n'avait donc plus de classes (et a donc pu rester chez lui).


Sans blague ??? C'est vrai ça, j'ai du mal à y croire

Il y en a qui ont du bol

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par John le Dim 28 Mar 2010 - 23:07

Pénaliser lors des affectations ceux qui ont eu leur capes jeune : j'ai loupé à l'âge l'inter puis l'intra avec le bon nombre de points parce que j'étais trop jeune !

Ah, ben moi j'ai été promu à l'ancienneté, parce que je suis né un an trop tôt. Il y a d'autres administrations où l'on décide de votre promotion et de votre affectation en fonction de votre date de naissance ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Fourchette le Dim 28 Mar 2010 - 23:08

Et dans un autre style, la réunion ayant pour thème la sécurité au travail, pendant laquelle on a très sérieusement évoqué les cas de tremblements de terre, éruptions volcaniques, inondations... (Nous sommes en Lorraine dans une région bien tourmentée !!!) Et quand le collège en haut de sa colline sera inondé, hum... il ne restera plus grand chose de la Lorraine !

Fourchette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Celeborn le Dim 28 Mar 2010 - 23:09

@Daphné a écrit:
@Celeborn a écrit:Alors je ne sais pas ce qu'on nous mitonne dans l'académie de Versailles pour l'année prochaine avec les histoires de stagiaires, mais apparemment, on expérimente des trucs sympas, en ce moment.

Ainsi, là, nous avons reçu pendant 2 semanes (je crois) 2 étudiants (non reçus au concours l'année dernière) qui ont effectué un stage dans l'établissement en se partageant les classes d'un collègue qui NE DEVAIT SURTOUT PAS les encadrer ou les tutorer, et qui n'avait donc plus de classes (et a donc pu rester chez lui).


Sans blague ??? C'est vrai ça, j'ai du mal à y croire

Ecoute, personne n'a compris ! Mais il fallait bien que notre collègue NE S'OCCUPE PAS DES STAGIAIRES !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par InvitéeHr le Dim 28 Mar 2010 - 23:20

Une amie qui a reçu un arrêté d'affectation (remplacement) jusqu'en 2099. Donc affectation post-mortem.

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par papillonbleu le Dim 28 Mar 2010 - 23:22

Le TéZéRiat post-mortem Razz !
Continuez à remplacer même dans l'au-delà !!!

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par John le Dim 28 Mar 2010 - 23:23

Ah oui, deux convocations, en décembre et en mars, reçues trois jours après la date de l'événement qu'elles concernaient !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Iasion le Dim 28 Mar 2010 - 23:23

Une amie qui a reçu un arrêté d'affectation (remplacement) jusqu'en
2099.

C'est ça la sécurité de l'emploi ! (qui sait, avec les progrès de la science et la question des retraites...)

Iasion
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par Celeborn le Dim 28 Mar 2010 - 23:24

heather a écrit:Une amie qui a reçu un arrêté d'affectation (remplacement) jusqu'en 2099. Donc affectation post-mortem.

Ah ouais ! Elle va être gratinée, la prochaine réforme de l'âge de la retraite, dites-moi !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Kafka : les pires absurdités observées dans l'exercice de notre métier

Message par John le Dim 28 Mar 2010 - 23:25

Continuez à remplacer même dans l'au-delà !!!

Ben oui : qui remplace Saint Pierre pour tenir les clés, et Belzébuth pour entretenir le feu ?

J'imagine le document... :

Convocation

S/c du vénéré Saint Pierre,
S/c de l'archange Saint Gabriel, saint patron des communications

Chère bonne âme,

Le jury de recrutement des nouveaux entrants en Enfer et au Paradis aura lieu autour de l'arbre de la connaissance lors de la fête des Rameaux. Vous êtes convoqué pour être membre de cette commission. Vous trouverez ci-joint le vade-mecum de membre de jury d'attribution de l'A.P.V. (Admission post-vitam) établi par les très respectables Saint Michel, Saint Jérôme et Saint Yves de Tréguier.

Cette convocation est prioritaire sur tout châtiment infernal ou toute activité édénique, y compris les chants de psaumes et cantilènes.

P.J. : Remboursement des frais de transport à adresser à Saint Christophe

Copie transmise par Saint Isidore de Séville, responsable du service informatique, au Roi des Enfers et à sa Seigneurie suprême.


Dernière édition par John le Dim 28 Mar 2010 - 23:40, édité 3 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum