Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Not a Panda
Niveau 8

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Not a Panda le Dim 14 Oct 2018 - 9:25
@Jane a écrit:La surveillance est considérée comme une « charge normale d’emploi ». Aucun texte ne fixe de limite au nombre d’heures de surveillance, mais la notion de « charge normale » implique de respecter la « durée normale du travail » selon les termes même du décret du 17 décembre 1933. Cela signifie qu'il s'agit d'un tant pour tant; toute heure travaillée au-delà de la VS doit être rémunérée en HSE. Le DASEN a été interpellé dans mon académie à ce sujet et il a été très clair: on ne peut pas demander à un enseignant de surveiller au-delà de ses 15 ou 18h sans compensation financière. Dans le cadre des examens blancs comme des examens, soit vous surveillez sur vos heures si elles sont prises par ledit examen, soit on vous rémunère, soit vous rentrez chez vous si aucun "arrangement" n'a pu être trouvé.

Ça ne fait pas vraiment avancer le schmilblick quant à la question : 1h de surveillance = 1HSE ou 0,5HSE ? Ou alors j'ai mal compris ta réponse Jane ?
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Tamerlan le Dim 14 Oct 2018 - 9:28
La réponse de kaneto est très claire non ? Et c'est logique.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Jane le Dim 14 Oct 2018 - 9:34
@Not a Panda a écrit:
@Jane a écrit:La surveillance est considérée comme une « charge normale d’emploi ». Aucun texte ne fixe de limite au nombre d’heures de surveillance, mais la notion de « charge normale » implique de respecter la « durée normale du travail » selon les termes même du décret du 17 décembre 1933. Cela signifie qu'il s'agit d'un tant pour tant; toute heure travaillée au-delà de la VS doit être rémunérée en HSE. Le DASEN a été interpellé dans mon académie à ce sujet et il a été très clair: on ne peut pas demander à un enseignant de surveiller au-delà de ses 15 ou 18h sans compensation financière. Dans le cadre des examens blancs comme des examens, soit vous surveillez sur vos heures si elles sont prises par ledit examen, soit on vous rémunère, soit vous rentrez chez vous si aucun "arrangement" n'a pu être trouvé.

Ça ne fait pas vraiment avancer le schmilblick quant à la question : 1h de surveillance = 1HSE ou 0,5HSE ? Ou alors j'ai mal compris ta réponse Jane ?

Charge normale d'emploi=tant pour tant donc 1h=1h.

_________________
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume." (A. Camus)
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Tamerlan le Dim 14 Oct 2018 - 9:41
Jane, je ne sais dans quelle circonstances cela a été dit et de quel Dasen il s'agissait mais nous sommes dans la même académie et le service des examens considère bien qu'il s'agit de deux heures pour une. Cela nous a été dit par exemple pour les secrétariats de bac quand les indemnités nous ont été sucrées... Par ailleurs je ne comprends pas comme on peut alors payer une heure de cours qui implique une heure supplémentaire de travail non devant élève au même taux qu'une surveillance qui n'implique aucun travail supplémentaire hors-présence.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Not a Panda
Niveau 8

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Not a Panda le Dim 14 Oct 2018 - 9:57
@Jane a écrit:
@Not a Panda a écrit:
@Jane a écrit:La surveillance est considérée comme une « charge normale d’emploi ». Aucun texte ne fixe de limite au nombre d’heures de surveillance, mais la notion de « charge normale » implique de respecter la « durée normale du travail » selon les termes même du décret du 17 décembre 1933. Cela signifie qu'il s'agit d'un tant pour tant; toute heure travaillée au-delà de la VS doit être rémunérée en HSE. Le DASEN a été interpellé dans mon académie à ce sujet et il a été très clair: on ne peut pas demander à un enseignant de surveiller au-delà de ses 15 ou 18h sans compensation financière. Dans le cadre des examens blancs comme des examens, soit vous surveillez sur vos heures si elles sont prises par ledit examen, soit on vous rémunère, soit vous rentrez chez vous si aucun "arrangement" n'a pu être trouvé.

Ça ne fait pas vraiment avancer le schmilblick quant à la question : 1h de surveillance = 1HSE ou 0,5HSE ? Ou alors j'ai mal compris ta réponse Jane ?

Charge normale d'emploi=tant pour tant donc 1h=1h.

Merci pour la précision !
Cath
Bon génie

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Cath le Dim 14 Oct 2018 - 9:57
@CCRIS a écrit:Dans un des lycées où j'ai travaillé, correction et surveillance étaient complètement déconnectés : on pouvait organiser des devoirs sans jamais surveiller et en surveiller sans en organiser.


Et en donner sans jamais les corriger ?


(bon, bon, je sors)
meevadeborah
Niveau 5

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par meevadeborah le Dim 14 Oct 2018 - 9:58
Reste à savoir ce qui est défini comme "tâche de surveillance" : si on accompagne une sortie scolaire en collège, est-ce de la surveillance ? si l'on ne prend en compte alors que le temps devant élève, comment est-on tenu au courant des modalités de la sortie et de notre rôle ? De même il peut arriver que des problèmes de discipline demandent à être gérés après coup... Je ne prétends pas que cela prend une heure (pour une heure devant élève), mais il y a alors tout de même un temps de travail qui passe à la trappe...
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Jane le Dim 14 Oct 2018 - 9:58
@Tamerlan
Je ne peux pas te donner les circonstances précises ici pour des questions personnelles (voir ici); aucun texte ne précise qu'il s'agit de 2h payées 1, et personne ne pourra te montrer ledit texte. Pour le secrétariat, je n'en sais rien, en revanche, mais je pars du principe que ceux qui nous dirigent ne sont pas bienveillants et cherchent a priori à nous entourlouper. Pour ma part, j'exige qu'on me montre les textes qui fixent que 2=1; sinon, et même si je n'ai aucun talent mathématique, 1=1.
@meevadeborah
Par exemple, l'autre jour, il y avait une intervention qui a duré 2h avec l'une de mes classes; pendant deux heures, j'ai fait la potiche; aucune préparation, aucune correction, rien. Ce genre de situation devrait donc impliquer que je fasse 1h sup à l'oeil ? Tout ça parce que je suis passive ?


Dernière édition par Jane le Dim 14 Oct 2018 - 10:02, édité 1 fois

_________________
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume." (A. Camus)
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Tamerlan le Dim 14 Oct 2018 - 10:02
@meevadeborah a écrit:Reste à savoir ce qui est défini comme "tâche de surveillance" : si on accompagne une sortie scolaire en collège, est-ce de la surveillance ? si l'on ne prend en compte alors que le temps devant élève, comment est-on tenu au courant des modalités de la sortie et de notre rôle ? De même il peut arriver que des problèmes de discipline demandent à être gérés après coup... Je ne prétends pas que cela prend une heure (pour une heure devant élève), mais il y a alors tout de même un temps de travail qui passe à la trappe...

Je suis assez souvent de mauvaise foi mais je me verrais mal défendre sérieusement cette position devant mon proviseur Razz

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Ajonc35
Niveau 7

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Ajonc35 le Dim 14 Oct 2018 - 10:11
@meevadeborah a écrit:Reste à savoir ce qui est défini comme "tâche de surveillance" : si on accompagne une sortie scolaire en collège, est-ce de la surveillance ? si l'on ne prend en compte alors que le temps devant élève, comment est-on tenu au courant des modalités de la sortie et de notre rôle ? De même il peut arriver que des problèmes de discipline demandent à être gérés après coup... Je ne prétends pas que cela prend une heure (pour une heure devant élève), mais il y a alors tout de même un temps de travail qui passe à la trappe...
Oui les situations sont compliquées et diverses. Ainsi est-il juste de corriger des copies d'examen blanc quand on n'a pas surveillé une seule heure ou parfois une seule et bien plus qu'une seule heure de correction? Pendant ce temps des collègues qui n'ont aucune copie, surveillent et font autre chose, parfois sont même déchargés de cours puisque l'EB se termine à 16 heures par exemple ou ne commence qu'à 9 heures. Mais on me dit que j'ai une décharge horaire donc " tais-toi et rame".
Idem pour l'accompagnement en sortie scolaire. Pour moi cela ne peut compter pareil quand on a préparé la sortie ou qu'on a rien fait ( il y a des spécialistes dans mon etbt, toujours volontaires pour partir surtout les jours ou demi-journées où ils on beaucoup de cours, mais qui ne font rien avant ou après), là soit on reconnait mon travail, soit je demanderai aux collègues qui sont déchargés, ce jour-là de me remplacer quand j'en aurai besoin. Je pense à une sortie prochaine et il a fallu que je mette les pieds dans le plat -gentiment- pour qu'une de ces spécialistes ne vienne pas.
Mais il est vrai que c'est compliqué car cela manque de clarté.
meevadeborah
Niveau 5

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par meevadeborah le Dim 14 Oct 2018 - 10:24
@Ajonc35 a écrit:
@meevadeborah a écrit:Reste à savoir ce qui est défini comme "tâche de surveillance" : si on accompagne une sortie scolaire en collège, est-ce de la surveillance ? si l'on ne prend en compte alors que le temps devant élève, comment est-on tenu au courant des modalités de la sortie et de notre rôle ? De même il peut arriver que des problèmes de discipline demandent à être gérés après coup... Je ne prétends pas que cela prend une heure (pour une heure devant élève), mais il y a alors tout de même un temps de travail qui passe à la trappe...
Oui les situations sont compliquées et diverses. Ainsi est-il juste de corriger des copies d'examen blanc quand on n'a pas surveillé une seule heure ou parfois une seule et bien plus qu'une seule heure de correction? Pendant ce temps des collègues qui n'ont aucune copie, surveillent et font autre chose, parfois sont même déchargés de cours puisque l'EB se termine à 16 heures par exemple ou ne commence qu'à 9 heures. Mais on me dit que j'ai une décharge horaire donc " tais-toi et rame".
Idem pour l'accompagnement en sortie scolaire. Pour moi cela ne peut compter pareil quand on a préparé la sortie ou qu'on a rien fait ( il y a des spécialistes dans mon etbt, toujours volontaires pour partir surtout les jours ou demi-journées où ils on beaucoup de cours, mais qui ne font rien avant ou après), là soit on reconnait mon travail, soit je demanderai aux collègues qui sont déchargés, ce jour-là de me remplacer quand j'en aurai besoin. Je pense à une sortie prochaine et il a fallu que je mette les pieds dans le plat -gentiment- pour qu'une de ces spécialistes ne vienne pas.
Mais il est vrai que c'est compliqué car cela manque de clarté.

Je comprends ton point de vue : en organisant la sortie, tu travailles plus que celui qui accompagne sans avoir participé à l'élaboration, certes. Mais quand tu dis que "tu demanderas au collègues qui sont déchargés ce jour-là de te remplacer quand tu en auras besoin", cela signifie-t-il que tu as demandé l'accord de tous les collègues dont tu prends les élèves avant d'organiser ta sortie ? Parce que personnellement, quand mes élèves sont en sortie, je ne me sens pas déchargée, ça m'ennuie plus qu'autre chose, et il ne faudrait pas me demander de faire l'heure à un autre moment...
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Tamerlan le Dim 14 Oct 2018 - 10:29
@Jane a écrit:@Tamerlan
Je ne peux pas te donner les circonstances précises ici pour des questions personnelles (voir ici); aucun texte ne précise qu'il s'agit de 2h payées 1, et personne ne pourra te montrer ledit texte. Pour le secrétariat, je n'en sais rien, en revanche, mais je pars du principe que ceux qui nous dirigent ne sont pas bienveillants et cherchent a priori à nous entourlouper. Pour ma part, j'exige qu'on me montre les textes qui fixent que 2=1; sinon, et même si je n'ai aucun talent mathématique, 1=1.

Ah mais moi aussi je préfère qu'on me paye 1h pour 1 h de surveillance et si un chef le fait je ne protesterais pas Very Happy Ceci étant, ce n'est pas comme tu le dis que les choses fonctionnent. Nous ne sommes pas en position d'exiger, en tout cas a posteriori. Si on conteste un paiement de l'administration ce sera devant le tribunal administratif. En l'absence de texte précis un tribunal administratif va probablement établir pour valider ou censurer la décision de l'administration le raisonnement que j'ai fait précédemment. Perso, je préfère qu'on reconnaisse la réalité du travail important accompli hors des heures d'enseignement que payer une heure pour une les surveillances.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Karine B.
Empereur

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Karine B. le Dim 14 Oct 2018 - 10:32
@Tamerlan a écrit:
@Jane a écrit:@Tamerlan
Je ne peux pas te donner les circonstances précises ici pour des questions personnelles (voir ici); aucun texte ne précise qu'il s'agit de 2h payées 1, et personne ne pourra te montrer ledit texte. Pour le secrétariat, je n'en sais rien, en revanche, mais je pars du principe que ceux qui nous dirigent ne sont pas bienveillants et cherchent a priori à nous entourlouper. Pour ma part, j'exige qu'on me montre les textes qui fixent que 2=1; sinon, et même si je n'ai aucun talent mathématique, 1=1.

Ah mais moi aussi je préfère qu'on me paye 1h pour 1 h de surveillance et si un chef le fait je ne protesterais pas Very Happy Ceci étant, ce n'est pas comme tu le dis que les choses fonctionnent. Nous ne sommes pas en position d'exiger, en tout cas a posteriori. Si on conteste un paiement de l'administration ce sera devant le tribunal administratif.  En l'absence de texte précis un tribunal administratif va probablement établir pour valider ou censurer la décision de l'administration le raisonnement que j'ai fait précédemment. Perso, je préfère qu'on reconnaisse la réalité du travail  important accompli hors des heures d'enseignement que payer une heure pour une les surveillances.

On ne peut pas vous imposer de la surveillance en dehors de vos edt et des VS. Donc si la rémunération ne vous convient pas, n'en faites pas !

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
nitescence
Érudit

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par nitescence le Dim 14 Oct 2018 - 10:34
Je pense que c'est la meilleure solution

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Tamerlan le Dim 14 Oct 2018 - 10:37
@Karine B. a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Jane a écrit:@Tamerlan
Je ne peux pas te donner les circonstances précises ici pour des questions personnelles (voir ici); aucun texte ne précise qu'il s'agit de 2h payées 1, et personne ne pourra te montrer ledit texte. Pour le secrétariat, je n'en sais rien, en revanche, mais je pars du principe que ceux qui nous dirigent ne sont pas bienveillants et cherchent a priori à nous entourlouper. Pour ma part, j'exige qu'on me montre les textes qui fixent que 2=1; sinon, et même si je n'ai aucun talent mathématique, 1=1.

Ah mais moi aussi je préfère qu'on me paye 1h pour 1 h de surveillance et si un chef le fait je ne protesterais pas Very Happy Ceci étant, ce n'est pas comme tu le dis que les choses fonctionnent. Nous ne sommes pas en position d'exiger, en tout cas a posteriori. Si on conteste un paiement de l'administration ce sera devant le tribunal administratif.  En l'absence de texte précis un tribunal administratif va probablement établir pour valider ou censurer la décision de l'administration le raisonnement que j'ai fait précédemment. Perso, je préfère qu'on reconnaisse la réalité du travail  important accompli hors des heures d'enseignement que payer une heure pour une les surveillances.

On ne peut pas vous imposer de la surveillance en dehors de vos edt et des VS. Donc si la rémunération ne vous convient pas, n'en faites pas !

Oui, c'est bien pour cela que je dis a posteriori.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Jane le Dim 14 Oct 2018 - 11:45
@Karine B. a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Jane a écrit:@Tamerlan
Je ne peux pas te donner les circonstances précises ici pour des questions personnelles (voir ici); aucun texte ne précise qu'il s'agit de 2h payées 1, et personne ne pourra te montrer ledit texte. Pour le secrétariat, je n'en sais rien, en revanche, mais je pars du principe que ceux qui nous dirigent ne sont pas bienveillants et cherchent a priori à nous entourlouper. Pour ma part, j'exige qu'on me montre les textes qui fixent que 2=1; sinon, et même si je n'ai aucun talent mathématique, 1=1.

Ah mais moi aussi je préfère qu'on me paye 1h pour 1 h de surveillance et si un chef le fait je ne protesterais pas Very Happy Ceci étant, ce n'est pas comme tu le dis que les choses fonctionnent. Nous ne sommes pas en position d'exiger, en tout cas a posteriori. Si on conteste un paiement de l'administration ce sera devant le tribunal administratif.  En l'absence de texte précis un tribunal administratif va probablement établir pour valider ou censurer la décision de l'administration le raisonnement que j'ai fait précédemment. Perso, je préfère qu'on reconnaisse la réalité du travail  important accompli hors des heures d'enseignement que payer une heure pour une les surveillances.

On ne peut pas vous imposer de la surveillance en dehors de vos edt et des VS. Donc si la rémunération ne vous convient pas, n'en faites pas !

Le souci, c'est que certains chefs plutôt très rancuniers font chèrement payer leur refus à ceux qui ont choisi cette option Neutral

_________________
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume." (A. Camus)
avatar
nitescence
Érudit

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par nitescence le Dim 14 Oct 2018 - 11:47
Oui, enfin il y a ceux qui dominent et ceux qui se laissent dominer...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Jane le Dim 14 Oct 2018 - 11:51
@nitescence a écrit:Oui, enfin il y a ceux qui dominent et ceux qui se laissent dominer...

Certains CDE peuvent aller très très loin, d'après ce que j'ai pu observer, tant par moi-même que par les récits faits par des collègues-amis affectés dans d'autres établissements que le mien. Travailler en étant perpétuellement en guerre contre le CDE et ses collègues, ce n'est pas non plus très agréable.

_________________
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume." (A. Camus)
avatar
Karine B.
Empereur

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Karine B. le Dim 14 Oct 2018 - 11:57
@Jane a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Jane a écrit:@Tamerlan
Je ne peux pas te donner les circonstances précises ici pour des questions personnelles (voir ici); aucun texte ne précise qu'il s'agit de 2h payées 1, et personne ne pourra te montrer ledit texte. Pour le secrétariat, je n'en sais rien, en revanche, mais je pars du principe que ceux qui nous dirigent ne sont pas bienveillants et cherchent a priori à nous entourlouper. Pour ma part, j'exige qu'on me montre les textes qui fixent que 2=1; sinon, et même si je n'ai aucun talent mathématique, 1=1.

Ah mais moi aussi je préfère qu'on me paye 1h pour 1 h de surveillance et si un chef le fait je ne protesterais pas Very Happy Ceci étant, ce n'est pas comme tu le dis que les choses fonctionnent. Nous ne sommes pas en position d'exiger, en tout cas a posteriori. Si on conteste un paiement de l'administration ce sera devant le tribunal administratif.  En l'absence de texte précis un tribunal administratif va probablement établir pour valider ou censurer la décision de l'administration le raisonnement que j'ai fait précédemment. Perso, je préfère qu'on reconnaisse la réalité du travail  important accompli hors des heures d'enseignement que payer une heure pour une les surveillances.

On ne peut pas vous imposer de la surveillance en dehors de vos edt et des VS. Donc si la rémunération ne vous convient pas, n'en faites pas !

Le souci, c'est que certains chefs plutôt très rancuniers font chèrement payer leur refus à ceux qui ont choisi cette option Neutral

Quels moyens ont-ils ? Il n'y a plus de note administrative ...

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
nitescence
Érudit

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par nitescence le Dim 14 Oct 2018 - 12:07
Je le sais : deux ans de guerre perpétuelle mais c'est lui qui a cédé quand j'ai obtenu son inspection

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par pseudo-intello le Dim 14 Oct 2018 - 13:23
@Ajonc35 a écrit: Idem pour l'accompagnement en sortie scolaire. Pour moi cela ne peut compter pareil quand on a préparé la sortie ou qu'on a rien fait ( il y a des spécialistes dans mon etbt, toujours volontaires pour partir surtout les jours ou demi-journées où ils on beaucoup de cours, mais qui ne font rien avant ou après), là soit on reconnait mon travail, soit je demanderai aux collègues qui sont déchargés, ce jour-là de me remplacer quand j'en aurai besoin.
Sauf que le professeur qui organise la sortie a envie de faire la sortie, et chamboule l'organisation de la journée pour SA sortie. Les autres professeurs n'ont rien demandé, ne râlent jamais (alors qu'on ne se gêne pas pour râler quand notre cours est annulé pour cause d'infirmière / prévention violence / CVC / secourisme / autre), et font avec.

Demander à des collègues déchargés d'accompagner la sortie, c'est du grand n'importe quoi (à moins que le collègue en question soit vraiment intéressé par la sortie en question, mais ça, c'est son choix et c'est une autre histoire).

Entendons-nous bien : je ne te reproche pas d'organiser des sorties, et je n'ai jamais trouvé incongru qu'un chef d'établissement en fin d'année, distribue les quelques HSE qui lui restent aux profs qui ont donné de leur temps en organisant voyages et compagnie (sachant que ça ne couvre jamais le temps d'investissement, loin de là). Mais si tu en as assez, c'est simple : n’organise pas de sortie. Tu gagneras du temps et de l'énergie, et ce sera ton droit le plus strict (et tu ne seras pas une mauvaise prof pour autant).

Je trouve cet état d'esprit très égocentré. Moi je bosse, moi je dois être reconnue, les accompagnants n'ont qu'à être déchargés... sans rire, le jour où mes collègues sont dans cet état d'esprit, moi aussi je me mets à penser à moimoimoi, et je vote contre les sorties au CA, parce que si on va par là, dans l'absolu, je préfère avancer avec ma classe plutôt qu'accompagner une sortie que je n'ai pas choisie (ou de me retrouver avec un tiers de classe, dans le cadre d'un voyage, pendant une semaine, sans trop savoir quoi faire).
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Jane le Dim 14 Oct 2018 - 13:50
@nitescence a écrit:Je le sais : deux ans de guerre perpétuelle mais c'est lui qui a cédé quand j'ai obtenu son inspection

Nous n'avons pas réussi à l'obtenir malgré bientôt 5 ans de combat.

_________________
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume." (A. Camus)
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Jane le Dim 14 Oct 2018 - 13:52
@Karine B. a écrit:
@Jane a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Tamerlan a écrit:

Ah mais moi aussi je préfère qu'on me paye 1h pour 1 h de surveillance et si un chef le fait je ne protesterais pas Very Happy Ceci étant, ce n'est pas comme tu le dis que les choses fonctionnent. Nous ne sommes pas en position d'exiger, en tout cas a posteriori. Si on conteste un paiement de l'administration ce sera devant le tribunal administratif.  En l'absence de texte précis un tribunal administratif va probablement établir pour valider ou censurer la décision de l'administration le raisonnement que j'ai fait précédemment. Perso, je préfère qu'on reconnaisse la réalité du travail  important accompli hors des heures d'enseignement que payer une heure pour une les surveillances.

On ne peut pas vous imposer de la surveillance en dehors de vos edt et des VS. Donc si la rémunération ne vous convient pas, n'en faites pas !



Le souci, c'est que certains chefs plutôt très rancuniers font chèrement payer leur refus à ceux qui ont choisi cette option Neutral

Quels moyens ont-ils ? Il n'y a plus de note administrative ...

Menaces, intimidations, pressions, insultes (mais toujours à l'oral), retenues sur salaire, manipulation, transmissions d'informations erronées ou retenues d'informations... la liste est longue... (je précise que ce n'est pas ma propre expérience dont il est ici question).

_________________
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume." (A. Camus)
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par pogonophile le Dim 14 Oct 2018 - 14:48
En toute logique, considérer qu'une heure de cours annulée pour un examen ne vaut que pour une heure de surveillance, ou qu'une heure de surveillance au delà des VS doit être payée comme une heure de cours, implique la réciproque : qu'une heure de cours doit être payée comme une heure de surveillance, c'est à dire une pour une.
Le montant de l'HSE a beau ne jamais être assez élevé, il est tout de même calculé autrement qu'une heure supplémentaire ordinaire.
Continuer à faire comme si toutes les heures se valaient ouvre vite la porte au principe de 35h de présence.

(et pour poursuivre sur la menace de rétorsion évoquée plus haut, j'ai beau ne pas être mesquin et vouloir rester professionnel, il est certain que je me montrerais moins arrangeant quand un enseignant me demande une demie journée pour convenance personnelle, quand je ne peux rien lui demander dans l'intérêt du service...)
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par pseudo-intello le Dim 14 Oct 2018 - 15:18
@pogonophile a écrit:En toute logique, considérer qu'une heure de cours annulée pour un examen ne vaut que pour une heure de surveillance, ou qu'une heure de surveillance au delà des VS doit être payée comme une heure de cours, implique la réciproque : qu'une heure de cours doit être payée comme une heure de surveillance, c'est à dire une pour une.
Le montant de l'HSE a beau ne jamais être assez élevé, il est tout de même calculé autrement qu'une heure supplémentaire ordinaire.
Continuer à faire comme si toutes les heures se valaient ouvre vite la porte au principe de 35h de présence.
Non, c'est tout simplement l'offre et la demande. Ça vaut pour tout : être ou ne pas être pp, être ou ne pas être volontaire pour devoirs faits ou pour un RCD...
... par exemple, devoirs faits, c'est clair que c'est moins de boulot qu'une heure de cours (pas de copies, peu de préparation), mais comme le ministre a eu cette lubie et que pour lui complaire, il a fallu attirer du prof volontaire, on a payé correctement, le binns, et voilà.

@pogonophile a écrit:(et pour poursuivre sur la menace de rétorsion évoquée plus haut, j'ai beau ne pas être mesquin et vouloir rester professionnel, il est certain que je me montrerais moins arrangeant quand un enseignant me demande une demie journée pour convenance personnelle, quand je ne peux rien lui demander dans l'intérêt du service...)
Ça va de soi, et c'est d'ailleurs réciproque. Very Happy
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Jane le Dim 14 Oct 2018 - 16:01
@pogonophile a écrit:En toute logique, considérer qu'une heure de cours annulée pour un examen ne vaut que pour une heure de surveillance, ou qu'une heure de surveillance au delà des VS doit être payée comme une heure de cours, implique la réciproque : qu'une heure de cours doit être payée comme une heure de surveillance, c'est à dire une pour une.
Le montant de l'HSE a beau ne jamais être assez élevé, il est tout de même calculé autrement qu'une heure supplémentaire ordinaire.
Continuer à faire comme si toutes les heures se valaient ouvre vite la porte au principe de 35h de présence.

(et pour poursuivre sur la menace de rétorsion évoquée plus haut, j'ai beau ne pas être mesquin et vouloir rester professionnel, il est certain que je me montrerais moins arrangeant quand un enseignant me demande une demie journée pour convenance personnelle, quand je ne peux rien lui demander dans l'intérêt du service...)

Je croyais que cela n'existait pas et que nous étions, en cas de demande de déplacement d'une heure pour, par exemple, rendez-vous médical, tenus de rattraper cette heure ?
Sinon, il va de soi que c'est donnant-donnant; il va de soi également qu'il faut raison garder, et qu'un CDE qui demande à plusieurs de ses enseignants d'une matière à correction du brevet, par ex, d'assurer 5, 6 ou 7h de surveillance en plus des 18h, c'est assez malvenu... Autant ça ne me viendrait pas forcément à l'idée de maugréer pour une heure ou deux, autant 5, 6 ou 7h, il y a de quoi l'avoir mauvaise. Ceux qui ont principalement cours sur la fin de semaine assurent moins que leur service ou l'équivalent, et ceux qui, au contraire, ont plutôt leurs heures sur le début, voient leur service augmenter de façon conséquente sans contrepartie. En plus d'aller corriger quand d'autres sont chez eux, à la plage, ou en train de faire du poney (car étant dans un établissement faisant office de centre de correction, on n'a pas besoin de leurs services)... Je peux comprendre que certains collègues soient excédés par de tels procédés surtout s'ils se répètent d'une année sur l'autre.
Tout comme il est fort maladroit, pour les oraux du DNB, de convoquer les enseignants qui n'ont pas cours sur le créneau choisi sans l'ombre d'un dédommagement (à défaut d'avoir, dans les règles de l'art, établi une convocation ouvrant à rémunération, ridicule, certes, mais rémunération tout de même) et ce au même titre que ceux qui ont cours et se voient donc dégagés de leurs heures...
Je ne vois pas où est l'équité entre personnels enseignants d'un même établissement dans ce mode de fonctionnement. Et surtout, il est fort étonnant que dans certains établissements où j'ai pu enseigner, on puisse tenir compte de ces paramètres, alors que dans d'autres, on en soit incapable...
S'il y a des textes qui nous régissent, c'est pour qu'ils soient appliqués, et si un CDE lui-même ne le fait pas, qui peut le faire à sa place ? Le "conflit de personne", si tant est qu'il existe entre un enseignant et le CDE, ne doit pas être un critère pour lui refuser le déplacement d'une heure, faire une sortie, ou je ne sais quelle autre activité pédagogique. Si la règle est la même pour tous, et si les textes sont les mêmes pour tous, ils doivent s'appliquer en dehors des individus. Alors celui qui est bien avec le CDE obtient tout ce qu'il est mesure d'obtenir (même parfois plus) et celui qui ne l'est pas se voit systématiquement tout refuser ? Il y a là une dérive qui me paraît hasardeuse et un mélange des genres inquiétant. Mais sans doute cela va-t-il dans l'air du temps, et permet-il à certains CDE peu scrupuleux sur les moyens employés de cultiver leur pré carré et d'assurer leur arrière garde. Diviser pour mieux régner, donc. J'espère néanmoins que ces CDE-là resteront peux nombreux, et que leur nombre sera contenu, même si l'autonomie croissante accordée aux établissements a de quoi faire frémir.

_________________
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume." (A. Camus)
Contenu sponsorisé

Re: 2h de surveillance = 1h de cours ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum