Amis latinistes : HELP !

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 18:46

@Mélu a écrit:
@Provence a écrit:
@clemiecamie a écrit:

Cette collègue aurait pu s'enfermer, ne rien demander à personne et faire n'importe quoi, elle demande de l'aide pour essayer de faire "au mieux", quel mal à ça?

Quel conseil donner à quelqu'un qui va enseigner une matière qu'il ne maîtrise pas?
Le boycott. On lui impose de faire un travail qui n'est pas le sien, elle leur passe des vidéos en leur expliquant que ce n'est pas son métier.
Ben voyons... Toute seule ?? C'est elle qui va s'attirer les foudres de la Direction et des parents et je ne pense pas q grand monde alors souhaitera la défendre ou prendre sa place...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Mélu le Mar 23 Nov 2010 - 18:48

Cette année, j'ai décidé toute seule d'arrêter de faire cours à une classe en plus qu'on m'avait imposée. Et bien j'ai eu le dernier mot.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 18:48

@clemiecamie a écrit:Je comprends vraiment votre position, surtout quand elle exprimée de façon modérée. C'est vrai que le bien être des élèves est souvent l'excuse pour trop de choses que l'on ne devrait pas accepter.
Je précise simplement encore une fois qu'il y a un arrêté qui l'oblige à prendre son poste. Les syndicats, dans ce genre de situation, nous demande d'y aller quitte à faire un recours au TA plus tard.
+1
Mais une fois qu'on a reçu comme moi une mise en demeure (dc menace de gel de salaire et de licenciement) et un an et demi après, une fois qu'on est ailleurs...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 18:50

@stéphanie a écrit:En tant que LC, je suis également dégoutée de cela. Un prof de LM, qui n'est pas formé pour, ne peut pas enseigner le latin et motiver autant qu'il le faut pour qu'ils continuent les élèves. Je suis énervée! On s'emmerde à faire en sorte qu'on nous supprime pas des groupes en passant notre temps à justifier notre existence. A quoi bon? vu que n'importe qui qui a fait du latin peut l'enseigner!
On a commencé par faire enseigner le latin aux LM, maintenant on fait enseigner les maths aux profs de physique et apparemment pire que ça vu que des profs d'espagnol font du français.
Perso je vais enseigner l'EPS tant qu'à faire. ça doit pas être si compliqué à partir du moment où on fait ,voire a fait ,du sport!
Et je comprends aussi les LM qui ont peur de refuser ou qui acceptent par commodité.
Mais je suis dégoutée!!!!!!!!!! voilà Wink
Même s'ils refusent, ça ne sert à rien...
Il faudrait peut-être aussi connaître davantage ce statut...qui n'est pas du tout connu des LC...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 18:52

@violet a écrit:Le pire est qu'à chaque fois une LM poste sur le même sujet, la polémique repart... mais je suis sûre qu'à terme, les LM ne posteront plus sur le sujet, mais assureront les heures de "latin"...
Mais bon sang ! Ont-ils le choix ?? Non !
Ils devraient recruter des TZR de LC...les profs de LC ont la chance d'avoir un poste fixe et ne connaissent pas le Tézédariat...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 18:53

@violet a écrit:Oui, enfin, si tous les LM refusaient, en bloc, auraient-ils vraiment des ennuis ?
C'est déprimant comme remarque : en bloc comment ? En étant TZR chez soi tout seul ?

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Mélu le Mar 23 Nov 2010 - 18:53

Les LC TZR, ça existe, il y en a une dans mon collège. Le problème, c'est un problème de recrutement, c'est tout. On a organisé la pénurie en LC pour obliger des LM à les remplacer.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par collegedevinci le Mar 23 Nov 2010 - 18:54

Étant moi même de l'académie de Lille, je comprends ta situation, vous êtes beaucoup à la subir (et tu as raison de le dire).

J'ai même reçu dans mon casier une proposition de l'inspectrice nous demandant de venir former "les collègues qui acceptent d'assurer les cours là où on ne peut pas faire autrement que mettre un LM". c'était joliment tourné (la formule n'était pas exactement celle-ci...), de manière telle à nous faire dire que franchement vous étiez bien sympa de faire ce qu'on ne veut pas faire...

Que veux-tu qu'un LC en pense? Il rigole, rien d'autre, et il n'y va pas. Il a le sentiment d'être un peu pris pour un con... J'ai montré le papier à ma documentaliste, et à mes collègues de LM, tout le monde m'a dit la même chose : "on te demande d'aller former ceux qui à terme vous remplaceront..", en gros d'aller nous même nous tirer une balle dans le pied...

Moi je veux bien comprendre, compatir, mais je ne vois pas pourquoi je rentrerais du coup dans le système aussi...

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 18:56

[quote="ionion381"][quote="violet"]Le pire est qu'à chaque fois une LM poste sur le même sujet, la polémique repart... mais je suis sûre qu'à terme, les LM ne posteront plus sur le sujet


faut-il s'en réjouir.....
Je trouve de plus en plus désagréable le climat qui règne sur cette partie du forum où de bonnes âmes passent leur temps à lyncher de pauvres hères qui passaient justement entre leurs griffes.
Vos jérémiades sont vraiment lassantes, on a entendu mille fois vos arguments mais à chaque fois il faut que vous nous les ressortiez encore et encore. Ne pensez-vous pas que la mort du latin c'est justement qu'il n'y ait plus de cours du tout? Je pense que le principal sera tout content du fait qu'il n'y ait plus de professeurs disponibles pour supprimer l'option purement et simplement de son établissement; pour moi mieux vaut un prof de LM que plus de prof du tout.
Je vous laisse maintenant me déchirer bien proprement, et bavaroise, si tu passes par là, je t'ai laissé un mp dans lequel j'ai dit que je serai ravie de t'aider....
C'est surtout que si on remplace, c'est qu'il y a qq'un à remplacer ! Que certains LC fassent leur boulot, pas comme celle que je remplace : je ne fais QUE trois heures avec trois 3èmes ! Plus aucun latiniste ds ce collège ! Les trois qui restent m'ont dit que le prof ne les faisait pas travailler, elles racontaient leur vie !!
Si elle avait fait son travail, le latin aurait perduré ds ce collège et je ne me retrouverais pas avec cette matière !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par clemiecamie le Mar 23 Nov 2010 - 18:57

@Mélu a écrit:Cette année, j'ai décidé toute seule d'arrêter de faire cours à une classe en plus qu'on m'avait imposée. Et bien j'ai eu le dernier mot.

Tu ne crois pas que ta position assise dans l'établissement a pu jouer? Un TZR qui arrive, sans collègue, sans bonne réputation derrière lui, et qui refuse de prendre ses classes (même 22h, si l'arrêt est de 22h) aura-t-il penses tu gain de cause? Je ne prétends pas que tu n'as pas dû te battre pour que cette situation cesse, mais tu avais un passé dans l'établissement qui je pense a pu t'aider, et heureusement!

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 18:58

[quote="violet"][quote="ionion381"]
@violet a écrit:Le pire est qu'à chaque fois une LM poste sur le même sujet, la polémique repart... mais je suis sûre qu'à terme, les LM ne posteront plus sur le sujet


faut-il s'en réjouir.....
Je trouve de plus en plus désagréable le climat qui règne sur cette partie du forum où de bonnes âmes passent leur temps à lyncher de pauvres hères qui passaient justement entre leurs griffes. Vos jérémiades sont vraiment lassantes, on a entendu mille fois vos arguments mais à chaque fois il faut que vous nous les ressortiez encore et encore. Ne pensez-vous pas que la mort du latin c'est justement qu'il n'y ait plus de cours du tout? Je pense que le principal sera tout content du fait qu'il n'y ait plus de professeurs disponibles pour supprimer l'option purement et simplement de son établissement; pour moi mieux vaut un prof de LM que plus de prof du tout.
Je vous laisse maintenant me déchirer bien proprement, et bavaroise, si tu passes par là, je t'ai laissé un mp dans lequel j'ai dit que je serai ravie de t'aider....

Je ne sais pas si c'est parce que je suis fatiguée et à bout de nerfs mais franchement, là, la coupe est pleine.
J'ai eu les larmes aux yeux en lisant ce que tu écris.
Je ne pensais pas être une tortionnaire utilisant mes griffes contre une pauvre victime. J'essayais juste de vous faire partager mon profond écoeurement de voir les LC ainsi méprisées.
J'ai argumenté sans penser que mes arguments étaient des jérémiades maintes fois entendues.
Promis, maintenant, je me tais. No

Quant à te déchirer...non... pour moi, le forum n'est pas fait pour cela et il me semble avoir toujours été respectueuse des uns et des autres.
Sauf que ce ne sont pas les LM qui méprisent les LC mais plutôt le Gouvernement et le Ministère... Les TZR de LM font les frais de l'agressivité des docs et des LC mais nous aussi avons notre matière ! J'ai passé le CAPES pour enseigner le français, par pour qu'on me menace pour faire n'importe quoi !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par stéphanie le Mar 23 Nov 2010 - 18:58

Pour info, j'ai été TZR 4ans! Après ce n'est pas de notre faute s'ils recrutent tellement peu en LC qu'on a plus de chance d'avoir un poste fixe!

stéphanie
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par collegedevinci le Mar 23 Nov 2010 - 18:59

@Emeraldia a écrit:
C'est surtout que si on remplace, c'est qu'il y a qq'un à remplacer ! Que certains LC fassent leur boulot, pas comme celle que je remplace : je ne fais QUE trois heures avec trois 3èmes ! Plus aucun latiniste ds ce collège ! Les trois qui restent m'ont dit que le prof ne les faisait pas travailler, elles racontaient leur vie !!
Si elle avait fait son travail, le latin aurait perduré ds ce collège et je ne me retrouverais pas avec cette matière !

Si je vous comprends bien, si vous devez faire du latin, c'est parce que nous faisons mal notre boulot?

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par linotte le Mar 23 Nov 2010 - 18:59

Si elle avait fait son travail, le latin aurait perduré ds ce collège et je ne me retrouverais pas avec cette matière

Merci bien pour tous ceux dont l'enseignement est menacé faute d'élèves volontaires... affraid

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 19:01

@linotte a écrit:Et que se passe-t-il lorsqu'un LC revient sur son poste de latin ( mon cas , après un cong mat' + parental) ?

Catastrophe , réaction des élèves , des parents qui se demandent bien pourquoi maintenant on bosse en latin heu (nan mais des fois que les élèves n'auraient que regardé des docs ou fait de la civi ou des recherches au CDi....Ah ben si, c'est le cas pale ), et le prof de latin qui doit se justifier "oui c'est une option, non ce n'est pas le club de ludolatin"...

Remplacer un LC par un LM, ce n'est pas une solution pour les élèves. La solution (miracle , j'ai une idée et personne visiblement n'y a pensé avant moi ...) : embaucher des LC...

(chez nous , le prof de techno fait de l'éducation civique, celui de SVT fait aussi physique...tout va bien...)
Pour moi, c'est l'inverse, plus que trois élèves parce que la LC ne fichait rien : un élève vient de dire que s'il avait su qu'on travaillerait avec moi, il serait resté...pourtant, je ne suis pas compétente, c'est vrai...
Mais ts les LC ne sont pas irréprochables et les LM ne sont pas responsables de ce qui se passe !! On peut bien refiler mes heures à n'importe qui, j'en serai ravie moi...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Mélu le Mar 23 Nov 2010 - 19:02

Bien entendu que c'est une chance d'être titulaire, et je ne le nie pas, mais je pense avoir néanmoins affronté pas mal de situations ubuesques cette année et que je n'ai pas toujours relatées ici par le menu par souci de discrétion mais qui sont au moins aussi compliquées et délicates que la position fragile d'un TZR. Je ne jette en aucun cas la pierre à un pauvre collègue envoyé sur un poste pour lequel il n'est pas compétent, mais je pense qu'il doit faire savoir ouvertement son mécontentement, prendre ses classes pour être couvert mais faire un travail superficiel en déplorant à voix haute que les élèves n'aient pas pu avoir un enseignant qualifié.


Dernière édition par Mélu le Mer 24 Nov 2010 - 7:14, édité 1 fois

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Musyne le Mar 23 Nov 2010 - 19:03

Dans le privé, cela fait belle lurette que les LM enseignent le latin en collège (J'avais un jour évoqué ma propre expérience sur le sujet lors de ma mutation d'ailleurs), c'est une pratique courante et qui ne choque (presque) plus personne.
J'ai appris récemment que dans certaines facs, les potentiels candidats au CAPES devaient faire du latin en licence (Master 1, je crois que c'est le bon terme) pour les préparer à cette éventualité de l'enseigner un jour j'imagine.

Dans tous les cas, je crois moi aussi que l'essentiel est surtout que l'on continue d'enseigner le latin, sans faire la pute évidemment, avec de vrais cours. Mais je crois aussi que c'est possible pour un LM de faire de vrais cours de latin à des élèves de collège - d'ailleurs je connais de supers profs de latin qui sont LM. Je ne mets pas dans le même panier l'enseignement du grec, inconnu pour eux, et l'enseignement du latin en lycée qui demande des compétences nettement plus pointues.

_________________
Plus tard, peut-être !
Muse Inn : un bout de chez moi.

Musyne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 19:04

@Audrey a écrit:Il n'est pas sensible que sur Néoprof Bavaroise, il est là le problème....

Tous les LC, autant qu'ils sont, doivent chaque année lutter, simplement pour prouver qu'ils ont une raison d'exister. Et c'est dur. Les collègues de LM n'ont aucune idée de ce que c'est.

Courage à toi quoi qu'il en soit..
Tu te moques de qui ? Tu n'as quant à toi aucune idée de ce que c'est que d'être TZR !! Tu sais ce que c'est que de te heurter à l'agressivité des gens du rectorat, des secrétaires, des gens qui te menacent, d'attendre chez toi seule une mise en demeure ??

Franchement, chacun voit midi à sa porte mais si tous les collègues débutants étaient obligés de passer par ce statut, on aurait moins de remarque injuste !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 19:05

@Mélu a écrit:Cette année, j'ai décidé toute seule d'arrêter de faire cours à une classe en plus qu'on m'avait imposée. Et bien j'ai eu le dernier mot.
C'est bien, moi je suis allée au TA l'an dernier, un an et demi après la mise en demeure...qd je n'y étais plus... Je ne parle pas de tenir tête à un chef là, je parle du rectorat...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par collegedevinci le Mar 23 Nov 2010 - 19:06

@Emeraldia a écrit:
Pour moi, c'est l'inverse, plus que trois élèves parce que la LC ne fichait rien : un élève vient de dire que s'il avait su qu'on travaillerait avec moi, il serait resté...pourtant, je ne suis pas compétente, c'est vrai...
Mais ts les LC ne sont pas irréprochables et les LM ne sont pas responsables de ce qui se passe !! On peut bien refiler mes heures à n'importe qui, j'en serai ravie moi...

Avec des cas particuliers on ne s'en sortira pas. De toute façon, on ne concluera jamais cette discussion sur un consensus:
- Les LM sont forcés à y aller, je ne le nie pas. Certains s'en sortent très bien, d'autres s'en accommodent douteusement...

- Les LC qui aiment ce qu'ils font veulent continuer à le faire, et ne conviendront pas qu'il est bien que d'autres le fassent !

- Moi je veux aider une personne donnée pour qui j'ai de la sympathie, de la compassion, ou quoi que ce soit, mais rentrer dans le système, non.


collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par clemiecamie le Mar 23 Nov 2010 - 19:07

@Mélu a écrit:Bien entendu que c'est une chance d'être titulaire, et je ne le nie pas, mais je pense avoir néanmoins affronté pas mal de situations ubuesques cette année et que je n'ai pas toujours relatées ici par le menu par souci de discrétion mais qui sont au moins aussi compliquées et délicates que la position fragile d'un TZR. Je ne jette en aucun cas la pierre à un pauvre collègue envoyé sur un poste pour lequel il n'est pas compétent, mais je pense qu'il doit faire savoir ouvertement son mécontentement, prendre ses classes pour être couvert mais faire un travail superficiel en déplorant à voix haute que les élèves n'aient pas pu avoir un enseignant compétant.

Je suis parfaitement d'accord

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 19:07

@collegedevinci a écrit:Étant moi même de l'académie de Lille, je comprends ta situation, vous êtes beaucoup à la subir (et tu as raison de le dire).

J'ai même reçu dans mon casier une proposition de l'inspectrice nous demandant de venir former "les collègues qui acceptent d'assurer les cours là où on ne peut pas faire autrement que mettre un LM". c'était joliment tourné (la formule n'était pas exactement celle-ci...), de manière telle à nous faire dire que franchement vous étiez bien sympa de faire ce qu'on ne veut pas faire...

Que veux-tu qu'un LC en pense? Il rigole, rien d'autre, et il n'y va pas. Il a le sentiment d'être un peu pris pour un con... J'ai montré le papier à ma documentaliste, et à mes collègues de LM, tout le monde m'a dit la même chose : "on te demande d'aller former ceux qui à terme vous remplaceront..", en gros d'aller nous même nous tirer une balle dans le pied...

Moi je veux bien comprendre, compatir, mais je ne vois pas pourquoi je rentrerais du coup dans le système aussi...
Mais moi aussi je m'en fiche... J'ai reçu une proposition de stage : tu crois que j'y ai répondu ?? Je vais te dire une chose : j'ai bien signalé au Rectorat que je ne voulais pas enseigner le latin, ça ne m'intéresse pas ! Si ça se reproduit, je ferai la seule chose utile : je me foutrai en arrêt maladie...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 19:10

@stéphanie a écrit:Pour info, j'ai été TZR 4ans! Après ce n'est pas de notre faute s'ils recrutent tellement peu en LC qu'on a plus de chance d'avoir un poste fixe!
Alors, admettez que ça n'est pas de notre faute non plus si on supprime les LC !! C'est nous qui subissons les menaces et l'agressivité des collègues ! Moi, c'est ma 12ème année de remplacement, dc les conseils des uns et des autres non concernés, ça va bien.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Mélu le Mar 23 Nov 2010 - 19:10

Je vais arrêter d'intervenir ici puisque de toute façon je ne sais pas ce que c'est et je réagis sans savoir. Ca commence à me gonfler d'être obligée de me défendre même auprès de profs. Pour info, j'ai été TZR. Je ne conseillerais jamais à personne de ne pas assurer ses heures, je conseille juste la résistance passive. ET si certains LM, j'en suis persuadée pour en avoir connus, peuvent être d'excellents profs de latin, ce n'est pas le cas pour tous, or c'est n'importe quel LM qui peut être parachuté sur un poste de LC, et pas seulement ceux qui en ont les capacités.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par collegedevinci le Mar 23 Nov 2010 - 19:11

@Musyne a écrit:Dans le privé, cela fait belle lurette que les LM enseignent le latin en collège (J'avais un jour évoqué ma propre expérience sur le sujet lors de ma mutation d'ailleurs), c'est une pratique courante et qui ne choque (presque) plus personne.
J'ai appris récemment que dans certaines facs, les potentiels candidats au CAPES devaient faire du latin en licence (Master 1, je crois que c'est le bon terme) pour les préparer à cette éventualité de l'enseigner un jour j'imagine.

Dans tous les cas, je crois moi aussi que l'essentiel est surtout que l'on continue d'enseigner le latin, sans faire la pute évidemment, avec de vrais cours. Mais je crois aussi que c'est possible pour un LM de faire de vrais cours de latin à des élèves de collège - d'ailleurs je connais de supers profs de latin qui sont LM. Je ne mets pas dans le même panier l'enseignement du grec, inconnu pour eux, et l'enseignement du latin en lycée qui demande des compétences nettement plus pointues.

C'est vrai qu'enseigner le latin en collège, c'est simple, une cassette, un cours, et hop, c'est bon... Vous voyez, c'est des idées comme ça qui fâchent. LE LATIN en COLLÈGE ce n'est pas facile... ça demande aussi des connaissances, ça demande de réfléchir à une progression, à sélectionner des textes, des idées chez plein d'auteurs, à ne pas se louper en civi en leur racontant des âneries ou des généralités, ça demande aussi de vouloir sensibiliser les élèves au grec (par l'ECLA ou l'initiation...). Alors oui, on rentre moins dans les détails, surtout en grammaire, mais quand même... on doit la connaître par coeur, de même que toute l'histoire de Rome.

sinon, c'est juste du bidouillage. Bidouiller, ça peut marcher, et même bien mais ça ne sera jamais satisfaisant.

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amis latinistes : HELP !

Message par Emeraldia le Mar 23 Nov 2010 - 19:11

@collegedevinci a écrit:
@Emeraldia a écrit:
Pour moi, c'est l'inverse, plus que trois élèves parce que la LC ne fichait rien : un élève vient de dire que s'il avait su qu'on travaillerait avec moi, il serait resté...pourtant, je ne suis pas compétente, c'est vrai...
Mais ts les LC ne sont pas irréprochables et les LM ne sont pas responsables de ce qui se passe !! On peut bien refiler mes heures à n'importe qui, j'en serai ravie moi...

Avec des cas particuliers on ne s'en sortira pas. De toute façon, on ne concluera jamais cette discussion sur un consensus:
- Les LM sont forcés à y aller, je ne le nie pas. Certains s'en sortent très bien, d'autres s'en accommodent douteusement...

- Les LC qui aiment ce qu'ils font veulent continuer à le faire, et ne conviendront pas qu'il est bien que d'autres le fassent !

- Moi je veux aider une personne donnée pour qui j'ai de la sympathie, de la compassion, ou quoi que ce soit, mais rentrer dans le système, non.

Moi non plus, je ne rentre pas dans le système...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum