Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Page 4 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par olivier-np30 le Mar 12 Juil 2011 - 21:37

@lalilala a écrit:l'année dernière j'ai commencé à 1450 euros et cette année à 1915...

Pas mal Very Happy

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par lalilala le Mar 12 Juil 2011 - 21:41

@freche a écrit:
@lalilala a écrit:l'année dernière j'ai commencé à 1450 euros et cette année à 1915...
oui, parce que tu as commencé directement au troisième échelon

Oui mais peu importe, on voit quand même une nette différence dans le porte monnaie quand on débute...l'année dernière j'étais déjà à l'échelon 3 (à partir de décembre après reclassement) et je gagnais 100 euros de moins

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par freche le Mar 12 Juil 2011 - 21:49

ben moi, mon salaire n'a pas changé, c'est 2625,37 euros par mois brut depuis 3 ans soit 2110 euros nets, isoe incluse au bout de 16 ans. Je ne trouve pas ça énorme.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par lalilala le Mar 12 Juil 2011 - 21:50

@barèges a écrit:
@lalilala a écrit: Les mémoires de master pro sont moins "épais" qu'en recherche à cause, entre autres, des stages obligatoires...
Oui, mais avec ce genre de maquette, je comprends que celui qui se destine à être prof fait le parcours "enseignement", et une année très différente des vieux maîtrise et DEA. Je peux me tromper (possibilité de faire le parcours "enseignement" avec des parties du parcours "recherche"?).

Qu'entends-tu par "un écrit pour un séminaire"? Une épreuve écrite sur table? Moi, en 2008-2009, je n'ai fait que des "mini-mémoires" pour valider les séminaires (6 en tout, soit environ 80/90 pages de dossiers). Le gros mémoire devait faire 100 pages et on devait également rédiger un compte-rendu de colloque, à présenter avec le mémoire.
Je crois que les profs choisissaient les modalités de validation, c'était les essuyages de plâtres du M2 (2005-2006 pour moi, on pouvait faire une année séminaires, une année mémoire quand on travaillait à temps plein ailleurs). Si mes souvenirs sont bons, j'ai fait un exposé en cours de séminaire, un écrit (c'est devenu un article), et je ne sais plus combien d'oraux terminaux, et le mémoire. Après, ça fait longtemps, je peux en avoir oublié un bout Very Happy Il y avait une épreuve orale en anglais aussi, ma terreur.
Pour revenir au sujet de départ, je me souviens des panneaux d'affichage : pour ces mini-mémoires ( dans ma fac, hein..), il n'y avait pas de note en dessous de la moyenne, et une belle quantité de 14, 15, 16... D'où la difficulté actuelle (valider des UE avec des notes type concours, ou faire que la validation estampillée "bac + 5 universitaire" se substitue au CAPES à terme).

je suis bien d'accord

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par lalilala le Mar 12 Juil 2011 - 21:50

@freche a écrit:ben moi, mon salaire n'a pas changé, c'est 2625,37 euros par mois brut depuis 3 ans soit 2110 euros nets, isoe incluse au bout de 16 ans. Je ne trouve pas ça énorme.

Moi non plus...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Leclochard le Mar 12 Juil 2011 - 21:52

@Karine B. a écrit:
@Abraxas a écrit:Je rappelle que ce n'est pas sainte Josette qui a décidé de ne pas pourvoir tous les postes.
Ce sont les jurys (souverains), effarés par le niveau de ceux qui se présentaient.
Admettre tout le monde dans ces conditions, c'est rendre un bien mauvais servie à celles et ceux qui ont déjà le CAPES, à celles et ceux qui ont effectivement bossé pour l'avoir, à celles et ceux qui le méritent.
Que le SNES proteste n'est rien qu'une opération de propagande. Et la preuve qu'il choisit de faire du chiffre au lieu de défendre la profession. Vous ne trouvez pas qu'on nous crache assez à la gueule ? Vous voulez descendre jusqu'où ?


il y a quand même des questions à se poser sur le sup si des étudiants bac + 5 validés par les universités n'ont pas le niveau

C'est vrai que le snes a toujours cru que plus on montait le niveau d'études, meilleurs étaient les candidats. Il n'a pas compris à quoi servait le concours : sélectionner et mettre à jour les connaissances. On peut recruter à bac+8 les étudiants n'auraient pas forcément le concours et ne feraient pas des enseignants supérieurs à ceux recrutés à bac+3.


Dernière édition par Leclochard le Mar 12 Juil 2011 - 22:04, édité 1 fois

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Karine B. le Mar 12 Juil 2011 - 21:57

@Leclochard a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Abraxas a écrit:Je rappelle que ce n'est pas sainte Josette qui a décidé de ne pas pourvoir tous les postes.
Ce sont les jurys (souverains), effarés par le niveau de ceux qui se présentaient.
Admettre tout le monde dans ces conditions, c'est rendre un bien mauvais servie à celles et ceux qui ont déjà le CAPES, à celles et ceux qui ont effectivement bossé pour l'avoir, à celles et ceux qui le méritent.
Que le SNES proteste n'est rien qu'une opération de propagande. Et la preuve qu'il choisit de faire du chiffre au lieu de défendre la profession. Vous ne trouvez pas qu'on nous crache assez à la gueule ? Vous voulez descendre jusqu'où ?


il y a quand même des questions à se poser sur le sup si des étudiants bac + 5 validés par les universités n'ont pas le niveau

C'est vrai que le snes a toujours cru que plus on montait le niveau d'études, meilleurs étaient les candidats.

le SNES ... et le SNALC !

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Leclochard le Mar 12 Juil 2011 - 22:07

mim29 a écrit:quand j'étais en zep en rp, je m'étais blindée d'heures sup pour l'accompagnement éducatif, et j'étais deux fois pp: il n'était pas rare que j'atteigne les 2500 euros.
revenue en bzh, je retombe à 1700, moins les 400 euros de gasoil mensuels, ben reste pas grand chose au final....

Ma principale m'avait raconté qu'elle a connu une agrégée qui faisait un nombre incroyable d'heures supp et que le jour où elle les a perdues (après une mut), elle a mis des années à s'en remettre. Le risque de tous ces bonus financiers, c'est de s'y habituer et de les tenir pour acquis.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par lalilala le Mar 12 Juil 2011 - 22:09

ben moi j'en veux pas d'heures sup....

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par freche le Mar 12 Juil 2011 - 22:12

ben moi si parce que j'ai trois enfants, qui seront tous les trois en études supérieures dans pas si longtemps que ça, que mon mari sera stagiaire l'an prochain et qu'il faut donc qu'on fasse des économies. Je me dis que ça va être chaud quand je vois le budget que mes amis consacrent aux études de leurs enfants.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par lalilala le Mar 12 Juil 2011 - 22:14

Mon père, prof certifié, a payé 3 années d'études à ma soeur (ensuite elle a bossé en parallèle) et toutes mes études (8 ans en tout) alors que ma mère ne travaille pas...bon il avait des heures sup (2 ou 3) et était pp

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par freche le Mar 12 Juil 2011 - 22:19

oui, mais mes 3 seront étudiants ensemble...
Je n'habite pas une ville universitaire, donc loyers + trajets = au minimum 400-500 euros par enfant et par mois + tout le reste. Je compte que la totalité de mon salaire y passera. Restera le salaire de débutant de mon mari.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par lalilala le Mar 12 Juil 2011 - 22:22

pareil freche je n'étais pas sur place, j'avais donc un appart, et je suis allée à la fac en même temps que ma soeur pendant 3 ans...mais après je comprends, ça fait beaucoup, c'est sûr, pas évident.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par olivier-np30 le Mer 13 Juil 2011 - 7:44

@lalilala a écrit:
@freche a écrit:ben moi, mon salaire n'a pas changé, c'est 2625,37 euros par mois brut depuis 3 ans soit 2110 euros nets, isoe incluse au bout de 16 ans. Je ne trouve pas ça énorme.

Moi non plus...

Un agrégé monte vite : à mi carrière tu seras entre 2900 et 3500 nets, tu feras partie de la tranche aisée de la population.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par olivier-np30 le Mer 13 Juil 2011 - 7:46

@Leclochard a écrit:
C'est vrai que le snes a toujours cru que plus on montait le niveau d'études, meilleurs étaient les candidats. Il n'a pas compris à quoi servait le concours : sélectionner et mettre à jour les connaissances. On peut recruter à bac+8 les étudiants n'auraient pas forcément le concours et ne feraient pas des enseignants supérieurs à ceux recrutés à bac+3.

Je suis surpris, je ne savais que le snes était d'accord. En tout cas pour l'Etat on sait : c'est pour que les gens aient une retraite la plus courte possible donc il faut qu'ils fassent un maximum d'années d'études pour décaler d'autant leur rentrée sur le marché du travail.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par olivier-np30 le Mer 13 Juil 2011 - 7:48

@freche a écrit:Je me dis que ça va être chaud quand je vois le budget que mes amis consacrent aux études de leurs enfants.

Financièrement il vaut mieux être inspecteur des impôts que prof de maths certifié.

D'ailleurs pourquoi exercer un métier en collège qu'un agrégé enseignera 15 heures et en étant payé entre 20% et 30% de plus.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Karine B. le Mer 13 Juil 2011 - 8:51

@olivier-np30 a écrit:
@Leclochard a écrit:
C'est vrai que le snes a toujours cru que plus on montait le niveau d'études, meilleurs étaient les candidats. Il n'a pas compris à quoi servait le concours : sélectionner et mettre à jour les connaissances. On peut recruter à bac+8 les étudiants n'auraient pas forcément le concours et ne feraient pas des enseignants supérieurs à ceux recrutés à bac+3.

Je suis surpris, je ne savais que le snes était d'accord.

depuis au moins les années 60, c'est un mandat "historique" (accompagné d'un prérecrutement type IPES pris en compte dans le calcul de la retraite)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Reine Margot le Mer 13 Juil 2011 - 8:55

je ne savais pas que le SNALC était pour le concours à bac +5, je pensais plutôt qu'ils seraient pour augmenter les exigences en fac et conserver le concours à bac +3...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Karine B. le Mer 13 Juil 2011 - 9:02

@Reine Margot a écrit:je ne savais pas que le SNALC était pour le concours à bac +5, je pensais plutôt qu'ils seraient pour augmenter les exigences en fac et conserver le concours à bac +3...

"Le SNALC reste toutefois vigilant quant au contenu final des concours et des formations qui y conduisent. Il a rappelé lors de cette réunion qu'il n'avait rien en soi contre la masterisation de la formation, puisqu'il avait proposé dès 2007 l'allongement de la formation initiale des enseignants (passage du CAPES au niveau M1, de l'agrégation au M2). Toutefois, le dispositif actuel ne différencie pas encore suffisamment l'agrégation des autres concours : si elle devait être présentée à M2 comme le CAPES, où se situerait sa spécificité ?"

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Leclochard le Mer 13 Juil 2011 - 9:47

@olivier-np30 a écrit:
@Leclochard a écrit:
C'est vrai que le snes a toujours cru que plus on montait le niveau d'études, meilleurs étaient les candidats. Il n'a pas compris à quoi servait le concours : sélectionner et mettre à jour les connaissances. On peut recruter à bac+8 les étudiants n'auraient pas forcément le concours et ne feraient pas des enseignants supérieurs à ceux recrutés à bac+3.

Je suis surpris, je ne savais que le snes était d'accord. En tout cas pour l'Etat on sait : c'est pour que les gens aient une retraite la plus courte possible donc il faut qu'ils fassent un maximum d'années d'études pour décaler d'autant leur rentrée sur le marché du travail.

A mon avis, tu te trompes. C'est juste une (grave) conséquence. D'autant que tu peux librement en limiter la portée en travaillant pendant tes études. On est pas mal à avoir ainsi cotiser avant d'être prof.
Pour économiser sur les retraites, il y a des techniques plus efficaces : allonger la durée de cotisation (voir la file des 41,5 années), repousser l'âge de départ (bientôt 63, 64 ou 65 ans) ou encore... ne plus prendre en compte les 6 derniers mois mais les vingt-cinq dernières années comme dans le privé pour calculer la pension. Twisted Evil Cette mesure -il y a gros à parier- sera prise au nom de l'équité au prochain rendez-vous (2018).

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Ced972 le Mer 13 Juil 2011 - 10:36

Les salaires des profs (certifiés en particulier) sont beaucoup trop bas et les perspectives d'évolution, pas bien folichonnes. On ne le répétera jamais assez. Après, c'est système "D" et vu le coût de la vie, je comprends que certains se battent pour avoir des heures supp', être pp etc. D'aucuns diront que toutes ces heures supp' sont des postes en moins mais, pour l'heure, c'est le seul moyen qu'on a de s'en sortir. Quant à dire, comme je l'ai lu dans un post précédent, que certains profs avec leurs diverses primes et indemnités arrivent à un salaire d'ingénieur, il faut tout de même préciser un salaire d'ingénieur débutant! L'ingénieur, lui, verra son salaire progresser de 50 voire 70% alors qu'un prof certifié plafonnera à tout juste 2900€ en fin de carrière (allez disons 3100 avec quelques heures supp'). Tu parles que c'est bien payé! Neutral

Ced972
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par lalilala le Mer 13 Juil 2011 - 11:08

en même temps j'entends des tas de profs se plaindre alors que leur conjoint travaille aussi...au final ça fait pas mal tous les mois...il y a des baffes qui se perdent même parfois....

Pour ceux qui vivent seuls, et notamment dans les coins chers, c'est sûr que ça peut vite être très limite. Et pour les perspectives d'évolution je suis d'accord avec toi Ced972, ce n'est pas bien emballant....

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par A Tuin le Mer 13 Juil 2011 - 11:29

@Ced972 a écrit:Quant à dire, comme je l'ai lu dans un post précédent, que certains profs avec leurs diverses primes et indemnités arrivent à un salaire d'ingénieur, il faut tout de même préciser un salaire d'ingénieur débutant!

Voui si ça te fait plaisir. Si pour toi des gens de 40 ans ingénieurs touchant 2500 euros par mois sont des débutants, pourquoi pas.
Il faut être "Open Minded" dans l'Education Nationale (je ne le suis point encore assez. Excuse-moi, je suis jeune encore).

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Hannibal le Mer 13 Juil 2011 - 11:44

@lalilala a écrit:en même temps j'entends des tas de profs se plaindre alors que leur conjoint travaille aussi...

Ben oui, c'est un boulot idéal comme 2nd salaire, et je crois qu'il est envisagé comme cela plus ou moins implictement par pas mal de gens.


Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par barèges le Mer 13 Juil 2011 - 11:49

Au train où c'est parti, entre les ingénieurs et les profs, c'est à qui le salaire fera défaut le plus tôt (l'Etat qui arrête de payer ses fonctionnaires? ou les banques qui s'effondrent? ou les deux? ou la monnaie qui ne vaut plus rien du tout?)
Dans un cas comme dans l'autre, on n'en sera plus à quelques centaines d'euros près...

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Iphigénie le Mer 13 Juil 2011 - 11:50

sinon pour en revenir au concours qui peut m'expliquer clairement quelle est la différence aujourd'hui dans le niveau de recrutement capes et agreg?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum