Problème avec un élève "je sais tout"

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Invité24 le Ven 9 Sep 2011 - 18:36

@Celadon a écrit:Moi je lui laisserais en mains le cours suivant. Vas-y, débrouille-toi puisque tu connais tout sur les conflits mondiaux. Je prends ta place et je t'écoute. C'est en général assez radical.
S'il refuse, dis-lui que tu n'admettras plus d'être interrompue de façon intempestive par ses connaissances qu'il refuse de transmettre dans le cadre que tu lui as fixé.
S'il accepte...

c'est un mioche. Il ne pisse pas loin. Laissez-le là où il est, c'est encore là qu'il est le mieux! Pourquoi vouloir rentrer dans le rapport de force et lui accorder la moindre importance?

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Celadon le Ven 9 Sep 2011 - 18:38

Parce qu'il risque de lui pourrir sa classe, elle DOIT y mettre un terme et elle ne l'a pas encore fait. Voilà pourquoi, Rose.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Provence le Ven 9 Sep 2011 - 18:46

@Celadon a écrit:Parce qu'il risque de lui pourrir sa classe, elle DOIT y mettre un terme et elle ne l'a pas encore fait. Voilà pourquoi, Rose.

Un petit malin à qui on offre l'occasion de faire le clown ou de se montrer insolent? Il faudrait être maso pour lui offrir une scène de spectacle...


Dernière édition par Provence le Ven 9 Sep 2011 - 18:53, édité 1 fois

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par InvitéMA le Ven 9 Sep 2011 - 18:50

Concernant ta réunion avec les parents, je suis d'accord avec les conseils de Leyade.

Pour le reste, traite cet élève comme les autres. Il est inutile d'être plus sévère avec lui. Tout ce que tu risques, c'est d'entendre ses parents te dire que tu le malmènes parce qu'il connait l'histoire militaire du 20e siècle par coeur...

En revanche, ne laisse aucun élève se montrer insolent. Chez moi, insolence c'est directement l'heure de retenue / voire les deux heures; ou le rapport dans les cas graves.

Après, s'il recommence avec des détails sur l'armement etc, je ne sais pas quoi dire. Il n'a pas le droit d'interrompre un cours, mais il a le droit de participer. Il faut lui faire comprendre la nuance, et lui expliquer comment s'adresser à un professeur, et à quel moment. S'il recommence, tu lui proposes de faire un exposé. Au bout d'un moment, il en aura marre d'avoir du travail en plus.


Dernière édition par wlise le Ven 9 Sep 2011 - 18:52, édité 1 fois

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Saraswati le Ven 9 Sep 2011 - 18:51

Je ne connais pas ce type d'élève, mais je ne vois pas pourquoi janis devrait tout de suite pourrir le gamin, être impitoyable avec lui en DS, etc. Ces mesures sont un peu rudes et pas très raisonnées, je trouve qu'elles s'assimilent plus à de la vengeance.
Elle doit être ferme avec lui, et voir venir, selon moi.

Qu'elle se justifie, je ne trouve pas ça anormal dans la mesure où elle reconnaît qu'elle a dit des bêtises. Je ne vois pas pourquoi il faudrait se montrer hautain et froid quand c'est le cas. Le tout est de ne pas laisser croire aux élèves, dans ces moments-là, qu'ils ont l'ascendant sur nous.
Maintenant qu'elle l'a fait, plus la peine de revenir dessus, sauf si ce sont les parents qui remettent ça sur le tapis.

Mon avis lors de la réunion : ne rien dire s'ils ne parlent pas de cette affaire, tu fais l'air de rien.
Sinon je rejoins leyade :
- s'ils te font une remarque en public, vertement et en te cherchant vraiment des poux, ( ce qui franchement n'arrive quasiment jamais) tu rétorques qu'au vu des interventions intempestives de l'élève, tu t'es un peu emmêlé les pinceaux

En ce qui concerne les remarques sur le savoir de cet élève, je dirais : et alors ?
Moi j'aimerais bien en avoir des élèves qui se passionnent pour un truc et font des recherches sur le sujet, etc, mais à part les joueurs de foot ils n'ont pas ce genre de curiosité, la plupart des élèves que je côtoie.
J'imagine que certains doivent être pénibles car prétentieux, mais on ne peut pas reprocher à un gamin d'avoir un centre d'intérêt (même si c'est les chars d'assaut... c'est peut-être le milieu familial qui veut ça ?).
Il a voulu la ramener, et c'est tout.
Quand elle abordera l'autobiographie il en saura peut-être moins ? Wink

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par manuu le Ven 9 Sep 2011 - 18:53

:marteau: Des gifles! pingouin ça va je sors...
Courage quand même, j'en avais un en 6ème l'an dernier, arrivé en cours d'année et venant d'un autre établissement, il avait déjà travailler l'Odyssée et passait son temps à la ramener. Voire à me mettre dans l'embarras car il avait traité en classe des textes que je n'avais pas en tête...Je l'ai vite rembarré, parfois "je ne voyais pas" qu'il levait le doigt, je lui faisais remarquer que s'il m'interrompait, non seulement, il serait puni mais en plus, on ne risquait pas d'avancer!Et un jour de grande fatigue, je lui ai dit que s'il aimait tant ses anciens cours, il n'avait qu'à rester chez lui les lire...Pour cette dernière remarque j'ai honte... Embarassed

manuu
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Reine Margot le Ven 9 Sep 2011 - 18:55

je crois surtout que s'en prendre à lui en cherchant à le prendre en défaut c'est se mettre à son niveau et montrer qu'on est touché...exactement ce qu'il recherche...ne pas entrer dans ce jeu.


Dernière édition par Reine Margot le Ven 9 Sep 2011 - 18:56, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Provence le Ven 9 Sep 2011 - 18:56

@Saraswati a écrit:

Qu'elle se justifie, je ne trouve pas ça anormal dans la mesure où elle reconnaît qu'elle a dit des bêtises. Je ne vois pas pourquoi il faudrait se montrer hautain et froid quand c'est le cas.

Ne pas se justifier ne signifie pas être hautain et froid. Janis peut reconnaître une erreur sans se justifier ni s'excuser, surtout avec un gamin clairement insolent.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Thalia de G le Ven 9 Sep 2011 - 18:58

Rose a écrit:
@Celadon a écrit:Moi je lui laisserais en mains le cours suivant. Vas-y, débrouille-toi puisque tu connais tout sur les conflits mondiaux. Je prends ta place et je t'écoute. C'est en général assez radical.
S'il refuse, dis-lui que tu n'admettras plus d'être interrompue de façon intempestive par ses connaissances qu'il refuse de transmettre dans le cadre que tu lui as fixé.
S'il accepte...

c'est un mioche. Il ne pisse pas loin. Laissez-le là où il est, c'est encore là qu'il est le mieux! Pourquoi vouloir rentrer dans le rapport de force et lui accorder la moindre importance?
D'accord avec Rose. Et puis ce serait monter en épingle ce désagréable incident.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par ysabel le Ven 9 Sep 2011 - 19:00

@Provence a écrit:
@Calandria a écrit:
Je comprends un peu le sentiment, j'ai énormément d'élèves anglophones dans mes classes cette année. Certains ont l'air adorables, d'autres, beaucoup moins... En section européenne, j'ai parlé du 11 Septembre et rédiger un petit résumé. Une élève n'a pas pris la peine de sortir une feuille pour écrire quoi que ce soit... J'ai pas trop su réagir car elle était limite un peu agressive mais même si je me doute qu'elle connait le vocabulaire, elle pourrait au moins demander si elle peut ne pas recopier, non ?

Elle ne s'est pas inscrite au lycée pour suivre les cours à la carte, non? Si elle s'ennuie, qu'elle ait la courtoisie de le dissimuler. J'ai connu une élève brillante, dépassant de loin ses petits camarades, qui ne perdait pas une occasion d'apprendre, qui prenait des notes pendant la correction même si elle avait obtenu 22/20...

Quant à l'agressivité, elle est inadmissible. Si mademoiselle ne veut pas respecter tes consignes, tu la fiches dehors. C'est toi le chef, m'dame! Wink

Il fallait l'être plus qu'elle et lui rentrer dans le lard...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Thalia de G le Ven 9 Sep 2011 - 19:03

@manuu a écrit: :marteau: Des gifles! pingouin ça va je sors...
Courage quand même, j'en avais un en 6ème l'an dernier, arrivé en cours d'année et venant d'un autre établissement, il avait déjà travailler l'Odyssée et passait son temps à la ramener. Voire à me mettre dans l'embarras car il avait traité en classe des textes que je n'avais pas en tête...Je l'ai vite rembarré, parfois "je ne voyais pas" qu'il levait le doigt, je lui faisais remarquer que s'il m'interrompait, non seulement, il serait puni mais en plus, on ne risquait pas d'avancer!Et un jour de grande fatigue, je lui ai dit que s'il aimait tant ses anciens cours, il n'avait qu'à rester chez lui les lire...Pour cette dernière remarque j'ai honte... Embarassed
J'ai eu l'an dernier des élèves brillants.
Dont un petit 6è, petit blondinet avec un an d'avance qui par les convictions religieuses de ses parents connaissait les textes de la Bible peut-être mieux que moi. Il ne la ramenait pas et en quelques occasions, je me suis appuyée sur lui.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Invité19 le Ven 9 Sep 2011 - 19:11

ne te flagelle pas ! si tu savais les conneries que j'ai l'impression de leur sortir en histoire économique, c'est une horreur...

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Condorcet le Ven 9 Sep 2011 - 19:16

Pour toutes et tous les Néos qui :
1/ ne se souviennent plus leur nom ;
2/ ne savent pas comment on sort d'une crise ;
3/ ne connaissent pas l'armement, la composition de l'équipage, la vitesse de déplacement, l'autonomie d'un char Renault ;
4/ se marquent absent sur le cahier d'appel;
5/.... persistent et signent.
fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs flower trefle


Dernière édition par condorcet le Ven 9 Sep 2011 - 19:18, édité 2 fois

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Magpie le Ven 9 Sep 2011 - 19:16

Je réponds seulement pour t'apporter du soutien car tout a été dit ! Les boulettes ça arrive, et à part quand tu as tendu le bâton pour te faire battre, je trouve que tu n'as pas manqué de répartie. Sans l'humilier, remet ce garçon à sa place : s'il s'y connait en histoire militaire, il est loin d'être capable d'enseigner le programme à une classe... Alors reprends le cours normal des choses et à la première impertinence, rappelle-le à l'ordre. T'as rien à lui prouver !

Magpie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Rouletabille le Ven 9 Sep 2011 - 19:57

Janis :

- ne surtout pas s'excuser de ses erreurs surtout face à une classe de collégiens ! Ne pas se flageller ni justifier pourquoi on a fait l'erreur ! Il faut certes la reconnaître, la corriger et faire passer cela avec une dose d'humour (genre "où avais-je la tête ?")
Si tu sèches, reconnaître que tu ne te rappelles plus de ce point là et donc proposer à l'élève, à la classe, de faire la recherche sur Internet pour la première fois (bien sûr tu fais de même et tu l'indiques au prochain cours).

- ne surtout pas chercher a affronter cette élève "je sais tout !" Ne pas chercher à l'humilier (genre si il fait une erreur, si il a que 16/20, etc.) ni forcément l'instaurer comme professeur complémentaire (la mise en valeur du savoir de l'élève a des limites...).
Ca fait malheureusement partie du test du nouveau prof pour certains bons élèves. Ne pas forcément prendre sa remarque, sa façon de parler, le choix de ses mots pour de l'insolence.

Moi aussi, prof d'HG, j'ai fait des erreurs du genre lors de mon année de stage en lycée avec des 1eres. Petit à petit, j'ai appris à réagir et il est clair que ça arrive moins souvent (les erreurs orales ou écrites genre confusions...). Surtout a ne plus être stressé à la moindre remarque d'élève, à^réagir avec humilité ou humour. Tu verras, tu y arriveras vite !

Par contre, ne pas savoir répondre à tout, surtout en collège cela me semble normal (ce matin, cours d'introduction en 6e sur Qu'est-ce que l'Histoire ? avec appel aux représentations des élèves. Forcément, ils m'ont sortis des mots comme "Lucie", "Crocs-Magnons", "la découverte du feu", etc. Forcément, je maîtrise pas tout à 100% !).

Humilité donc comme le disais un collègue sur ce fil !

Rouletabille
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par menerve le Ven 9 Sep 2011 - 22:28

Bah ça arrivera encore ce genre de choses...laisse tomber!!!!!
Je doute fort que les parents viennent râler pour une histoire de marque de char d'assault....effectivement tu aurais pu t'en sortir par l'humour "Ah oui ça se voit que je n'ai pas passé mon diplôme de prof chez les paras!!!" ou "Oh zut, je te jure que dès ce soir j'apprends par coeur l'encyclopédie des véhicules militaires en 10 volumes....rien de plus utile dans la vie"

Ou rappeler les philosophes: "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien"

Ou encore lui demander de citer ses sources: "mais tu es sûr??? où as-tu appris ça??"
ou comme le suggère Condorcet lui refiler un exposé...

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par JPhMM le Ven 9 Sep 2011 - 22:36

Je n'étais pas là pour vivre l'événement, donc je ne sais pas sur quel ton l'élève t'a parlé des chars d'assaut. Si ça se trouve, depuis que son papa lui a ressorti sa collection de Dinky Toys

*** moment de nostalgie douce ***



*** fin du moment de nostalgie douce ***

... le gamin est fou de chars d'assaut et tu les connais, à cet âge, quand on aime, on veut le faire savoir, et on est convaincu que tout le monde va aimer aussi... bref, on est enthousiaste à donner l'information.

Pourquoi ne pas lui proposer de faire un exposé sur la technologie des chars d'assauts de la 1ère GM ? Razz


Dernière édition par JPhMM le Ven 9 Sep 2011 - 22:38, édité 2 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Dhaiphi le Ven 9 Sep 2011 - 22:37

@Saraswati a écrit:Je ne connais pas ce type d'élève, mais je ne vois pas pourquoi janis devrait tout de suite pourrir le gamin, être impitoyable avec lui en DS, etc. Ces mesures sont un peu rudes et pas très raisonnées, je trouve qu'elles s'assimilent plus à de la vengeance.

Moi j'aimerais bien en avoir des élèves qui se passionnent pour un truc et font des recherches sur le sujet,

Je suis assez en accord avec ton point de vue. topela

They hate you il you're clever and they despise a fool
Ils te détestent intelligent et te méprisent idiot
J.Lennon

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Marie Laetitia le Ven 9 Sep 2011 - 22:45

Rose a écrit:c'est un élève , des erreurs il en fera..... et tu seras bien obligée de les lui pardonner.
donc, plutôt que d'alimenter son petit jeu merdique en lui garant un chien de ta chienne, tu fais comme si de rien n'était.

et comme les autres, ne pas se justifier.

wlise a écrit:Concernant ta réunion avec les parents, je suis d'accord avec les conseils de Leyade.

Pour le reste, traite cet élève comme les autres. Il est inutile d'être plus sévère avec lui. Tout ce que tu risques, c'est d'entendre ses parents te dire que tu le malmènes parce qu'il connait l'histoire militaire du 20e siècle par coeur...

En revanche, ne laisse aucun élève se montrer insolent. Chez moi, insolence c'est directement l'heure de retenue / voire les deux heures; ou le rapport dans les cas graves.

Après, s'il recommence avec des détails sur l'armement etc, je ne sais pas quoi dire. Il n'a pas le droit d'interrompre un cours, mais il a le droit de participer. Il faut lui faire comprendre la nuance, et lui expliquer comment s'adresser à un professeur, et à quel moment. S'il recommence, tu lui proposes de faire un exposé. Au bout d'un moment, il en aura marre d'avoir du travail en plus.

d'accord avec vous deux.

Les gaffes en cours, c'est terrible pour l'amour propre, ça m'a tuée pendant des années. Et puis on en fait moins. Mais on en fait toujours. Maintenant, je "rembobine" sans complexe: quand je me rends compte que j'ai fait une boulette, je reviens en disant "dites-moi, il y a cinq minutes je vous ai bien dit que bidulle..., c'est ça? Je ne sais pas où j'avais la tête mais ce n'est pas bidulle, bien sûr, c'est trucmuche, au temps pour moi, et on reprends!"
Je mène la barque, c'est moi qui reconnais la boulette et c'est moi qui reprends le fil du cours.

ça m'est aussi arrivé avec un détail dans un texte, un truc que je n'avais pas approfondi (et vraiment... c'était excusable de ne pas l'avoir fait). Un élève est venu me voir à la fin. Et j'ai avoué très simplement ne pas avoir relevé le détail. J'étais honteuse, on n'est tjrs dans ces moments-là. Mais bon. Même les profs ont droit à l'erreur...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par janis le Sam 10 Sep 2011 - 9:13

Merci à tous pour vos messages qui m'aident à y voir plus clair. J'insiste sur le fait que ce qui m'a perturbée n'est pas le fait que l'élève en sache plus que moi sur les chars d'assaut ! Au contraire, je trouve ça très bien qu'il se passionne pour l'histoire... C'est le fait que ses parents lui auraient dit que j'étais incompétente qui m'a bouleversée hier. C'est cette phrase là qui m'a fait me justifier et emmeler les pinceaux et qui a conduit à ce message sur neo. J'ai bien conscience que c'est ridicule et anti-pédagogique de vouloir le pourrir, car ça s'assimile à de la vengeance. Mais j'étais dans un tel état hier en rentrant que je me suis dit que je n'allais rien laisser passer. Bien sûr, avec le recul ce matin je compte le laisser tranquille ! Et je ne compte pas en reparler à la classe, l'événement a fait suffisamment de bruit hier. On passe à autre chose. Un collègue de lettres m'a dit que certains élèves érudits, issus d'un milieu où les profs ne sont pas hyper considérés, s'amusaient à nous tester comme ça (ça me change des Mureaux où le test était tout autre...). Et je n'étais pas du tout préparée à une remise en question de mes compétences par un ado. J'insiste : ce n'est pas le fait qu'il sache qui m'a gênée, mais le fait que le mot "incompétence" soit venu sur le tapis. J'apréhende toujours autant la réunion de jeudi avec les parents...

janis
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par aposiopèse le Sam 10 Sep 2011 - 9:24

Je ne pense pas que les parents oseront s'en prendre à toi à la réunion...

Dans le même genre, mais en beaucoup plus léger, j'ai un élève de 2nde qui connaît par coeur tous les raccourcis clavier pour les caractère spéciaux dans Word. A un moment, je leur montre un signe que je fais souvent pour le mot "moyenne" et il me demande à quel raccourci ça correspond. Il a eu l'air très choqué que je ne sache pas lui répondre, du coup je me suis sentie obligée de lui expliquer que, quand je tape à l'ordi, c'est pour leur faire des polycopiés et donc que je rédige tout sans recourir à des abréviations. Je lui ai donné pour mission de se renseigner lui-même en utilisant l'insertion de caractères spéciaux, histoire de lui monter que je sais quand même comment ça fonctionne Laughing J'étais pliée de rire intérieurement, ce n'est pas courant comme obsession chez un élève !

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par Invité24 le Sam 10 Sep 2011 - 9:32

Le mot incompétence est venu sur le tapis parce que toi tu l'as prononcé . Il à saisi une perche pour te mettre en défaut.
Ce n'est pas grave, mais c'est comme ça, il vaut mieux ne pas dire ce qu'on ne veut pas entendre, non?

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par kiwi le Sam 10 Sep 2011 - 9:32

@JPhMM a écrit:

Pourquoi ne pas lui proposer de faire un exposé sur la technologie des chars d'assauts de la 1ère GM ? Razz

Tout bonnement parce que ce n'est pas le programme et qu'on en a rien à cirer!!!... Perso, l'histoire militaire (du moins des armes) c'est pas ma tasse de thé non plus...

Janis : si ça se trouve, les parents ne seront pas présents. S'ils osent te dire quelque chose devant tout le monde, tu rétorques que le programme d'histoire de 3ème ne prévoit pas une étude encyclopédique des armes utilisées pendant les conflits mondiaux, et que l'histoire d'ailleurs ne se restreint pas au XXème siècle... période qui n'est pas ta spécialité. Tu admets avoir fait une boulette, mais tu précises bien que les élèves doivent savoir rester à leur place d'élève, et que tu n'admettras plus ce genre d'insolence.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par gym le Sam 10 Sep 2011 - 9:35

@menerve a écrit:Bah ça arrivera encore ce genre de choses...laisse tomber!!!!!
Je doute fort que les parents viennent râler pour une histoire de marque de char d'assault....effectivement tu aurais pu t'en sortir par l'humour "Ah oui ça se voit que je n'ai pas passé mon diplôme de prof chez les paras!!!" ou "Oh zut, je te jure que dès ce soir j'apprends par coeur l'encyclopédie des véhicules militaires en 10 volumes....rien de plus utile dans la vie"

Ou rappeler les philosophes: "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien"

Ou encore lui demander de citer ses sources: "mais tu es sûr??? où as-tu appris ça??"
ou comme le suggère Condorcet lui refiler un exposé...

Pour être plus à propos j'aurais écrit ou dit dans la cavalerie ! (c'est la qu'on trouve les chars dans l'armée) Very Happy

gym
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par julie3 le Sam 10 Sep 2011 - 9:45

Ne t'inquiète pas Janis : les parents ne vont pas t'interpeller en public. S'ils avaient voulu intervenir ils l'auraient déjà fait.
Quant à ta boulette, on en fait tous sous le coup de l'émotion, du stress, de la fatigue.
Ne te dévalorise pas et reprends courage. sunny

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème avec un élève "je sais tout"

Message par leyade le Sam 10 Sep 2011 - 10:42

Rose a écrit:Le mot incompétence est venu sur le tapis parce que toi tu l'as prononcé . Il à saisi une perche pour te mettre en défaut.
Ce n'est pas grave, mais c'est comme ça, il vaut mieux ne pas dire ce qu'on ne veut pas entendre, non?


Je trouve l'avis de Rose très pertinent. Finalement, il n'a fait que rebondir sur la perche que tu lui as tendue. Mais ne te mets pas martel en tête, on l'a tous fait à un moment ou un autre, et maintenant que j'y pense les premières années dès que les gamins posaient des questions, même farfelues, j'y répondais, et me laissais entrainer, et ne comprenais qu'après qu'ils se moquaient de moi, ou faisaient ça pour faire passer le temps et que l'on arrête de noter le cours, ils me l'ont avoué un ou deux ans plus tard.... Evil or Very Mad

Souvent, en cours, le mieux est l'ennemi du bien, la prochaine fois qu'il te cherchera, tu répliques par une phrase brève, sèche, assez cinglante sans être méchante, du type : "Je ne t'ai pas encore autorisé à parler" / "On lève la main et on attend quand on croit avoir quelque chose de vaguement intéressant à dire, jeune homme, là je fais cours à toute la classe".

Et ne t'inquiètes pas trop, c'est sûr que sur le coup ça te parait un gros truc, mais d'ici quelques jours / semaines, tu l'auras digéré, ce ne sera plus qu'une broutille!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum