IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par John le Dim 27 Nov 2011 - 15:40

JOYEUX NOËL pour les PROFS ! ! !

Mardi 22 novembre 2011.

La Fondation IFRAP

Institut Français pour la Recherche sur les Administrations Publiques)
A remis début novembre deux rapports au Groupe UMP, avec 10 propositions pour la Rentrée 2012 ...

La première proposition a déjà été (partiellement) entérinée par l'Assemblée Nationale,
Ce mercredi 16 novembre 2011 : les autres vont être mises en place progressivement.
SOURCES : (novembre 2011) http://www.ifrap.org/ http: http://www.projet-ump.fr

PROPOSITION 1 :
Lutter contre l’absentéisme dans les services publics en instaurant, comme dans le privé, trois jours de carence et des indemnités journalières limitées à 60 % de la rémunération nette : économie de 220 millions d'€.


PROPOSITION 2 :
Augmenter le temps de travail des enseignants : 2 heures de cours de plus par semaine pour tous les certifiés et tous les agrégés, cela permet l’économie de plus de 40.000 postes d’enseignants. De plus, ce temps de service doit être défini annuellement (et non plus par semaine) afin de réduire le nombre d’heures qui sont payées aux enseignants, mais non effectuées lorsque les élèves sont en stage, en voyage ou encore lorsque les salles de classes sont réquisitionnées pour des examens.


PROPOSITION 3 :
Renforcement des pouvoirs du chef d’établissement en matière de recrutement des enseignants, d’évaluation pédagogique, et de maîtrise du budget y compris les salaires des enseignants (via une enveloppe budgétaire globale attribuée en fonction du nombre d’élèves par établissements). Le renforcement de l’autonomie des établissements doit signifier la possibilité pour le chef d’établissement (principal de collège, proviseur de lycée, mais aussi, à terme, directeur d’école) de recruter librement son équipe enseignante et d’administration, en fonction du projet de son établissement. Une telle évolution doit naturellement s’accompagner d’une formation à la GRH des chefs d’établissement et un renforcement de l’équipe de direction.


PROPOSITION 4 :
Dans l’Éducation nationale, les nouveaux enseignants doivent être recrutés sous contrat de droit privé en CDD ou en CDI. Ce statut plus souple permet également d’adapter les effectifs des enseignants aux effectifs des élèves. Il faut réserver le statut et l’emploi à vie aux agents publics dont l’État a impérativement besoin. Ils sont 700 000 au sein de la fonction publique, ce sont les agents des fonctions régaliennes (Défense, Justice, Police). Dans les autres services publics, il faut désormais recruter sous contrat de droit privé. Il faut réfléchir à un nouveau statut des enseignants qui permette d’intégrer dans les missions des enseignants non seulement les cours mais l’accompagnement : tutorat, orientation, Concertation. Cette redéfinition des missions pourrait aboutir à la création d’un nouveau corps qui concernerait les candidats à l’actuel CAPES et qui serait ouvert aux professeurs certifiés en exercice, sur la base du volontariat.


PROPOSITION 5 :
Déléguer la gestion des établissements à d’autres acteurs que l’Éducation nationale, mais avec des budgets publics.


PROPOSITION 6 :
Moduler le nombre d’heures en fonction de l’ancienneté : plus on est aguerri au métier, plus on donne d’heures de cours. Cela faciliterait l’entrée dans le métier des enseignants débutants, qui assurent autant d’heures que les autres professeurs, alors qu’ils doivent préparer leurs cours de A à Z.

PROPOSITION 7 :
Renforcer le rôle de l'Enseignement Privé sous Contrat : afin de rétablir l’égalité de tous devant l’éducation, et d’assurer une meilleure gestion de l’argent public, nous proposons d’unifier en France la dépense publique par élève. La dépense de fonctionnement doit être la même dans les établissements publics et les établissements privés sous contrat avec l’État, où seules les dépenses d’investissement doivent être prises en charge par les familles, comme la loi le prévoit.

PROPOSITION 8 :
Créer des établissements scolaires "par classe" : par exemple, dans une agglomération avec deux collèges, plutôt que d’avoir un établissement pour les élèves du centre-ville avec tous les niveaux (6ème à 3ème) et un collège pour les élèves du quartier populaire avec tous les niveaux (6ème à 3ème), on pourrait mettre en place des établissements par classes ; un établissement regroupant tous les élèves de 6ème-5ème de l’agglomération, un autre tous les élèves de 4ème-3ème. Ce système de regroupement des élèves par tranche d’âge permet d’ailleurs une plus grande sécurité pour les élèves les plus jeunes, facilite le travail de surveillance et permet d'examiner une nouvelle globalisation des moyens.



PROPOSITION 9 :
Mettre en place une évaluation des enseignants par le chef d’établissement. Les enseignants ne devraient plus subir une évaluation purement quantitative, qui ne vise qu’à vérifier leur bon respect du programme national et leur aptitude à le finir dans les temps. Elle devrait s’appuyer sur une dimension qualitative, qui mesurerait leur capacité à faire progresser les élèves. Un responsable disciplinaire (un « chef de département » pour chaque ensemble disciplinaire), désigné parmi les enseignants pourrait animer l’équipe de professeurs de sa discipline et participer à leur évaluation. Il pourrait notamment accompagner les jeunes enseignants au début de leur parcours. Il serait le responsable du travail en équipe au sein de la discipline.

PROPOSITION 10 :
Promouvoir auprès des enseignants les possibilités offertes par la mobilité Internationale. Une action concertée de communication de l’administration centrale et des services déconcentrés doit être mise en place afin de promouvoir la mobilité internationale auprès des Enseignants. Il faudrait également étendre le programme Jules Verne qui permet aux enseignants titulaires du premier et du second degré de l'enseignement public d’exercer dans un établissement étranger pendant une année scolaire (mais avec perte de son support de poste) afin de renforcer les partenariats et projets internationaux des académies.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Artémis le Dim 27 Nov 2011 - 15:43

:colere:
C'est peu constructif, mais pour l'instant, c'est tout ce qui me vient !

Artémis
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Thalia de G le Dim 27 Nov 2011 - 15:47


PROPOSITION 6 :
Moduler le nombre d’heures en fonction de l’ancienneté : plus on est aguerri au métier, plus on donne d’heures de cours. Cela faciliterait l’entrée dans le métier des enseignants débutants, qui assurent autant d’heures que les autres professeurs, alors qu’ils doivent préparer leurs cours de A à Z.



Et grâce à qui ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Kelem le Dim 27 Nov 2011 - 15:52

Incroyable comme ce torchon et le programme de l'UMP se ressemblent comme deux gouttes d'eau (trouble, l'eau).

Kelem
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Thalia de G le Dim 27 Nov 2011 - 15:54

Après mon accès de colère, j'ai tout relu tranquillement. Immonde.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par John le Dim 27 Nov 2011 - 15:54

@Thalia de G a écrit:

PROPOSITION 6 :
Moduler le nombre d’heures en fonction de l’ancienneté : plus on est aguerri au métier, plus on donne d’heures de cours. Cela faciliterait l’entrée dans le métier des enseignants débutants, qui assurent autant d’heures que les autres professeurs, alors qu’ils doivent préparer leurs cours de A à Z.

Et grâce à qui ?

Ils parlent des néotits et T2, T3, T4 et T5 : c'était donc déjà le cas avant la masterisation.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Thalia de G le Dim 27 Nov 2011 - 15:57

Je sais bien, John.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Daphné le Dim 27 Nov 2011 - 16:00

Propoqition 6 : plus on est vieux plus on a de cours, non mais je cauchemarde là furieux

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Thalia de G le Dim 27 Nov 2011 - 16:03

@Daphné a écrit:Propoqition 6 : plus on est vieux plus on a de cours, non mais je cauchemarde là
Parce que tu es aguerrie ! Tu ne vas pas dire le contraire... alors que j'en vois beaucoup autour de moi qui se résolvent au temps partiel.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Cath le Dim 27 Nov 2011 - 16:06

C'est à vomir.
Ils n'ont rien d'autre à faire?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Clarinette le Dim 27 Nov 2011 - 16:08

Je vais peut-être faire crier dans les chaumières, mais ça ne me semble pas une idée scandaleuse.
J'ai toujours dit que commencer sa carière avec autant d'heures de cours, une inexpérience chronophage, des enfants en bas âge, un poste éventuellement éloigné de son domicile, c'est cumuler tous les ingrédients menant potentiellement à une dépression en bonne et due forme.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par pk le Dim 27 Nov 2011 - 16:10

A l'IFRAP, ils ont oublié ce que veut dire le R. Rien de scientifique ici, ce n'est que comptable. L'efficacité n'est pas au rendez-vous.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par yaya le Dim 27 Nov 2011 - 16:12

Proposition 2 : Quid des profs qui sont chargés d'organiser les stages de leurs élèves, de les suivre pendant ces stages, de résoudre les éventuels problèmes au sein des entreprises, etc...
Quid des profs qui organisent des voyages avec leurs élèves, les accompagnent et gèrent parfois aussi quelques problèmes ?
J'ai rarement vu des profs de BTS par exemple se reposer pendant que leurs étudiants sont en stage.

yaya
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Cath le Dim 27 Nov 2011 - 16:15

@Clarinette a écrit:Je vais peut-être faire crier dans les chaumières, mais ça ne me semble pas une idée scandaleuse.
J'ai toujours dit que commencer sa carière avec autant d'heures de cours, une inexpérience chronophage, des enfants en bas âge, un poste éventuellement éloigné de son domicile, c'est cumuler tous les ingrédients menant potentiellement à une dépression en bonne et due forme.

Commencer sa carrière avec moins d'heures, c'est ce qu'il avait avant la réforme!
Maintenant on veut des débutants à disons 12h (faut pas rêver non plus, hein) et des expérimentés (comme toi, je vois ton âge) à disons 24h...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Clarinette le Dim 27 Nov 2011 - 16:16

Pfffffffff, moi, je suis à 50 heures, alors...... furieux

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par deroute le Dim 27 Nov 2011 - 16:18

C'est une blague non? affraid Quel cauchemar! J'ai passé le concours cette année et je maudis cette vocation!

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Cath le Dim 27 Nov 2011 - 16:20

@Clarinette a écrit:Pfffffffff, moi, je suis à 50 heures, alors...... furieux

Ah oui, tu es directrice...Mais ça ne change rien: à tes 27h sans décharge, il faudra quand même rajouter au moins 3 heures de classe!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Clarinette le Dim 27 Nov 2011 - 16:24

Je n'aimerais pas faire trois heures de cours supplémentaires, mais quand on voit dans quelles conditions commencent les jeunes collègues de nos jours, je les plains.
Cf http://www.neoprofs.org/t40804-les-inrocks-apres-orange-les-psychiatres-s-inquietent-du-burn-out-des-profs#1130113

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Daphné le Dim 27 Nov 2011 - 16:25

@Clarinette a écrit:Je vais peut-être faire crier dans les chaumières, mais ça ne me semble pas une idée scandaleuse.
J'ai toujours dit que commencer sa carière avec autant d'heures de cours, une inexpérience chronophage, des enfants en bas âge, un poste éventuellement éloigné de son domicile, c'est cumuler tous les ingrédients menant potentiellement à une dépression en bonne et due forme.

Sauf que j'ai commencé ma carrière avec une inexpérience chronophage, des enfants en bas âge, des postes éloignés de mon domicile............ en me disant que plus âgée ça irait mieux, j'aurais un meilleur emploi du temps, etc............ ben non, ça ne va pas mieux !

J'ai pris dans la gu comme tout le monde certes la réforme des retraites, la suppression de la CPA, la mise ne place du CECR qui implique des changements et la dégradation des conditions de travail !
Franchement je ne me vois pas effectuer plus d'heures parce que je suis plus âgée.................. et plus fatiguée par les élèves !
Et que de toute façon on ne garde pas les mêmes cours toute sa carrière, les programmes changent, les manuels aussi, sans parler des élèves.
On en recausera quand tu en seras à 38 ans de carrière hein diable

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par John le Dim 27 Nov 2011 - 16:26

C'est quoi la CPA ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par invitéW le Dim 27 Nov 2011 - 16:28

@John a écrit:C'est quoi la CPA ?

cessation progressive d'activité.

tu passais du temps plein à la retraite progressivement en 5 ans

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Clarinette le Dim 27 Nov 2011 - 16:29

Le problème dans ces 10 points, c'est la recherche d'économies à tout prix, sans considération pour la spécificité de l'école, qui n'est pas une entreprise, mais un peu de solidarité avec nos jeunes collègues, qui commencent dans des conditions plus difficiles qu'il y a 20 ans, ne me semblerait pas hors de propos.
Et puis, ce n'est pas parce qu'on en a bavé à leur âge qu'on doit leur souhaiter la même chose.
Ceci dit, tu as raison, je n'ai qu'une vingtaine d'années d'expérience : peut-être penserai-je différemment dans 20 ans.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Daphné le Dim 27 Nov 2011 - 16:30

La CPA permettait à partir de 55 ans avec retraite obligatoite à 60 ans de travailler à mi-temps payé à 80 % ( rémunération complémentaire effectuée par la MGEN) pour permettre aux plus âgés de finir plus calmement.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par Daphné le Dim 27 Nov 2011 - 16:34

@Clarinette a écrit:Le problème dans ces 10 points, c'est la recherche d'économies à tout prix, sans considération pour la spécificité de l'école, qui n'est pas une entreprise, mais un peu de solidarité avec nos jeunes collègues, qui commencent dans des conditions plus difficiles qu'il y a 20 ans, ne me semblerait pas hors de propos.
Et puis, ce n'est pas parce qu'on en a bavé à leur âge qu'on doit leur souhaiter la même chose.
Ceci dit, tu as raison, je n'ai qu'une vingtaine d'années d'expérience : peut-être penserai-je différemment dans 20 ans.

Je n'ai jamais dit ça, mais je n'ai pas envie qu'on m'en rajoute une couche non plus !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: IFRAP : 10 propositions sur l'éducation

Message par minnie le Dim 27 Nov 2011 - 16:35

Et vous avez l'impression, vous que vos inspecteurs ne font que vérifier que vous respectez le programme et que vous finissez votre cours dans les temps?

Je vais dire ça à un collègue qui s'est fait littéralement descendre par son inspectrice le mois dernier, il va a-do-rer!

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum