Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment se passent les cours et surtout les oraux d'HdA dans votre collège?

4% 4% 
[ 38 ]
4% 4% 
[ 46 ]
2% 2% 
[ 16 ]
4% 4% 
[ 40 ]
3% 3% 
[ 33 ]
3% 3% 
[ 28 ]
5% 5% 
[ 49 ]
4% 4% 
[ 45 ]
3% 3% 
[ 32 ]
2% 2% 
[ 25 ]
6% 6% 
[ 61 ]
1% 1% 
[ 14 ]
7% 7% 
[ 72 ]
2% 2% 
[ 21 ]
3% 3% 
[ 33 ]
3% 3% 
[ 29 ]
4% 4% 
[ 45 ]
6% 6% 
[ 61 ]
2% 2% 
[ 26 ]
1% 1% 
[ 10 ]
7% 7% 
[ 70 ]
4% 4% 
[ 45 ]
2% 2% 
[ 26 ]
3% 3% 
[ 28 ]
4% 4% 
[ 43 ]
3% 3% 
[ 29 ]
8% 8% 
[ 82 ]
 
Total des votes : 1047

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Bfred le Mar 22 Mai 2012 - 9:00

Chez nous :
- je pense que tous les profs ou presque sont concernés 2 profs
- 5 œuvres étudiées en classe : EM, AP,Espagnol, Français, HG
- Tirage au sort et exposé de 5 à 10 minutes.
- Aucun dossier n'est évalué

Bfred
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Odalisq le Mar 22 Mai 2012 - 12:15

Les profs de math, de sport, de langue ont dû s'y mettre...

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen

Odalisq
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Circé le Mar 22 Mai 2012 - 12:51

Les prof d'EPS ??? affraid
Si demain, on me demande d'évaluer une choré, suis pas le caca ! Suspect No

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Mamousse le Mer 23 Mai 2012 - 9:07

@Odalisq a écrit:Les profs de math, de sport, de langue ont dû s'y mettre...

Alors, là, chapeau bas !

Même les profs de maths ? Ils font de l'HD ds leurs cours ??
Chez nous, ce n'est pas le cas du tout !

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par clems le Mer 23 Mai 2012 - 11:35

- Profs de 3eme de français/histoire géo/ arts plastiques et musique, deux par jury, on est "obligé" d'interroger dans toutes les matières.
- Les élèves ont étudié 7 oeuvres dans ces matières, ils en choisissent 5
- Le jury en impose une.
- Deux demi-journées banalisées pour les 3ème, les autres ont cours.
- Ce sont les profs qui ont fait le boulot, les élèves ne font que recracher ce qui a été fait.
- Pas de production d'élève, puisque, apparemment, ce n'est plus dans les textes et que même s'ils en produisent on n'a pas le droit de les noter...
- c'est la direction qui organise tout (on n'a pas notre mot à dire et après les oraux blancs ( oui on est maso...), les chefs nous ont dit que nous, on avait été nuls, et que les élèves, eux, avaient été bons....)

Intégration de l'espagnol l'année prochaine.

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Mamousse le Mer 23 Mai 2012 - 11:56

@clems a écrit:
- c'est la direction qui organise tout (on n'a pas notre mot à dire et après les oraux blancs ( oui on est maso...), les chefs nous ont dit que nous, on avait été nuls, et que les élèves, eux, avaient été bons....)

Sympas vos chefs !!

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Diclonia le Mer 23 Mai 2012 - 12:12

Alors,
- épreuves organisées par le prof HG 3e , aidé du prof AP et EM.

- les profs réquisitionnés autres qu'organisateurs : profs de lettres 6 / 5 / 4 / 3 (on est 4 en tout et 2 sur le niveau 3ème ! lol) et de mémoire, un ou deux profs d'anglais, de math et le chef (prof de math à la base) ! et sans doute d'autres (espagnol ?) , mais je ne sais pas..

- oraux sur notre temps libre (sauf les organisateurs.. libérés de leurs cours... peuvent pas être au four et au moulin non plus, hein !)
et non rémunérés (enfin, moi, non !)

- pas de journée banalisée, et donc, valses et va-et-vient incessants des élèves, des salles de cours aux salles d'examen... En gros, les collègues qui avaient les 3ème ce jour-là n'ont pas pu vraiment faire cours...

- Les sujets : tirage au sort, sur des sujets vus en classe, à préparer seul ou à 2, mais passage individuel, et ensuite, une autre oeuvre imposée à présenter rapidement.. (tous les profs "jury" ont eu un dossier dans le casier avant les vacances pour "réviser" ! lol)

- Pas productions d'élèves, enfin, je ne suis pas au courant...

edit : un prof d'eps a surveillé les préparations des oraux

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Mamousse le Mer 23 Mai 2012 - 13:07

@shéhérazade a écrit:

edit : un prof d'eps a surveillé les préparations des oraux

Que veux-tu dire par là, shéhérazade ?

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Diclonia le Mer 23 Mai 2012 - 13:15

Les élèves ont tiré leur sujet, et ont préparé pendant 10/15 mn leur oral dans une salle... et un collègue les surveillait... ce jour-là, un prof d'eps... sur ses heures libres... lui aussi !

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Eileen le Mer 23 Mai 2012 - 13:21

Dans mon établissement, on a banalisé un mercredi matin, 5 jurys de prévus (un prof "enseignant" l'HDA et un collègue non concerné). Les élèves travaillent seuls et tombent sur un des sujets prévus dans leur jury (il n'y a donc pas vraiment de hasard).

Ce qui fait que, cette année, je me retrouve à être jury, en dehors de mon temps de service et à devoir évaluer des oraux dont je ne connais strictement rien. Je suis en binôme avec le collègue de musique (thème : musique de propagande) et j'ai dû pleuré pendant au moins 3 semaines pour avoir ne serait-ce que la trace écrite des cours d'HDA en musique.

Je n'ai strictement aucune idée de la manière d'évaluer un oral et je sens que les notes vont être gonflées pour pas grand chose. Je suis censée poser des questions pour ouvrir l'exposé des élèves, mais je n'en suis pas capable.

Même si je m'entends bien avec le collègue de musique, pour moi, cette matinée ressemble d'ors et déjà à un calvaire ! (J'aurais plutôt besoin de cette matinée pour remplir des bulletins .... Rolling Eyes ).

Et je précise que je ne suis pas contre l'HDA, si seulement cela était fait correctement et avec les moyens appropriés. C'est à dire pas dans les conditions attribuées depuis le début ...


Dernière édition par Eileen le Mer 23 Mai 2012 - 13:26, édité 2 fois

Eileen
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Odalisq le Mer 23 Mai 2012 - 13:23

@Mamousse a écrit:
@Odalisq a écrit:Les profs de math, de sport, de langue ont dû s'y mettre...

Alors, là, chapeau bas !

Même les profs de maths ? Ils font de l'HD ds leurs cours ??
Chez nous, ce n'est pas le cas du tout !

Pas tous, certains désignés d'office ont été fortement engagés à prêter main forte aux collègues d'une matière principale. Ils n'étaient pas super emballés mais ont dû se plier!

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen

Odalisq
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Alabama le Mer 23 Mai 2012 - 13:31

8 heures passées lundi à faire passer les oraux d'HDA. Dont 5 en plus de mon service.
Et apparemment, pas d'heures sup. Je suis furax !!!! Est-ce que ces oraux font partie de nos obligations ????

Alabama
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Mamousse le Mer 23 Mai 2012 - 13:32

Je suis tout simplement épatée...
Chez nous, les profs de maths n'y participent pas du tout.

D'ailleurs, je trouve que nous, les profs de lettres, dès qu'il y a un nouveau boulot en perspective, on y a l'droit... Les profs de sciences phy, SVT, maths sont bien souvent épargnés... (dans mon collège, en tout cas !)

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Chimène de Beauvoir le Mer 23 Mai 2012 - 13:35

@Mamousse a écrit:D'ailleurs, je trouve que nous, les profs de lettres, dès qu'il y a un nouveau boulot en perspective, on y a l'droit...

Ah la la, c'est bien vrai, ça (comme disait la mère Denis...)

Chimène de Beauvoir
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Eileen le Mer 23 Mai 2012 - 13:36

Personnellement, je n'ai pas vraiment le choix d'y participer puisque chaque binôme de jury doit être composé d'un prof "concerné" par l'HDA et d'un prof "non concerné" par l'HDA et que nous sommes une très petite équipe éducative. Wink

Eileen
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par MarieL le Mer 23 Mai 2012 - 14:01

Poutrelle a écrit:8 heures passées lundi à faire passer les oraux d'HDA. Dont 5 en plus de mon service.
Et apparemment, pas d'heures sup. Je suis furax !!!! Est-ce que ces oraux font partie de nos obligations ????

Tout pareil... non, peut-être pire : de 8 h à 18 h passées, dont près de 5 heures "bénévoles" parce que "l'évaluation fait partie du service normal" furieux

Les avis sont partagés sur la toile et du coup pas moyen de trouver un texte permettant d'exiger un semblant de rémunération.

Mais ma mauvaise humeur affichée n'a servi à rien d'autre que des plaisanteries de la part de l'administration re furieux

PS - Quelqu'un a même suggéré de prévoir des oraux blancs en plus l'année prochaine ! titanic

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Olympio le Mer 23 Mai 2012 - 14:05

D'après ce que je lis, chaque établissement gère cette épreuve à sa façon.
Chez nous, c'est un peu n'importe quoi, comme l'année dernière d'ailleurs. Pourquoi changer?
Nous n'avons eu qu'une heure de concertation avec l'administration pour préparer cette épreuve. Cela vous renseigne sur l'importance que mon chef d'établissement y accorde.
Les élèves ont 5 oeuvres qui ont été travaillées en classe (d'ailleurs la liste n'a été donnée aux élèves qu'il y a deux semaines). Les membres du jury qui seront par binôme les interrogeront sur l'une d'entre elles.
Trois journées seront consacrées à l'oral et je viens d'apprendre aujourd'hui par la CPE, qui est passée dans ma salle pour distribuer les convocations à mes élèves de 3ième, que ces derniers auront leur journée de libre le jour de leur passage. C'est fantastique d'apprendre de cette façon que nos cours avec les 3ième sautent lors des journées HDA, sachant que cela commence mardi prochain. Et cerise sur le gâteau, on ne sait toujours pas qui sera membre du jury à l'heure actuelle. La seule chose de sûre c'est que ce seront des professeurs qui ont des 3ième qui feront passer les oraux.
C'est super pour préparer les sujets et pour gérer ses autres classes car cela se fera pendant nos heures de cours.
Mais sinon tout va bien!

Olympio
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Thalia de G le Mer 23 Mai 2012 - 14:11

La multiplicité des pratiques et qui concerne un examen national, coeff 2, je le rappelle, prouve bien que ça ne tient pas la route.
N'importe quel parent mécontent pourrait nous attaquer au TA et j'en arrive à le souhaiter.
HDA delenda est !

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Alabama le Mer 23 Mai 2012 - 14:11

Bref, la loose...
Si pas d'heures sup, je vais proposer une solution à mon chef : j'ai fait 5h en plus de mon service pour l'HDA et il se trouve que le vendredi, j'ai 5h de cours. Je prendrai ma journée ! Very Happy

Alabama
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Trinity le Mer 23 Mai 2012 - 15:07

@Thalia de G a écrit:La multiplicité des pratiques et qui concerne un examen national, coeff 2, je le rappelle, prouve bien que ça ne tient pas la route.
N'importe quel parent mécontent pourrait nous attaquer au TA et j'en arrive à le souhaiter.
HDA delenda est !

Oui, il faudrait que les choses soient claires : on DONNE leur brevet à beaucoup de nos élèves (HDA, note de vie scolaire). Cet examen national est devenu une vaste blague.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Mamousse le Mer 23 Mai 2012 - 15:51

Noetiote a écrit:
@Thalia de G a écrit:La multiplicité des pratiques et qui concerne un examen national, coeff 2, je le rappelle, prouve bien que ça ne tient pas la route.
N'importe quel parent mécontent pourrait nous attaquer au TA et j'en arrive à le souhaiter.
HDA delenda est !

Oui, il faudrait que les choses soient claires : on DONNE leur brevet à beaucoup de nos élèves (HDA, note de vie scolaire). Cet examen national est devenu une vaste blague.


Et le livret de compétences par-dessus le marché, hein ?

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Jadgadette le Mer 23 Mai 2012 - 16:12

Bonjour,
Je n'ai pas eu le courage de tout lire mais, voici mon expérience :
- Dans mon collège de l'an dernier : tous les profs ayant cours le mercredi (+ la prof d'arts plastiques qui n'avait pas cours le mercredi) étaient convoqués car c'était le mercredi la 1/2 journée banalisée (sic).
Des binômes de toutes sortes, jusqu'à Maths/techno !
Chaque élève avait préparé un exposé de 10 min à la maison soit sur un sujet vu en classe de 3ème en HDA (donc en HG, Lettres, disciplines artistiques), soit sur un sujet choisi par lui. Les profs de 3ème nous avaient signalé les sujets vus en classe (donc avec des attentes plus fortes)
Une grille de notation commune et plannings de passage organisés par la direction.
- Dans mon collège de cette année : tous les profs de lettres, HG, arts pla, musique (même s'ils n'ont pas de 3ème, même le TZR qui vient d'être nommé pour remplacer un collègue d'HG...). Des binômes lettres+un autre enseignant
Pas de journée banalisée donc des cours de 3ème ce jour-là impossibles (avec en simultané le rattrapage de l'ASSR pour certains) car un élève partant toutes les 15 minutes et un élève arrivant de même, de manière non synchrone car dans des jurys différents (je ne sais pas si je suis claire)
4 sujets (1 film vu en lettres, deux tableaux et une oeuvre musicale ; le contexte historique des oeuvres picturales et musicales ayant été explicité aussi en HG), les élèves ont choisi celui qu'ils voulaient.
Une grille de notation bancale (le total ne faisait pas 20...) donc peu utilisée.
Des enseignants peu motivés car une épreuve de plus, mal cadrée, et clairement utilisée par la direction pour "remonter" les résultats du brevet (l'an dernier, une consigne claire de notation au-dessus de la moyenne avait même été donnée par la direction...)
J'étais la seule à ne pas avoir cours le jour des oraux, je devrais théoriquement être rémunérée... (m'a-t-on assuré)

Jadgadette
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par clems le Mer 23 Mai 2012 - 18:02

l'an dernier, une consigne claire de notation au-dessus de la moyenne avait même été donnée par la direction...)
Nous, nous avons ordre (oral bien sûr) de ne mettre aucune note inférieure à 5 ( paraît que c'est éliminatoire pour le brevet, je n'étais pas au courant.....)

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par LisaZenide le Mer 23 Mai 2012 - 18:08

@clems a écrit:
l'an dernier, une consigne claire de notation au-dessus de la moyenne avait même été donnée par la direction...)
Nous, nous avons ordre (oral bien sûr) de ne mettre aucune note inférieure à 5 ( paraît que c'est éliminatoire pour le brevet, je n'étais pas au courant.....)
Nous c'est pas de notes inférieures à 8... sinon, vous comprenez, on pénalise nos petits chéris déjà en difficulté...
Une élève qui a fait la carpe de mauvaise humeur ("j'sais rien", "j'aime pas cette oeuvre", j'veux pas") a quand même eu 6 mais sous réserve des oraux de demain, ce serait la seule.

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par didierdidier le Mer 23 Mai 2012 - 18:16

Certaines réponses à ce thread sont caractéristiques de ce que le corps professoral fait de plus détestable. Cela en deviens presque comique

je m'explique.

Je ne vais pas citer tous les termes péjoratifs qui ont été utilisés pratiquement à tous les messages, les whines, les remarques vis à vis des autres, de la hierarchie, les "le brevet c'est vraiment plus ce que c'était" et autres maroniers débiles

Avant de verser votre bave ici, surtout sur les autres ("qu'est ce que mon administration à mal fait, qu'est ce que mes collègues sont pas cools....), faudrait-peut-être aller au charbon, regarder les textes, proposer quelquechose, se comporter comme un acteur du projet?

C'est effarant de voir a quel point certains regardent et analysent la situation.

Allez, je suis sympa, je vous fais un guide: "l'éducation nationale pour les nuls"

1ère étape: lire le BO du 10 novembre 2011.
2ème étape: relire le BO du 10 novembre pour ceux qui ne comprennent pas bien le français. Là, ô miracle plein de choses sont expliqués.
3ème: voir avec la direction/coordonnateur comment on va organiser cela
4ème étape: on peut seulement à ce moment là discuter modalités, rémunérations, banalisation/se plaindre éventuellement.

Pour ceux qui ont ratés les trois premiers épisodes, séance de rattrapage avant de passer à l'épisode suivant.

Si les professeurs engagent leur responsabilité à faire n'importe quoi c'est leur souci. Dans le BO il est mention de "professeurs qui encadrent", "L'importance de l'épreuve justifie que les équipes d'enseignants, sous l'autorité du chef d'établissement, apportent le plus grand soin à la préparation des élèves. L'établissement définit les modalités de l'accompagnement attendu de la part du ou des enseignants chargés du suivi des candidats."

Vous avez raison, restez sur la touche puis attendez pour faire poule sur les éventuels coupables qui sont en réalité vous même.

A un moment, il faut sortir du bac à sable, se sortir les doigts, s’intéresser, agir ("non moi l'épreuve de français au brevet ne m’intéresse pas, je ne la fait pas préparer aux élèves")...


... ou se taire.

Bref, je vous aime

didierdidier
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par MarieL le Mer 23 Mai 2012 - 18:20

Sympa comme premier message...

Tu crois vraiment que nous sommes maîtres de ce genre d'organisation ?
Et protester ne signifie en rien que nous n'avons pas fait au mieux dans les conditions qui nous ont été imposées.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum