Etre prof principal... ou pas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Lefteris le Sam 9 Juin - 21:30

@kiwi a écrit:102,58 euros pour être précise en 4ème.
Belle précision. Je t'embauche Very Happy

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Edgar le Sam 9 Juin - 21:40

@pop-corn a écrit:
@Edgar a écrit:
@pop-corn a écrit:A Edgar, Je ne comprends pas trop, les classes changent chaque année..

Pop-Corn, peux-tu clarifier ta question ?

J'ai pas compris ton post:
Cela me semble surtout vrai lorsque l'on a eu ces classes en PP dès le début, en 6ème ou 5ème.

La classe que tu as en 6ième change l'année suivante, tu ne vas pas la retrouver en 3ième tel quel

Oui, sauf que lorsque tu as été le professeur principal d'un élève, le rapport est quand même différent, même plus tard. Et tu peux essayer d'imprimer une certaine vision du collège aux élèves pour plus tard en comptant que ce soit bénéfique pour le reste de leur scolarité.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Fesseur Pro le Sam 9 Juin - 21:45

@frimoussette77 a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Je ne souhaite pas pour la 1ère fois être PP l'an prochain.
Un rôle d'assistance sociale qui s'éloigne de plus en plus de mon rôle d'enseignant.

Sans parler de toutes les réunions et les paperasses chronophages.

Very Happy Je ne me sens pas du tout assistante sociale, et quand il y a un problème je fais en sorte que l'assistante sociale et l'élève concerné se rencontrent et c'est elle qui gère ensuite, jamais moi.
Ca dépend bien sûr de la classe.
Quand tu te retrouves avec une dizaine de gros problèmes dans une classe, c'est à toi de gérer.
Quant à la présence des assistantes sociales dans les collèges...

Sinon, un autre aspect de PP avec lequel j'ai du mal, c'est quand il y a dans l'équipe éducative des collègues injustes/incompétents/bordélisés/trop gentils/trop méchants... et qu'il faut faire face aux "plaintes" légitimes des élèves.
Sans compter qu'on en apprend justement beaucoup sur ces collègues alors que ça ne devrait pas nous concerner.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par loup des steppes le Sam 9 Juin - 22:06

Jamais voulu être PP moi... pas envie de gérer tout ça dont parle Fesseur Pro en plus des cours et des classes dont j'ai la charge.. Bon courage et toute mon admiration à celles et ceux qui se coltinent les classes ingérables..

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Pryneia le Sam 9 Juin - 22:46

@Lefteris a écrit:
Cette année, j'ai coché "indifférent", par solidarité, parce que ça ne se bat pas pour le faire, et on force la main à des nouveaux, des TZR, des gens sur deux établissements. Et cette année, vu le gros mouvement, le nombre dee nouveaux et de remplaçants ça risque d'être le cas. Ça me gêne un peu moralement de laisser la m..de aux autres. Mais je croise les doigts pour qu'il y ait des volontaires , je leur laisse volontiers la prime.


C'est gentil ça (d'être ainsi solidaire), Lefteris Wink

Pour ma part, je ne voudrais être PP pour rien au monde. Quand je vois la quantité de travail que cela représente pour mes collègues...

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Fesseur Pro le Sam 9 Juin - 22:49

PP de 3ème est devenu un vrai sacerdoce.
Il faudrait détenir ma mère en otage pour que j'accepte. ( et encore ... )
Sans compter que je n'en suis pas capable, ne maîtrisant pas ce monde merveilleux de l'orientation.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Malaga le Sam 9 Juin - 22:54

@Lefteris a écrit:
@kiwi a écrit:102,58 euros pour être précise en 4ème.
Belle précision. Je t'embauche Very Happy

Ces 102 euros, ils me sont bien utiles en fin de mois. Je ne les qualifierais pas d'aumône et, comme le dit Kiwi, quand la classe tourne bien, cette prime de PP est tout à fait correcte.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Méréthide le Sam 9 Juin - 23:15

Pour ma part j'ai fait assistante PP de notre 3DP6 quand la PP a été mise en arret maladie (dépression à cause des élèves). Fallait bien que quelqu'un gère les stages.
Faut dire qu'avec 9h/semaine avec cette classe, je ne pouvais que me sentir investie de cette mission !

Du coup j'ai continué. On a travaillé en partenariat. Et quand j'ai eu ma grippe, elle a géré les stages à ma place.

ça en a été à un point que les élèves m'ont demandé si j'étais pas leur prof p du coup ... haha.

En tout cas moi, ces 100€ si je peux les avoir l'an prochain je cracherai pas dessus. ça me payera l'autoroute pour venir bosser !!!

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Mama le Dim 10 Juin - 0:10

En charge de travail décroissante, je pense :
3e - 6e - 4e - 5e
Je le suis en 4e, je l'étais en 5e l'année dernière.
En 4e, y'a quand même un peu de taf' : toujours et encore les parents, les problèmes avec les collègues, et suivre ceux qui ont l'âge d'aller en DIMA, 3e prépa-pro, .... mais beaucoup moins qu'en 6e et 3e. Après, ça assoit l'autorité, c'est vrai, mais dans une matière à petit horaire j'hésiterais, parce que ça mange du temps de cours !

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

etre prof principal

Message par pavot le Dim 10 Juin - 8:32

Je rebondis sur le travail que ça représente et je ne veux plus être PP;
Peut-on refuser?
Bon dimanhe à tous! flower

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par pavot le Dim 10 Juin - 8:32

@pavot a écrit:Je rebondis sur le travail que ça représente et je ne veux plus être PP;
Peut-on refuser?
Bon dimanche à tous! flower

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Jane le Dim 10 Juin - 8:35

Après avoir été PP 3° chaque année depuis que j'enseigne, je jette l'éponge. C'est très intéressant et ça crée des liens particuliers avec les élèves, mais je suis devenue allergique aux parents d'élèves. C'est ballot, hein ???? Laughing
Mon CDE fait du forcing, mais je résiste, je résiste. Après tout, ça ne fait pas partie de nos obligations au sens strict du terme, puisque tout le monde n'est pas PP.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par pavot le Dim 10 Juin - 8:37

Je n'arrive pas à supprimer mes messages en trop???

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par MarieL le Dim 10 Juin - 9:34

@Ergo a écrit:J'ai été PP de 6ème cette année et j'ai trouvé ça très instructif. Mais heureusement que j'ai été aidée parce que les dossiers CDO (segpa) et MDPH, c'est lourd. Shocked
Par contre, j'ai beaucoup aimé les liens crées avec les élèves et ça a assis ma position dans l'établissement auprès de l'administration mais aussi des autres élèves (frères et soeurs, cousins).
Je reprendrais bien une 6ème l'année prochaine mais la cpe et moi on veut travailler ensemble donc ce sera sûrement une 4ème.

Je ne comprends pas ces remarques récurrentes. Je remplis ces dossiers tous les ans dans notre presque-ZEP-désormais-Eclair, la seule difficulté que j'y vois est de réussir à voir chaque collègue dans le peu de jours disponibles entre le moment où on a les dossiers entre les mains et celui où il faut le rendre. Qu'est-ce qui vous paraît aussi "lourd" ?

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par kiwi le Dim 10 Juin - 9:46

Axel a écrit:
@Ergo a écrit:J'ai été PP de 6ème cette année et j'ai trouvé ça très instructif. Mais heureusement que j'ai été aidée parce que les dossiers CDO (segpa) et MDPH, c'est lourd. Shocked
Par contre, j'ai beaucoup aimé les liens crées avec les élèves et ça a assis ma position dans l'établissement auprès de l'administration mais aussi des autres élèves (frères et soeurs, cousins).
Je reprendrais bien une 6ème l'année prochaine mais la cpe et moi on veut travailler ensemble donc ce sera sûrement une 4ème.

Je ne comprends pas ces remarques récurrentes. Je remplis ces dossiers tous les ans dans notre presque-ZEP-désormais-Eclair, la seule difficulté que j'y vois est de réussir à voir chaque collègue dans le peu de jours disponibles entre le moment où on a les dossiers entre les mains et celui où il faut le rendre. Qu'est-ce qui vous paraît aussi "lourd" ?

J'avoue que moi non plus, je ne comprends pas bien. A remplir par le PP + sa matière, ça prend quoi... 10min tout au plus. Là j'ai un dossier MDPH à remplir pour un 4ème, c'est rempli rapidos. Après, je laisse dans mon casier, j'informe les collègues. Ceux qui ne me le remplissent pas, tant pis, j'envoie le tout à la principale adjointe, et elle s'en débrouille. Pareil pour les dossiers de prépa-pro, c'est très rapide. Après oui, il peut y avoir des rdv avec les parents/médecins scolaires etc, mais c'est pas toutes les semaines non plus, n'exagérons rien.

Faut bien comprendre que le PP n'est pas le chef d'établissement. Il y a un moment donné où il faut savoir déléguer. Untel est insupportable? Tu n'arrives pas à voir les parents. Tu informes le CDE. Il ne fait rien? Ben tant pis, pendant ce temps-là, les collègues et le PP, on vire.
Untel a de graves problèmes sociaux : direction l'assistante sociale. Untel a des questions précises sur telle filière : direction la COP. J'informe juste de façon informelle les collègues COP ou AS et ça s'arrête là.

Le seul truc pour toi Pop-Corn qui n'est pas top, c'est ta matière à faible horaire. C'est mieux de voir les élèves régulièrement pour des recadrages réguliers si nécessaire. Il se passe quelque chose chez un collègue et tu les revois qu'une semaine après... L'effet tombe à l'eau.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Ergo le Dim 10 Juin - 10:26

Axel a écrit:

Je ne comprends pas ces remarques récurrentes. Je remplis ces dossiers tous les ans dans notre presque-ZEP-désormais-Eclair, la seule difficulté que j'y vois est de réussir à voir chaque collègue dans le peu de jours disponibles entre le moment où on a les dossiers entre les mains et celui où il faut le rendre. Qu'est-ce qui vous paraît aussi "lourd" ?
Voilà où est le problème. Wink
Moi, j'étais T1 cette année, donc déjà, j'ignorais l'existence de ces dossiers.
Certains de mes collègues ont rempli des fiches, mais les dossiers CDO en eux-mêmes, c'est moi qui les ai faits. Après, ça veut dire qu'il faut réussir à faire en sorte que l'élève ramène ses devoirs, ça peut prendre un certain temps etc.

Le dossier MDPH, c'est pire parce qu'il y a plein de trucs qu'on n'est pas apte à juger, donc je n'ai pas rempli, mais parce qu'il y a aussi plein de trucs qui sont durs à comprendre.

Et moi qui suis perfectionniste, je ne rapporte jamais à l'administration un dossier qui ne soit pas complet. Et en plus, je cherche le mot juste parce que c'est pas "juste" un truc administratif.

Donc 10 minutes, non. J'y ai passé déjà plus d'1h ne serait-ce qu'à remplir le dossier et des jours et des jours avant pour récupérer les différents papiers qu'il fallait joindre. Multiplié par le nombre d'élèves concernés.

Et Kiwi: les rendez-vous avec parents / médecins scolaires / assistante sociale etc., c'est presque toutes les semaines, si. Même en déléguant beaucoup.

Si vous, ça vous prend 10 minutes, tant mieux. Pas chez moi.

Pavot: bien sûr que tu peux refuser ! Smile

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Lefteris le Dim 10 Juin - 10:45

@Malaga a écrit:
@Lefteris a écrit:
@kiwi a écrit:102,58 euros pour être précise en 4ème.
Belle précision. Je t'embauche Very Happy

Ces 102 euros, ils me sont bien utiles en fin de mois. Je ne les qualifierais pas d'aumône et, comme le dit Kiwi, quand la classe tourne bien, cette prime de PP est tout à fait correcte.

Oui, "quand la classe tourne bien". Chaque fois que j'étais PP, c'était dans la difficulté : des 3èmes très bien, mais à Horaires aménagés, pour lesquels il fallait trouver des orientations ad hoc (filières artistiques, établissements en province ) . Les autres fois , avec des problèmes à n'en plus finir, des élèves très durs qui monopolisaient le temps des enseignants, des commissions éducatives, les élèves qui perdent ou ne ramènent jamais les documents, des parents à convoquer, à recevoir ... et les réunions pour ceci, pour cela, les rapports des collègues à gérer.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Lefteris le Dim 10 Juin - 10:55

@Pryneia a écrit:
@Lefteris a écrit:
Cette année, j'ai coché "indifférent", par solidarité, parce que ça ne se bat pas pour le faire, et on force la main à des nouveaux, des TZR, des gens sur deux établissements. Et cette année, vu le gros mouvement, le nombre dee nouveaux et de remplaçants ça risque d'être le cas. Ça me gêne un peu moralement de laisser la m..de aux autres. Mais je croise les doigts pour qu'il y ait des volontaires , je leur laisse volontiers la prime.


C'est gentil ça (d'être ainsi solidaire), Lefteris Wink

Pour ma part, je ne voudrais être PP pour rien au monde. Quand je vois la quantité de travail que cela représente pour mes collègues...
Pour être très honnête, je fais des voeux secrets pour passer à travers les gouttes
Normalement, je n'aurai qu'une classe complète (le reste en latin), ce qui limite les risques, mais apparemment une bien pourrie de 4ème, une fois de plus, puisque personne n'en voulait

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par kiwi le Dim 10 Juin - 11:30

@Lefteris a écrit:

Oui, "quand la classe tourne bien". Chaque fois que j'étais PP, c'était dans la difficulté : des 3èmes très bien, mais à Horaires aménagés, pour lesquels il fallait trouver des orientations ad hoc (filières artistiques, établissements en province ) . Les autres fois , avec des problèmes à n'en plus finir, des élèves très durs qui monopolisaient le temps des enseignants, des commissions éducatives, les élèves qui perdent ou ne ramènent jamais les documents, des parents à convoquer, à recevoir ... et les réunions pour ceci, pour cela, les rapports des collègues à gérer.

Les rapports des collègues, c'est pas à toi de les gérer, mais au CPE et à l'administration.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Lefteris le Dim 10 Juin - 11:58

@kiwi a écrit:
@Lefteris a écrit:

Oui, "quand la classe tourne bien". Chaque fois que j'étais PP, c'était dans la difficulté : des 3èmes très bien, mais à Horaires aménagés, pour lesquels il fallait trouver des orientations ad hoc (filières artistiques, établissements en province ) . Les autres fois , avec des problèmes à n'en plus finir, des élèves très durs qui monopolisaient le temps des enseignants, des commissions éducatives, les élèves qui perdent ou ne ramènent jamais les documents, des parents à convoquer, à recevoir ... et les réunions pour ceci, pour cela, les rapports des collègues à gérer.

Les rapports des collègues, c'est pas à toi de les gérer, mais au CPE et à l'administration.
Certes, mais il faut quand même s'en occuper, les classer, parce qu'on convoque les parents. Bref, si ce n'est pas ça, c'est une avalanche de paperasses, de formalités, de réunions, et 10 heures de vie de classe désormais "gratuites" .

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Letizuqui le Dim 10 Juin - 15:18

...


Dernière édition par Letizuqui le Sam 16 Juin - 17:46, édité 1 fois

Letizuqui
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par zaborowski le Dim 10 Juin - 16:51

salut,
C'est la première année que je ne suis pas PP (depuis 20 ans) et franchement c'est cool de ne pas l'être. un luxe voire un privilège. Very Happy

Je l'ai été l'année dernière en 3ème et c'est un travail de fou ( il m'a manqué 4 chapitres en fin d'année pour un prof de maths ça la fout mal) on passe des HEURES à distribuer des feuilles , récupérer des feuilles signées par les parents, on court après les gamins ( et ils courent vites ces cons ;-)pour savoir quelle orientation ils veulent, de plus il faut mémoriser tout les tissus scolaires (lycée et lycée pro) de la région, et quand on n'est pas du coin c'est du boulot. Sans compter les changements de dernier instant.Tout ça payé 20€ de plus par mois qu'un autre PP.

zaborowski
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par lapetitemu le Lun 11 Juin - 17:48

Je viens sur cette discussion parce que j'hésite aussi à demander ou non. J'aimerais bien tester du point de vue de la gestion de classe, puisque plusieurs ont l'air de dire que ça asseoit l'autorité (je n'ai lu que le début du fil, j'espère que d'autres n'ont pas contredit au milieu !)
Mais, clairement, ce qui m'inquiète, c'est que je ne suis pas d'un naturel organisé (litote), et j'ai peur de ne pas arriver à suivre le rythme des papiers et réunions en tout genre.
Et puis, comme le dit Zabrowski, peur que ça me mange trop de temps dans mes heures de cours, parce que j'imagine bien qu'on ne peut pas tout faire en vi de classe. En même temps, je me dis qu'il vaut mieux que ce soit le prof de français qui soit PP, puisqu'on a plus d'heure... Les pauvres PP qui enseignent en musique ou arts plas ne doivent pas beaucoup travailler en classe Shocked

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Thalia de G le Mar 12 Juin - 13:22

@lapetitemu a écrit:Je viens sur cette discussion parce que j'hésite aussi à demander ou non. J'aimerais bien tester du point de vue de la gestion de classe, puisque plusieurs ont l'air de dire que ça assoit l'autorité (je n'ai lu que le début du fil, j'espère que d'autres n'ont pas contredit au milieu !)
Mais, clairement, ce qui m'inquiète, c'est que je ne suis pas d'un naturel organisé (litote), et j'ai peur de ne pas arriver à suivre le rythme des papiers et réunions en tout genre.
Et puis, comme le dit Zabrowski, peur que ça me mange trop de temps dans mes heures de cours, parce que j'imagine bien qu'on ne peut pas tout faire en vi de classe. En même temps, je me dis qu'il vaut mieux que ce soit le prof de français qui soit PP, puisqu'on a plus d'heure... Les pauvres PP qui enseignent en musique ou arts plas ne doivent pas beaucoup travailler en classe Shocked
Moi non plus, je ne suis pas très organisée (litote Wink ), je dirais même que Thalia et l'organisation, c'est un oxymore, voire un adynaton , et je n'ai jamais rien égaré, sauf une feuille de vœu d'orientation... que l'élève ne m'avait pas rendue. Mais c'est vrai que ça mange du temps et je ne regrette pas de ne plus en perdre à distribuer, récupérer et réexpliquer pour la millième fois qu'il faut écrire telle chose dans telle case.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par lapetitemu le Mer 13 Juin - 12:57

J'ai tout lu, et je pense cocher la croix... Disons que, de toute façon, comme on est un tout petit bahut, il faut bien que ça tourne pour ça ne tombe pas toujours sur les mêmes. Et d'ailleurs on risque bien de me le proposer d'office. Alors autant que je le demande moi-même, ça me permettra peut-être de négocier certaines choses par la suite...

Et notamment, peut-être, pouvoir choisir le niveau dans lequel je serai PP. Les 3e, ça a l'air lourd d'après ce que vous dites - et de toute façon, je ne veux pas de 3e l'an prochain (mais ça, c'est pas encore gagné...).
J'hésite entre 5e/4e (indifférent) ou 6e. Il y a pas mal de choses à faire en 6e, mais, comme quelqu'un l'a dit, il y a l'heure d'ATP qui peut permettre "d'éponger" les tâches chronophages et de pouvoir faire cours dans les heures de cours.
En revanche ce n'est pas le travail d'orientation qui me fait peur. Au contraire, ça m'intéresse, et à force d'entendre parler de toutes sortes de choses par les collègues (pré-pro, MFR, DP6, etc...), j'ai envie de savoir à quoi ça correspond !

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof principal... ou pas

Message par Lefteris le Mer 13 Juin - 13:15

@lapetitemu a écrit:J'ai tout lu, et je pense cocher la croix... Disons que, de toute façon, comme on est un tout petit bahut, il faut bien que ça tourne pour ça ne tombe pas toujours sur les mêmes. Et d'ailleurs on risque bien de me le proposer d'office. Alors autant que je le demande moi-même, ça me permettra peut-être de négocier certaines choses par la suite...

Et notamment, peut-être, pouvoir choisir le niveau dans lequel je serai PP. Les 3e, ça a l'air lourd d'après ce que vous dites - et de toute façon, je ne veux pas de 3e l'an prochain (mais ça, c'est pas encore gagné...).
J'hésite entre 5e/4e (indifférent) ou 6e. Il y a pas mal de choses à faire en 6e, mais, comme quelqu'un l'a dit, il y a l'heure d'ATP qui peut permettre "d'éponger" les tâches chronophages et de pouvoir faire cours dans les heures de cours.
En revanche ce n'est pas le travail d'orientation qui me fait peur. Au contraire, ça m'intéresse, et à force d'entendre parler de toutes sortes de choses par les collègues (pré-pro, MFR, DP6, etc...), j'ai envie de savoir à quoi ça correspond !
Pour ma part, j'ai coché "indifférent" . Ca montre que je suis prêt à me sacrifier héroïquement (pour les mêmes raisons que toi, ça tombe toujours sur les mêmes, ou ceux qui n'osent pas dire non, des TZR qui débarquent ) , mais que je ne demande rien (certains demandent, ils ne crachent pas sur une centaine d'euros).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum