Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Le grincheux le Mer 17 Oct 2012 - 19:40

Cripure a écrit:
L'Amsterdammer est très parfumé pour ceux qui sont autour, mais il est dégueulasse à fumer.
Tu devrais essayer le tabac du Caporal Twisted Evil

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Fesseur Pro le Mer 17 Oct 2012 - 21:45

Smile Sympa les opposants à la dépénalisation du cannabis bavardant du goût et de l'odeur de leur tabac préféré.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Jiddu Krishnamurti le Mer 17 Oct 2012 - 21:50

@doublecasquette a écrit:
@Zorglub a écrit:Vous êtes vraiment tellement rigolo Jiddu Krishnamurti !

Je ne regrette pas de m'être enfin décidé à fréquenter ce forum plus assidument, vous lire est un plaisir qui n'est dépassé que par celui de vous parler !

+1 yesyes yesyes
Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant ri sur Néoprofs.

Moi aussi. topela Very Happy

Je dois avouer que voir quelqu'un venir nous parler de chiens (tout en confondant haschich et Cannabis puis affirmer que sa voisine se prostitue pour se payer sa dose) alors qu'on évoque un débat sur la dépénalisation, ça ressemble bien à un épisode des Monty Pythons dans lequel David Vendetta ferait une apparition yesyes yesyes

Finalement, on est tous gais ! I love you fleurs I love you

Jiddu Krishnamurti
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par JPhMM le Mer 17 Oct 2012 - 22:10

@Jiddu Krishnamurti a écrit:Le débat est impossible car trop de gens donnent leur avis sans connaître vraiment le sujet ou parce qu'ils s'appuient sur des fantasmes.
Il suffit de lire les dernières pages ici pour se rendre compte que les gens qui y sont défavorables sont dans l'excès, l'outre-mesure, la caricature et la méconnaissance.
D'ailleurs moi-même, je ne discute plus avec les gens qui ne sont pas d'accord avec moi, parce qu'ils le sont uniquement parce qu'ils n'y connaissent rien. Dès lors, il ne sert plus à rien d'avoir des débats, il suffit de me demander mon avis pour connaître le vrai des choses.

Ouais, bon, avouez que lire des assertions telles que celle-là ne donne pas très envie d'être sérieux.

Sauf qu'à la fin, vous avez raison. Bien sûr.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Fesseur Pro le Mer 17 Oct 2012 - 22:18

@Jiddu Krishnamurti a écrit:Je dois avouer que voir quelqu'un venir nous parler de chiens (tout en confondant haschich et Cannabis puis affirmer que sa voisine se prostitue pour se payer sa dose) alors qu'on évoque un débat sur la dépénalisation, ça ressemble bien à un épisode des Monty Pythons dans lequel David Vendetta ferait une apparition
+ 1

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Jiddu Krishnamurti le Mer 17 Oct 2012 - 22:27

@JPhMM a écrit:
@Jiddu Krishnamurti a écrit:Le débat est impossible car trop de gens donnent leur avis sans connaître vraiment le sujet ou parce qu'ils s'appuient sur des fantasmes.
Il suffit de lire les dernières pages ici pour se rendre compte que les gens qui y sont défavorables sont dans l'excès, l'outre-mesure, la caricature et la méconnaissance.
D'ailleurs moi-même, je ne discute plus avec les gens qui ne sont pas d'accord avec moi, parce qu'ils le sont uniquement parce qu'ils n'y connaissent rien. Dès lors, il ne sert plus à rien d'avoir des débats, il suffit de me demander mon avis pour connaître le vrai des choses.

Ouais, bon, avouez que lire des assertions telles que celle-là ne donne pas très envie d'être sérieux.

Sauf qu'à la fin, vous avez raison. Bien sûr.

Tu aimes bien caricaturer mes propos, JP...

Je suis ouvert à tous les débats du moment où on ne raconte pas n'importe quoi pour ridiculiser les propos de l'autre.

J'ai avancé des arguments, qui valent ce qu'ils valent et on peut très bien être d'accord ou pas avec.
En retour, je n'ai eu aucun argument, juste des légendes urbaines, basées sur des on-dits et des informations erronées.

Comment peut-on considérer crédible quelqu'un qui vient te dire que pour se payer sa dose sa voisine s'est prostituée ??? Si cette personne était au courant de la question, elle saurait qu'un gramme d'herbe coute entre 6 et 8 euros et qu'on peut passer toute une soirée avec un gramme. Sa voisine se prostitue donc pour 6 ou 8 euros ? Non, mais il faut rester sérieux quand même...
En outre, ce n'est même pas le débat. Le débat concerne la dépénalisation et aucun des prohibitionnistes n'a avancé d'arguments qui tendraient à prouver que la dépénalisation serait une mauvaise chose (quand ils ne confondent pas avec la légalisation).
Et je ne parle même pas de l'excessivité qui fait passer d'un débat sur la dépénalisation à des journées cannabis-cup dans les lycées, sponsorisées par le pauvre Peillon, qui n'a fait qu'émettre un avis perso sur un sujet assez transversal.

Bref, je ne suis pas certain que tout cela puisse faire avancer le débat.
C'est d'autant plus décevant qu'on est, ici, en droit d'attendre autre chose - au niveau rigueur intellectuelle et ouverture d'esprit - que sur forum.fr, magic-maman.fr ou forum-hardware.fr, non ?

Jiddu Krishnamurti
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par JPhMM le Mer 17 Oct 2012 - 22:33

@Jiddu Krishnamurti a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Jiddu Krishnamurti a écrit:Le débat est impossible car trop de gens donnent leur avis sans connaître vraiment le sujet ou parce qu'ils s'appuient sur des fantasmes.
Il suffit de lire les dernières pages ici pour se rendre compte que les gens qui y sont défavorables sont dans l'excès, l'outre-mesure, la caricature et la méconnaissance.
D'ailleurs moi-même, je ne discute plus avec les gens qui ne sont pas d'accord avec moi, parce qu'ils le sont uniquement parce qu'ils n'y connaissent rien. Dès lors, il ne sert plus à rien d'avoir des débats, il suffit de me demander mon avis pour connaître le vrai des choses.

Ouais, bon, avouez que lire des assertions telles que celle-là ne donne pas très envie d'être sérieux.

Sauf qu'à la fin, vous avez raison. Bien sûr.

Tu aimes bien caricaturer mes propos, JP...

Je suis ouvert à tous les débats du moment où on ne raconte pas n'importe quoi pour ridiculiser les propos de l'autre.

J'ai avancé des arguments, qui valent ce qu'ils valent et on peut très bien être d'accord ou pas avec.
En retour, je n'ai eu aucun argument, juste des légendes urbaines, basées sur des on-dits et des informations erronées.

Comment peut-on considérer crédible quelqu'un qui vient te dire que pour se payer sa dose sa voisine s'est prostituée ??? Si cette personne était au courant de la question, elle saurait qu'un gramme d'herbe coute entre 6 et 8 euros et qu'on peut passer toute une soirée avec un gramme. Sa voisine se prostitue donc pour 6 ou 8 euros ? Non, mais il faut rester sérieux quand même...
En outre, ce n'est même pas le débat. Le débat concerne la dépénalisation et aucun des prohibitionnistes n'a avancé d'arguments qui tendraient à prouver que la dépénalisation serait une mauvaise chose (quand ils ne confondent pas avec la légalisation).
Et je ne parle même pas de l'excessivité qui fait passer d'un débat sur la dépénalisation à des journées cannabis-cup dans les lycées, sponsorisées par le pauvre Peillon, qui n'a fait qu'émettre un avis perso sur un sujet assez transversal.

Bref, je ne suis pas certain que tout cela puisse faire avancer le débat.
C'est d'autant plus décevant qu'on est, ici, en droit d'attendre autre chose - au niveau rigueur intellectuelle et ouverture d'esprit - que sur forum.fr, magic-maman.fr ou forum-hardware.fr, non ?
En effet.
D'ailleurs je ne caricature rien.
Lisez par vous-même.

les gens qui y sont défavorables sont dans l'excès, l'outre-mesure, la caricature et la méconnaissance.

(Et un peu de respect pour les magic-mamans, que diable !)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Jiddu Krishnamurti le Mer 17 Oct 2012 - 22:49

@JPhMM a écrit:
les gens qui y sont défavorables sont dans l'excès, l'outre-mesure, la caricature et la méconnaissance.


Sortir une phrase de son contexte n'est pas tout à ton honneur, JP, mais tout de même, peut-être ma formulation est-elle maladroite.
Je visais les gens qui s'étaient exprimés sur le sujet sur ces pages et qui nous ont sorti des exemples tous plus gros les uns que les autres, ce qui est dommage car je pense qu'un débat serein est nécessaire.

Personnellement, j'ai bcp évolué sur le sujet et après avoir été favorable à la légalisation, je pense qu'une dépénalisation limitée, associée à une propagande active et efficace auprès de la jeunesse, est surement la meilleure des solutions. C'est ce que je défends depuis le début de mon intervention à ce sujet mais en retour, je n'ai eu aucun argument, seulement des caricatures, de l'excès et des faits erronés (sauf une contributrice qui nous a apporté de nouveaux éléments sur la causalité schizophrénie/consommation - mais encore faut-il attendre des études contraires comme très souvent dans ce type de situation).

Jiddu Krishnamurti
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Celeborn le Mer 17 Oct 2012 - 22:59

@Jiddu Krishnamurti a écrit:je pense qu'une dépénalisation limitée, associée à une propagande active et efficace auprès de la jeunesse,

Y a-t-il réellement une propagande efficace possible, en fait (c'est une vraie question) ? Pour avoir assisté à diverses interventions aux collège sur les addictions, par exemple, le bilan était que ça ne servait vraiment à rien. D'ailleurs on a arrêté.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par User5899 le Mer 17 Oct 2012 - 23:13

@Fesseur Pro a écrit: Smile Sympa les opposants à la dépénalisation du cannabis bavardant du goût et de l'odeur de leur tabac préféré.
Je ne suis pas opposant. Faut moins fumer, je l'ai écrit plus haut Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par User5899 le Mer 17 Oct 2012 - 23:14

@Fesseur Pro a écrit:
@Jiddu Krishnamurti a écrit:Je dois avouer que voir quelqu'un venir nous parler de chiens (tout en confondant haschich et Cannabis puis affirmer que sa voisine se prostitue pour se payer sa dose) alors qu'on évoque un débat sur la dépénalisation, ça ressemble bien à un épisode des Monty Pythons dans lequel David Vendetta ferait une apparition
+ 1
Encore un ravage de la fumette pale

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Igniatius le Mer 17 Oct 2012 - 23:25

Je reviens toutes les 3 pages sur ce topic et ça part vraiment n'importe comment.
Finalement, moi qui peux parfois pencher pour la dépénalisation, lire que le footing est aussi potentiellement dangereux que le shit, ça confine au grand n'importe quoi et ça tue pas mal de crédibilité.

Sauf si certains d'entre vous ont décidé de se placer sur le terrain de la mauvaise foi.

Mais alors là je viens jouer !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Jiddu Krishnamurti le Jeu 18 Oct 2012 - 6:47

@Igniatius a écrit:
Finalement, moi qui peux parfois pencher pour la dépénalisation, lire que le footing est aussi potentiellement dangereux que le shit, ça confine au grand n'importe quoi et ça tue pas mal de crédibilité.

Je n'ai bien évidemment jamais écrit cela comme ça Very Happy

Jiddu Krishnamurti
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par JPhMM le Jeu 18 Oct 2012 - 7:02

@Jiddu Krishnamurti a écrit:
@JPhMM a écrit:
les gens qui y sont défavorables sont dans l'excès, l'outre-mesure, la caricature et la méconnaissance.


Sortir une phrase de son contexte n'est pas tout à ton honneur, JP

En effet.
Sauf que... cette citation n'était qu'un extrait d'une citation contextualisée présente dans le même message un peu plus haut, et reproduit ci-dessous

@JPhMM a écrit:
@Jiddu Krishnamurti a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Jiddu Krishnamurti a écrit:Le débat est impossible car trop de gens donnent leur avis sans connaître vraiment le sujet ou parce qu'ils s'appuient sur des fantasmes.
Il suffit de lire les dernières pages ici pour se rendre compte que les gens qui y sont défavorables sont dans l'excès, l'outre-mesure, la caricature et la méconnaissance.
D'ailleurs moi-même, je ne discute plus avec les gens qui ne sont pas d'accord avec moi, parce qu'ils le sont uniquement parce qu'ils n'y connaissent rien. Dès lors, il ne sert plus à rien d'avoir des débats, il suffit de me demander mon avis pour connaître le vrai des choses.

Ouais, bon, avouez que lire des assertions telles que celle-là ne donne pas très envie d'être sérieux.

Sauf qu'à la fin, vous avez raison. Bien sûr.

Tu aimes bien caricaturer mes propos, JP...

Je suis ouvert à tous les débats du moment où on ne raconte pas n'importe quoi pour ridiculiser les propos de l'autre.

J'ai avancé des arguments, qui valent ce qu'ils valent et on peut très bien être d'accord ou pas avec.
En retour, je n'ai eu aucun argument, juste des légendes urbaines, basées sur des on-dits et des informations erronées.

Comment peut-on considérer crédible quelqu'un qui vient te dire que pour se payer sa dose sa voisine s'est prostituée ??? Si cette personne était au courant de la question, elle saurait qu'un gramme d'herbe coute entre 6 et 8 euros et qu'on peut passer toute une soirée avec un gramme. Sa voisine se prostitue donc pour 6 ou 8 euros ? Non, mais il faut rester sérieux quand même...
En outre, ce n'est même pas le débat. Le débat concerne la dépénalisation et aucun des prohibitionnistes n'a avancé d'arguments qui tendraient à prouver que la dépénalisation serait une mauvaise chose (quand ils ne confondent pas avec la légalisation).
Et je ne parle même pas de l'excessivité qui fait passer d'un débat sur la dépénalisation à des journées cannabis-cup dans les lycées, sponsorisées par le pauvre Peillon, qui n'a fait qu'émettre un avis perso sur un sujet assez transversal.

Bref, je ne suis pas certain que tout cela puisse faire avancer le débat.
C'est d'autant plus décevant qu'on est, ici, en droit d'attendre autre chose - au niveau rigueur intellectuelle et ouverture d'esprit - que sur forum.fr, magic-maman.fr ou forum-hardware.fr, non ?
En effet.
D'ailleurs je ne caricature rien.
Lisez par vous-même.

les gens qui y sont défavorables sont dans l'excès, l'outre-mesure, la caricature et la méconnaissance.

(Et un peu de respect pour les magic-mamans, que diable !)
message que tu as tronqué et donc sorti de son contexte.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par JPhMM le Jeu 18 Oct 2012 - 7:03

@Igniatius a écrit:Mais alors là je viens jouer !
Oui, viens jouer ! yesyes

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Jiddu Krishnamurti le Jeu 18 Oct 2012 - 7:06

@Celeborn a écrit:
@Jiddu Krishnamurti a écrit:je pense qu'une dépénalisation limitée, associée à une propagande active et efficace auprès de la jeunesse,

Y a-t-il réellement une propagande efficace possible, en fait (c'est une vraie question) ? Pour avoir assisté à diverses interventions aux collège sur les addictions, par exemple, le bilan était que ça ne servait vraiment à rien. D'ailleurs on a arrêté.

Parce qu'à mon avis, ce n'est pas assez marquant/instructif.

Je crois que :
1. il faut une information de masse auprès des adultes qui - on le voit sur ces pages - connaissent malheureusement assez mal le sujet ;
2. il faut des campagnes chocs qui marquent les esprits ;
3. il faut multiplier les supports et les intervenants ;
4. il faut dédiaboliser la pratique pour pouvoir plus facilement en parler.

A mon sens, il faudrait une campagne comme celle pour le SIDA dans les années 1990 et bien dissocier les pratiques à risques et celles qui ne le sont pas.

Et il faut arrêter de raconter n'importe quoi. A titre d'exemple, quand j'entends des "anti" dire "oui, mais on commence par un joint et on finit à l'héro", cela me met hors de moi. Déjà parce que oui, bien souvent les héroïnomanes ont commencé par des joints, mais quel est le pourcentage de fumeurs de joints qui sont passés à la vitesse supérieure ? 1 % - 2% ?? Et surtout si on suit la logique stupide de "joint--->héro", on peut aussi dire que les héroïnomanes ont tous été des fumeurs de cigarettes, cela veut-il dire que "cigarettes ---> héro" ? Bref, il faut sortir de ces raisonnements stupides pour pouvoir encadrer la pratique et éviter :
1. La généralisation des pratiques à risques et excessives ;
2. La consommation de produits nocifs ;
3. Le basculement dans la toxicomanie.

La jeunesse manque aujourd'hui de repères à ce sujet et je pense que l'idée d'un débat est une bonne chose pour pouvoir mettre sur la table une question qui devient de plus en plus inquiétante. Comme je le remarquais plus haut, le binge-smoking se répand de plus en plus et c'est là une pratique catastrophique si elle est récurrente, ce qui est souvent le cas.

Par ailleurs, il faut se poser les questions du pourquoi de telles dérives dans notre société et essayer de dépasser les raisonnements simplistes ("volonté de briser les règles", "petits-bourgeois qui cherchent à se faire peur", "effets de groupe", "la faute à la racaille", "inertie de la police") qui si, ils sont réels, sont mineurs dans l'explication d'un tel phénomène de masse.

Un débat sur la dépénalisation permettrait - quelle qu'en soit l'issue - de mettre tout cela sur la table et de sortir de l'hypocrisie qui fait que l'on peut tranquillement consommer de l'alcool, du vin, des antidépresseurs, des cigarettes mais que l'on peut prendre une amende et avoir une inscription sur son casier judiciaire pour un gramme d'herbe.

Si la dépénalisation limitée (qui a mes faveurs) ne permettrait pas de régler tous ces problèmes, elle permettrait déjà d'encadrer - officiellement et légitimement - la pratique de milliers (millions ?) de Français, de pouvoir en parler plus librement sans être mis à l'index et d'éviter les dérives (verbales ou dans les pratiques).

Jiddu Krishnamurti
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par illizia le Jeu 18 Oct 2012 - 7:56

@Jiddu Krishnamurti a écrit: je n'ai jamais mais alors jamais entendu ce genre d'histoires que je qualifierai, tu me pardonneras, au mieux d'extra-ordinaires au pire de loufoques.


@Jiddu Krishnamurti a écrit:
Vu le nombre de clichés et de contre-vérités qu'elle raconte, j'ai du mal à y croire. Mais bon, si elle arrive à se convaincre elle-même, tant mieux.

@Jiddu Krishnamurti a écrit:Je crois surtout que tu racontes des histoires

@Jiddu Krishnamurti a écrit:Le débat est impossible car trop de gens donnent leur avis sans connaître vraiment le sujet ou parce qu'ils s'appuient sur des fantasmes.
Il suffit de lire les dernières pages ici pour se rendre compte que les gens qui y sont défavorables sont dans l'excès, l'outre-mesure, la caricature et la méconnaissance.

Quand on peut lire que certaines personnes se prostituent pour se payer leur dose, je me dis qu'on est en plein délire (et je ne parle même pas des exemples impliquant... des chiens Laughing ).

C'est dommage

Mais non, on préfère stigmatiser et raconter n'importe quoi

@Jiddu Krishnamurti a écrit:
En retour, je n'ai eu aucun argument, juste des légendes urbaines, basées sur des on-dits et des informations erronées.

Et tu t'étonnes (sérieusement) que le débat que tu appelles de tes voeux soit difficile? Shocked
As-tu conscience du ton condescendant et méprisant que tu emploies depuis le début?

Personnellement, je suis assez indifférente pour l'heure au sujet (j'aimerais entendre Peillon nous parler sérieusement de deux ou trois autres trucs, mais bon,on peut rêver... Suspect ), plutôt en faveur d'une réflexion vers la dépénalisation de la consommation, mais autant je peux lire les arguments de Frisouille ou de Missaudrey, par exemple, avec intérêt, autant ta façon de t'adresser à tes interlocuteurs (pas tes arguments eux-mêmes qui seraient tout à fait recevables sans ça) me donnerait furieusement envie de....hm,on va dire de ne pas t'accorder beaucoup de crédit dans ce débat, si "expert" et passionné sois-tu!

Je ne suis pas modératrice, donc rien à te conseiller officiellement (et puis je crois que tu amuses pas mal la galerie, donc Rolling Eyes ), mais relis-toi quoi... Shocked

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Jiddu Krishnamurti le Jeu 18 Oct 2012 - 8:17

Ok ! Merci de tes conseils bienveillants et de ton avis bienvenu ! Smile

Jiddu Krishnamurti
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par illizia le Jeu 18 Oct 2012 - 8:38

You're welcome.

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par doublecasquette le Jeu 18 Oct 2012 - 9:37

@Jiddu Krishnamurti a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Zorglub a écrit:Vous êtes vraiment tellement rigolo Jiddu Krishnamurti !

Je ne regrette pas de m'être enfin décidé à fréquenter ce forum plus assidument, vous lire est un plaisir qui n'est dépassé que par celui de vous parler !

+1
Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant ri sur Néoprofs.

Moi aussi. Very Happy

Je dois avouer que voir quelqu'un venir nous parler de chiens (tout en confondant haschich et Cannabis puis affirmer que sa voisine se prostitue pour se payer sa dose) alors qu'on évoque un débat sur la dépénalisation, ça ressemble bien à un épisode des Monty Pythons dans lequel David Vendetta ferait une apparition

Finalement, on est tous gais ! I love you I love you



Pas une voisine ! Un voisin. Il trouvait la démarche intéressante à explorer.

Mais bon, il y a encore des gens pour croire naïvement que la prostitution est de sexe féminin ...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par retraitée le Jeu 18 Oct 2012 - 10:16

Je rebondis sur ton message, DC : quand on parle de supprimer la prostitution, il est toujours question des femmes qui sont "aliénées" même si elles affirment avoir choisi de se prostituer, et ne pas être sous la coupe d'un mac.
On oublie régulièrement les hommes qui se prostituent à des femmes, et à d'autres hommes, ou les femmes qui le font pour d'autres femmes. Des prostitués mâles, il y en a, et pas mal même, et nombre d'entre eux (comme nombre de femmes d'ailleurs) le font pour se payer leur dose de drogue.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par User5899 le Jeu 18 Oct 2012 - 10:37

@JPhMM a écrit:
@Igniatius a écrit:Mais alors là je viens jouer !
Oui, viens jouer ! yesyes
Vous jouez à quoi ? Je peux venir ? bounce

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Fesseur Pro le Jeu 18 Oct 2012 - 11:10

@retraitée a écrit:et nombre d'entre eux (comme nombre de femmes d'ailleurs) le font pour se payer leur dose de drogue.
Oui malheureusement.
Mais pas pour du cannabis.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par doublecasquette le Jeu 18 Oct 2012 - 12:03

Cripure a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Igniatius a écrit:Mais alors là je viens jouer !
Oui, viens jouer !
Vous jouez à quoi ? Je peux venir ? bounce



Ben moi, je ne joue plus. Cette nuit, j'ai rêvé (cauchemardé) que j'étais encore sur le forum Education de France2, avec Eldu.LaughingLaughing

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par doublecasquette le Jeu 18 Oct 2012 - 13:11

Krishna, vous avez déjà élevé des phasmes avec vos élèves ?




_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cannabis : des enseignants ouverts au débat

Message par Fesseur Pro le Jeu 18 Oct 2012 - 16:30

Ca se fume ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum