F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Moonchild le Lun 20 Mai 2013 - 20:49

@victor44 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Je répète ma question, Victore: comment je fais ? Je me coupe en 4 ?



Non, tu te convertis à la pédagogie...

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Igniatius le Lun 20 Mai 2013 - 21:13

@victor44 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Je répète ma question, Victore: comment je fais ? Je me coupe en 4 ?



Non, tu te convertis à la pédagogie...

Je me demandais si tu arriverais à la conclusion habituelle : toi, tu sais faire, ça marche.

Ben bravo.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par philann le Lun 20 Mai 2013 - 21:25

@victor44 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Je répète ma question, Victore: comment je fais ? Je me coupe en 4 ?



Non, tu te convertis à la pédagogie...

et en français dans le texte pour pauvres ignares dans mon genre cela veut dire quoi? Quelle pédagogie? de qui? S'adressant à quel type d'élèves? dans quelles conditions? Pour arriver à quel résultat???

Y aurait-il LA pédagogie et les pauvres d'esprit qui n'auraient pas reçu encore l'illumination?? Rolling Eyes

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par victor44 le Lun 20 Mai 2013 - 21:28

@Igniatius a écrit:
Il me semble justement que ce n'est plus possible aujourd'hui, même ds des bahuts calmes, en raison des programmes qui ne sont plus exigeants, et des élèves qui passent quel que soit leur niveau.

Quand on voit le niveau des derniers élèves d'une classe de seconde lambda aujourd'hui, je mets au défi quiconque de les faire progresser : c'est un mensonge. Je ne parle même pas de leur faire le programme...

J'ai des collègues qui y arrivent...


victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 20 Mai 2013 - 21:33

@victor44 a écrit:
@Igniatius a écrit:
Il me semble justement que ce n'est plus possible aujourd'hui, même ds des bahuts calmes, en raison des programmes qui ne sont plus exigeants, et des élèves qui passent quel que soit leur niveau.

Quand on voit le niveau des derniers élèves d'une classe de seconde lambda aujourd'hui, je mets au défi quiconque de les faire progresser : c'est un mensonge. Je ne parle même pas de leur faire le programme...

J'ai des collègues qui y arrivent...


En nivelant par le bas et en jouant de démagogie, on peut arriver à n'importe quoi. Il y a bien un prof de maths ici qui veut nous faire croire qu'il fait plus de 10h sup par semaine et qu'il fait des cours excellents. Il est possible que tu sois le seul à être dupe et à penser que tu es un bon enseignant.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par User5899 le Lun 20 Mai 2013 - 21:34

@JPhMM a écrit:
@Olympias a écrit:
Cripure a écrit:
@iphigénie a écrit:
victor44 a écrit:
Je l'ai bien observé moi-même, nombre de collègues bien meilleurs que moi dans leur disciplines n'arrivent pourtant pas à gérer leurs classes.
et vous en déduisez qu'être moins bon dans la discipline permet donc de mieux gérer?
"Il est prouvé, disait Victor, que les nez ont été institués pour porter des lunettes, aussi portons-nous des lunettes". Mais les lunettes ayant une fâcheuse tendance à glisser des nez, Victor en excipait que la suppression desdits permettrait de pallier ce problème et que pour que les lunettes ne chussent plus des nez, il suffisait qu'il n'y eût plus de nez professeur

Shocked

Cripure, si vous mélangez les classes, les profs, les lunettes et les nez, Victor n'y verra goutte et en perdra la boule !! Rolling Eyes
Il fallait dire que tout est mieux. professeur
Point du tout, mais que tout est au mieux professeur Razz Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par User5899 le Lun 20 Mai 2013 - 21:37

@victor44 a écrit:
@Igniatius a écrit:
Il me semble justement que ce n'est plus possible aujourd'hui, même ds des bahuts calmes, en raison des programmes qui ne sont plus exigeants, et des élèves qui passent quel que soit leur niveau.

Quand on voit le niveau des derniers élèves d'une classe de seconde lambda aujourd'hui, je mets au défi quiconque de les faire progresser : c'est un mensonge. Je ne parle même pas de leur faire le programme...

J'ai des collègues qui y arrivent...

Et pas vous ? Mais mon univers s'effondre pale

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par dandelion le Lun 20 Mai 2013 - 21:38

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@victor44 a écrit:
@Igniatius a écrit:
Il me semble justement que ce n'est plus possible aujourd'hui, même ds des bahuts calmes, en raison des programmes qui ne sont plus exigeants, et des élèves qui passent quel que soit leur niveau.

Quand on voit le niveau des derniers élèves d'une classe de seconde lambda aujourd'hui, je mets au défi quiconque de les faire progresser : c'est un mensonge. Je ne parle même pas de leur faire le programme...

J'ai des collègues qui y arrivent...


En nivelant par le bas et en jouant de démagogie, on peut arriver à n'importe quoi. Il y a bien un prof de maths ici qui veut nous faire croire qu'il fait plus de 10h sup par semaine et qu'il fait des cours excellents. Il est possible que tu sois le seul à être dupe et à penser que tu es un bon enseignant.
Sous-entendrais tu que Victor souffre d'un orgueil démesuré, voire d'une inébranlable arrogance? Tut, tut, tut, ce n'est pas gentil ça, Marcel abe

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 20 Mai 2013 - 21:40

@dandelion a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@victor44 a écrit:
@Igniatius a écrit:
Il me semble justement que ce n'est plus possible aujourd'hui, même ds des bahuts calmes, en raison des programmes qui ne sont plus exigeants, et des élèves qui passent quel que soit leur niveau.

Quand on voit le niveau des derniers élèves d'une classe de seconde lambda aujourd'hui, je mets au défi quiconque de les faire progresser : c'est un mensonge. Je ne parle même pas de leur faire le programme...

J'ai des collègues qui y arrivent...


En nivelant par le bas et en jouant de démagogie, on peut arriver à n'importe quoi. Il y a bien un prof de maths ici qui veut nous faire croire qu'il fait plus de 10h sup par semaine et qu'il fait des cours excellents. Il est possible que tu sois le seul à être dupe et à penser que tu es un bon enseignant.
Sous-entendrais tu que Victor souffre d'un orgueil démesuré, voire d'une inébranlable arrogance? Tut, tut, tut, ce n'est pas gentil ça, Marcel abe

Moi? Noooooon!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par yphrog le Lun 20 Mai 2013 - 21:40

@Lefteris a écrit:
@JPhMM a écrit:
@iphigénie a écrit:comment on fait" e dans" o dans l'ordi?
(accessoirement, pour ne pas mourir idiote?)
http://www.neoprofs.org/t60544p60-tout-ce-que-vous-avez-voulu-savoir-sans-jamais-oser-le-demander#1976222
C'est dans le forum restreint !Crying or Very sad

Lefteris n'a-t-il jamais osé demander?

to make a "pilcrow" I love you : ¶

¶

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par victor44 le Lun 20 Mai 2013 - 21:47

Cripure a écrit:
@victor44 a écrit:
@Igniatius a écrit:
Il me semble justement que ce n'est plus possible aujourd'hui, même ds des bahuts calmes, en raison des programmes qui ne sont plus exigeants, et des élèves qui passent quel que soit leur niveau.

Quand on voit le niveau des derniers élèves d'une classe de seconde lambda aujourd'hui, je mets au défi quiconque de les faire progresser : c'est un mensonge. Je ne parle même pas de leur faire le programme...

J'ai des collègues qui y arrivent...

Et pas vous ? Mais mon univers s'effondre pale

J'enseigne en collège Laughing Laughing Laughing

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par victor44 le Lun 20 Mai 2013 - 21:49

@dandelion a écrit:
Sous-entendrais tu que Victor souffre d'un orgueil démesuré, voire d'une inébranlable arrogance? Tut, tut, tut, ce n'est pas gentil ça, Marcel abe

Celui qui affirme parce qu'il n'y arrive pas que c'est impossible il n'est pas orgueilleux?

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 20 Mai 2013 - 21:51

@victor44 a écrit:
@dandelion a écrit:
Sous-entendrais tu que Victor souffre d'un orgueil démesuré, voire d'une inébranlable arrogance? Tut, tut, tut, ce n'est pas gentil ça, Marcel abe

Celui qui affirme parce qu'il n'y arrive pas que c'est impossible il n'est pas orgueilleux?

Ça pique les yeux...

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Moonchild le Lun 20 Mai 2013 - 21:52

@victor44 a écrit:
@Igniatius a écrit:
Il me semble justement que ce n'est plus possible aujourd'hui, même ds des bahuts calmes, en raison des programmes qui ne sont plus exigeants, et des élèves qui passent quel que soit leur niveau.

Quand on voit le niveau des derniers élèves d'une classe de seconde lambda aujourd'hui, je mets au défi quiconque de les faire progresser : c'est un mensonge. Je ne parle même pas de leur faire le programme...

J'ai des collègues qui y arrivent...

Ouais, y'en a... professeur

Mais malheureusement une institution de grande échelle dont la réussite repose sur le caractère exceptionnel de ses acteurs, elle ne peut tout simplement pas être viable. No

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Igniatius le Lun 20 Mai 2013 - 21:52

@victor44 a écrit:
@Igniatius a écrit:
Il me semble justement que ce n'est plus possible aujourd'hui, même ds des bahuts calmes, en raison des programmes qui ne sont plus exigeants, et des élèves qui passent quel que soit leur niveau.

Quand on voit le niveau des derniers élèves d'une classe de seconde lambda aujourd'hui, je mets au défi quiconque de les faire progresser : c'est un mensonge. Je ne parle même pas de leur faire le programme...

J'ai des collègues qui y arrivent...


Tu vois, c'est là où le débat avec la plupart des gens qui défendent les mêmes idées que toi trouve ses limites : non seulement vous pensez que l'école "à l'ancienne" fonctionnait très mal, non seulement vous connaissez les bonnes méthodes pour enseigner, mais en plus vous êtes persuadés que vous réussissez mieux que les autres et, surtout, avec tous les élèves.
Par essence, ce type de réflexions me paraît décrédibiliser toute argumentation : dans une classe de 35 élèves de seconde, sachant qu'il y a 90% de chances qu'elles accueille un ou plusieurs élèves qui ont été refusés en bac pro, dire que l'on a réussi à adapter une pédagogie permettant à chacun d'atteindre les objectifs du programme est obligatoirement fumeux. A part ces deux dernières années où j'ai une seconde européenne de mon bahut, réellement une classe élitiste, j'ai eu chaque année depuis 15 ans des élèves (parfois jusqu'à 5) qui n'avaient pas un niveau CM2 pour le calcul. Comment oser prétendre qu'on peut les faire progresser à 15 ans ?
La grande différence, c'est que moi, je suis persuadé que ce que je fais ne sert à rien, PARCE QUE c'est impossible, pour certains élèves : je ne pense pas que mes méthodes soient les meilleures, mais certaines ont fait leurs preuves sur la majorité des élèves.
Enfin, j'ai eu quelques collègues comme les tiens : ils expliquent à quel point ils font progresser tout le monde grâce à leur pédagogie inspirée de Meirieu et tutti : quand tu récupères leurs élèves l'année d'après, tu es presque rassuré de voir que tout n'était que boursouflure et prétention. Au bout du compte, comme tout le monde, ils ont fait comme ils pouvaient, voire parfois pire que la moyenne, puisqu'ils n'ont même pas donné le bagage suffisant aux élèves les plus capables, car "il ne sert à rien de boucler le programme si les élèves n'ont rien compris".

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Invité le Lun 20 Mai 2013 - 21:56

Dites, même si l'article de Dubet est agaçant par des généralisations insultantes, on n'est peut-être pas obligés de reproduire les mêmes clivages ici: deux profs aux conceptions pédagogiques opposées peuvent être aussi bons l'un que l'autre, non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Igniatius le Lun 20 Mai 2013 - 21:59

@victor44 a écrit:
@dandelion a écrit:
Sous-entendrais tu que Victor souffre d'un orgueil démesuré, voire d'une inébranlable arrogance? Tut, tut, tut, ce n'est pas gentil ça, Marcel abe

Celui qui affirme parce qu'il n'y arrive pas que c'est impossible il n'est pas orgueilleux?

Quelque part, ce que tu dis n'est pas faux.
Mais je veux bien assumer le fait que je pense savoir y faire : je pense vraiment être un "bon" pédagogue des maths de lycée, enrichissant chaque année ma façon de présenter les concepts, tentant de les rendre vivants et raccrochés au réel, sans trop en rabattre quant aux exigences d'abstraction propres à la matière.
Puisque la mode, chez tes amis, est à la congratulation, auto et/ou par les élèves, si j'en crois le nombre d'anciens élèves, parfois très cancres avec moi, qui me remercient encore quelques années plus tard, je pense que je ne me trompe pas trop.
Et j'affirme que lorsque des gamins arrivent en seconde en ne sachant pas diviser mentalement un nombre décimal par une puissance de 10 (CM2), que cela fait 4 ans qu'on doit leur expliquer, eh bien je n'y arriverai pas non plus, ou alors je n'arriverai qu'à ça en 1 an : mon humilité se trouve là, je ne me sens pas tout-puissant.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Moonchild le Lun 20 Mai 2013 - 22:01

@Igniatius a écrit:Enfin, j'ai eu quelques collègues comme les tiens : ils expliquent à quel point ils font progresser tout le monde grâce à leur pédagogie inspirée de Meirieu et tutti : quand tu récupères leurs élèves l'année d'après, tu es presque rassuré de voir que tout n'était que boursouflure et prétention. Au bout du compte, comme tout le monde, ils ont fait comme ils pouvaient, voire parfois pire que la moyenne, puisqu'ils n'ont même pas donné le bagage suffisant aux élèves les plus capables, car "il ne sert à rien de boucler le programme si les élèves n'ont rien compris".
Ca ne compte pas : comme tu ne t'es pas converti à La Pédagogie, tu ne peux pas reconnaître le bénéfice du travail de tes éclairés prédécesseurs et en tirer tous ses fruits ; ce sont bel et bien tes pratiques archaïques qui conduisent à l'échec des élèves qui étaient pourtant engagés sur la voie d'une brillante scolarité avant cette funeste rentrée où ils ont écrit ton nom en face de la case "professeur de mathématiques" de leur agenda. professeur

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Igniatius le Lun 20 Mai 2013 - 22:01

holderfar a écrit:Dites, même si l'article de Dubet est agaçant par des généralisations insultantes, on n'est peut-être pas obligés de reproduire les mêmes clivages ici: deux profs aux conceptions pédagogiques opposées peuvent être aussi bons l'un que l'autre, non?


D'accord avec toi, mais tu sais bien que le débat n'est pas là : Victor arrive à nous expliquer que si nous n'y arrivons pas, c'est parce que nous faisons mal, et que les solutions qu'il préconise fonctionnent avec tous les élèves, toujours.
L'irrespect des autres collègues est bien là, et sur twitter.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par JPhMM le Lun 20 Mai 2013 - 22:01

@Igniatius a écrit:Et j'affirme que lorsque des gamins arrivent en seconde en ne sachant pas diviser mentalement un nombre décimal par une puissance de 10 (CM2), que cela fait 4 ans qu'on doit leur expliquer
M'en parle pas !!! De quoi devenir fou. Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par JPhMM le Lun 20 Mai 2013 - 22:04

@Igniatius a écrit:D'accord avec toi, mais tu sais bien que le débat n'est pas là : Victor arrive à nous expliquer que si nous n'y arrivons pas, c'est parce que nous faisons mal, et que les solutions qu'il préconise fonctionnent avec tous les élèves, toujours.
Tu joues avec les mots. Dans le cas de Victor, ce n'est pas une question de conception pédagogique, et nous le savons tous les deux. Cela relève d'autre chose, que ni la politesse ni la charte ne nous autorisent à verbaliser, mais qui se présente là devant nos yeux aussi sûrement que la chute des corps.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Invité le Lun 20 Mai 2013 - 22:06

@Igniatius a écrit:
holderfar a écrit:Dites, même si l'article de Dubet est agaçant par des généralisations insultantes, on n'est peut-être pas obligés de reproduire les mêmes clivages ici: deux profs aux conceptions pédagogiques opposées peuvent être aussi bons l'un que l'autre, non?


D'accord avec toi, mais tu sais bien que le débat n'est pas là : Victor arrive à nous expliquer que si nous n'y arrivons pas, c'est parce que nous faisons mal, et que les solutions qu'il préconise fonctionnent avec tous les élèves, toujours.
L'irrespect des autres collègues est bien là, et sur twitter.
Laissons twitter à twitter Smile . Pour le reste, c'est vrai que la phrase de Victor était maladroite et que Dubet et d'autres sont tellement militants qu'ils ont effectivement ce raisonnement franchement désagréable. Après, d'un autre côté, ceux qui essayent de sortir des sentiers battus s'en prennent souvent plein la poire et ce n'est quand même pas normal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par philann le Lun 20 Mai 2013 - 22:11

holderfar a écrit:Dites, même si l'article de Dubet est agaçant par des généralisations insultantes, on n'est peut-être pas obligés de reproduire les mêmes clivages ici: deux profs aux conceptions pédagogiques opposées peuvent être aussi bons l'un que l'autre, non?

franchement??? Wink

Spoiler:
NON! diable

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Igniatius le Lun 20 Mai 2013 - 22:17

holderfar a écrit:
@Igniatius a écrit:
holderfar a écrit:Dites, même si l'article de Dubet est agaçant par des généralisations insultantes, on n'est peut-être pas obligés de reproduire les mêmes clivages ici: deux profs aux conceptions pédagogiques opposées peuvent être aussi bons l'un que l'autre, non?


D'accord avec toi, mais tu sais bien que le débat n'est pas là : Victor arrive à nous expliquer que si nous n'y arrivons pas, c'est parce que nous faisons mal, et que les solutions qu'il préconise fonctionnent avec tous les élèves, toujours.
L'irrespect des autres collègues est bien là, et sur twitter.
Laissons twitter à twitter Smile . Pour le reste, c'est vrai que la phrase de Victor était maladroite et que Dubet et d'autres sont tellement militants qu'ils ont effectivement ce raisonnement franchement désagréable. Après, d'un autre côté, ceux qui essayent de sortir des sentiers battus s'en prennent souvent plein la poire et ce n'est quand même pas normal.

Je m'inscris en faux.
Ceux qui s'en prennent plein la poire sont ceux qui t'expliquent que leur manière de sortir des sentiers battus doit être imposée à chacun.
C'est le trait commun à tous ceux qui sont passés par ici et qui se paluchent entre eux sur twitter.

Pour les autres, j'ai le respect normal et moyen que j'ai pour tout collègue qui bricole des nouveautés dans son coin, comme je le fais aussi modestement à l'occasion.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par victor44 le Lun 20 Mai 2013 - 22:19

@Moonchild a écrit:
@victor44 a écrit:
@Igniatius a écrit:
Il me semble justement que ce n'est plus possible aujourd'hui, même ds des bahuts calmes, en raison des programmes qui ne sont plus exigeants, et des élèves qui passent quel que soit leur niveau.

Quand on voit le niveau des derniers élèves d'une classe de seconde lambda aujourd'hui, je mets au défi quiconque de les faire progresser : c'est un mensonge. Je ne parle même pas de leur faire le programme...

J'ai des collègues qui y arrivent...

Ouais, y'en a... professeur

Mais malheureusement une institution de grande échelle dont la réussite repose sur le caractère exceptionnel de ses acteurs, elle ne peut tout simplement pas être viable. No

Sauf que ça n'a rien d'exceptionnel et dans mon collège (difficile), les profs qui n'y arrivent pas sont très minoritaires (et tiennent des discours similaires à ce que je peux lire ici)

Si un jeune en bave en classe, je pense qu'il est préférable de lui indiquer comment s'y prendre avec les gamins plutot que de lui dire que c'est la faute à dubet et meirieu s'il en est là

La fait d'arriver à faire cours et de faire progresser les élèves n'a rien d'exceptionnel. Mais de trop nombreux enseignants passent leur temps à rejeter sur d'autres leurs propres insuffisances

Lorsque je vous pousse dans vos retranchements vous avouez y arriver (certes en travaillant beaucoup), alors reconnaissez que si vous scindiez le collège et que vous rendiez homogènes les classes, ce serait à coup sur condamner les élèves relégués dans les filières que les profs ne considèrent pas comme nobles

Jamais je n'ai écrit qu'un gamin qui souhaite aller en CFA doit aller en général, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut cesser d'être exigeant avec lui dès la fin de la cinquième

Et qui va les prendre ces classes en collège? Car moi je suis sur que je serai dépassé si je n'ai plus un élève qui démontre que ce que je demande est faisable, je n'en voudrai pour rien au monde de ces classes de relègations, mais peut-être seront-elle dignes selon Abraxas des profs qui n'ont qu'une licence...

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: F. Dubet dans "La Tribune": « L'école est en péril »

Message par Marie Laetitia le Lun 20 Mai 2013 - 22:21

@victor44 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Je répète ma question, Victore: comment je fais ? Je me coupe en 4 ?



Non, tu te convertis à la pédagogie...

Suspect

C'est hallucinant. Tu insinues que si je me pose (et te pose) des questions sur la manière d'y arriver, c'est donc que je n'ai toujours pas compris ce qu'était la pédagogie...

Je dois vivre dans un univers parallèle où un enseignant qui essaie honnêtement de faire son métier (confirmé par une inspection récente qui a confirmé que pour l'essentiel je faisais très bien mon travail, quand même), se pose des questions, en pose, surtout, à ceux qui disent que l'on peut faire autrement. Et bêtement, j'attends des suggestions pratiques, des retours d'expérience concrète.

Et là non, on me dit de me convertir à la pédagogie. Comme si... Rolling Eyes comme si j'en ignorais encore tout, jusqu'au premier mot. J'en ignore encore beaucoup, la vie est faite pour apprendre. Mais quand même dire à quelqu'un qu'on ne connaît pas, qui a quelques années d'enseignement derrière elle (et quelques dizaines d'élèves venus immédiatement la remercier pour ses cours - ouais je parle de moi à la 3e personne, c'est la soirée Alain Delon et chevilles enflées), "convertis-toi à la pédagogie.."!

En fait, non, ta réponse dit juste que tu n'as rien à proposer. Parce qu'un pédagogue digne de ce nom de répondrait pas par des mots "convertis-toi, pécheresse!" mais expliquerait.

Tu me fais penser à tous ceux qui pendant mon année de stage me parlaient pédagogie mais n'en montraient pas une once dans tous leurs cours réunis...

@victor44 a écrit:
@dandelion a écrit:
Sous-entendrais tu que Victor souffre d'un orgueil démesuré, voire d'une inébranlable arrogance? Tut, tut, tut, ce n'est pas gentil ça, Marcel abe

Celui qui affirme que c'est impossible parce qu'il n'y arrive pas il n'est pas orgueilleux?
(dans ce sens-là, ça ira mieux, je crois)

Puis que tu es pédagogue, prouve-moi que c'est possible!

Ou alors tu es un imposteur.

Il faut choisir son camp, camarade...


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum