Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Anaxagore le Dim 26 Mai 2013 - 21:11

En effet il faut faire davantage.

Cela commence ici:

www.instruire.fr

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Chocolat le Dim 26 Mai 2013 - 21:22

Tu prêches une convaincue...

Mais le problème central vient du fait que tout est décidé par des "têtes pensantes" qui ne sont pas sur le terrain.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Olympias le Dim 26 Mai 2013 - 21:23

Cripure a écrit:
@Olympias a écrit:Cripure, superbe programme...mais je crains que le SGEN, l'UNSA, la FCPE, Le CRAP, Dubet, Meirieu et consorts ne mettent votre tête à prix ....Mais nous ferons un rempart de nos corps !!!!!!!!!!!
Nous publierons un arrêté de dissolution de ligue factieuse professeur

Un des [représentants] de l'UNSA est encore passé sur France 2 à la fin d'un reportage consacré aux problèmes de dialogue entre enseignants et parents... Sleep

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Roumégueur Ier le Dim 26 Mai 2013 - 21:39

Ah oui, j'ai entendu ce fâcheux : avec des 'amis syndicalistes' pareils, inutile d'avoir des ennemis!

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par frdm le Dim 26 Mai 2013 - 21:47

@Chocolat a écrit:Le nivellement par le bas au sein de l'EN on le subit de plus en plus, et ce à tous les niveaux; ce n'est pas en maintenant l'agreg externe qu'on redressera la barre...
Et en la supprimant on redresse la barre ? affraid

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par User5899 le Dim 26 Mai 2013 - 21:55

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
PaoloSarpi a écrit:Oui. Marcel Khrouchtchev nous fait cruellement défaut sur ces fils Razz

C'est à quel sujet? Very Happy
Je dois reconnaître que ces derniers jours j'ai du mal à suivre l'inflation de sujets sur le forum Embarassed Faut qu'j'me désintoxique moi!
Pas du tout. Il faut que vous vous impliquiez enfin dans votre travail de façon beaucoup plus convaincante, mon cher Marcel, sinon, vous vous contenterez d'apprendre aux première année à colorier des croquis sans ksa dépasse professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par User5899 le Dim 26 Mai 2013 - 21:56

@Anaxagore a écrit:Je ne trouve pas qu'avoir l'agrégation soit un luxe en termes de connaissances pour enseigner, notamment en lycée, pas plus que cela ne l'était au moment de l'apparition des certifiés. L'envie de supprimer le CAPES ne vous vient pas?
Etiquettes que tout cela. Je vous montre la lune, vous contemplez mon doigt. J'en suis flatté, mais ça ne change pas grand-chose Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par User5899 le Dim 26 Mai 2013 - 21:58

@Olympias a écrit:L'UNSA est encore passé sur France 2 à la fin d'un reportage consacré aux problèmes de dialogue entre enseignants et parents... Sleep
Bah, c'est le seul domaine où ils aient des trucs à dire.
J'ai pas dit "des trucs intéressants", hein...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Numéro 6 le Dim 26 Mai 2013 - 22:05

Oui .... en fait son crédo était de dire que les parents-consommateurs étaient en droit d'avoir un regard sur le travail de l'enseignant-producteur vu qu'il faudrait voir à ce que le fruit de leur copulation ne se retrouve pas à pointer au "chôm-du" comme n'importe lequel des Mohamed... des quartiers Nord (à Paris), ou Sud (à Marseille)
Afin de ne pas désespérer ni Auteuil, ni Neuilly, ni Passy....
Faites savoir que sous peu, ni l'enseignement, ni les remarques de l'enseignant, ni le "livret-même-pipoté" de compétences n’entraîneront quelques conséquences que ce soit. Les seules conséquences significatives seront dans l'école "refondue" que l'UNSA appelle de ses voeux, l'adresse de l'établissement scolaire, celle des parents, et, à défaut de réponse favorable ... leur RIB....

C'est pourtant simple!! non?
Maintenant, peut on faire de ces principes, autant de valeurs éducatives.... va falloir que le CRAP s'occupe de la "propagande"....

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Anaxagore le Dim 26 Mai 2013 - 22:11

Cripure a écrit:
@Anaxagore a écrit:Je ne trouve pas qu'avoir l'agrégation soit un luxe en termes de connaissances pour enseigner, notamment en lycée, pas plus que cela ne l'était au moment de l'apparition des certifiés. L'envie de supprimer le CAPES ne vous vient pas?
Etiquettes que tout cela. Je vous montre la lune, vous contemplez mon doigt. J'en suis flatté, mais ça ne change pas grand-chose Razz

Je connais la lune, le doigt et le coup du Père François aussi. Lorsque les "réformateurs" suppriment avant d'avoir fait quelque chose de valable on sait ce que cela donne. N'oubliez pas le théorème de l'emmerdement maximal.

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Condorcet le Dim 26 Mai 2013 - 22:50

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
PaoloSarpi a écrit:Oui. Marcel Khrouchtchev nous fait cruellement défaut sur ces fils Razz

C'est à quel sujet? Very Happy
Je dois reconnaître que ces derniers jours j'ai du mal à suivre l'inflation de sujets sur le forum Embarassed Faut qu'j'me désintoxique moi!

Le fil "le silence des agneaux la loi silencieuse..." : tu y es intervenu entre-temps.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Chocolat le Dim 26 Mai 2013 - 23:16

@frdm a écrit:
@Chocolat a écrit:Le nivellement par le bas au sein de l'EN on le subit de plus en plus, et ce à tous les niveaux; ce n'est pas en maintenant l'agreg externe qu'on redressera la barre...
Et en la supprimant on redresse la barre ? affraid

Ce n'est pas ce que j'ai dit...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par neo le Lun 27 Mai 2013 - 14:32

Communiqué du Parti de Gauche
25 Mai 2013
http://www.lepartidegauche.fr/actualites/communique/loi-peillon-un-mauvais-brouillon-devient-une-mauvaise-copie-23333
Loi Peillon : un mauvais brouillon devient une mauvaise copie

Le Sénat a adopté dans la nuit du 24 mai la loi Peillon dite de refondation scolaire avec les voix des parlementaires socialistes - eelv - pcf.

Derrière les pseudos avancées la philosophie générale du texte reste la même.

Ce que le gouvernement fait mine de céder au Sénat, il s’apprête déjà à le reprendre à travers les décrets et le projet d’acte III de la décentralisation.

Le socle commun, amendé à la marge, demeure le cœur de la loi et l’outil de l’école libérale à plusieurs vitesses.

L’éducation qui devait être la priorité de Hollande se refonde finalement dans le moule de son prédécesseur.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par John le Lun 27 Mai 2013 - 14:33

La solidarité Parti de Gauche / PCF vacille de plus en plus...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Condorcet le Lun 27 Mai 2013 - 14:46

@John a écrit:La solidarité Parti de Gauche / PCF vacille de plus en plus...

Je suis étonné qu'elle ait tenu aussi longtemps, les vieux réflexes "majorité plurielle" du PCF étant les plus forts.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Aurore le Lun 27 Mai 2013 - 20:18

J'avoue que la logique consistant à vouloir supprimer l’agrégation externe au nom de la défense des savoirs disciplinaires m'échappe totalement. Suspect
Mais demandez donc à Victor44 ce qu'il en pense... Smile

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Condorcet le Lun 27 Mai 2013 - 20:55

@Aurore a écrit:J'avoue que la logique consistant à vouloir supprimer l’agrégation externe au nom de la défense des savoirs disciplinaires m'échappe totalement. Suspect
Mais demandez donc à Victor44 ce qu'il en pense... Smile

Moi aussi topela

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Everose le Lun 27 Mai 2013 - 21:32

PaoloSarpi a écrit:
@Aurore a écrit:J'avoue que la logique consistant à vouloir supprimer l’agrégation externe au nom de la défense des savoirs disciplinaires m'échappe totalement. Suspect
Mais demandez donc à Victor44 ce qu'il en pense... Smile

Moi aussi topela

+1...

Everose
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par User5899 le Lun 27 Mai 2013 - 21:43

PaoloSarpi a écrit:
@Aurore a écrit:J'avoue que la logique consistant à vouloir supprimer l’agrégation externe au nom de la défense des savoirs disciplinaires m'échappe totalement. Suspect
Mais demandez donc à Victor44 ce qu'il en pense... Smile
Moi aussi topela
S'il y a deux concours, l'un est forcément plus exigeant que l'autre.
S'il n'y en a qu'un, on peut le rendre exigeant d'une part, on peut utiliser cette unicité pour recruter davantage (si le niveau des candidats le permet) d'autre part, mais surtout, on peut en conserver un pour en faire un véritable instrument de promotion interne.
C'est ce que je pense. Mais vous avez le droit de ne pas être d'accord Smile
Quant à Victor, son syndicat veut un corps unique. Selon moi, il ne doit pas y en avoir.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Orfeo le Lun 27 Mai 2013 - 22:28

L'agrégation sanctionne par un statut précis le travail de quelqu'un qui s'est donné les moyens de ce qu'il voulait, et qui a choisi de passer ce concours plutôt qu'un autre. Je ne vois pas comment on pourrait contester la légitimité de ce principe.

Orfeo
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par User5899 le Lun 27 Mai 2013 - 22:30

@Orfeo a écrit:L'agrégation sanctionne par un statut précis le travail de quelqu'un qui s'est donné les moyens de ce qu'il voulait, et qui a choisi de passer ce concours plutôt qu'un autre. Je ne vois pas comment on pourrait contester la légitimité de ce principe.
On passe ce qui existe.
Quand le Doctorat d'Etat a été supprimé, les étudiants ne l'ont plus passé Rolling Eyes
Et une seconde après sa mort, il n'était plus vivant professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Orfeo le Lun 27 Mai 2013 - 22:40

"On passe ce qui existe.
Quand le Doctorat d'Etat a été supprimé, les étudiants ne l'ont plus passé Rolling Eyes
Et une seconde après sa mort, il n'était plus vivant"

Oui, mais pourquoi restreindre les possibilités? Il est déjà passablement difficile en ce monde de résister à l'uniformisation forcée des modes d'être, alors si en plus on facilite la tâche à l'ennemi...

Orfeo
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par frdm le Lun 27 Mai 2013 - 22:57

Cripure a écrit:
S'il n'y en a qu'un, on peut le rendre exigeant d'une part, on peut utiliser cette unicité pour recruter davantage (si le niveau des candidats le permet)
Si je comprends la logique : on supprime le concours le plus exigeant au profit de celui qui l'est moins. Puis, dans un deuxième temps on augmente le niveau d'exigence du concours qu'on a gardé. Ne trouvez-vous pas qu'on marche un peu sur la tête, là ?
Plutôt que de rendre le capes exigeant, autant garder le concours qui l'est déjà, cela nous épargnera des efforts inutiles.


Dernière édition par frdm le Lun 27 Mai 2013 - 22:59, édité 1 fois

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Aurore le Lun 27 Mai 2013 - 22:59

Cripure a écrit:
S'il y a deux concours, l'un est forcément plus exigeant que l'autre.
S'il n'y en a qu'un, on peut le rendre exigeant d'une part, on peut utiliser cette unicité pour recruter davantage (si le niveau des candidats le permet) d'autre part,
Seul problème : le niveau des candidats, vous le connaissez probablement mieux que moi... Wink Et on ne va pas le relever de sitôt.
Je comprends votre raisonnement et approuve votre objectif. Mais dans le contexte actuel, cela revient selon moi à marquer contre son camp et à capituler en rase campagne face à l'administration et aux syndicats pédagos qui n'attendent qu'une chose : supprimer l'agreg ("lutter contre l'élitisme") ET les savoirs disciplinaires. Enlevez l'agreg, et il n'y aura plus aucune raison de maintenir dans les facs des formations disciplinaires solides et ne rentrant pas dans le cadre fixé par Bologne. Or, comme par hasard, les objectifs européens prévoient une licence bradée (50% d'une classe d'âge) basée sur une multitude d'options "au ras des pâquerettes", les pédagogies constructivistes type TPE et l'occupationnel généralisé.
D'autre part, je doute que cette suppression, synonyme d'alignement par le bas des traitements, soit le meilleur moyen de revaloriser le métier, et donc d'attirer les meilleurs éléments d'une génération vers l'enseignement.
Tant qu'à faire, autant supprimer le Capes, ce serait plus logique dans la perspective de rendre les concours plus exigeants...
Ou alors, il faut envisager des purges dignes de Staline au MEN et rue Descartes avant de pouvoir mettre votre plan à exécution !... yesyes

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par frdm le Lun 27 Mai 2013 - 23:05

Tout à fait d'accord avec aurore : comme je l'ai dit plus haut dans ce fil, cette mesure amplifierait les maux qu'elle prétend combattre sans rien apporter de positif.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adoption par le Sénat du projet de loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République

Message par Leclochard le Lun 27 Mai 2013 - 23:06

@Aurore a écrit:
Cripure a écrit:
S'il y a deux concours, l'un est forcément plus exigeant que l'autre.
S'il n'y en a qu'un, on peut le rendre exigeant d'une part, on peut utiliser cette unicité pour recruter davantage (si le niveau des candidats le permet) d'autre part,
Seul problème : le niveau des candidats, vous le connaissez probablement mieux que moi... Wink Et on ne va pas le relever de sitôt.
Je comprends votre raisonnement et approuve votre objectif. Mais dans le contexte actuel, cela revient selon moi à marquer contre son camp et à capituler en rase campagne face à l'administration et aux syndicats pédagos qui n'attendent qu'une chose : supprimer l'agreg ("lutter contre l'élitisme") ET les savoirs disciplinaires. Enlevez l'agreg, et il n'y aura plus aucune raison de maintenir dans les facs des formations disciplinaires solides et ne rentrant pas dans le cadre fixé par Bologne. Or, comme par hasard, les objectifs européens prévoient une licence bradée (50% d'une classe d'âge) basée sur une multitude d'options "au ras des pâquerettes", les pédagogies constructivistes type TPE et l'occupationnel généralisé.
D'autre part, je doute que cette suppression, synonyme d'alignement par le bas des traitements, soit le meilleur moyen de revaloriser le métier, et donc d'attirer les meilleurs éléments d'une génération vers l'enseignement.
Tant qu'à faire, autant supprimer le Capes, ce serait plus logique dans la perspective de rendre les concours plus exigeants...
Ou alors, il faut envisager des purges dignes de Staline au MEN et rue Descartes avant de pouvoir mettre votre plan à exécution !... yesyes

Supprimer le capes et avoir... 900 postes à l'agrégation externe de lettres modernes ? Ce serait un divin cadeau mais ça dévaluerait son prestige.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum