Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Pseudo le Mar 02 Juil 2013, 09:38

De toute façon, il suffit de demander aux docs comment sont utilisés les CDI en leur absence quand ils le sont... Et pas par des d'jeuns frais émoulus du BAFA. Non, non, par de vrais profs et par de vrais adultes personnel de l'établissement.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par User5899 le Mar 02 Juil 2013, 09:42

@Rikki a écrit:Ca dépend, parfois, il a son nom en abrégé, t'as vu ? Colonne de gauche : DTHY. Ca fait un peu code de destination sur une valise, non ? Very Happy 
Ca fait mission RER qui ne s'arrête pas à Triffouilly-les-beaux-troncs-secs Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par may68 le Mar 02 Juil 2013, 12:29

Bon courage à tous les parisiens et aux autres "cobayes" et témoignez , témoignez , encore et encore que les autres prennent conscience de l'ampleur des dégats ! No 

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Instructeurpublic le Mar 02 Juil 2013, 12:38

@Rikki a écrit:un mot d'ordre informel a été répété partout où je suis allée : le mardi 3 septembre, à 15 h 01, on s'en va et on les laisse dans leur m... avec les gosses sur les bras.

J'adorerais ça mais j'ai du mal a y croire, je sais pas pourquoi.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Cath le Mar 02 Juil 2013, 12:39

Tenez bon!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

REPORTAGES

Message par arguin le Mar 02 Juil 2013, 13:28

cath5660 a écrit:Tenez bon!
+ 1
Des photos, des vidéos, des témoignages des acteurs concernés dès la rentrée et au fil des mois...
Nul doute qu'à force la population va se rendre compte de la grosse cata programmée dès septembre 2013 dans les écoles françaises.

arguin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par newton62 le Mar 02 Juil 2013, 17:06

@may68 a écrit:Bon courage à tous les parisiens et aux autres "cobayes"  et témoignez , témoignez , encore et encore que les autres prennent conscience de l'ampleur des dégats ! No 

A Denain,dans le nord ,même combat!petitdrapeau 

newton62
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par JPhMM le Mar 02 Juil 2013, 17:13

Conseil : enfermez tout et verrouillez au cadenas.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par kero le Mar 02 Juil 2013, 17:33

Donc, le plus gros problème de cette réforme est que les professeurs des écoles vont devoir supporter que d'autres personnes se servent de leurs salles ?

Ça a l'air vraiment dramatique en effet ...

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Préhistorix le Mar 02 Juil 2013, 17:38

@kero a écrit:Donc, le plus gros problème de cette réforme est que les professeurs des écoles vont devoir supporter que d'autres personnes se servent de leurs salles ?

Ça a l'air vraiment dramatique en effet ...

Remarque typique de quelqu'un qui n'a jamais géré une classe élémentaire ou maternelle...

Préhistorix
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par kero le Mar 02 Juil 2013, 17:44

@Préhistorix a écrit:
@kero a écrit:Donc, le plus gros problème de cette réforme est que les professeurs des écoles vont devoir supporter que d'autres personnes se servent de leurs salles ?

Ça a l'air vraiment dramatique en effet ...

Remarque typique de quelqu'un qui n'a jamais géré une classe élémentaire ou maternelle...

Sans doute. Mais je suis pas contre à ce qu'on m'explique. En quoi, en élémentaire ou maternelle, serait-il plus insupportable/inacceptable que dans le secondaire, que les salles soient utilisées par plus d'une personne ?

Remarque accessoire: je suis TZR dans des bahuts où je ne suis que de passage pour un an au maximum. Typiquement, dans cette situation on se trouve dispatchés dans plusieurs salles où on voit bien que les titulaires des postes aiment bien prendre leurs aises, voire marquer leur territoire. On sent bien que ça gave certains d'entre eux de devoir laisser la salle en ordre pour d'autres collègues, surtout si ces derniers ne sont pas "du sérail". Et c'est très désagréable.

En vous lisant ici, ce n'est ni plus ni moins cet état d'esprit que j'ai l'impression de retrouver.


Dernière édition par kero le Mar 02 Juil 2013, 17:45, édité 1 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Volubilys le Mar 02 Juil 2013, 17:45

Ce n'est pas tellement que d'autres utilisent la salle (pas de soucis avec les complément de service par exemple), c'est que dans le primaire, il y a énormément de matériel (appartenant à école, à l'enseignant, aux élèves) qui reste dans la salle et que les personnes qui vont utiliser la salle ne sont pas/peu respectueuses de ce matériel.
Je suis sûr que les parents vont être ravis qu'un enfant ait découpé la trousse super cher qui était rangé dans le casier de monchérimoncoeur pendant les APS, les enseignants vont être ravis de voir le matériel disparaître, détruit, abîmé... et de trouver leur salle en b*rdel le matin.
Sans compter que les enseignants ne pourront ni corriger le travail de la journée le soir à l'école, ni recevoir les familles, ni préparer matériellement la journée du lendemain.
Le travail et l'organisation matériel d'un PE n'est pas tout à fait le même que celui d'un prof du secondaire.


Dernière édition par Volubilys le Mar 02 Juil 2013, 17:46, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Pseudo le Mar 02 Juil 2013, 17:46

Ah, bah, il y a les purs esprits qui peuvent faire cours les mains dans les poches en déclamant sous un portique, et les tâcherons qui ont besoin de matériel et d'un lieu en état.

Je crois qu'on a largement débattu de la réforme et que, non, ça n'était pas tout à fait le seul problème.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Diclonia le Mar 02 Juil 2013, 17:47

@newton62 a écrit:
@may68 a écrit:Bon courage à tous les parisiens et aux autres "cobayes"  et témoignez , témoignez , encore et encore que les autres prennent conscience de l'ampleur des dégats ! No 

A Denain,dans le nord ,même combat!petitdrapeau 

Tout est prêt à Denain, non ?

Enfin... c'est ce qui se dit...

Spoiler:
pas tapé ! Laughing 

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Diclonia le Mar 02 Juil 2013, 17:48

Bon courage en tout cas !

A quand cette réforme pour le collège ?

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Pseudo le Mar 02 Juil 2013, 17:49

@kero a écrit:
@Préhistorix a écrit:
@kero a écrit:Donc, le plus gros problème de cette réforme est que les professeurs des écoles vont devoir supporter que d'autres personnes se servent de leurs salles ?

Ça a l'air vraiment dramatique en effet ...

Remarque typique de quelqu'un qui n'a jamais géré une classe élémentaire ou maternelle...

Sans doute. Mais je suis pas contre à ce qu'on m'explique. En quoi, en élémentaire ou maternelle, serait-il plus insupportable/inacceptable que dans le secondaire, que les salles soient utilisées par plus d'une personne ?

Remarque accessoire: je suis TZR dans des bahuts où je ne suis que de passage pour un an au maximum. Typiquement, dans cette situation on se trouve dispatchés dans plusieurs salles où on voit bien que les titulaires des postes aiment bien prendre leurs aises, voire marquer leur territoire. On sent bien que ça gave certains d'entre eux de devoir laisser la salle en ordre pour d'autres collègues, surtout si ces derniers ne sont pas "du sérail". Et c'est très désagréable.

En vous lisant ici, ce n'est ni plus ni moins cet état d'esprit que j'ai l'impression de retrouver.

Dans le secondaire, imagine un CDI utilisé par des activités extra scolaire avec un animateur bafd. Déjà que quand c'est des profs c'est le bazar. Et tous les soirs encore. La doc se pend au bout de 15 jours.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Dinaaa le Mar 02 Juil 2013, 17:51

@kero a écrit:Donc, le plus gros problème de cette réforme est que les professeurs des écoles vont devoir supporter que d'autres personnes se servent de leurs salles ?

Ça a l'air vraiment dramatique en effet ...

Je ne suis pas en primaire, et pourtant, quand j'arrive le matin et que quelqu'un d'autre a utilisé ma salle, j'ai souvent droit à
- un ordi qui ne s'allume pas, ou qui n'a pas été éteint depuis la veille donc a planté et ne marche plus
- des dictionnaires qui ont disparu, vampirisés par un collègue vers une autre salle
- la télécommande du vidéo projecteur qui a disparu, rendant l'appareil inutilisable
- les feutres pour tableau blanc non rebouchés donc secs
- des tables disposées différemment de l'habitude, donc des élèves qui ne retrouvent plus leur place, crient, se bousculent...
...

Bien sûr, ça n'est pas la fin du monde.
Mais il est bien sûr que c'est légèrement énervant de ne pas pouvoir faire l'activité prévue parce qu'on n'a pas de dico, pas de vidéo-proj, pas d'ordi, pas de feutres... et improviser une activité de remplacement avec 30 élèves qui s'énervent derrière pendant qu'on rame...
Si ça doit être comme ça tous les jours, c'est vraiment dramatique, en effet.
Essayez d'expliquer à un employé de bureau que tous ses documents de travail risquent d'être déplacés, empruntés voire détruits tous les soirs quand il quitte son travail...
Voilà pourquoi dans MA salle, tout ce qui est peut l'être est sous clé.

Mes sentiments compassionnels aux collègues du primaire.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par kero le Mar 02 Juil 2013, 18:13

Je peux comprendre que ces problèmes de salles partagées soient gênants, et même plus que gênants. Moi, en tant que TZR, je suis (actuellement) dans la position de celui qui doit utiliser 6 salles différentes pendant la semaine, qui gère certaines classes dans des salles différentes avec un plan de classe différent (super pour l'organisation, je vous dis pas), qui n'a même pas la possibilité de conserver un peu de matériel dans une salle et qui donc, doit se balader avec des tonnes de polycopiés et manuels que je conserve dans mon casier.

Donc, oui: les problèmes logistiques, je connais. Je les connais d'ailleurs bien mieux que mes collègues du secondaires qui ont "leur" salle, pour la simple raison que je n'ai pas "ma" salle. Je peux donc aussi parfaitement comprendre les problèmes techniques dont il est question. Je n'ai jamais dit qu'ils n'existent pas.

Maintenant, ma remarque visait juste à faire remarquer que ce problème de salles partagées n'est pas vraiment un argument pertinent contre le principe d'un rééquilibrage des journées de cours dans le primaire. Alors qu'à lire certains ici, on dirait le contraire.


Dernière édition par kero le Mar 02 Juil 2013, 18:20, édité 2 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Volubilys le Mar 02 Juil 2013, 18:17

Le manque de locaux est un argument pertinent contre le changement de rythme scolaire tel qu'il est fait, enfin d'après moi.

Et puis si les PE n'avaient que des polycopiés à trimbaler... Razz 


Dernière édition par Volubilys le Mar 02 Juil 2013, 18:20, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Leclochard le Mar 02 Juil 2013, 18:19

@kero a écrit:Je peux comprendre que ces problèmes de salle partagés soient gênant, et même plus que gênant. Moi, en tant que TZR, je suis (actuellement) dans la position de celui qui doit utiliser 6 salles différentes pendant la semaine, qui gère certaines classes dans des salles différentes avec un plan de classe différente (super pour l'organisation, je vous dis pas), qui n'a même pas la possibilité de conserver un peu de matériel dans une salle et qui donc, doit se balader avec des tonnes de polycopiés que je conserve dans mon casier.

Donc, oui: les problèmes logistiques, je connais. Je les connais d'ailleurs bien mieux que mes collègues du secondaires qui ont "leur" salle, pour la simple raison que je n'ai pas "ma" salle.

Donc, je peux aussi parfaitement comprendre les problèmes techniques dont il est question. Je n'ai jamais dit qu'ils n'existent pas.

Maintenant, ma remarque visait juste à faire remarquer que ce problème de salles partagées n'est pas vraiment un argument pertinent contre le principe d'un rééquilibrage des journées de cours dans le primaire. Alors qu'à lire certains ici, on dirait le contraire.

Pas tzr, et pourtant, j'ai six salles. Quand au conseil d'enseignement, le principal a demandé qui avait plusieurs salles, j'étais le seul à lever la main; quand il a demandé qui voulait partager sa salle et en avoir deux, aucun volontaire.. Silence gêné. La solidarité, oui.. Quand elle ne coûte aucun effort.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Volubilys le Mar 02 Juil 2013, 18:23

Enfin, là on parle de classes de maternelle et de primaire, ça n'a rien à voir avec une salle de collège lycée.


Dernière édition par Volubilys le Mar 02 Juil 2013, 18:35, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Pseudo le Mar 02 Juil 2013, 18:25

@kero a écrit:

Maintenant, ma remarque visait juste à faire remarquer que ce problème de salles partagées n'est pas vraiment un argument pertinent contre le principe d'un rééquilibrage des journées de cours dans le primaire. Alors qu'à lire certains ici, on dirait le contraire.

Et bien, si, c'est un argument pertinent à mes yeux, parmi d'autres.


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par may68 le Mar 02 Juil 2013, 18:31

Pour les salles de classe je ne pense pas qu'on puisse comparer le primaire et le secondaire et surtout la maternelle . Dans une classe de mater ou primaire on vit 6h avec des enfants pour qui on stocke tout le matériel , des activités en cours , des jeux qui s'abiment et s'usent d'autant plus vite que le nombre d'enfants qui s'en servent augmentent etc... bref encore bien de l'incompréhension entre nous à ce que je vois !

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par kero le Mar 02 Juil 2013, 18:33

@may68 a écrit:Pour les salles de classe je ne pense pas qu'on puisse comparer le primaire et le secondaire et surtout la maternelle . Dans une classe de mater ou primaire on vit 6h avec des enfants pour qui on stocke tout le matériel , des activités en cours , des jeux qui s'abiment et s'usent d'autant plus vite que le nombre d'enfants qui s'en servent augmentent etc... bref encore bien de l'incompréhension entre nous à ce que je vois !

Aucune incompréhension si on s'explique. Et face à vos explications, j'ai bien compris qu'on ne peut pas comparer la gestion du matériel dans le primaire (que de fait, je ne connais pas) à celle du secondaire. Dont acte.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Marie Laetitia le Mar 02 Juil 2013, 18:41

@Rikki a écrit:Oui, je commence à me demander si je ne vais pas planquer mes albums de bibliothèque quelque part. La moitié de ma bibliothèque de classe est constituée des anciens livres de mes enfants, certains sont même dédicacés... Bien sûr, ils s'abîment un peu à être manipulés par mes élèves, mais j'ai toujours été contente de leur en faire profiter. Là, je commence à me demander si je ne devrais pas les planquer et les garder pour quand je serai grand-mère...

Le problème, c'est qu'on n'a pas d'espace de stockage. Mes armoires non seulement n'ont pas de verrou, mais n'ont rien sur quoi je pourrais en accrocher un...

La bonne solution serait sans doute de ne plus rien faire d'autre que de la lecture / écriture et des maths, puisque c'est ce qu'on attend de nous !


Rikki, contre mauvaise fortune... Deux solutions pour fermer tes armoires
- soit un verrou en bonne et due forme si tu te sens capable (ou ton mari ou n'importe qui de ta connaissance) de tenir une perceuse http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/serrure-en-acier-pour-portes-de-meuble-axe-20-mm-e22613
- soit deux équerres de chaise face à face, vissées http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/equerre-de-chaise-en-zing-30-mm-e22191 et un cadenas pour fermer ainsi les deux portes. C'est la solution que j'ai dans "ma" salle. Pas idéal mais ça ferme.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par may68 le Mar 02 Juil 2013, 18:42

merci !
je connais déjà le "partage" de ma classe une seule fois par semaine pour cause d'animation pendant la pause méridienne et ça pose déjà des soucis malgré la bonne volonté de tous ! Alors tous les jours...
Pas plus tard que la semaine dernière j'ai "refusé" que l'animatrice vienne avec son groupe car j'avais tous les costumes du spectacle de fin d'année ( projet Arts plastiques ) étalés ou en cours de réalisation ... J'ai pris sur moi , j'ai dit à l'animatrice : tu annules tu vas dehors et si on te reproche quelque chose tu dis aux personnes de venir me voir !

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum