Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Docteur OX le Lun 2 Sep 2013 - 17:38

Un professeur d'électronique d'un lycée marseillais a mis fin à ses jours dimanche, un geste qu'il a expliqué dans une lettre par son "incompréhension face à l'évolution du métier", ont indiqué aujourd'hui des sources concordantes.

Agé de 55 ans, cet enseignant en série STI2D (Sciences et technologies industrielles et du développement durable) du lycée Antonin Artaud (13e) s'est donné la mort à son domicile, "à la veille de la pré-rentrée", relève le Snes-FSU dans un communiqué.
Avant de se suicider, "il a diffusé une lettre d'explication à toute la communauté éducative, faisant un lien évident entre son acte et son incompréhension face à l'évolution du métier", a affirmé son collègue Alain Barlatier, par ailleurs militant syndical.

"Il dit qu'il ne fera pas la rentrée et que quand on lira ce courrier, il sera mort. Nous l'avons reçu hier en fin d'après-midi et le temps de chercher à le joindre, c'était trop tard", a-t-il relaté. Il n'était "pas spécialement dépressif", mais se montrait "extrêmement critique, comme nombre de ses collègues", à la fois sur la formation STI2D et sur le métier en général, selon le syndicaliste.

"Un métier d'execution"

Dans sa lettre, ajoute Alain Barlatier, il déplore le fait que "le métier d'enseignant évolue vers un métier d'exécution, alors que lui avait été recruté pour un métier de conception où il était maître de son travail".

Une cellule de soutien psychologique a été mise en place au sein du lycée, a indiqué le rectorat de l'académie d'Aix-Marseille, précisant que ce professeur "ne rencontrait pas de problèmes particuliers". Les enseignants de l'établissement, qui ont fait part de leur "très grande consternation et émotion", ont demandé l'organisation d'une "journée banalisée", sans cours. "On ne veut pas reprendre le travail comme si de rien n'était", souligne Alain Barlatier.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/02/97001-20130902FILWWW00498-marseille-un-enseignant-se-suicide.php

Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad 


furieux


Dernière édition par Docteur OX le Lun 2 Sep 2013 - 18:59, édité 1 fois

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Reine Margot le Lun 2 Sep 2013 - 17:39

Shocked Shocked Shocked Shocked Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Celadon le Lun 2 Sep 2013 - 17:41

Quelle lucidité et quelle tristesse ! fleurs2 fleurs2 Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
En effet, si on exécute à bac + 5, à bac + combien conçoit-on ? Shocked Suspect humhum pale 

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Luigi_B le Lun 2 Sep 2013 - 17:47

Ce qui s'est passé avec la reconversion forcée des professeurs de STI2D est un vrai scandale.

http://www.vousnousils.fr/2011/12/12/voie-technologique-les-enseignants-de-sti2d-sont-dans-une-culpabilisation-permanente-518145

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/03/21032013Article634994462269491143.aspx

François Jarraud a écrit:Il y a des documents que l'éducation nationale ne veut pas voir circuler. C'est le cas de la "synthèse de témoignages d'enseignants de STI2D" réalisée par le CHSCTA de Nancy-Metz. Il met crument l'administration face à un très haut niveau de souffrance au travail d'enseignants qui se retrouvent brutalement déqualifiés et précarisés. Alors que les procédures de mutation vont être lancées, le stress est au plus haut. Le rectorat affirme faire ce qu'il peut dans les contraintes budgétaires actuelles. La rue de Grenelle se tait.

"Lors de cette année de souffrance en technologie au collège, Madame X, chargée de mission est venue m'inspecter. Je lui ai clairement dit que j'espérais trouver la force de me mettre en disponibilité pour pouvoir échapper au suicide. Comme elle a fait mine de ne pas m'entendre, je lui ai répété la chose. Le résultat de cette super inspection, fût un rapport tout à fait anodin et une nomination, dès avant la rentrée de septembre 2012 au collège de XX. Cela dit, mes propos n'étaient pas du vent et j'ai effectivement demandé une mise en disponibilité. Je suis aujourd'hui sans ressources, essayant de subsister par le biais d'une auto-entreprise de maintenance informatique à domicile qui m'a, pour l'instant, rapporté le chiffre d'affaire faramineux de 260€ !". C'est un des témoignages réunis par le Comité d'hygiène et de sécurité de l'académie de Nancy-Metz au terme d'une enquête auprès de 471 enseignants de STI sur les 521 que compte l'académie.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par JPhMM le Lun 2 Sep 2013 - 17:48

@Docteur OX a écrit:Une cellule de soutien psychologique a été mise en place au sein du lycée, a indiqué le rectorat de l'académie d'Aix-Marseille, précisant que ce professeur "ne rencontrait pas de problèmes particuliers".
Qu'est-ce qu'il leur faut ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par JPhMM le Lun 2 Sep 2013 - 17:49

@Luigi_B a écrit:Ce qui s'est passé avec la reconversion forcée des professeurs de STI2D est un vrai scandale.
Oui. Voilà.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Paratge le Lun 2 Sep 2013 - 18:01

Écœurant le traitement subi par ces collègues de STI !
Je suis dans un lycée où ils ont été traités comme des merdes aussi bien par l'inspection, pleine de fous, que par l'administration (qui se fout royalement des personnes) !

Il n'y a pas qu'à France Telecom ou dans les entreprises en général que les gens sot traités comme du bétail...

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par *Lady of Shalott* le Lun 2 Sep 2013 - 18:19

Oh non... Quelle tristesse... et quel scandale ! Like a Star @ heaven Sad

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par LisaZenide le Lun 2 Sep 2013 - 18:30

Like a Star @ heaven et une grosse pensée aux collègues et à sa famille.

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Zorglub le Lun 2 Sep 2013 - 18:33

C'est une des raisons qui m'ont amené, sans regret, à me reconvertir en maths.

Ce qui se passe en STI2D est une honte absolue, on y enseigne du vent (ce qui peut être utile pour faire tourner les éoliennes).
Les profs de STI étaient autrefois fortement spécialisés (génie civil, productique, construction, électrotechnique, électronique, physique appliquée, etc.). Chacun avec une licence et maîtrise très spécifique et des CAPET ou agreg différents.

Ils sont désormais omniscients et enseignent (voui, mais sous forme de projet ...) tout ce qui est en rapport avec le monde technique sans distinction.
Comme si ça se pouvait !
Un peu pareil qu'un prof d'anglais qui devrait enseigner l'espagnol (ben quoi c'est aussi une langue étrangère non ?).

Les élèves de ces filières n'étaient en général pas d'un niveau éblouissant (euphémisme) en enseignement général, mais finissaient par acquérir quelques savoir faire techniques et un vague bagage technologique.
Aujourd'hui on ne leur "apprend" plus rien et il passent deux ans à "découvrir en autonomie et sur des projets pluridisciplinaires en groupe" les hypothétiques relations entre écologie et industrie à travers les projets de développement durable (de lapin), l'analyse du cycle de vie, les cartes mentales de conscientisation de l'impact environnemental et autre fariboles.
Plus de cours, puisqu'ils "s'autoforment" à partir de documents ressources académiques ou du web au fur à mesure du besoin, chacun à son rythme, relativement à ses centres d'intérêt et en suivant les nécessités rencontrées dans son projet !

Les plus fous des pédagogistes associés aux plus intégristes des alter-mondialistes ont pris le pouvoir sur cette branche de l'enseignement.

Besoin que je détaille les résultats ?

C'est tellement violent que lors du bac il a été interdit aux profs de mettre des notes dans l'épreuve phare ...
Ils étaient seulement autorisés à transmettre un document avec des cases cochées à l'IPR qui a transcrit "ça" en notes (genre 13 ou 14 de moy académique qui reste encore secrète chez-nous) sans que les profs puissent savoir comment !
De l'avis général, répondre vaguement à 15 % ou 20 % des question était largement suffisant pour obtenir la moyenne.

Moi non plus je n'aurais pas supporté cette mascarade.

Dans mon ancien bahut ce sont les collègues les plus nuls techniquement qui ont pris les choses en main, les autres ayant refusé de se les salir à couper la branche sur laquelle ils étaient assis.
Bien entendu ils seront promus au grand choix et les autres voient disparaître avec dépit la filière STI qui fut celle de la réussite des gosses modestement intelligents, modestement ambitieux, issus de milieux modestes financièrement et culturellement à qui on donnait une vraie chance d'avoir un boulot de technicien après le BTS qui faisait normalement suite.
Perso j'y étais très attaché et fier de voir des gosses finir par s'en sortir alors que tout les prédisposait à l'échec.

Après STI2D, les élèves, qui sont lucides sur leurs aptitudes, ne demandent même plus à entrer en BTS et rentrent en fac de psycho, LEA ou autres conneries puisqu'ils savent bien qu'ils ne peuvent pas espérer rattraper le niveau ... bac pro (en aucun cas pour la pratique mais guère plus sur les aspects techniques et technologiques) !

C'est aussi un désastre économique qui s'annonce.
La majorité des élèves de bac pro ont de réelles compétences pratiques mais rares sont ceux qui peuvent espérer acquérir en BTS des compétences théoriques suffisantes pour devenir réellement techniciens supérieurs et non pas seulement ouvrier qualifiés.

Je me demande ouske les patrons vont les trouver dans quelques années, peut-être dans les "petites" écoles d'ingé ???

Cette réforme est une honte et un désastre, pour les mômes, pour les collègues et pour le pays.
Je survis pour avoir su fuir à temps !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Zorglub le Lun 2 Sep 2013 - 18:35

Désolé pour le pavé, mais il est utile que les profs qui bossent en collège ou lycée classqiue sachent ce qui se passe en lycée technique.

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par yogi le Lun 2 Sep 2013 - 18:45

@Zorglub a écrit:Désolé pour le pavé, mais il est utile que les profs qui bossent en collège ou lycée classqiue sachent ce qui se passe en lycée technique.
Merci pour ce que tu dis,de manière très juste.C'est la mouise partout,le grand public doit savoir!

Condoléances à la famille du collègue.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Bolzano le Lun 2 Sep 2013 - 18:47

Quelle horreur...
Merci Zorglub pour ce témoignage et ces éclaircissements nécessaires. Je n'étais pas au courant et imagine n'être pas le seul lecteur du forum dans ce cas.

Bolzano
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Nadejda le Lun 2 Sep 2013 - 18:50

J'espère que mon père (electrotech) va tenir jusqu'à la retraite... Neutral Certains de ses collègues ont déjà bien morflé.

Like a Star @ heaven pour ce pauvre homme

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Ben93 le Lun 2 Sep 2013 - 18:58

Ce matin j'ai annoncé sous forme de plaisanterie à ma femme « il faut que j'élimine un collègue pour lui prendre sa place ».
Et ce soir je découvre qu'un collègue à qui je pourrais sans doute succéder s'est donné la mort. pale

Like a Star @ heaven 

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Zorglub le Lun 2 Sep 2013 - 19:08

@Nadejda a écrit:J'espère que mon père (electrotech) va tenir jusqu'à la retraite... Neutral Certains de ses collègues ont déjà bien morflé.

Like a Star @ heaven pour ce pauvre homme
Saluez-le de ma part ... J'enseignais la construction dans une autre vie et j'ai aimé ça !



Les autres, vous pouvez tentez d'accueillir avec bienveillance les ex profs de STI qui arrivent, la mort dans l'âme, comme TZR en techno dans vos collèges.
C'est déjà pas une matière facile (les IPR, perdir, élèves, parents s'en battent les couettes) mais si en plus on ne l'a pas choisie et qu'on se retrouve contre son gré catapulté à + de 50 ans en collège c'est très hard.

D'autant plus si on a passé 25 ans à bosser en TP, dans des labos avec des groupes de 15 élèves d'âge avancé avec qui, même si on s'en met parfois des bonnes, les relations sont toutes autres (et j'ose le penser ... plus riches) qu'avec les morveux du collège (sans même parler des pisseuses).

Et puis aussi l'ambiance entre collègues, nombreux issus de l'industrie, ou a minima ayant trempé dans ce milieu, est sans rapport avec le côté policé et bien pensant des SdP de collège, très féminisées, remplies d'ex premier(e)s de la classe !
Dans une arrière salle de l'atelier y'a toujours un coup de rouge au frigo, une cafetière crado, des restes de rillettes sur la table au milieu des outils et du matos de labo. Et on y chauffe volontiers un chili con carne dans le four de traitement thermique !
C'est viril mais cordial, pas toujours élégant, ni raffiné, mais je m'y suis marré tellement plus que dans l'usine à déprim' qu'est souvent la SdP des collèges.

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Luigi_B le Lun 2 Sep 2013 - 19:15

@Zorglub a écrit:Désolé pour le pavé, mais il est utile que les profs qui bossent en collège ou lycée classqiue sachent ce qui se passe en lycée technique.
Merci beaucoup pour cette mise au point salutaire et assez révélatrice de ce que devient le métier dans son ensemble. Relisez tous le rapport de la Cour des comptes, qui appelle de ses vœux non pas la bivalence mais la polyvalence et pour qui le savoir disciplinaire est un obstacle est à la gestion rationnelle des ressources humaines.

Le politiquement correct va jusqu'à ouvrir des sections STI2D dans des établissements classiques comme le mien : c'est notre convention Sciences-Po à nous. Les élèves sont plutôt attachants, mais avec un niveau terriblement faible dans les matières générales et certains savent à peine écrire en français.

Leur professeur d'anglais reste médusé qu'on lui demande de faire un cours en anglais technique à des élèves qui ne maîtrisent pas le début du commencement des bases de la langue.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par John le Lun 2 Sep 2013 - 19:17

ce professeur "ne rencontrait pas de problèmes particuliers"
Ca devrait plutôt les inquiéter... Shocked 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum