La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Zenxya le Mar 3 Sep 2013 - 0:30

Cela donne surtout envie de hurler "pourquoi la cellule psychologique n'est pas mise en place avant que le drame ne se produise". Combien de dépressions, de burn-out, de suicides et de maladies psychosomatiques faut-il qu'il y ait pour qu'une véritable prise en charge de l'humain soit mis, elle, en place ?

Qu'il repose en paix ce pauvre homme.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Condorcet le Mar 3 Sep 2013 - 0:31

Je suis sorti contempler les étoiles tellement cette lettre m'a coupé le souffle : l'oppression au travail a quelque chose d'universellement pernicieux en ce qu'elle coupe l'être humain de son droit à la tranquillité, au bonheur, à l'émotion, au libre arbitre, au rêve. Enserré dans ce qu'il croit constituer une voie sans issue, il ne distingue plus que l'étau qui envahit toutes les strates de sa vie. Je déplore que les bonheurs simples (une promenade au jardin, un regard adressé au clair de lune, un morceau de musique) ne l'aient pas éloigné de ces considérations (telles qu'exposées dans la lettre) qui, pour revêtir une grande part de vérité, ne méritaient pas son sacrifice. Malraux dans la Condition humaine écrit qu'une vie ne vaut rien mais que rien ne vaut une vie. Un point a particulièrement attiré mon attention dans cette lettre : la disproportion entre les moyens dont disposait l'auteur pour tenter d'infléchir ou de rendre moins nocive la réforme évoquée et les conséquences qu'il attribue à l'impossibilité de lutter contre elle (perte de compétitivité industrielle de la France). Le désengagement dans un tel contexte (c'est-à-dire une prise de distance par rapport aux tâches demandées dans le cadre de son travail) peut sembler confiner à la lâcheté mais il permet aussi de se préserver et d'observer un recul fécond en vue d'une lutte au long cours. Si responsabilité du naufrage industriel et humain [de la France] il y a, elle n'incombe pas à une seule personne ou à un groupe de personnes désignés comme bouc-émissaires mais à des logiques qui ravalent l'homme au rang de variable d'ajustement. Le sursaut doit s'appuyer sur un grand effort intellectuel de pensée alternative et s'adosser sur un respect d'autrui dans ce qu'il a de plus intime et de plus cher.


Dernière édition par Condorcet le Mar 3 Sep 2013 - 9:37, édité 7 fois

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Olympias le Mar 3 Sep 2013 - 0:31

@Zenxya a écrit:Cela donne surtout envie de hurler "pourquoi la cellule psychologique n'est pas mise en place avant que le drame ne se produise". Combien de dépressions, de burn-out, de suicides et de maladies psychosomatiques faut-il qu'il y ait pour qu'une véritable prise en charge de l'humain soit mis, elle, en place ?

Qu'il repose en paix ce pauvre homme.
Parce que tout ça, le ministère et ses technocrates s'en foutent totalement furieux 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par yogi le Mar 3 Sep 2013 - 0:37

Je fais tourner la lettre.Sa dernière phrase me fout des frissons.Je suis également frappée par la lucidité dans ce message d'adieu.
Et oui la grosse machine EN fout des vies en l'air,on attend quoi pour l'admettre et y remédier?

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Celadon le Mar 3 Sep 2013 - 1:51

Je ne sais pas si c'est la première fois qu'un collègue se suicide en laissant une lettre mettant en question directement le fonctionnement de l'EN, mais il me semble que les choses prennent une tournure offensive et que l'EN va avoir du mal à camoufler ou à laisser supposer des difficultés d'ordre privé.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par yogi le Mar 3 Sep 2013 - 5:37

@Celadon a écrit:Je ne sais pas si c'est la première fois qu'un collègue se suicide en laissant une lettre mettant en question directement le fonctionnement de l'EN, mais il me semble que les choses prennent une tournure offensive et que l'EN va avoir du mal à camoufler ou à laisser supposer des difficultés d'ordre privé.
C'est clair ouais.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Abraxas le Mar 3 Sep 2013 - 6:56

Je répète ce que j'ai écrit sur le topic initial.
On savait déjà que le pédagogisme gâchait. On sait maintenant qu'il tue.
Et rien d'étonnant à ce que cette réforme ait u lieu sous Chatel. La pensée libérale, qui vise à anéantir l'Ecole de la République, s'accommode fort bien des vieilles lunes libertaires des idéologues fous qui, comme Dubet et Meirieu, continuent de plastronner.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par arcenciel le Mar 3 Sep 2013 - 6:57

La gorge nouée à la lecture de cette lettre.
Un rouleau compresseur cette EN!

Like a Star @ heaven 

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Reine Margot le Mar 3 Sep 2013 - 7:08

J'ai été frappée par cette lettre, comme tout le monde. J'aurais pu faire comme ce monsieur il y a quelques années, fatiguée de devoir faire de plus en plus d'éducatif et d'amusement pour des gamins qui n'ont aucun respect de l'adulte. J'ai choisi de quitter l'enseignement, et il suffit de voir combien de profs aimant leur matière font comme moi...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par WonderWoman le Mar 3 Sep 2013 - 7:27

No Like a Star @ heaven 

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par *Lady of Shalott* le Mar 3 Sep 2013 - 7:41

C'est à pleurer. Et d'ailleurs je pleure.

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par doublecasquette le Mar 3 Sep 2013 - 7:46

Like a Star @ heaven 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Celeborn le Mar 3 Sep 2013 - 7:47

C'est abominable.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Séréna le Mar 3 Sep 2013 - 7:53

Quelle tristesse. C'est terrible. Il n'y a pas de mot.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par illizia le Mar 3 Sep 2013 - 7:56

C'est glaçant et terrible. Et la colère le dispute à la tristesse quand je lis ça.
Je vais imprimer et afficher la lettre dans la salle des profs...Like a Star @ heaven 

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Nicolatsar le Mar 3 Sep 2013 - 8:14

Ca remue cette lettre! Et c'est plein de vérités... Les syndicats ne l'ont pas soutenu/aidé, ça me rappelle l'histoire de le prof non-titulaire.

En tout cas je suis vraiment triste qu'il en soit venu à mourir pour ses idées, ses proches ont perdu quelqu'un de bien et je pense à eux.

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Anaxagore le Mar 3 Sep 2013 - 8:16

Insupportable.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par roxanne le Mar 3 Sep 2013 - 8:30

C'est évidemment affreux et ce qui l'est presque autant c'est que c'est inutile , et qu'il le savait sûrement.Une cellule psy, une minute de silence et puis c'est reparti...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par stanleymilgram le Mar 3 Sep 2013 - 8:44

Embarassed ...
Je ressens la même chose et je compatis totalement.
Que nous sommes seuls...

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Provence le Mar 3 Sep 2013 - 8:49

@*Lady of Shalott* a écrit:C'est à pleurer. Et d'ailleurs je pleure.
Moi aussi.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par musa le Mar 3 Sep 2013 - 8:56

Hier à la prérentrée dans l'établissement, le délégué de l'UNSA présente son syndicat: "nous on est un syndicat réformiste, on est dans le dialogue dans la proposition pas dans l'opposition systématique". A part moi, je me dis "ben dans le contexte actuel mon gars il n'y a pas de quoi s'en vanter". Je ne savais pas à quel point...Sad Sad 

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par InvitéP2 le Mar 3 Sep 2013 - 9:12

@adrifab a écrit:Aucun métier ne justifie qu'on sacrifie sa vie pour lui. Je vais vous paraître cruel mais je trouve son acte totalement stupide. Prendre les choses à coeur à ce point là est totalement irrationnel.
Le suicide est une réponse à l'absurde. Même si ce n'est pas la meilleure. Lisez Camus !

_________________
Philippe Jovi.

http://phiphilo.blogspot.fr/

InvitéP2
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Iasion le Mar 3 Sep 2013 - 9:15

Cette lettre est boulversante Like a Star @ heaven 

Iasion
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Paratge le Mar 3 Sep 2013 - 9:17

J'ai entendu des pédagos et des IPR dire avec un grand sourire : « il suffit d'attendre et avec le temps les professeurs à l'ancienne vont disparaître ».

L'inhumanité de ces gens est à prendre à la lettre.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par JPhMM le Mar 3 Sep 2013 - 9:27

@Paratge a écrit:J'ai entendu des pédagos et des IPR dire avec un grand sourire : « il suffit d'attendre et avec le temps les professeurs à l'ancienne vont disparaître ».

L'inhumanité de ces gens est à prendre à la lettre.
Quant aux IPR, il suffit d'attendre et avec le temps...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Sei le Mar 3 Sep 2013 - 9:30

C'est abominable. J'ai les larmes aux yeux.

Toutes mes pensées vont d'abord aux proches de Pierre Jacque.

Puis... quelles questions cela soulève en moi, qui entre dans le métier, et qui n'a donc pas pleinement conscience de cette évolution... Quelle indifférence de la part de l'Etat vis-à-vis des jeunes et des enseignants !

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum