"Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Leclochard le Dim 10 Nov 2013 - 15:43

@PabloPE a écrit:
@kero a écrit:
@Celeborn a écrit:On peut peut-être faire une différence entre avoir des convictions, des positions claires sur l'intérêt des personnels que l'on défendra bec et ongles, et même une méfiance bien légitime vu tout ce qui nous est tombé sur le coin de la figure lors des réformes précédentes... et des fantasmes qui ne reposent absolument sur rien, voire qui contredisent les infos tout de même assez fiables dont nous disposons. Alors je le redis : non, il n'est pas prévu de nous obliger à rester 35 heures dans les établissements, et non, il n'est pas prévu d'augmenter nos maxima de service. Ça ne veut pas dire que ce qui est prévu est bien (ou pas bien), ça veut juste dire que c'est pas ça qui est prévu, en tous les cas.

Ensuite, si vous avez envie de vous auto-provoquer des crises cardiaques, libre à vous !
Merci pour les infos.

Est-il question de discuter aussi de la rémunération de base et en particulier, du gel du point d'indice ? Ce serait le moment, il me semble ...
Alors là franchement je n'y crois pas une seconde.. parce que le gel du point d'indice concerne toute la FP et que visiblement la ministre a parlé d'ouvrir les négociations en 2017 il me semble
L'année des élections ? Quel heureux hasard.
Il est impossible actuellement d'augmenter le point d'indice sans sacrifice. Comme Hollande ne veut fâcher personne, c'est facile d'en déduire qu'il ne se passera rien.
Pour revenir sur les changements annoncés par Celeborn, les modifications (primes, horaires etc..) ne devront rien coûter globalement, ou mieux.. permettre des économies au ministère. Localement, quelques uns en profiteront (si on double la prime zep par exemple) mais à l'échelle globale, ça reviendra à déshabiller Pierre pour habiller Paul, certainement.


Dernière édition par Leclochard le Dim 10 Nov 2013 - 15:44, édité 1 fois

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par nlm76 le Dim 10 Nov 2013 - 15:44

@Paratge a écrit:
@adrifab a écrit:
Oui, comment prendre en compte les "nouvelles missions" telles que la coordination disciplinaire ou encore la participation aux conseils pédagogiques si on n'a pas les moyens de nous augmenter ?? Baisser le nombre d'heures de cours devant élèves ?
Le dévouement ne s'achète pas dixit Peillon, donc on fera tout gratos.
Par exemple, depuis des années le nombre de classes par prof a augmenté pour la plupart d'entre nous, sans aucune compensation, alors...
Je prie quotidiennement pour qu'on n'en vienne pas à nous payer les billevesées : ça nous obligerait à y assister, et cela serait un pas de plus vers l'abolition des cours.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par John le Dim 10 Nov 2013 - 15:45

La valeur du point d'indice n'est pas de la responsabilité de Peillon mais de Lebranchu.
Par contre, Peillon peut modifier les grilles qui attribuent les points d'indice à chaque échelon.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par User5899 le Dim 10 Nov 2013 - 16:01

@carolette a écrit:tout le monde est un peu déprimé, dans le primaire Crying or Very sad 
Ben oui, mais vous avez vu votre syndicat majoritaire ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Lefteris le Dim 10 Nov 2013 - 16:11

@kero a écrit:
@Peinard a écrit:
@kero a écrit:Est-il question de discuter aussi de la rémunération de base et en particulier, du gel du point d'indice ? Ce serait le moment, il me semble ...
Peillon : «Il serait digne de les payer mieux si nous en avions les moyens, et lorsque nous les aurons, nous le ferons.».
Patience! Encore 2 000 milliards à rembourser aux banques... araignée

Par conséquent, j'imagine qu'actuellement il s'agit de définir, à moyens constants, toutes les missions des enseignants dont des nouvelles missions chronophages...
Pourtant, c'est bien sur ce gel du point d'indice que, peu à peu et insensiblement, on est en train de nous faire ... avoir. Ce n'est rien moins qu'une baisse de salaire. Et je ne vois pas grand monde pour s'en offusquer sérieusement.

Je suis d'ailleurs étonné que les syndicats ne soient pas plus actifs de ce côté là. Ça devrait être au coeur des revendications.
C'est au coeur des revendications des syndicats de fonctionnaires, dans toutes les professions. Les syndicats uniquement d'enseignants sont les plus timides.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Lefteris le Dim 10 Nov 2013 - 16:22

@adrifab a écrit:
@Peinard a écrit:
@kero a écrit:Est-il question de discuter aussi de la rémunération de base et en particulier, du gel du point d'indice ? Ce serait le moment, il me semble ...
Peillon : «Il serait digne de les payer mieux si nous en avions les moyens, et lorsque nous les aurons, nous le ferons.».
Patience! Encore 2 000 milliards à rembourser aux banques... araignée

Par conséquent, j'imagine qu'actuellement il s'agit de définir, à moyens constants, toutes les missions des enseignants dont des nouvelles missions chronophages...

Oui, comment prendre en compte les "nouvelles missions" telles que la coordination disciplinaire ou encore la participation aux conseils pédagogiques si on n'a pas les moyens d'augmenter nos salaires ?? Baisser le nombre d'heures de cours devant élèves ??
Il ne faut plus de coordo. Chez nous, plus de HSE, plus de demi-heure comptée dans l'EDT, plus de coordo . On fait ça entre nous, on se débrouille, y compris pur les réunions. Je suis prêt à faire un effort cette année  parce que des collègues passent  l'agreg, d'autres ont divers soucis mais tant qu'à le faire gratos, je refuse le "titre" , ça permet de se défausser, de refuser, de ne faire que l'urgent . Parce qu'une fois que c'est gravé dans le marbre, l'organe crée la fonction, les sollicitations pleuvent, et nous avons une nouvelle direction apparemment  passionnée par les réunions.. Rolling Eyes 
La meilleur des résistances , dans notre métier, est de traîner lourdement les pieds, de se taire en réunion  imposée pour faire "émerger" (le nouveau mot à la mode qui me donne des boutons ) des projets , du travail supplémentaire (et inutile).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par John le Dim 10 Nov 2013 - 16:29

Il y a besoin de coordinateurs.
Chez toi, peut-être pas, mais dans les équipes où il y a plus de quatre profs pour la même matière, il faut vraiment des coordinateurs.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Cath le Dim 10 Nov 2013 - 16:34

Je suis coordo (et j'aime bien) parce que ça permet de voir certains aspects du métier.
Mais chez nous, on ne fait pas de réunions à tout-va, seulement celles qui sont strictement obligatoires...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Lefteris le Dim 10 Nov 2013 - 16:35

@John a écrit:Il y a besoin de coordinateurs.
Chez toi, peut-être pas, mais dans les équipes où il y a plus de quatre profs pour la même matière, il faut vraiment des coordinateurs.
Oui, nous sommes plus de quatre aussi (en français, en latin je me coordonne tout seul ...), nous nous débrouillons.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Iphigénie le Dim 10 Nov 2013 - 16:51

@John a écrit:Il y a besoin de coordinateurs.
Chez toi, peut-être pas, mais dans les équipes où il y a plus de quatre profs pour la même matière, il faut vraiment des coordinateurs.
pour quoi faire?
On a vécu des années sans ; on les a institués pour:
obliger un travail en commun minimal: les épreuves communes par exemple, dont on mesure bien tout l'intérêt(..)
instituer des oraux blancs, mais sans augmenter le travail de l'administration en faisant faire le travail de répartition des horaires par les coordo.
faire en sorte (chez nous en tout cas) que les coordo soient des gens conciliants qui ne vont pas s'opposer à l'administration et répercuter ce qu'on leur demande sur les collègues ou à défaut, accepter eux-mêmes, par exemple de remplacer au pied levé un collègue absent...
Faire ensuite participer ces coordo au conseil pédagogique (pour les mêmes raisons)
j'oubliais le principal: casser l'entente entre enseignants en faisant en sorte que certaines infos n'arrivent qu'à certains et pas à d'autres...(par exemple pour les répartitions de service)...
Bref, un sacré outil de contrôle, en effet.
Et je suis plus que surprise de voir que chez certains il y a (avait ) des créneaux horaires et encore mieux une rémunération prévue: pas de ça chez nous....


Dernière édition par iphigénie le Dim 10 Nov 2013 - 17:01, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Héliandre le Dim 10 Nov 2013 - 16:57

@Lefteris a écrit:Il ne faut plus de coordo. Chez nous, plus de HSE, plus de demi-heure comptée dans l'EDT, plus de coordo . On fait ça entre nous, on se débrouille, y compris pur les réunions. Je suis prêt à faire un effort cette année  parce que des collègues passent  l'agreg, d'autres ont divers soucis
Rien de ce que tu écris non plus chez nous, en revanche, une heure inscrite à l'EDT, qui ne compte pas dans le service (pas rémunérée, en plus des 18h...). Une plage pour qu'on se rencontre, quoi. Sauf qu'elle est depuis 3 ans sur une demi-journée où je n'ai pas cours !
On s'est dit qu'on ne la fait que si on en a vraiment besoin (par exemple, prép. des sujets du brevet blanc), sinon on communique de manière informelle (mail, cantine).
Cependant j'espère que jamais on ne nous reprochera de ne pas la faire, ou (à moi) de ne pas être là dans l'établissement sur cette heure. Elle est en plus de notre service, ce sera mon argument dans ce cas.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par adrifab le Dim 10 Nov 2013 - 17:02

@Lefteris a écrit:
@kero a écrit:
@Peinard a écrit:Peillon : «Il serait digne de les payer mieux si nous en avions les moyens, et lorsque nous les aurons, nous le ferons.».
Patience! Encore 2 000 milliards à rembourser aux banques... araignée

Par conséquent, j'imagine qu'actuellement il s'agit de définir, à moyens constants, toutes les missions des enseignants dont des nouvelles missions chronophages...
Pourtant, c'est bien sur ce gel du point d'indice que, peu à peu et insensiblement, on est en train de nous faire ... avoir. Ce n'est rien moins qu'une baisse de salaire. Et je ne vois pas grand monde pour s'en offusquer sérieusement.

Je suis d'ailleurs étonné que les syndicats ne soient pas plus actifs de ce côté là. Ça devrait être au coeur des revendications.
C'est au coeur des revendications des syndicats de fonctionnaires, dans toutes les professions. Les syndicats uniquement d'enseignants sont les plus timides.
Je ne sais pas pourquoi mais pour bon nombre d'enseignants, affirmer qu'on aimerait bien gagner plus d'argent, c'est presque honteux, comme un sujet tabou. L'argent est un gros mot dans le milieu enseignant. Même Hollande s'était étonné durant sa campagne que les enseignants qu'il avait rencontrés lui avaient parlé de tout sauf de salaire. Il ne faut donc pas s'étonner que Peillon reprenne cela dans ses discours en vantant notre "formidable" dévouement. Ben non, désolé mais contrairement à ce que disait le collègue plus haut qui était content de son sort, je trouve tout à fait anormal qu'un prof ne gagne que 2200 € net par mois comme salaire de base, avec 21 ans d'ancienneté et bac + 5, pour reprendre l'exemple cité plus haut !

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Héliandre le Dim 10 Nov 2013 - 17:05

La dernière fois que notre ministre est passé sur France Inter, le matin avec P. Cohen, un auditeur-prof a appelé et dit que non, désolé, professeur était avant tout un métier et que donc on faisait cela pour gagner de l'argent. J'étais contente.

Edit : On peut réécouter là : http://www.franceinter.fr/emission-le-79-vincent-peillon-cette-reforme-on-la-fait-pour-les-eleves-pas-pour-les-parents


Dernière édition par Héliandre le Dim 10 Nov 2013 - 17:13, édité 1 fois

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Lefteris le Dim 10 Nov 2013 - 17:09

@Héliandre a écrit:
@Lefteris a écrit:Il ne faut plus de coordo. Chez nous, plus de HSE, plus de demi-heure comptée dans l'EDT, plus de coordo . On fait ça entre nous, on se débrouille, y compris pur les réunions. Je suis prêt à faire un effort cette année  parce que des collègues passent  l'agreg, d'autres ont divers soucis
Rien de ce que tu écris non plus chez nous, en revanche, une heure inscrite à l'EDT, qui ne compte pas dans le service (pas rémunérée, en plus des 18h...). Une plage pour qu'on se rencontre, quoi. Sauf qu'elle est depuis 3 ans sur une demi-journée où je n'ai pas cours !
On s'est dit qu'on ne la fait que si on en a vraiment besoin (par exemple, prép. des sujets du brevet blanc), sinon on communique de manière informelle (mail, cantine).
Cependant j'espère que jamais on ne nous reprochera de ne pas la faire, ou (à moi) de ne pas être là dans l'établissement sur cette heure. Elle est en plus de notre service, ce sera mon argument dans ce cas.
C'est bien pour ça qu'il ne faut pas accepter le "label" officiel. Parce qu'une fois qu'on est estampillé, on est nominativement convoqué , on se retrouve avec ça dans l'EDT comme toi (ce qui est anormal, ton service est celui qui est inscrit sur la VS ), et gratos. Hors de question. Avant, il y avait selon les périodes une demi-heure inscrite sur la VS, puis des HSE. Depuis quelque temps, plus rien, et là en plus une nouvelle direction qui d'après les premiers signaux envoyés semble considérer que les enseignants exercent un sacerdoce, que leur temps compte pour du beurre...A suivre, mais il faut donc prévenir toute velléité, ne prendre aucun risque.
Comme chez toi, nous correspondons beaucoup par mail, et ça fonctionne. (En plus je ne mange jamais à la cantine Rolling Eyes ...) L'an dernier par exemple j'ai pondu un devoir commun, les collègues ont amendé ou transformé les questionnaires selon ce qu'ils avaient fait dans leurs classes, en quelques allers-retours c'était au point, plus qu'à imprimer. Pour les achats de bouquins, de séries, pareil, on se met d'accord comme ça.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Héliandre le Dim 10 Nov 2013 - 17:16

On l'a tous dans l'EDT, cette heure, quelle que soit la matière (pas la même heure, bien sûr), qu'on soit coordo ou pas. C'est une pratique de l'établissement, je ne sais pas depuis combien de temps. Je n'avais jamais connu ça avant/ailleurs, même l'année où j'ai eu une heure de décharge (parce que j'étais en "sous"-service, cadeau ! ...)

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Lefteris le Dim 10 Nov 2013 - 17:26

@adrifab a écrit:
@Lefteris a écrit:
@kero a écrit:Pourtant, c'est bien sur ce gel du point d'indice que, peu à peu et insensiblement, on est en train de nous faire ... avoir. Ce n'est rien moins qu'une baisse de salaire. Et je ne vois pas grand monde pour s'en offusquer sérieusement.

Je suis d'ailleurs étonné que les syndicats ne soient pas plus actifs de ce côté là. Ça devrait être au coeur des revendications.
C'est au coeur des revendications des syndicats de fonctionnaires, dans toutes les professions. Les syndicats uniquement d'enseignants sont les plus timides.
Je ne sais pas pourquoi mais pour bon nombre d'enseignants, affirmer qu'on aimerait bien gagner plus d'argent, c'est presque honteux, comme un sujet tabou. L'argent est un gros mot dans le milieu enseignant. Même Hollande s'était étonné durant sa campagne que les enseignants qu'il avait rencontrés lui avaient parlé de tout sauf de salaire. Il ne faut donc pas s'étonner que Peillon reprenne cela dans ses discours en vantant notre "formidable" dévouement. Ben non, désolé mais contrairement à ce que disait le collègue plus haut qui était content de son sort, je trouve tout à fait anormal qu'un prof ne gagne que 2200 € net par mois comme salaire de base, avec 21 ans d'ancienneté et bac + 5, pour reprendre l'exemple cité plus haut !
En plus c'est un code implicite, de ne rien dire officiellement, parce qu'en fait presque tout le monde se plaint en privé. J'en vois vraiment qui rament pour joindre les deux bouts (la fable du salaire d'appoint pour femme de riche mérite qu'on lui torde le cou...) , d'autres qui angoissent devant une retraite de misère, parce qu'ils sont entrés tard, n'ont pas toutes les annuités , n'ont pas eu le temps d'arriver à la HC , et le niveau de traitement ne compense nullement.
Venant d'une autre administration, je n'ai jamais vu ça .. Comme je l'ai déjà raconté sur plusieurs fils (mais rabâcher est pédagogique ) j'ai perdu mon niveau de vie en connaissance de cause, pour changer de vie suite à des événements qu'il serait HS de développer, environ 30 % à grade administratif égal (je suis entré comme certifié dans un premier temps), mais non pour autant sans observer que c'était une honte.
Ca freine vraiment les gens, je le sais ... moi-même, j' avais déjà démissionné d'un Capes pour cette raison, dans le passé.

En dehors du critère subjectif, consistant à dire qu'on a assez pour vivre, ce qui peut être vrai (c'est d'ailleurs mon cas, le reclassement en haut de la grille a limité les effets négatifs , et je n'ambitionne nullement un mausolée au Père Lachaise) , il n'en reste pas moins que le traitement a aussi une valeur symbolique de reconnaissance, toujours par comparaison avec les autres cadres A et A+ de la FP. Le verdict est sans appel : enseignants en queue de peloton...
Là, pour les détails précis , j'arrête de radoter Very Happy , je l'ai déjà assez démontré sur d'autres fils...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par midjie le Dim 10 Nov 2013 - 17:38

@adrifab a écrit:
@Lefteris a écrit:
@kero a écrit:Pourtant, c'est bien sur ce gel du point d'indice que, peu à peu et insensiblement, on est en train de nous faire ... avoir. Ce n'est rien moins qu'une baisse de salaire. Et je ne vois pas grand monde pour s'en offusquer sérieusement.

Je suis d'ailleurs étonné que les syndicats ne soient pas plus actifs de ce côté là. Ça devrait être au coeur des revendications.
C'est au coeur des revendications des syndicats de fonctionnaires, dans toutes les professions. Les syndicats uniquement d'enseignants sont les plus timides.
Je ne sais pas pourquoi mais pour bon nombre d'enseignants, affirmer qu'on aimerait bien gagner plus d'argent, c'est presque honteux, comme un sujet tabou. L'argent est un gros mot dans le milieu enseignant. Même Hollande s'était étonné durant sa campagne que les enseignants qu'il avait rencontrés lui avaient parlé de tout sauf de salaire. Il ne faut donc pas s'étonner que Peillon reprenne cela dans ses discours en vantant notre "formidable" dévouement. Ben non, désolé mais contrairement à ce que disait le collègue plus haut qui était content de son sort, je trouve tout à fait anormal qu'un prof ne gagne que 2200 € net par mois comme salaire de base, avec 21 ans d'ancienneté et bac + 5, pour reprendre l'exemple cité plus haut !
Je trouve que les collègues cachent de moins en moins leur désir de gagner plus d'argent et affirment qu'ils travaillent pour gagner leur vie et non pour la beauté du geste....
Quand j'ai débuté, il y a 10 ans, ce genre de discours était inconcevable en salle des maîtres.

_________________
Beautiful.....Your mind, body and soul, so perfectly designed for you.....
Beautiful.... I don't wanna let you go until I tell you that I love you...
S.MAHY

midjie
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par User5899 le Dim 10 Nov 2013 - 17:44

@John a écrit:Il y a besoin de coordinateurs.
Chez toi, peut-être pas, mais dans les équipes où il y a plus de quatre profs pour la même matière, il faut vraiment des coordinateurs.
Je ne dis pas que tu n'en éprouves pas le besoin ou les bienfaits dans ton établissement, mais selon les équipes (je parle des individus et pas de leur nombre), je t'assure que les situations de besoin de coordination sont extrêmement rares, en dehors de la répartition des services. C'est d'ailleurs bien pour ça que je suis coordinateur : je n'ai rien à faire.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par leyade le Dim 10 Nov 2013 - 17:44

@midjie a écrit:
@adrifab a écrit:
@Lefteris a écrit:C'est au coeur des revendications des syndicats de fonctionnaires, dans toutes les professions. Les syndicats uniquement d'enseignants sont les plus timides.
Je ne sais pas pourquoi mais pour bon nombre d'enseignants, affirmer qu'on aimerait bien gagner plus d'argent, c'est presque honteux, comme un sujet tabou. L'argent est un gros mot dans le milieu enseignant. Même Hollande s'était étonné durant sa campagne que les enseignants qu'il avait rencontrés lui avaient parlé de tout sauf de salaire. Il ne faut donc pas s'étonner que Peillon reprenne cela dans ses discours en vantant notre "formidable" dévouement. Ben non, désolé mais contrairement à ce que disait le collègue plus haut qui était content de son sort, je trouve tout à fait anormal qu'un prof ne gagne que 2200 € net par mois comme salaire de base, avec 21 ans d'ancienneté et bac + 5, pour reprendre l'exemple cité plus haut !
Je trouve que les collègues cachent de moins en moins leur désir de gagner plus d'argent et affirment qu'ils travaillent pour gagner leur vie et non pour la beauté du geste....
Quand j'ai débuté, il y a 10 ans, ce genre de discours était inconcevable en salle des maîtres.
+ 1,
j'ai commencé pour la beauté du geste, et je reste par amour du métier, mais ni l'amour, (ni la gloire) ni la beauté ne payent le loyer, les factures ou le contenu du caddie... humhum humhum humhum 

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Yazilikaya le Dim 10 Nov 2013 - 17:48

@midjie a écrit:
@adrifab a écrit:
@Lefteris a écrit:C'est au coeur des revendications des syndicats de fonctionnaires, dans toutes les professions. Les syndicats uniquement d'enseignants sont les plus timides.
Je ne sais pas pourquoi mais pour bon nombre d'enseignants, affirmer qu'on aimerait bien gagner plus d'argent, c'est presque honteux, comme un sujet tabou. L'argent est un gros mot dans le milieu enseignant. Même Hollande s'était étonné durant sa campagne que les enseignants qu'il avait rencontrés lui avaient parlé de tout sauf de salaire. Il ne faut donc pas s'étonner que Peillon reprenne cela dans ses discours en vantant notre "formidable" dévouement. Ben non, désolé mais contrairement à ce que disait le collègue plus haut qui était content de son sort, je trouve tout à fait anormal qu'un prof ne gagne que 2200 € net par mois comme salaire de base, avec 21 ans d'ancienneté et bac + 5, pour reprendre l'exemple cité plus haut !
Je trouve que les collègues cachent de moins en moins leur désir de gagner plus d'argent et affirment qu'ils travaillent pour gagner leur vie et non pour la beauté du geste....
Quand j'ai débuté, il y a 10 ans, ce genre de discours était inconcevable en salle des maîtres.
Exact. De même que s'exprime une certaine lassitude du bénévolat et des heures supplémentaires que l'on fait gratuitement.

Yazilikaya
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Iphigénie le Dim 10 Nov 2013 - 17:49

@leyade a écrit:
@midjie a écrit:
@adrifab a écrit:Je ne sais pas pourquoi mais pour bon nombre d'enseignants, affirmer qu'on aimerait bien gagner plus d'argent, c'est presque honteux, comme un sujet tabou. L'argent est un gros mot dans le milieu enseignant. Même Hollande s'était étonné durant sa campagne que les enseignants qu'il avait rencontrés lui avaient parlé de tout sauf de salaire. Il ne faut donc pas s'étonner que Peillon reprenne cela dans ses discours en vantant notre "formidable" dévouement. Ben non, désolé mais contrairement à ce que disait le collègue plus haut qui était content de son sort, je trouve tout à fait anormal qu'un prof ne gagne que 2200 € net par mois comme salaire de base, avec 21 ans d'ancienneté et bac + 5, pour reprendre l'exemple cité plus haut !
Je trouve que les collègues cachent de moins en moins leur désir de gagner plus d'argent et affirment qu'ils travaillent pour gagner leur vie et non pour la beauté du geste....
Quand j'ai débuté, il y a 10 ans, ce genre de discours était inconcevable en salle des maîtres.
+ 1,
j'ai commencé pour la beauté du geste, et je reste par amour du métier, mais ni l'amour, (ni la gloire) ni la beauté ne payent le loyer, les factures ou le contenu du caddie... humhum humhum humhum 
et vu que la beauté du geste est de plus en plus discutable, autant s'en tenir au concret :cultivons notre jardin... Wink 

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Lefteris le Dim 10 Nov 2013 - 17:53

@iphigénie a écrit:...  vu que la beauté du geste est de plus en plus discutable... 
De l'art de la litote Rolling Eyes


Dernière édition par Lefteris le Dim 10 Nov 2013 - 17:53, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Elyas le Dim 10 Nov 2013 - 17:53

Cripure a écrit:
@John a écrit:Il y a besoin de coordinateurs.
Chez toi, peut-être pas, mais dans les équipes où il y a plus de quatre profs pour la même matière, il faut vraiment des coordinateurs.
Je ne dis pas que tu n'en éprouves pas le besoin ou les bienfaits dans ton établissement, mais selon les équipes (je parle des individus et pas de leur nombre), je t'assure que les situations de besoin de coordination sont extrêmement rares, en dehors de la répartition des services. C'est d'ailleurs bien pour ça que je suis coordinateur : je n'ai rien à faire.
+1 tout simplement.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Iphigénie le Dim 10 Nov 2013 - 17:58

Cripure a écrit:
@John a écrit:Il y a besoin de coordinateurs.
Chez toi, peut-être pas, mais dans les équipes où il y a plus de quatre profs pour la même matière, il faut vraiment des coordinateurs.
Je ne dis pas que tu n'en éprouves pas le besoin ou les bienfaits dans ton établissement, mais selon les équipes (je parle des individus et pas de leur nombre), je t'assure que les situations de besoin de coordination sont extrêmement rares, en dehors de la répartition des services. C'est d'ailleurs bien pour ça que je suis coordinateur : je n'ai rien à faire.
ah ben les situations sont bien différentes alors selon les bahuts! Moi c'est pour ça que je ne le suis surtout pas: n'avoir rien à faire et surtout pas contre ma volonté... Laughing Laughing 

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par John le Dim 10 Nov 2013 - 18:03

@Elyas a écrit:
Cripure a écrit:
@John a écrit:Il y a besoin de coordinateurs.
Chez toi, peut-être pas, mais dans les équipes où il y a plus de quatre profs pour la même matière, il faut vraiment des coordinateurs.
Je ne dis pas que tu n'en éprouves pas le besoin ou les bienfaits dans ton établissement, mais selon les équipes (je parle des individus et pas de leur nombre), je t'assure que les situations de besoin de coordination sont extrêmement rares, en dehors de la répartition des services. C'est d'ailleurs bien pour ça que je suis coordinateur : je n'ai rien à faire.
+1 tout simplement.
Je ne comprends pas du tout comment dans un établissement, on pourrait se passer de coordonnateurs. Je conçois que son rôle soit différent selon les établissements, mais qu'il y ait des équipes de plus de quatre personnes sans aucun coordonnateur me semble vraiment difficile à envisager.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par MarieL le Dim 10 Nov 2013 - 18:36

Eh bien, nous sommes passés de dix collègues à six et nous passons de coordination pourtant. Il y a bien un coordonnateur en titre mais pendant longtemps il s'agissait seulement de proposer une répartition de services et d'assister à la réunion pour l'attribution des crédits pédagogiques selon les disciplines. Puis il a fallu organiser les brevets blancs, puis les devoirs communs (auxquels nous avons refusé longtemps de participer) en 3ème et désormais en 4ème.
Or notre coordo n'ayant ni 4ème ni 3ème elle ne s'en occupe pas. Et la nouvelle intendante ne fait plus de réunion pour les crédits : elle décide toute seule. Ne reste donc que la répartition de services où chacun ou presque essaie de tirer la couverture à soi depuis 4 ou 5 ans.
Donc le rôle de coordo, eh bien, chez nous il reste vraiment à définir...

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum