Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Page 5 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Roumégueur Ier le Ven 14 Fév 2014 - 17:13

@PauvreYorick a écrit:C'est un autre Thomas qui attendait de voir pour croire. À Aquin il attendait surtout de lire (et 'tention, pas n'importe où) Smile

Sinon, Davidenkoff, comme cela lui arrive, a écrit vite, je pense: si je suis d'accord pour dire qu'une hiérarchie du mérite ici n'est pas évidente (voire n'a pas grand sens), en revanche on peut se demander en vertu de quoi c'est en fonction d'une notion de mérite qu'il faudrait juger de la pondération.

Rôôô le boulet, on va s'arrêter à St Thomas, ça suffira pour un vendredi (sur les rotules je suis)... Je partage ton analyse sur la notion de mérite, on aurait tous eu bien besoin d'une baisse de nos ORS, juste manière de contrebalancer les pertes de pouvoir d'achat, mais bon...

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Balthazaard le Ven 14 Fév 2014 - 17:29

@Roumégueur Ier a écrit:L'analyse de E. Davidenkoff (en gros, tout ça pour ça...) :
http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/question-d-education/metier-d-enseignant-accord-historique-ou-simple-toilettage-1318017-2014-02-14

Par ailleurs, comme Thomas D'Aquin, j'attends de voir pour mesurer la pertinence d'avoir remplacé le statut soi-disant cacochyme de 1950 par ce triptyque de missions disparates et no limit .

J'adore ce passage (ben oui, j'estime qu'entre autres, les profs de collège de base sont les grands cocus oubliés de ces accords, comme bien d'autres, comme si on n'existait qu'à moitié...). Le reste de l'article, bof, bof :
" Autre exemple : pour les enseignants qui ont des élèves de première et terminale générale ou technologique, une heure sera comptée comme équivalant à une heure et six minutes. Pas sûr que cela explique une éventuelle augmentation du taux de réussite au bac qui flirte déjà, dans les bacs généraux, avec les 90%. En outre il n'est pas dit qu'il soit plus méritoire de préparer les élèves au bac que d'enseigner à des sixième qui ne maîtrisent pas toutes les bases requises ou à des quatrième en pleine crise d'adolescence."

Intéressant de voir le lien pour aller sur celui de Zakhartchouk....certains sont prêts à exploiter les failles et s'en réjouissent déjà

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Lefteris le Ven 14 Fév 2014 - 18:52

@Balthazaard a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:L'analyse de E. Davidenkoff (en gros, tout ça pour ça...) :
http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/question-d-education/metier-d-enseignant-accord-historique-ou-simple-toilettage-1318017-2014-02-14

Par ailleurs, comme Thomas D'Aquin, j'attends de voir pour mesurer la pertinence d'avoir remplacé le statut soi-disant cacochyme de 1950 par ce triptyque de missions disparates et no limit .

J'adore ce passage (ben oui, j'estime qu'entre autres, les profs de collège de base sont les grands cocus oubliés de ces accords, comme bien d'autres, comme si on n'existait qu'à moitié...). Le reste de l'article, bof, bof :
" Autre exemple : pour les enseignants qui ont des élèves de première et terminale générale ou technologique, une heure sera comptée comme équivalant à une heure et six minutes. Pas sûr que cela explique une éventuelle augmentation du taux de réussite au bac qui flirte déjà, dans les bacs généraux, avec les 90%. En outre il n'est pas dit qu'il soit plus méritoire de préparer les élèves au bac que d'enseigner à des sixième qui ne maîtrisent pas toutes les bases requises ou à des quatrième en pleine crise d'adolescence."

Intéressant de voir le lien pour aller sur celui de Zakhartchouk....certains sont prêts à exploiter les failles et s'en réjouissent déjà
Je suis allé lire.. [modéré] satisfaction d'avoir "enfoncé un coin", voeux de voir la liberté pédagogique supprimée, de voir l'annualisation se réaliser, la bivalence, la mise au pas des enseignants par le "pilotage" (traduire la hiérarchie), et cet abject suivisme capitulard, illustré par la rengaine qui consiste  à revendiquer de déposer les armes de lutter contre l'abrutissement, mais à accompagner  "les élèves tels qu'ils sont" (avec tous les présupposés que cela implique).

Je ne comprends pas la haine que cette camarilla de retraités [modéré]  a contre le métier, contre les jeunes, ne pouvant ignorer en outre que ces dérives ont précisément contribué à faire du métier un repoussoir.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Iphigénie le Ven 14 Fév 2014 - 19:05

Je ne comprends pas la haine que cette camarilla de retraités
Déjà, ils n'ont plus de crainte pour leurs rejetons, ils peuvent s'amuser avec l'intérêtdezenfants d'autrui.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Astater le Sam 15 Fév 2014 - 8:26

Ce projet de décret supprime aussi l'heure de décharge accordée pour effectif pléthorique (accordée pour un enseignements ans des classes à plus de 36 élèves) et la remplace par une indemnité (non chiffrée par ailleurs ) Cette mesure, de ce que j'en sais,n'était pas appliquée mais elle limitait le nombre d'élèves par classe dans le secondaire ( imaginez une heure de décharge pour tous les profs ça doit coûter cher...). Demain aurons nous des classes à 40 élèves dans nos lycée ?

Astater
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par carolette le Sam 15 Fév 2014 - 8:52

@iphigénie a écrit:
@Reine Margot a écrit:oui, finalement sous prétexte de "reconnaissance" c'est imposer les choses au lieu de laisser les profs s'organiser librement (cf l'exemple de la "décharge" pour se "concerter"), donc toujours plus d'emprise sur les enseignants et leur travail.
Le SNES je pense a sans doute voulu limiter la casse...
exactement.
Il y a d'ailleurs une ambiguïté fondamentale dans la "rénovation de nos statuts"qui ne correspondraient plus à la réalité actuelle: si on reconnaît l'existence de tâches nouvelles à côté de l'enseignement (seul pris en compte en 1950) et le" maintien" des maxima: dans ce cas c'est une augmentation de nos charges. Je ne vois pas comment on peut arriver à se persuader du contraire.

C'est ce que nous vivons, en primaire : sous prétexte de reconnaître nos "missions cachées", on nous colle des heures de réunion en plus, pour lesquelles nous devons justifier chaque trentaine de minutes dans un beau tableau à rendre à l'IEN en fin d'année...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Balthazaard le Sam 15 Fév 2014 - 11:32

"Demain aurons nous des classes à 40 élèves dans nos lycée" chez nous nous sommes sauvés par la taille des salles (vieux lycée..)

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par PauvreYorick le Sam 15 Fév 2014 - 11:35

@Balthazaard a écrit:"Demain aurons nous des classes à 40 élèves dans nos lycée" chez nous nous sommes sauvés par la taille des salles (vieux lycée..)
Sauf si on fait comme à la fac. Je me souviens de mon premier cours en licence: nous étions 470 étudiants pour 40 places assises.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Balthazaard le Sam 15 Fév 2014 - 11:42

Oui mais je crois que les normes sont passées par là (au moins que cela serve à ça)

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Luigi_B le Sam 15 Fév 2014 - 12:09

@Astater a écrit:Ce projet de décret supprime aussi l'heure de décharge accordée pour effectif pléthorique (accordée pour un enseignements ans des classes à plus de 36 élèves) et la remplace par une indemnité (non chiffrée par ailleurs ) Cette mesure, de ce que j'en sais,n'était pas appliquée mais elle limitait le nombre d'élèves par classe dans le secondaire ( imaginez une heure de décharge pour tous les profs ça doit coûter cher...). Demain aurons nous des classes à 40  élèves dans nos lycée ?
C'est le but, évidemment. D'autant que le lycée connaît actuellement un afflux d'élèves.

Cette année j'ai eu ma première classe à 37 élèves, mais dans mon lycée on a déjà atteint 39.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Olympias le Sam 15 Fév 2014 - 12:23

@Luigi_B a écrit:
@Celeborn a écrit:J'ai précisément donné cet exemple au ministère hier. J'étais tout seul.
Merci Celeborn.

Réunion Snes hier chez nous, personne n'était au courant !!!!!!!!!!!!!!! J'y suis allée pour discuter un peu, je suis sûre que de très nombreux collègues, en orbite autour des lunes de Jupiter, ignorent totalement qu'il y avait des discussions au Ministère.... Shocked 
Si l'UNSA débarque, je sors la bombarde et le feu grégeois.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Paratge le Sam 15 Fév 2014 - 12:24

@Olympias a écrit:
Réunion Snes hier chez nous, personne n'était au courant !!!!!!!!!!!!!!! J'y suis allée pour discuter un peu, je suis sûre que de très nombreux collègues, en orbite autour des lunes de Jupiter, ignorent totalement qu'il y avait des discussions au Ministère.... Shocked 
Si l'UNSA débarque, je sors la bombarde et le feu grégeois.

Je confirme ! pale 

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par JPhMM le Sam 15 Fév 2014 - 12:35

@Paratge a écrit:
@Olympias a écrit:
Réunion Snes hier chez nous, personne n'était au courant !!!!!!!!!!!!!!! J'y suis allée pour discuter un peu, je suis sûre que de très nombreux collègues, en orbite autour des lunes de Jupiter, ignorent totalement qu'il y avait des discussions au Ministère.... Shocked 
Si l'UNSA débarque, je sors la bombarde et le feu grégeois.

Je confirme ! pale 
Je n'en suis pas sûr, je le sais.
Et je le sais parce que je le leur ai demandé.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par caribouc le Sam 15 Fév 2014 - 12:45

@Luigi_B a écrit:
@Astater a écrit:. Demain aurons nous des classes à 40  élèves dans nos lycée ?
C'est le but, évidemment. D'autant que le lycée connaît actuellement un afflux d'élèves.

Cette année j'ai eu ma première classe à 37 élèves, mais dans mon lycée on a déjà atteint 39.
c'est déplorable, c'est certain... Mais quand j'étais au lycée, nous étions 37 en 1re et 38 en term (la différence est qu'on était respectueux et qu'on savait lire et compter en y arrivant )

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par philann le Sam 15 Fév 2014 - 15:02

@caribouc a écrit:
c'est déplorable, c'est certain... Mais quand j'étais au lycée, nous étions 37 en 1re et 38 en term (la différence est qu'on était respectueux et qu'on savait lire et compter en y arrivant )

Tout est dans la différence en question!!
Dans mon lycée scéen les classes surchargées ne posaient pas de problèmes non plus!
Mais dans la plupart des bahuts aujourd'hui, même sans être ZEP/APV ... Rolling Eyes affraid 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par User5899 le Sam 15 Fév 2014 - 17:33

@caribouc a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@Astater a écrit:. Demain aurons nous des classes à 40  élèves dans nos lycée ?
C'est le but, évidemment. D'autant que le lycée connaît actuellement un afflux d'élèves.

Cette année j'ai eu ma première classe à 37 élèves, mais dans mon lycée on a déjà atteint 39.
c'est déplorable, c'est certain... Mais quand j'étais au lycée, nous étions 37 en 1re et 38 en term (la différence est qu'on était respectueux et qu'on savait lire et compter en y arrivant )
Ksék7avatar ? Shocked
Et kèskivou passe dessus ? Shocked

Ca va, Carichou ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Daphné le Sam 15 Fév 2014 - 18:13

@caribouc a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@Astater a écrit:. Demain aurons nous des classes à 40  élèves dans nos lycée ?
C'est le but, évidemment. D'autant que le lycée connaît actuellement un afflux d'élèves.

Cette année j'ai eu ma première classe à 37 élèves, mais dans mon lycée on a déjà atteint 39.
c'est déplorable, c'est certain... Mais quand j'étais au lycée, nous étions 37 en 1re et 38 en term (la différence est qu'on était respectueux et qu'on savait lire et compter en y arrivant )
Dans ma terminale A en lycée de filles, nous étions 49, parce qu'à 50 ils devaient dédoubler la classe.
Mais comme tu le dis nous étions polies et travailleuses, pas le choix de toute façon sinon on se faisait virer.
Et on trouvait ça normal.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

réforme heure de chaire

Message par bledina5 le Sam 15 Fév 2014 - 22:43

Bonsoir,

Avec la nouvelle réforme , si je fais 6 heures en terminale et 6 heures en première , aurais je toujours droit à l'intégralité de l'heure de chaire ou bien seulement 0.6 heures ? Merci.

bledina5
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Presse-purée le Sam 15 Fév 2014 - 22:45

Mistake.


Dernière édition par Presse-purée le Sam 15 Fév 2014 - 22:52, édité 2 fois (Raison : Mistake)

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Gryphe le Sam 15 Fév 2014 - 22:45

Bonjour et bienvenue sur Neo.  Very Happy 
Pour la question précise posée, je laisse répondre les spécialistes...

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par trompettemarine le Sam 15 Fév 2014 - 22:48

@bledina5 a écrit:Bonsoir,

Avec la nouvelle réforme , si je fais 6 heures en terminale et 6 heures en première , aurais je  toujours droit à l'intégralité de l'heure de chaire ou bien seulement 0.6 heures ?  Merci.

Cela fait 12 heures de classe à examen, donc oui tu auras droit à l'intégralité de l'heure de chaire.
Seuls les professeurs de lettres l'ont dans le baba pour parvenir à atteindre 10 heures. (et les profs de collège...)

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par bledina5 le Sam 15 Fév 2014 - 23:02

Merci pour la rapidité de la réponse. En fait ce que dit la loi manque de précision
En effet selon le site du snes :"Le ministère propose de modifier le dispositif : remplacer l’heure de chaire par une pondération à 1,1 des heures effectuées en cycle terminal, dans la limite d’une heure, toutes les heures étant prises en compte (classes, groupes, TP, TD, TPE, AP…)"
le cycle terminal signifie -t-il "première et terminale " ou bien "première ou terminale" ( mais pas les deux)

bledina5
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Celeborn le Dim 16 Fév 2014 - 1:39

Le cycle terminal signifie "première ET terminale"

Sur la question des effectifs pléthoriques : une décharge pour tout le monde, ça coûte cher, mais une indemnité (dont le montant ne peut être fixé dans un décret) pour tout le monde, ça coûte cher aussi. Donc pas certain qu'on verra augmenter la taille des classes, d'autant que la minoration de service était obtenue à partir de 8h de cours dans ces classes, alors que la majoration l'est à partir de 6h de cours.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par Balthazaard le Dim 16 Fév 2014 - 1:52

Seuls les professeurs de lettres l'ont dans le baba pour parvenir à atteindre 10 heures. (et les profs de collège...)

Pourquoi donc?...je ne suis pas sur que les profs de maths arrivent tous aux 10 heures...

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décharges, pondérations, indemnités, statut... Toutes les décisions du 12 février 2014 pour la réforme du métier d'enseignant - applicables dès la rentrée 2015.

Message par stench le Dim 16 Fév 2014 - 8:41

@Balthazaard a écrit:Seuls les professeurs de lettres l'ont dans le baba pour parvenir à atteindre 10 heures. (et les profs de collège...)

Pourquoi donc?...je ne suis pas sur que les profs de maths arrivent tous aux 10 heures...

Il y a quand même plus de chances d'arriver à 10 heures d'enseignement en première et terminale cumulées qu'en seule première... Il n'y a plus de français en terminale, je te le rappelle.

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum