Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
slynop
Niveau 10

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par slynop le Mar 12 Sep 2017 - 11:29
L'élève ne se trouve plus sur la liste, je ne sais pas ce qui s'est passé. Peut-être qu'il arrivera plus tard, ou pas du tout.
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par Hermione0908 le Mar 12 Sep 2017 - 23:10
@gauvain31 a écrit:
@Hermione0908 a écrit:J'ai un élève en ITEP cette année. L'an dernier il était accompagné d'une AESH en attendant d'avoir une place en ITEP.
Cette année, il est en ITEP, il est inclus en cours dans quasiment toutes les matières (sur la totalité de l'horaire de la matière) mais sans AESH, car il est en ITEP donc il n'a plus d'accompagnement humain en collège.
J'ai une ESS à ce propos en tant que PP, mais le professeur référent est très dubitatif quant à la pertinence d'une inclusion quasi complète et sans aide au vu de ce qui s'est passé l'an dernier avec une aide humaine.

Si cela s'est mal passé l'an dernier avec l'aide, c'est totalement inhumain en plus d'être une faute éducative lourde. Quand j'ai travaillé en ITEP, un élève était revenu car exclu. Il l'a très très affecté. Les éducateurs ont dû tout reconstruire avec pour qu'il reprenne confiance en lui. Cela  a pris une année pendant laquelle il n' a pas voulu d'intégration dans le collège. Les cas de réussite concernaient justement les élève d'ITEP qui y sont allés par étape. Par exemple : 1 jour, puis 3 jours, puis une semaine (mais que sur certains cours), puis 15 jours, etc.....Car l'équipe de mon ITEP l'avait aussi très mal pris et se sont fortement remis en question.
Ces jeunes d'ITEP (le T , c'est Thérapeutique comme tu le sais) sont très fragiles et une mauvaise gestion de l'intégration peut foutre en l'air des semaines de travail . Ca me met hors de moi cet abandon et cet amateurisme
Ça va être un beau panier de crabes. On est toujours sur une inclusion quasi complète sans AVS, vu que suite au désistement de la famille, l'ESS n'a pas eu lieu.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par gauvain31 le Mar 12 Sep 2017 - 23:23
@Hermione0908 a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Hermione0908 a écrit:J'ai un élève en ITEP cette année. L'an dernier il était accompagné d'une AESH en attendant d'avoir une place en ITEP.
Cette année, il est en ITEP, il est inclus en cours dans quasiment toutes les matières (sur la totalité de l'horaire de la matière) mais sans AESH, car il est en ITEP donc il n'a plus d'accompagnement humain en collège.
J'ai une ESS à ce propos en tant que PP, mais le professeur référent est très dubitatif quant à la pertinence d'une inclusion quasi complète et sans aide au vu de ce qui s'est passé l'an dernier avec une aide humaine.

Si cela s'est mal passé l'an dernier avec l'aide, c'est totalement inhumain en plus d'être une faute éducative lourde. Quand j'ai travaillé en ITEP, un élève était revenu car exclu. Il l'a très très affecté. Les éducateurs ont dû tout reconstruire avec pour qu'il reprenne confiance en lui. Cela  a pris une année pendant laquelle il n' a pas voulu d'intégration dans le collège. Les cas de réussite concernaient justement les élève d'ITEP qui y sont allés par étape. Par exemple : 1 jour, puis 3 jours, puis une semaine (mais que sur certains cours), puis 15 jours, etc.....Car l'équipe de mon ITEP l'avait aussi très mal pris et se sont fortement remis en question.
Ces jeunes d'ITEP (le T , c'est Thérapeutique comme tu le sais) sont très fragiles et une mauvaise gestion de l'intégration peut foutre en l'air des semaines de travail . Ca me met hors de moi cet abandon et cet amateurisme
Ça va être un beau panier de crabes. On est toujours sur une inclusion quasi complète sans AVS, vu que suite au désistement de la famille, l'ESS n'a pas eu lieu.

avatar
slynop
Niveau 10

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par slynop le Mer 13 Sep 2017 - 15:35
Je viens d'avoir un mot du PP qui indique que l'élève devrait bien venir et qu'il a des troubles du comportement, sans plus de précisions. Heureusement que je ne vais le voir que 2h par semaine.

_________________
"C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !", Perceval dans Kaamelot.
avatar
Iliana
Guide spirituel

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par Iliana le Mer 13 Sep 2017 - 16:28
C'est vraiment parfait...
Ca doit exister, des endroits où l'intégration se fait convenablement, dans le respect de l'enfant et des enseignants ? Je ne vois pas comment ça peut fonctionner en sachant juste qu'il a "des troubles du comportement", ou, comme dans le cas d'Hermione, si la famille ne juge pas utile d'être là à la réunion qui va permettre de faciliter l'intégration de l'enfant. Quant à une formation nous concernant...
Enfin bref, affligeant.

_________________
Minuit passé déjà. Le feu s'est éteint et je sens le sommeil qui gagne du terrain.
Je vais m'endormir contre vous, respirer doucement, parce que je sais où nous allons désormais.
Fauve - Révérence
avatar
slynop
Niveau 10

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par slynop le Mer 13 Sep 2017 - 17:11
Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer. Les joies de l'EN !

EN signifie environnement nul.

_________________
"C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !", Perceval dans Kaamelot.
XIII
Fidèle du forum

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par XIII le Mer 13 Sep 2017 - 17:45
@Iliana a écrit:C'est vraiment parfait...
Ca doit exister, des endroits où l'intégration se fait convenablement, dans le respect de l'enfant et des enseignants ? Je ne vois pas comment ça peut fonctionner en sachant juste qu'il a "des troubles du comportement", ou, comme dans le cas d'Hermione, si la famille ne juge pas utile d'être là à la réunion qui va permettre de faciliter l'intégration de l'enfant. Quant à une formation nous concernant...
Enfin bref, affligeant.

On ne parle plus "d'intégration" mais "d'inclusion"...Je dirai avec ma propre expérience "d'illusion"! Quant aux ITEP, l'ARS de la région Auvergne Rhône Alpes doit les supprimer d'ici 5 ans...

La prochaine ce sera les ULIS puis les REP...Ce concept permet et permettra d'énormes économies d'échelle sur le dos des plus fragiles et celui des enseignants...



avatar
slynop
Niveau 10

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par slynop le Mer 13 Sep 2017 - 19:41
C'est sûr que si cela évolue ainsi, le niveau va monter et le métier va être rendu plus attractif encore. Les profs sont des éducateurs comme les autres... 😒

_________________
"C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !", Perceval dans Kaamelot.
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par Hermione0908 le Mer 13 Sep 2017 - 21:57
Il y a déjà le fait que les 6e segpa sont appelées à disparaître, les élèves entreraient en 6e en milieu dit normal et l'orientation serait faite en 5e.
Si on supprime ensuite les REP et les ULIS, ce n'est plus de l'enseignement que nous sommes appelés à faire. Et j'en parle d'autant plus que je suis dans l'enseignement prioritaire, que nous avons, une ULIS, une SEGPA et une UPE2A dans l'établissement (qui pour la blague est 10 points sous la moyenne académique au DNB, pour situer un peu), et que nous tenons tant bien que mal avec tout ça. Si ça disparaît, c'en est fini, en tout cas dans mon établissement.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
archeboc
Esprit éclairé

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par archeboc le Mer 13 Sep 2017 - 23:26

Je suppose que l'enseignement privé arrivera à sauver ses CLIS et ULIS.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par Rabelais le Mar 19 Déc 2017 - 18:26
j'ai un élève d' ITEP ( rien de plus, comme si tous étaient identiques ) qui va venir rejoindre notre pire classe de 4e à la rentrée , celle dont nous ne venons guère à bout.
Il y a du mieux, pourtant, mais à la moindre étincelle, tout va reprendre.
Je croise les doigts pour que le petit n'ait pas un comportement inadapté de type insolence ou bavardage à voix haute ou violence parce que ni lui, ni eux, ni moi n'allons pouvoir terminer l'année .

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par amethyste le Mar 19 Déc 2017 - 18:57
Les élèves d'ITEP y sont passés justement à cause de leur comportement, désolée, mais prépare-toi à le surveiller comme le lait sur le feu.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par Rabelais le Mar 19 Déc 2017 - 19:49
Merci pour ta réponse .
Pas d'accord.
Je vais en parler à la direction.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par amethyste le Mar 19 Déc 2017 - 20:15
On en a accueilli un il y a 2 ans, suite à un déménagement et un dossier qui n'avait pas suivi. On avait eu une réunion, l'infirmière était effrayée par ce qu'elle avait lu dans le dossier (et qu'elle ne pouvait pas nous répéter). Finalement, un jeune homme charmant, charmeur même, à nous offrir des bonbons, etc. Ça, c'était la face visible, par derrière, il nous a explosé la classe, il se passait toujours quelque chose dans son entourage, mais toujours très discrètement, il se faisait rarement surprendre. Cependant, il était toujours au centre des problèmes et étonnamment, les jours où il était absent, il n'y avait pas de problèmes. Il a fini avec un CD.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par Rabelais le Mar 19 Déc 2017 - 20:24
Merci Améthyste, tu me rassures vraiment.
Sans plaisanter, je pense qu'avec cette classe-là, on court à la catastrophe, la grosse catastrophe.
On a déjà 6 élèves spéciaux ( parlent seuls, ne tiennent pas assis, s'interpellent à voix haute ) auxquels on a dû apprendre tout cela.
Je n'ai pas envie de voir tout cela exploser, ni de recommencer.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par amethyste le Mar 19 Déc 2017 - 20:31
Tu peux peut-être aller voir l'infirmière, elle devrait avoir accès au dossier. Sans rentrer dans les détails, elle pourra peut-être te dire ce qu'il faut surveiller chez lui. Vous n'avez vraiment aucune info ????

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par Rabelais le Mar 19 Déc 2017 - 21:09
Rien du tout, juste un mail nous avertissant qu'un nouvel élève venant d'un ITEP intégrerait la classe en janvier sur un EDT aménagé.
Coule !

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Honchamp
Expert

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par Honchamp le Mar 19 Déc 2017 - 22:12
@Hermione0908 a écrit:Il y a déjà le fait que les 6e segpa sont appelées à disparaître, les élèves entreraient en 6e en milieu dit normal et l'orientation serait faite en 5e.

Est-ce que c'est une obligation et quelque chose de voulu par le ministère ?
Est-ce laissé à l'appréciation des recteurs ou des DASEN ?

L'an passé, au moment de la DHG, le chef a voulu faire passer cela : disparition de la 6ème SEGPA.
Les profs de SEGPA, perdant des heures, seraient intervenues en co-intervention dans certaines matières, ou auraient fait de l'AP en 4ème.
Nous avons voté contre en CA, les parents aussi, DHG refusée ; au final, le chef n'a pas voulu passer en force.

Mais il a annoncé qu'il remettait cela sur le tour cette année...
Nous nous demandons s'il est obligé de le faire,  sommé par sa hiérarchie.
Ou s'il tente "un gros coup", pour se faire bien voir pour obtenir une bonne mut' ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Stanislas R
Niveau 4

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par Stanislas R le Jeu 21 Déc 2017 - 13:14
@amethyste a écrit:Les élèves d'ITEP y sont passés justement à cause de leur comportement, désolée, mais prépare-toi à le surveiller comme le lait sur le feu.
C'est la première indication des ITEP, ce ne sont pas les déficients (eux se trouvent en ULIS).
Courage
archeboc
Esprit éclairé

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par archeboc le Jeu 21 Déc 2017 - 13:30
@Honchamp a écrit:L'an passé, au moment de la DHG, le chef a voulu faire passer cela : disparition de la 6ème SEGPA.
Les profs de SEGPA, perdant des heures, seraient intervenues en co-intervention dans certaines matières, ou auraient fait de l'AP en 4ème.
Nous avons voté contre en CA, les parents aussi, DHG refusée ; au final, le chef n'a pas voulu passer en force.

Mais il a annoncé qu'il remettait cela sur le tour cette année...
Nous nous demandons s'il est obligé de le faire,  sommé par sa hiérarchie.
Ou s'il tente "un gros coup", pour se faire bien voir pour obtenir une bonne mut' ?

Faites passer au CA une DHG (ou plutôt : un TRMD) selon vos voeux.

Pour cela prenez contact très vite avec les parents, dès janvier, au pire dès que la DHG sera connue.

C'est le seul moyen d'empêcher un CDE de passer en force.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


Contenu sponsorisé

Re: Gérer un élève perturbateur venant de l'ITEP.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum