Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Boubous le Ven 3 Oct 2014 - 18:52

républicain a écrit:Ensuite, les lois peuvent évoluer et même changer... Pour ma part, par exemple, je suis favorable, en tant que républicain religiophobe et laïcard, à l'interdiction de TOUS les signes ostentatoires de TOUTES les religions dans TOUS les services publics, que ce soit pour les salariés ou les usagers... Une fois la loi votée, elle s'applique et les contrevenants doivent être sanctionnés selon les sanctions prévues par la loi...
"Pas touche" à la chapelle de l'ancien lycée de ma fille !  Laughing


Boubous
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Morgared le Ven 3 Oct 2014 - 19:15

Personnellement, en 2014, j'aimerais bien qu'on arrête de considérer comme acceptable la promotion publique de l'infériorité et de l'asservissement de la femme, en dehors de toute considération religieuse.

@ycombe a écrit: Si le meilleur chirurgien du monde est un islamiste barbu, refuserez-vous qu'il vous opère?

En ma qualité de sous-être appelé femme, je crains que le meilleur chirurgien du monde, et néanmoins islamiste barbu, ne refuse de lui-même de m'opérer.

Morgared
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Jacq le Ven 3 Oct 2014 - 19:16

@eleonore69 a écrit:
osteoboy a écrit:Je suis pour une interdiction de tout signe religieux (que ce soit catholique, juif ou musulman) dans tous les lieux publics.

Je trouve ça très dérangeant.

idem !


Dans tous les lieux publics, pas moi.
Par contre dans le supérieur oui.
La loi a tranché dans les établissements scolaires pour justement éviter que les situations ne dérapent et que ce soient les professeurs qui aient à trancher.
La loi aurait dû englober le supérieur.
Dans "mon" université, celle où j'étais étudiant et que je fréquente encore, les tenues ostentatoires et les comportements se multiplient.
Si j'étais enseignant en université je serais très ennuyé par ces tenues et comportements.
Après la remarque, directe, ciblée, est peut-être maladroite.
Les établissements supérieurs devraient peut-être réfléchir à ces cas de plus en plus nombreux au lieu d'acheter tranquillement la paix sociale en laissant faire.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Jacq le Ven 3 Oct 2014 - 19:23

@ycombe a écrit:
@Zorglub a écrit:C'est marrant, mais j'ai comme le sentiment que, si je me pointe dans un amphi en tenue para-militaire avec sur le visage du maquillage de camouflage, ce seront les mêmes étudiants qui ME sortiront ...
Les para-militaires que je croise dans les rues arborent souvent des croix gammées, ça fait partie de la tenue? S'il n'y a pas de signe politique sur cette tenue, il n'y a pas de raison que cela provoque de réaction. Les pantalons type treillis ont été à la mode il n'y a pas longtemps…





*
Rappel, le port de la croix gammée est interdit. Tu en croises encore ? Moi qui fréquente des concerts où on trouve parfois des skins je n'en vois pas.
Le crane rasé, le tondu et le bardu, ou Belphégor pour moi c'est la même chose.


Dernière édition par Jacq le Ven 3 Oct 2014 - 19:25, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Jacq le Ven 3 Oct 2014 - 19:25

@Zorglub a écrit:
[...]
Sous couvert de tolérance, on légitime le prosélytisme insidieux, délibéré, et organisé par des assoc' financées et soutenues soit par les monarchies du Golfe soit par des groupuscules extrémistes.
[....]
Au secours Dwarf ...
C'est certainement un hasard si tu n'es plus là.

On légitime aussi les pressions sur les jeunes filles qui veulent s'habiller normalement, ou même être un peu séduisantes.


Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Zorglub le Ven 3 Oct 2014 - 19:43

@Morgared a écrit:Personnellement, en 2014, j'aimerais bien qu'on arrête de considérer comme acceptable la promotion publique de l'infériorité et de l'asservissement de la femme, en dehors de toute considération religieuse.
Vous aurez mal compris.
C'est le choix libre et éclairé de ces femmes de se soumettre aux mâles de leur tribu (mari, beau-père, beaux-frères puis à terme fils).

Et nul ne doit y trouver quoi que ce soit à redire, sinon c'est du racisme ou, pire en ces temps, de l'islamophobie.
Et d'aucuns (d'aucunes aussi hélas ...) sauront vous remettre en place en ces lieux.
Je me demande même comment ça n'a pas encore été fait.

Et je ne doute pas que les mêmes certains s'interrogent déjà : quelques relents de peste brune n'émergeraient-ils pas de vos propos ?

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Lefteris le Ven 3 Oct 2014 - 19:53

@Zorglub a écrit:
@Morgared a écrit:Personnellement, en 2014, j'aimerais bien qu'on arrête de considérer comme acceptable la promotion publique de l'infériorité et de l'asservissement de la femme, en dehors de toute considération religieuse.
Vous aurez mal compris.
C'est le choix libre et éclairé de ces femmes de se soumettre aux mâles de leur tribu (mari, beau-père, beaux-frères puis à terme fils).

Et nul ne doit y trouver quoi que ce soit à redire, sinon c'est du racisme ou, pire en ces temps, de l'islamophobie.
Et d'aucuns (d'aucunes aussi hélas ...) sauront vous remettre en place en ces lieux.
Je me demande même comment ça n'a pas encore été fait.

Et je ne doute pas que les mêmes certains s'interrogent déjà : quelques relents de peste brune n'émergeraient-ils pas de vos propos ?
Nouveau Code de la Pensée :
Article 1 : l'islam est une race.
Article 2 : toute critique de l'islam est qualifié "'islamophobie"
Article 3 : l’islamophobie constitue un racisme aggravé.

Du reste la jurisprudence stipule que  les tenues islamiques sont de simples accessoires de mode, qui n'ont  pas plus de signification qu'un bracelet ou un pull. L'obstination à le porter n'est ni une provocation ni la préférence de ses opinions religieuses à la laïcité et à la République, ni une volonté opiniâtre de s'afficher avant tout comme musulmane .

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Zorglub le Ven 3 Oct 2014 - 19:54

républicain a écrit:Il n'y a aucune raison d'accepter pour l'Islam ce que nous avons refusé aux catholiques!
Si !

La majorité des musulmans qui vivent en France sont maghrébins d'origine plus ou moins lointaine.
Et nous devons porter jusqu'à la fin du monde la tâche indélébile du colonialisme qui est la source unique de tous les malheurs de l'Afrique.
Et expier cette faute jusqu'à la fin des temps.

Comme la majorité des musulmans qui vivent en France est maghrébine d'origine plus ou moins lointaine, toute tentative visant à éviter que, sous la pression extérieure (imams formé dans des pays tout sauf éclairés et démocratiques, assoc' financées par les même pays squattant les cités, etc.) les musulmans français cèdent aux pressions (ou ... aux avantages financiers concédés) et rejoignent le camp des islamo-délirants est jugée raciste.

Je hais les culs-bénis de toute nature autant que vous : tous !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par ee le Ven 3 Oct 2014 - 19:55

Des relents de peste brune? Certes non, du moins pas dans les propos échangés sur ce fil!
Mais effectivement, et chez chacun d'entre nous, des glissements témoignant que ce terrain est miné par l'instrumentalisation politique raciste.

Du coup, on passe son temps à servir de cheval de Troie à aux thèses puantes anti-arabe (quand on défend la laïcité de façon radicale) ou à la fausse innocence d'islamistes militants (quand on est plutôt sur mes positions, soit une indifférence presque totale à la tenue des étudiants et même des élèves).

Seule certitude : c'était mieux avant, plus simple, plus drôle, quand l'ennemi de la démocratie libérale avancée, le couteau entre les dents plutôt que le hidjab sur la tête, avait la figure d'un bolchévique venu des lointaines steppes de l'Est. Mais avant, c'était avant...

ee
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Zorglub le Ven 3 Oct 2014 - 20:00

@ee a écrit:Seule certitude : c'était mieux avant, plus simple, plus drôle, quand l'ennemi de la démocratie libérale avancée, le couteau entre les dents plutôt que le hidjab sur la tête, avait la figure d'un bolchévique venu des lointaines steppes de l'Est. Mais avant, c'était avant...
A l'usage il me semble que j'aurais préféré Moscou même dans les meilleures années de l'après-guerre à Riyad ou aux villes sous contrôle EIL de Syrie ou d’Irak ...

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par ee le Ven 3 Oct 2014 - 20:03

Et par ailleurs et sans blague, spontanément, pas politiquement, pas en réfléchissant à toutes les implications, comme ça, quand une jeune femme se couvre la tête et porte une grande tunique, je trouve ça plutôt joli. Ca fait un visage de madone. Mille fois plus agréable qu'un pantalon boudinant, un T-shirt commercial trop court et un piercing au nombril (ou que la burqa, évidemment). Et, d'expérience, la nénette en question, quand on discute un peu avec elle, elle a toute chance d'avoir une démarche personnelle plutôt estimable qui n'a pas grand chose à voir avec la soumission aux mâles.
...Même si, culturellement et générationnellement, je continue à préférer les jupes courtes et les cheveux au vent.

ee
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Lefteris le Ven 3 Oct 2014 - 20:04

@ee a écrit:Des relents de peste brune? Certes non, du moins pas dans les propos échangés sur ce fil!
Mais effectivement, et chez chacun d'entre nous, des glissements témoignant que ce terrain est miné par l'instrumentalisation politique raciste.

Du coup, on passe son temps à servir de cheval de Troie à aux thèses puantes anti-arabe (quand on défend la laïcité de façon radicale) ou à la fausse innocence d'islamistes militants (quand on est plutôt sur mes positions, soit une indifférence presque totale à la tenue des étudiants et même des élèves).

Seule certitude : c'était mieux avant, plus simple, plus drôle, quand l'ennemi de la démocratie libérale avancée, le couteau entre les dents plutôt que le hidjab sur la tête, avait la figure d'un bolchévique venu des lointaines steppes de l'Est. Mais avant, c'était avant...
Là où les lignes se brouillent , c'est quand des Arabes -de plus en plus nombreux-   détestent l'islam.
Sujets à traiter  au choix "un arabe  "islamophobe est-il raciste ? "  . "Un musulman non arabe (80% des musulmans) peut-il être objet de "racisme islamophobe" ? Razz

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Morgared le Ven 3 Oct 2014 - 20:05

@Zorglub a écrit:
@Morgared a écrit:Personnellement, en 2014, j'aimerais bien qu'on arrête de considérer comme acceptable la promotion publique de l'infériorité et de l'asservissement de la femme, en dehors de toute considération religieuse.
Vous aurez mal compris.
C'est le choix libre et éclairé de ces femmes de se soumettre aux mâles de leur tribu (mari, beau-père, beaux-frères puis à terme fils).

Et nul ne doit y trouver quoi que ce soit à redire, sinon c'est du racisme ou, pire en ces temps, de l'islamophobie.
Et d'aucuns (d'aucunes aussi hélas ...) sauront vous remettre en place en ces lieux.
Je me demande même comment ça n'a pas encore été fait.

Et je ne doute pas que les mêmes certains s'interrogent déjà : quelques relents de peste brune n'émergeraient-ils pas de vos propos ?

Rassurez-vous : je n'interviens pas assez pour être remise à ma place aussi vite que vous. Je suis anti-religieuse et opposée aux idées d'extrême droite véhiculées par les personnes se réclamant d'une orthodoxie religieuse, et qui souhaitent justement que les femmes restent à une place très particulière. Tout libre qu'il soit - bien que la violente pression exercée contre les jeunes filles musulmanes qui souhaiteraient exercer leur liberté dans un autre sens soit hélas combattue très mollement par l'Etat -, le port du voile n'en est pas moins à la base une injonction édictée par des messieurs prétendant avoir autorité sur ce qu'est une bonne musulmane et une femme décente, et c'est ce qui me gêne profondément. Bizarrement, je ne connais guère de femmes à qui il viendrait "naturellement" l'idée de s'enquiquiner de la sorte.
Je suis également contre le port libre de fers aux pieds, de l'étoile jaune ou de l'étoile rose.

Morgared
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par ee le Ven 3 Oct 2014 - 20:07

Et la majorité des musulmans sur la planète ne sont pas arabes, d'ailleurs. Simplement, en France, le rejet électif de l'Islam est le masque du racisme anti arabe (anti Maghreb, avec une extension anti africains).


@Lefteris a écrit:
@ee a écrit:Des relents de peste brune? Certes non, du moins pas dans les propos échangés sur ce fil!
Mais effectivement, et chez chacun d'entre nous, des glissements témoignant que ce terrain est miné par l'instrumentalisation politique raciste.

Du coup, on passe son temps à servir de cheval de Troie à aux thèses puantes anti-arabe (quand on défend la laïcité de façon radicale) ou à la fausse innocence d'islamistes militants (quand on est plutôt sur mes positions, soit une indifférence presque totale à la tenue des étudiants et même des élèves).

Seule certitude : c'était mieux avant, plus simple, plus drôle, quand l'ennemi de la démocratie libérale avancée, le couteau entre les dents plutôt que le hidjab sur la tête, avait la figure d'un bolchévique venu des lointaines steppes de l'Est. Mais avant, c'était avant...
Là où les lignes se brouillent , c'est quand des Arabes -de plus en plus nombreux-   détestent l'islam.
Sujets à traiter  au choix "un arabe  "islamophobe est-il raciste ? "  . "Un musulman non arabe (80% des musulmans) peut-il être objet de "racisme islamophobe" ? Razz

ee
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Reine Margot le Ven 3 Oct 2014 - 20:10

@Zorglub a écrit:C'est marrant, mais j'ai comme le sentiment que, si je me pointe dans un amphi en tenue para-militaire avec sur le visage du maquillage de camouflage, ce seront les mêmes étudiants qui ME sortiront ...

Mais comme pourrait dire Ycombe avec toute la mauvaise foi du monde (ce qui dans le contexte etc.) :
"Qui te dit que ton pressentiment est en phase avec la réalité ?"

Mes potes turcs (musulmans et, pour certains, pratiquants) ont été horrifiés lorsque les crypto-intégristes de l'AKP ont autorisé le port du voile à l'uni y'a 2 ans !
(même discret, il était auparavant interdit depuis les années '30 ainsi que dans tout poste de la fonction publique)

Mais c'est pas pareil chez nous.
On ne les a pas encore sur le dos chain working.
Ne désespérons pas, j'en lis assez sur ce forum pour rester plein d'espoir, ça doit pouvoir s'arranger.

Sous couvert de tolérance, on légitime le prosélytisme insidieux, délibéré, et organisé par des assoc' financées et soutenues soit par les monarchies du Golfe soit par des groupuscules extrémistes.
Et c'est pas comme si à l'échelle de la planète le nombre de mouvements barbares sous couvert d'islam avait explosé
Et on peut aussi faire semblant de croire que ces événements sont absolument sans rapport.
Et agiter très fort et très haut ses petits bras pour s'en convaincre.

Et on me répondra :
"Es-tu vraiment certain que ce n'est pas un simple désir authentique suite à une révélation (illumination) soudaine qui conduit ces braves jeunes femmes à se voiler strictement (pas le foulard "de campagne" des femmes turques, arabes ou dauphinoises du temps de ma grand-mère) ?
Peux-tu prouver qu'il s'agit de pressions sociale fortes de leur entourage ?
Es-tu certain qu'il ne s'agit pas d'un racisme sournois de ta part ?"

Y'a 20 ans :
- y'avait à peu près aucune femme voilée strict dans nos villes, elles ont légion
- y'avait à peu près aucun mec avec barbe roussie au henné pantalon trop court et djellaba, ils sont nombreux
- les jeunes filles se baladaient sans souci en jupe (pas trop affriolante) dans les cités, le faire aujourd'hui est suicidaire : on passe pour une p*te qu'il est légitime de faire tourner.
- tous les gosses bouffaient à la cantoche de la viande même si elle n'était pas hallal
etc.

Et tout ça n'est pas la conséquence d'un mouvement de fond organisé destiné à faire prendre une tournure extrême aux musulmans ?
On prétend, contre tout bon sens, que ces simagrées vestimentaires ne sont pas des manifestes, que ces personnes ne sont les "hommes/femme sandwich" de leurs convictions délirantes.
AUCUN musulman tolérant, ouvert, paisible, etc. ne se comporte ainsi !
J'attends déjà le "Prouve-le !"

Je n'y comprends plus rien !

Au secours Dwarf ...
C'est certainement un hasard si tu n'es plus là.

Merci Zorglub. Il nous lit je crois Wink

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Lefteris le Ven 3 Oct 2014 - 20:14

@ee a écrit:Et la majorité des musulmans sur la planète ne sont pas arabes, d'ailleurs. Simplement, en France, le rejet électif de l'Islam est le masque du racisme anti arabe (anti Maghreb, avec une extension anti africains).

Non, je ne crois pas, il ne faut pas se laisser piéger par les gens qui essaient de véhiculer ça, au premier rang desquels des salafistes ayant des relais très actifs (voir les sites de propagande islamenfrance, oumma.com, etc.) : chez certains peut-être, mais globalement c'est un rejet des "valeurs" de l'islam, de ses revendications, pour ce qui est du visible en France, et du reste  de son histoire, du visage qu'il montre en général  sur la planète.

La preuve, il y a encore peu de temps, tout le monde se fichait complètement de l'islam, quand il était silencieux, qu'il n'essayait pas de s'imposer partout, qu'on n'en entendait jamais parler dans les établissements scolaires.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Escargot Géant le Ven 3 Oct 2014 - 20:21

@ee a écrit:Et par ailleurs et sans blague, spontanément, pas politiquement, pas en réfléchissant à toutes les implications, comme ça, quand une jeune femme se couvre la tête et porte une grande tunique, je trouve ça plutôt joli. Ca fait un visage de madone. Mille fois plus agréable qu'un pantalon boudinant, un T-shirt commercial trop court et un piercing au nombril (ou que la burqa, évidemment). Et, d'expérience, la nénette en question, quand on discute un peu avec elle, elle a toute chance d'avoir une démarche personnelle plutôt estimable qui n'a pas grand chose à voir avec la soumission aux mâles.
...Même si, culturellement et générationnellement, je continue à préférer les jupes courtes et les cheveux au vent.

On peut avoir votre avis sur les différentes tenues des hommes aussi? Question de parité :p

Escargot Géant
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par PauvreYorick le Ven 3 Oct 2014 - 20:23

@Zorglub a écrit:
@Morgared a écrit:Personnellement, en 2014, j'aimerais bien qu'on arrête de considérer comme acceptable la promotion publique de l'infériorité et de l'asservissement de la femme, en dehors de toute considération religieuse.
Vous aurez mal compris.
C'est le choix libre et éclairé de ces femmes de se soumettre aux mâles de leur tribu (mari, beau-père, beaux-frères puis à terme fils).

Et nul ne doit y trouver quoi que ce soit à redire, sinon c'est du racisme ou, pire en ces temps, de l'islamophobie.
Et d'aucuns (d'aucunes aussi hélas ...) sauront vous remettre en place en ces lieux.
Je me demande même comment ça n'a pas encore été fait.

Sans doute parce que ceux qui ne trouvent pas évidente l'équivalence directe entre le port du voile et « la promotion publique de l'infériorité et de l'asservissement de la femme » ou encore, en version affaiblie, « la soumission aux mâles de la tribu », ont renoncé à croire qu'il se pourrait que ceux qui, pour leur part, la trouvent évidente, acceptent d'envisager de mettre en discussion ce point : compte tenu de l'intangibilité affichée de ce postulat, il n'y aura pas de discussion (pas plus que par le passé).

Ce n'est au demeurant pas une question de racisme du tout, du moins à mes yeux, ni d'ailleurs d'islamophobie autant que je puisse voir, mais le Code de la Pensée doit certainement contenir un article qui dit que toute critique d'une opinion ou d'un argument quelconques équivaut à une accusation de racisme ou à la promotion insidieuse d'une expiation personnelle ou collective. Bref Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Zorglub le Ven 3 Oct 2014 - 20:36

@Escargot Géant a écrit:On peut avoir votre avis sur les différentes tenues des hommes aussi? Question de parité :p
Certes, on rencontre quelques femmes à barbe qui assument leur rebellion contre l'impérialisme marchand de Gillette.
Mais le qualificatif de "barbapapa" qui entraîna la vindicte véhémente d'Ycombe me semblait cibler un attribut plutôt masculin (encore qu'en ces temps de choix libre et éclairé des genres on puisse parfois douter).

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Zorglub le Ven 3 Oct 2014 - 20:44

@Morgared a écrit:Je suis également contre le port libre de fers aux pieds, de l'étoile jaune ou de l'étoile rose.
J'avais jamais entendu formuler cette analogie tragi-comique, j'y suis sensible et je la retiens !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par ee le Ven 3 Oct 2014 - 20:55

@Escargot Géant a écrit:
@ee a écrit:Et par ailleurs et sans blague, spontanément, pas politiquement, pas en réfléchissant à toutes les implications, comme ça, quand une jeune femme se couvre la tête et porte une grande tunique, je trouve ça plutôt joli. Ca fait un visage de madone. Mille fois plus agréable qu'un pantalon boudinant, un T-shirt commercial trop court et un piercing au nombril (ou que la burqa, évidemment). Et, d'expérience, la nénette en question, quand on discute un peu avec elle, elle a toute chance d'avoir une démarche personnelle plutôt estimable qui n'a pas grand chose à voir avec la soumission aux mâles.
...Même si, culturellement et générationnellement, je continue à préférer les jupes courtes et les cheveux au vent.

On peut avoir votre avis sur les différentes tenues des hommes aussi? Question de parité :p


J'ai dit plus haut que j'aimais moins le poil au menton ;-)

ee
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Collier de Barbe le Ven 3 Oct 2014 - 20:58

@Cath a écrit:
@Zorglub a écrit:C'est marrant, mais j'ai comme le sentiment que, si je me pointe dans un amphi en tenue para-militaire avec sur le visage du maquillage de camouflage, ce seront les mêmes étudiants qui ME sortiront ...

Mais comme pourrait dire Ycombe avec toute la mauvaise foi du monde (ce qui dans le contexte etc.) :
"Qui te dit que ton pressentiment est en phase avec la réalité ?"

Mes potes turcs (musulmans et, pour certains, pratiquants) ont été horrifiés lorsque les crypto-intégristes de l'AKP ont autorisé le port du voile à l'uni y'a 2 ans !
(même discret, il était auparavant interdit depuis les années '30 ainsi que dans tout poste de la fonction publique)

Mais c'est pas pareil chez nous.
On ne les a pas encore sur le dos chain working.
Ne désespérons pas, j'en lis assez sur ce forum pour rester plein d'espoir, ça doit pouvoir s'arranger.

Sous couvert de tolérance, on légitime le prosélytisme insidieux, délibéré, et organisé par des assoc' financées et soutenues soit par les monarchies du Golfe soit par des groupuscules extrémistes.
Et c'est pas comme si à l'échelle de la planète le nombre de mouvements barbares sous couvert d'islam avait explosé
Et on peut aussi faire semblant de croire que ces événements sont absolument sans rapport.
Et agiter très fort et très haut ses petits bras pour s'en convaincre.

Et on me répondra :
"Es-tu vraiment certain que ce n'est pas un simple désir authentique suite à une révélation (illumination) soudaine qui conduit ces braves jeunes femmes à se voiler strictement (pas le foulard "de campagne" des femmes turques, arabes ou dauphinoises du temps de ma grand-mère) ?
Peux-tu prouver qu'il s'agit de pressions sociale fortes de leur entourage ?
Es-tu certain qu'il ne s'agit pas d'un racisme sournois de ta part ?"

Y'a 20 ans :
- y'avait à peu près aucune femme voilée strict dans nos villes, elles ont légion
- y'avait à peu près aucun mec avec barbe roussie au henné pantalon trop court et djellaba, ils sont nombreux
- les jeunes filles se baladaient sans souci en jupe (pas trop affriolante) dans les cités, le faire aujourd'hui est suicidaire : on passe pour une p*te qu'il est légitime de faire tourner.
- tous les gosses bouffaient à la cantoche de la viande même si elle n'était pas hallal
etc.

Et tout ça n'est pas la conséquence d'un mouvement de fond organisé destiné à faire prendre une tournure extrême aux musulmans ?
On prétend, contre tout bon sens, que ces simagrées vestimentaires ne sont pas des manifestes, que ces personnes ne sont les "hommes/femme sandwich" de leurs convictions délirantes.
AUCUN musulman tolérant, ouvert, paisible, etc. ne se comporte ainsi !
J'attends déjà le "Prouve-le !"

Je n'y comprends plus rien !

Au secours Dwarf ...
C'est certainement un hasard si tu n'es plus là.

topela

Ce qui me surprend ce que vous avez l'impression de faire preuve d'une grande originalité en écrivant votre poncif anti-intégrisme musulman. Comme du temps où notre ami l'obsédé du djihad déversait encore ses délires à longueur de pages ici, je vous pose la question: croyez vous que nombre de vos collègues ne soit pas d'accord avec vous sur ce point?

Le débat n'est pas là. 

Le débat, c'est: doit on tolérer les sorties injurieuses de profs d'extrême droite qui vous font croire qu'en insultant une étudiante qui ne commet aucune illégalité ils se battent pour les mêmes idées que vous et moi?
Bien sûr que non. Et vous devriez avoir la finesse de comprendre que cet hurluberlu aixois tombe pleinement dans le piège tendu par les tarés du Coran, tout content de pouvoir se présenter en victime. L'agression frontale à la Badinter "Mais pourquoi cachez vous cheveux?" ne sert malheureusement à rien. 

Et vouloir interdire le foulard dans l'espace public (les universités) à des gens qui sont majeurs me semblent hautement problématique au nom même de cette République que j'imagine vous défendez comme moi. Aujourd'hui l'interdiction du voile, demain la fermeture des mosquées?
En défendant la République ainsi contre une infime minorité d'imbéciles, vous la pervertissez.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Zorglub le Ven 3 Oct 2014 - 21:04

@Collier de Barbe a écrit:croyez vous que nombre de vos collègues ne soit pas d'accord avec vous sur ce point?
Hélas voui, par exple ycombe et d'autres ici qui défendent la thèse que ces femmes choisissent librement de etc. et que donc etc.

@Collier de Barbe a écrit:En défendant la République ainsi contre une infime minorité d'imbéciles, vous la pervertissez
Vous me prêtez un pouvoir qui (à nouveau) hélas ...


Et c'est pas comme si on parlait de ces gens :

Mineurs en Syrie : "Ne cherchez pas de signes... par lemondefr

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par dandelion le Ven 3 Oct 2014 - 21:06

Je suis assez d'accord avec Collier de Barbe, mais je réitère: si la jeune fille était voilée (foulard couvrant les cheveux), ce que stipule le titre du post, l'enseignant était en tort, si elle était vêtue avec un vêtement noir couvrant l'ensemble de son corps et de ses cheveux comme le laisse supposer la photo postée plus haut, le problème est très différent. Je serais aussi mal à l'aise devant une religieuse ou un curé en soutane.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique à Sciences Po Aix-Marseille : des étudiants quittent l'amphi suite aux remarques d'un enseignant à une jeune fille voilée.

Message par Collier de Barbe le Ven 3 Oct 2014 - 21:12

@Zorglub a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:croyez vous que nombre de vos collègues ne soit pas d'accord avec vous sur ce point?
Hélas voui, par exple ycombe et d'autres ici qui défendent la thèse que ces femmes choisissent librement de etc. et que donc etc.

@Collier de Barbe a écrit:En défendant la République ainsi contre une infime minorité d'imbéciles, vous la pervertissez
Vous me prêtez un pouvoir qui (à nouveau) hélas ...


Et c'est pas comme si on parlait de ces gens :

Mineurs en Syrie : "Ne cherchez pas de signes... par lemondefr

Mais le fait qu'elles choisissent librement...n'a rien à voir avec le fait que ce choix ne soit pas désastreux pour elle ! (de mon point de vue.) J'ai dans mes contacts plusieurs anciennes élèves, bachelières, décidées à réussir, certaines déjà sur une très bonne voie scolairement parlant, qui ont choisi (très fière) de se voiler. 
Je trouve ça complètement déprimant mais je refuse absolument l'idée qu'on les écarte de l'enseignement supérieur parce qu'elles affichent une conception à mon sens aliénante, de leur religion. 

Les gens changent. Combien d'étudiants ont proféré des tas de bétises dans leur jeunesse, appartenus à moult mouvements débilissimes avant de devenir des citoyens très corrects?


Dernière édition par Collier de Barbe le Ven 3 Oct 2014 - 21:47, édité 1 fois (Raison : subj)

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum