Évaluer sans noter, c'est possible.

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par invitéW le Ven 14 Nov 2014 - 22:49

Vendredi 14 novembre, en marge de la conférence nationale sur l'évaluation qui doit rendre ses recommandations à la mi-décembre, la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem se déplace à Vic-Fezensac (Gers) pour saluer l'expérience menée au collège Gabriel Seailles depuis 5 ans. Dans cet établissement rural qui accueille 250 enfants de milieux modestes, les notes ont tout bonnement disparu. Christèle Thiriet, professeur d'histoire-géographie, est l'un des enseignants à l'origine de cette petite révolution.

Depuis longtemps, nous trouvions que les notes avaient un effet contreproductif, explique-t-elle. Les élèves ne regardaient que ça. Nous avions envie de leur faire prendre conscience qu'ils apprennent pour eux-mêmes, pour se former, et non pour décrocher un 16 ou un 18.

Lire la suite.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Pascal le Ven 14 Nov 2014 - 22:55

C'est une bonne initiative, mais c'est dommage qu'ils aient publié une copie avec une faute d'orthographe dans la correction : "Tu oublis le voyage en bateau".

Allez le Gers !

Pascal
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par invitéW le Ven 14 Nov 2014 - 22:57

@Pascal a écrit:C'est une bonne initiative, mais c'est dommage qu'ils aient publié une copie avec une faute d'orthographe dans la correction : "Tu oublis le voyage en bateau".

Allez le Gers !
Il n'y a pas que celle là.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Provence le Ven 14 Nov 2014 - 23:01

Dans cet établissement rural qui accueille 250 enfants de milieux modestes, les notes ont tout bonnement disparu.

Ben tiens, toujours les mêmes qui trinquent... humhum

Cette avalanche d'informations est digérée par un logiciel

On nous vend du rêve...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par JPhMM le Ven 14 Nov 2014 - 23:03

@Provence a écrit:
Dans cet établissement rural qui accueille 250 enfants de milieux modestes, les notes ont tout bonnement disparu.

Ben tiens, toujours les mêmes qui trinquent... humhum

Cette avalanche d'informations est digérée par un logiciel

On nous vend du rêve...
Ce n'est pas le mot que j'aurais utilisé.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Ergo le Ven 14 Nov 2014 - 23:07

Bien sûr que c'est possible.
Est-ce souhaitable ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Normandyx le Ven 14 Nov 2014 - 23:09

Le vrai progrès, c'est d'évaluer sans évaluation




ça fait ça de moins à préparer et à corriger bounce vive le progrès yesyes

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Provence le Ven 14 Nov 2014 - 23:17

@JPhMM a écrit:
@Provence a écrit:
Dans cet établissement rural qui accueille 250 enfants de milieux modestes, les notes ont tout bonnement disparu.

Ben tiens, toujours les mêmes qui trinquent... humhum

Cette avalanche d'informations est digérée par un logiciel

On nous vend du rêve...
Ce n'est pas le mot que j'aurais utilisé.

Les problèmes de digestion d'un logiciel menacé par une avalanche d'informations ne te font pas rêver? Étrange...


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Moonchild le Sam 15 Nov 2014 - 2:21

@Pascal a écrit:C'est une bonne initiative, mais c'est dommage qu'ils aient publié une copie avec une faute d'orthographe dans la correction : "Tu oublis le voyage en bateau".
Non, il n'y a pas de faute d'orthographe : le verbe oublir a été très bien conjugué, le problème c'est qu'on n'a pas la moindre idée de ce qu'il peut bien vouloir signifier.
araignée

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Voltaire le Sam 15 Nov 2014 - 8:10

Dans les consignes : "j'ai soigné l'orthographe"
Précédé de : "j'ai décris les conditions de capture ..."
Ca pique un peu les yeux, non ?
Plus sérieusement, dans ce type d'évaluation, on passe plus de temps à définir et évaluer les compétences qu'à les enseigner ... du moins c'est ce qui m'est arrivé quand j'ai essayé.

Voltaire
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Roumégueur Ier le Sam 15 Nov 2014 - 9:25

Quelques réflexions :
"Nous en perdions une vingtaine à la fin de la quatrième, l'équivalent d'une classe sur trois.". Je suppose que 'perdre' signifie qu'ils vont en 3ème prépa pro (sinon, ils auraient clairement parlé de décrocheurs). Pourquoi parler de perte lorsqu'un élève est orienté en filière professionnelle? Si des élèves ont des projets précis, il faut à tout prix les pousser vers ces filières! Si c'est par défaut, c'est bien que le collège unique atteint ses limites. Une classe sur 3, cela signifie qu'ils ont des effectifs de 20 élèves, on en rêve tous!

"Pour cela, ils utilisent un code couleur – qui va de très mauvais (deux points rouges), à mauvais (un point rouge), assez bien (un point vert) ou très bien (deux points verts)." : dire que deux points rouges c'est très mauvais me semble extrêmement violent, bien plus qu'une mauvaise note, alors qu'on présente ce système comme la solution à la stigmatisation et à l'humiliation des notes...

"Cette avalanche d'informations est digérée par un logiciel qui établit le profil de l'élève et dessine ses points forts et ses points faibles, matière par matière" et plus loin : "A l'issue de la troisième, les élèves retrouvent le système scolaire traditionnel. Il faut bien les y préparer. "En troisième, nous continuons à évaluer en rouge et vert, mais le logiciel nous permet de transformer l'évaluation des compétences des élèves en notes. Une par trimestre et par matière."": ce fameux logiciel va turbiner pour transformer comme par magie les couleurs en... note. Eh oui, il faut des notes en 3ème pour le brevet (partie contrôle continue ET partie examen final). Or, les enseignants que j'ai pu croiser et qui ont tenté l'expérience m'ont dit ne pas se retrouver dans les notes sortant de ce logiciel formidable, la note proposée ne correspondait pas à ce que eux s'étaient imaginés (tendance à surnoter de la part de la machine). Gageons qu'avec les cours de codage, les futurs élèves du collège sauront de quoi ces algorithmes complexes en retournent.

Et quand je lis les critères de compétences sur la copie proposée, on a juste mis en en-tête les réponses attendues aux questions (ou plutôt, on reformule la question pour en préciser les attendus, de la paraphrase, qui correspond simplement à la correction classique d'un devoir noté). D'ailleurs, dans la première partie, deux verts obtenus contre un rouge, et ça donne globalement un point vert. Dans la seconde partie, 5 points verts obtenus contre deux points rouges, et le résultat global c'est un point vert, tout pareil qu'en dessus, j'ai du mal à suivre, vraiment.

La fin se passe de commentaire :"Cette nouvelle culture a pacifié l'ambiance dans le collège. "Elle réduit les confrontations entre les élèves et la vingtaine de professeurs", conclut Christèle Thiriet. "Ils nous voient moins comme des juges, que comme des tuteurs". Et ils sont plus actifs en classe. Bravo ! Mais quel signal envoie donc la ministre de l'Education en passant la journée dans cet établissement ? Veut-elle orienter les travaux de la conférence nationale sur l'évaluation censée lui remettre des recommandations à la mi-décembre ? La ministre a-t-elle déjà fait ses choix ?"

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Malaga le Sam 15 Nov 2014 - 9:40

Je ne vois pas du tout la différence entre une note sur 4 et l'utilisation des points rouges et verts. Quand mes élèves font un récit comme celui montré dans l'article, ils ont 0 ou 1 si c'est très mauvais, 2 si c'est mauvais, 3 ou 4 si c'est bien, 5 si c'est très bien.Et je donne aussi la liste des critères sur lesquels ils seront évalués aux élèves.
Maintenant, découper chaque exercice, chaque contrôle est une dizaine de critères d'évaluation rend les évaluations illisibles. Quand les collègues de CM2 sont venus fin juin pour faire la réunion de liaison CM2-6e et nous présenter les élèves, ils ont commencé par nous montrer leur niveau par compétence. C'était totalement illisible, impossible de voir clairement le niveau de chaque élève (à part pour les deux ou trois qui n'avaient que des points rouges ou que des points verts). Les notes sur 20 ont le mérite d'être plus claire.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par e-Wanderer le Sam 15 Nov 2014 - 10:13

J'ai regardé la copie : le niveau est absolument LAMENTABLE. Comment peut-on évaluer ça "AB" et considérer que c'est "rédigé en français correct" ? Shocked C'est truffé de barbarismes, il y a 25 fautes d'orthographe majeures en 10 lignes… Le tout pour répondre à des questions du type : "Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV ?". Ma maîtresse de CM2 n'aurait jamais accepté un tel torchon ! Alors en quatrième, ça laisse songeur : abaisser à ce point les exigences, c'est tout simplement mépriser les élèves.

Je ne comprends décidément pas la pédagogie moderne…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par *Fifi* le Sam 15 Nov 2014 - 10:17

@Malaga a écrit:Je ne vois pas du tout la différence entre une note sur 4 et l'utilisation des points rouges et verts. Quand mes élèves font un récit comme celui montré dans l'article, ils ont 0 ou 1 si c'est très mauvais, 2 si c'est mauvais, 3 ou 4 si c'est bien, 5 si c'est très bien.Et je donne aussi la liste des critères sur lesquels ils seront évalués aux élèves.
Maintenant, découper chaque exercice, chaque contrôle est une dizaine de critères d'évaluation rend les évaluations illisibles. Quand les collègues de CM2 sont venus fin juin pour faire la réunion de liaison CM2-6e et nous présenter les élèves, ils ont commencé par nous montrer leur niveau par compétence. C'était totalement illisible, impossible de voir clairement le niveau de chaque élève (à part pour les deux ou trois qui n'avaient que des points rouges ou que des points verts). Les notes sur 20 ont le mérite d'être plus claire.
Je ne suis pas sure qu'elles soient en soi plus claires, c'est surtout une habitude.
Et puis on sait bien qu'un 12 avec tel prof est différent d'un 12 avec un autre prof ...
Et que veut dire une moyenne de 3-4 notes sur des choses différentes (connaissances, rédaction d'un récit, croquis par exemple) ? Si je vois un 12, je ne sais pas si l'élève est moyen partout ou s'il est bon dans un certain type d'exercice et mauvais dans un autre.
Bref, je suis assez partagée.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Ergo le Sam 15 Nov 2014 - 10:20

Oui mais c'est pareil avec les compétences: ce qu'un collègue considère acquis à l'écrit est pour moi loin de l'être et ce que je vais considérer acquis en CO ne sera pas forcément acquis pour lui...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Fesseur Pro le Sam 15 Nov 2014 - 10:21

On peut se servir de la moyenne de classe pour situer un élève par rapport à sa propre moyenne.
Comment faire avec des points rouges ou verts ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Ergo le Sam 15 Nov 2014 - 10:22

On ne peut pas: c'est individualisé. Ou alors, on fait des proportions.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par barèges le Sam 15 Nov 2014 - 10:23

@e-wanderer a écrit:J'ai regardé la copie : le niveau est absolument LAMENTABLE. Comment peut-on évaluer ça "AB" et considérer que c'est "rédigé en français correct" ? Shocked C'est truffé de barbarismes, il y a 25 fautes d'orthographe majeures en 10 lignes… Le tout pour répondre à des questions du type : "Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV ?". Ma maîtresse de CM2 n'aurait jamais accepté un tel torchon ! Alors en quatrième, ça laisse songeur : abaisser à ce point les exigences, c'est tout simplement mépriser les élèves.

Je ne comprends décidément pas la pédagogie moderne…



Mais vous comprenez certaines copies des premières années du supérieur...
Honnêtement, arrivée dans l'enseignement il y a une petite dizaine d'années, je dois me rendre à l'évidence : je ne sais pas évaluer. Je ne peux pas garder les "cadres" ou "normes" qui étaient valides lors de ma propre scolarité ; L'IUFM m'avait bien dit aussi en son temps qu'il fallait changer de paradigme parce que les élèves avaient changé. Pire, je m'aperçois que j'ai oublié, avec le temps, où étaient exactement les limites du tolérable quand nous étions élèves, sans savoir nettement ce qu'elles devraient être aujourd'hui. Je m'en aperçois en lisant certaines interventions ici ou ailleurs d'enseignants plus expérimentés et qui ont eu l'occasion d'enseigner "avant" et "après" : ils ont un souvenir et une pratique de quelque chose de rigoureux, de normé, ils savent où placer les curseurs. Moi, je ne sais pas trop. Que tolérer en matière d'orthographe chez des jeunes de 18-20 ans, pour qui ce n'est plus discriminant ? Et si je suis la seule à les embêter avec ça ? Et si l'intitulé même de ma matière noie le poisson en considérant l'écrit comme la dix-huitième roue du carrosse, vu que c'est censé être acquis et que maintenant on peut faire des choses plus intéressantes à coups de jeux de rôles et de TICE ? Je mets 1 ou 2 à tout le monde ? Je me voile la face et n'évalue plus sur la correction de la langue écrite ?

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par *Fifi* le Sam 15 Nov 2014 - 10:26

@Ergo a écrit:Oui mais c'est pareil avec les compétences: ce qu'un collègue considère acquis à l'écrit est pour moi loin de l'être et ce que je vais considérer acquis en CO ne sera pas forcément acquis pour lui...
C'est vrai sauf que l'on voit exercice par exercice, ca me paraît plus fin qu'une note moyenne de plusieurs exercices. Après on peut noter par type d'exercice mais les moyennes.... Si l'élève a 12, est-ce qu'il a appris mais ne sait pas faire un bilan en français correct ou est-ce qu'il n'a pas assez retenu le cours ?

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par tiptop77 le Sam 15 Nov 2014 - 10:26

@Fesseur Pro a écrit:On peut se servir de la moyenne de classe pour situer un élève par rapport à sa propre moyenne.
Comment faire avec des points rouges ou verts ?

Certains te répondront que ça permet d'éviter la compétition entre élèves. Ce qui est faux à mon sens puisque les gamins demandent aux autres: " t'as eu combien de points verts?"

Je fais partie de l'équipe pédagogique d'une 6ème sans notes car il fallait bien un prof d'anglais mais je ne suis pas le mouvement. Je garde les notes. Le conseil de classe risque d'être particulier... Je vous raconterai.

_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Elyas le Sam 15 Nov 2014 - 10:28

@Ergo a écrit:Oui mais c'est pareil avec les compétences: ce qu'un collègue considère acquis à l'écrit est pour moi loin de l'être et ce que je vais considérer acquis en CO ne sera pas forcément acquis pour lui...

Excellent argument contre la liberté pédagogique, ne trouves-tu pas ?

Si deux professeurs de la même discipline, dans le même établissement ne sont pas d'accord sur les résultats d'une évaluation basée sur un programme national qu'ils doivent tous les deux appliquer, les ennemis de la liberté pédagogique vont se faire un malin plaisir de démolir cela.




Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Ergo le Sam 15 Nov 2014 - 10:32

@*Fifi* a écrit:
@Ergo a écrit:Oui mais c'est pareil avec les compétences: ce qu'un collègue considère acquis à l'écrit est pour moi loin de l'être et ce que je vais considérer acquis en CO ne sera pas forcément acquis pour lui...
C'est vrai sauf que l'on voit exercice par exercice, ca me paraît plus fin qu'une note moyenne de plusieurs exercices. Après on peut noter par type d'exercice mais les moyennes.... Si l'élève a 12, est-ce qu'il a appris mais ne sait pas faire un bilan en français correct ou est-ce qu'il n'a pas assez retenu le cours ?
Ca aussi, ça dépend beaucoup. Dans mon établissement actuel, je fais des évaluations très homogènes; c'est très rare que j'évalue plusieurs choses en même temps - sauf évidemment, dans le cas d'expressions qui synthétisent tout un tas de choses mais à ce moment-là, je n'évalue également que l'expression. De fait, on voit facilement ce que signifie la note et ce que l'élève a réussi ou pas. (Puis je refais la liste dans le commentaire de toute façon.)

De même, si l'élève a une "moyenne" de dix pastilles vertes et de huit pastilles rouges, je ne vois pas en quoi ça aide à savoir s'il a appris ou s'il sait faire - sur un bulletin, en tout cas. Quant à un tel bilan sur une évaluation directement, l'élève a besoin de lire les compétences attendues pour savoir ce qu'il a réussi ou pas - ce qui n'est pas différent du commentaire écrit à côté de la note.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 15 Nov 2014 - 10:32

@*Fifi* a écrit:Et puis on sait bien qu'un 12 avec tel prof est différent d'un 12 avec un autre prof ...

Mais on saura bientôt qu'un "Maîtrise la langue française" avec tel prof est différent d'un "Maîtrise la langue française" avec tel autre. C'est du moins ce que me laisse craindre la copie exhibée dans cet article.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par *Fifi* le Sam 15 Nov 2014 - 10:33

@Fesseur Pro a écrit:On peut se servir de la moyenne de classe pour situer un élève par rapport à sa propre moyenne.
Comment faire avec des points rouges ou verts ?
Avec les notes on les situe les uns par rapport aux autres dans une classe donnée (donc on va situer de manière assez bonne un élève moyen qui sera dans une classe faible et inversement). Mais ca ne dit pas aux parents/à nous/à l'élève ce qu'il sait faire/ne sait pas faire.

Après je suis partagée. Je mets des notes mais j'en vois de moins en moins l'intérêt. Un exemple : j'ai tous les 6èmes, ils ont 2 profs de français différents. Chez moi la 6A est bien plus faible que la 6B. Or en français les 6B ont 12 de moyenne et les 6A ont 15 juste parce que le prof est différent. Pourtant la prof qui a 15 de moyenne a le même sentiment que moi sur certains élèves, c'est juste qu'elle note large pour ne pas dégouter les élèves d'après ses dires. Donc un élève aura par exemple 15 avec elle et 11 ou 12 avec moi pour le même type d'exercice (ex savoir rédiger un truc). Que veut dire la note alors que si on parle par compétence "savoir rédiger" on sera d'accord ?
Et un élève qui a 12 sur plusieurs exercices : comment dire aux parents que l'élève a soit appris mais pas su rédiger, ou pas assez appris ?

Bon, après je mets encore des notes mais j'ai en haut de chaque copie de 6e la liste des attentes (ex connaissances / rédaction) et je mets mon appréciation en face de chaque case pour tenter d'expliciter.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Évaluer sans noter, c'est possible.

Message par Ergo le Sam 15 Nov 2014 - 10:35

@Elyas a écrit:
@Ergo a écrit:Oui mais c'est pareil avec les compétences: ce qu'un collègue considère acquis à l'écrit est pour moi loin de l'être et ce que je vais considérer acquis en CO ne sera pas forcément acquis pour lui...

Excellent argument contre la liberté pédagogique, ne trouves-tu pas ?

Si deux professeurs de la même discipline, dans le même établissement ne sont pas d'accord sur les résultats d'une évaluation basée sur un programme national qu'ils doivent tous les deux appliquer, les ennemis de la liberté pédagogique vont se faire un malin plaisir de démolir cela.

Tout à fait. Mais j'ai eu plusieurs cours à l'IUFM sur la fameuse subjectivité et la constante macabre des corrections. Et à moins de nous remplacer par des robots, je vois mal comment échapper à la subjectivité.

En anglais, je n'ai connu que les compétences en tant que prof, définies par le CECRL. Eh bien, ça a beau faire des pages et des pages, c'est encore sujet à interprétation donc penser que ça aiderait à ce qu'un élève ait le même résultat avec n'importe quel prof parce que c'est défini par des compétences, c'est illusoire.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum