Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Daphné le Dim 14 Juin 2015 - 0:25

@Lornet a écrit:
@Daphné a écrit:
Même pas besoin de beaucoup de points pour changer dans une même commune ou un même département.

Règle vraiment étrange.
Je suis dans une petite commune où il n'y a qu'un seul établissement à côté de ma grosse commune où il y a beaucoup d'établissements.
Donc je ne peux pas changer (dans une même commune) vu que dans la commune où j'enseigne...il n'y a rien d'autre.

Alors je vais devoir attendre d'avoir plus de 500 ou de 600 points pour faire le saut de quelques kilomètres.

Mais il y a peut-être autre chose que cette grosse commune.......

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Marlou.Bassboost le Dim 14 Juin 2015 - 0:29

ce titre me convient mieux.
Je m'y plaît et j'en suis fière, fière de les voir partir et revenir me raconter leurs malheurs avec "les méchants" profs de lycée lol! .... non, vraiment, c'est gratifiant, j'ai un programme de maths que je me régale de faire, dont je n'ai pas encore exploré toutes les facettes comme les cotés historiques, les mystères, les prolongements...

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par User5899 le Dim 14 Juin 2015 - 1:54

marlène.N a écrit:Je m'y plaîs et j'en suis fière, fière de les voir partir et revenir me raconter leurs malheurs avec "les méchants" profs de lycée lol!
Rolling Eyes Rolling Eyes
Pure légende urbaine Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par MrCailloux le Dim 14 Juin 2015 - 2:03

Cripure a écrit:
marlène.N a écrit:Je m'y plaîs et j'en suis fière, fière de les voir partir et revenir me raconter leurs malheurs avec "les méchants" profs de lycée lol!
Rolling Eyes Rolling Eyes
Pure légende urbaine Rolling Eyes

Oh non, je ne suis pas sur... avant dernière semaine de cours "monsieur vous êtes méchant, vous nous mettez que des mauvaises notes, et puis au collège c'était plus facile" Ce à quoi j'ai répondu que si le lycée est trop difficile, il fallait demander à faire une année de rab en collège pour renforcer les capacités qu'ils ne maîtrisent pas en fin de 2nde. L'élève à boudé... Rolling Eyes le bac ne commencera que dans un an...

Ils sont venu se plaindre directement à la source Laughing

_________________
2016-2017: 4 6ème, 2 5ème, 4 4ème + PP (T2)
2015-2016: 2 5ème, 4 4ème, 4 3ème + PP (Néotit')
2014-2015: 5 2nde, 2 1ES/L, 3 MPS (Stagiaire)
2013-2014: 2 2nde (CAD2)
2012-2013: 2 6ème, 6 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 2nde MPS

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Lornet le Dim 14 Juin 2015 - 3:30

@Daphné a écrit:
@Lornet a écrit:
@Daphné a écrit:
Même pas besoin de beaucoup de points pour changer dans une même commune ou un même département.

Règle vraiment étrange.
Je suis dans une petite commune où il n'y a qu'un seul établissement à côté de ma grosse commune où il y a beaucoup d'établissements.
Donc je ne peux pas changer (dans une même commune) vu que dans la commune où j'enseigne...il n'y a rien d'autre.

Alors je vais devoir attendre d'avoir plus de 500 ou de 600 points pour faire le saut de quelques kilomètres.

Mais il y a peut-être autre chose que cette grosse commune.......

D'autres villages avec un seul établissement, pardi !

Avec le système de mut intra actuel, quand on est en ville, on peut échanger son poste contre un autre poste dans la même ville avec peu de points.
Quand on est dans un village, on est coincé (sauf dans tout le département !)

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par lulucastagnette le Dim 14 Juin 2015 - 7:39

@Lornet a écrit:
@Daphné a écrit:
@Lornet a écrit:

Règle vraiment étrange.
Je suis dans une petite commune où il n'y a qu'un seul établissement à côté de ma grosse commune où il y a beaucoup d'établissements.
Donc je ne peux pas changer (dans une même commune) vu que dans la commune où j'enseigne...il n'y a rien d'autre.

Alors je vais devoir attendre d'avoir plus de 500 ou de 600 points pour faire le saut de quelques kilomètres.

Mais il y a peut-être autre chose que cette grosse commune.......

D'autres villages avec un seul établissement, pardi !

Avec le système de mut intra actuel, quand on est en ville, on peut échanger son poste contre un autre poste dans la même ville avec peu de points.
Quand on est dans un village, on est coincé (sauf dans tout le département !)

Dans mon aca, on bouge relativement facilement dans le groupement de communes.

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par roxanne le Dim 14 Juin 2015 - 8:00

ue c'est grâce à la règle de l'infra que j'ai obtenu le poste en lycée puisqu'il se trouve dans la même commune que mon collège avec relativement peu de points (166) mais uniquement des points ancienneté-échelon. Cependant, avant il a fallu y entrer dans cette fameuse commune et ça m'a pris du temps et je l'ai eue uniquement sur un vœu GC avec les points TZR. Et je me suis souvent fait passer devant par des neotits bardés de points RC. Rien n'arrive par hasard non plus. Et j'ai souvent pesté quand j'étais TZR et que je n'étais pas rentrée dans le département et donc je ne pouvais pas échanger mon poste. Maintenant, tes points agreg vont t'aider. Tout vient à point...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Nicolatsar le Dim 14 Juin 2015 - 8:08

@kero a écrit:La question de ladite "stimulation intellectuelle" revient souvent dans ce fil. Elle serait, prétendument, plus importante en lycée.

Je ne sais pas...

Expliquer des notions complexes telles que "monarchie", "État", "Développement durable", "Église", "monachisme", et trouver les moyens de les faire comprendre à des élèves de 11-12, me semble infiniment plus difficile en collège qu'en lycée. Paradoxalement, je trouve que le nécessaire travail d'adaptation (expliquer simplement une réalité complexe) rend nécessaire de s'interroger bien davantage sur le fond de ces concepts, sur les mécanismes historiques à l'œuvre, et ainsi de suite.

Bref, je ne crois pas une minute qu'un cours de qualité au collège nécessite une moindre stimulation intellectuelle qu'au lycée. Ce n'est pas parce que la mise en forme et différente, et la masse d'information moindre, qu'on a moins besoin d'être au point sur le contenu de ce qu'on enseigne.

Ou sinon, cela revient à avouer qu'on se contente de faire des cours approximatifs.
+1000

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par zeprof le Dim 14 Juin 2015 - 8:38

@cocktail a écrit:
@Benji-X a écrit:
@zeprof a écrit:pas de problème, niveau mauvaise image c'est plutôt le LP qui est mal vu Wink
un "charmant collègue" m'a même un jour dit que nous étions des sous profs... donc bon...
pingouin

je fais un peu de provoc, l'essentiel est de se sentir à sa place sunny

le LP est mal vu car prépare à des métiers manuels, ou à cause du comportement des élèves?

Je pense que zeprof entendait "PLP" par "LP".

le LP est souvent mal vu des collègues suffit d'entendre certains dire "oh lui il est pénible il ira en LP' (véridique)
et être PLP est moins prestigieux aux yeux de beaucoup.

mais c'est symptomatique du pays, être enseignant est globalement mal vu. ceci dit je me plais beaucoup dans mon LP et ne souhaite pas en bouger.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Chocolat le Dim 14 Juin 2015 - 8:56

@l-es-prit1 a écrit:Cher(e)s collègues,

Professeur contractuel puis stagiaire en lycée, me voici muté à 24 ans dans un sympathique collège (sans arrière pensée) de Seine et Marne pour ma première année en tant que titulaire. Je parcourais neoprofs pour me renseigner plus amplement sur le collège étant très habitué/attaché au lycée et j'avoue que cela me faire peur...

Alors, être en collège et certifié... est-ce si grave? non-épanouissant? dévalorisant? Nous sommes Professeurs du secondaire tout de même... ni plus, ni moins

A vos expériences! A vos encouragements et relativisations

Quelle idée saugrenue !

Pardon, mais ton message me fait mourir de rire.

Si tu veux être rassuré, sache qu'il y a des gens qui ont plus que le Capes ou l'Agreg et qui enseignent en collège par choix personnel, après avoir enseigné dans le supérieur, et qui s'éclatent.

Les avis et clichés des uns et des autres, tu t'en fiches royalement, tant que tu aimes ce que tu fais.

Puis ceux qui ont l'impression de subir leur job peuvent toujours tenter une reconversion, donc tout va bien.

sunny

Quant à la stimulation intellectuelle, soyons sérieux deux minutes : celle qui grimpe vraiment, c'est surtout en dehors du job qu'elle est à l'œuvre.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par sookie le Dim 14 Juin 2015 - 9:20

Cela me rappelle une conversation avec un ami il y a quelques années. Pour lui les profs de lycée étaient meilleurs que les profs de collège   car ils apprennent plus de choses aux élèves.
J'ai eu beau lui expliquer qu'il n'y avait pas que les connaissances disciplinaires mais aussi la pédagogie mais il ne voulait pas comprendre. 

En tout les cas, moi je me sens bien en collège, et j'aime avoir des 6e et des 3e parce que c'est très différent. Quand je vois les programmes de lycée de ma matière (HGEC) cela ne me fait pas envie. Et quand je vois mon fils en Tle , je ne voudrais pas en avoir 35 comme ça devant moi.
D'un autre côté, deux collègues sont partis en lycée à la rentrée dernière et quand ils viennent nous voir, ils ne regrettent rien (sauf les corrections de copies) et sont radieux ! Tant mieux pour eux.
Et je pense que je n'aimerai pas les relations plus "distantes" entre collègues de lycée que celles au collège où on se connaît tous et où on se parle plus facilement (mais c'est peut-être un cliché, je n'ai fait qu'un an au lycée en tant que stagiaire)

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Sowana le Dim 14 Juin 2015 - 9:38

J'aime beaucoup le collège. Tout d'abord le programme me semble bien plus riche qu'au lycée, sur les quatre niveaux nous avons vraiment la possibilité d'étudier des auteurs très variés, j'adore voir les 6ème s'essayer aux fables, découvrir le parcours d'Ulysse, les 5ème halluciner en lisant Rabelais et se passionner pour les subtilités des romans de la table ronde, les 4ème s'interroger sur les nouvelles fantastiques ou encore les 3ème se prendre une gifle en lisant du Césaire ou du Diop. Et puis ce que j'aime surtout au collège c'est voir l'évolution des élèves sur les quatre années. En 6ème nous récupérons des petits garçons et des petites filles, mignons, enthousiastes, frais et pour certains très timides. Et on les récupère un an, deux ans voire trois ans après, et c'est un vrai plaisir de voir leur évolution, les petites filles timides s'affirmer et s'épanouir, le bougeon de 6ème être devenu plus posé, celui pour qui tout était laborieux être devenu plus solide. Alors évidemment il y en a qu'on préfèrerait ne pas retrouver parce qu'ils sont imbuvables mais je doute que ceux-là soient plus plaisants au lycée.

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par livie le Dim 14 Juin 2015 - 9:58

Je partage tes interrogations. Quand j'ai dit qu'après une année de stage en lycée je passais en collège, j'ai eu le droit à quelques remarques automatiques :

-oh ba... pour quatre ans maxi ce n'est pas si mal
-voilà de quoi te motiver pour passer l'agrégation
- ba tu vois, tu avais 3 chieurs en seconde cette année ? dis-toi que l'an prochain tu en auras 10 à 15 par classes...

Du coup je flippe maintenant. Et je suis rassurée car je lis vos témoignages.

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par livie le Dim 14 Juin 2015 - 10:07

@roxanne a écrit:ue c'est grâce à la règle de l'infra que j'ai obtenu le poste en lycée puisqu'il se trouve dans la même commune que mon collège avec relativement peu de points (166) mais uniquement des points ancienneté-échelon. Cependant, avant il a fallu y entrer dans cette fameuse commune et ça m'a pris du temps et je l'ai eue uniquement sur un vœu GC avec les points TZR. Et je me suis souvent fait passer devant par des neotits bardés de points RC. Rien n'arrive par hasard non plus. Et j'ai souvent pesté quand j'étais TZR et que je n'étais pas rentrée dans le département et donc je ne pouvais pas échanger mon poste. Maintenant, tes points agreg vont t'aider. Tout vient à point...

Bonjour Roxanne.
J'avais une question : quand on est en poste dans le collège d'une commune et qu'on souhaite y avoir le lycée, bénéficions-nous d'une priorité ou pas du tout par rapport à ceux qui ne sont pas déjà sur la commune?

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Lornet le Dim 14 Juin 2015 - 10:10

@lulucastagnette a écrit:
Dans mon aca, on bouge relativement facilement dans le groupement de communes.

Je retiens l'idée. Je demanderai "groupement de communes - lycée" l'année prochaine.

@roxanne a écrit:ue c'est grâce à la règle de l'infra que j'ai obtenu le poste en lycée puisqu'il se trouve dans la même commune que mon collège avec relativement peu de points (166) mais uniquement des points ancienneté-échelon. Cependant, avant il a fallu y entrer dans cette fameuse commune et ça m'a pris du temps et je l'ai eue uniquement sur un vœu GC avec les points TZR. Et je me suis souvent fait passer devant par des neotits bardés de points RC. Rien n'arrive par hasard non plus. Et j'ai souvent pesté quand j'étais TZR et que je n'étais pas rentrée dans le département et donc je ne pouvais pas échanger mon poste. Maintenant, tes points agreg vont t'aider. Tout vient à point...

J'espère que l'inspection va bien se passer.
Je suis entrée dans le groupement avec 200 points et quelques mais pas dans la commune. Et ces dernières années, elle est passée à plus de 500 points (mon collège aussi n'est plus à 200 points, d'ailleurs... ça a plus que doublé).

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Cath le Dim 14 Juin 2015 - 10:13

@zeprof a écrit:pas de problème, niveau mauvaise image c'est plutôt le LP qui est mal vu Wink
un "charmant collègue" m'a même un jour dit que nous étions des sous profs... donc bon...
pingouin

je fais un peu de provoc, l'essentiel est de se sentir à sa place sunny
Vécu :

Je suis prof.
- Ah bon ?
- En lycée professionnel.
- Ah, bon... Et tu as quoi comme classe ?
- Des BEP...
- ... Neutral
- Des bac pro
- Aah... (admiratif)
- Et des BTS.
- fleurs succes !!!


Comme si mon niveau était lié à celui de mes élèves...

J'ai même eu : "Mais pour enseigner en LP, il faut le bac, quand même ?"

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Marlou.Bassboost le Dim 14 Juin 2015 - 10:18

@Cath a écrit:
@zeprof a écrit:pas de problème, niveau mauvaise image c'est plutôt le LP qui est mal vu Wink
un "charmant collègue" m'a même un jour dit que nous étions des sous profs... donc bon...
pingouin

je fais un peu de provoc, l'essentiel est de se sentir à sa place sunny
Vécu :

Je suis prof.
- Ah bon ?
- En lycée professionnel.
- Ah, bon... Et tu as quoi comme classe ?
- Des BEP...
- ... Neutral
- Des bac pro
- Aah... (admiratif)
- Et des BTS.
- fleurs succes !!!


Comme si mon niveau était lié à celui de mes élèves...

J'ai même eu : "Mais pour enseigner en LP, il faut le bac, quand même ?"

affraid hé ben .... j'ai pas de mots face à ces préjugés... Sad

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Lornet le Dim 14 Juin 2015 - 10:20

@livie a écrit:Je partage tes interrogations. Quand j'ai dit qu'après une année de stage en lycée je passais en collège, j'ai eu le droit à quelques remarques automatiques :

-oh ba... pour quatre ans maxi ce n'est pas si mal
-voilà de quoi te motiver pour passer l'agrégation
- ba tu vois, tu avais 3 chieurs en seconde cette année ? dis-toi que l'an prochain tu en auras 10 à 15 par classes...

Du coup je flippe maintenant. Et je suis rassurée car je lis vos témoignages.

Pour le nombre de chieurs, la remarque est stupide. Il y a des secondes où il y en a 10 à 15 et d'autres où il y en a 3, et c'est la même chose pour tous les niveaux.

Il y a quand même le niveau 6e que je trouve parfois plus compliqué que les autres, tout simplement parce que les PE font bien leur travail, diagnostiquent tel élève hyper violent comme relevant de l'ITEP, mais il n'y a pas de place en ITEP alors généralement, l'élève est une année en 6e comme dans une salle d'attente et fait des dégâts avant de partir en fin de 6e... J'ai déjà eu le cas deux fois et on est au delà du chieur.
Aussi une raison pour lesquelles je préfère le niveau 5e au niveau 6e.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par l-es-prit1 le Dim 14 Juin 2015 - 10:35

@livie a écrit:Je partage tes interrogations. Quand j'ai dit qu'après une année de stage en lycée je passais en collège, j'ai eu le droit à quelques remarques automatiques :

-oh ba... pour quatre ans maxi ce n'est pas si mal
-voilà de quoi te motiver pour passer l'agrégation
- ba tu vois, tu avais 3 chieurs en seconde cette année ? dis-toi que l'an prochain tu en auras 10 à 15 par classes...

Du coup je flippe maintenant. Et je suis rassurée car je lis vos témoignages.

Comme quoi ouvrir un fil sur le sujet n'était pas inutile. C'est parce que l'on m'a dit ca que je craignais..

l-es-prit1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Caspar Goodwood le Dim 14 Juin 2015 - 10:42

Ce qui ne me manquera pas au collège:

-aller chercher les élèves dans la cour (où ils ne sont jamais rangés)
-tous les cris (les SOS Smile ), les élèves qui courent dans tous les sens, vous frôlent dans le hall parce qu'ils ne regardent pas où ils vont (ce sont encore des enfants)
-vérifier que X a bien son livre, que Y n'est pas en train de massacrer son workbook à coup de compas ou de blanco
-l'ambiance "familiale" de la salle des profs (je préfère un gros bahut où on peut rester anonyme si on le souhaite)
-participer au loto des parents, tenir la buvette au spectacle de fin d'année, être obligé d'organiser chaque année un voyage en Angleterre

Tout cela ne veut pas dire que je n'ai pas trouvé certains aspects du collège épanouissants ou agréables, je vais regretter certains collègues et certains élèves mais je pense que je m'épanouirai plus en lycée, sans pour autant penser que c'est le paradis et que je vais m'éclater tous les jours (j'ai enseigné en licence pro et j'ai pu constater le faible niveau et le manque de motivation de certains étudiants, pourtant bacheliers et titulaires d'un BTS).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par livie le Dim 14 Juin 2015 - 10:51

Botchan a écrit:Ce qui ne me manquera pas au collège:

-aller chercher les élèves dans la cour (où ils ne sont jamais rangés)
-tous les cris (les SOS Smile ), les élèves qui courent dans tous les sens, vous frôlent dans le hall parce qu'ils ne regardent pas où ils vont (ce sont encore des enfants)
-vérifier que X a bien son livre, que Y n'est pas en train de massacrer son workbook à coup de compas ou de blanco
-l'ambiance "familiale" de la salle des profs (je préfère un gros bahut où on peut rester anonyme si on le souhaite)
-participer au loto des parents, tenir la buvette au spectacle de fin d'année, être obligé d'organiser chaque année un voyage en Angleterre

Tout cela ne veut pas dire que je n'ai pas trouvé certains aspects du collège épanouissants ou agréables, je vais regretter certains collègues et certains élèves mais je pense que je m'épanouirai plus en lycée, sans pour autant penser que c'est le paradis et que je vais m'éclater tous les jours (j'ai enseigné en licence pro et j'ai pu constater le faible niveau et le manque de motivation de certains étudiants, pourtant bacheliers et titulaires d'un BTS).

affraid affraid Fuyons!

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Lornet le Dim 14 Juin 2015 - 10:55

@livie a écrit:
Botchan a écrit:Ce qui ne me manquera pas au collège:

-aller chercher les élèves dans la cour (où ils ne sont jamais rangés)
-tous les cris (les SOS Smile ), les élèves qui courent dans tous les sens, vous frôlent dans le hall parce qu'ils ne regardent pas où ils vont (ce sont encore des enfants)
-vérifier que X a bien son livre, que Y n'est pas en train de massacrer son workbook à coup de compas ou de blanco
-l'ambiance "familiale" de la salle des profs (je préfère un gros bahut où on peut rester anonyme si on le souhaite)
-participer au loto des parents, tenir la buvette au spectacle de fin d'année, être obligé d'organiser chaque année un voyage en Angleterre


affraid affraid Fuyons!

pale pale pale pale J'aurais pu écrire le post de Botchan à la nuance près que je ne suis pas profsseur d'anglais.
Mais sinon, oui, voilà : l'ambiance "familiale" ne me va pas du tout.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Al le Dim 14 Juin 2015 - 10:55

Pour ma part j'ai droit régulièrement à "mais comment peux-tu être TZR en étant agrégée? je ne savais même pas que ça existait!" Rolling Eyes
Alors TZR avec service partagé un peu partout, avec notamment une classe au collège cette année... une 6e!! affraid
Les gens sont désolés pour moi, de ce "déclassement" Laughing , une mamie m'a dit que c'était une honte avec toutes les études que j'avais faites. Heureusement je ne frappe pas les vieilles! aal
Je pense avoir globalement échoué avec ma 6e par manque de formation, de préparation (pas le temps à cause des trajets et des autres cours). C'est un métier totalement à part qui nécessite énormément d'intelligence, d'organisation, de connaissances hyper solides, et d'une méthode. J'ai limité les dégâts en venant sur ce forum mais mon temps plein n'aurait pas été de trop pour cette seule classe (5h de cours, 5h où je serais allée voir les collègues en cours - chose absolument décisive qui m'a beaucoup manqué-5h au moins de préparation de cours par semaine + corrections à rajouter.) J'ai appris énormément de choses grâce au programme de 6e, notamment sur les auteurs classiques que je n'avais jamais eu l'occasion de lire sérieusement, je me suis plongée dans Ovide, dans Homère, et je peux dire que la "stimulation intellectuelle" était au rdv!!! je l'ai senti dans mes voyages, dans mes cours aux autres élèves/étudiants, dans mes autres lectures.

Quand on a beaucoup de boulot (par exemple de préparation / conception de cours), je trouve que certes ça fatigue et ça empêche de lire pour le plaisir d'autres choses, MAIS c'est bien de la "stimulation intellectuelle" (ou alors y a un souci!). Entre les cours de grammaire à conceptualiser (échec lamentable de mon côté mais au moins j'ai essayé), les lectures, les cours, les expressions écrites, ça a été pour moi un véritable challenge intellectuel. J'estime m'en être pas mal sortie sur certains côtés : on a beaucoup lu (tous les livres en série du CDI^^ je crois 10 bouquins en tout sans compter les contes et fables et poésie de leur manuel cheers ), pas mal de dictées pour la plupart non préparées cad avec texte inconnu, sur des points travaillés avant, ils ont pas mal écrit, l'approche littéraire était bonne puisque je n'ai pas vraiment "baissé" le niveau par rapport au lycée à part pour les figures de style abe d'ailleurs le cours de lycée passe sans problème, sinon mieux, avec des 6e éveillés et enthousiastes (par exemple sur La Fontaine, je peux comparer le cours en 6e et en 2de, je me suis plus éclatée en 6e, d'un point de vue intellectuel, dans l'échange d'idées avec les élèves).
Là où j'ai échoué c'est 1) sur la méthodologie globale, ayant une bonne classe, je n'ai pas pensé que les "largués" auraient bénéficié de fiches de méthode pour savoir ce qu'ils doivent faire en arrivant à la maison après le collège par exemple, on vient de me dire que ça aurait été bien... y a 2 jours Suspect ; j'ai juste fait 2 côtés du cahier, un pour la littérature au sens large, l'autre pour grammaire/conjugaison, mais c'était brouillon, et le lexique était inclus dans les lectures, je n'ai pas fait de cours "à part" de vocabulaire (sauf 1 ou 2 fois). Je n'ai pas évalué le lexique à part car je l'évaluais dans les écritures. Je n'ai pas systématisé la recherche étymologie. Ils n'ont jamais utilisé le dictionnaire en classe. J'ai donné très peu de devoirs à la maison car j'étais toujours à flux tendu / j'oubliais (manque de systématisme dans les exercices).
Bref j'arrête là titanic mais c'est pour dire qu'on peut être agrégé et faire des trucs pas mal en lycée, et se retrouver complètement à la rue (pédagogiquement, intellectuellement) devant 22 6e. (Je passe sur le fait d'avoir été régulièrement dépassée en gestion de classe, de n'avoir pas su comment réagir face à des gamins adorables en début d'année qui entrent en préadolescence et dont le comportement se détériore - alors que c'est plutôt l'inverse en lycée - et donc de m'être très souvent énervée alors qu'avec une meilleure gestion de classe (et un cours mieux structuré?) les débordements n'auraient pas eu lieu. +Quelques problèmes dans le relationnel que je n'ai pas au lycée.)

Finalement je préfère continuer au lycée mais si je suis de nouveau au collège, j'irai voir les cours des collègues, je demanderai à ce qu'ils viennent me voir. Bref j'éviterai de faire les choses à moitié comme cette année et de penser que "ça va, c'est des 6e, je devrais y arriver Laughing "
LOL.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par sookie le Dim 14 Juin 2015 - 10:56

Botchan a écrit:Ce qui ne me manquera pas au collège:

-aller chercher les élèves dans la cour (où ils ne sont jamais rangés)
-tous les cris (les SOS Smile ), les élèves qui courent dans tous les sens, vous frôlent dans le hall parce qu'ils ne regardent pas où ils vont (ce sont encore des enfants)
-vérifier que X a bien son livre, que Y n'est pas en train de massacrer son workbook à coup de compas ou de blanco
-l'ambiance "familiale" de la salle des profs (je préfère un gros bahut où on peut rester anonyme si on le souhaite)
-participer au loto des parents, tenir la buvette au spectacle de fin d'année, être obligé d'organiser chaque année un voyage en Angleterre

Tout cela ne veut pas dire que je n'ai pas trouvé certains aspects du collège épanouissants ou agréables, je vais regretter certains collègues et certains élèves mais je pense que je m'épanouirai plus en lycée, sans pour autant penser que c'est le paradis et que je vais m'éclater tous les jours (j'ai enseigné en licence pro et j'ai pu constater le faible niveau et le manque de motivation de certains étudiants, pourtant bacheliers et titulaires d'un BTS).

Parce qu'au lycée tu n'en auras rien à faire ou parce qu'ils auront tous leur livre et qu'ils tiendront leur classeur/cahier correctement ?

Et donc il n'y a aucun lycée qui organise des voyages à l'étranger ?

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par miss sophie le Dim 14 Juin 2015 - 11:00

Quand j'ai eu le CAPES je voulais enseigner en lycée (cela me paraissait plus proche des études que je venais de faire, plus intéressant donc) et c'est là que j'ai fait mon stage. Mais depuis, cela fait quinze ans que j'enseigne en collège et j'adore cela ! C'est très varié, tant dans les profils de classe (les sixièmes ne se comportent pas comme des troisièmes) que dans les œuvres et notions qu'on peut y aborder. J'aime beaucoup l'enthousiasme des petits, beaucoup moins l'apathie des grands (mais quand on arrive quand même à les intéresser, quelle satisfaction !). Trouver des stratégies pour leur faire comprendre tel texte ou telle notion est stimulant, je trouve. Enfin, 25 élèves par classe me semble déjà trop pour assurer le suivi de tous ceux qui ont des difficultés, alors des classes à 35, très peu pour moi !

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Professeur en collège et s'y plaire !

Message par Lornet le Dim 14 Juin 2015 - 11:00

Au lycée, je ne me souviens pas avoir vu d'élèves massacrer leurs livres à coups de compas ou de blanco.
Ils ne les achètent pas, ils les oublient, mais ils ne les massacrent pas ou alors pas devant moi.
heu

Au collège, si, je l'ai déjà vu et les malheureux livres finissaient dans mon sac. "Ouais, vous avez pas le droit ! C'est ma mère qui l'a acheté !"
Descartes

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum