Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Page 4 sur 31 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 17 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par musa le Mar 15 Déc 2015 - 22:13

@Presse-purée a écrit:Elle a raison!

Et après, on les fait ratonner par des CRS et on leur flanque une fiche S. Ça leur fera les pieds lorsque on flanquera tous les fichés S en centres de rétention fermés.

Je pense même qu'il faudrait rétablir cette belle pratique -tombée malheureusement en désuétude- qu'était le pilori.
Une belle pancarte "anti-social" ou "réac" autour du cou, ça le ferait bien.

"Antisocial tu perds ton sang -froid"

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Tangleding le Mar 15 Déc 2015 - 22:29

MSA glose sur la formation collège (elle ne dit pas que des âneries, mais beaucoup de lieux-communs).

J'ai commenté (ce sera sans doute censuré) :

tangleding
Votre commentaire est en attente de modération.
15 décembre 2015 à 23:26

Avant de parler de formation, si vous pouviez corriger cette horrible erreur (je n’ai pas dit faute, mais j’espère que vous n’êtes pas professeur de français) :
« la réforme la plus ambitieuse qu’à connu la maison Éducation Nationale »

–> Le « A » sans accent, cela ira mieux.

Pour ce qui est du fond. Former des adultes, même non enseignants, est plus difficile que former des enfants/adolescents.

Former des professionnels en exercice (souvent depuis longtemps) dans leur domaine théorique d’expertise professionnelle est évidemment plus délicat.

Mais ici, en l’occurrence, il s’agit de former en vue d’une réforme qui est, quoi que vous affirmiez, massivement rejetée.

Cet état de fait est tellement incontestable que le MEN en a parfaitement conscience et use de menaces diverses (voir le dernier courrier de la recteur de Grenoble) pour tenter de surmonter la contestation qui s’exprime lors des formations.

Si les « stagiaires » ne sont pas volontaires, c’est justement parce que le MEN veut contraindre à la mise en place d’une réforme dont il n’a pas su démontrer l’intérêt (et chaque formation éloigne visiblement un peu plus cet objectif).

Il est paradoxal que le MEN nous balance à la figure une réforme pour améliorer notre pédagogie avec pour seul argument la contrainte hiérarchique.

Quand des formateurs prétendent nous démontrer qu’un bon enseignement n’est pas « frontal », la moindre des choses serait que leur formation ne le soit pas.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par kamasolou le Mar 15 Déc 2015 - 22:33

Pfff j'espère juste ne pas l'avoir en "formatrice" à la rentrée (nos formatages commencent en janvier, elle est dans mon académie...)

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par musa le Mar 15 Déc 2015 - 22:33

Tant qu'à faire tu aurais pu corriger "la réforme la plus ambitieuse qu'ait connue la maison Education Nationale " Wink

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Tangleding le Mar 15 Déc 2015 - 22:43

Oh la la, le "A" m'a tellement écorché les yeux, je dois dire. Me suis juste forcé à tout lire avant de réagir.


Je propose que chacun aille corriger une faute erreur, histoire de mettre de l'ambiance.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par abricotedapi le Mar 15 Déc 2015 - 22:47

J'ai lu la lettre de la rectrice, je suis scandalisée.

Déjà je m'insurge du procès d'intention qui est fait aux collègues silencieux et passifs : comment déterminer qui est ainsi par refus d'obtempérer, par incompréhension de ce qui est demandé, par écoute attentive, par calme naturel, par fatigue... ? Comment peut-on décréter que ceux qui sont silencieux et passifs s'opposent à la réforme ? Comment peut-on décréter que leur comportement est choquant ?

Ensuite, oui, il nous arrive de nous montrer agressifs, parce que nous sommes en colère, parce que nous sommes traités comme des incompétents, parce que nous sommes scandalisés par le discours qu'on entend (je reviens sur le "former des élèves adaptables à l'entreprise" dont je parlais l'autre fois). Quand nous avons de vraies questions ou inquiétudes on nous répond vaguement et on nous demande de faire des activités, en formation, que nous ne comprenons pas, dont nous ne comprenons pas l'intérêt. On ne se sent ni formés ni respectés. Donc, oui, nous sommes en colère.

La rectrice nous traite comme des gens irresponsables. Le fait que nous soyons des "personnels éducatifs en responsabilité d'élèves" n'a rien à voir avec la situation, notre réaction face à la réforme et à la mise en place de cette réforme ne remet pas en cause notre aptitude à gérer nos élèves.
La menace pour nous faire rentrer dans le rang est scandaleuse. La rectrice invite les chefs à surveiller nos comportements, à savoir qui est agressif et qui est passif. Nous avons le droit d'être en colère et de nous exprimer lors des journées de formation, car nous avons des inquiétudes légitimes et nous ne nous sentons pas écoutés. Nous avons le droit, face au flou de la réforme et à son application insensée, d'être abasourdis et désemparés, ce qui ne nous rend pas actifs lors des formations.

C'est franchement une déclaration de guerre, cette lettre. J'étais décidée à ne pas faire trop de vague, à suivre mollement le courant, à ne pas participer activement mais à faire le strict minimum, mais là ça me donne juste envie de monter au créneau.

Au lieu de nous écrire directement pour apaiser la situation, elle écrit à nos chefs pour leur dire de nous dénoncer afin de punir ceux qui ne rentrent pas dans le rang, belle attitude ! On est encore une fois traités comme des irresponsables. Si ce n'est pas le conflit qu'elle cherche en créant ce rapport de force, je ne vois pas...

Merci au SNALC pour le communiqué, aux préavis de grève.


Dernière édition par abricotedapi le Mar 15 Déc 2015 - 23:01, édité 1 fois

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Loreleii le Mar 15 Déc 2015 - 22:52

@abricotedapi a écrit:J'ai lu la lettre de la rectrice, je suis scandalisée.

Déjà je m'insurge du procès d'intention qui est fait aux collègues silencieux et passifs : comment déterminer qui est ainsi par refus d'obtempérer, par incompréhension de ce qui est demandé, par écoute attentive, par calme naturel, par fatigue... ? Comment peut-on décréter que ceux qui sont silencieux et passifs s'opposent à la réforme ? Comment peut-on décréter que leur comportement est choquant ?

Ensuite, oui, il nous arrive de nous montrer agressifs, parce que nous sommes en colère, parce que nous sommes traités comme des incompétents, parce que nous sommes scandalisés par le discours qu'on entend (je reviens sur le "former des élèves adaptables à l'entreprise" dont je parlais l'autre fois). Quand nous avons de vraies questions ou inquiétudes on nous répond vaguement et on nous demande de faire des activités, en formation, que nous ne comprenons pas, dont nous ne comprenons pas l'intérêt. On ne se sent ni formés ni respectés. Donc, oui, nous sommes en colère.

La rectrice nous traite comme des gens irresponsables. Le fait que nous soyons des "personnels éducatifs en responsabilité d'élèves" n'a rien à voir avec la situation, notre réaction face à la réforme et à la mise en place de cette réforme ne remet pas en cause notre aptitude à gérer nos élèves.
La menace pour nous faire rentrer dans le rang est scandaleuse. La rectrice invite les chefs à surveiller nos comportements, à savoir qui est agressif et qui est passif. Nous avons le droit d'être en colère et de nous exprimer lors des journées de formation, car nous avons des inquiétudes légitimes et nous ne nous sentons pas écoutés. Nous avons le droit, face au flou de la réforme et à son application insensée, d'être abasourdis et désemparés, ce qui ne nous rend pas actifs lors des formations.

C'est franchement une déclaration de guerre, cette lettre. J'étais décidée à ne pas faire trop de vague, à suivre mollement le courant, à ne pas participer activement mais à faire le strict minimum, mais là ça me donne juste envie de monter au créneau.

Au lieu de nous écrire directement pour apaiser la situation, elle écrit à nos chefs pour leur dire de nous dénoncer afin de punir ceux qui ne rentrent pas dans le rang, belle attitude ! On est encore une fois traités comme des irresponsables. Si ce n'est pas le conflit qu'elle cherche en créant ce rapport de force, je ne vois pas...

topela

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Mila Saint Anne le Mar 15 Déc 2015 - 22:54

@kamasolou a écrit:Pfff j'espère juste ne pas l'avoir en "formatrice" à la rentrée (nos formatages commencent en janvier, elle est dans mon académie...)

Dans quel établissement es-tu convoquée que je te rassure....? Si tu as un prénom composé, il y a des chances que oui quand même ... désolée.


Dernière édition par Mila Saint Anne le Mar 15 Déc 2015 - 23:08, édité 3 fois

Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par DesolationRow le Mar 15 Déc 2015 - 22:58

Qu'on confie la formation de professeurs à quelqu'un capable d'écrire "la réforme qu'à connu" donne une bonne idée de l'état de l'EN.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Melyne5 le Mar 15 Déc 2015 - 23:07

@Mila Saint Anne a écrit:
@kamasolou a écrit:Pfff j'espère juste ne pas l'avoir en "formatrice" à la rentrée (nos formatages commencent en janvier, elle est dans mon académie...)

Dans quel établissement est-tu convoqué que je te rassure....?

ES-TU !!!! Non mais ! Et une de plus ...ou de moins !!!


Melyne5
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par linkus le Mar 15 Déc 2015 - 23:09

@Melyne5 a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@kamasolou a écrit:Pfff j'espère juste ne pas l'avoir en "formatrice" à la rentrée (nos formatages commencent en janvier, elle est dans mon académie...)

Dans quel établissement est-tu convoqué que je te rassure....?

ES-TU !!!! Non mais ! Et une de plus ...ou de moins !!!


Ne perd pas ton temps. Ignore-la, cela ne vaut pas la peine.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Lefteris le Mar 15 Déc 2015 - 23:13

Cette circulaire abjecte est en train de connaître (déjà) un franc succès hors de l'académie. Les collègues commencent à y voir l'expression d'une volonté venant de bien plus haut.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Tangleding le Mar 15 Déc 2015 - 23:18

Selon les contextes d'étab il n'est pas toujours judicieux de la faire connaitre... Dans les étab froussards, j'éviterais de faire de la pub à ce courrier.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Fesseur Pro le Mar 15 Déc 2015 - 23:20

@Tangleding a écrit:Selon les contextes d'étab il n'est pas toujours judicieux de la faire connaitre... Dans les étab froussards, j'éviterais de faire de la pub à ce courrier.
+ 1
Je ne compte pas la faire tourner "chez moi".

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Liya le Mar 15 Déc 2015 - 23:21

Je suis dépitée par cette lettre mais elle ne vient que formaliser ce qui se passe déjà sur le terrain : tentatives de "management" des équipes, séparation des professeurs en groupes de "travail" même lorsque cela s'avère improductif et lorsque l'on pose des questions pratiques (mais contrariantes) sur la mise en œuvre de la réforme, nous n'avons aucune remarque sur le moment mais un retour très négatif est fait au Cde.
Tout n'est que dénigrement des enseignants, aussi bien le vocabulaire employé lors des formations (on nous dit que nous sommes "déstabilisés", que nous "grognons" lorsque nous exprimons notre légitime inquiétude face à une mise en place bâclée de la réforme) que dans les intitulés choisis ("la professionnalisation enseignante" -> jusque là, ce que l'on faisait n'était qu'un passe-temps).

Liya
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Babelle le Mar 15 Déc 2015 - 23:27

@Tangleding a écrit:Selon les contextes d'étab il n'est pas toujours judicieux de la faire connaitre... Dans les étab froussards, j'éviterais de faire de la pub à ce courrier.

+1. J'en ai parlé à une collègue lors de la pause cigarette et j'ai vu la peur dans son regard. Je me garderai donc bien d'en faire part aux autres.

Babelle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Luigi_B le Mar 15 Déc 2015 - 23:37

Peut-être que de simplement lire cette lettre peut être versé au dossier ? santa

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Liya le Mar 15 Déc 2015 - 23:37

@Babelle a écrit:
@Tangleding a écrit:Selon les contextes d'étab il n'est pas toujours judicieux de la faire connaitre... Dans les étab froussards, j'éviterais de faire de la pub à ce courrier.

+1.  J'en ai parlé à une collègue lors de la pause cigarette et j'ai vu la peur dans son regard. Je me garderai donc bien d'en faire part aux autres.

Ok mais c'est un peu facile d'avoir peur, de s'indigner et de ne rien dire : d'après ce que j'ai compris d'une intervention précédente de Celeborn, c'est tout de même un gros gloubiboulga pour intimider. "Avoir peur" et ne rien dire même si on n'en pense pas moins, c'est laisser les collègues qui posent des questions se retrouver dans des situations délicates.
Néanmoins, je comprends aussi que s'il n'y a vraiment personne pour te soutenir dans ton établissement, tu ne veuilles pas la diffuser. (Et pourquoi ne pas la laisser trainer en salle des profs ?)

Liya
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Daphné le Mer 16 Déc 2015 - 2:26

@Melyne5 a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@kamasolou a écrit:Pfff j'espère juste ne pas l'avoir en "formatrice" à la rentrée (nos formatages commencent en janvier, elle est dans mon académie...)

Dans quel établissement est-tu convoqué que je te rassure....?

ES-TU !!!! Non mais ! Et une de plus ...ou de moins !!!


Kamasolu a signifié être une femme Wink
Donc es-tu convoquée...

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par amalricu le Mer 16 Déc 2015 - 6:22

Claudine Schmidt-Lainé : « Vous devez faire erreur »

Notre rédaction a contacté par courriel Claudine Schmidt-Lainé, afin qu’elle puisse s’exprimer dans nos colonnes sur les soupçons pesant sur elle. Elle nous a répondu : « Vous devez faire erreur car je n’ai connaissance d’aucune procédure de police judiciaire me concernant. » Le cabinet de Najat Vallaud-Belkacem précise également que « le ministère n’est pas au courant de l’ouverture d’une enquête judiciaire. Nous savons cependant que des anomalies de gestion ont été constatées, mais qu’elles ont été réglées avant le départ de Madame Schmidt-Lainé. » La justice, elle, considère que l’affaire n’est pas totalement réglée.

Baptiste Laureau


b.laureau@presse-normande.com

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Sophie38 le Mer 16 Déc 2015 - 6:41

bien, très bien tout ça !

Sophie38
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Presse-purée le Mer 16 Déc 2015 - 6:42

La professionnalisation enseignante, c'est le renoncement à sa discipline de formation qui est "une limite", un "carcan", un "blocage à dépasser".
Cela se fait conjointement avec le dénigrement de la culture (alors que c'est précisément ce dont un enseignant aurait besoin pour "construire des ponts entre les disciplines"), le renoncement à un idéal d'émancipation par la connaissance, héritage des Lumières, le renoncement à l'idée de garanties nationales (en terme de programmes et de diplômes).
Réforme du collège et APC vont de pair. Or, on connaît les effets néfastes sur les connaissances et sur la perception de leur importance qu'amène l'APC, que ce soit chez les élèves et chez les décideurs.
Et bon, si on enseigne plus de disciplines, on n'a plus besoin d'être savant en celles-ci, donc d'y être formé, donc d'avoir des gens pour le faire dans le supérieur. Mais en revanche, on a besoin de "pédagogie". On va donc assister à un transfert de postes, avec des suppressions massives de postes disciplinaires en universités et la création un peu moins massive de postes 70ème section, puisque ceux-ci, parce qu'ils maîtrisent la "pédagogie", peuvent enseigner n'importe quoi et surtout ce qu'ils ne maîtrisent pas et sont par conséquent bien supérieurs aux pauvres cons qui sont formés à la transmission de disciplines.

Bref, il y en a qui ont des intérêts forts à cette réforme, et qui se fichent de la qualité de ce qui est transmis.

Ce sont les mêmes qui ont massacré l'enseignement du français, et qui maintenant, après avoir consciencieusement saccagé cette discipline (voir l'article de P. Merle sur les "anti-pédagos", où il explique explicitement qu'ils sont majoritairement profs de lettres), prétendent partout que n'importe qui peut l'enseigner puisque "le français se fait partout" et qu'on peut à bon droit continuer de leur supprimer des horaires.

Quant à la mauvaise qualité de ce qui est transmis, il suffit de voir les propositions d'EPI.


Dernière édition par Presse-purée le Mer 16 Déc 2015 - 6:45, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par leyade le Mer 16 Déc 2015 - 6:43

@Audrey a écrit:Mais mais mais... c'est pas juste!
Avant sanction, moi, je veux:
- un mot dans mon carnet, pour me laisser la chance de réagir de façon autonome
- une heure de colle, pour signifier une dernière limite à ne surtout pas franchir
- un rv avec la DRH pour comprendre ce qui me pousse à agir ainsi, contre mon propre intérêt
- un rv pour mes parents dans le bureau de la rectrice, parce que mes parents doivent être partenaires de la sanction
- une commission éducative, pour construire, ensemble, une remédiation, un parcours éducatif, scolaire, car ma place est devant mes classes, pas chez moi à ne rien faire

Non, sérieusement, je trouve que la rectrice ne fait pas ce qu'il faut: il faut s'adapter à son public, savoir être attentif aux signes d'alertes qui peuvent mener au décrochage, et permettre la réussite, à tout âge, de tous les personnels, en respectant leurs différences. Ce qui compte, c'est comment ses formations irradient le socle.
Un personnel fonctionnaire qui argumente, qui exprime une position, une sensibilité même, doit voir ses compétences validées.

Laughing Laughing Laughing

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Juanlino le Mer 16 Déc 2015 - 6:44

C'est "pile poil" dans la ligne, en effet!

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Hermiony le Mer 16 Déc 2015 - 8:10

@V.Marchais a écrit:
@Hermiony a écrit:

Mais si cette convocation / OM tombe sur un jour où l'on n'a pas cours, rien ne nous oblige à nous y rendre, non ?

Si. Un ordre de mission est un ordre de mission. Nous sommes des fonctionnaires.
Tu peux te déclarer gréviste. Tu encours éventuellement un retrait d'1/30e mais aucune sanction. (la grève est un droit.)

Rolling Eyes Bon, alors le SNES est à côté de la plaque du coup...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par kamasolou le Mer 16 Déc 2015 - 8:58

@Hermiony a écrit:
@V.Marchais a écrit:
@Hermiony a écrit:

Mais si cette convocation / OM tombe sur un jour où l'on n'a pas cours, rien ne nous oblige à nous y rendre, non ?

Si. Un ordre de mission est un ordre de mission. Nous sommes des fonctionnaires.
Tu peux te déclarer gréviste. Tu encours éventuellement un retrait d'1/30e mais aucune sanction. (la grève est un droit.)

Rolling Eyes Bon, alors le SNES est à côté de la plaque du coup...

Tout est dans le rapport de force : dans certaines académies, les collègues ont massivement écrit au recteur (sous couvert du CDE) pour refuser les formations (qui doivent normalement se faire sur la base du volontariat) et prendre leurs élèves à la place. Parfois c'est accepté, parfois non. Encore un traitement inégal selon les établissements et les académies.
L'inégalité à tous les niveaux, c'est bien la principale caractéristique de cette réforme...

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 31 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 17 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum