Crise de recrutement - suite et pas fin

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Crise de recrutement - suite et pas fin

Message par ben2510 le Ven 26 Fév 2016 - 20:13

@PauvreYorick a écrit:J'ai feuilleté à nouveau le bouquin en question et voilà que je ne retrouve pas ce dont nous parlions...

Bigre !
Voila qui est fâcheux.
Me serait-je planté dans les grandes largeurs ?
En tout cas je suis raisonnablement certain que ce que nous avons évoqué provient d'un livre de cette collection.
Spoiler:
Vu le rangement de mes livres, j'ai bien peur que le plus simple soit de passer chez le libraire pour commander toute la collection.

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise de recrutement - suite et pas fin

Message par macassa le Sam 27 Fév 2016 - 10:17

@moonie a écrit:En Lycée pro actuellement, on ne cherche que de bons animateurs avec une âme de maton. Les connaissances passent au second plan et on comprend que le métier ne soit réservé à terme qu'à des éducateurs sans culture. Paradoxalement,on licencie ceux qui maîtrisent leurs connaissances mais ne "gèrent" pas leur classe comme il faudrait.(sous-entendu ne savent pas animer et occuper des élèves ingérables car il n'y pas d'investissement dans des structures spécialisées ).

Tout à fait d'accord avec cette triste constatation !!

En sections professionnelles tertiaires, le niveau des élèves est tellement bas, les exigences à l'examen tellement ridicules à cause du système pervers du CCF qu'un adulte souvent ancien professionnel dans la matière peut parfaitement encadrer nos sections du moment que cet adulte a la carrure et la santé pour ne pas craquer !!

J'en ai vu passer des collègues remplaçants, je ne les blâme car ils subissent aussi le système pervers du statut de " prof intérim" pour occuper les classes difficiles que personne ne veut !!

macassa
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise de recrutement - suite et pas fin

Message par pasbien le Mar 1 Mar 2016 - 15:37

@Karine B. a écrit:Admissibilités aux concours réservés : déjà 29 % de postes non pourvus !

http://www.snes.edu/Admissibilites-concours-reserves-2016.html

Par curiosité je suis allé voir les résultats d'admissibilité pour le concours réservé de Technologie : 27 admissibles pour 60 postes veneration veneration

Tous les lauréats seront envoyés en région parisienne pour de très nombreuses années (il n'y a qu'à regarder les barres des années précédentes, et celles de cette année, bien que provisoires, n'augurent pas d'amélioration), si bien qu'il est fort à parier que de nombreux lauréats refuseront le bénéfice du concours (comme cela fut le cas les années précédentes d'ailleurs).

Je suis moi même exilé en région parisienne, mon seul espoir est d'obtenir le CAPES de Maths.
Je suis dépité, et dire qu'en province les annonces pour des postes à l'année et à temps complet s'accumulent sur PoleEmploi.

J'aime mon boulot, j'aime enseigner ma matière et je pense bien le faire mais là je suis en train de craquer moralement. No No No
Désolé pour le post peu réjouissant!

pasbien
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise de recrutement - suite et pas fin

Message par InvitéML le Dim 3 Avr 2016 - 20:52

@adaguifa a écrit:Il ne faut pas confondre les inepties de la réforme et la qualité des gens qui se trouvent devant les élèves. J'ai bien conscience que nous, contractuels, nous ne sommes pas forcément au point sur tous les points. Mais je ne pense vraiment pas que la qualité de notre enseignement dépende uniquement de la réussite à un concours. Je passe l'interne cette année et je peux témoigner de la galère que beaucoup d'entre nous vivent. J'ai autours de moi des gens, certes parfois légers, qui se donnent réellement pour être enfin considérés dans leur travail, des personnes volontaires, courageuses. Ceux qui ne sont pas comme moi ne connaissent pas les angoisses que nous subissons tous à un moment de l'année. Oui, il vaut mieux utiliser les contractuels, on coûte moins cher. Mais, pour la majorité d'entre nous, il faut tout de même penser à nos parcours de vie. Nous ne sommes pas forcément les recalés du concours. Peut-être avons-nous fait des choix de vie différents, peut-être que nos parcours sont moins lisses, moins évidents.
Je ne tiens pas à polémiquer, d'ailleurs je parle peu sur le forum. Ce site m'a énormément aidée dans mes débuts et je suis, comme beaucoup, chaque jour en visite sur ce dernier. Je veux juste rappeler qu'il n'y a pas que des incompétents parmi les contractuels.
topela Merci, de remettre les points sur les i, un concours loupé ne signifie pas que l'on soit incompétents pour enseigner.
Certains contractuels sont prêts à tout acceptés pour avoir un travail... est-ce une erreur ? Je ne pense pas. Nous acceptons d'une part pour vivre, d'autre part pour ces élèves qui n'auront pas de prof si nous n'étions pas là. Maintenant le ministère fait des économies de bouts de chandelle avec des contrats ne prenant pas en compte les vacances, en nous payant moins que des titulaires en nous mettant dans des situations difficilement supportables parfois. Soyez donc assurés que si nous faisons ce métier c'est avec une conscience professionnelle malgré nos incompétences pour obtenir ce concours.

InvitéML
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise de recrutement - suite et pas fin

Message par Honchamp le Dim 3 Avr 2016 - 21:02

Je me demande si cette année le ministère n'aurait pas sacrifié les académies de Lille et Amiens.
Il y a effectivement régulièrement des offres sur Pôle Emploi dans énormément de matières : histoire, Lettres-Histoire, allemand,et encore, je ne regarde pas tout...
Il doit donc y avoir des tas de remplacement pas pourvus ?

Bien plus qu'en région parisienne.

Il y a donc bien une politique ministérielle d'attribution des postes de néo-tit, de stagiaires ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise de recrutement - suite et pas fin

Message par Agrippina furiosa le Dim 3 Avr 2016 - 21:08

+ 1 La démone !
Perso, je suis horrifiée par la manière dont on vous balance, sans aucune formation, dans la fosse aux lions ... L'année dernière, on a vu débouler une jeune ingénieur(e) chimiste qui ne trouvait pas de boulot et qui  a été envoyée par Pôle emploi : elle a fait 3 semaines de maths tant bien que mal, motivée mais complètement noyée par l'ampleur de tout ce qu'il y avait de nouveau pour elle à assimiler (elle est tombée sur la fameuse période fin mai jusqu'à fin juin, avec les joies des conseils, de l'épreuve orale d'HDA et de la garderie de fin d'année !). Et cette année, on a récupéré une collègue en allemand complètement perdue : elle a beaucoup de mal à préparer ses cours parce qu'elle n'a pas eu de formation pour ça, à tenir ses classes (les gamins ont vite senti son désarroi), à gérer la fatigue des trajets (elle habite à 1h15 du collège). Elle se retrouve en prime à devoir attaquer l'initiation à la primaire et l'échange avec notre ville partenaire de jumelage. Personne ne l'aide trop au collège, j'essaie de faire ce que je peux, mais c'est pas en engueulant les élèves à sa place que je vais l'aider ... Elle a eu sa formation sur les nouveaux programmes d'allemand et je lui ai suggéré de chercher de l'aide auprès de l'inspecteur (réputé sympa, je m'étais renseigné avant !) : et ben bien joué, il n'a rien trouvé de mieux à faire que de débarquer pour l'inspecter la semaine d'après ... La pauvre, elle en bave et je ne sais plus trop quoi lui conseiller, à part l'arrêt maladie ... elle en sort juste d'ailleurs, suite à l'inspection ... Si le but était de la dégoûter à tout jamais de ce boulot, je crois que ça a pas mal marché ... Et franchement je suis écoeurée !!! Evil or Very Mad

Agrippina furiosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise de recrutement - suite et pas fin

Message par Rhizome le Dim 3 Avr 2016 - 21:14

Melle La Démone a écrit:
@adaguifa a écrit:I Mais, pour la majorité d'entre nous, il faut tout de même penser à nos parcours de vie. Nous ne sommes pas forcément les recalés du concours. Peut-être avons-nous fait des choix de vie différents, peut-être que nos parcours sont moins lisses, moins évidents.
Je ne tiens pas à polémiquer, d'ailleurs je parle peu sur le forum. Ce site m'a énormément aidée dans mes débuts et je suis, comme beaucoup, chaque jour en visite sur ce dernier. Je veux juste rappeler qu'il n'y a pas que des incompétents parmi les contractuels.
topela  Merci, de remettre les points sur les i, un concours loupé ne signifie pas que l'on soit incompétents pour enseigner.
Certains contractuels sont prêts à tout acceptés pour avoir un travail... est-ce une erreur ? Je ne pense pas. Nous acceptons d'une part pour vivre, d'autre part pour ces élèves qui n'auront pas de prof si nous n'étions pas là. Maintenant le ministère fait des économies de bouts de chandelle avec des contrats ne prenant pas en compte les vacances, en nous payant moins que des titulaires en nous mettant dans des situations difficilement supportables parfois.  Soyez donc assurés que si nous faisons ce métier c'est avec une conscience professionnelle malgré nos incompétences pour obtenir ce concours.

Contractuelle ici par choix, pour suivre un conjoint muté soit tous les ans soit tous les 3 ans. J'ai été inspectée 3 fois, et ces 3 fois se sont bien passées, de nombreux collègues me demandent mon avis pour certains de leurs cours et même s'inspirent des miens et je travaille énormément à la maison pour tout gérer (25h de cours par semaine, 12 niveaux...) et pour être au courant de toutes les "nouveautés". Cette année je suis la remplaçante de la remplaçante, les 2 collègues précédents n'ayant tenu que quelques semaines et je tiens bon, je suis une habituée des classes difficiles car c'est en général ce genre de classes, dont personne ne veut, que nous récupérons.

Rhizome
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum