Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Page 6 sur 21 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par RogerMartin le Mer 24 Fév 2016, 23:24

elpenor a écrit:Je cherchais la blague, grillé par RM et Pamp'  veneration

Oui, ce fil inspire Razz

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par corailc le Mer 24 Fév 2016, 23:24

Je crois qu'on en tient un bon là... C'est quelque chose quand même, certains sujets rameutent toujours des trublions qui braient dans le sens du vent...

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par JPhMM le Mer 24 Fév 2016, 23:24

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@DesolationRow a écrit:Très très inquiétant. L'université va recruter des gens qualifiés.
L'angoisse.

Laughing Laughing Laughing

Sinon, on cite des historiens ou des philosophes qui postulent et obtiennent des postes en sciences de l'éducation.
Pour les historiens de la philosophie, ce doit être comme le double effet Kiss Cool.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par Le Schtroumpfissime le Mer 24 Fév 2016, 23:25

@GreenCpe a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@GreenCpe a écrit:ce que je veux dire c'est qu'être détenteur d'un doctorat après avoir fait un cursus entièrement universitaire de type LMD et exceller ne suffira pas à obtenir un poste à moins d'avoir constitué son réseau ou avoir été désigné comme la relève...

Connaître la différence entre un infinitif et un participe passé peut également être un atout dans un CV.

merci pour cette remarque c'est corrigé, je ne me relie pas !

Ne pas se relier, ce n'est pas bien grave. Par contre, ce serait pas mal de se relire.

_________________
"Si on cueille pas les cerises tant qu'elles sont sur l'arbre, et bien on s'ra tintin pour le clafoutis." Roi Loth

Le Schtroumpfissime
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par El-vacator le Mer 24 Fév 2016, 23:25

Je vous dis que c'est Fracflo. On s'est fait avoir.

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 24 Fév 2016, 23:26

@RogerMartin a écrit:
elpenor a écrit:Je cherchais la blague, grillé par RM et Pamp'  veneration

Oui, ce fil inspire Razz

Laughing Laughing Laughing

Moi aussi je cherchais Very Happy
Merci à celles et ceux qui ont trouvé.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par JPhMM le Mer 24 Fév 2016, 23:26

@GreenCpe a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@GreenCpe a écrit:ce que je veux dire c'est qu'être détenteur d'un doctorat après avoir fait un cursus entièrement universitaire de type LMD et exceller ne suffira pas à obtenir un poste à moins d'avoir constitué son réseau ou avoir été désigné comme la relève...

Connaître la différence entre un infinitif et un participe passé peut également être un atout dans un CV.

merci pour cette remarque c'est corrigé, je ne me relie pas !
Un problème d'autoconnectique ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par RogerMartin le Mer 24 Fév 2016, 23:26

@DesolationRow a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@GreenCpe a écrit:En tout cas, bon nombre de qualifiés en histoire, en philosophie, en lettres modernes et autres sortis de l'ENS (détenteurs systématiquement d'une agrégation et d'un doctorat) postulent en sciences de l'éducation ! Ce sont majoritairement les plus gros recrutements des universités ces dernières années !
Ce qui prouve surtout que la filière de sciences de l'éduc ne suffit pas à fournir, ou pas au même niveau. Pas très bon signe.
Et les sciences de l'éduc ne figurent encore pas comme débouché sur les plaquettes des EN Rolling Eyes

Certes, la situation est grave, mais elles n'en sont pas encore là.

Tu n'as pas bien saisi : c'est que les EN ont trop peur de la concurrence des candidats si bien formés à Socrate, Platon et tous les autres penseurs de l'éducation. Razz

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par e-Wanderer le Mer 24 Fév 2016, 23:27



Dernière édition par e-Wanderer le Mer 24 Fév 2016, 23:29, édité 1 fois

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par GreenCpe le Mer 24 Fév 2016, 23:27

@e-Wanderer a écrit:C'est quand même une perversion de notre époque : beaucoup d'étudiants cherchent justement la facilité et s'inscrivent dans ces pseudo-disciplines où il est notoirement plus facile de décrocher son diplôme (comm', sciences de l'éduc'…), et délaissent les filières où on ose encore afficher un minimum d'exigences. À ce jeu de l'offre et de la demande, les humanités, les vraies, sont évidemment perdantes, d'autant que le pouvoir politique, au lieu de prendre des décisions volontaristes pour sauver les contenus disciplinaires, donne en plus les pleins pouvoirs aux charlatans (en incitant trèèès fortement les futurs professeurs à s'inscrire en master MEEF plutôt qu'en master recherche).

L'an dernier, il y avait seulement 1/2 poste de PU de littérature XVIIe siècle sur tout le territoire (poste mixte XVII-XVIIIe s.)… En revanche, si vous faites de la didactique des œuvres de jeunesse, vous aurez l'embarras du choix. Peter Pan fait davantage recette que Molière, et je trouve consternant qu'on puisse s'en féliciter sur un forum de professeurs.

OUI, j'établis personnellement une hiérarchie très nette entre les disciplines. Pourquoi en faire mystère ? J'ai évalué, pour le CS de mon université ou au CNU, des dossiers de sciences de l'éduc' : pas la peine de me raconter d'histoires, on ne fait pas le même métier. 30 articles relatant de vagues expériences sur le terrain, une grosse synthèse qui tient lieu d'inédit, et hop, ça fait une HDR ! En lettres, on vous demande 30-40 articles d'érudition lourde, un vrai inédit sur une question distincte de la thèse de doctorat (en somme une deuxième thèse), 2 ou 3 directions de collectifs, une ou plusieurs éditions scientifiques bourrées de notes de bas de page, et la synthèse n'est que le "mode d'emploi".

pas de soucis et je partage en partie vos remarques. simplement la tendance que vous dénoncez se généralise et les exigences sont faussées car les sciences dures qui ne sont pas comparables donnent les règles : une thèse en 3 ans c'est aussi une aberration et pourtant même en littérature c'est devenu une condition.

GreenCpe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par RogerMartin le Mer 24 Fév 2016, 23:28

@El-vacator a écrit:Je vous dis que c'est Fracflo. On s'est fait avoir.

Pas sûr : Fracflo était casse-bonbons, mais je ne me souvenais pas d'une orthographe aussi alternative.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par El-vacator le Mer 24 Fév 2016, 23:29

@RogerMartin a écrit:
@El-vacator a écrit:Je vous dis que c'est Fracflo. On s'est fait avoir.

Pas sûr : Fracflo était casse-bonbons, mais je ne me souvenais pas d'une orthographe aussi alternative.

OK. C'est sa soeur, alors !

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par e-Wanderer le Mer 24 Fév 2016, 23:30

@GreenCpe a écrit:

pas de soucis et je partage en partie vos remarques. simplement la tendance que vous dénoncez se généralise et les exigences sont faussées car les sciences dures qui ne sont pas comparables donnent les règles : une thèse en 3 ans c'est aussi une aberration et pourtant même en littérature c'est devenu une condition.
En littérature, la plupart des gens sérieux font leur thèse en 5-6 ans. En 3 ans, c'est complètement illusoire.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par GreenCpe le Mer 24 Fév 2016, 23:31

@RogerMartin a écrit:
@El-vacator a écrit:Je vous dis que c'est Fracflo. On s'est fait avoir.

Pas sûr : Fracflo était casse-bonbons, mais je ne me souvenais pas d'une orthographe aussi alternative.

je n'ai pas fait l'ENS !

GreenCpe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 24 Fév 2016, 23:32

@e-Wanderer a écrit:
@GreenCpe a écrit:

pas de soucis et je partage en partie vos remarques. simplement la tendance que vous dénoncez se généralise et les exigences sont faussées car les sciences dures qui ne sont pas comparables donnent les règles : une thèse en 3 ans c'est aussi une aberration et pourtant même en littérature c'est devenu une condition.
En littérature, la plupart des gens sérieux font leur thèse en 5-6 ans. En 3 ans, c'est complètement illusoire.

C'est pareil en histoire.
C'est très révélateur ce qu'avoue GreenCpe entre les lignes: pour s'adapter aux exigences délirantes de la thèse en 3 ans, on en est réduit à faire n'importe quoi.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par RogerMartin le Mer 24 Fév 2016, 23:33

@GreenCpe a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@El-vacator a écrit:Je vous dis que c'est Fracflo. On s'est fait avoir.

Pas sûr : Fracflo était casse-bonbons, mais je ne me souvenais pas d'une orthographe aussi alternative.

je n'ai pas fait l'ENS !

Ma mémé non plus, et elle ne faisait pas de fautes.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par GreenCpe le Mer 24 Fév 2016, 23:34

@El-vacator a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@El-vacator a écrit:Je vous dis que c'est Fracflo. On s'est fait avoir.

Pas sûr : Fracflo était casse-bonbons, mais je ne me souvenais pas d'une orthographe aussi alternative.

OK. C'est sa soeur, alors !

Désolée, je ne suis pas Fracflo ni même sa sœur ! Modéré

GreenCpe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par El-vacator le Mer 24 Fév 2016, 23:35

@GreenCpe a écrit:
@El-vacator a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@El-vacator a écrit:Je vous dis que c'est Fracflo. On s'est fait avoir.

Pas sûr : Fracflo était casse-bonbons, mais je ne me souvenais pas d'une orthographe aussi alternative.

OK. C'est sa soeur, alors !

Désolée, je ne suis pas Fracflo ni même sa sœur ! Modéré ?

Sa cousine ?

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par GreenCpe le Mer 24 Fév 2016, 23:38

Pourquoi y a t-il essentiellement des modernistes qui ne font que des remarques sur l'orthographe ? Il faudrait peut-être se mettre à la page et accepter la réforme qui franchement vient vous enfoncer un peu plus dans vos frustrations fleurs2

GreenCpe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par Presse-purée le Mer 24 Fév 2016, 23:40

Pas besoin de l'ENS pour avoir une orthographe impeccable. Il suffit qu'elle soit bien enseignée et qu'on y passe du temps.

Mais les sciences de l'éducation sont passées par là. L'orthographe s'enseigne sans entraînement, sans pratique, voire ne s'enseigne pas puisque les mots sont comme des images: il suffit de regarder le mot pour assimiler son orthographe. Et d'ailleurs, il vaut mieux multiplier les "activités d'entrée" dans les connaissances que s'atteler à les apprendre par le travail, l'exercice de l'intuition et de la réflexion...

ça ne marche pas? C'est certainement parce que l'orthographe est fasciste. D'ailleurs, un grand chercheur, Robert Berthas, a bien dit "la lange est fasciste!". Donc, ceux qui la veulent bien apprendre aux élèves le sont aussi.

Sus aux bastions de la Réaction, la grammaire, la philosophie (d'ailleurs, Socrate corrompait la jeunesse), la littérature! Eradiquons-les en leur piquant leurs postes CNU!

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par El-vacator le Mer 24 Fév 2016, 23:40

@GreenCpe a écrit:Pourquoi y a t-il essentiellement des modernistes qui ne font que des remarques sur l'orthographe ? Il faudrait peut-être se mettre à la page et accepter la réforme qui franchement vient vous enfoncer un peu plus dans vos frustrations fleurs2

La réforme nous relie !

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima

El-vacator
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 24 Fév 2016, 23:41

@GreenCpe a écrit:Pourquoi y a t-il essentiellement des modernistes qui ne font que des remarques sur l'orthographe ? Il faudrait peut-être se mettre à la page et accepter la réforme qui franchement vient vous enfoncer un peu plus dans vos frustrations fleurs2

Tu auras remarqué que je ne fais pas que des remarques sur l'orthographe, c'est simplement que ce sont les seules auxquelles tu as répondu Wink
Et pour ma part, je ne suis pas frustré (je serais même sacrément mal placé pour l'être).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par DesolationRow le Mer 24 Fév 2016, 23:42

@pamplemousses4 a écrit:
@GreenCpe a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@GreenCpe a écrit:ce que je veux dire c'est qu'être détenteur d'un doctorat après avoir fait un cursus entièrement universitaire de type LMD et exceller ne suffira pas à obtenir un poste à moins d'avoir constitué son réseau ou avoir été désigné comme la relève...

Connaître la différence entre un infinitif et un participe passé peut également être un atout dans un CV.

merci pour cette remarque c'est corrigé, je ne me relie pas !
yesyes yesyes yesyes

Je me suis étouffé.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par PauvreYorick le Mer 24 Fév 2016, 23:42

Je ne comprends pas le propos, en fait: s'agit-il de dire «oui, les SE sont une supercherie, mais on a le vent en poupe, nananère»?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par DesolationRow le Mer 24 Fév 2016, 23:43

@e-Wanderer a écrit:
@GreenCpe a écrit:

pas de soucis et je partage en partie vos remarques. simplement la tendance que vous dénoncez se généralise et les exigences sont faussées car les sciences dures qui ne sont pas comparables donnent les règles : une thèse en 3 ans c'est aussi une aberration et pourtant même en littérature c'est devenu une condition.
En littérature, la plupart des gens sérieux font leur thèse en 5-6 ans. En 3 ans, c'est complètement illusoire.

J'ai fait ma thèse en trois ans et je ne crois pas l'avoir bâclée.
C'était mon moment furieux

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde : sélectivité des concours de l'enseignement

Message par DesolationRow le Mer 24 Fév 2016, 23:44

@PauvreYorick a écrit:Je ne comprends pas le propos, en fait: s'agit-il de dire «oui, les SE sont une supercherie, mais on a le vent en poupe, nananère»?

Si ce n'est cela, c'est à coup sûr son frère.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 21 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum